Morgan Litovski
Messages postés : 167
Inscrit.e le : 31/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Mer 31 Aoû - 20:43
par Morgan Litovski
Ayae Bara
Tends la main à ton prochain et s'il t'arrache le bras, tends lui l'autre en souriant.

Généralités
Nom ;; Bara.
Prénoms ;; Ayae.
Âge ;; 24 ans.
Genre ;; Masculin.
Origines ;; Japonaise.
Activité ;; Moine, propriétaire du Temple des lotus. Il est poète et peintre à ses heures perdues.
Sexualité ;; Homosexuel.
Avatar ;; Sagihara Sakyou, Ken ga Kimi.
Règlement ;; Code validé, black
Chemin ;; Je le connais depuis le premier jour de sa naissance. ♥
Commentaire ;; J'ai décidé de ressortir un vieux perso' avec lequel j'avais beaucoup de facilités à jouer en espérant pouvoir ENFIN reprendre goût au RP. Plus qu'à croiser les doigts.


What happened in your life ?
Ayae Bara est morte, il y a vingt-quatre ans. 
Ayae Bara est né, il y a vingt-quatre ans.


Ayae, c'est le nom de l'épouse de Bara-san, malheureusement pour tous, cette jeune femme mourut en donnant naissance à son fils. Le père de l'enfant, en hommage à cette femme qui avait jusqu'au bout désiré une petite fille, donna à son garçon le nom de sa mère. Un prénom douloureux à porter pour l'enfant et un prénom qui fut tout aussi difficile à supporter pour les proches du gamin. Et c'est certainement pour cette raison que beaucoup décidèrent de le nommer plus couramment Yae-chan.

Yae-chan grandit dans les montagnes, très loin de l'agitation des grandes villes, au fin fond du Japon. Là où la nature est somptueuse, les cols impressionnants et les torrents presque sauvages. Bara-san, le papa, était maître de kendo et le propriétaire d'un petit dôjô. Certes, il était peu reconnu et ses élèves très peu nombreux, mais cela convenait parfaitement à cet homme qui ne désirait rien de plus qu'une vie tranquille. Homme zen par excellence, plus froid et insensible que n'aurait dû l'être un père, il s'occupait de son garçon sans jamais s'abaisser à donner à son fils le brin de douceur paternel qu'un enfant est en droit d'espérer, surtout de son unique parent. Heureusement pour Ayae, c'est sa grand-mère qui s'occupa de ce point-ci, chouchoutant naturellement sa petite fille.
Oui, la pauvre dame n'ayant pas supporté la mort de sa fille perdit l'esprit au point de confondre son enfant disparu et son petit fils, chose qui, au fil des ans, fit d'autant plus culpabiliser le jeune homme.

Le jeune garçon grandit donc en étant bercé par cette ambiguïté. Son père voulant en faire un homme, un grand maître de kendo. Il l'éduqua dans les traditions de ses aïeux. Il le força à développer ses capacités physiques, à suivre la voie du sabre, tout en l'obligeant ironiquement à tenir la maison et à s'occuper de sa grand-mère qui dépérissait. Notre jeune homme passa donc le plus clair de son temps à courir entre les entraînements au dôjô, la petite école du village et la maison, devant travailler son kendo, étudier l'histoire et les mathématiques et faire la lessive et les repas. Et ce fut ainsi jusqu'à la mort d'Obasan, soit les douze ans du garnement.

Bien que la vielle dame n'avait plus les idées claires depuis des années, en la perdant, Ayae perdit son unique repère affectif et commença à souffrir d'autant plus de la froideur de ce père qui le forçait à le nommer sensei, l'obligeant toujours à être le fils parfait à l'extérieur et l'épouse de substitution à l'intérieur. Toujours meurtrit à l'idée d'avoir commit le matricide, il n'osa cependant jamais se rebeller contre son paternel, ni même lui faire remarquer l'absurdité de la situation ou cette étouffante pression qu’exerçait sur lui l'homme qu'il aurait du pouvoir appeler papa. Non, il resta soumis aux désirs de cet homme, du moins en apparence, car suite à l'arrivée d'un nouveau à l'école, le garçon se trouva un nouveau maître à admirer.

Fuyuki était un garçon de la ville, venant à peine d’emménager dans le village, qui avait tout du petit rebelle, aussi grande gueule que fouteur de merde. Ayae qui avait toujours vécu comme le plus respectable des japonais, fut d'abord effrayé par le jeune homme, puis finalement fasciné. Fasciné par sa simplicité, lui qui hurlait quand il était en colère, riait à gorge déployée quand il était heureux, alors que Yae-chan, lui, semblait aussi vivant que la roche des montagnes. Il en tomba maladroitement amoureux, admettant à demi-mot la réalité alors qu'il était clairement obnubilé par celui qui devint finalement un ami. C'est ce copain de classe qui lui apprit à voir le monde différemment, malheureusement, quand il s'osa à avouer ses sentiments, celui-ci le rejeta brutalement. Riant, se moquant avec dédain, colportant la nouvelle dans tout l'établissement, tout le village, naturellement, trop naturellement cette fois-ci. Quand la rumeur arriva aux oreilles de Bara-san, l'homme fit payer à son fils son déshonneur de plusieurs coups de sabre en bambou. Yae-chan sera les dents, enfermant au fond de lui le tourbillon de sentiments qui le rongeait petit à petit et développant à cette époque cette maniaquerie presque maladive.  

A dix-sept ans, après de longues et douloureuses années auprès de son paternel, Yae-chan enterra finalement son sensei, celui-ci décédant suite à une maladie de cœur. A présent seul et avec un petit héritage, ainsi que l'argent de la vente du dôjô, il demanda l’émancipation et décida de rejoindre la ville afin de poursuivre ses études et de VIVRE. Du moins, essayer. Il devint un étudiant plein de vie, choisissant pour spécialisation les Arts afin d'y exprimer toute sa sensibilité. Il goûta à tous les délices, bons ou mauvais, de l'existence et c'est d'ailleurs après une sortie avec ses amis bien arrosée que le garçon rencontra ce drôle moine qui le récupéra en train de cuver au fond d'un caniveau. Il s'occupa de lui une nuit durant et lui proposa de revenir le voir quand il le souhaiterait. Ayae revint le mois d'après, hésitant, puis la semaine d'après, un peu plus confiant, jusqu'à le visiter quotidiennement afin de soutenir le vieil homme dans l'accomplissement de différentes tâches au temple du Lotus. Chisei-sensei devînt alors son confident et son conseiller.

Et Dieu sait qu'il en eut besoin, lui qui vivait à l'époque son deuxième grand amour. Chûya était dans la même classe que lui et cette fois-ci, ce fut son coup de cœur qui lui sauta un beau jour au cou, à une soirée. Ayae fut d'abord hésitant, puis il succomba aux charmes de son aîné. Ils vécurent une idylle durant neuf mois avant que petit à petit les choses se dégradent. Notre héro commençait à douter de la fidélité de son amant avant de découvrir un beau jour la cruelle vérité, son ami le trompant effectivement avec une femme. Et le pire dans tout cela, c'est qu'après de violentes chamailleries, Chûya jura de ne plus revoir la demoiselle, mais deux mois plus tard ce fut un autre homme qu'il découvrit dans le lit de leur studio. Ayae se sentit doublement trahit, mais tenta de reprendre le dessus, d'accepter de pardonner encore, comme un idiot. Mais quelques temps plus tard, son compagnon lui annonça que l'Incontestable venait de le marier à un autre.

Chisei-sensei ramassa le plus jeune dans un état laborieux, l'accueillit au temple et finalement, Yae-kun demanda au moine de devenir son maître et de lui apprendre son savoir. Certainement las de ses douloureuses et trop nombreuses expériences. Il étudia assidûment jusqu'à pouvoir lui aussi porter le titre de moine et d'officier avec son vieil ami.

Tristement, Chisei-sensei, déjà bien âgé, décéda et Ayae hérita du petit temple une année plus tard. Le jeune homme eu beaucoup de mal à s'en remettre, bien que son premier mariage avec un certain Naraku Daichi l'aida grandement à passer à autre chose. Cette autre chose n'étant autre qu'un univers sombre, inquiétant, celui des Yakuza. Malgré cela, Yae-chan s'attacha rapidement à cet homme, SON HOMME, bien que leurs échanges étaient pour la plupart explosifs. Il fit de son mieux pour remplir son rôle d'époux, prendre soin de son conjoint, tenter de dresser la bête pour qu'il lui donne en retour toute l'attention dont il avait désespérément besoin.

Mais un beau soir, Naraku ne rentra pas. Yae-chan passa les premières heures à grogner contre ce conjoint en carton devant le souper qui refroidissait. A une heure du matin, il commença à tourner en rond dans le couloir, fixant frénétiquement l'entrée en se demandant ce qu'il allait arriver si les deux époux ne dormaient pas dans le même lit, comme le stipulait le contrat de mariage. A six heures, sur la pas de la porte, le moine réalisa que quelque chose devait être arrivée, car aucune réponse à ses messages n'arriva, qu'aucun milicien ne débarqua. Et quatre heures plus tard, après avoir harcelé une dizaine de policiers au commissariat, on lui apprit que son conjoint était mort dans un règlement de comptes entre deux familles Yakuza. Une vermine de moins ! qu'il entendit résonner dans le bureau du commissaire, qu'il entendit résonner au fond de son cœur.

Yae-chan resta vide des mois durant, fêtant son vingt-quatrième anniversaires seul, à frotter frénétiquement les tombes de Chisei-sensei et celle de son premier époux, au Temple du Lotus.



Are you a little bit Crazy ?
Ayae est un jeune homme comme il en existe beaucoup, il a son petit caractère, ses petites habitudes et ses mauvais réflexes. Attention d'ailleurs à ne pas partir avec des préjugés, ce n'est pas parce qu'il est moine qu'il est d'un calme à toutes épreuves, qu'il parle toujours mesurément et est toujours de bon conseil. Non, il est juste un être humain qui, quand il le peut, soutient son prochain et accueille ses pairs dans son petit temple, tout en gardant des traits de caractère un peu étonnant pour un homme de sa profession. Cependant, quand on l'observe de loin, on remarque son sérieux, son calme. Il porte toujours sur le visage un sourire doux, même quand il ramasse les feuilles dans son temple. Il est toujours accueillant et prêt à aider. De loin.

Maladroit. Le jeune homme l'a toujours été, à un point même où certains de ses proches très portés sur le spiritisme osaient le croire maudit ou porteur d'un très mauvais karma. Mais non ! Il a juste deux pieds gauches et deux mains gauches, si bien qu'il peut se prendre les murs ou trébucher sur des cailloux invisibles. Et même quand il fait très attention, il est de ces personnes qui accumulent les maladresses, renversant presque systématiquement les verres ou cassant des objets sans faire exprès. 

Têtu. Il n'abandonnera jamais. C'est un personnage qui, même s'il faut recommencer vingt fois quelque chose, le fera. Certes, non sans râler, chouiner et maudire l'humanité, mais il s'accrochera ! Sa détermination est à toutes épreuves ! Il aime d'ailleurs se lancer défis, parfois très stupides, relever des challenges. Il n'y a d'ailleurs pas meilleur moyen pour le faire faire ce dont vous avez envie, puisqu'il foncera toujours sans réfléchir.
 
Joueur, comme vous pouvez le deviner, Ayae adore taquiner les gens qu'il aime. Il lui arrive d'ailleurs de temps en temps d'en être très TRÈS chiant. Cependant, bien qu'il aime s'amuser, il est loin d'être gamin, non, il est suffisamment mature pour ne pas courir dans tous les sens, sucette en main, en demandant à tout le monde d'être son copain. Il sera plutôt du genre taquin, voire provocateur même, honte à lui ! Le jeune homme n'éprouve d'ailleurs plus aucune gêne à avouer ses préférences sexuelles.

Bien qu'il puisse faire le timide de temps en temps, plus pour se donner le genre qui colle à sa bouille, il n'a pas peur de prendre des initiatives quand il le faut. Après avoir subit pas mal de déceptions amoureuses, ce jeune homme refuse d'éprouver à nouveau des sentiments. Cependant, il attend d'être marié pour forcer son époux à lui donner toute l'attention qu'il exige. Oui, oui, vous avez bien entendu, il exige d'être aimé par son futur mari. Il risque donc d'être assez insupportable avec lui, le forçant à l'embrasser, le chouchouter et insistant outrageusement si celui-ci s'y refuse ! C'est le genre de garçon qui entrera dans la salle de bain pour s'incruster dans le baignoire de son conjoint ou se faufilera dans ses bras à la moindre occasion, juste parce que son époux, par définition, n'a pas le choix, il doit lui être fidèle et il doit l'aimer, c'est écrit dans le contrat de mariage. Le jeune homme a donc besoin de beaucoup d'attentions et aura tendance à se montrer très jaloux et possessif, piquant certainement de vraies crises pour la plus stupide des raisons.

Râleur. Quand il n'aime pas, il n'aime pas et quand c'est non, c'est non ! Et il ne se gêne pas pour affirmer son opinion.
Maniaque. Il ne supporte pas le désordre et la saleté, chose qui lui cause de grosses montés de stress. Il ne pourra donc pas s'empêcher de remettre la pile de magasines droits, de nettoyer la vaisselle qui traîne dans votre lavabo ou de retirer de la veste d'un inconnu le fil rebelle qui finit souvent par découdre toute une partie du vêtement. Ne se gênant pas pour faire la morale ou commenter l'inacceptable bordel de votre appartement, parce que oui, on est chiant ou on ne l'est pas ! Et quand il commence, il est clairement insupportable.

C'est un jeune homme qui semble gentil, naïf, certainement trop pour être vrai et pour cause, il a choisi d'être ainsi, mais c'est pas pour autant qu'au fond de lui-même, il ne pense pas autrement. Il faut donc faire très attention à ce qui ce cache derrière cette petite bouille toute mignonne et innocente !


I look like ...
On dit souvent la même chose des japonais, qu'ils sont petits et androgynes et à regarder Ayae, on ne peut pas vraiment affirmer le contraire. Le jeune homme atteint à peine les un-mètre-soixante-et-un, ce qui est relativement petit même pour un asiatique. Sans compter qu'il n'est pas très costaud en plus de cela. Il est frêle, pas très épais, ses épaules sont étroites et sa taille presque féminine. Cependant, même s'il a des airs de petite brindille, il a tout de même des muscles finement taillés et une silhouette élégante. Sa peau est opaline, bien plus clair que la moyenne. On en devine d'ailleurs facilement la fragilité, mais aussi la douceur. Si nous nous attardons à son visage, nous remarquons qu'en plus d'avoir un corps à la silhouette ambigus, le jeune homme a les traits d'une jeune fille. Son visage a encore les rondeurs de l'adolescence, tirant avec beaucoup de peine vers l'âge adulte. La courbe de son menton est à peine visible, alors que ses petites joues sont encore bien charnues. Ses lèvres aussi sont légèrement plus pulpeuses que celle d'un homme, délicatement rosées. Son nez est bien dessiné, taquin, petit et discret, remontant jusqu'à ses sourcils qui marquent à peine ses expressions par leur finesse. Ses yeux, plutôt grands pour un asiatique, possèdent de longs cils, donnant à ses prunelles un peu plus de féminité encore. Il met d'ailleurs très souvent un peu de poudre rouge au coin de ses paupières, désireux de vouloir agrandir son regard, tout en usant de maquillage qu'on retrouve souvent sur certains personnages japonais, comme les geishas, dont-il admire assurément la beauté et l'élégance. Bien que ses iris soient naturellement de couleur noire, Ayae a eut pour caprice une petite opération les rendant rouges écarlates, simplement parce qu'il avait envie d'être différent de ses congénères. Enfin, sa coupe de cheveux est très particulière. De teinte ébène, ses cheveux sont d'une longueur assez importante, les mèches les plus longues atteignant facilement son fessier. A l'arrière, ceux-ci sont attachés avec un étrange accessoire, un tissu emprisonnant une grande partie de la chevelure, sur lequel est noué un noeud rouge, se trouvant plus souvent sur les femmes dans les sanctuaires. Sur le devant, sa coupe est clairement asymétrique, le côté gauche est plus court alors que sur le côté droit une nouvelle mèche, très longue, tombe le long de sa joue et dégringole de son épaule sur son torse. Ici encore on retrouve souvent des cordes rouges. Pour ses tenues, Ayae porte toujours des vêtements traditionnels. Jamais, ô grand jamais, vous ne le verrez avec un jean ou une chemise ! Où alors, c'est qu'ils appartiennent à son amant.


Clyde E. Hawkins
Messages postés : 930
Inscrit.e le : 06/08/2015

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Mer 31 Aoû - 22:08
par Clyde E. Hawkins
Bon retour alors? J'espère que tu retrouveras la flamme du RP ^^
J'ai un psy en poche si jamais tu veux un pote de discussions métaphysiques ^^ (Et on ira chercher Yuudai pour compléter le trio ^^)
Kaori Vanzine
Messages postés : 2874
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Mrs. 4x4
Mrs. 4x4
posté
le Mer 31 Aoû - 23:24
par Kaori Vanzine
Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche =)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

En ce moment je suis au ralenti
Ayae ✖ Yae-chan ✖  Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Jeu 1 Sep - 11:50
par Invité
OHMYGAD !!
YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!! ♥♥♥♥
Le retour de l'ex époux de mon ex-DC de l'enfer ;-;
Je l'aime d'amour ce petit là ♥♥♥
Bon courage pour les modifications dans la fiche :3
Satoshi Totsuzen
Messages postés : 703
Inscrit.e le : 15/07/2014

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : /
Autre: Merci Jian pour l'avatar ♥

★
posté
le Jeu 1 Sep - 15:41
par Satoshi Totsuzen
Bon retour ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Ayae ✖ Yae-chan ✖  Sato-s10

avatars tournants (voir les noms en dessous). Signa par Chû, merci ♥️
Merci Chû, Keanu, Takashi, Mad et Bacon Beige-Betterave pour les avatars ♥
Morgan Litovski
Messages postés : 167
Inscrit.e le : 31/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Ven 2 Sep - 9:18
par Morgan Litovski
Alba Mazino : Merci ! Ahah, Yae n'a certainement pas le même point de vue qu'un vrai psychologue, juste une volonté d'aider son prochain. :)

Merci Kaori, merci Yuudai ! ♥

OUIII EURYYY, il est de retouuuur ! *^* Je prenais beaucoup de plaisir à jouer avec lui et j'avais certaines facilités, alors je croise les doigts pour je reprenne enfin goût à l'écriture. Et j'espère que l'ajout que je ferais sur Naraku t'ira !
Black Chocolate
Messages postés : 9515
Inscrit.e le : 22/11/2013

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Une petite chèvre. BHÊÊÊ. ♫
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Fon'Dada ♕
Fon'Dada ♕
posté
le Ven 2 Sep - 13:30
par Black Chocolate


Analyse de fiche par Black Chocolate
Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥
Introduction ::


Re-Bienvenue sur le forum ! :D

Histoire ::


- . A une heure du matin, il commença à tourner en rond dans le couloir, fixant frénétiquement l'entrée en se demandant ce qu'il allait arriver si les deux époux ne dormaient pas dans le même lit, comme le stipulait le contrat de mariage.

Psychologique ::


- Je valide.

Physique ::


- Sa peau est opaline, bien plus clair que la moyenne.

Conclusion ::


Validation officielle !

Analyse : 1/3
Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥



Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :

• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Ayae ✖ Yae-chan ✖  Obg8
Un GRAND MERCI à Driss Y. Nanase pour ce superbe kit. ♥♥
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierAyae ✖ Yae-chan ✖  50-50-2Earth WolfAyae ✖ Yae-chan ✖  50x50-56504f9 Ayae ✖ Yae-chan ✖  SvinAyae ✖ Yae-chan ✖  3zm1 Ayae ✖ Yae-chan ✖  5yh3Ayae ✖ Yae-chan ✖  Opol0Q6Ayae ✖ Yae-chan ✖  FHZzEDvAyae ✖ Yae-chan ✖  7Uxn8zPAyae ✖ Yae-chan ✖  494ZUS0Ayae ✖ Yae-chan ✖  1553711497-50-50FTM 50x500Ayae ✖ Yae-chan ✖  B50x50Ayae ✖ Yae-chan ✖  1553722908-no-50x50Ayae ✖ Yae-chan ✖  Tdj2Ayae ✖ Yae-chan ✖  Logo_510Ayae ✖ Yae-chan ✖  190412122437274038 Ayae ✖ Yae-chan ✖  RXqdRpDAyae ✖ Yae-chan ✖  Logo5010Ayae ✖ Yae-chan ✖  VBL1j1M Ayae ✖ Yae-chan ✖  1559228694-50x50Ayae ✖ Yae-chan ✖  Qlaa Ayae ✖ Yae-chan ✖  IcoSC5050 Ayae ✖ Yae-chan ✖  Bouton10 Ayae ✖ Yae-chan ✖  Bouton15