Kûgo Kusanagi
Messages postés : 290
Inscrit.e le : 29/08/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 4 Fév - 10:57
par Kûgo Kusanagi


Kûgo Kusanagi

"Failure doesn't mean 'GAME OVER', it means try again with Experience"
Généralités

Nom ;;Kusanagi
Prénoms ;; Kûgo Yoshitsune
Âge ;; 27 ans
Genre ;; Masculin
Origines ;; Japonais pure souche? (Non connaissance de son géniteur)
Activité ;; Diplômé en école d'informatique (Game Design) & Commerce | Propriétaire de complexe de jeux vidéos (principalement salle d'arcade modernisé) | GameDesigner dans une moyenne entreprise de jeux vidéos Japonaise.
Sexualité ;; Le peu d'expérience qu'il a eu....c'était des femmes....Donc Hétéro il suppose.
Avatar ;; Okita Souji (Hakuouki Shinsengumi Kitan)
Règlement ;; Bien besoin, blblblbl - Yaishi
Chemin ;; Y'a plus d'un an avec une personne qui n'est plus ici avec ce même compte sous un autre nom ~
Commentaire ;; CHAUSSEEEEEEEETTEEEEEEEEEEEEEEEEEEE.
Sinon j'ai vu que l'avatar était posé sur une fiche en cours. Je le mets quand même car c'était mon premier choix. Si ça créé un conflit ou que l'autre est validé, je changerais avec mes seconds choix.
What happened in your life ? [U.C]


Famille : Ayame Kirisaki (Mère) – Hanako Kusanagi (Mère² ) – Sakura (Soeur ainée) – Megumi (soeur Cadette) – Hisoka (jumeau)|Kûgo (Jumeau Benjamin) [Géniteur inconnu]

Cela fait maintenant plusieurs décennies que l'archipel est sous le joug de l'Incontestable et de ses méthodes radicales pour rendre l'éclat à la société japonaise. Bonne ou mauvaise chose de laisser le choix à un programme informatique? Ce qui est sûr en tout cas, c'est que les avis divergent grandement au sein de la population. Et il ne n'est pas rare que les choix de compatibilité de l'incontestable soient...étranges. Personnalités différentes, mondes sociales différents, âge différents. Il ne semble avoir aucune limite réelle aux unions. Et c'est dans ce contexte-là qu'Ayame Kirisaki, petite infirmière douce et charmante qui n'hésite jamais une seule seconde à tendre la main aux autres, se retrouva marié en recevant cette fameuse lettre rosâtre. Elle redoutait ce jour depuis bien des années pour certains aspects. Mais elle fut bien étonnée lorsqu'elle connut son partenaire de vie. Ou plutôt sa partenaire. Le programme ne n'a pas manqué d'humour particulier en l'associant à une autre femme contrastant totalement avec son caractère.

Hanako Kusanagi était devenue la moitié de cette infirmière. Avocate au fort caractère impénétrable, elle n'a jamais pensé à autre chose que de gravir les échelons de la hiérarchie pour se hisser sur la plus haute marche. Et se voir associer à une personne du même « type » au caractère aussi mou qu'un flan ne l'a pas ravi sur l'instant. Ce n'est point ce qu'elle attendait comme remerciement pour tous les sacrifices et efforts qu'elle avait faits envers la société. Encore moins de la part de l'incontestable. Quelle image aurait-elle maintenant ? Et si c'était seulement le pire.... L'expression de son visage changea radicalement lorsque ses yeux se portèrent sur Ayame, accompagnée de deux petites gamines à peine âgées de quelques années. Vestiges d'un précédent mariage, d'une précédente union qu'elle essaye désespérément d'oublier depuis maintenant plusieurs mois. L'incontestable essayait-il réellement de reformer une famille ? Où s'amusait-il de la vie de ces gens en enchaînant tragédie sur tragédie ?

Il ne faut pas être surdoué pour comprendre que la situation n'était pas des plus idéales pour commencer une nouvelle vie ensemble. L'avocate avait toujours pensé pouvoir accepter un nouveau statut et un partenaire « idéal » pour sa petite personne. Mais la réalité de ce mariage était bien loin de ses désirs et de ce qu'elle attendait de la vie. Désillusion totale. L’effort qu'elle était prête à consentir s'envola bien trop rapidement. Redevant égale à elle-même, égoïste et aussi froide que la toundra des pays de l'est, elle ne se résignerait jamais à passer plus de temps qu'il lui serait imposé avec eux. Encore moins avec les enfants. Jamais elle n'a pu se faire à l'idée d'en avoir. Et encore moins d'en élever. Toujours sa carrière et sa petite personne en priorité. Mais ce ne fut jamais réellement le cas. Le programme fit en sorte qu'elle s'implique un minimum dans l'éducation et dans la vie active de la famille. Qu'importe que ce soit fait d'une bonne ou mauvaise manière tant le but était d'avoir un esprit familial.

Et c'est dans ce contexte que le couple reçut des années plus tard l’ordre de concevoir un nouvel enfant pour leur patrie.Ultime espoir de faire jaillir les possibles traits maternels chez cette femme ou de précipiter sa chute vers le précipice de la monotonie. Sauf qu'une « mauvaise » nouvelle n'arrive jamais seule. Après Sakura et Megumi, ce n'est pas un mais bien deux enfants qui rejoignirent la famille. Des jumeaux parfaitement identiques. Deux garçons qui confortait cette vision de famille atypique, concordant avec le phénomène qui touchait amplement le Japon. Mais au fond, existe-t-il un type « normal » de famille ?

Hanako fut forcée totalement – par le grand manitou - à prendre part au développement de ces nouveaux petits êtres avec la plus grande réticence qui soit. Et évidemment, sans bonne volonté, la jeune femme s'acquitta plus de tâches que de tisser des liens alors ces deux nouvelles petites bouilles. Toujours stoïque avec son regard accusateur, elle ne semblait être que là que pour réguler ce petit monde et rendre les sanctions. Dénudée d'amour, elle ne pouvait leur en donner même si elle le voulait.

La vie à la maison devint bien tumultueuse avec 4 enfants dans la demeure familiale. Ceux-ci se chamaillèrent tantôt pour un oui ou pour un non mais parfois les choses allaient bien plus loin que de simples mesquineries. L’aînée de la famille ne semblait pas porter dans son cœur les nouveaux arrivants, les épiant souvent avec son regard teinté de noirceur. Et c'était principalement Kûgo qui était la cible de ses méfaits – son petit souffre douleur comme elle aime si bien encore le dire - puisque c'était le plus « faible » des deux. Elle le raillait tant qu'elle le pouvait avant qu'il ne fonde en larmes et d'aller chercher les bras d'une de ses mères sous le regard des autres. Hanako rechignait à rassurer l'enfant, de peur de le rendre trop mou et sensible. Leur vision d'apprentissage de la vie était bien différente qu'il ne jeta plus que dans les bras de sa génitrice. Aux yeux des autres, il a toujours été considéré comme un peureux tout autant qu'un « fils à maman. » - un de ceux sans courage, sans hargne, sans aptitude à se défendre seul – et l'amour que lui rendait sa mère faisait immédiatement taire ses cris et sécher ses larmes lorsqu'il nichait sa tête au creux de son cou. Une liaison très fusionnelle était né entre l'enfant et sa mère à tel point que les autres pouvaient en être jaloux par moments.

Il ne faut pas être une lumière pour comprendre que le premier jour où il dut mettre un pied à l'école, fut un énorme calvaire pour sa petite personne. Des larmes et des cris à en perdre l’ouïe. Il ne voulait aucunement quitter le confort auquel il s'était doucement habitué. Ce fut la main de son jumeau qui le tira doucement vers la classe avec un sourire aux lèvres. Une invitation à découvrir un autre monde tout en lui faisant une promesse de veiller sur lui, d'être son ombre et de servir de point de substitution à son monde à lui. La scolarité de Kûgo se déroula sans accroc majeur. Elle fut même exemplaire à vrai dire. L'enfant réussit haut la main les années qui défilèrent au détriment de sa vie sociale. Peu de personnes semblaient daigner un intérêt à ce jeune homme rondouillard à l'attitude effacée qui rêvassait dans un coin de la pièce pendant la pause, à s'imaginer de nombreuses histoires plus farfelues les unes que les autres ou de jouer à son téléphone pendant plusieurs minutes. Alors il en fit de même avec la plupart de ses congénères en s'enfermant dans sa petite bulle de confort où il laissait parler sa créativité et ses passions. Les seules fois où ils étaient dignes d'intérêts, fut quand la conversation tournait autour d'un jeu vidéo, d'un anime, d'un manga ou d'une nouvelle évolution dans le monde informatique. Il n'en fallait pas plus pour que le garçon ait un sourire jusqu'aux lèvres et lâche allégrement toutes ses connaissances sur les univers qu'il maîtrisait à la perfection. À tel point qu'on le surnomma « Mr je sais tout » ou encore de « geek » ou tout autre signification du genre. Banalisation de sa personne, rangement dans une case bien prédéfinie.

Lorsqu'il fut le temps de faire le choix sur l’orientation de ses études, il ne prit même pas le temps de réfléchir plus longuement et imposa directement sa réponse à toute sa famille ainsi qu'au corps enseignant. Le commerce semblait être la seule option qu'il envisageait réellement, se séparant de son jumeau dans le cadre scolaire pour la première fois. Tout simplement parce que sa génitrice était son idole, son exemple modèle de réussite. Et qu'il voulait à tout prix marcher dans ses pas. Sa détermination se renforça lorsque Ayame sentit tout son corps la lâcher lentement. La maladie la gagnait depuis de nombreuses années sans qu'aucune prescription ou traitements ne la guérisse complètement. La femme joviale et survitaminée qu'elle était autrefois n'était plus qu'un lointain souvenir. Souvenir qu'on préféra lui laisser tel quel avant qu'elle disparaisse.

~

Il s'en rappelle encore. De l'année de son seizième anniversaire. De l'entrée dans cette école de commerce privée. De la difficulté de se faire une place parmi les autres. Et puis, au beau milieu de l'année scolaire, cette nouvelle qui lui a complètement brisé son moral. L'adolescent rentrait chez lui comme à son habitude. Son cri résonna dans la demeure après qu'il ait franchit la porte d'entrée, le son se répercuta sans qu'aucune réponse ne lui soit faite. Aucune âme ne semblait vive entre ses murs. Étrange situation qui l'interpella un instant. Par acquis de conscience, il scruta les moindres pièces pour confirmer son isolement. La sonnerie de son téléphone retentit soudainement. Son regard se plongea sur l'écran avant d'esquisser un petit sourire aux lèvres. Téléphone contre l'oreille, il décrocha en lançant d’ambler.

« T'sais que t’habite à côté. T'es pas obligé de me sonner de la sorte pour qu'on se voit. Même si je semble te manquer avec tous les messages que tu m'envoies. »

Une petite boutade comme il aime si bien le faire. Mais l'aspect de son visage changea radicalement lorsqu'il reconnut la voix mêlée à d’innombrables sanglots. Il ne comprenait pas la situation, aucunement la raison de ses pleurs au bout du fil. Et puis finalement, on lui céda l'information. Bouche entrouverte, regard tétanisé par l'information qu'on lui lâcha. Son rythme cardiaque s’accéléra qu'il commença à manquer d'air. Paniqué à ne plus savoir que faire, que répondre. Il tremblait entièrement de la tête aux pieds. Il ne voulait pas y croire. Tout cela ne pouvait être qu'un cauchemar. Pourtant, la voix qui murmurait sans cesse de le rejoindre était en proie à la même panique, au même désarroi. Sa mère venait d'être emmené à l'hôpital le plus proche sans qu'on ait pensé à le prévenir. Injustice. Dégoût. Fureur. Sur le chemin, il contacta son jumeau de peur qu'il ne fut pas mis au courant aussi. À croire que dans cette famille, c'était chacun pour soi. Belle mentalité.

Lorsqu'il arriva sur place, il put constater effectivement que les deux derniers nés furent les derniers à arriver sur place. À bout de souffle, il lança le regard le plus noir de sa vie à sa famille mais c'est bien Hikosa, son jumeau, qui initia les hostilités comme d'habitude avec son attitude sanguine et franche. Kûgo rejoignit le mouvement mais non pour envenimer les choses mais pour calmer la tension. Il s'en foutait royalement des intentions de chacun. Il ne voulait désespérément que voir sa mère. C'est ce qui le poussa à répondre violemment à l’aînée de la famille. Première fois dans l'histoire qu'il osa lever le ton sur quiconque, démontrant son désespoir. L'air complètement exténué, sourire aux lèvres avec son regard de biche. Ce fut la dernière vision que Kûgo put capter des derniers instants de vie de sa mère....

La difficulté a surmonté ce deuil et cette étape de sa vie fut bien trop difficile. Il lui en aurait été impossible sans le soutien du peu de personnes qui tenait à lui. Depuis ce jour, le garçon s'est renfermé encore plus dans son univers tout en se plongeant dans ses études. Diplôme en poche, il prit longuement le temps de peser le pour et le contre de ses envies, de ce qu'il allait faire de son avenir maintenant. Rapidement, il prit la décision de faire de sa passion son métier dans un futur proche. Kûgo s'inscrit dans un cursus de gamedesign dans une grande université de la région pendant cinq longues années en alternance. En parallèle, celui-ci dans de petits projets peu ambitieux pour se faire la main comme à continuer de streamer ses sessions de jeu pour son propre plaisir avec sa petite patte bien à lui (humour moisi et caractère grognon.).

Dès l'obtention de son master, Kûgo s'engagea dans l'une de ces petites boites indépendantes pour travailler sur divers projets à budgets moyens sans chercher à freiner sa créativité pour son plus grand bonheur. Lui qui a été bercé pendant plusieurs années dans toute l'évolution du monde vidéoludique, il n'hésita pas à rechercher des codes d'antan pour redonner un côté nostalgie à ses créations. Et c'est d'ailleurs autour d'une conversation sur ce sujet avec ses collègues qu'il eut cette idée qu'il lui traversa l'esprit. « Et pourquoi ne pas rebâtir un endroit lié au passé indémodable où les gens seraient libres de redécouvrir ces choses-là à volonté ? »

Il n'en fallut pas plus pour se convaincre de commencer une étude de faisabilité de son idée pour la remettre au goût du jour et aux attendre des Japonais de sa génération. Et c'est avec les fonds légués par sa mère défunte qu'il lança la création de ce nouveau bâtiment destiné aux loisirs, aux sensations d'antan mais aussi aux liens pour passionnés. De fil en anguille, l'ampleur du phénomène dépassa son imagination que plusieurs petits autres bâtiments naquirent au sein de Tokyo avec plusieurs spécificités. Il ne pouvait pas être plus heureux à ce stade de sa vie en voyant qu'il avait réussi à conjuguer métier et passion ensemble pour réussir dans la vie. Cependant, il lui restait toujours cette inconnue « lettre rosâtre » qui pouvait venir détruire tout ce qu'il avait réussi à bâtir de ses mains...


Are you a little bit Crazy ?
My world ends with me: C'est le premier mot qui vient à l'esprit lorsque l'on parle de Kûgo tant qu'il aime ce qu'il fait chaque jour de sa vie. L'univers vidéoludique, de l'animation et toute la technologie informatique est son petit monde de confort, son royaume où il régnerait très certainement si un roi devait être élu. Anecdote en tous genres, réplique culte ou scène mythique, bidouillage de circuit informatique, sa connaissance ne semble n'avoir aucune limite dans ces domaines (Darknet et Hack compris). Toute sa vie tourne est presque centralisée autour de cela sans qu'il regarde forcément à l'argent et le temps qu'il y consacre. Il en a fait même son métier ! Pour vous dire à quel point il est totalement mordu, drogué de toutes ses choses ! Un bien ou un mal ? En tout cas, si vous avez besoin d'un expert, d'un conseil avisé ou d'un coup de main pour vos problèmes informatiques, c'est sûrement l'homme qu'il vous faut !

Nb : Faites en sorte de respecter ses convictions et ses centres d'intérêts sous peine de représailles. Il serait malencontreux que votre dernier appareil électronique à la mode soit HS à cause d'un virus ♥

Relationship V2.0....Error 404. Not found : Se développer dans un monde surconnecté n'est pas chose aisée. Encore moins lorsqu'on est accro à ces technologies révolutionnaires qu'on ne puisse plus s'en passer. Il est l'un de ces Japonais qui n'ont plus réellement eu le goût pour la vie « réelle » , se noyant dans des univers fictifs tout en se cachant derrière leur écran pour converser avec d'autres individus. Peut-être se sent-il plus à l'aise de la sorte afin qu'on ne puisse plus le juger sur son physique et son comportement comme auparavant. Ne plus être considéré comme « spécial » ou « à part ». Et ce n'est pas chez lui que les choses se sont arrangés entre sa grande sœur et sa deuxième mère. Ayant grandi de la sorte, l'individu semble émettre quelque difficulté dans les relations sociales irl, surtout à définir les sentiments et l'utilité de ceux-ci. Il en devient même parfois maladroit à divers moments, lancer des répliques inadéquates à la situation ou l'embrassant par mégarde. À croire que son intelligence fond comme neige au soleil lorsqu'il doit entretenir une longue conversation hors de son espace de confort. Cependant, avec du temps et de la patience, il est sûr et certain que sa compréhension du monde et sa gentillesse puissent lui faire tisser des liens. Avec du temps et de la patience, on vient à bout de tout paraît-il...

Is there a player two in this world :
L'incontestable. Ce programme si bien élaboré par les anciennes générations et dans l'esprit de tout résident japonais. Existe-t-il une personne totalement compatible à l'être qu'est Kûgo ? Il préfère le croire dans un coin de sa tête qu'un jour il recevra cette fameuse lettre rosâtre. Mais il préfère ne pas y penser pour l'instant de peur de continuer de vieillir et de ne jamais la voir arriver. Vieillir seul confirmerait les paroles des autres. Et pour cause, les relations sentimentales n'ont jamais été le point fort de l'homme. Il le sait pertinemment qu'il n'est pas le genre d'homme à aller vers une fille facilement, encore moins de lui demander un contact ou un rendez-vous. Pourtant, le néophyte qu'il est encore, a beaucoup appris de ses expériences passées. À devoir faire parfois de petites concessions pour le bien de l'autre. À réfréner son caractère. À concilier sa vie et celle de l'autre. Pourtant, il sait que le chemin sera bien plus ardu avec un inconnu dont on ignore tout. On ne le choisit guère. Un simple tirage à la loterie. Et il espère, du plus profond de son être, que ce celui -ci soit bien plus qu'un vulgaire tirage « commun » sans accroche.

No Self Esteem : Comme énoncé brièvement plus haut, l'enfance du jeune homme n'a pas été de tout repos. Harcèlement permanent de sa grande sœur, moqueries sur son ancienne apparence physique et sur son attitude par la plupart de ses camarades de classe. Il ne s'est jamais trouvé assez bien pour qui que ce soit et pensait qu'il n'était jamais à la hauteur des attentes des autres, surtout de sa propre famille (hormis son jumeau et Ayame.). Alors pour contrer ce phénomène, il n'a pas hésité à utiliser parfois de l'humour « morbide » autour de sa personne dès le début de son adolescence, se dégradant petit à petit pour rentrer dans la masse. Depuis la mort de celle-ci et l'aide de quelques personnes, il a pu être en mesure de remonter la pente mais il arrive que la rechute arrive lors de moments de doute intenses. Et qu'il n'hésite pas à sacrifier sa personne pour le bien d'autrui. Car après tout, pour lui, le résultat est bien plus important que sa petite personne.

One Winged Angel :
On le décrit souvent comme un adorable être humain avec un léger sourire au coin de ses lèvres. Bien calme et silencieux dans la plupart des situations. Sauf que ce n'est qu'une facette qu'il arbore pour se fondre dans la masse japonaise. Mais intérieurement, l'homme souffre terriblement de sa condition passée et actuelle, que ce soit affectif ou autre. Et cela se démontre notamment par des crises de colère dont il ne peut contrôler. Habituellement, c'est devant l'écran qu'il ne peut contenir sa rage. Il peste, il geint sur la difficulté des choses, sur les erreurs de conception et les nombreux bugs. Sa voix porte sans cesse, surtout lorsqu'il s'agit de jeux en ligne. À croire qu'il soit aussi un mauvais perdant dans la plupart des cas. Kûgo est un humain très rancunier qui n'oublie jamais la moindre crasse qu'on lui a fait, même la plus anodine. Et en petite vipère qu'il est, il trouvera toujours un moyen de vous rendre la pareille au moment où vous vous y attendez le moins. Et s'il peut le faire anonymement en plus – ou sous son pseudo net « Venom » - , il n'hésitera pas à le faire. En bon rageur qui soit, il n'hésitera pas à pester évidemment dans le dos des gens. Préparez-vous à avoir les oreilles qui sifflent ~

Date a live :
Il sait pertinemment qu'il ne peut pas rester dans son confort toute sa vie. Quelle vie d'ailleurs ? En avait-il une ? C'était à se demander si c'était le cas auparavant entre ses consoles et ses études. Mais la perte d'un être cher, d'être tiraillé dans la douleur fait parfois surgir un miracle. Il a pris sur lui pour essayer de sortir un peu de son quotidien – infernal d'après le regard extérieur-. Faire du sport, reprendre une alimentation saine, sortir et voir du paysage. Néanmoins, le jeune homme est paresseux de naissance tout comme tête en l'air et tend souvent à vouloir revenir dans ses habitudes fainéantes. Pourtant il suffit d'une bonne motivation et d'un bon soutien pour lui permettre de ne pas gâcher ses efforts. Triste dualité de sa vie entre le fictif et le réel à devoir garder un certain équilibre sous peine de chuter.

Finalement, les gens vous diront souvent qu'il est peureux, tempétueux, maniaque, maladroit, vexant, fidèle, charmeur (si ça arrive. J'vous jure) même dans sa timidité, qu'il est parfois imprévisible, qu'il fait partie de ces personnes bien trop compliquées pour les autres. Mais c'est simplement parce qu'il cherche à trouver sa place dans un monde qui semble vouloir le rejeter...

Le royaume de Kûgo adore: les jeux vidéos, les jeux de plateaux/sociétés, les technologies novatrices, les animes/mangas. Le cosplay. Les tours de magie (Basique. Principalement les cartes). Le hacking. La collection de figurines/collectors/maquettes. Les bonnes musiques (comprenez OST + J pop principalement). Les choses pas diététiques. Les sucreries. L'ordre qui règne dans ses affaires « précieuses ». Sa pièce bien à lui confortable. Sa tranquillité. La fidélité. La transparence. Les câlins (même s'il grogne pour se donner un genre). L'orage. Le printemps

L'empire contre attaque envers : Une variété de légumes. Les sessions de sport trop longue. Les musiques bien trop véhémentes à l'encontre de ses oreilles. Les vêtements trop luxueux. L'horreur que ce soit en jeux vidéos ou films. Les personnes hautaines à souhait.

I look like ...
Lorsque l'on pose le regard sur sa petite bouille, on ne peut que constater que l'homme est le parfait archétype du japonais pur souche. Tellement qu'il ne se considère pas d'une beauté exceptionnelle. Chaque fois qu'il pose son regard dans son reflet, il ne voit là que l'esquisse d'un Japonais à l'allure banale comme tant d'autres. Mais ce visage....Il l'aime vu qu'on arrête pas de lui dire qu'il y a cet air de ressemblance frappante avec sa génitrice, qu'il a héritée de son petit nez et du sourire éclatant de celle-ci. On lui a souvent fait des remarques quant à l'éclat de ses deux petites perles verdâtres aussi brillantes que celle d'une émeraude. Un regard à croquer en somme même si on peut y déceler une once de mélancolie tout autant que de folie. Il suffit à juste lui faire remarquer ce trait pour que ses joues s'enflamment subitement d'un coup par la non-habitude d'avoir des compliments sur son physique. Une énorme masse de couleur ébène gît sur l'entièreté de sa tête pour s'arrêter jusqu'au niveau de sa nuque. Celle-ci à toujours été un fameux casse-tête à prendre soin et coiffer convenablement malgré l'aspect fin et doux qu'elle dégage au toucher. Venez le voir au réveil, vous seriez très surpris des proportions que la chevelure puisse prendre lorsqu'il se retourne cinquante fois par nuit dans son lit !

Côté corps, lorsque l'on voit Kûgo aujourd'hui, on se doute à peine de ce qu'il a été à une époque. Un temps ancien qui ne lui rappelle que bien de mauvais souvenirs. Un passé où il ne se sentait pas représentable du tout. Pour essayer de contrecarrer tout cela, l'homme en a bavé par plusieurs parcours physiques avant de reprendre un rythme plus stable et une alimentation un poil plus équilibré. L'aspect de son corps est maintenant plus svelte, plus carré avec encore quelques écarts à droite & à gauche. Pourtant, il ne semble toujours pas en phase avec l'image de sa propre personne. Les marques restées sur sa peau le gênent encore tellement qu'il a réticence parfois à dénuder son torse et le reste de son corps de peur que les autres fixent longuement ses défauts.

Côté penderie, le garçon a une belle collection de t-shirts qu'il achète principalement sur le net. Et en bon passionné qu'il est, ce ne sont pas de « simple » haut mais des effigies à tout ce monde qu'il adore par-dessus tout. Esquisse d’icônes de jeux vidéos ou d'anime, de scènes de films, des références au monde « geek » ou des parodies. Il en a de toute sorte et de presque toutes les couleurs. Et rien ne lui fait plus plaisir que de porter un bon simple jeans accompagné de l'un de ses hauts favoris et d'une paire de baskets confortables à souhait. Et il ne faut pas croire, l'image du dernier jeu en date sur un haut peut faciliter les conversations avec d'autres passionnés dans la rue ! C'est une façon assez simple de se démarquer pour lui d'une certaine façon. Néanmoins, il n'est pas si rare que ça de le voir porter de simple chemise pour autant de temps à autre quand la situation l'exige.

Makoto Nanase
Messages postés : 4328
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Sam 4 Fév - 11:03
par Makoto Nanase
Ah bah c'est pas trop tôt !! Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1534650057

Bon reboot Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  976361059

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Ld7d
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Cn3Ckyx
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1EPYLUw
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  YqECw0j
Kûgo Kusanagi
Messages postés : 290
Inscrit.e le : 29/08/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 4 Fév - 11:06
par Kûgo Kusanagi
Tu te calmes de suite toi! On est pas tous un serial posteur comme ta personne Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1534650057 Profite avant que je viennes ruiner ta vie è.é

Merci ~
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 4 Fév - 11:24
par Invité
Y'en a qui à qui ça va faire VACHEMENT plaisir que tu reboot ENFIN, fiancé indigne Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1534650057
Bon retour parmi les tiens ;)
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 4 Fév - 11:48
par Invité
CE REBOOT DE LA MORT \o/

En tout cas bonne chance pour ton dilemme intérieur pour l'avatar D:
Hâte de lire la suite ♥
Joey U. Miyamoto
Messages postés : 166
Inscrit.e le : 16/01/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Mag~
Autre: Née le 9 octobre :26 ans
posté
le Sam 4 Fév - 13:18
par Joey U. Miyamoto
HEY OH LES FÂCHER! ON LAISSE MON KUGO TRANQUILLE! èwé

*Câline SON Kûgo*

Welcome mon geek! :D
Setsuka Yagami
Messages postés : 1241
Inscrit.e le : 11/01/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
ʕ•̫•ʔ Hamster-chan ʕ•̫•ʔ
posté
le Sam 4 Fév - 13:47
par Setsuka Yagami
T'as toujours pas réussi à choisir ton vava depuis le temps ?!!!! C'est pire qu'un débat entre ministres dans ta tête !!! 8D

Trêve de connerie. Bon reboot ! Rêve pas, même sous ce nouveau compte je viendrai te pourrir la vie esclave ♥
Kûgo Kusanagi
Messages postés : 290
Inscrit.e le : 29/08/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 4 Fév - 14:01
par Kûgo Kusanagi
Caleb> Oh tu vas pas t'y mettre toi aussi hein! Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1534650057 Merci!
Hayate> Merci! Cela va être long et tortueux! Mais je l'aurais un jour! è.é
Joey> Honey. Sois pas si jalouse que cela voyons ♥️ * câlin Jojo ~*
Setsu> Tu peux parler Miss je change d'avis comme de chemise quand on lui met une image devant les yeux Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1534650057 Merci mais c'toi l'esclave. Même sous ce compte, tu seras éternellement ma servante en jupette ♥
___________

Mental Fini. Histoire en cours. Le reste viendra aujourd'hui normalement :D
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 4 Fév - 15:03
par Invité
Tu m'ennuies mortel et ex-mari. Ne me reviens pas surtou t heiiing XD
Adieu ~ Mauvaise validation é-é
Marty Kusanagi
Messages postés : 1830
Inscrit.e le : 31/07/2015

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : KUGO KUSANAGI! *Uesh*
Autre: 24 ans, maman d'un petit garçons de deux ans. 3 piercings et 2 tatoo
♥Blondie Pin Up♥
♥Blondie Pin Up♥
posté
le Sam 4 Fév - 15:05
par Marty Kusanagi
Oo Wat de phoque Kali Oo
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 4 Fév - 15:07
par Invité
C'est de l'amour du tsundy XDD
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 4 Fév - 15:58
par Invité
Haaaan.... T_T Ça y est... Y'a plus "mon" Tsuna T_T
Bonne rédaction et bon reboot du coup ^^ On se trouvera tout plein des nouveaux liens!! J'y crois!!!
Kûgo Kusanagi
Messages postés : 290
Inscrit.e le : 29/08/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 4 Fév - 16:34
par Kûgo Kusanagi
Kali> Tsss. C'est comme cela que tu accueille ton ancien mari?! Elle est passé où l'innocente Iris? è.é
Kae> Et oui. Fallait bien qu'il "disparaisse" aussi un jour. Mais ne t'en fais pas, on trouvera quelque chose (peut-être pas avec celui là mais on verra ♥)
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 4 Fév - 16:43
par Invité
Bon reboot Kûgo, c'est, encore une fois, un nouveau perso vachement intéressant que tu nous ramènes ! Hâte de voir son visage Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  719878181 !
Bon courage pour la suite ~
Bacon L. Beigbeder
Messages postés : 1796
Inscrit.e le : 23/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Celle qui fait du couscous.
Autre: Connard pathétique IRL, passe ta route.
#JeSuisJeanne
#JeSuisJeanne
posté
le Sam 4 Fév - 19:27
par Bacon L. Beigbeder
Plop et re-bienvenue !

Enfin l'reboot ! Pas grand chose à dire par ailleurs, donc passons à l'essentiel :



Pré-validation par la Goyave.
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.


Amuse toi bien Dude ! :)
avatar
Messages postés : 579
Inscrit.e le : 17/12/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Amon Al-Najjr ♥
Autre:
— Ultratechnique —
— Ultratechnique —
posté
le Sam 4 Fév - 21:25
par Inari Akiyama
Bon reboot :3
Bon courage pour la fiche o7
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 4 Fév - 22:47
par Invité
Monsieur mon mari, c'est pas trop tôt !!! è_____é


Je suis contente que tu sois validéééééé Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  2244379341
Black Chocolate
Messages postés : 9515
Inscrit.e le : 22/11/2013

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Une petite chèvre. BHÊÊÊ. ♫
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Fon'Dada ♕
Fon'Dada ♕
posté
le Sam 4 Fév - 23:19
par Black Chocolate

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :

• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Obg8
Un GRAND MERCI à Driss Y. Nanase pour ce superbe kit. ♥♥
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierKûgo Kusanagi -  Let's Play!  50-50-2Earth WolfKûgo Kusanagi -  Let's Play!  50x50-56504f9 Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  SvinKûgo Kusanagi -  Let's Play!  3zm1 Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  5yh3Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Opol0Q6Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  FHZzEDvKûgo Kusanagi -  Let's Play!  7Uxn8zPKûgo Kusanagi -  Let's Play!  494ZUS0Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1553711497-50-50FTM 50x500Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  B50x50Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1553722908-no-50x50Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Tdj2Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Logo_510Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  190412122437274038 Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  RXqdRpDKûgo Kusanagi -  Let's Play!  Logo5010Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  VBL1j1M Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  1559228694-50x50Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Qlaa Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  IcoSC5050 Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Bouton10 Kûgo Kusanagi -  Let's Play!  Bouton15