Partagez
avatar
Messages postés : 38
Inscrit.e le : 06/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur Sam 20 Mai - 23:41

 

 

ABOUT ME


NOM : Emiya (衛宮) mais née Mizore (霙), mariée Ishikawa (石原)
   PRENOMS : Asami (朝海) Miho (未歩)
   SURNOMS : En temps que Geisha, je suis Miyuki (美雪) et en temps qu'amie Moe (萌).
   AGE : Je frôle actuellement les 31 ans.
   NATIONALITE : Nous ne pouvons être que japonais.
   ORIENTATION : Asexuelle pure et dure.
   METIER : Geisha et Saiki-Komon à Inagawai-kai.
   STATUE MARITAL : veuve avec un enfant à charge.



I WANT YOU


△ IDEE DE LIEN ; description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici.
   → FREE / TAKEN

   △ IDEE DE LIEN ; description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici.
   → FREE / TAKEN

   △ IDEE DE LIEN ; description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici description du lien ici.
   → FREE / TAKEN

IN MY MIND


Je suis la Mère, la Veuve et l'Artiste.
Geisha par désir, Saiki-komon par choix. Je suis des extrêmes, tantôt douce et gracile comme un roseau qui ne plie sans se rompre, tantôt sévère et manipulatrice comme le saule millénaire. J'aspire à l'éternité à travers mon art, à travers mes danses, à travers mon être. Je suis le passé bloqué dans un futur trop loufoque. Je suis la courtisane empoisonnée et empoisonneuse. Je suis la veuve noir, celle qui a dévoré ce qui faisait son époux. Mon enfant est ma plus grande interrogation, car de mon cœur creux est né un étrange attachement. Prêt à bondir, prêt à détruire ceux qui nuise à cette enfant trop pure. Pourtant, je suis l'idiote rêveuse, celle qui attend encore cet amour qui me brûle encore, celle qui chante son désespoir devant sa fenêtre close.



MY STORY


Née Mizore, ma mère s'est dégoûtée de moi dès qu'elle a posé ses yeux sur moi. Partie avec mon frère aîné inconnu de mon regard, elle m'a laissée avec ma sœur jumelle Sachiko chez mon père. Homme trop sévère mais trop tendre, il ne savait pas gérer l'hyperactivité de Sachiko et il la frappait souvent. Marié avec une geisha, il est mort quelque temps après nous laissant avec notre belle-mère qui nous a adoptés. Sachiko fut envoyée chez notre tante, ne supportant plus les souvenirs familiaux. Recueillie par les geishas, je fus élevée parmi elles jusqu'à en devenir une à mes 17ans. Mais Tae-jun est arrivé et m'a fait espérée d'avoir un mariage heureux. Mais, je fus mariée à mes 20 ans à un Yakuza qui m'exhibait comme une bête de foire.Ma fille est arrivée à mes 25 ans et, je suis retombée enceinte à mes 27 ans. Supportant plus l'idée d'avoir un autre enfant d'un homme que je n'aimais pas, je les ai volontairement perdus. Mon mari s'est suicidé peu de temps après. Profitant de ce statut de veuve, je me suis hissée à sa place avec l'envie d'être enfin la maîtresse de mon destin.


IF YOU WANT MORE
   △
   △
Musique

PAST


△ NOM DU PARTENAIRE ; titre &/ou résumé du rp ici.
   → Texte

   △ NOM DU PARTENAIRE ; titre &/ou résumé du rp ici.
   → Texte



 

PRESENT


△ NOM DU PARTENAIRE ; titre &/ou résumé du rp ici.
   → Texte

   △ NOM DU PARTENAIRE ; titre &/ou résumé du rp ici.
   → Texte


 


 

ABANDON


△ NOM DU PARTENAIRE ; titre &/ou résumé du rp ici.
   → Texte

   △ NOM DU PARTENAIRE ; titre &/ou résumé du rp ici.
   → Texte


 


(c) mei sur epicode
avatar
Messages postés : 38
Inscrit.e le : 06/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur Sam 20 Mai - 23:42
(Chrono qui arrivera bientôt 8D)
avatar
Messages postés : 38
Inscrit.e le : 06/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur Sam 20 Mai - 23:42
FAMILLE

Aya  (???)*

La Mère. L'inconnue de ma vie.
Qu'est elle devenue ? Où est elle ? Pourquoi me détestait elle autant ? Est elle morte ? Toute ses questions avec lequel je suis obligée de composer. Parce que jamais je n'aurai de réponse et je souffrirai toujours un peu au fond de moi, de cet abandon sans raison. Je ressens aussi cette pitié, et parfois, j'envie son courage d'être partie,
de nous avoir laissées. Car, je ne pourrais pas faire comme elle, d'une certaine façon, je suis devenue comme elle.

Seiichi Mizore *

Mon Père, je ne l'ai jamais vraiment connu, mais il a au moins le mérite d'avoir été là pour moi. Il n'aimait bien, il faisait attention à moi.
Mais trop sévère et dur envers Sachiko, il l'a traumatisée, alors que moi, il m'a flatté. Sa mort fut une immense douleur, peu importe ce que je pense de lui. Alors sa mort, je suis devenue définitivement une orpheline. J'espère qu'il est heureux où qu'il soit. Il a laissé un vide en moi, car un père, reste mon Père. Et son âme était trop bonne pour la haine qu'il a reçu.


Mikoto Emiya (Mizore)*

Celle qui est devenue ma vraie Mère. D'une douceur inégalé, elle a fait de moi ce qui je suis. Elle ne s'est jamais plainte et possède un cœur immense. Elle aimait même Sachiko qui était imbuvable envers elle. Femme du vrai Japon, elle s'inclinait pour dire bonjour et elle riait en mettant sa main devant la bouche. Actuellement trop vieille pour danser, elle reste une alliée précieuse, ne m'ayant jamais jugée quand j'ai été obligée de stopper mon activité de Geisha pendant un temps. Grand-mère aimante, elle a sincèrement planté le bâton d'encens pour Ryokai. Mais, sa tendance a toujours vouloir contrôler est légèrement agaçant par moment.

Sachiko Mizore*

Je crois que je lui en veux toujours. Oui, je la hais encore. Parce qu'elle m'a laissée, parce qu'elle m'a trahie. Sans vergogne, sans pensées pour moi. Elle est partie loin, n'a jamais tenté de me parler d'être là pour moi. Trop libre, trop sarcastique. Trop détruite, trop seule. C'est sans doute elle qui a le plus souffert de l'abandon de ma Mère. Au fond, elle voulait juste revivre loin de ce foyer qui lui a pourri les ailes




FOYER
Orihime Etsuko Emiya*

Ma fille, ma princesse. Mon bébé, oh oui, mon doux et précieux bébé. La première fois que je t'ai vu, j'ai tout de suite pensé que j'étais chanceuse de t'avoir eu. Tu es si petite et si pure, je ne veux pas te tâcher, je ne veux pas que tu découvres ce que je suis et ce qui a conduit à ta création. Pourtant, j'ai toujours cette amertume en moi quand je pense à toi. Je ne sais pas si je t'aime vraiment, je ne sais pas à quel je me mens à moi même, à quel point tout ce qui me compose est faux. Je suis désolée pour toi Petite princesse, j'espère être un jour digne de ton amour.

NOM Prénom*

Je crois que tu l'as jamais su, mais je ne t'ai jamais aimé. Je n'ai jamais éprouvé autre chose pour toi qu'une pitié doublé à de l'indifférence. Tu étais gentil, tu étais attentionné, tu étais ce qui aurait dû m'arriver de mieux. Mais tu n'es pas Tae-jun et tu n'as jamais réussis à me faire oublier son ombre. Pourtant, j'ai connu un espèce de bonheur à tes côtés, le bonheur d'une vie simple et rangée. Je crois que ça ne m'a jamais suffit, je suis désolée. Je suis désolée que tu sois mort, persuadé de me rendre heureuse. Désolée de ne pas avoir été l'épouse sincère que tu aurais voulu. Nous étions compatibles mais Tae-jun a faussé l'équation.


NOM Prénom*

...

NOM Prénom*

...

avatar
Messages postés : 38
Inscrit.e le : 06/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur Sam 20 Mai - 23:43
NOM Prénom*

...

NOM Prénom*

...


NOM Prénom*

...

NOM Prénom*

...



NOM Prénom*

...

NOM Prénom*

...


NOM Prénom*

...

NOM Prénom*

...

avatar
Messages postés : 38
Inscrit.e le : 06/05/2017
Voir le profil de l'utilisateur Sam 20 Mai - 23:55
Et c 'est ouvert =w=
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum