Elisea Barnes
Anonymous
Elisea Barnes
Invité
Elisea Barnes
posté
le Dim 11 Juin - 3:11
par Elisea Barnes
Spoiler:
Elisea Barnes
Généralités

Nom ;; Barnes
Prénoms ;; Elisea
Âge ;; 19 ans
Genre ;;Féminin
Nationalité ;; Obligatoirement japonaise.
Activité ;; Etudiante en musique
Sexualité ;; Homosexuelle
Avatar ;; Ellie – The last of us
Caractère ;; Garçon manqué ; Désintéressé ; Préfère s’enfermer dans un autre monde, tel que la musique ou les jeux vidéo ; N’aime pas l’idée de l’Incontestable, mais reste tout de même passive ; Toujours faire en sorte de faire le minimums si cela ne la passionne pas ; N’aime pas qu’on vienne lui parler ; peut-être insupportable ; Fort caractère ; Tête de mule ; Froide et parait peu émotive
Commentaire ;; Hm… Non rien en particulier pour le coup, même si j’avoue que si pour le moment c’est juste un peu un test, j’espère que quelqu’un viendra tout de même pour supporter ma petite Elisea o/




Ça devait arriver un jour...
Mais pourquoi aujourd'hui ?

Je suis dans le mal, je vais devoir ouvrir mon petit monde à un inconnu ou une inconnue... Fait chier... Quelle idée de merde que mes parents ont eu de venir dans ce pays dirigé par une putain de dictature... Enfin, je ne peux m'en plaindre qu'à ma mère puisque c'est cette dernière qui voulait briser toute notre petite famille... Que je la déteste... C'est vrai que je n'ai pas à me plaindre du pays, il est plutôt joli je trouve vu que j'aime le côté urbain et la technologie, mais ces lois à la con, ils vont ouvrir les yeux un jour ?

Enfin, j'ai reçu pour mon plus grand malheur cette lettre rose.
La fin de ma vie sans doute...

Prenant connaissance de la lettre, je finis par faire mes valises et m'en aller du cocon familiale, chose que je n'aurais sans doute jamais voulue.

- Tu nous rendras visite grande soeur, hein ? me demande ma demi-sœur de 8 ans
- Évidemment Lily, quelle question !


Je lui fais un gros câlin avant de finalement regarder mon père, ayant un regard désolé sur la situation, je ne lui rendis qu'un sourire en guise de réponse avant de jeter un coup-d’œil à ma belle-mère... Rien bien nouveau avec elle, juste un regard froid, que je lui rends allègrement. Je ne l'ai jamais aimé celle-là de toute façon, juste les relations par alliance, mais je ne l'ai jamais respecté...
Je finis donc par dépasser le seuil de la porte, envoyant un simple message à ma mère biologique pour le coup pour lui dire que je suis mariée, mais je ne veux pas la voir...

Enfin, après avoir traversé une bonne partie de la capitale avec mes affaires sur le dos, surtout que ma guitare commençait à peser lourd sur mon dos, je finis par dépasser le pas de la porte de ma nouvelle habitation. Visiblement, mon... Conjoint... Ou Conjointe... N'est pas encore arrivé... Bonne nouvelle, je vais pouvoir prendre un peu mes marques, et puis que cette personne prenne le plus de temps possible, je n'en serais que plus heureuse. Je regarde donc l'habitat, loin d'être très grand, mais tout de même assez spacieux. Je venais à visiter chaque pièce de la maison, découvrant la cuisine bien équipé et la balcon, mais ma plus grande surprise était sans doute la pièce emplie d'instrument divers et variés, en plus d'être bien insonorisé sans doute qu'elle permettrait à faire des enregistrements futur. Je vois qu'ils n'avaient pas chômé, et visiblement le chef de chantier à plutôt été sympathique.

Enfin, je finissais mon tour avec la salle de bain et la chambre, là où je déposais négligemment mes affaires dans un coin en attendant d'être rangé, avant d'aller m'installer sur le canapé, mettant mes écouteurs et jouant à un petit jeu sur mobile en attendant de voir si la personne qui était censée m'accompagner pour le restant de mes jours allait venir dans quelques minutes... Ou non... J'espérais tout de même que ce soit une femme, les hommes sont loin de m'attirer, et la relation risque d'être compliqué à la base, alors autant éviter de rendre ça plus difficile.
Belita Akhtayev
Anonymous
Belita Akhtayev
Invité
Belita Akhtayev
posté
le Sam 10 Aoû - 12:18
par Belita Akhtayev
Présentation:
Prénom Nom
Généralités

Nom ;;  Akhtayev  
Prénoms ;; Belita
Âge ;; 34 ans
Genre ;;  Féminin
Nationalité ;; Japonaise
Activité ;; Manageuse dans le milieu du MMA
Sexualité ;; Bisexuelle
Avatar ;; Kassandra - Assassin's creed
Caractère ;; Détachée - Cynique - Dragueuse - Confiante - Fière (sûrement trop) - Butée - Un brin condescendante - Ambitieuse - Combative - (Dominatrice?)
Commentaire ;; Salut Elisea! J'espère que Belita te plaira, et qu'on s'amusera bien dans ce rp ^^ Sinon j'ai pas grand chose à dire, appart que j'aime beaucoup Elisea! (ELLIIIIIE!)



Belita fit glisser une dernière fois son doigt sur l’écran de son téléphone, ses yeux suivant mollement derrière ses paupières lourdes de sommeil les textes et les images défilants, avant qu’elle ne range l’appareil dans sa poche, enlaçant ses doigts pour les poser sur ses jambes croisées. Elle passait encore son temps entre Tokyo et Groznyï malgré sa nationalité Japonaise acquise depuis deux ans, avec en prime ce mariage forcé qu’elle avait presque oublié. Homme ou femme, peu lui importait, même si Venus était bien plus à son goût ; ce qui l’inquiétait réellement, c’était l’éventualité d’un bébé. La manageuse vivait à cent à l’heure, et n’aurait pas le temps de s’occuper d’un marmot, qu’elle délaisserait sûrement, laissant sa moitié s’en charger. Mais pour cela, elle devait tomber sur une personne assez soumise pour se laisser écraser, sur quelqu’un avec un instant paternel ou maternel envahissant, ou encore sur une femme : à elle la corvée de la grossesse.

Là était le gros problème : Elle avait reçut sa lettre de mariage ce matin – une chance qu’elle n’est pas été en Tchétchénie et que sa secrétaire n’ai pas du ouvrir cette lettre et l’informer par téléphone de son contenu – et avait immédiatement foncé à sa nouvelle adresse, pressée de connaître le visage de celui ou celle qu’elle devrait traîner jusqu’à, probablement, la fin de sa vie, et de se débarrasser du baiser réglementaire. Sans se laisser un instant pour faire retomber l’adrénaline qui l’avait fait bondir de son siège de bureau, et se préparer à toute éventualité. Belita n’était pas – plus – le genre de femme à agir sur un coup d’émotion, simplement parce que ce genre de comportement lui avait toujours ramené des résultats désastreux. Elle prenait toujours le temps de retrouver son calme avant d’agir, ou de reste dans ce qu’elle appelait sa « zone de contrôle » : un stade de l’énervement où elle conservait une colère froide lui permettant d’agir au mieux, dans une parfaite perception de toutes les possibilités s’offrant à elle.

« Vous êtes arrivez, madame… »

La manageuse se redressa, posant une main sur la poignée de la portière. Elle quitta la voiture en adressant un rapide sourire à son chauffeur personnel, prenant son long manteau au plie de son bras, et avança jusqu’au pas de sa nouvelle maison.  Ses yeux se fermèrent lentement, elle inspira avec calme jusqu’à ce sentir prête à faire face à l’inconnu. Et à ce moment précis, elle posa sa main sur la clenche, la tourna d’un coup et entra. Elle referma la porte dans un claquement assez bruyant pour signaler sa présence, et traversa lentement le corridor en observant tout autour d’elle, son visage cristallisé dans une expression indifférente. Son regard capta immédiatement la silhouette installé sur le canapé dans le salon, et elle cilla de consternation.
La femme devant elle n’était pas une femme, c’était une adolescente. Peu importe son âge, Belita se moquait de bien de la majorité légale, mais cette gamine là était trop jeune pour elle. L’incontestable avait parfois une morale et un sens du bien-être humain particulier. Elle soupira lourdement et vient poser son manteau sur l’accoudoir à côté de la gosse. Enfin son épouse.
Non, décidément, ça ne va pas être possible.

Elle glissa ses mains dans les poches de son tailleur-pantalon, prenant le temps de détailler les traits son « épouse », indifférente à l’idée de la mettre mal à l’aise. Elle était jolie. Brune, les iris d’un vers malachite, les lèvres taillés en cœur charnu, et petite touche de sauvagerie qui tira une risette à Belita : Le sourcil droite barré d’une cicatrice.

La manageuse finit enfin par tendre sa main à la gamine, lui adressant un sourire doucement suffisant en la regardant droit dans les yeux.

« Belita Akhtayev. Et tu es ? »
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierNever want 50-50-2Earth WolfNever want 50x50-56504f9 Never want SvinNever want 3zm1 Never want Opol0Q6Never want FHZzEDvNever want 7Uxn8zPNever want 494ZUS0Never want 1553711497-50-50FTM 50x500Never want B50x50Never want 1553722908-no-50x50Never want 59e4Never want Logo_510Never want 190412122437274038 Never want RXqdRpDNever want Logo5010Never want VBL1j1M Never want 1559228694-50x50Never want Qlaa Never want IcoSC5050 Never want Bouton10 Never want Bouton15 Never want 1498954954-bouton-50 Never want Sans_t12Rejoins-nous sur Intelligences Mécaniques !Never want DezgNever want 179wRemainsofhellNever want LsuvxJWNever want X7N7iNX