Partagez | 
 

 i lost myself into space - lěi k. uchū

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lei K. Uchū


  • avatar
  • Messages in this world : 6
    Date d'inscription : 19/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité:

MessageSujet: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 3:41


i can't find the stars磊琥珀宇宙 Lěi Kohaku UchūNom ;; 宇宙 Uchū
Prénoms ;; 磊 Lěi (anciennement Lěi 蕾 ) 琥珀 Kohaku
Âge ;; 29 tours de la Terre autour du Soleil
Genre ;; Homme transexuel
Origines ;; Sino-japonais
Activité ;; Astrophysicien
Sexualité ;; Pansexuel
Avatar ;; Sakuma Jirou de Inazuma Eleven (il est possible que je change, je suis pas 100% sûr...)
Chemin ;; J'ai jamais eu le courage de m'inscrire pour rp sérieusement. Mais me voilà, au final. Donc je me souviens plus du tout d'où je viens. Désolé...
Commentaire ;; Ce forum a toujours été parfait... Au fait : je parle chinois. Voilà. C'est pour ça que Lei parle chinois ; je mettrai toujours les traductions si il y a un extrait. Je trouve que le chinois écrit a un quelque chose que je ne retrouve pas chez les langues latines, donc j'ai mis les petites citations cute ni en français, ni en anglais, mais en chinois. Je m'excuse (?)
Règlement ;;
© 2981 12289 0




Histoire我憎恨每天。
Je haïs chaque jour.


J’ai grandi dans le bel appartement-terrasse de mes deux pères. Papa était un astronaute, et Baba, un grand homme d’affaires d’origine chinoise. J’étais adoptée, mais ça n’avait pas d’importance. Ils m’aimaient tous deux et s’aimaient tous deux et je les aimais tous deux et tout allait bien dans notre insignifiante existence.
J’étais une gamine heureuse de vivre, insouciante et intéressée par le monde et son fonctionnement. Ils disaient de moi que j’étais perspicace depuis ma petite enfance. Il y avait comme cet éclat d’intelligence dans mes yeux depuis le berceau. Je posais beaucoup de questions sur les gens, les animaux, les plantes et les étoiles. Mes parents tachaient de répondre au mieux à mon avidité de connaissances, ainsi qu’à tous mes besoins quotidiens.
Naturellement, Papa était absent sur de longues périodes. J’étais très fière lorsque je disais de mon père qu’il était un aventurier de l’espace, mais il y avait comme une douleur sourde lorsque je parlais de lui à mes petits camarades de classe, et à qui voulait bien m’entendre. Il me manquait terriblement lorsqu’il n’était pas là, et ses périodes d’absence duraient parfois une année toute entière. Il m’arrivait de pleurer tout doucement une fois la nuit tombée et Baba endormi dans la chambre d’à-côté, sur son grand lit vide. Adulte, il ne ressentait pas aussi intensément que moi les séparations avec son mari. Mais peut-être était-ce aussi le seul indice qui conduisait à penser que leur mariage leur avait été bel et bien forcé.
Jusqu’à mes dix ans, mon existence était tranquille et j’étais une enfant épanouie qui jouissait des bonheurs de l’existence, même les plus infimes. Rien ne semblait pouvoir arrêter ma tête bien pensante et ma volonté taillée dans le fer.
Cependant... Il y a toujours un «mais», pas vrai? Toujours un point de l’existence où tout bascule soudainement. Alors, oui, tout bascula. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé. J’ai essayé d’oublier, du mieux que je le pouvais, mais que c’est difficile! C’était une main qui traînait là où elle ne le devait pas ; c’était un rictus inexplicable, des portes laissées ouvertes ; c’était la chaleur de l’été à travers les volets entrebâillés et la chaleur des corps et la chaleur des larmes. C’était le supplice du silence, de l’autorité, la douleur de mon corps de petite fille, de mes hanches, de mes cuisses, de mon aine, de ma mâchoire. J’aurais préféré mourir, je crois.
Papa n’en savait rien, naturellement. Il avait toujours été plus calme, plus attentionné, mais aussi plus tête-en-l’air et moins attentif. Et absent. Trop absent.
Ce n’était pas quotidien, pas même régulier, et je ne pouvais prédire quand ça allait arriver.
En quelques temps, je ne fus plus la même personne, comme un coquillage se refermant brusquement afin de se protéger du mieux qu’il le peut.
C’est souvent à l’adolescence que chacun ressent pour la première fois des sentiments mélangés envers ses parents, une sorte d’amour amer, avec ses cicatrices oubliées et ses plaies suppurantes. Dans mon cas, c’était une émotion quotidienne, un fardeau qui n’était balancé que par ce qu’il restait de mon courage.
Oui, j’étais devenue une tombe et je souffrais de la peur de mon prochain. Je n’avais tout à coup plus d’amis, et je pleurais souvent. Mon monde s’écroulait doucement. Non. Mon monde allait tout à fait bien, c’est moi qui m’écroulais. Et ma chute m’était presque douce.
Cela dura des années. J’avais 16 ans un jour, et je priais pour que l’Incontestable me lia, qu’on m’enlève à cette existence pour des jours meilleures. Mais cela n’arrivait pas.
Il y avait un vide qui se formait tendrement dans mon cœur, et que je remplissais au moyen d’amourettes diverses. Je pensais tomber amoureuse de n’importe qui, n’importe quand, et je faisais n’importe quoi. Je n’avais plus une once d’humilité, plus de honte, de conscience de soi. J’essayais en vain de ne pas mourir, mais c’était pour mieux m’autodétruire.
Mes études mirent un terme à ce pan de mon existence. Plus de réveils aux côtés d’un étranger, plus de drogues, plus de soirées endiablées où la musique et l’alcool annihilaient mon jugement. J’étais partie à l’étranger pour étudier l’astrophysique. C’était une décision spontanée, mais qui me libérait de tant de mal! Un véritable renouveau pour mon esprit et mon corps meurtris. Je décidais de faire ce que j’avais toujours voulu : changer de sexe. Il y avait comme un désaccord constant de mon âme et de mon enveloppe, et c’était la plus belle solution qui s’offrait à moi. Le processus n'était pas très poussé : traitement hormonal et opération de la poitrine. C'était assez pour moi, cependant.
Je rencontrais là-bas quelqu’un, un beau jeune homme qui avait quelques années de plus que moi. C’était d’abord des coups d’œils, puis de tendres sourires, des demi-phrases échangées et finalement, nous allions à notre premier rencard. Il était un peu timide, très renfermé, mais il irradiait un bonheur et une empathie qui me séduisaient. Nous sortions ensemble pendant cinq ans. Nous avions emménagés ensemble, et il se battait avec moi pour que je puisse couper le lien avec mes parents dont je dépendais financièrement. Cela arriva enfin, et nous fûmes heureux.
Mais... Il y a toujours un «mais»! Toujours! Jamais le monde ne permet le bonheur!
Je rentrais un jour, sûr de le trouver sur sa console ou lisant en écoutant ce genre de musique indépendante que nous aimions tous les deux. Cependant l’appartement empestait, et il régnait un silence épouvantable. Il était mort. Il s’était tirée une balle, et son sang avait aspergé le tapis et une affiche sur le mur.
Je me promettais de ne plus jamais aimer.
Je rentrais au Japon des années plus tard. Je travaillais dans un laboratoire de recherches triste à mourir, et je n’avais jamais revu mes parents, ni cherché à les revoir.
Je reprenais les drogues, l’alcool ; j’étais seul.
© 2981 12289 0


psychologie我不知道了我是谁了。
Je ne sais plus qui je suis.


Comment me décrire? J’ai tellement changé, tout au long de ma courte existence...
J’étais tellement ambitieux et courageux. Je pensais pouvoir tout faire, tout réussir. C’est toujours le cas, mais il y a comme un blocage. Je n’y crois plus vraiment. Je ne sais plus si mes efforts valent la peine, dans quoi j’investis. Un avenir. Quel avenir? Je ne vois que la décadence, ma décadence, et ça me décourage.
Mes rapports avec les autres sont tellement compliqués. J’ai un soucis avec l’empathie. Je ne comprends cette faculté à se glisser dans le corps des autres et à comprendre. Rien n’est plus illogique que l’homme, que cette humanité étrange que nous composons. Elle n’obéit à aucune loi, et cela, je ne peux le comprendre.
Alors, oui, je garde tout pour moi. Je ne parle pas souvent, et seulement pour dire le stricte nécessaire. Je sais de quoi j’ai l’air : un excentrique imbu de lui-même, un sociopathe sur les bords.
Mais je ressens des choses, moi aussi. J’ai des sentiments, probablement plus intenses que chez la plupart des gens. Mais je ne dis rien. À quoi cela sert-il d’exprimer et d’expliquer quelque chose d’aussi illogique? Moi, en tout cas, je n’y arrive pas.
C’est vrai que j’ai du mal à m’exprimer. C’est une autre des raisons pour lesquelles je ne parle pas. J’ai trop parlé, déjà.
Je suis ce genre de personne ennuyante. Je fais une demi-heure de sport tôt le matin et je me rends au travail ; je rentre chez moi tard, je mange, j’écoute de la musique, je lis des traités et des essais scientifiques, et je dors. Il n’y a rien de vraiment palpitant dans mon quotidien, je n’ai pas de hobby particulier sinon les sciences et la musique. Le week-end, il m’arrive de sortir, mais ce n’est que pour mieux procéder à de profondes introspections qui me laissent toujours confus. J’aime contempler le monde et ses mouvements en tant que spectateur.
Je pardonne peu et cela me prends du temps et de la réflexion. Ce sont les comportements spontanés qui me donnent le plus de mal, et ces gens qui vivent sans se soucier de ce qu’il y a autour d’eux. La réflexion est quelque chose de très important à mes yeux : réfléchir avant d’agir, et agir seulement si c’est nécessaire.
Peut-être suis-je un peu pessimiste sur les bords. J’ai du mal à voir le bien, à voir au-delà des choses. À voir le bien en moi, surtout. J’essaye, des fois. Mais demain est bien pâle, et hier aussi.
© 2981 12289 0


physique爸爸说了我:“蕾,你很漂亮。”
可是对我来说爸爸死了,也我不是了蕾了。
Baba me disait: "Lei, tu es très jolie." Mais à mes yeux Baba est mort et je ne suis plus Lei.


Malgré mon opération et mon traitement, il y a toujours une aura un peu féminine qui se dégage de ma silhouette. C’est probablement les traits délicats de mon visage, mon menton imberbe, mes os fins. Mes membres sont longs, mon corps effilé. Je touche le mètre soixante-quinze, je me fonds dans la foule. Mes yeux sont perçants de leur couleur jaunâtre -ou peut-être devrais-je plutôt dire mon œil? Une malformation à la naissance me contraint à porter un cache-œil, pour éviter d’effrayer les gens. Je n’ai jamais eu l’intention de me faire opérer, pas même l’envie. J’ai appris à vivre avec.

Droite, quoique ondulée sur les pointes, longue, cachant à demi mon visage, ma chevelure représente assez bien mon état d’esprit quotidien : une défense contre les hommes et le monde. Depuis la naissance, ils ont cette étrange teinte un peu grise et bleue. La lumière altère cette perception, et les rayons du soleil les rendent presque blancs. Je les aime bien, mes cheveux. Ils sont doux au toucher, et j’en prends soin.
Je prends soin de mon corps en général. De vieilles cicatrices et hématomes ont laissés leur trace sur moi, mais il n’y a que cela qui viennent tâcher ma peau uniformément pâle. Je prends cependant rapidement le soleil. Ma musculature ressort à cause de ma maigreur visible.
Je revêts des vêtements qui me siéent, mais qui cachent le peu de hanches déformant encore ma silhouette. Ce sont quelquefois des costumes et des chemises, mais il m’arrive aussi de m’habiller avec de longs manteaux et capes extravagantes, mais sobres de leurs teintes sombres et motifs simples, accompagnés de la terrible volonté de disparaître dans les ténèbres nocturnes du fond d’une ruelle abandonnée et crasseuse.
Mes sourires sont polis et fades, ma voix est sans vie, mes expressions emplies d’une mélancolie qui semble me coller comme un vieux parasite persistant. Il semble lorsque j’observe que mes yeux soient vides de sentiments, comme si toute capacité à être humain m’avait abandonné depuis longtemps.

© 2981 12289 0



Dernière édition par Lei K. Uchū le Mer 21 Juin - 23:37, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noorin Attacks


  • avatar
  • Messages in this world : 92
    Date d'inscription : 14/04/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Coco. ( ͡° ͜ʖ ͡°)
    Disponibilité: Libre pour un nouveau topic ! ♥

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 7:52

Ah que bienvenue toi. C'est vraiment cool que tu aies finalement décidé de t'inscrire ici, tu le regretteras pas.

我也说中文。(Allez, un peu.) Hâte de lire tout ce que tu posteras.

Bonne rédaction/validation ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pina Jutenda

Pile DuraSuivre ☆
★ Pile DuraSuivre ☆
  • avatar
  • Messages in this world : 1608
    Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 9:46

Très jolie la fiche, hâte de voir ce que ça donne aussi ^^ Tiens, je croyais que c'était
Minene Uryu de Mirai Nikki, l'avatar...

Bon courage pour la rédaction et bonne validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Levanter Ryusei


  • avatar
  • Messages in this world : 132
    Date d'inscription : 21/03/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Blaireau pyromane (Jay) ❤︎
    Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 10:30

Bienvenue. ❤︎

Je suis curieux de lire la fiche maintenant.

Donc bonne rédaction et validation. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keichi R. Minami


  • avatar
  • Messages in this world : 177
    Date d'inscription : 05/11/2016

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Misaki K. Minami ♥
    Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 10:49

JIROUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU ♥ *o* *range la fangirl dans un coin*
Je suis très curieux des détails de Lei **
Bienvenue parmi nous donc, tu ne le regretteras pas ♥
Bon courage pour la rédaction de ta fiche ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isao Ueno


  • avatar
  • Messages in this world : 106
    Date d'inscription : 03/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Milo♥
    Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 10:53

oh, la fiche bg
oh, c'est beau, c'est jolie
oh, moi j'te dis gg
oh, là j'ai plus d'idée

j'dis d'la merde
c'tait un quatrain de luxe (oui)

le vava l'est cool
j'te dis bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uta Al-Najjr

Truffe à sa M♥ule. —
— Truffe à sa M♥ule. —
  • avatar
  • Messages in this world : 413
    Date d'inscription : 17/12/2016

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Amon Al-Najjr #Moule♥
    Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 11:54

Oh la la ♥
J'ai hâte de lire cette fiche *^*. Du chinois, de jolies couleurs, un personnage qui m'a l'air fort intéressant, et ces citations ! Je suis curieuse.

Bienvenue parmi nous ! J'espère que tu vas te plaire par ici o7. Bonne rédaction, bonne validation !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryosei Arai


  • avatar
  • Messages in this world : 17
    Date d'inscription : 16/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité: Libre pour un nouveau topic ! ♥

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 12:29

Wow, ça m'a l'air bien cool tout ça o/

Bienvenue et bonne rédaction
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clyde E. Hawkins

★Clyde
★Clyde
  • avatar
  • Messages in this world : 795
    Date d'inscription : 06/08/2015

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Kei Hawkins ♥
    Disponibilité: Libre pour un nouveau topic ! ♥

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 14:46

Bienvenue et bonne rédaction Lěi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei K. Uchū


  • avatar
  • Messages in this world : 6
    Date d'inscription : 19/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité:

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 20:49

Oh beaucoup de gens wooow

Merci à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lukas J. Robin


  • avatar
  • Messages in this world : 277
    Date d'inscription : 27/12/2016

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Lenaïg Robin
    Disponibilité: Hum, à voir. ㋛

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 21:12

Yo o/

Bon courage pour ta fiche et bienvenue ici ! Hâte de te lire !

Lukas/Aru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marty Thomas

♥Blondie Pin Up♥
♥Blondie Pin Up♥
  • avatar
  • Messages in this world : 1535
    Date d'inscription : 31/07/2015

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se :
    Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 21:23

WELCOME À TOI! <3

*Lance des confettis*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei K. Uchū


  • avatar
  • Messages in this world : 6
    Date d'inscription : 19/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité:

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 23:15

Noot noot! Merci <3
J'ai fini l'histoire, mais je crois que y'a un point ou deux qui clochent, genre le papa astronaute qui part très longtemps. Je suis pas sûr non plus que ce soit si dérangeant, mais j'aviserai si on me dit quelque chose. Vwala. Je devrais finir le reste pendant la nuit ou demain si tout va bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiyo Awashima


  • avatar
  • Messages in this world : 46
    Date d'inscription : 29/05/2017

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Lun 19 Juin - 23:53

Bienvenue o/ Bon courage avec ta fiche ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou Castro-Mori


  • avatar
  • Messages in this world : 26
    Date d'inscription : 03/06/2017

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Mar 20 Juin - 2:45

J'ai eu un choc. J'écrivais une histoire, incluant deux pères, Papa et Baba. Panique !

Mais tu es tout beau, alors je ne t'en veux pas de... Ben, qu'on ait pensé à la même chose (je suis trop sympa).

Bienvenue, et bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyou Morikawa


  • avatar
  • Messages in this world : 53
    Date d'inscription : 03/12/2016

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité: Hum, à voir. ㋛

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Mer 21 Juin - 0:41

Hey coucou bienvenido
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Momoko Murray


  • avatar
  • Messages in this world : 210
    Date d'inscription : 19/01/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Keith Murray
    Disponibilité: Hum, à voir. ㋛

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Mer 21 Juin - 8:40

HOW, intéressant personnage!
Bienvenue !
Bonne fin de fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei K. Uchū


  • avatar
  • Messages in this world : 6
    Date d'inscription : 19/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité:

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Mer 21 Juin - 20:26

Merci encore à vous tous!
@Lou : drôle de coïncidence, haha.
@Kyou : je m'en viens!

Au fait : j'ai fini le physique <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Hasegawa


  • avatar
  • Messages in this world : 14
    Date d'inscription : 17/06/2017

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Mer 21 Juin - 20:37

Elle est vraiment bien ton histoire :) On dit bienvenue même si j'suis encore à la phase fiche aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei K. Uchū


  • avatar
  • Messages in this world : 6
    Date d'inscription : 19/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité:

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Mer 21 Juin - 23:41

Merci! Je ne peux pas en dire autant pour la tienne, pas encore en tout cas ^^

Au fait : j'ai tout fini! Je suis prêt à me faire valider (ou pas xD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caliban Vega-Žukauskas

Cali
Cali
  • avatar
  • Messages in this world : 732
    Date d'inscription : 24/01/2016

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Zut on s'casse.
    Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Jeu 22 Juin - 12:06

Hello, bienvenue sur JM !

Quasiment rien à redire, sinon que j'ai beaucoup aimé et que j'ai hâte de voir ce que ton perso va donner en rp.
Juste deux points :
- cette histoire avec son père, Baba. Tu laisses la chose volontairement floue mais du coup j'dois m'assurer de quel type d'abus il s'agit. Est-ce qu'il se contente de la frapper ou est-ce qu'il l'agresse sexuellement aussi ? Parce que si c'est le deuxième cas, ça voudra dire que ses pères seront exécutés parce que l'un d'eux n'aura pas été fidèle. Il n'y a pas forcément besoin que ça aille jusqu'au viol de sa fille, s'il y a seulement attouchement avec une intention de prédation sexuelle derrière, ça suffira pour les condamner.
- tu ne justifies pas d'où vient la couleur de ses cheveux (modification pré ou post natale, dans ce cas)

Ensuite, concernant l'orthographe, un quasi sans faute, sinon quelques confusions avec le passé simple. Sur la fin de l'histoire il me semble qu'il s'agit de ce temps : si c'est le cas, la conjugaison de je se termine en -ai, pas -ais. Cette phrase également "Nous sortions ensemble pendant cinq ans", il faudra la mettre au passé simple, comme tu le fais un peu après. Bref, rien de grave du tout, juste des petits conseils si jamais.

J'attends ton retour et j'te valide tout ça ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lei K. Uchū


  • avatar
  • Messages in this world : 6
    Date d'inscription : 19/06/2017

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Célibataire.
    Disponibilité:

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Sam 24 Juin - 16:51

Je n'ai pas mon ordinateur avant lundi donc je ne vais pas pouvoir changer ma fiche d'ici là (trop de bugs sur tablette)...
Quand à son père, je suis confus sur quoi faire. C'était un viol en théorie, mais du coup ça me bloque. Soit ça devient juste une agression (genre violence), soit je "supprime" son autre père. Est-ce qu'un adulte célibataire peut adopter un enfant sous l'Incontestable? Sinon, son père pourrait mourir (accident dans l'espace ou quelque chose du genre) et ça marque le début des agressions sexuelles. La dernière option me paraît la meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caliban Vega-Žukauskas

Cali
Cali
  • avatar
  • Messages in this world : 732
    Date d'inscription : 24/01/2016

    ++ ;;
    & Blabla ;;:
    Époux/se : Zut on s'casse.
    Disponibilité: Erf. Overbooké ! ☂

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Sam 24 Juin - 18:39

L'adoption est possible oui, mais faire adopter le gosse juste pour pouvoir en faire une proie sexuelle je trouve ça un peu limite. Après, t'es libre de modifier/justifier comme tu préfères, du moment que ça respecte le contexte et les règles de l'Incontestable. o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asa A. O'Cahan


  • avatar
  • Messages in this world : 163
    Date d'inscription : 11/10/2016

MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   Mar 27 Juin - 3:21

Aaah un Astrophysicien...Copaiiiin

*Asa danse la danse des étoiles*

Bienvenue!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: i lost myself into space - lěi k. uchū   

Revenir en haut Aller en bas
 
i lost myself into space - lěi k. uchū
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» Space wolves VS tyranides
» Space Marines à vendre (pleins d'affaires)
» Chaos Space Marine Roster - Legion of the Damned

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Just Married !  :: La paperasse :: Papiers d'Identité :: En attente-
Sauter vers: