Partagez
avatar
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 05/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Jazz
Autre: Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 8 Oct - 11:39

RISE KURODA

I AM GETTING SO FAR OUT ONE DAY I WON’T COME BACK AT ALL


Δ 20 ans, née le 2 octobre 2089.

Δ Nom de jeune fille : Kuroda. Grande famille japonaise croulant sous l'or. Ancêtres français quelque part dans l'arbre généalogique, raffinement de famille et bon goût aristocrate.

Δ Hétérosexuelle, de ce qu'elle en sait. Elle ne se souvient pas avoir fricoté avec des filles.

Δ 1,68m. Elle paraît plus petite car elle est frêle, mais les bottes de combat/militaires qu’elle met presque tous les jours lui font gagner cinq bons centimètres. La cinquantaine de kilos.

Δ Cheveux et sourcils décolorés dans l'espoir de retrouver un corps qui lui appartiendrait, et non les restes de ce qu'une étrangère lui a laissé. Elle n'aime pas croiser son reflet.

Δ Dropout d'école de droit, études arrêtées après son accident, reconvertie peintre indépendante par luxe et caprice, goût des belles choses abstraites. Elle peint simplement, le seul langage qu'elle connaît et qu'il lui reste encore, organise des expositions de ses toiles grâce à son statut et ses contacts. Elle a remplacé le patinage par le ballet, mais porte l’amer goût d’une passion qui l’effraie désormais.

Δ Amnésique suite à un trauma crânien, chute destructrice alors qu'elle patinait, patineuse de haut-niveau — passion fichue au placard par peur de remonter sur la glace. Prisonnière de son propre corps et de ses traumatismes, elle ne patine plus ; ni ne joue du piano.

Δ Haptaphobie sévère, phobie du contact physique. Trouble de l'élocution, amnésies rétrogrades et sémantiques. Trouble sévère de l'anxiété. Phobie des chiens. Androphobie subtile, amours des hommes oublié pour ne laisser qu'un voile d'angoisse et de méfiance.

Δ Gosse de riche, héritière, noyée dans le luxe. Parents décédés dans son adolescence, recueillie par son oncle et sa grande-soeur, tous deux à la tête de l'entreprise familiale éponyme. Elle vit dans un luxe dégueulasse, étrangère aux soucis d'ordre financier, capricieuse habituée à ce qu'on lui dise oui.

Δ Ex-Don Juan féminine, conquêtes enchaînées et oubliées, gent masculine manipulée et tourmentée à sa guise pour son bon plaisir.

Δ Amatrice de Chopin sur un clavier immaculé, prodige nonchalante, passion réduite au silence dans le mutisme post-traumatique, ses doigts n'effleurant plus aucun piano. Elle n'écoute que de la musique classique et du vieux rock des années 1980.

Δ Ex-polyglotte — elle peut encore parler plusieurs langues, mais son vocabulaire est désormais infiniment maigre et laborieux. Par angoisse elle essaie de ne plus parler que japonais. Éloquence et jargon de riches abîmés par le traumatisme, elle parle comme un enfant, et bégaye quand elle s'énerve ou panique. Son langage affecté par l'amnésie, elle cherche ses mots, en perd le sens, bafouille et s'égare. Mots inversés sur papier, lettres confuses, phrases insensées qui font froncer les sourcils. Elle compense son manque de paroles par une observation minutieuse, nécessaire aussi à cause de son anxiété étouffante.

Δ Orgueilleuse. Égoïste. Féroce. Angoissée mais pas peureuse. Bonne mais pas sentimentale.

Δ Existence réduite à néant, elle se réinvente chaque jour. Maintenant elle porte la culpabilité de sa bêtise, se demande constamment qui elle était pour savoir qui elle devrait être. On la prend encore pour le fantôme d'antan, attendant d'elle maturité, charme, puissance.

Δ Accident — Juillet 2109. Coma d'une 1 semaine.

Δ Végétarienne non-engagée depuis son réveil.

Δ Haptaphobie destructive : impossible de l'approcher, impossible de la toucher, impossible encore plus d'envisager une peau dénudée de son plein gré. L'idée d'un rapport sexuel se fait hantise, pire encore la perspective de se faire choisir par l'Incontestable. Elle se souvient seulement qu'elle n'est plus vierge et que par le passé, elle aimait ces choses frivoles qui l'effraient maintenant. Crises de panique souvent garanties au contact non-consenti, élans de furie. Elle ne prend plus de transport en commun, ni ne se rend dans des endroits publics tels que les magasins où les gens sont susceptibles de faire la queue, ou les restaurants trop peuplés.




avatar
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 05/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Jazz
Autre: Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 8 Oct - 11:40


Il était une fois — Caïus Castello-Onoki [minirp]
Rêver des nuits d'ivresse, banches comme ta peau — Caïus Castello-Onoki
Reset — Jazz Lesznewski

avatar
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 05/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Jazz
Autre: Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 8 Oct - 11:40
+2

C'est darty mon kiki.
avatar
Messages postés : 60
Inscrit.e le : 22/07/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Nobody.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Mar 10 Oct - 16:27
Salut mocheté.
avatar
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 05/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Jazz
Autre: Qu’est-ce qui est jaune et qui attend ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 15 Oct - 16:44
Arrête de te parler à toi-même ma puce, ça fait mauvais genre.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum