Kazuhito Sunflower
Messages postés : 131
Inscrit.e le : 20/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Yumiko Sunflower (Née Otomo)
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Ven 20 Oct - 23:48
par Kazuhito Sunflower
Kazuhito SUNFLOWER
"Un matin, on se lève, tout va bien, puis vient le déjeuner et rien ne va plus."

Généralités
Nom ;; Sunflower
Prénoms ;; Kazuhito
Âge ;; 27 ans
Genre ;; Ours en peluche mâle
Origines ;; Japonaise
Activité ;; Chômage.
Sexualité ;; Curieux indécis
Avatar ;; Renji Abarai - Bleach
Règlement ;; Bon choix ! - Lucci
Chemin ;; DC – Via partenariat
Commentaire ;; Je devais pas craquer, mais je l’ai fait quand même. Shame on me.
Histoire
Je suis né de l’union d’un natif américain vivant au Japon, Alex Sunflower, et d’une japonaise pure souche, Hana Sunflower.

Elle est née de deux japonais pure souche, Chikanori et Kazuho Takahashi. Elle ? Je parle de ma femme, celle qui provoqua ma descente aux enfers.

Je suis né dans un quartier de Tokyo quelconque, on s’en fiche, c’est pas important. Mes parents étaient heureux, ils s’aimaient, ils m’aimaient, ma mise au monde a été rapide et presque sans douleur. Je suis la fierté du couple Sunflower.

Elle est née d’une mère asthmatique et faible physiquement, morte en couche et d’un père brutal et alcoolique qui ne s’est jamais remis de la mort de son épouse adorée et qui n’a cessé de rejeter la faute sur sa fille.

J’ai grandis dans la joie, la bonne humeur, le bonheur. J’étais un fils modèle, je ne posais pas de problème, j’avais des résultats résultats à l’école, mes parents n’avaient pas à se plaindre.

Elle a grandi dans les cris, les pleurs, la douleur et la peur. Elle était prostrée dans un coin, cachant ses larmes et ses bleus. Elle voulait devenir une petite fille modèle, elle n’a jamais réussi.

J’ai toujours eût du mal avec l’école. Je ne tenais pas en place. Je préférais jouer, courir, sauter parfois, toujours en rigolant. Mes résultats étaient médiocres, mais mon sourire innocent arrivait à dissiper la colère de mes parents.

Elle était toujours frappée, insultée, malmenée malgré ses bons résultats. L’arrivée de sa belle-mère dans la maison n’a rien arrangé, sauf qu’elle subissait deux fois plus de coups, deux fois plus d’insultes, deux fois plus d’humiliations et qu’elle souffrait deux fois plus. Elle voulait que tout cela cesse, mais en même temps, elle n’arrivait pas à se défaire de cette situation. Elle l’aimait, ce père violent et injurieux, elle lui était reconnaissante, à cette belle-mère détestable. Après tout, c’est grâce à eux si elle avait à manger chaque jour, si elle pouvait dormir dans un lit douillet, si elle était éduquée et allait à l’école. Comment le personnel éducatif a-t-il fait pour ne pas voir cette fille maltraitée ? Parce qu’elle était discrète, ne posait aucun soucis à personne et se cachait derrière ses vêtements.

Vint le lycée, la période de ma vie où je devais choisir quoi faire plus tard. Je n’en avais aucune idée. Je voulais tout faire et à la fois rien. Je songeais vaguement à me lancer dans le domaine animalier. Dresseur d’animaux, ça me paraissait bien. J’avais toujours été soufflé par ces animaux qu’on pouvait voir dans les films, ils écoutaient tellement bien. Ce qui est magique avec mon époque, c’est qu’on trouve de tout sur Internet. Je m’étais renseigné pour pratiquer ce métier, ça ne m’avait pas l’air si compliqué que ça.

Elle était enfin majeure, elle était plongée dans la débauche. Elle a pu se défaire de ce père violent et de cette belle-mère haïssable non sans y perdre quelques plumes. Elle était seule dans la rue, ne savait pas comment faire pour survivre, elle voulait se soigner, oublier les démons de son enfance, elle avait besoin d’aide. Sauf que cette aide n’est jamais venue. Elle se réconfortait dans l’alcool et le sexe, une prostituée alcoolique, voilà ce qu’elle était devenue.

J’ai toujours trouvé que j’avais été chanceux dans ma vie. Des parents heureux, amoureux, pas trop après moi. Une vie simple et facile, un petit boulot d’employé de chenil pour m’aider à payer mes études d’éducateur canin. Même l’Incontestable s’est montré clément envers moi. J’ai été marié à dix-huit ans. C’est comme ça que je l’ai rencontré. Elle. Ma femme. Eikichi Sunflower, née Takahashi. Comme d’habitude, j’ai pris la nouvelle avec le sourire, j’étais content, j’étais heureux. J’avais tout pour moi.

Elle était mariée à un inconnu. Elle ne savait qu’en penser si ce n’est qu’elle perdrait dorénavant son gagne-pain. Elle s’était dit que c’était aussi l’occasion pour elle de prendre un nouveau départ, d’oublier ses démons et de repartir de zéro en essayant d’être heureuse avec la nouvelle vie que l’attendait.

J’avais tort. Mais elle aussi.

J’étais accro à la cigarette. Elle était accro à la bouteille. J’avais l’alcool joyeux. Elle l’avait mauvais. Je continuais mes études et mon boulot. Elle restait à la maison à boire de l’alcool toute la journée. Quand je rentrais chez moi le soir, je subissais ses sautes d’humeur, ses cris, ses coups en silence. Elle défoulait son stress et son ennui sur moi. J’essayais de la calmer, elle s’énervait encore plus. Je ne m’en suis jamais plaint. J’aurais dû. J’essayais de me convaincre, vainement, que c’était sa façon de me dire « Je t’aime ». Je l’aimais ? Probablement. Elle m’effrayait ? Certainement. Je ne cessais de me dire que si l’Incontestable la choisit pour moi, c’est qu’elle devait vraiment être la femme parfaite pour moi. J’ai toujours été naïf.

Puis un soir, quelques mois après notre mariage, je fêtais mes dix-neuf le mois prochain, elle m’annonça une nouvelle qui changera ma vie à tout jamais. Elle était enceinte. Nous allions avoir un enfant. Cette nouvelle m’a rempli de joie et m’a fait oublier à qui j’avais à faire. Elle me l’a vite rappelé. Je ne sais pas comment expliqué sa grossesse. Elle buvait, sans cesse. Et si j’avais le malheur de lui rappeler qu’elle portait un enfant, mon enfant, dans ses entrailles, elle m’insultait, me frappait et je déguerpissais. Je savais très bien les ravages que peuvent faire l’alcool sur un enfant. Je prie chaque soir pour que mon enfant n’ait pas à assumer les actes stupides de sa mère.

Je suis devenu père à 19 ans. Oui, c’est jeune. C’est grâce à l’Incontestable. On l’avait appelé Tohru, et il était ma plus grande fierté. Je le trouvais tellement mignon, tellement innocent. Chaque jour, il arrivait à me faire oublier mon couple catastrophique. Quand j’étais avec lui, j’avais l’impression d’être quelqu’un d’autre, d’être quelqu’un de meilleur. Il était parfait, bien qu’un peu petit. Malheureusement, c’était moi qui ramenais les sous à la maison. J’étais loin de mon fils adoré. Il était impossible pour moi de savoir ce qu’elle lui faisait quand je n’étais pas là. Mais ma mère me l’avait dit. Elle allait récupérer l’enfant pendant que le monstre dormait et s’en occupait pour moi. Elle, ce monstre, ne s’est jamais inquiéter de ne pas entendre mon fils pleuré, n’est jamais allé jeter un coup d’œil dans sa chambre. La maternité ne l’a pas rendu meilleure. Ma prière n’a seulement pas été entendue.

Ma vingtième année fut pour moi, la pire année de ma vie. J’ai perdu un être cher, un complice, un soutien physique et moral : mon père. Il est mort à 43 ans dans un accident de voiture. J’ai longuement pleuré quand j’ai appris ça. Je ne m’en suis jamais remis. Mon fils venait d’avoir un an, il ne parlait pas et ne marchait pas. Même pas à quatre pattes. Il avait un léger retard mental. Il ne fallait pas sortir d’institut de médecine pour s’en apercevoir. L’alcool a toujours été néfaste pour un fœtus. L’alcoolisme outrancier de sa mère ne l’a pas aidé à se développé correctement. En parlant d’alcoolisme, il m’a ouvert grand les bras, et je m’y suis jeté avec délice. J’ai toujours eût l’alcool joyeux. Elle n’était pas contente quand je me servais dans sa réserve personnelle. Alors elle s’énervait de plus belle et me frappait, parfois fort, et moi, je rigolais comme un idiot. Heureusement, ma mère est formidable et m’a aidée à me reprendre. Souvent, je me demandais pourquoi l’Incontestable me faisait subir tout ça. Je n’avais rien demandé, je voulais juste vivre comme bon me semblait.

Puis vint l’heure de la délivrance. Ce jour me hantera toute ma vie, il hante encore mes nuits. J’avais vingt-deux ans, mon fils allait en avoir trois, il commençait enfin à marcher et à parler, il avait pris son temps, mais évoluait à son rythme. Je l’aimais toujours autant, il était toujours aussi innocent, j’en étais toujours fier. J’avais juste voulu le protéger, rien de plus. Je sais pas ce qui lui avait pris ce jour-là, elle était particulièrement en colère, je dirais même furieuse, pour une raison que je ne comprenais pas. J’avais passé un accord avec elle. Elle pouvait me frapper, m’insulter, me malmener autant qu’elle le souhaitait, en contrepartie, elle ne touchait pas à Tohru. Et pourtant ce jour-là, elle brisa son accord. Mon fils ne faisait rien de mal, il jouait simplement à côté du canapé, pendant que je le surveillais en regardant vaguement la télé. Elle a trébuché sur un de ses jouets, est tombée au sol et a cassé sa précieuse bouteille de sake. J’ai juste voulu le défendre ! Elle lui a lancé un regard noir rempli de haine comme jamais elle n’avait eût encore envers mon fils.

Elle s’est redressée, l’a agrippée, insensible à ses pleurs de peur, et à levé la main. Elle ne l’a jamais baissé. Elle n’en a pas eût le temps. Je lui ait retiré l'enfant des mains avant de frapper. Encore et encore. Jusqu’à ce qu’elle s’immobilise, qu’elle se calme et qu’elle se taise. C’est uniquement à ce moment-là que je pris conscience de mon acte. Née sous les coups, morte sous les coups. Je l’avais tuée. J’étais un criminel. Mon premier réflexe a été de prendre mon fils dans mes bras et de tenter de le consoler par tous les moyens. Mon deuxième réflexe fut d’appeler ma mère pour m’excuser d’être un fils aussi indigne de ses soins et de son éducation et de lui demander de prendre soin de mon fils. Mon troisième et dernier réflexe fut de me rendre à la police.

Mon procès fut rapide. Je n’ai pas nié. Je l’avais bien tuée. Elle ne nous causerait plus de peine. Il a été clairement prouvé que j’avais agis sous le coup de l’adrénaline, que ça avait été uniquement pour protégé ma chair. De la légitime défense. Je ne suis pas un violent, je déteste la violence. J’ai pris cinq ans de prison. Mon enfant avait été confié à ma mère. Ma pauvre mère à qui je n’ai causé que des soucis. Ces cinq années étaient longues. Trop longues. Mais j’ai attendu, calmement, patiemment, j’ai purgé ma peine. Régulièrement ma mère me rendait visite avec mon fils, ça me mettais du baume au cœur.

Maintenant, je suis sorti de prison il y a peu. Je suis retourné vivre chez ma mère, je suis remonté des enfers, je me sens bien. Je peux à nouveau vivre avec mon fils, j’ai repris goût à la vie. Je suis heureux.

Caractère
Kazuhito est un homme que l’on peut qualifier de bon vivant. Il est simple, aime rire de tout et de rien, est un peu innocent et dans l’ensemble est tout bonnement incapable de claquer une mouche archi relou. Il est quelqu’un de gentil. Trop gentil. Il est également du genre à aimer le premier inconnu croisé dans la rue et qui aurait eût le malheur de le saluer. Il s’attache vite, bien trop vite et longtemps. Il s’en veut encore pour le meurtre de sa femme, persuadé que ça aurait pu se finir autrement. Il n’arrive pas à couper ses liens avec les gens. L’un de ses plus gros défauts est sans doute sa capacité à avoir peur de tout. Enfin, pas de tout, enfin pas de tout à proprement parler, mais disons plutôt que sa maladresse ne l’aide pas à se sentir rassuré, confiant. Il a peur de mal faire, peur de mal agir, peur de faire une bêtise, peur de blesser quelqu’un. C’est quelqu’un de peureux, et par conséquent, un peu trop protecteur envers ses proches, craignant qu’on leur veuille du mal.  Aussi, ce n’est pas un as de la réflexion, étant un peu impulsif. Politiquement, il n’est pas contre l’Incontestable. Juste qu’il sait ce que peut faire la machine. Et ça aussi, ça l’effraye. En parlant de la machine, elle l’a un peu aidé à gagner en maturité. Enfin, pas exactement la machine, plutôt sa femme. Grâce à elle, il a compris que tout n’est pas toujours rose et qu’il y aura toujours des problèmes partout. Mais il reste un gros naïf idéaliste qui pense que tout problème peut se régler avec un câlin et une bonne bière entre potes.

Physique
Kazuhito est le parfait mélange entre un américain et un japonais. Il est d’assez grande taille, faisant un bon mètre quatre-vingt-sept, et pourtant, il a une carrure assez mince. Il possède une peau légèrement mate. Ce n’est pas un homme musclé, ce n’est pas pour lui, ce genre de chose. Et même pas, ça le complexe, il est bien dans sa peau, et c’est le plus important pour lui. Il a hérité des cheveux rouges de son père (qui a eût recours à de la modification génétique), qu’il s’est amusé à laisser pousser les attacher en queue de cheval. Il a des yeux bruns, hérités de sa mère. Il est tatoué de partout, le front, le dos, les épaules, et même légèrement le torse. Ça a été quelque choses ces tatouage, sa mère avait été complètement contre, alors que son père, il était pour. C'est donc le père qui a aidé son fils à payer le tout. Ça na pas été fait d'un coup, mais plus petit à petit. Et surtout, le jeune ne pouvait plus se plaindre d'être assimilé à une racaille. En fait, l'idée lui est venue parce qu'un de ses amis était tatoué et qu'il avait trouvé que ça rendait bien. Donc il l'a copié. Malgré tout. Sinon, il est normalement constitué pour un homme de son âge. Il paraît que l’ont peu le sentir à des kilomètres, étant un gros fumeur.  Son style vestimentaire est tout ce qu’il y a de plus simple.  Il aime porter des chemises, qu’elles soient rayés, à carreaux ou même uniques, il adore les chemises. Il trouve que ça donne un petit côté cool. Au niveau du bas, il est plus pour les jeans bleus un peu amples. En plein été, on peut le voir avec des lunettes de soleil, qu’il remonte sur son front quand il rentre dans un bâtiment. Bien souvent, il va avoir un bandeau, lui permettant de retenir ses cheveux si jamais il s’amuse à les détacher. Bref, Kazuhito est un homme simple.
Kaori Vanzine
Messages postés : 2874
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Mrs. 4x4
Mrs. 4x4
posté
le Sam 21 Oct - 1:08
par Kaori Vanzine
Renjiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ♥️

Re-bienvenue et bonne continuation pour ta fiche =)

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

En ce moment je suis au ralenti
Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Kazuhito Sunflower
Messages postés : 131
Inscrit.e le : 20/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Yumiko Sunflower (Née Otomo)
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Sam 21 Oct - 1:45
par Kazuhito Sunflower
Merci ! Je viens d'effectué une relecture, normalement tout est bon (mais vu l'heure, ça ne me surprendrais pas que des fautes soient passé à la trappe). Je décors ma fiche de petites images demain, bah parce que , j'aimerais dormir u_u.
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Sam 21 Oct - 1:47
par Invité
o/ o/

J'adooore ton personnage *_* il gère de la fougère hahahahaha ♥️
Armin Rey
Messages postés : 2945
Inscrit.e le : 02/07/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se :
Autre:

★
posté
le Sam 21 Oct - 10:54
par Armin Rey
Bonne nouvelle tête !
Freyrik Thorgin
Messages postés : 143
Inscrit.e le : 04/02/2017

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Cassia P. Thorgin
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 21 Oct - 10:59
par Freyrik Thorgin
Bienvenu o/ ^^

Chouette choix de vava !
Bacon L. Beigbeder
Messages postés : 1796
Inscrit.e le : 23/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Celle qui fait du couscous.
Autre: Connard pathétique IRL, passe ta route.
#JeSuisJeanne
#JeSuisJeanne
posté
le Sam 21 Oct - 13:13
par Bacon L. Beigbeder
Aloha ! Re-bienvenue !

Alors alors ! Quelques petites fautes ci-et-là, rien de bien grave. Y'a juste deux tout petits trucs qui m'ont fait tiquer, ça sera rapide à corriger :

• Alors, c'est la mort de sa femme. J'avoue que j'ai genre, beaucoup trop rigolé en lisant qu'il l'a savatée à coups de télécommande. Faut me comprendre : c'est tellement petit et léger, faut y aller pour tuer quelqu'un avec ça, déjà l'assommer quoi. Donc, va falloir changer l'objet contondant !

• "Il a hérité des cheveux rouges de son père (qui a eût recours à la chirurgie esthétique)" => C'est de la modifications génétique plutôt ! Et pour les tatouages, attention en soi, il aurait dû avoir l'autorisation de ses parents s'il était adolescents, sans compter sur l'argent pour les payer, etc. Et vu comme c'est mal vu le tatouage au Japon... Donc 'tention ! o/

V'là, c'pas grand chose comme annoncé, tu pourras voler comme un cabri orange quand ça sera changé ! Allez, go ! Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien 1362171446
Kazuhito Sunflower
Messages postés : 131
Inscrit.e le : 20/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Yumiko Sunflower (Née Otomo)
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Sam 21 Oct - 13:37
par Kazuhito Sunflower
Vala ! Les modification sont faites et j'ai mis en gras. Du coup, la télécommande s'est transformée en poings, c'était plus simple et bah les tattoos, j'espère que l'explication suffira.

Merci pour vos messages de bienvenue ! L'accueil est toujours aussi cool ici ! 8D
Bacon L. Beigbeder
Messages postés : 1796
Inscrit.e le : 23/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Celle qui fait du couscous.
Autre: Connard pathétique IRL, passe ta route.
#JeSuisJeanne
#JeSuisJeanne
posté
le Sam 21 Oct - 13:42
par Bacon L. Beigbeder
Oï !

• "qu'il avait trouvé que ça rendait." => Rendait quoi ?

Ok, parfait, montre ton front que je rajoute ma marque Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien 2078551763

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !
N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥️
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥️

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !
Kazuhito Sunflower
Messages postés : 131
Inscrit.e le : 20/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Yumiko Sunflower (Née Otomo)
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Sam 21 Oct - 13:46
par Kazuhito Sunflower
Merci pour la validation hyper rapide !
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierKazuhito Sunflower - Un tout petit rien 50-50-2Earth WolfKazuhito Sunflower - Un tout petit rien 50x50-56504f9 Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien SvinKazuhito Sunflower - Un tout petit rien 3zm1 Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien 5yh3Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien Opol0Q6Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien FHZzEDvKazuhito Sunflower - Un tout petit rien 7Uxn8zPKazuhito Sunflower - Un tout petit rien 494ZUS0Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien 1553711497-50-50FTM 50x500Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien B50x50Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien 1553722908-no-50x50Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien Tdj2Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien Logo_510Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien 190412122437274038 Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien RXqdRpDKazuhito Sunflower - Un tout petit rien Logo5010Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien VBL1j1M Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien 1559228694-50x50Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien Qlaa Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien IcoSC5050 Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien Bouton10 Kazuhito Sunflower - Un tout petit rien Bouton15