Partagez
avatar
Messages postés : 3
Inscrit.e le : 07/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire. (Pour l'instant, baby.)
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 18:50
Hiroshi Higashikate
"Quelle est la différence entre le premier ministre et une endive ? Aucune,bien entendu."

Généralités
Nom ;; Higashikate
Prénoms ;; Hiroshi Elvis.
Âge ;; 28 ans.
Genre ;; Masculin.
Origines ;; Strictement japonaise.
Activité ;; Master en Yakuza et diplomé de sa licence de Wakagashira au sein de la famille Inagawa-Kai.
Sexualité ;; Il est hétérosexuel.
Avatar ;; Josuke Higashikata, où comme on l'appelle dans le milieu, plus grand BG de la street.
Règlement ;; - Litchi
Chemin ;; Un petit pas devant, un petit pas derrière, et ZUMBA. (Un top site.)
Commentaire ;; HEY Macarena. Rrrright.
Histoire
Hiroshi Higashikate est né à Tokyo en 2081, et séparé dans la foulée de sa mère biologique. Conçu hors mariage sur un amour de jeunesse, la réalité implacable du système de l'Incontestable fit très rapidement voler en éclats l'espérance des jeunes amants. Le père fut marié à un homme inconnu à Tokyo, tant dit que la mère fut mariée  à un autre homme à Osaka. Hiroshi est donc le fils reconnu de Yakamashi Higashikate et de Bob Smalltown, un émigré australien qui a subit à sa plus grande surprise le système dictatorial de l'Incontestable.

La personne qui eut le plus d'influence sur la vie de Hiroshi fut sans nul doutes la mère de Yakamashi, Akane Higashikate, sa grand mère. Dans un autre contexte géographique, on l'aurait appelé la Mamouchka de la famille. Elle dégageait une autorité telle qu'elle fut très rapidement reconnue comme la patronne suprême du foyer.

Il est à savoir que la relation d'Akane avec Yakamashi devinrent extrêmement tendus lors du mariage forcé du cadet. Akane, qui s'était efforcé d'élever son fils avec dureté, discipline et virilité, prit extrêmement mal que son enfant se conforme si facilement à la décision de l'Incontestable. Peut être avait-elle espéré, et aurait-elle préféré que Yakamashi se donne la mort plutôt que de se laisser soumettre à qui que ce soit. Et plus grande encore fut la déception d'Akane lorsqu'elle rencontra l'époux de son fils ; un étranger pleurnichard, qui se complaisait dans les lamentations, un faible de dernière classe qui, sûrement, regrettait quelque peu son emménagement au Japon et les conséquences qui en jaillirent. Akane rejeta cette espèce de gourgandine à la seconde où elle posa ses yeux sur lui, et s'empêtra dans une violente querelle avec son fils unique à son propos. Des mots très durs furent échangés, mais aucuns n'égalaient les réflexions impitoyables de la grand-mère japonaise. C'est sûrement l'existence de Hiroshi qui empêcha le lien entre mère et fils de se briser à jamais.

Très tôt, le garçon subît la rigueur exagérée de sa grand-mère. Elle faisait absolument tout ce qui était en son pouvoir pour lui transmettre l'idéal de l'Homme qu'elle avait eu en tête pour son fils. L'Homme qu'elle aurait voulu rencontré. Un Homme, un vrai, avec du muscle et du poil.

Si Hiroshi fit preuve d'une quelconque faiblesse lors de son enfance, elle fut incontestablement écrasé par la discipline de la Mamouchka japonaise. Elle ne tolérait ni le doute, ni la paresse. Elle n'acceptait ni l'imprudence, ni les pleurs. Très vite, Akane forgea un petit fils modèle, fort, sûr de lui et dévoué corps et âme à la fierté de cette dernière. Yakamashi et Bob n'eurent pas vraiment leur mot à dire dans cette histoire. Le premier parvint à léguer à son fils de sang son goût de la justice, étant lui même agent de la paix. Bob, de son côté, ne parvint à transmettre à Hiroshi que l'image de l'exemple à ne surtout pas suivre.

Hiroshi mena de brillantes études de psychologie, à la demande, bien sûr, de sa grand mère. Cette dernière avait toujours défendu la liberté d'Hiroshi dans la choix de sa vie, mais avait tout de même suggérer que de telles études conviendrait parfaitement à un être receptif comme son très cher petit fils. Hiroshi se souvient d'ailleurs encore très bien aujourd'hui des mots d'Akane : « Peu importe ce que tu veux faire de ta vie, Hiroshi. Tu veux être astronaute ? Fais le. Scientifique ? Fais le. Eboueur ? Fais le. Ce que moi je veux, c'est que dans ton domaine, tu sois le meilleur. » Et c'est ce qu'il fît. Major de sa promotion, il écrit une thèse sur le phénomène emo en s'inspirant de sa fiotte de père adoptif et remporte un certain succès. Il devient psychiatre et travaille six mois en tant que tel avant de poser sa démission. Pourquoi, me demanderez vous ? Et bien pour rejoindre les rangs des Yakuzas bien entendu. Laissez moi vous raconter comme le destin peut parfois être un fieffé connard.

Lors de son entrée en fonction dans le corps médical, Hiroshi reçut des ordres du gouvernement. En tant que spécialiste mental, il devait tenir pour devoir de toujours orienté ses patients vers la soumission au système étatique. Qu'importe les troubles des mariés, le nouveau médecin avait l'obligation civique de toujours trancher en faveur de l'autorité politique. Le Higashikate put tenir son serment deux semaines avant de se rebeller. Fort de l'éducation d'Akane, l'idée de se soumettre au système qui avait mit dans les pattes de son père Bob Smalltown lui était tout bonnement inconcevable. Il exerça les cinq premiers mois empli d'une frustration débordante jusqu'à sa rencontre avec un client assez spécial, le fils d'un certain Susumu Tohoku. Le gamin souffre d'une dépression suite à son mariage, classique, et c'est en y travaillant qu'Hiroshi et lui échangent sur leur rejet du système. Ils se lient petit à petit d'amitié et c'est au fil de deux mois de séances assidues que le fils propose  à Hiroshi de travailler pour son père, de rejeter ce poste de fonctionnaire au sein d'un état qui le dégoûte pour vouer sa vie à une cause qui en vaut la peine, où il retrouverait un sens aux mots honneur et traditions. Comme un homme, Higashikate accepta cette offre qu'il ne pouvait pas refuser. Le soir même, il l'annonça à sa famille. Bob cria et pesta en larmoyant, comme d'habitude, Yakamashi ressentit le dégoût d'un parent qui a échoué et Akane se contenta de se pincer les lèvres par inquiétude. Des trois, c'était de cette dernière que Hiroshi voulait l'accord. Pour le lui signifier, elle lui offrit le peigne plaqué or super BLING-BLING de son défunt mari, celui qu'elle avait le plus aimé, pour lui donner bonne fortune. Il la porte encore aujourd'hui et y tient plus qu'à tout.

Fort de l'appui de sa grand-mère, Hiroshi Higashikate s'enrôla dans la grande famille de l'Inagawa-Kai et décida de lui vouer sa vie. Il est à noté que pendant ses premières années en tant que Yakuza, Hiroshi fut marié à une femme du nom de Marina Collacianni, une émigrée italienne qui incarnait aux yeux du japonais tout ce qu'il détestait chez un être humain. Elle était aussi superficielle, pleurnicharde et méprisable que Bob Smalltown, et leur relation ne fut ponctuée que par les gigantesques accès de colère qu'elle pouvait lui provoquer, sans jamais lever la main sur elle. De par sa nature de criminel et son autorité écrasante naquit une terreur partiellement injustifiée de Marina pour son époux, et c'est ce qui causa sa perte. Un soir où elle prenait sa douche, Hiroshi rentra dans la salle de bain pour se brosser les dents. Elle sursauta tellement fort à sa vue qu'elle glissa dans sa baignoire et « BIM » voilà notre Yakuza veuf. Super soirée.
Il fut particulièrement marqué par les révoltes de 2108, trouvant un écho à ses convictions personnelles. Néanmoins, il ne bougea pas d'un pouce en faveur des rebelles, trop focalisé sur les ordres de ses supérieurs à œuvrer pour la pérennité de sa famille. Hiroshi crut entendre par l'un des rares e-mails de son père que Bob s'était fait cassé la jambe lors de l'émeute, ce qu'il estima pas plus mal.

Cependant, les catastrophes d'octobre 2109 eurent un effet très déterminant sur la vie de Hiroshi. Il perdit certains de ses amis proches lors de l'inondation et, par dessus tout, apprît le décès de sa grand-mère, noyée alors qu'elle était partie chercher une nouvelle poêle, son petit fils ayant cassé la dernière par inadvertance.

La nouvelle heurta de plein fouet le Yakuza. Il avait perdu son idole, celle qui avait incarné son idéal et la femme qu'il avait, de loin, le plus aimé au monde. C'est lui qui prononça ses obsèques et il creusa sa tombe à mains nues, seul. Depuis son décès, Hiroshi Higashikate a bâtit un petit autel à sa gloire dans sa chambre auprès duquel il prie tous les matins sa bien-aimée grand-mère. Aujourd'hui, il est parvenu à être promu bras-droit de son Oyabun, fier Wakagashira de sa famille, s'illustrant avec une efficacité dans les affaires de sa famille avec brio.

Caractère
Entendons nous bien, Hiroshi Higashikate n’est pas un petit rigolo. En dépit de sa coupe en forme de gaufre, en dépit de son style vestimentaire aussi coloré qu’un char de la gay-pride, il reste un Yakuza haut gradé et n’est pas, en conséquence, le genre de gars duquel on écrase les orteils impunément. Pour comprendre la philosophie de vie de Hiroshi, il faut voir et comprendre l’humour à travers ses yeux. Pour lui, l’humour n’est pas l’apanage des castes, de l’affect, de l’incroyablement subtil ou du grivois de bas-étages, non, l’humour est un art. L’humour est un sport. On peut même aller jusqu’à dire qu’à ses yeux, le rire est une  condition primordiale à la paix intérieure d'un être humain. Cela dit, il faut joindre à cette tendance l'amour de Hiroshi pour la discipline et l'excellence, ce dernier point allant jusqu'à influencer son identité au sein du monde de la pègre. En tant que bras-droit d'un des hommes les plus puissants du pays, Hiroshi s'est très vite fait remarqué parmi ses collègues du fait de ses penchants quelques peu originaux. Histoire de vous illustrer le bonhomme, il est considéré comme traditionnel que de sortir ses meilleures blagues à son arrivée pour le mettre de bonne humeur. C'est généralement dans des entretiens aussi sérieux que les messes du Père Benoît, évêque du comté de Haute-Charente que Higashikate finît par péter des genoux à grand coup de barre en fer.
Du fait de son éducation presque militariste, Hiroshi est doté d'un goût très prononcé pour la force brute et mentale. Traumatisé par son couille-molle de beau-père, ce n'est pas qu'il déteste la faiblesse : c'est qu'il la hait, il la méprise, la vomit. Rien ne lui semble plus indécent qu'un être humain qui s'écroule à genoux pour pleurnicher sur son sort au moindre au problème, indépendamment de son sexe. Ce n'est pas qu'il soit fondamentalement contre les larmes, mais son éducation traditionnelle lui a enseigné la valeur de ces dernières.

Hiroshi est un insoumis. Non pas qu'il soit d'extrême gauche (Pour un Japon insoumis !) mais il est nécessaire d'assimiler que la vie de ce dernier et son entrée dans la pègre japonaise n'ont été influencées que par cet unique facteur. Il ne supporte pas de baisser les yeux, ou de baisser la tête, ou de baisser son flingue lorsqu'on lui somme.  Le fait qu'il puisse tolérer quelqu'un au dessus de lui hiérarchiquement par là est la preuve de son respect et de son affection pour ladite personne. Sûrement furent-ils deux en ce monde à atteindre ce rang dans les yeux du Yakuza : Sa grand-mère, puis l'Oyabun.

Pour continuer dans la veine de la hiérarchie, il faut savoir que Hiroshi est un chef extrêmement exigeant envers ceux qu'il commande. Exigeant pour leur humour, déjà, puis et surtout pour la qualité de leur service. Rien n'irrite plus le Yakuza que des gens qui ne font pas leur travail. Toutefois, il est valeur commune que de considérer Higashikate comme un criminel on ne peut plus respectable. N'ayant jamais eu besoin d'en venir au meurtre pour se faire obéir, ses poings et ses mots étant bien plus motivants, il entretient un rapport d'échange équivalent avec ses gars. Qu'importe ce qu'il leur demande, il ne leur donnera jamais un ordre qu'il estimera contraire aux règles codifiées de l'honneur et de la dignité des Yakuzas. Sa droiture en la matière est d'ailleurs aussi admirée que méprisée. Ainsi sont proscrits sous son commandement les meurtres injustifiés, les assassinats de femmes ou d'enfants, le racket des sans-abris, l'abus de pouvoir sur les individus hors du système inapte à se battre pour leur défense.

Enfin, il est primordiale de conclure sur un élément qui a pendant un long moment définit notre criminel au charme inimitable. Hiroshi a dans sa jeunesse consacré ses études à l'esprit des hommes et a exercé quelques temps en tant que psychiatre avant de devenir Yakuza. En découle donc une large connaissance de l'esprit humain, et notamment de ses troubles. Peut être cela explique-t-il plus clairement sa domination sur ses interlocuteurs en affaires ?

Ah, j'ai faillit oublié ; C'est un très bon joueur de Ukulele, le meilleur des instruments, nous sommes d'accords.
 

Physique
Bon, je vais en parler une fois, une seule fois et ensuite on aborde plus jamais le sujet, d'accord ? Allez, je vais donner une voix à l'unique phrase que tu as en ce moment même dans la tête. BORDEL DE PETITE MARIE QU'EST-CE QUE C'EST QUE CE NID DE GOÉLANDS DES GALÁPAGOS, CET ABRIS DE BUS DÉSAFFECTE, CE MOULE A GAUFRE USAGE, PAR LE BOUC DE CE BRAVE FLORENT PAGNY QU'EST-CE QUE C'EST QUE CETTE COUPE DE CHEVEUX, WHAT'S UP NIGGA ? Bon écoute, dans la vie il y a les bons et les mauvais Yakuzas. Le mauvais yakuza, il a une coupe de merde alors qu'il passe son temps à se peigner, c'est typique ; Le bon yakuza, lui,  il a une coupe de merde alors qu'il passe son temps à se peigner... Mais lui c'est un bon yakuza. Bon, on passe à la suite ?

J'ai déjà abordé plus haut son style vestimentaire inimitable, mais j'aimerais y revenir quelques instants histoire d'expliciter mes remarques. Pour vous donner une idée, On ne peut pas rater Hiroshi Higashikate. Il est bling bling, il est presque fluo, et porte des vêtements tellement clinquants qu'on pourrait sans aucuns problème penser qu'il brille dans la nuit. Son peigne plaqué or, qu'il dégaine toutes les 20 minutes, renforce encore d'avantage le côté excessivement lumineux du personnage.

Pour ce qui est de sa stature, On ne peut pas qualifier Hiroshi d'homme "grand". Ni même "moyen". Du haut de son ridicule mètre soixante-quatre, il est dominé par la taille de nombreux autres congénères, auxquels il rappelle très fréquemment qu'être plus petit, c'est fort pratique pour frapper là on ça fait mal. Pour compenser sa petite taille, il faut prendre en compte que Higashikate est musculeux. Mais vraiment musculeux. Tout en puissance, taillée dans le marbre des grands athlètes, il est un excellent sportif et voue une grande partie de son temps à entretenir son corps, qui lui donne force et prestige lorsqu'il rosse un concurrent à coup de b-baguette sur la joue. Baguette.

Brun comme 95% des japonais, sa magnifique chevelure met en relief le splendide éclat bleu océan de ses yeux de yakuza, tant dit que les traits fins de son visage se veulent pétri de virilité par l'appréciable épaisseur de ses sourcils. Et que dire de la lumière éclatante qui se dégage de la blancheur immaculé de ses dents, mise en valeur à chaque rire de ce fin mélomane, Ouah, c'était tellement poétique que j'en défèque des paillettes.

Ses mains sont recouvert d'une fine épaisseur de poils, qui ne fait que mettre en avant leur évidente puissance. Les cicatrices qui les parcourent témoignent de la vie de criminel qu'il se trimballe, l'aspect parfaitement taillé de ses ongles témoigne du soin qu'il porte à sa toilette.

Enfin, achevons cette présentation sur le point le plus street-crédible des yakuzas : Les tatouages. Eh oui, comment les oublier ?

En tout, il en a 69. Non, je plaisante, c'était surtout pour la blague. Hilarant, n'est-ce pas ? Plus sérieusement, il en porte 6 à l'heure actuelle. Il a ses initiales dans la nuque (la dernière personne qui lui a dit que ça ressemblait un hélicoptère s'est prit un coup de poing-marteau dans les canines.), un singe en feu dans le haut du dos, une horloge brisée au niveau du coeur, les lettres "F-U-N-N-Y" sur la main gauche, de telle sorte que lettre tombe sur un doigt. Un tatouage tribal semblable aux motifs colorés de la fête des morts mexicaine sur l'épaule droite et un cœur sur la fesse gauche dessiné avec la phrase "Happy women's day".

 
ʕ•̫•ʔ Hamster-chan ʕ•̫•ʔ
avatar
Messages postés : 1101
Inscrit.e le : 11/01/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 19:01
Bienvenue et bon courage pour ta fiche =)
★
avatar
Messages postés : 222
Inscrit.e le : 09/09/2017

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : ♡ Chihiro ♡
Autre: ✚ Parle en : #a30146
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 19:26
Bienvenue par ici, Hiroshi ! Ton perso m'a tout l'air d'être un sacré personnage (j'avoue j'ai rigolé bêtement en lisant la cause du décès de sa femme x'D), hâte d'lire la suite ! En attendant, bon courage pour rédiger tout ça, puis te faire valider
★
avatar
Messages postés : 1926
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 20:03
Bienvenue

Alors deux petites choses. Vu le rôle choisi, je pense que tu l'as déjà lu, mais dans le doute, je t'informe tout de même qu'il y a un sujet concernant les yakuzas, juste ici. Pour plus d'infos quoi :D

Ensuite, l'avatar a déjà été pris. Il a été réservé sous une écriture différente (Kuujou Joutarou), donc il va falloir en changer !

Bon courage pour la suite de ta fiche ! En tout cas, le titre de ta fiche et le sous-titre m'ont bien fait rire xD

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Merci Lucci pour le kit 

Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"

La famille ♥️:
Nanase's family:
Merci à Aria ♥️


Game of Nanase:
Merci à Driss ♥️


Activité familiale:
avatar
Messages postés : 106
Inscrit.e le : 12/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 21:46
J'ai ri au titre
Bravo ! XD Bienvenue parmi nous
★
avatar
Messages postés : 77
Inscrit.e le : 22/01/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 21:49
Oh. Tu sais que par ton titre, tu nous attires tous tel du miel balancé à des mouches. Et, tu sais ce qu'on dit du miel ?! :onprendplusdemouchesavecuneseulegouttedemielqu'avecuntonneaudevinaigre.:

Sinon, bienvenue ! Comme Hanz, la manière dont la mort de sa femme est narrée, j'ai failli m'étouffer. Ca promet d'être joyeux !

Bon courage pour ta fiche et la validation :DD
avatar
Messages postés : 3
Inscrit.e le : 07/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire. (Pour l'instant, baby.)
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 22:50
*Se prend un petit bain de foule* Merci, merci ! N'oubliez pas que c'est grâce à vous tous que j'en suis là aujourd'hui ! Croyez en vos rêves !  

Setsuka : Merci, Miss aux couettes abondantes.

Hanz : Merci beaucoup l'ami, je te retourne le compliment ton bonnet m'a vraiment fait phasé pendant une bonne dizaine de minutes. J'ai pesé le pour et le contre, mesuré les tenants et aboutissants, mais au final la gauffre que j'ai sur la tête n'a pas réussit à élucider le secret de la douceur visuelle de ton bonnet. Mais je digresse. Graisse. *kof* Plus sérieusement je suis très satisfait que la vanne t'ai plu, et la suite arrive très certainement ce soir ou demain héhé.

Makoto : Merci merci ! Alors effectivement, muih, j'ai découvert grâce à ton message que j'avais empiété sur les claquettes d'un autre joueur et je t'avoue que je m'en suis senti très embarrassé. Pas autant que quand j'ai dit Fraise au lieu de Phèdre à mon oral de bac, mais quand même un peu. Du coup j'ai rectifié le tir en changeant de Jojo, j'espère ne pas l'avoir manqué dans la liste sinon je vais me sentir vraiment pédestrement handicapé. Du coup effectivement j'ai déjà lu le topic sur les Yakuzas, c'est même ce dernier qui m'a plus ou moins inspiré pour Hiroshi huhu. J'ai vu une place libre, "ca a fait jboum là dedans, et j'ai pensé à un truc innofensif, qui pourrait jamais nous faire de mal". Oui, je viens totalement de citer Ghost Busters, tout à fait. Ui. Comme pour Mister Asuka je suis très content que l'humour t'ai plu et j'espère que la suite aura le même succès.

Iris : J'ai rit à ton pseudo car, sans vraiment savoir pourquoi, il m'a fait pensé au mot "Nasal". Comme a dit le vieux sage Amhenotep, "Wesh mon srab, faut un peu voir toutes les choses comme on voit le VIH : Faut savoir en rire." Cette citation est pas folle quand même. Merci, merci, je peux laisser des autographes sur la boîte de ton kebab si tu veux, mais faudra commander salade tomate oignon au chef. C'est le chef, ne l'oublie pas. En tous cas merci beaucoup !

Chika : Tu voudrais donc dire que mon humour dégage une subtile odeur sucrée ? Fort de sa consistance sirupeuse, il saura relever votre platée de pancakes et ravira votre palet de fin gourmet. "Miel Bonne-maman, n'oubliez pas de taper des enfants." Merveilleux slogan, s'il en est.
Merci beaucoup pour ton rire en tous cas, je jures sur mon moule à gaufre crânien que la suite respirera tellement la bonne humeur, le miel Bonne-Maman et l'odeur de lingette éco+ que tu en sera éberlué pour le restant de cette (fantastique) semaine de partiels. *Roule comme un bâtonnet de surimi.
avatar
Messages postés : 49
Inscrit.e le : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur Dim 7 Jan - 23:16
la vache, ce que tu causes toi...

je croyais dur comme fer à un bosozoku avec un nom pareil et cette trombine, tu m'diras yakuza c'est pas mal non plus même si plus en vogue
bienvenue en tout cas, hâte de lire tes prochains sketchs

see ya le king !
avatar
Messages postés : 106
Inscrit.e le : 12/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur Lun 8 Jan - 10:10
On a un satoshi bis
Les bonnes boutades
Par contre ne m'appel plus nasal.

Bon courage pour ta fiche ♥️
avatar
Messages postés : 3
Inscrit.e le : 07/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire. (Pour l'instant, baby.)
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Lun 8 Jan - 12:36
Mizuku : J'illustre à la perfection l'adage "Parler pour ne rien dire". Je pense pouvoir légitimement l’apposer sur mon futur CV. Franchement je ne connaissais absolument pas les bosozokus, mais je t'avoue qu'à leur découverte j'ai presque regretté d'en avoir fait un yakuza. M'enfin, au moins y aura-t-il des copains collègues sur le fofow. Merci beaucoup à toi, j'en profite pour dire que ton avatar m'a fait kiffé, cordialement huéhué.

See yah, Pussy's gurotest King.

Nasalsson : J'le connais pas, mais je sais d'avance que je suis la version + mieux. Cordialement.  
On rigole bien.  
J'ai échoué à cette prérogative.  
Merci bien huéhué ~    ♥️

Je profite de ce message pour signaler que j'ai terminé ma fiche et que je l'espère capable d'être validée, allez on croise les frites. ♥️

Edit : J'en profite pour poser une question héhé, puis-je poser mes bottes dans la CB et vous y rejoindre dès à présent, où dois-je impérativement attendre ma validation tant espérée ? Je demande histoire d'pos faire d'bêtise lo.
01010011 01110100 01101111 01110000
avatar
Messages postés : 204
Inscrit.e le : 16/07/2017
Voir le profil de l'utilisateur Lun 8 Jan - 15:51
Bienvenue, bon courage pour la modération !

Tes messages sont très drôles à lire en tout cas ! Et il faut attendre la validation pour la chatbox, oui !
#JeSuisRaclette
avatar
Messages postés : 1290
Inscrit.e le : 23/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Celle qui fait du couscous.
Autre: Code couleur modération : #067a85 ✗ Code couleur RP : #ffb012 ✗ Joueur lent du cul pour RP ✗ Japonaise / Italienne ✗ Lesbienne
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 16:46
Yo, bienvenue ! o/

J'ai vu "Elvis", je suis viendu. Homme simple que voici, ouais. Je vais t'exposer rapidement les soucis que j'ai pu avoir avec ta fiche, hop hop :

• Déjà, je n'ai pas compris pourquoi il a été séparé de sa mère dès la naissance ? C'est une décision prise d'elle-même ? Parce que, pour le coup, je vois pas très bien ce que vient faire l'Incontestable dans le coup, dans le sens où il va juste les marier et va pas donner l'ordre d'abandonner l'enfant ?
Après, pour le côté immigré qui "subit à sa plus grande surprise le système dictatorial"... Il sait tout de même que la machine marie les gens, etc. Je veux dire par là qu'en venant habiter au Japon, il aura été mis au courant de tout le système, les obligations, etc.

• Du coup, j'avoue que j'ai dû relire plusieurs fois pour comprendre que Yakamashi n'était pas la fameuse mère biologique. Autant dire que j'avais commencé à m'arracher le peu de tignasse qui me reste sur le crâne, en mode "comment ça fils cadet ??" Ah ah ! On a été un peu confusé. Je sais que c'est précisé plus tard qu'il est le fils biologique de Yakamashi, mais je pense que tu devrais le préciser bien plus tôt, pour ne pas perdre le lecteur ! (Le lecteur un peu trop con genre comme ouam...)
Mais du coup, pourquoi le terme "cadet" alors qu'il est fils unique ?

• "Lors de son entrée en fonction dans le corps médical, Hiroshi reçut des ordres du gouvernement. En tant que spécialiste mental, il devait tenir pour devoir de toujours orienté ses patients vers la soumission au système étatique. Qu'importe les troubles des mariés, le nouveau médecin avait l'obligation civique de toujours trancher en faveur de l'autorité politique."

Alors... Comment dire... J'ai fait un bond sur mon siège, j'avoue. Dans le sens où juste... Non ? 'Fin, oui mais non. Il y a tout un système de propagande très efficace qui marche on va dire à 98% des cas. La majorité des mariages marchent, etc. Mais genre, à moins de bosser pour le gouvernement même en étant genre psychiatre au centre de redressement, truc du genre... Ca me gène. Et au vu de tout ce que je peux lire, il n'aurait pas été accepté là-bas, étant beaucoup trop anti-système, on va dire.
Je sais pas comment exprimer cela. S'il y a une telle dictée dans le comportement à avoir des psy', ça sera implicite. Fait le long des études, un conditionnement qui se fera petit à petit, d'autant plus "naturel" avec la propagande de chacun subit depuis la naissance, au Japon. Alors, que sa mère grand ait pu être aussi révolté contre le système (tout en ayant visiblement cédé à celui-ci aussi, vu le fameux peigne, tout ça !) lui est permis d'avoir un côté plus "objectif" de la chose, je veux bien. Mais que ce soit carrément des directives du gouvernement... Juste non. Tout est subtil, malgré tout ce qu'on peut penser, c'est bien là le côté pernicieux de la chose.

• Cette mort tellement stupide pour sa gonz', j'ai tellement rigolé, il a tellement dû galérer pour être cru, le pauvre. :'))
(Rien à redire, je voulais juste souligner que c'était drôle !)

• Sorry mais... On enterre pas les morts, au Japon. Pas la place pour ça, etc. C'est l'incinération, du coup. Bon, après, il a très bien pu creuser ladite tombe et qu'on lui dise qu'après coup que ça n'a servi à rien et qu'il fallait reboucher le merdier. x)

• Je t'avoue qu'un truc me titille dans le caractère. Le fait qu'il soit AUSSI impulsif, mais tout de même bras droit d'un groupe aussi important de yakuzas. Je veux dire, s'il sait pas fermer sa gueule quand il faut et baisser les yeux quand il le doit, genre lors de négociations entre familles ou quoi, il va vite se faire rétrograder, le petiot. Le fameux honneur, c'est aussi ça, savoir quand on doit fermer son claquet pour le bien-être de la famille. On est d'accord qu'il en est capable ?

• J'ai tellement rigolé sur le premier paragraphe du physique, omg.

• Du coup, pas d'Irezumi pour lui. Étrange pour un homme qui tient tant à l'honneur, tout ça. Mais soit !

Voilàààà, ça paraît long comme ça mais au fond, c'pas grand chose, promis. J'ai beaucoup rigolé, j'apprécie ton humour et ce que dégage le personnage. J'ai hâte de le voir en action. Bon courage !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬



Bae ♥️ :

:



Pingouin:
avatar
Messages postés : 56
Inscrit.e le : 13/11/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire et libre comme l'air !
Autre:
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 20:01
Hoyoh, bienv'nue toi. Je te l'ai pas dit par ici mais punaise, ces barres de rire. Ah pour me faire marrer, ça tu sais le faire.
Bonne correction pis bonne valid' par la suite et see ya !

Kiss kiss.
avatar
Messages postés : 39
Inscrit.e le : 27/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 22:10
Hello there ♥️
Bienvenue ! Ta fiche est vachement coool I like it ! Pas tous les jours qu'on croise un yakuza haha.
Bonne validation !
Buldozer diplomate
avatar
Messages postés : 1243
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Vroom vroom.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Mer 17 Jan - 11:07
Délai dépassé, ajout des 3 jours bonus.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Yzma, spirit animal:
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum