Partagez
avatar
Messages postés : 3
Inscrit.e le : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur Mer 10 Jan - 20:14
Keira H. Wayne
"Les mots ne sèchent pas les pleurs, les mots ne réparent pas les coeurs."

Généralités
Nom ;; Wayne
Prénoms ;; Keira Hana
Âge ;; 26 ans
Genre ;; Femme
Origines ;; Japonaise / Anglaise
Activité ;; Policière
Sexualité ;; Hétérosexuelle
Avatar ;; C.C Code Geass
Règlement ;; Check - Kao
Chemin ;; DC de Cassia ;3
Commentaire ;; Bisous sur vous !
Histoire

I. De l'amour à la haine.



Une femme hurlait dans la nuit. Toute sa souffrance, sa douleur. Les contractions lui déchiraient le ventre. Son mari lui tenait fermement la main. Il ne disait rien. Des heures déjà que ça durait. La tension dans la salle était palpable. Le moniteur ne semblait plus arriver à faire correctement son devoir...Ou était le rythme de l'enfant ? L'inquiétude commençait à naître dans les yeux des sages-femmes...Quand soudain, dans un ultime cri, l'enfant se décida. Et ses larmes vinrent se joindre à celles de ses parents...
Keira courait dans le jardin de la maison. Du haut de ses 3 ans elle avait encore les joues potelées d'un poupon. Son frère, de 7 ans son ainé, lui tendait les bras. Elle s'y jetait dans un éclat de rire infini.
De leur terrasse, les parents regardaient leurs enfants jouer. Lui était un bureaucrate anglais arrivé au japon pour le travail. Elle était native du pays. Douce fleuriste au grand coeur. L'incontestable les avait mariés il y a déjà 13 ans. Depuis ce jour là ils vivaient un amour parfait. Un mariage heureux. Deux beaux enfants. Tout était comme il se le devait.

Keira a grandi sans jamais manquer de rien. Elle était très proche de son frère, Aaron alors...quand ce dernier dut partir à l'université, ce fut un sacré coup dur pour la jeune fille. Mais cela ne gâcha en rien leur relation...Même à distance ils n'avaient aucun secret l'un pour l'autre.

C'est 3 ans après le départ de ce dernier que la vie de demoiselle commença à s'effriter. Son père rentrait de plus en plus tard le soir. Il semblait épuisé. Par son travail. Mais pas seulement...Sa vie semblait lui peser aussi. Il ne lui parlait presque plus. Souvent, il y avait des disputes. Keira faisait comme si elle n'entendait rien…

Mais un jour elle a bien dû faire face à la réalité. Heureuse d'avoir pu quitter l'école plus tôt que prévu, elle était arrivée chez elle, toute guillerette. Mais ce qu'elle vit dans le salon la brisa. Elle avait vu ce qu'elle n'aurait jamais dut. En à peine une seconde, la douce enfant venait de perdre son innocence.

Les yeux de sa mère s'étaient déjà emplis de larmes. L'homme au dessus d'elle fixait l'enfant un instant avant détourner le regard...Honteux. Terrifiée elle s'enfuit à l'étage et s'enferma dans sa chambre des heures durant. Sa mère l'implorait de lui ouvrir. Mais elle n'en fit rien. Comment avait-elle pu faire ça ?!!! N'en connaissait-elle pas les conséquences ?

La petite fille avait pris conscience de ce qui allait se produire. Quand la milice arriva ils tenaient déjà son père. On la sortit de force de sa chambre. Dans le noir de la nuit tombée ils sont là. Ses parents, à genoux devant eux, ne prononcent pas un mot face aux accusations.

Le coeur de l'enfant se sert dans sa poitrine. Elle avait mal...Si mal. Ils l'avaient fait tous les deux. Ils s'étaient trahis mutuellement. Tout était prévu. Aujourd'hui ils avaient signé leur arrêt de mort.

- Pardonne nous Keira…

La voix de sa mère se mua derrière le hurlement de douleur de leur enfant. Elle hurlait à faire trembler les murs. Sa peine, sa haine, sa douleur.
Et jamais. Jamais elle ne les revit.

Son frère vint récupérer les restes d'une adolescente désabusée. Brisée...Une enfant qui avait perdu son insouciance. Par la faute d'un amour mort. Par la faute de sentiment pour d'autres personnes...Leur parents avaient choisi de tout sacrifier pour une heure dans les bras d'une autre personne que celle qui leur avait été promise...Leur vie, ce qu'ils avaient vécu, construits et leurs enfants.

II. La lettre rose


Les années qui suivirent furent chaotiques pour Keira. Elle était un navire à la dérive. Egarée entre les regrets, la colère et la douleur. Aaron réussit peu à peu à apaiser sa douleur. Il avait quitté la fac pour rester auprès de sa sœur...Et ensemble ils commencèrent une nouvelle vie.

Après le lycée elle entra à l'école de police. Le cadre, la rigueur et la forme physique nécessaire lui donnèrent des rails sur lesquels se positionner et avancer. Son métier était devenu un second souffle pour elle.

Son frère avait été marié à une jeune femme du nom d'Aoi. Elle était douce et gentille. Ils étaient heureux. Keira ne souhaitait qu'une chose que cet amour soit réellement véritable et dure à jamais.  

Et puis un jour ce fut son tour. Dans son courrier elle trouva sa lettre rose.

« Graham Dawson »

C'était son futur mari. C'est empli de doute et d'appréhension que Keira avait quitté son chez elle pour se rendre à l'adresse indiquée sur la lettre. Sauf qu'il ne vint jamais.

Et c'est bien malgré elle qu'elle s'était retrouvée dans une salle aussi étroite que glauque. C'est là qu'eut lieu leur rencontre. Il était grand, aux cheveux aussi noirs que le charbon. Ces yeux de jais l'avaient regardé avec une haine qu'elle ne connaissait pas.

- Toi et moi c'est une erreur de toute façon...ça se voit.

Ces mots avaient touché la demoiselle en plein coeur. Il avait planté une flèche empoisonnée qui la coupa de toute envie de rapprochement. Elle avait pleuré, seulement quand il ne pouvait pas la voir. Parce qu'il ne cessait de la rabaisser. Chaque jour était une torture. L'incontestable avait réellement dû se tromper...Cet homme ne pouvait pas être celui fait pour elle.

Un jour finalement elle décida elle aussi de se rebeller alors qu'il venait de la traiter d'enfant trop gâtée tandis qu'elle avait réclamé un peu plus à manger.

- Enfant gâtée ? Qui es tu pour me dis ça ?! Personne. Tu n'es qu'un être misérable qui n'a pas idée de qui je suis et de ce que j'ai pu vivre jusque-là. Cette cellule n'est rien comparé à la souffrance que j'ai connue...Alors tais-toi. Et laisse moi tranquille.

Pour la première fois il ne dit rien. Ce soir du 12ème jour Graham vient se coucher près d'elle pour la première fois. Elle était tremblante de froid. C'est dans l'humidité et la puanteur de la cellule qu'ils eurent leur premier contact physique...Quand il passa un bras autour d'elle pour lui tenir chaud.

10 jours plus tard ils quittaient enfin le centre de redressement pour rejoindre leur appartement. Le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils avaient eu chaud. Le mois de sursis touchait presque à sa fin...Ils s'étaient détestés mais au fil des jours ils avaient fini par ne plus pouvoir rester loin l'un de l'autre. Ils avaient dû se rendre à l'évidence. Le désir qu'ils avaient finit par éprouver était intenable alors...Ils se dévorèrent, consommèrent leur amour jusqu'à la folie une fois arrivés chez eux.

Graham n'aimait pas l'incontestable. Il avait fini par lui avouer qu'il était prêt à sacrifier sa vie pour ne pas accepter un éventuel mariage. Mais la vie en avait décidé autrement. Ils étaient réellement tombés amoureux l'un de l'autre...Et ce fut comme une seconde vie qui débuta pour Keira après sa rencontre avec son promis.

Il lui apprit à vaincre ses peurs. A croquer la vie à pleine dent ! Ils avaient sauté en parachutes, fait de la plongée, voyagé à l'autre bout du monde. Ils avaient réalisé tous les possibles. Elle avait mis la main dans sa haine. Il avait mis la sienne dans ses blessures. Et ils s'étaient relevés ensemble.

Graham ne lui avait pas caché ses réunions secrètes avec des anti-incontestables. Il ne lui cachait rien. L'aimer n'était pas incompatible avec ses convictions. Il était si plein de ferveur, de bonne volonté...D'espoir de faire changer son pays. Si convaincu qu'il finit par la convaincre elle aussi.

Si l'incontestable n'existait pas….Ses parents seraient toujours vivants aujourd'hui. Qu'importe le péché qu'ils avaient commis...

III. A jamais

Graham et elle ont vécu un amour passionnel, sans mensonge. Sincère. Il la soutenait dans tout ce qu'elle entreprenait. Ils étaient si heureux. Trop heureux sans doute.

Car un vent de malheur souffla à nouveau sur sa petite vie qu'elle avait réussi à construire.

- Je ne comprends pas.
- Keira…
- Non Graham. J'ai besoin qu'il m'explique à nouveau...Je te dis que je ne comprends pas.

Graham lui avait pris la main. Le médecin de l'autre côté du bureau les fixait d'un air compréhensif. Son visage était empreint d'une empathie sincère. Ses yeux noisette allaient et venaient entre lui et Graham...Qui était si pâle. Il avait des cernes. Il était fatigué.

- Votre époux...Souffre de ce qu'on appelle une Leucémie Aiguë. Sa moelle osseuse est presque entièrement envahie de cellules tumorales...Elle n'arrive presque plus à produire de cellules fonctionnelles...Nous pouvons tenter une chimiothérapie comme je vous le disais.…

Le reste des mots étaient devenus flous. Tout s'était embrouillé. Un seul mot trônait dans sa tête lorsqu'ils rentrèrent chez eux. Cancer. Elle perdait pied. Elle allait se noyer.

Ils se lancèrent dans la chimiothérapie proposée par les médecins. Mais les effets attendus ne furent pas ceux escomptés. Les cellules cancéreuses continuaient de proliférer et prendre le dessus sur tout le reste. Chaque jour Keira avait peur que ça ne soit leur dernière étreinte. La dernière fois que son corps brûlant touchait le sien.

Le jour où il dut être admis à l'hôpital lui comme elle savaient qu'il ne reviendrait jamais. A ce stade, les miracles n'existent plus. La médecine avait fait d'immense progrès...Mais pas encore assez pour sauver celui qui était toute sa vie aujourd'hui.

- Ma petite fée….Je ne pensais pas pouvoir aimer aussi fort un jour tu sais… J'avais beau me battre je n'avais qu'une envie c'était d'être près de toi.

Il lui souriait...Mais déjà ses traits n'étaient plus les mêmes. Sa peau était livide. Il avait maigri. Ses cheveux étaient tombés. Cela n'empêchait pas sa femme de laisser ses doigts parcourir chaque parcelle de lui dès qu'elle le pouvait.

- Ne fuis plus Keira...N'ai pas peur de vivre.

Il ne la connaissait que trop bien. Il savait les failles encore présentes encore en elle. Elle se devait de le rassurer...Pour qu'il parte serein. Trois belles années d'amour...Belles à crever, c'était plus vrai que jamais.

- Tu es l'amour de ma vie Graham.

Elle est resté près de lui jusqu'au dernier instant. Des jours durant. Dans l'attente que la maladie n'emporte cet homme si fort. Cet homme qui la soulevait de ses bras forts. Qui lui donnait des baisers passionnés, remplis de passion.

Quand on le lui arracha, alors seulement, elle s'autorisa à pleurer. A hurler à la face du monde toute sa souffrance. Qu'avait-elle fait pour la punisse ainsi ?! Elle était brisée. Anéantie. Pourtant, à nouveau elle devait se relever. Réapprendre à vivre, seule, pour elle-même. L'incontestable lui avait donné...La vie lui avait repris. Elle espérait ne plus jamais recevoir ce maudit petit papier rose.

IV. Après toi.


Tout fut difficile après lui. Déménager. Dormir seule. Rentrer seule. Etre seule. C'était une longue traversée du désert. La page blanche.

Il  fallut une année à Keira pour se retrouver après le décès de Graham. Son amour pour lui ne fanera pas mais rester là à pleurer ne la ferait pas avancer. Aujourd'hui elle est prête à vivre à nouveau.

Pour le meilleur. Et pour le pire.


Caractère
Les photos de mon appartement me font tant de mal...Et pourtant tant de bien. Je revois ton visage. Sans cesse...Je l'observe. J'en caresse les traits sous le verre froid. Le temps défile si vite Graham...Déjà 3 ans que tu m'as laissée. Autant de temps que nous avions passé ensemble. Ça me déchire le coeur quand j'y pense. La vie continue mais je pense sans cesse à toi...C'est plus fort que moi. Je ne peux pas t'oublier. Je ne veux surtout pas.

Quand tu es parti j'ai cru mourir. Mais j'ai fini par me relever...Encore une fois. Comme tu l'as appris. Et aujourd'hui j'arrive à me souvenir des bons moments. De tes caresses, ton sourire...Nos folies. C'est ainsi que je voulais me souvenir de toi et je suis heureuse d'y parvenir enfin.

J'ai longtemps eu l'impression de payer pour les tords de mes parents. Tu m'as convaincue du contraire. Heureusement je pense.
Tu sais Graham...ce qui me manque le plus c'est ta façon de me regarder. Toi, le géant au coeur de glace tu me dévorais avec des yeux de braise. Des yeux fous d'amour. Je ne crois pas pouvoir revivre ça avec un autre que toi. Je ne sais pas si j'aimerais revoir de lettre rose dans mon courrier. Je ne sais pas si je suis prête.

Tu disais que ça finirait sûrement par arriver à nouveau...3 ans que je passe entre les mailles, je prie pour que ça dure encore longtemps ! J'ai peur de sentir à nouveau ce poison couler dans mes veines. Peur de me perdre à nouveau. Peur de ne plus avoir la force de me battre.

Tu étais le seul à m'avoir percé à jour. Je suis une fille simple. Si je peux avoir confiance je suis prête à tout donner. A tout partager. A vivre pour deux et non plus uniquement pour moi même.
Pour autant je savais te tenir tête...et tu adorais ça. Je n'étais pas une pauvre poupée fragile à tout accepter...Simplement le roc sur lequel tu pouvais te reposer. Celle à qui tu pouvais te confier. Est-ce-que je pourrai à nouveau être cette fille-là pour quelqu'un d'autre un jour ?

Avec toi j'ai découvert des nouvelles sensations. Les vertiges de l'amour...Et l'ivresse de l'adrénaline lorsque tu me poussais à dépasser mes limites. Je me suis découverte, révélée à tes côtés. Ma vie n'a plus jamais été pareille depuis que nous sommes sortis de cette prison main dans la main. Je me sens meilleure. Dans tout ce que j'entreprends. J'ose enfin vivre !


Ma petite fée…C'est comme si tu avais été faite pour me rendre fou. Nous nous sommes aimés, déchirés, réconciliés. Tu es le genre de fille à venir ramasser ceux à qui tu tiens alors qu'ils sont affalés dans la merde. Sans jugement. Même si on se faisait la gueule tu t'inquiétais toujours de mon bien-être. Tu es là...à chaque seconde, dans les meilleurs moments comme dans les pires. Tu n'as pas peur de côtoyer la saleté de ce monde pourri. Tu es une battante. Tu es la Wonder Woman que chaque homme rêverait d'avoir à ses côtés.

Dans tes yeux d'enfant j'ai vu que tu avais déjà trop souffert. Que tu as besoin qu'on te rassure. Qu'on t'offre autant que tu donnes. Parce que tu le mérites.
Tu as sans aucun doute besoin qu'on te fasse beaucoup rire Keira. Tu as parfois trop tendance à te faire du mal toute seule alors tu as besoin de quelqu'un pour t'aider à lâcher prise. Et il n'y aucun instant où tu es plus belle que quand tu souris.

Tu es le genre de fille avec qui on peut être meilleurs amis et amants. Tu savais quand prendre chaque place. Quand bousculer et quand réconforter...Je sais qu'un jour tu rendras quelqu'un d'autre heureux. J'aurais aimé te garder pour moi...Mais aujourd'hui je ne souhaite qu'une chose. Ton bonheur. Seule ou avec un autre...Il n'y a que ton sourire qui m'importe.

.

Physique
Oh Keira...La première fois que je t'ai vu je me suis demandé ce qu'on avait bien pu trouver pour nous assembler toi et moi. Toi et tes longs cheveux d'un vert bien trop voyant à mon goût. Tes yeux noisette si brillants qui me regardaient...Nous étions le jour et la nuit. J'ai pensé que tu étais tout ce que je déteste. Et puis j'ai compris...Tu étais tout ce que j'avais toujours voulu sans avoir osé me l'avouer.

Tes cheveux me donnaient envie de sans cesse les caresser. Je laissais filer mes doigts entre ses longues mèches d'un vert naturel, impossible autrefois. Je me plaisais à écarter cette mèche sur ton front pour découvrir ton visage avec délicatesse. J'étais un homme impulsif pourtant c'est toujours avec prudence et douceur que je caressais les traits fins de ton visage. L'angle de ton menton, ton nez étroit. Mes lèvres avaient, avec le temps, osé gagner les tiennes, si charnues et douces. Tes yeux d'or, en amende, me dévoraient. Ils me mettaient à nu. Sans armes...à tes pieds.

J'étais bien plus grand que toi. Le petit trait au mur de tes mètres soixante-dix tranchant avec mes 20 centimètres supplémentaires...Je me plaisais à voir ta moue chaque fois que je te le montrais. Pourtant, tu ne l'as jamais effacé.

Dans mes bras tu me paraissais toujours trop fragile...Mais je savais bien que ça n'était pas le cas. Tes doigts fins venaient à leur tour se perdent sur mon crâne. Nous nous perdions trop souvent dans une liesse d'amour. Nos corps vibraient à l'unisson. Ta poitrine, aux courbes tendres, se collait à mon torse. Tes jambes, élancées, se refermaient autour de ma taille et nous avons ri, alors que j'enlaçais ta taille si fine,...Encore et encore.

Quand tu enfilais tes vêtements je me perdais à regarder ton corps à la peau pâle se recouvrir. Tu souriais avec malice. Tu me torturais. Et j'adorais ça. Tu portais toujours la bague que je t'avais offerte à ton annulaire gauche. Un des rares bijoux que tu arborais.

Tu savais être féminine quand nous sortions. Mais tu avais aussi ce côté un peu garçon manqué quand personne d'autre que moi n'avait à te voir. Mon petit caméléon qui passe de sa robe en dentelle à un jogging trop grand. Pourtant, tu ne perdais jamais de ton aura. De bienveillance.
Nous étions si différents et pourtant, nous étions faits pour être ensemble.
Princesse Poulpette
avatar
Messages postés : 428
Inscrit.e le : 05/02/2017

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Mer 10 Jan - 20:44
Une fliquette !!!

Re-bienvenue et bonne continuation pour ta fiche ! =)
♪Ţaste ℒike ℌeaven♫
avatar
Messages postés : 138
Inscrit.e le : 02/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 10:22
Oooooooh. Mademoiselle l'agent, j'ai été un très vilain garçon ces derniers temps....va falloir songer à me passer les menottes   /pan/

Rebienvenue à toi ! Tres bon choix d'avatar pour le personnage. Il sied a merveille je trouve   Et puis C.C quoi. La classe ! =w=

J'attends avec hâte le reste de la fiche. Je suis resté sur ma faim ! Courage poulette ~
avatar
Messages postés : 95
Inscrit.e le : 04/02/2017
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 10:59
Courage pour ta validation o/ ^^ Bon DC :D
avatar
Messages postés : 105
Inscrit.e le : 12/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 14:33
Je bave sur ce vava **
Re-bienvenue cassia ♥️
avatar
Messages postés : 39
Inscrit.e le : 27/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 22:17
Re-bienvenue jolie femme ♥️
Oh que j'aime les fliquettes, tu vas un jour devoir passer à mon cabinet pour m'examiner ! Ou l'inverse...
Bonne validation !
avatar
Messages postés : 48
Inscrit.e le : 22/12/2017
Voir le profil de l'utilisateur Ven 12 Jan - 23:31
d'habitude je suis un gentil garçon,
mais je crois que je vais commencer à faire des bêtises

passe moi les menottes ♥️

(bienvenue aussi)
avatar
Messages postés : 3
Inscrit.e le : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur Sam 13 Jan - 13:01
Merci à tous !

Trop de vilains garçons dans le coin il va falloir arranger ça !!

Ma fiche est terminée en tout cas ^^

Mrs. 4x4
avatar
Messages postés : 1724
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Mar 16 Jan - 22:34
Analyse de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥️

Introduction
Re-Bienvenue sur le forum !
Je plussoie mes VDD, joli choix d'avatar. *-*

Histoire

♠️ Lui était un bureaucrate anglais arriver au japon pour le travail.
♠️ Même à distance il n'avait aucun secret l'un pour l'autre.
♠️ elle a bien du faire face à la réalité => Le participe passé masculin prend un accent circonflexe =)
♠️ qu'elle n'aurait jamais du
♠️ L'homme en dessus dessus fixait l'enfant
♠️ et ne dure à jamais => La négation est en trop. Ca donne l'impression qu'elle espère que ça ne durera pas
♠️ un jour se fut son tour. => Tu peux remplacer par "cela" donc "ce"
♠️ pas idée de ce qui je suis => En trop
♠️ Le mois de sursis toucher presque à sa fin
♠️ voyager à l'autre bout du monde.
♠️ Il ne lui cacher rien.
♠️ Qu'importe le pécher qu'ils avaient commis... => péché
♠️ Tout c'était embrouiller.
♠️ Elle aller se noyer.
♠️ Les cellules cancéreuses continuer de proliférer
♠️ lui comme elle savait
♠️ d'être prêt de toi
♠️ cette homme si fort. => cet
♠️ Cette homme qui la soulevait
♠️ Son amour pour lui ne fanerai pas
♠️ mais restée

Caractère

♠️ ça finirait surement par arriver
♠️ Est ce que => Il manque le tiret entre les deux
♠️ cette fille là => Il y a un tiret quand on démontre une personne, un lieu, un objet, etc. (Exemple : Ce chemin-là, cette montre-là, etc)

Validé !

Physique


Validé !

Conclusion
Pas mal de fautes d'inattention dans l'histoire mais dans l'ensemble je n'ai pas grand-chose à redire. Je te laisse donc revoir un peu l'histoire et ça sera bon pour moi. =)


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3
Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥️

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

avatar
Messages postés : 3
Inscrit.e le : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur Hier à 23:01
Merci pour le vava ! ^^

Je pense que c'est bon à nouveau !
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum