Partagez

avatar
Messages postés : 177
Inscrit.e le : 25/06/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Iakov Soloviev ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 8 Avr - 8:18
Naoko n’avait répondu aux provocations du milicien. Quelque part, Kirin en était soulagée. Et en l’observant à la dérobé, elle se rendit compte qu’il s’était fermé en quelque sorte. Elle se demanda s’il restait toujours aussi calme. Et cela la rassura encore. Un peu. Au moins, il n’était pas du genre belliqueux.
Suivant les miliciens jusqu’à la voiture, elle ne se fit pas prier pour monter à bord, surtout qu’on annonçait qu’elle pourrait rentrer chez récupérer ses affaires, et donc revoir ses animaux. Angoissé à l’idée que les miliciens aient pu faire du mal à sa chienne, Kirin se mit à jouer nerveusement avec ses mains. L'ambiance, froide et silencieuse, dans l’habitacle ne l’aidait pas à se sentir mieux, et elle ne cessait de jeter des coups d’œil en coin pour observer le profil de son époux. Ainsi, elle le voyait réellement. Naoko était bel homme, vraiment. Cela lui fit oublier quelques instants ses inquiétudes.

Arrivée devant son immeuble, Kirin s’empressa de monter quatre à quatre les marches menant à son petit appartement. Une fois devant la porte, où elle commençait à composer son code, Maya, sa chienne, sentit sa présence et se mit à aboyer, contente de retrouver sa maîtresse. Et en entrant, soulagée de la voir indemne, Kirin se laissa tomber par terre pour prendre sa chienne dans ses bras et verser quelques larmes de soulagement dans le poil soyeux de son amie. Puis, elle leva les yeux vers son salon où il devait normalement y avoir ses cartons déjà prêts… Ou presque… Il n’y avait que ses cartons de vêtement qu’elle avait laissé ouvert, pour pouvoir y mettre ses derniers effets et pouvoir se changer sans avoir à tout déballer… Maya, peu accoutumé à un tel bazar, et certainement avait-elle dû être stressé par l’enlèvement de sa maîtresse, avait tout renversé. Palissant, Kirin s’empressa de ramasser et cacher sa dentelle éparpillée aux quatre coins de l’appartement. Même si désormais, il n’existait plus aucun secret sur la couleur de ses dessous, Kirin ne pouvait décemment pas faire son époux profiter plus longtemps du spectacle. Se confondant en excuse, elle évitait sciemment son regard. Pouvait-il y avoir plus embarrassant ? Certainement, ce fut à ce moment que les miliciens décidèrent de rentrer. Kirin se décomposa. Littéralement. Et dans ce joyeux malaise, Maya, privée de sa vue, se faisait une joie de renifler Naoko, avec en fond sonore, les gais pépiements de Lulu enfermé dans sa cage. Au moins, son embarras serait de courte durée, il n’y avait plus qu’à charger la voiture.

Le déménagement fut rapide. Et en fin d’après-midi, ils furent enfin chez eux, avec les bagages de Kirin qui encombraient l’entrée. Maya, curieuse et aventureuse, se mit bien vite à visiter la maison à sa façon : en se butant partout.

-Je suis désolée,
s’empressa de s’excuser Kirin.

Pour quoi ? Elle ne savait pas trop. Parce qu’elle était gênée ? Qu’elle mettait déjà le bazar à peine arrivé ? Parce que sa chienne, excitée, et loin de s’angoisser du changement de lieu de vie, était un peu bruyante ? Le fuyant du regard, elle prit deux cartons.

-N-ne ne t'inquiète pas pour elle… Quand elle aura pris ses repères, e-elle sera plus calme…


Puis, elle lui demanda directement à voir la chambre pour pouvoir y ranger ses effets personnels. Plus vite cela serait fait, plus vite ils pourraient se poser et faire plus ample connaissance. Et plus tard, quand Maya arrêterait de s’agiter, elle pourrait libérer Lulu qui devait stresser de ce changement.

Il lui était étrange de se dire que le soir même, elle partagerait le lit de… Non. Elle partagerait le lit avec son époux. Rougissant, elle préféra ne pas y penser, ne même pas regarder en direction du lit, et se concentrer sur sa tâche. Naoko avait été fort sympathique en lui laissant de la place dans les armoires, et encore plus de la laisser seule avec elle même pour se calmer.

Une fois ses vêtements rangés, elle se rendit compte qu’elle avait faim. Peut-être pouvait -elle faire une pause pour manger un morceau avant de reprendre son travail ? Elle hésita. Et à cet instant, un aboiement joyeux de sa chienne la sorti de ses pensées, puis une boule de poils se faufilant entre ses jambes pour se cacher sous le lit la fit crier de surprise. Le chat. Sortant rapidement pour empêcher à Maya d’entrer et effrayer encore plus la pauvre bête, elle ferma la porte et se mit à chercher Naoko.

-Je crois que j’ai vu passer Kagami… Maya lui a fait peur, il me semble…
dit-elle pour lancer la conversation, elle ne lui fera pas mal, mais j’ai fermé la porte pour ne pas qu’elle l’embête…

Suivant la voix de son époux, elle rejoignit en prenant son temps pour regarder la maison. Il n’avait pas menti. Elle était vraiment belle cette maison… Elle finit par le trouver dans la cuisine devant un panier avec des œufs et un lapin en chocolat. Ses yeux se mirent à briller d’envie, et son estomac à gronder plus fort.

-C’est du chocol…


Puis ses yeux se posèrent sur les mains du jeune homme… Et s’il était vrai qu’elle n’avait eu que peu d’expériences sexuelles, elle savait ce qu’étaient ces choses qu’il tenait entre ses mains. Et ce n’était pas du chocolat… D’abord choquée, elle s’immobilisa. Outrée, elle recula. Que faisait-il avec ça ? Il n’avait quand même pas l’intention de s’en servir sur elle ? Passé le choc, vient alors le dégoût. Sous ses airs de gentil garçon, Naoko n’était-il qu’un pervers déguisé ? Puis enfin arriva la peur qui la fit reculer encore…
avatar
Messages postés : 70
Inscrit.e le : 05/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kirin Nakamura
Autre:
Voir le profil de l'utilisateur Dim 8 Avr - 20:25



image
The Beginning of ''Us''

Ep 1 : Les Oeufs de la Terreur

Naoko Nakamura
Kirin Nakamura


Lorsqu'ils sortirent de la voiture, Kirin commença à monter avec empressement en direction de son appartement. De l'autre côté de la porte, on pouvait entendre Maya qui aboyait, heureuse de son retour. Naoko regarda sa femme enlacer sa chienne, un air soulagé au visage, et il songea qu'elle semblait avoir un attachement à ses animaux semblable au sien. Ils se dirigèrent ensuite vers le salon où ses cartons étaient déjà faits, seulement certains avaient être renversés. Le regard du jeune homme tomba sur ses sous-vêtements et il songea qu'il serait préférable de ne pas l'aider à les ramasser : cela risquerait de l'embarrasser encore davantage.

Elle se mit à s'excuser et il lui dit que ce n'était pas grave, même qu'il ne comprenait pas trop pourquoi elle s'excusait. Pendant qu'elle s'affairait à remettre ses vêtements dans les boîtes, il se fit approcher par Maya. Cette dernière commença à la sentir et il tendit doucement la main vers elle. Plus loin, la perruche émettait de petits sifflements alors que les miliciens entraient dans l'appartement. Ils déplacèrent les cartons jusqu'à la voiture et quand ils furent tous chargés, ils partirent vers leur maison qui furent aussitôt déposés dans l'entrée à leur arrivée.

Sans attendre, Maya s'enfonça de plus en plus dans la maison, se cognant un peu partout. Kirin tourna la tête vers Naoko et dit être désolée. Elle détourna ensuite le regard et déclara qu'il n'avait pas à s'inquiéter, qu'elle serait plus calme une fois habituée à son nouvel environnement.

« Tu n'as pas à t'excuser. C'est normal qu'elle soit agitée à cause du déménagement. »

Elle lui demanda où était la chambre et elle le guida jusqu'à celle-ci pour qu'elle puisse d'ores et déjà ranger certains de ses effets. Il la laissa seule, jugeant qu'elle pourrait en avoir besoin, et se dirigea vers le salon. Il remarqua alors que Ryu s'était perché sur la cage de Lulu et semblait tenter de lui parler. Le cuisinier l'invita à monter sur son bras pour qu'il laisse de l'espace à la perruche. Il le posa ensuite sur son épaule et frotta sa tête contre la sienne avant d'atterir dans la cuisine. Son attention fut attirée par une boîte posée sur le comptoir qu'il avait reçu il y avait quelques jours de la part de l'Incontestable. Comme il était écrit « Joyeuses Pâques » sur le dessus, il avait décidé d'attendre sa femme avant de l'ouvrir, car ce cadeau devait leur être adressé à tous les deux.

Soudainement, il entendit un aboiement suivi d'un cri. La voix de sa femme s'éleva et s'exclama que Kagami était partie se cacher sous le lit parce qu'elle avait été effrayée par la chienne. Ce n'était pas du tout étonnant. Heureusement, Kirin avait eu le réflexe de fermer la porte de la chambre pour le moment. L'amoureux des animaux savait préférable qu'ils s'habituent d'abord à l'odeur de l'autre, séparés pendant quelques jours avant de les mettre en contact.

« C'est très possible. D'accord. » dit-il tout en commençant à ouvrir la boîte et alors que Ryu s'envolait pour aller se poser sur le réfrigérateur.

À l'intérieur se trouvait un panier qui semblait rempli de lapins et d'oeufs en chocolat. Il sortit le panier et le posa sur la table. Puis, en s'approchant de plus près, il constata que certains oeufs n'étaient en fait pas destinés à être mangés. Il les prit dans ses mains pour confirmer son impression et écarquilla les yeux, se demandant si c'était sérieux. Des jouets sexuels déguisés en oeufs de Pâques ? Ce fut ce moment que Kirin choisit pour le rejoindre. Son regard se posa d'abord sur le chocolat dans le panier, avant de dériver sur les jouets dans ses mains. Il vit ses yeux s'écarquiller et elle recula, l'air dégoûté et apeuré. Naoko se dépêcha de s'expliquer, ne voulant pas qu'elle se fasse de fausses idées à son sujet.

« C'est un cadeau de l'Incontestable. Pour Pâques. »

Il posa les oeufs sur la table, lui-même légèrement troublé. Il n'avait jamais été en contact avec des jouets sexuels et voilà que l'Inconstable lui en offrait peu de temps après son mariage. Le couple n'allait certainement pas les utiliser de si tôt : ils allaient devoir trouver un endroit pour les ranger. Il pointa les autres oeufs dans le panier.

« Ceux dans le panier sont vraiment en chocolat je crois, par contre. Je... vais aller chercher une boîte pour ranger... ça. » déclara-t-il en désignant les jouets.

Il se dirigea vers la chambre et rentra rapidement pour empêcher Maya de le suivre et s'empara d'une boîte vide en haut du placard. Il revint vers la cuisine et saisit les jouets pour les mettre à l'intérieur. Alors qu'il s'affairait à la tâche, il aperçut Jack, son furet, qui tournait autour de Kirin.

« Ah je vois que Jack et toi êtes en train de faire connaissance. »

Il semblait particulièrement excité, sûrement à cause de l'arrivée d'autant de nouveau monde.

@Shaynee sur Epicode

avatar
Messages postés : 177
Inscrit.e le : 25/06/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Iakov Soloviev ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 8 Avr - 21:42
-C'est un cadeau de l'Incontestable. Pour Pâques.

Un cadeau de l’incontestable ? Vraiment ? Elle le regarda méfiante, ne sachant vraiment que penser, la situation se prêtant vraiment au doute. Le trouble qu’il affichait était-il feint ou était-il réellement gêné ?

-Je vois…
souffla t-elle néanmoins en gardant ses distances.

Il déclara que les autres étaient vraiment en chocolat, ce à quoi elle hocha légèrement de la tête avant de le laisser passer pour aller chercher la boîte. Elle le regarda s’éloigner un instant, puis sentant du mouvement à ses pieds, elle baissa les yeux vers le sol. S’accroupissant, un peu surprise, elle tendit ses doigts vers le furet curieux. Un sourire lui échappa.

-Toi tu dois être Jack… C’est ça ? J’espère que Maya ne t’a pas trop effrayé tout à l’heure…


Elle hésita un instant, n’étant pas sur de la réaction de l’animal, mais elle finit par s’autoriser à lui faire une petite grattouille sur le sommet de son crâne, puis le regarder, attendrie, lui tourner autour.

-Ah je vois que Jack et toi êtes en train de faire connaissance.


Relevant les yeux, elle se rendit compte que Naoko était de nouveau dans la pièce. Hochant la tête, elle se releva.

-Oui si on peut dire… Il est toujours aussi social avec les étrangers ?


Kirin le regarda ensuite ranger les objets à l’origine de son malaise, se détendit légèrement quand il referma la boîte. Là seulement, elle s’autorisa à se rapprocher du panier et prendre la carte qui était à côté. Pas de doute, c’était bien de la part de l’incontestable. Méfiante, Kirin dans le panier. Les autres œufs semblaient être fait de vrai chocolat. Elle hésita un court instant avant d’en prendre un petit entre ses doigts.

-J’espère qu’on n’en pas tous les jours des … Cadeaux comme ça …


Retirant l’emballage de l’œuf, elle se mit à saliver d’envie. Regardant de nouveau son époux, elle hésita, puis lui tendit le chocolat en gage de “bonne foi”. Elle devait faire des efforts maintenant n’est ce pas ? Elle devait désormais tout partager avec son époux. Embarrassée, elle détourna les yeux. Comment pouvait-elle se dire qu’elle devait tout partager alors qu’elle le connaissait à peine ? Qu’aimait-il à part cuisiner ? Que faisait-il de son temps libre ? Et un cuisinier n’était-il pas censé rentrer tard le soir ? Auraient-ils le temps d’accomplir leur devoir ? Se mordant la lèvre, elle hésita, et pour se donner contenance, elle piocha un nouvel œuf, le déshabillant nerveusement. Puis la voix tremblante, elle lui posa les questions qui la tourmentait.

-Naoko … Tu m’as dit être cuisinier… Mais … Excuse moi si cela te paraît indiscret, mais quelles sont tes horaires ? Tu es plutôt du midi ? Du soir ?


L’écoutant attentivement, elle nota toutes ces informations dans un coin de sa tête, partageant avec lui-même information la concernant. Ainsi, ils auraient un peu de temps pour eux, mais se verraient quand même assez souvent. Dans les deux sens Kirin était soulagée. Elle tenait à garder un peu d’ “intimité” mais ne voulait pas non plus à avoir un fantôme pour époux. Puis en parlant de leurs activités, elle se rendit compte qu’ils n’étaient pas si différents l’un de l’autre. Leurs centres d’intérêt étaient pratiquement les mêmes. Naoko était passionné et engagé. Et cela suffit à lui tirer un sourire sans qu’elle ne s’en rende compte à mesure que la conversation avançait. Discuter ainsi et apprendre à se connaître pouvait-il était considéré comme une activité de couple ? Ne sachant pas, Kirin se mit à se poser des questions sur leurs droits et devoirs. Quand un blanc survint au milieu de la conversation, elle posa la question.

-Tu sais … Et concernant nos … Devoirs…
commença t-elle.

Elle se mit alors à énumérer ce qu’ils étaient censés faire, dans une journée en comptant sur ses doigts, avant de relever les yeux vers lui.

-Que devrions-nous faire comme activité ce soir ?
avatar
Messages postés : 70
Inscrit.e le : 05/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kirin Nakamura
Autre:
Voir le profil de l'utilisateur Lun 9 Avr - 3:24



image
The Beginning of ''Us''

Ep 1 : Les Oeufs de la Terreur

Naoko Nakamura
Kirin Nakamura


Finissant de déposer les derniers jouets sexuels dans la boîte, Naoko tourna la tête vers sa femme dont l'intérêt semblait avoir été piqué par le furet. Elle lui demanda s'il était toujours aussi social avec les inconnus. Il hocha la tête et répondit brièvement qu'il aimait faire de nouvelles rencontres et que c'était également parce qu'il était très curieux. L'homme aux cheveux verts referma la boîte et la mit de côté, prévoyant la ranger quelque part plus tard. À ce moment, son épouse s'approcher du panier et jeta un coup d'oeil à la carte écrite par l'Incontestable. Elle saisit un oeuf, l'air hésitant, avant de prendre parole.

Naoko laissa alors échapper un petit rire. Cela serait plutôt étonnant, surtout s'il envoyait des cadeaux à l'occasion de fêtes comme Pâques à tous les couples de Tokyo. De plus, il n'avait jamais reçu de présents durant la courte période où il avait été marié à Asami. Finalement, sa femme se décida à déballer l'oeuf et put se rendre compte qu'il s'agissait bel et bien de chocolat. Elle pivota ensuite vers lui et lui tendit la friandise. Il accepta avec joie alors qu'elle se retournait pour en prendre un autre. Il commença à manger le sien avant qu'ils n'échangent quelques informations concernant leurs horaires.

Le cuisinier travaillait du lundi au vendredi de 11h à 19h alors que Kirin était au boulot de 9h à 15h, ce qui signifiait qu'ils allaient pouvoir se voir brièvement le matin et pouvoir passer du temps ensemble le soir et la fin de semaine. Puis, elle le questionna quant à ses passe-temps.

« J'aime bien me balader, surtout en nature, et je participe à des événements en plein air. Je fais aussi du bénévolat de temps en temps et je prends part à des rencontres et des manifestations environnementales. »

Quand ce fut le tour de Kirin de dire ce qu'elle faisait de ses temps libres, ils constatèrent qu'ils semblaient partager bon nombre de valeurs. Après un court silence, la brune lui demanda s'il avait des idées quant à leur activité de la journée, qui faisait partie de leurs devoirs. Naoko dit alors la première chose qui lui vint en tête.

« On pourrait simplement aller marcher avec Maya et Ryu. Ah, parlant de Ryu, je ne sais pas si tu l'as vu, il est juste là », s'exclama-t-il en pointant l'oiseau perché sur le réfrigérateur.

Voyant qu'on lui portait attention, Ryu s'exclama :

« Biscuit, biscuit ! »

Naoko ricana et se dirigea vers le sac de gâteries du perroquet pour en saisir une et lui faire signe de le rejoindre. Le perroquet battit des ailes jusqu'à la table et tendit le cou pour prendre le biscuit dans la paume du jeune homme. Il lui caressa gentiment le bac puis reporta son attention sur sa compagne.

« Dis-moi, quel âge as-tu ? As-tu déjà été mariée auparavant ? »

Il se doutait bien que la réponse à la deuxième question devait être non au vue de sa nervosité, mais sait-on jamais. Pour ce qui était de son âge, il trouvait qu'elle semblait être de son âge ou alors peut-être un peu moins. Contrairement à sa précédente épouse, qui avait l'air d'une très jeune adulte, il trouvait que c'était plutôt difficile à dire pour Kirin.

@Shaynee sur Epicode

avatar
Messages postés : 177
Inscrit.e le : 25/06/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Iakov Soloviev ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Lun 9 Avr - 15:53
-On pourrait simplement aller marcher avec Maya et Ryu.

Kirin hocha la tête. Oui, une petite balade pourrait leur faire du bien. Un petit sourire étira ses lèvres.

- Ah, parlant de Ryu, je ne sais pas si tu l'as vu, il est juste là.


Se tournant dans la direction indiquée, Kirin laissa échapper un petit “oh” surpris. Depuis le temps qu’elle était dans la pièce, elle ne l’avait même pas vu, et s’en sentit un peu coupable.

-Oh pardon Ryu … Et … Il est magnifique,
souffla t-elle.

Et tout comme son époux, elle se mit à rire quand il réclama des biscuits. Elle le regarda curieuse, puis observa le paquet de sucreries de l’oiseau. Elle sourit encore avec amusement en se rendant compte qu’elle utilisait la même marque pour Lulu.

-Pour la balade, je suis d’accord. ça va faire du bien à Maya de se dégourdir les pattes… Mais on ne devrait pas tarder, il va faire nuit bientôt...


Puis, sans pouvoir y résister plus longtemps, elle approcha son doigt du volatile pour en caresser délicatement ses plumes de l’oiseau. Elle releva la tête vers son époux à sa question. Il était curieux. Mais c’était normal. Encore d’humeur joyeuse grâce à l’intervention du perroquet, Kirin laissa échapper un sourire plus espiègle.

-C’est inconvenant de demander son âge à une femme !


Souriant encore, Kirin sursauta quand la truffe humide de sa chienne vint se loger dans la paume de sa main. Elle lui caressa le museau un instant avant de reprendre.

-Plus sérieusement, l’année me donne 23 ans… Je suis née en fin d’année. Et non, c’est bien la première fois qu’on me marie.


Kirin hésita un instant. Puis quand sa chienne se coucha sur ses pieds, elle y vit comme un signe et partagea le reste de sa pensée.

-Tu dois t’en douter… Mais j'appréhende énormément… Les règles, les devoirs… S’embrasser… Dormir ensemble… Et… Plus…


Une petite moue lui échappa, et son regard, redevenant soupçonneux fut irrémédiablement attiré par la petite boîte qui cachait le présent de l’incontestable.

-Et toi?
Finit-elle par demander tout en essayant de libérer ses pieds.

L’écoutant attentivement, elle fut surprise d’apprendre qu’il avait déjà été marié, et un flot de questions assaillent son esprit. Pourquoi avaient-ils été divorcés ? L’avait-il aimé ? L’aimait-il toujours ? La voyait-il encore ? Elle n’osa cependant pas lui poser plus de questions, et murmura un simple “je vois” à ses réponses. Peut-être que leur balade apporterait plus de question et d’autres réponses ?

-Je vais chercher le sifflet le Maya. Je reviens !
Lança t-elle finalement.

S’éloignant rapidement, elle s’engouffra rapidement dans la chambre, faisant sursauter le chat qui repartit se cacher.

-Oh pardon …


Se sentant coupable de lui avoir encore fait peur, Kirin se dépêcha de prendre le sifflet et, après hésitation, la laisse de sa chienne, ainsi qu’un pull. Le soleil se couchait déjà, et dehors, la température avait sûrement commencé à chuter. Passant le sifflet à son cou, puis enfilant le vêtement, elle rejoignit son compagnon et sa chienne. Levant un sourcil vaguement amusé, elle fixa Maya qui réclamait déjà des câlins auprès de son époux. Au moins elle ne semblait pas plus perturbée que ça de vivre avec quelqu’un d’autre. Plaçant le sifflet entre ses lèvres, elle souffla deux fois de suite. Si aucun bruit ne se fit entendre, Maya, elle leva quand même la tête et accourut près de sa maîtresse. Kirin s’agenouilla et lui passa la laisse.

-J’ai “dressé” Maya au sifflet. Ça m’évite de devoir crier pour la rappeler quand elle a décidé d’aller jouer et qu’elle ne sait plus où je me trouve après… On y va ?
avatar
Messages postés : 70
Inscrit.e le : 05/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kirin Nakamura
Autre:
Voir le profil de l'utilisateur Jeu 12 Avr - 2:01



image
The Beginning of ''Us''

Ep 1 : Les Oeufs de la Terreur

Naoko Nakamura
Kirin Nakamura


Kirin se tourna vers le perroquet, l’air surpris qu’il soit dans la pièce, et complimenta sa beauté. Alors que l’homme aux cheveux verts tendait un biscuit à l’animal plumé, elle déclara qu’elle était d’accord pour aller faire une balade mais qu’il devrait se dépêcher vu que le soleil allait bientôt se coucher. Il hocha la tête : il pouvait supporter de devoir attendre un peu avant de manger. Après l’avoir questionné, elle sourit en la voyant donner de l’affection à Ryu. Il tourna les yeux vers elle, curieux, et se laissa faire. Elle répondit, sur un ton plutôt plaisantin, que c’était inconvenant de lui demander son âge. Il lui sourit en retour, voyant qu’elle n’était pas sérieuse, et même si elle l’avait été… Il ne s’en serait pas voulu. C’était normal de vouloir savoir une information de base comme cela sur sa femme.

Elle lui annonça avoir 23 ans. Deux ans de plus que son ancienne épouse donc. Elle ajouta également qu’elle n’avait jamais été mariée, comme il s’en doutait. Puis, l’amusement dans ses yeux disparut soudainement et elle revint sur le sujet de leurs devoirs. Elle appréhendait. C’était aussi le cas de Naoko, peut-être un peu moins cependant, mais il ne voulait pas trop se prendre la tête avec ça. Elle lui retourna alors ses questions.

« J’ai 28 ans. Oui, j’étais encore marié il y a trois mois. Apparemment, l’Incontestable pense que les jeunes femmes me conviennent mieux : elle avait 21 ans. »

Il se demanda s’il devait préciser qu’elle était morte. Elle allait sûrement se demander pourquoi elle n’y était plus marié, après tout… Un silence s’installa alors qu’il réfléchissait et elle choisit ce moment pour aller chercher le sifflet de sa chienne. Elle partit en direction de la chambre et presqu’aussitôt, Maya commença à chercher l’attention de Naoko. Il sourit et se pencha vers elle pour lui gratter les oreilles. Puis Kirin revint et souffla dans le sifflet, ce qui l’attira vers elle. Elle lui mit la laisse tout en lui expliquant qu’elle l’avait dressé ainsi.

« Ah je vois, c’est une bonne idée. »

Le cuisinier invita Ryu à monter sur son bras. Il semblait lui aussi vouloir aller faire une promenade vu qu’il ne se fit pas tarder. Il monta jusque sur l’épaule de Naoko, là où il était le plus confortable. Ils se dirigèrent ensuite vers la porte d’entrée et il l’ouvrit avant de barrer la porte. Ils commencèrent à marcher tranquillement, prenant une direction au hasard puisqu’ils ne connaissaient pas le quartier. Naoko décida de reprendre la discussion pour éclaircir un point.

« Si tu te demandes pourquoi je ne suis plus marié à mon ex-femme, c’est parce qu’elle est décédée dans un accident de voiture peu de temps après notre mariage... »

Il n’avait pas eu réellement le temps d’apprendre à la connaître de façon profonde et encore moins à l’aimer de manière romantique, mais ça n’avait tout de même pas été facile. Asami était morte très jeune, ce qui rendait la situation encore plus tragique.

« Tu as mentionné nos devoirs tout à l’heure. Je ne les ai exercés qu’un petit bout de temps, alors je n’y suis pas forcément habitué non plus. »

Et il trouvait certains devoirs abusés. S’embrasser quand on ne connaît pas encore l’autre, ce n’est pas forcément évident, et encore moins avoir une relation sexuelle à toutes les deux semaines, même au début ! L’Incontestable pourrait au moins laisser une période au couple pour s’apprivoiser avant de lui demander d’être aussi intime. C’était ce qu’il pensait et ce qui serait logique, selon lui. Il se demandait bien qui avait instauré ses devoirs prématurés...

@Shaynee sur Epicode

avatar
Messages postés : 177
Inscrit.e le : 25/06/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Iakov Soloviev ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Ven 13 Avr - 3:16
Maya, ayant compris qu’ils partaient en balade, s’était mise à geindre en battant frénétiquement de la queue, pressée de sortir. Kirin se mit à lui gratter derrière les oreilles pour la faire patienter le temps que Ryu s’installe sur l’épaule de son maître et que son compagnon ouvre la marche.

Kirin s’étonna un instant que Naoko ne mette pas de bracelet à son perroquet, puis elle finit par s’amuser de leur complicité, venant presque à l’envier. Un jour, elle aussi elle pourrait se balader avec Lulu. Encore fallait-il que celui-ci n’ait plus peur de l’extérieur.

Dehors, si Maya restait collé à la jambe de sa maîtresse, elle semblait curieuse, et tournait sa tête dans tous les sens à la recherche d’odeur, pendant que Kirin tentait de se repérer en regardant de tous les côtés. Ils n’avaient pas de destination, ne savaient où ils allaient, ils ne connaissaient pas non plus le quartier, mais cela ne dérangea pas Kirin sur le moment qui voyait la beauté partout.

-Si tu te demandes pourquoi je ne suis plus marié à mon ex-femme…

-Oui?

-C’est parce qu’elle est décédée dans un accident de voiture peu de temps après notre mariage...

-Oh… Je … Je suis désolée pour elle !


L’effarement pu se lire sur son visage. Elle était si jeune… N’avait-il pas dit qu’elle avait 21 ans ? A peine plus jeune qu’elle. Bouleversée, elle détourna les yeux pour regarder le sol. Et s’il avait eu le temps de l’aimer… Kirin n’osait imaginer ce qu’il pouvait ressentir.

-Tu as mentionné nos devoirs tout à l’heure. Je ne les ai exercés qu’un petit bout de temps, alors je n’y suis pas forcément habitué non plus.

La demoiselle hocha la tête, puis hésita. Elle ne voulait pas lui faire de mal, mais elle avait besoin de savoir. Oubliant leurs devoirs un instant, elle finit par poser la question qui lui brûlait les lèvres.

-Je… Je ne voudrais pas te rappeler de douloureux souvenir, mais… Combien de temps avez vous … Eté mariés ?


Peut-être pour lui témoigner sa compassion, ou le soutenir d’une certaine manière, Kirin glissa ses doigts délicats sur le bras de Naoko un instant, puis la laissa glisser le long de son avant-bras jusqu’à frôler sa main avant de ramener sa dextre contre elle.

-Je ne sais pas si ça peut te consoler, mais je n’ai pas l’intention de disparaître aussi vite… J’espère juste… N'interromps… Aucune autre histoire ..?


Aimait-il quelqu’un d’autres ? Gâchait-elle ce qui aurait pu être une belle romance ? Un peu plus loin, le bruit des vagues se faisait entendre, engourdissant quelque peu ses sens, et la laissant un instant rêvasser sur ce que devait-être la vie de Naoko avant son arrivée.
avatar
Messages postés : 70
Inscrit.e le : 05/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kirin Nakamura
Autre:
Voir le profil de l'utilisateur Sam 14 Avr - 21:22



image
The Beginning of ''Us''

Ep 1 : Les Oeufs de la Terreur

Naoko Nakamura
Kirin Nakamura


À côté de lui, Maya et Kirin s'intéressaient à ce qui les entouraient. La chienne agitait son museau un peu partout alors que les yeux de sa femme se promenaient de tous bords tous côtés. Lui aussi était curieux quant à leur nouvel environnement, mais il était beaucoup plus calme que ces deux-là, et ne put donc s'empêcher de trouve cela comique. Naoko tournait doucement la tête pour observer les alentours, mais son regard revenait souvent sur son épouse. C'était elle, après tout, la plus grande nouveauté de toute et qui allait le plus affecter sa vie.

En apprenant la mort de son ex-femme, le choc put se lire sur ses traits. Elle ne l'avait peut-être pas connue, mais c'était dans la nature humaine de se sentir désolé pour les morts, surtout lorsqu'ils étaient passés de l'autre côté beaucoup trop rapidement et subitemment. Quand il évoqua leurs devoirs, elle ne commenta pas sur ce sujet, mais revint plutôt sur Asami en lui demandant combien de temps il avait été marié à elle. Elle glissa sa main le long de son bras l'espace d'un instant avant de la ramener vers elle.

À l'entente de ses prochains mots, il en sourit presque. Pas parce que la situation était amusante, mais parce qu'elle se souciait de savoir s'il avait aimé et aimait toujours Asami. Il fut, en effet, attendrit par sa compassion et son humanité. Sauf que, il ne sourit pas, il ne pouvait pas. La jeune étudiante aux cheveux courts était devenue son amie et une présence qu'il avait appris à apprécier. Puis, elle était disparue du jour au lendemain, et il n'avait pas pu lui dire adieu.

« Ne t'en fais pas pour ça. Nous n'avons été marié qu'un mois environ, donc je n'ai pas eu le temps de tomber amoureux d'elle... Elle était mon amie. »

Il sourit tristement en se rappelant son énergie et la gentillesse dont elle faisant preuve avec lui et ses trois compagnons. Ils s'entendaient bien, à un point près : elle mangeait de la viande et ne semblait pas vouloir arrêter. Il n'avait pas trop abordé le sujet en premier lieu, mais après environ deux semaines, il avait tenté de la convaincre, sans succès.

Les nouveaux mariés continuèrent à marcher et finirent par atterir devant un parc. Pas aussi spacieux que celui dans lequel il était habitué d'aller avant le déménagement, il était cependant doté de tables de pique-niques ainsi que de jolies fleurs et aussi, il était plus près de chez lui.

« Tiens, il y a un parc à quelques minutes de marche seulement de notre maison. Je sens que je vais venir souvent ici s'exclama-t-il avant de se reprendre. Nous pourrions venir souvent ici. Si tu veux, bien sûr. Ça semble être un bel endroit. On va voir de plus près ? » la questionna-t-il.

@Shaynee sur Epicode

avatar
Messages postés : 177
Inscrit.e le : 25/06/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Iakov Soloviev ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Ven 27 Avr - 0:58
Kirin, très affectée par la nouvelle, resta silencieuse un moment. Elle avait de la peine pour cette jeune femme partie bien trop tôt, pour son époux qui avait perdue une amie, pour cette fille, qu’elle n’avait pas connue mais pour qui elle ressentait, malgré tout, beaucoup de sympathie. Elle en était certaine, Naoko n’aurait pas sourit ainsi si dans le fond elle n’avait pas été adorable.

-Tiens, il y a un parc à quelques minutes de marche seulement de notre maison.

Se rendant compte qu’elle fixait ses pieds, la demoiselle releva d’abord les yeux sur son époux avant de regarder en face d’elle. En effet, il y avait un parc. Un léger sourire fleurit sur ses lèvres. Au moins pourrait-elle garder certaines de ses petites habitudes.

-Je sens que je vais venir souvent ici, s'exclama soudainement Naoko avant de se reprendre en se souvenant qu’ils étaient marié, Nous pourrions venir souvent ici. Si tu veux, bien sûr. Ça semble être un bel endroit. On va voir de plus près ?

Kirin le fixa un instant, puis un rire, à la fois gêné et amusé franchit ses lèvres.

-Ne t’inquiète pas… Je me faisais exactement la même réflexion…


Aquisant finalement, elle lui emboîta le pas pour entrer dans le domaine. Maya, reconnaissant une odeur à la fois nouvelle et familière se mit à couiner, impatiente. Comme ils étaient pratiquement seul, Kirin s’autorisa à détacher sa chienne pour qu’elle puisse gambader tranquillement.

-Avant… J’avais pour habitude de sortir tôt le matin pour promener Maya avant d’aller travailler… Et le soir en rentrant …


Embarrassée, elle se passa la main dans les cheveux. Naoko semblait sincèrement heureux de se retrouver dans un endroit tel que celui-ci. Et à cet instant, elle se sentit plus proche de lui que lorsqu’ils étaient enfermé dans une toute petite pièce.

-Tu as proposé qu’on y vienne souvent … ça pourrait être, notre activité quotidienne ? En tout cas… Je pense… Que ça ne dérangerait pas de partager ce moment avec toi … Après… Je comprend aussi que tu ai envie, ou besoin de garder ta tranquillité, tes habitudes aussi et … Je ne voudrais pas que tu te sentes obligé…


Sentant le vent s’engouffrer sous ses vêtements, Kirin resserre sa veste sur elle, avant de rappeler sa chienne qui s’éloignait un peu trop d’eux. Se dirigeant lentement une des tables de pique nique, elle sa main sur le banc pour en retirer les quelques feuilles qui s’y étaient déposées, puis s’y assise à son tour.

-ça doit être sympathique de manger ici…
fit-elle pensivement.

Levant les yeux vers Naoko, elle le regarda avec curiosité.

-Maintenant que j’y pense… Tu ne dois pas manger d’aliments industriels non plus … Si?

avatar
Messages postés : 70
Inscrit.e le : 05/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kirin Nakamura
Autre:
Voir le profil de l'utilisateur Mer 16 Mai - 1:28



image
The Beginning of ''Us''

Ep 1 : Les Oeufs de la Terreur

Naoko Nakamura
Kirin Nakamura


Naoko constata qu’il allait devoir s’habituer à parler de nouveau au « nous ». Ils n’avaient pas à tout faire ensemble, mais il ne voulait pas lui donner l’impression qu’il songeait à l’exclure de toutes ses sorties et activités. Il n’était définitivement pas ce genre d’homme. Il avait simplement parler un peu trop vite et comme il ne connaissait pas encore les goûts de sa femme (ou sa femme tout court, en fait), il n’y avait pas pensé.

Il la regardait d’un air interrogateur, attendant de voir si venir à ce parc régulièrement pourrait lui plaire. Un léger rire s’échappa de ses lèvres et elle déclara avoir pensé à la même chose. Le jeune homme sourit : ils étaient plutôt sur la même longueur d’ondes jusqu’ici. Il entra dans le parc, suivi de Kirin et de sa chienne. Voyant son agitation, elle décida de la détacher et Maya partit aussitôt en courant, pleine d’énergie.

Perché sur son épaule, Ryu regardait la scène et se mit à chantonner. En entendant la voix de la femme s’élever, il se stoppa pour la regarder. Naoko écarquilla légèrement les yeux à ses paroles avant de s’exclamer :

« Avant ? Tu ne comptes plus le faire ? »

Ce n’était peut-être pas ce qu’elle voulait dire, mais la façon dont elle avait formulé sa phrase laissait penser que c’était le cas. Il ne voyait pas ce qui pourrait l’empêcher de continuer cette pratique même si elle ne vivait plus au même endroit et qu’elle était mariée.

Puis, Kirin eut l’idée de faire d’une sortie au parc leur activité quotidienne. Naoko sourit, trouvant que c’était une très bonne idée. Elle continua, inquiète qu’elle ne vienne déranger sa tranquillité et disant qu’elle ne désirait l’obliger à rien.

« Oh, mais ça me convient. On peut en faire notre activité quotidienne générale. D’autres fois, on pourrait faire autre chose, aller au restaurant ou au cinéma par exemple. »

Maya s’étant un peu trop éloignée, elle la rappela avant de se diriger vers une table à pique-nique et de s’y asseoir. Naoko s’installa devant elle alors qu’elle disait que ça devait être sympathique de manger dans cet endroit. Elle posa ensuite son regard sur lui et le questionna sur son alimentation.

« Le moins possible, du moins. J’essaie de cuisiner tout ce que je veux manger pour éviter de produire des déchets. Avec mon boulot et ça, je cuisine énormément. Mais j’aime beaucoup ça, donc ce n’est pas un problème, en plus quand je pense au fait que j’aide l’environnement, ça me motive… et toi Kirin, qu’est-ce que tu aimes ? »

Elle semblait être une amoureuse des animaux, tout comme lui, mais en dehors de ça, il ne savait rien du tout, à part qu’elle aimait probablement les livres puisqu’elle était archiviste. Peut-être aussi l’histoire ? Elle avait mentionné que son travail consistait, entre autres, à la conversation de vieux documents, donc c’était possible.

@Shaynee sur Epicode

avatar
Messages postés : 177
Inscrit.e le : 25/06/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Iakov Soloviev ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Lun 4 Juin - 2:39

-Maintenant que j’y pense… Tu ne dois pas manger d’aliments industriels non plus … Si?


Son regard, curieux s’était posé sur son époux installé en face d’elle. Le sondant de ses chaudes prunelles.

-Le moins possible, du moins.
-D’accord… acquiesça t-elle, se disant qu’il faudrait qu’elle y pense quand elle ferait les courses.
-J’essaie de cuisiner tout ce que je veux manger pour éviter de produire des déchets. Avec mon boulot et ça, je cuisine énormément. Mais j’aime beaucoup ça, donc ce n’est pas un problème, en plus quand je pense au fait que j’aide l’environnement, ça me motive…

Kirin, sans pouvoir s’en empêcher, se mit à sourire légèrement. Doublement rassurée, elle se dit qu’elle pourrait peut-être lui laisser la cuisine, et s’occuper des autres tâches ménagères, et qu’avec lui, son quotidien ne s’en trouverait pas trop différent… A part le fait qu’il serait désormais avec elle.

-Et toi Kirin, qu’est-ce que tu aimes ?
-Moi ?

Surprise qu’il s’intéresse à ses goûts, ses paupières papillonnent un instant, comme si elle reprenait pied avec la réalité. Se sentant rougir, elle détourna les yeux. Il valait mieux ça que regarder derrière pour voir s’il ne s’adressait pas à quelqu’un d’autre portant le même prénom qu’elle. La jeune faisant mine de réfléchir à ce qui la passionnait outre ce qu’elle lui avait dit, craignait surtout d’ennuyer Naoko.

-Et bien… Je… Je ne suis pas vraiment le genre de femme qui aime… Enfin, je veux dire que … Je … J’aime les choses … Simples...


Pourquoi parler de ce qu’elle n’aimait pas ? Ce n’était pas la question qui lui avait été posé n’est ce pas ? Kirin était gênée. Par une simple petite question ? Il y avait de quoi rire. Pourtant, Kirin en aurait presque pleuré si elle s’était retrouvé seule. Kirin n’avait pas des activités dignes d’une jeune fille de son époque, d’où le fait qu’elle ai très peu d’amis.

-Je n’aime pas spécialement les endroits bruyants… ou bondé de monde… Je préfère largement lire un bon livre d’histoire ou regarder un film avec plaid, chausson et chocolat chaud, plutôt que d’aller en boîte.. Par exemple… Et je… Je n’attend pas grand chose de la vie tu sais… J’aime le calme… Et j’aspire à la paix… Je souhaite juste vivre tranquillement sans excès…

Disant ces mots, des images de son passé assaillirent son esprit, lui faisant se mordre la lèvre inférieure. Pourrait-elle un jour être réellement en paix avec elle même et son passé ? Sa tranquillité vis-à-vis de sa mère pourra t-elle perdurer ? D’ailleurs… Devait-elle lui dire qu’elle était mariée ? Et Naoko ? En avait-il parlé à sa famille ? Serait-elle amené à les voir ? Et d’ailleurs comment...

-Je peux… Te poser une question indiscrète ..?
Demanda t-elle soudainement, comment… Comment ta famille a t-elle réagi face à ton...Enfin… Notre mariage ?
avatar
Messages postés : 70
Inscrit.e le : 05/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kirin Nakamura
Autre:
Voir le profil de l'utilisateur Mar 12 Juin - 22:01



image
The Beginning of ''Us''

Ep 1 : Les Oeufs de la Terreur

Naoko Nakamura
Kirin Nakamura


Naoko laissa échapper un petit rare face à la réaction de sa femme. Pourquoi semblait-il surprise qu'il lui pose cette question ? C'était normal pour lui, son mari, de s'intéresser à ses goûts. Amusé, il opta pour un ton de voix taquin.

« Oui, toi. Qui d'autre ? »

Après la surprise vint l'embarras. Décidemment, il était très facile de gêner Kirin. Il trouvait cela mignon mais il songea que cela pourrait l'ennuyer, à force. Cependant, il était confiant de pouvoir se montrer suffisamment patient avec elle le temps qu'elle se sente à l'aise avec lui. La brune prit un moment pour réfléchir avant de répondre en cherchant ses mots. Il en fut d'abord confus. Qu'est-ce que « Je ne suis pas vraiment le genre de femme qui aime… » était supposé signifier ? Elle continua, disant qu'elle aimait les choses simples.

Les choses simples. Voilà qui n'était pas très... informatif. Le cuisinier hocha la tête, la scrutant du regard, silencieux. Il ne comptait pas placer un seul mot : il voulait qu'elle continue. Elle précisa sa pensée, bien qu'au début cela fut à propos de quelque chose qu'elle n'aimait pas plutôt que quelque chose qu'elle aimait. Puis vint la partie un peu plus intéressante. Ce n'était pas grand-chose, mais c'était mieux comme rien. Comme il s'en doutait, elle aimait les livres. Les films aussi et les pâtisseries, à moins que ce ne soit que les chaussons. Il l'écouta attentivement et une fois qu'elle eut terminé, il prit parole.

« Je vois. Je lis aussi de temps en temps et regarde des films. Et ce n'est sûrement pas moi qui va te traîner dans des endroits bruyants : je n'aime pas cela non plus. J'aime aussi le calme. »

Pas fan des foules, pas fan des grosses fêtes, pas fan des bars. Ces choses étaient souvent beaucoup trop superficielles et remplies d'agitation. Ensuite, Kirin le questionna sur la réaction de famille en apprenant leur mariage.

« Premièrement, tu peux me poser toutes les questions que tu veux, à moins qu'elles soient réellement indiscrètes. Ce qui n'est pas le cas avec celle-ci., s'exclama-t-il sérieusement. Deuxièmement, mes parents n'ont pas eu de réaction particulière. Depuis que je suis parti de chez eux, nous ne sommes pas très proches. Ils préfèrent passer leur temps sur des écrans et moi, dehors. Sinon, il y a ma tante dont je suis beaucoup plus proche. Elle croit en l'Incontestable, donc elle était contente pour moi. Elle a dit que si l'Incontestable avait trouvé quelqu'un pour moi, alors cette personne ne pouvait être qu'une personne fabuleuse. Et dans ton cas ? », continua-t-il d'une voix plus posée.

@Shaynee sur Epicode

avatar
Messages postés : 177
Inscrit.e le : 25/06/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Iakov Soloviev ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Ven 15 Juin - 2:24
Kirin, quelque part, se sentait rassuré. Naoko lui être un homme de tempérament calme. Peut-être comme elle, pas vraiment du genre à aller en boîte de nuit, ou faire la tournée des bars. Peut-être pourrait-elle continuer sa petite vie tranquillement à ses côtés ?

-Premièrement, tu peux me poser toutes les questions que tu veux, à moins qu'elles soient réellement indiscrètes. Ce qui n'est pas le cas avec celle-ci

Se sentant rougir légèrement, Kirin hocha la tête. Elle se sentait un peu bête. Mais elle n’avait pas voulu le gêner, et ne savait pas jusqu’ou elle pouvait aller dans sa curiosité.

-D’accord… ça vaut pour toi aussi alors.

-Deuxièmement, mes parents n'ont pas eu de réaction particulière. Depuis que je suis parti de chez eux, nous ne sommes pas très proches. Ils préfèrent passer leur temps sur des écrans et moi, dehors.

Kirin ne pû retenir un petit sourire. Entre les parents de Naoko qui aimaient être sur l’écran et sa mère qui adorait être derrière les écrans… Non en effet, ils étaient clairs que les faits de l’incontestable leur passaient bien au-dessus de la tête.

-Sinon, il y a ma tante dont je suis beaucoup plus proche. Elle croit en l'Incontestable, donc elle était contente pour moi. Elle a dit que si l'Incontestable avait trouvé quelqu'un pour moi, alors cette personne ne pouvait être qu'une personne fabuleuse. Et dans ton cas ?

-Une personne fabuleuse… Haha… Je… Je ne pense pas l’être. Je vais avoir la pression maintenant…


Lui servant un sourire embarrassé, Kirin se mit à jouer nerveusement avec ses boucles brunes. Elle doutait même de pouvoir se faire aimer de son époux.

-Pour ma part… J’ai coupé les ponts avec ma mère il y a quelques années donc… Elle ne sait même pas si je vis encore… Donc…


Haussant une épaule, la jeune femme baissa les yeux vers sa chienne qui réclamait des caresses. Souriant légèrement, Kirin s’exécuta et se mit à grattouiller la croupe de Maya qui n’attendait que ça.

-Après… La connaissant, elle t’aurait sûrement demandé ce quel crime tu as fait dans tes vies antérieures pour tomber sur moi … Ça te laisse imaginer quel genre de femme elle est…


Relevant la tête, Kirin servit un sourire désolé à son époux.

-Inutile donc de te dire que je ne suis pas pressé de te la présenter…


Levant les yeux vers le ciel, elle constate qu’il se charge de nuage gris.

-On devrait peut-être rentrer…
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum