Natsume Angelman
Messages postés : 135
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Ken le survivant
Autre: Je cause en DARKCYAN (#008B8B).
I'm a luxury only a few can afford
posté
le Mer 25 Avr - 14:36
par Natsume Angelman
❝ natsume chôichirô shibata
Natsu, c'est un vieux con de 40 balais. En plein dans la crise de la quarantaine, c'est le directeur de la grande marques de fringues S.He Creations, dont tous les jeunes raffolent et s'arrachent. Japonais pure souche, aucune trace non-japonaise n'a été retrouvée dans son arbre généalogique et il est fier de montrer ses origines. Bisexuel avec un certain penchant hétéro, Natsu est aussi un libertin, un sans-gêne, un type qui ne se gênera jamais pour mettre quelqu'un dans son lit quand il en a l'occasion.
Facts : Natsu est milliardaire - et pas en yens, en dollars. // Son entreprise commence à avoir un poids important sur le marché japonais. // Il est totalement gaga de son chien mais ne le montrera que rarement en présence d'autrui. Voire jamais. // Parle couramment japonais, anglais, coréen et chinois. Business is business. Vous connaissez la chanson.
Natsu, il est aussi... égoïste, ambitieux, torturé, invivable, audacieux et extraverti. Le tout couronné d'un magnifique humour de merde.
plus d'infos sur lui ICI
les liens recherchés
Coups d'un soir (ou sexfriends) 0/x - Natsu est le genre de type qui n'a aucune envie de se retenir à utiliser son entrejambe. Puisqu'il est de nature libertine, il aura tendance à s'avancer, trouver une proie pour mieux se la farcir. Quelques verres d'offerts, une discussion intéressante autour d'une cigarette ; voilà, vous êtes coincés entre ses filets. Ce n'est pas pour vous déplaire. Pour une nuit, ou alors vous êtes restés... "amis", pour un plaisir commun, de temps en temps. Un coup de téléphone, une heure, et la soirée est pour vous.
Des employés 0/x - Ceux-là, ils sont principalement sous contrat, ou en alternance dans l'entreprise. Des mannequins avec un nombre de shooting photos à réaliser, des stylistes ou des designers. Natsu fait attention à la nouvelle génération, celle qui arrive, et si'l a vu du potentiel dans votre candidature, il n'hésitera certainement pas à vous prendre sous son aile.
La goutte d'alcool de trop 0/1 - Toi, il peut pas te voir en peinture. Vous aviez tous les deux beaucoup trop bu, une insulte a résonné d'un côté, et elle n'est pas restée anodine. Noms d'oiseaux, de coups, tout ça en ressemblant à deux ivrognes impossibles à perturber. Par un étrange miracle, vous avez tous les deux réussi à vous souvenir de cette soirée - pour le pire.
J'suis open aux propositions - Hésitez pas à proposer !
begone thot
he once said
en cours ––––––––
S'envoyer en l'air,  tout foutre par terre, tout envoyer valser, s'abandonner. - Amon
Échanges de bons procédés - Lenaïg
whatcha doin' today? - Natsuko
not today and not tomorrow - Ken le survivant, aka le mari
terminés ––––––––
L'ivresse n'est pas synonyme d'alcool, même si ça aide beaucoup. - Absolem
abandonnés ––––––––
titre du rp ft. X

à venir ––––––––
avec pseudo
Natsume Angelman
Messages postés : 135
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Ken le survivant
Autre: Je cause en DARKCYAN (#008B8B).
I'm a luxury only a few can afford
posté
le Mer 25 Avr - 14:36
par Natsume Angelman
chronologie
20 septembre 2070
Naissance de Natsume Chôichirô Shibata. Il hérite dès la naissance de la maladie de sa mère ; le syndrome de Gilles de la Tourette.
Enfance (école)
Mit à l'écart à cause de sa maladie mais souvent accompagné de feuilles blanches et d'un crayon à papier, Natsume commencera à dessiner pour son propre plaisir. Si son âme d'enfant le guide au travers de ses traits et met en image ses rêves, plus il grandit, plus ses traits s'orienteront vers un style en particulier.
Pré-adolescence (collège)
C'est durant cette période-là qu'il commencera à dessiner des tenues. Ses propres tenues qui plus est. Il s'essayera à la couture, mais ce n'est pas vraiment son truc. Il décidera de laisser ça pour plus tard, quand il sera plus grand.
Adolescence (lycée)
Il fait la rencontre de Saya, Hotaru, Akira et Kaguya durant sa première année de lycée. Ils sont tous dans la même classe, et ils deviennent très rapidement des amis unis et avec qui on peut faire les quatre-cent coups. Soirées, coups foireux, ces cinq-là sont vraiment fait pour s'entendre. Natsume tombera amoureux de Saya dès les premiers instants, mais gardera son amour secret jusqu'au bout.
Les débuts de S.He Creations
2089 - Natsu travaille en CDD pour une grande entreprise de prêt-à-porter en tant que styliste et designer. Il sait que c'est là où il trouvera son pied, et commencera à réfléchir à l'idée de S.He Creations pendant les mois passés dans l'entreprise The King's Clothes.
Mai 2090 - Sa période en CDD terminée, il expose son idée de créer sa propre marque. S'il était d'abord enthousiaste, on lui rappelle avec une certaine pointe d'humour et de réalité qu'ils n'ont pas unseul sou en poche et qu'ils ne peuvent rien faire, étant donné que ce ne sont que cinq jeunes adultes paumés et lâchés dans la jungle tokyoïte.
Novembre 2090 - Ils louent les premiers locaux de S.He Creation.
Avril 2091 - Hotaru, le chargé de communication et directeur adjoint de S.He, réussit à dégoter un contrat de collaboration avec The King's Clothes, l'ancienne boîte de Natsume. Ils pourront se permettre de bien lancer la boîte, avec quelques conditions fixées par TKsC.
7 Mars 2094 - L'équipe fondatrice de S.He Creations fêtent leurs premiers millions au restaurant Jap'And Sushis. Là où il semblait que la soirée allait parfaitement bien se passer, peu avant le dessert, Saya emmène Natsu à l'écart des autres. Il avait déjà remarqué qu'elle n'allait pas très bien, qu'elle était fatiguée et épuisée. Ce n'était pas par le travail - et il ne l'a compris qu'après. Ils se sont tenus la main, Saya l'a fait tanguer, puis baissé légèrement, avant qu'elle ne pose ses lèvres sur celles de Natsu. Sauf que Saya, elle était déjà mariée. Elle est partie avant le dessert. Et Natsu ne l'a plus jamais revue.
Le deuil et le mariage
25 mars 2094 - Natsu se rend sur la tombe de Saya, où se trouvent ses cendres. Ils ont réussi à tous se cotiser pour payer une place en cimetière, et il prendra l'habitude de venir la voir tous les mois, en ramenant neuf roses rouges, symbole de son amour ininterrompu pour elle. Alors il l'aime un peu, beaucoup, encore, passionnément, à la folie...
Juillet 2096 // Août 2098 - Natsume est marié à Adrienne Jones, une américaine cadre en entreprise. Le grand dadais, toujours pas remis de la mort de Saya et ayant encore moins fini son deuil, la déteste et lui fait vivre un enfer. Si les deux premiers mois ont été calmes et ponctués de bons moments, le reste n'a été qu'un bordel sans nom. Il frappait sa femme, la rabaissait, l'insultait - sans qu'il ne se sente coupable de rien. Il avait beau lui hurler dessus, il ne se rendait pas vraiment compte qu'Adrienne était en fait une magnifique femme avec une grande intelligence. Il ne s'en rendra compte que des années plus tard. L'Incontestable les divorce en Août 2098.
La vie continue...
2105 - Natsume embauche Mi-Hye Ishida-Kang en tant que mannequin. Elle avait demandé des années plus tôt en tant que couturière, mais Natsu a vu plus de potentiel en elle dans le mannequinat. Il la chérissait, la chouchoutait, faisait tout pour qu'elle se sente bien ; il lui a confectionné la tenue de ses rêves, payé des bijoux à des prix indiscrets, elle était belle; elle était à son goût, sauf qu'il est allé trop loin. Il a poussé dans le vice, il ne la voyait plus elle mais voyait plutôt son amour d'adolescence. Ça a failli finir en acte non-consentant. Elle s'est enfuie et n'est jamais revenue.
2107 - Il rencontre Natsuko, une jeune fille qui sort d'un coma et qui a des rêves plein la tête. Si au départ elle ne voyait aucun intérêt à l'aider, c'est quand il s'est souvenu à quel point c'est difficile de se lancer soi-même qu'il a accepté de l'aider dans ses cosplays. Il a réduit ses prix, et à force de la voir, revoir et d'en apprendre plus sur elle, il s'est prit d'affection pour elle a la considère comme la fille qu'il n'a jamais eu. Devenu proche d'elle, ils se voient rarement mais il pense sans arrêt à elle.
Début 2108 - L'ivresse n'est pas synonyme d'alcool, même si ça aide beaucoup. - Absolem // C'est un soir où l'alcool lui est monté à la tête, où un beau ténébreux passant par là s'est retrouvé enfermé entre ses griffes. Ce fut une belle partie de plaisir, à vrai dire. Il s'en souvient comme si c'était hier, mais le prénom lui échappe sans arrêt.
2108 - Natsume fait la rencontre d'Hayoko Onishi, une nouvelle tête dans le grand monde de la mode, au détour d'une soirée mondaine. S'il n'avait pas l'air d'aimer les petits fours, c'est quand il doit s'approcher de la belle qu'il fait l'intéressant. Quelques sourires, une manière d'accoster tout à fait bancale, et il réussit à l'inviter pour une danse quand la chanson s'y prête. Après ça, ils se sont revus plus d'une fois. Par plaisir ou par désir, par rivalité ou simplement parce qu'un certain manque se faisait sentir. Tous les arguments étaient bon pour qu'ils se revoient. D'un œil extérieur, on pouvait croire à une relation ambiguë, des sentiments cachés. Ce n'était rien de tout ça ; ils avaient une vision différente de la mode, leurs avis s'entrechoquaient, les voix s'élevaient de temps à autre, mais pour rien au monde Natsu ne laisserait une telle créature s'échapper dans la nature. Amour, amitié, rivalité pure et dure ; nul ne sait. Et c'est tant mieux.
2109 - S'envoyer en l'air,  tout foutre par terre, tout envoyer valser, s'abandonner. - Amon // Il a rencontré Amon il y a un petit bout de temps, maintenant. Un égyptien homosexuel passionné par le maquillage et les fringues, ça ne peut qu'intéresser un directeur de grande marque. Alors que demander de plus ? Quelques petites parties de jambes en l'air...
Avril 2110 - Échanges de bons procédés - Lenaïg
Mai 2110 - whatcha doin' today? - Natsuko
Août 2110 - not today and not tomorrow - Ken le survivant, aka le mari
Natsume Angelman
Messages postés : 135
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Ken le survivant
Autre: Je cause en DARKCYAN (#008B8B).
I'm a luxury only a few can afford
posté
le Mer 25 Avr - 14:37
par Natsume Angelman
Le sang de la veine de l'artère

Kentaro G. Angelman
Il est petit, il a perdu des neurones, je l'ai vu pour la première fois en calbute, à moitié ivre. Pour le moment, on dirait l'inverse du conjoint de mes rêves. Au final, peut-être qu'Adrienne n'était pas trop mal.
(rp en cours)

Saya Sugimoto - PNJ - décédée
Je me souviens de la douceur de tes lèvres, de tes mains, de la beauté de ton sourire comme si c'était hier. Au premier regard, j'ai su que j'allais t'aimer ; t'aimer si fort que je n'allais avoir que ça en tête. J'ai tout fait pour que la machine nous trouve compatible, nous marie tous les deux. Pendant que les autres espéraient quelqu'un qui leur convenait, toi tu restais rêveuse, à attendre ton prince charmant. Quand tu as été mariée, une partie de mon monde et de mon rêve s'est effondré. Au final, c'est moi qui t'ait condamnée. Un ultime baiser, quelque chose de passionné. De si passionné que je rêve encore que ce soit tes lèvres quand j'embrasse quelqu'un d'autre. Quand je m'en suis rendu compte, tu étais déjà partie. Ton parfum m'enivrait, mes sens me disaient de te suivre; mais c'était bien trop tard. Alors chaque mois, je me rend au pied de ta tombe, là où sont enterrées tes cendres. J'ai toujours dix roses rouges, symboles de mon amour. J'arrache les pétales, je me dis que tu m'aimes un peu, beaucoup, encore, à la folie... Et la dernière des roses trouve une place sur le haut de la pierre tombale. Pour toujours.

Adrienne (Shibata) Jones - PNJ
J'ai toujours pensé que je te détestais parce que tu n'étais pas elle. Parce que tu n'étais pas une partie de mon monde, parce que tu ne ressemblais pas à Saya. Tu étais stupide, mais pas aussi stupide que ce que je prétendais. Non, tu étais une femme intelligente, Adrienne. Mais j'ai été le pire des maris pour toi. Si nos débuts ont été paisibles, c'est au moment où j'ai passé une étape du deuil que je suis devenu infect. J'étais dans la tristesse, dans la dépression. Je me suis rendu compte qu'aucun des projets que je voulais faire avec une autre personne que toi ne se réaliserait jamais. Je pensais de tout mon cœur que tu en étais la cause. Que tu étais responsable de toute cette discorde. Notre mariage, ta venue, tout ça n'a cessé d'alimenter le bois brûlant de ma colère. Je t'ai frappée. Frappée, insultée, rabaissée. Tu pleurais, tu me hurlais d'arrêter. Je n'ai jamais cessé de le faire ; parce que tu n'étais pas elle. La machine n'a plus cherché à chercher nos points communs ; elle a prononcé le divorce. Je ne t'ai plus jamais revue. Mais tu dois savoir que je suis profondément désolé.

Hotaru Nomura - PNJ
Un peu hésitant, parfois horriblement chiant, indécis. Hotaru, c'est un bon adjoint, un excellent directeur de communication, un ami en or, mais il est loin d'être autonome et d'avoir une grande confiance en lui. C'est un peu tout ce qu'il lui manque, à vrai dire. Je t'apprécie beaucoup, sans rien te cacher - mais il faut que t'apprennes sérieusement à porter ton paquet et à oser. Un jour, sûrement, je t'apprendrais à faire ça.

Akira Kato - PNJ
Le troisième fondateur de la bande, le blagueur en chef et le passionné d'herbes illégales. Un photographe d'exception, un ami sur lequel je peux toujours compter - même quand je lui demanderais de m'aider à cacher un cadavre. Complices jusqu'au bout.

Kaguya Takeuchi - PNJ
La quatrième fondatrice, la tête brûlée, l'horrible chieuse, la rebelle, gueularde, elle s'arrête jamais. Elle a beau avoir une patience hors du commun quand il s'agit de maquiller les mannequins, elle n'en reste pas moins celle qui pose les couilles sur la table et qui dit ce qui ne va pas. J'aimerais vraiment qu'elle passe plus de temps à m'aider, de temps en temps.

Mi-Hye Ishida-Kang
J'y ai cru. J'ai cru que je pouvais me contrôler. J'ai cru que je pouvais ne pas t'effrayer, te garder à mes côtés comme je l'ai fait avec certains il y a des années ; mais au final, j'ai tous réussi à vous faire fuir. Parce que je ne vaux rien à vos yaux, parce que je fais peur ; parce que je suis une immonde crevure qui joue de sa position pour obtenir ce qu'il souhaite. Tu le savais, ça, pas vrai ? Je sais même pas si tu t'en es rendue compte. Tu étais si jolie, si gentille, si attentionnée. Tu avais des rêves plein la tête, tu essayais de les décrire, et moi je m'amusais à les imaginer en une seule et même tenue. Parfois je les fabriquais, pour toi, rien que pour toi, de temps en temps, je t'imaginais dans les plus grandes robes que j'aurais pu créer. Des robes de créateur. Des robes qui auraient pu si bien t'aller. Des robes qui me donneraient toujours... toujours plus envie de t'avoir, de te posséder pour moi seul.
Je n'ai pas réussi. Je suis allé trop loin. Parfois, je te demandais d'oser, encore plus, toujours plus, pour que je puisse te regarder sous de meilleurs angles sans que les regards indiscrets ne te voient. Et la dernière fois, j'ai failli te faire mienne sans que tu ne sois consentante. Depuis ce jour-là, je ne t'ai plus jamais revue. Mais... tu me manques, au fond, tu sais ?

Hiro, aka "bébé"
"On touche pas à bébé", qu'il vous dira souvent. Hiro, c'est son bébé chéri et il le chouchoute dès qu'il en a l'occasion. Caresses, câlins, papouilles et autres gestes affectueux auxquels il peut penser, il ne se lasse pas de lui et profitera de chaque moment pour le passer avec lui. Parfois, il vient au travail avec Natsume. Parfois aussi, les employés ne sont pas content quand son débile de chien (prouvé et re-prouvé) vient les emmerder dans leur boulot. Mais bébé est le chouchou de Natsu. On touche pas à bébé.

King
Ce con-là, il porte vraiment bien son nom. Un vrai roi exigeant qui ne bouffera pas ses croquettes si elles ne sont pas fraîches, et qui s'est habitué au plus grand luxe possible et imaginable. Il prend Natsu de haut, se montre hautain et nombriliste. Natsu habite chez son chat, pas l'inverse. C'est bien connu.

Roku
La force sage des trois boules de poils. Roku, c'est la patience incarnée, celui qui attend toujours et qui attendra éternellement - un chat avec toutes les qualités possibles. Le chat parfait n'existe pas, qu'ils disaient. Natsu vous montrera Roku, et vous fermerez votre clapet illico presto en le voyant.


Natsume Angelman
Messages postés : 135
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Ken le survivant
Autre: Je cause en DARKCYAN (#008B8B).
I'm a luxury only a few can afford
posté
le Mer 25 Avr - 14:37
par Natsume Angelman
les adresses pour savoir qui appeler en cas de grosse bêtise

Natsuko N. Furuta (Ingemar)
[Tiré de la fiche de Natsu] Je pense à Natsuko, cette jeune fille qui est devenue ma fille spirituelle au fil des mois qui passaient. Si elle a osé toquer à la porte de mon entreprise pour demander de l'aide pour ses cosplays, je l'ai aidé avec plaisir, pensant à moi, mon projet qui a eu du mal à décoller. J'ai voulu aider les jeunes, et j'ai rendu la vie d'une gamine sortant d'un coma plus belle que jamais. Elle sait se montrer agaçante, comme petite, mais elle est adorable et attachante – la fille que j'ai, au fond, toujours voulu avoir. Adrienne n'était simplement pas la personne qu'il fallait pour donner naissance à mon enfant, alors Natsuko est là comme il le faut.

On va, on vient, elle titille mes nerfs quand elle veut rire et elle réussit. Je l'aime comme elle est, bien sûr – mais rien ne vaut une petite fille qui vient chercher des câlins quand elle a envie. Elle n'est peut-être pas ma fille biologique, mais c'est tout comme. Papa riche, fille pourrie-gâtée. Quoi de mieux, pour elle ? Rien d'autre. Je suis juste un « papa » bien trop attentionné.

Penelope Brooks
Si j'ai pas l'envie de commettre un meurtre au bureau, c'est grâce à Penny. Penny, elle m'apporte le café. Elle me chouchoute, me fait des cadeaux débiles et sait me faire sourire. Penny, elle me dit tout ce qu'il y a à savoir, à faire, me rappelle les événements prévus dans mon agenda. Penny, je regrette pas qu'elle ait prit la place de l'ancienne, partie à la retraite. Penny, elle est unique, et elle m'aide énormément. Je crois que c'est elle qui réussira à me faire à nouveau venir aux repas avec l'équipe. Parce que Penny, elle a toujours su avoir les bons mots.

Hayoko Onishi
C'était il y a deux ans, plus ou moins. Les petits fours n'avaient aucun goût et mon adjoint stupide était parti lécher les bottes des créateurs américains. Ce n'était pas plus mal, parce que ces événements pour le moins inattendus m'a poussé à aller à la rencontre des autres. C'est comme que je l'ai découverte. Hayoko Onishi. Une nouvelle tête dans ce monde où les tissus s'arrachent et où les piques se font avec des grosses aiguilles à couture. Je n'avais jamais entendu parler d'elle auparavant, mais j'avouerais que sa tenue a été l'élément déclencheur de ma curiosité. Je l'ai abordée de la manière la plus bancale possible, c'est passé, et on a discuté, jusqu'à ce que la musique se prête à la danse. Si certains s'étaient déjà avancés, je n'ai pas hésité une seule seconde pour lui tendre la main et lui proposer une danse.
Après ça, cette soirée, on s'est revus. Une fois, deux fois, trois fois. On a jamais vraiment arrêté de se fréquenter. Que ce soit pour des plaisirs coupables tout comme pour des soirées mondaines où la rivalité était présente. On avait tous les deux une vision différente de notre travail. Certains voyaient grands, d'autres voulaient d'abord aimer ce qu'ils faisaient. Pendant un long moment, certainement trop long, elle me rappelait Saya, encore. La même chevelure noire, en cascade, qui tombait sur ses épaules, son caractère qui fluctuait en fonction de ses envies. C'est pendant que je la fréquentais que j'avais oublié, pour la première fois, d'aller la tombe de mon amour d'adolescence. Je pensais avoir réussi à tourner la page. Illusion qui m'a bien vite ramené à la réalité troublante.
C'était passionné, très certainement. D'un certain point de vue - du mien, surtout -, je croyais l'aimer. Mais ce n'était qu'un amour pour se rassurer, espérer qu'elle ne parte pas, pas encore une fois. À sens unique, je dirais presque. On s'est éloignés, on est revenus, on se rapprochait encore, toujours un peu plus. La rivalité avait toujours sa place, mais l'amitié se construisait également au fur et à mesure. Si elle a des problèmes, je l'aide - qu'importe la nature. Je continuerais de le faire jusqu'à ce que quelque chose m'en empêche. D'un autre côté, elle aussi, elle m'aide. Je ne sais plus vraiment comment elle avait apprit ce que j'ai fait à Adrienne - mais elle s'est éloignée, certainement par peur que je fasse subir ces sévices à nouveau. Elle est revenue, on a discuté, longuement, elle m'a dit d'aller voir un psy pour voir si quelque chose n'allait pas. J'ai tout le temps refusé, je lui ai dit qu'il n'y avait pas réellement à s'en faire - que ça avait été passager et que j'ai réussi à changer entre-temps. Elle insiste, de temps en temps. Peut-être qu'elle réussira à me faire rencontrer un spécialiste un jour ou l'autre.

Fox "Wallace" Russel
Fox, c'est le genre à te faire tourner la tête. Fox, il a du cran, il a le talent, il a tout ce qu'il faut pour devenir un grand créateur à son tour. Fox, il avait réussi à me charmer. J'ai brisé l'une des lois de mon entreprise ; ne pas mélanger travail et amour. Mais est-ce que je regrette ? Pas vraiment. C'était une relation passionnée, haute en couleurs. Fil et aiguille trouvaient leur place et les nœuds se formaient et se déformaient au fur et à mesure des ces mois et de ces semaines. Pendant que vous travaillions, rares étaient les fois où nous ne dérivions pas sur ces plaisirs délicieux. Mais tout a une fin - quand le moment est venu, il faut arrêter et se concentrer à nouveau. Peut-être qu'un jour, j'accepterais enfin de le prendre à mes côtés pour quelques années.

Amon Al-Najjr
[Tiré de la fiche de Natsu] J'ai aussi un mannequin... un tant soit peu personnel – Amon. Un égyptien homosexuel passionné par le maquillage et les fringues. S'il venait au départ pour faire des shootings photo, il vient maintenant pour ça et d'autres choses ; rencontre étonnante qui a fini plus d'une fois sur... ou sous le bureau.

Ajay Lau-Min - disparu
Mon premier Maine Coon n'est pas venu seul ; il s'est accompagné d'un ami que je n'ai certainement pas envie d'oublier. Ajay est un éleveur de maine coon pure race, récompensés de multiples fois. C'est exactement ce que je recherchais - et au liue de débourser une somme mirobolante pour un chat, on a fait un deal ; La moitié de la somme, et il pouvait me demander un costume sur-mesure quand il le souhaitait. Pas de quoi s'affoler ; tout pour apprécier. Puis, Ajay, je crois pas qu'on peut faire meilleur, comme pote.

Lenaïg Strand (Tanaka)
Une soirée avortée avec mon adjoint, ça ne peut finir qu'en excellente rencontre ; voilà comment j'ai rencontré Lenaïg, un sacré bout de femme. Difficile à séduire, même sous l'emprise de l'alcool. Mais elle sait causer. Elle a les bons mots. J'ai hâte d'en découvrir plus.
(RP en cours)

Ophélia D. O'Donnell
Je crois qu'elle était arrivée au Japon il y a un ou deux ans à peine quand je l'ai rencontrée. Elle était fougueuse, elle avait la classe, elle avait un corps d'enfer. Au détour d'une soirée ennuyante, on a croisé nos chemins, et on est restés en contact pendant quelques mois. Il y avait de tout, dans cette relation. Des hauts, des bas, des engueulades, des moments de plaisir, de détente. Elle me donnait du plaisir, je lui donnais du fric, des fringues. C'était un bon deal, et ça a duré, duré, jusqu'à ce qu'on pète tous les deux un câble et qu'elle parte de mon bureau en foutant un bordel monstre. J'ai franchement pas oublié ce jour-là, il était explosif. C'est même encore un sujet de discussion avec ma bande de joyeux lurons. Si je la recroise un jour, cette indomptable Ophélia, je pense que je la louperais pas.

Absolem L. Takizawa
[Tiré de la fiche de Natsu] Et puis, il y a aussi eu ce soir, dont je me souviens vaguement. L'alcool ruinait mes sens, et le beau mec sexy qui passait par là a malheureusement été emmêlé dans mes fils. Pas de bol, chéri, quand j'ai la main sur quelqu'un, il faut me satisfaire – et il a été là pour ça. Je ne sais plus vraiment comment est-ce qu'il s'appelle. Ab... ? Ab... Je n'y arrive même plus. Mais c'était un bon coup. Un coup qui ne s'oublie pas.

Setsuka Hamasaki (Yagami)
C'était bien trois mois avant Shukumei - j'avais lancé un concours pour recruter des nouveaux mannequins pour nos magazines, et elle est arrivée là, toute confiante, et elle m'a bien épatée - tout ce qu'il fallait. Présentation, entretien, un essai plus que convainquant, et je n'ai pas hésité une seule seconde pour lui proposer un contrat avec S.He. Et puis après, j'étais contente qu'elle soit encore là. Certains employés étaient décédés, mais pas elle. Je me suis montré encore plus amical que je ne l'étais, et puis je l'ai rassurée. Elle est certainement celle qui possède un bel avenir dans l'entreprise.

Akira Kuchiki
L'échauffourée qui n'avait ni queue ni tête. (en cours de rédaction)

prénom p. nom
description du lien


Natsume Angelman
Messages postés : 135
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Ken le survivant
Autre: Je cause en DARKCYAN (#008B8B).
I'm a luxury only a few can afford
posté
le Sam 9 Juin - 13:27
par Natsume Angelman
whoever threw that paper, your mom's a hoe

prénom p. nom
description du lien

prénom p. nom
description du lien

prénom p. nom
description du lien


Natsume Angelman
Messages postés : 135
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Ken le survivant
Autre: Je cause en DARKCYAN (#008B8B).
I'm a luxury only a few can afford
posté
le Sam 9 Juin - 13:27
par Natsume Angelman
09.06.18 - P'tite MaJ des liens.
23.10.18 - MaJ de la fiche, avec résumé de l'histoire de Natsu et fin de l'écriture des liens importants. Changement de la fiche en prévision, parce que codage en cours. M'en demandez pas trop d'un coup. #mdr
24.10.18 - Ding dong, la fiche de lien a entièrement été remise à neuf. C'est tout propre et tout beau, j'dois juste rajouter des liens recherchés. (parce que je l'ai dit, m'en demandez pas trop. #mdr)
24.11.18 - Ajout d'Ophélia D. O'Donnell et d'Akira Kuchiki à la fiche de liens. Écriture des liens recherchés. Hésitez pas à me poke si vous avez des idées !
21.12.18 - Ajout d'un lien (pour le moment) PNJ : Mi-Hye Ishida-Kang. Ajout de Hayoko Onishi aussi (rédigé). Les liens seront très bientôt tous rédigés, puisqu'il en manque certains. Rajout de deux dates dans la chronologie (en 2105 et en 2108, qui correspondent à ce qu'il s'est passé avec Mi-Hye & le lien avec Hayoko.)
06.01.19 - Écriture du lien avec Mi-Hye Ishida Kang, et d'Ophélia D. O'Donnell (Natsume), et début de l'écriture de celui avec Lenaïg. Reste celui d'Akira, que je ferais quand j'aurais le temps. Probable ajout d'Akira Gallagher et de Ryôtarô Noguchi, mes deux autres péquenauds, parce que j'ai des idées avec. #leMDRnemeurtjamais

J'éditerais ce post au fur et à mesure des édits et rajouts. tell me, do you ever feel sorry? | Natsume 3766924225
Marek S. Russel
Messages postés : 176
Inscrit.e le : 15/05/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 9 Juin - 14:04
par Marek S. Russel
... D'où je suis avec tes animaux !? tell me, do you ever feel sorry? | Natsume 1534650057
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Black Chocolate. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite.

Nos partenaires