Mielikki Moss
Messages postés : 299
Inscrit.e le : 12/12/2015

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : The Big Bad wolf
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
A Spoon of Miel~
posté
le Mar 1 Mai - 15:30
par Mielikki Moss
Mielikki Andersen
Andersen
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
Mielikki
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
32 ans
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
Féminin
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
Hétérosexuelle
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
Finlandaise
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
Propriétaire d'une compagnie d'escorte.
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
Triss Merigold- The witcher
▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬
chemin / commentaire ? c:
«Il ne faut pas juger un livre à sa couverture...»- Anonyme
Le miroir est peu flatteur pour celui qui se juge constamment...
Grande rouquine aux yeux vert pâle, presque jaune, Mielikki dépasse les Japonais par sa taille de 1 mètre 80. Son corps mince et élancé est marqué par des traces ici et là de sa grossesse. Pourtant, aucune ride ne semble avoir atteint son visage de porcelaine marqué de tache de rousseur.

Son regard se veut rieur lorsqu’elle est en bonne compagnie et froid lorsqu’elle n’aime pas son interlocuteur. Une moue boudeuse et gourmande invitant aux baisers termine le tableau qu’est son visage.

Elle se maquille peu, préférant le naturel au trash, et porte des couleurs pâles sur les ongles. Même chose pour ses vêtements, rien de trop chic ou de trop voyant, elle adore les chemises et les pantalons pour un look plus professionnel. Vous la verrez souvent en robe ou en pantalon tailleur, rarement en jean. Les seuls accros à sa tenue qu’elle s’accorde, c’est lorsqu’un client lui demande de le faire. Comme elle ne s’occupe plus vraiment de ceux-ci personnellement, vous risquez peu de la voir habillée autrement.

La jeune femme adore porter les talons hauts ainsi que les cuissardes, ça lui galbe les fesses et lui donne une allure plus femme qu’elle aime. Cependant, il n’est pas rare que vous la croisiez en pantoufle confortable lorsqu’elle est chez elle.

Elle porte ses cheveux longs, qui lui arrivent aux fesses, en chignon où pendent deux mèches de cheveux, dont parfois une tresse.

La demoiselle a deux tatouages le symbole des médecins sur sa cheville droite (les deux serpents sur une canne avec les ailes) ainsi qu’une fleur de lys derrière l’oreille gauche. Elle porte à son cou la bague de fiançailles ainsi que de mariage que son amour lui a donnée, il y a fort longtemps.

Sur sa hanche droite, une cicatrice est toujours présente, marque laissée par son premier mariage au Japon quand cette femme s'est jetée sur elle tel une furie. La rousse porte peu de bijoux, sauf celui-là, et des boucles aux oreilles.

N'essaie pas de lire le livre que je suis...
Innocente et douce sont les deux mots que vous avez en tête lorsque vous la voyiez. Dommage que ce ne soit qu’une façade. Il est rare de pouvoir lire en Miel comme dans un livre ouvert. Elle se camoufle et cache ses secrets bien profonds dans son cœur. Dans un moment de solitude, vous pourrez voir au fond de ses yeux, une lueur de tristesse, de nostalgie ou de profonde mélancolie. Cette étincelle passe tellement vite, que vous vous direz alors que vous l’avez imaginé.

Souriante et joyeuse, elle ne l’est que réellement lorsqu’elle se trouve en compagnie de son fils. Son trésor qu’elle cache aux clients qui viennent dans son établissement, un hôtel transformé où elle vit au dernier étage.

Si vous arrivez à percer sa coquille, vous y trouverez une femme qui a dû grandir trop vite. Brisé, mais forte, Mielikki est une oreille attentive pour les esseulés qui passent sa porte. Si elle aime bien flirter, c’est uniquement pour le travail, son cœur est pris par une seule et unique personne qui a longtemps disparu.

La jeune femme aime l’ordre et la propreté, c’est pourquoi les filles et garçons qui travaillent pour elle ont le droit à un bilan de santé complet chaque mois. Les clients ont besoin d’un certificat certifiant qu’ils n’ont aucune maladie. Attention à ceux qui ne respectent pas les règles, autant clients qu'employés, ils sont jetés sans ménagement hors de la propriété et marqué au fer rouge dans la mémoire de la demoiselle.

Sérieuse, peut-être un peu trop, elle montre un visage strict qui peut sembler hautain, froid et un snob. En fait, la jeune femme camoufle une partit plus joyeuse qui adore danser et s’amuser. Elle accorde peu sa confiance aux autres, mais lorsque l’on réussit à percer sa carapace, c’est une amie qui vous attend.

Mielikki dort peu ou mal la nuit, prise par des cauchemars, dans lesquels elle revoit ses fantômes du passé et la hantise de voir au coin de la rue cet homme qui lui a volé son bonheur. Elle protège, un peu trop parfois, son fils.

Maternelle et protectrice, elle aime câliner ceux qu’elle aime et prendre soin d’eux. Bonne cuisinière, elle fait de bons petits plats réconfortants pour ceux qui auront la chance d’y goûter. Femme presque parfaite, voir trop, dû aux multiples rôles qu’elle joue, Miel adore parler de littérature et de peinture. Elle est ouverte à tout sujet de discussion, sauf son passé et elle-même.

TITRE 3 - HISTOIRE


Mielikki 18 ans.

Ave Maria, gratia plena,
Dominus tecum,
benedicta tu in mulieribus,
et benedictus fructus ventris tui Iesus.
Sancta Maria mater Dei,
ora pro nobis peccatoribus,
nunc, et in hora mortis nostræ.
Amen.


Elle avait la tête penchée, les mains jointes, les pouces entrelacés poser sur son lit, les lèvres qui remuaient doucement, les yeux fermés, à genoux, elle répétait inlassablement la même phrase comme une punition. Puis, ses lèvres cessent de remuer un instant. Reprenant son chapelet, elle revient au début de celui-ci et recommence une nouvelle prière.

Pater noster qui es in cælis
Sanctificetur nomen tuum ;
Adveniat regnum tuum ;
Fiat voluntas tua
sicut in cælo et in terra
Panem nostrum quotidianum da nobis hodie,
et dimitte nobis debita nostra
sicut et nos dimittimus debitoribus nostris
et ne nos inducas in tentationem
sed libera nos a malo.
Amen

Un petit coup frappé à sa porte lui fait ouvrir les yeux. Soupirant, elle referma les yeux, fit une dernière fois la prière avant de se signer et d'embrasser la croix de son chapelet pour ensuite se lever. Elle est jeune. Elle est belle. Elle est la tentation. Elle est intelligente. C’est pour ça que les hommes la demandent encore et encore. Et pourtant, jamais elle n’a eu besoin d’ouvrir les cuisses, que son coeur.

La tête baissée, les mains dont les doigts sont entrecroisés sont posées devant elle, elle murmure que la personne peut entrer. Une grande dame entre et lui sourit.

-Mielikki! J’ai reçu un appel de la part d’un homme important, il a entendu parler de toi et il aimerait te rencontrer, voir t’engager.

La dame s’approche et lui soulève le menton en la regardant dans les yeux.

-Rends-moi fière, ma jolie… Rends-nous toutes fières...Murmure-t-elle avant de relâcher le menton.

La jeune femme hocha doucement de la tête avant de baisser le regard. La grande dame sort en refermant la porte. La demoiselle inspire et expire avant de tourner le regard vers son bureau. Sur celui-ci, traîne un carnet, deux stylos et une bible. Son regard se pose ensuite sur sa petite chambre. Un lit, une garde-robe, le bureau et le crucifix au mur. La jeune femme s’approche de son bureau et prend le carnet ainsi que l’un des deux stylos pour écrire… Pourtant rien ne sort, elle décide de relire ses autres pages.


Je suis née, mais j’ignore de qui. J’ai un père et une mère, mais j’ignore tout d’eux. Tante Heather, prénommée Lady Heather dans le milieu, m’a recueilli chez elle. Je devais avoir cinq ans lorsque je suis entrée dans sa grande demeure. Plusieurs jeunes femmes vivaient avec elle, de bonnes amies à elles, enfin c’est ce que je croyais. Je suis entrée dans une bonne école, un pensionnat privé catholique. J’ai appris tout ce qu’une bonne fille doit apprendre : la littérature, la cuisine, la tenue du foyer. J’ai aussi appris ce que toute personne voulant survivre dans ce monde doit apprendre: fermer sa bouche, écouter et trouver par soi-même ses réponses.

J’ai toujours adoré lire et j’ai toujours eu une facilité à retenir les informations, inutiles pour certaines. Je sais parler le Finlandais, le français et l’ anglais. C’est assez pour survivre en terre étrangère. Je sais cuisinier, tenir une conversation peu importe le sujet et si jamais je n’y connais rien, je laisse mon interlocuteur m’en parler avant de me renseigner sur le sujet. J’ai toujours trouvé l’école ennuyant, trop de questions et peu de réponse. Lorsque j’ai fini l’école à 16 ans, je n’ai pas demandé à continuer. J’ignorais dans quoi je voulais étudier et ce que je voulais devenir.

Dire qu’il a bientôt deux ans que je suis une escorte pour la compagnie que ma tante a créée. Oui, j’ai commencé à 16 ans, non je n’ai jamais couché avec un client, oui je mentais sur mon âge. Je suis une escorte de luxe, de celle qui vous accompagne dans les soirées pour bien paraître devant amis, famille et collègues. Je suis l’oreille attentive pour les esseulés : que ce soit par messagerie ou téléphone. Certes, mes lèvres se sont plusieurs fois posées sur certaines parties d’un homme, mais je n’ai jamais écarté les cuisses. Dieu me punirait pour mon pêcher.

Vous devez trouver ridicule qu’à notre époque, je puisse croire en Dieu. Pourtant, Il m'apaise et Il m’écoute. Il est présent quand j’ai besoin de Lui et Il me sécurise lorsque j’ai peur. Il a pansé mes blessures après la mort de mes parents, même si j’ignore à quoi ils ressemblaient, et Il m’aide à pardonner ceux qui se moquent de moi. De toute façon, si un homme a besoin d’un trou à combler, il ira aux putes, pas chez les escortes : trop cher. Je ne dis pas que certaines de mes consœurs n’ont pas accordé le plaisir de la chair à leurs clients, je dis simplement que pour que nous laissions pénétrer il faut plus que nous payer.

Beaucoup penseront que les hommes ne sont que des mâles en manque de sexes, alors que plusieurs ne sont que des garçons en manque d’affections et c’est ce que nous leur donnons. Je suis l’une de celle que les hommes recherchent le plus, car mon instruction et mon intelligence fascinent. Je rends admiratifs ceux qui m’emploient ainsi que leurs entourages. Je peux venir chez vous simplement pour préparer un repas et vous demandez comment votre journée s’est passée ou je peux jouer, lors d’un événement, le fait d’être votre petite amie, femme ou fréquentation du moment pour éviter l’éternelle question: Et toi, à quand la petite amie? Nous présenteras-tu ta femme?

Je reçois souvent des cadeaux des hommes qui m’ont employé, des vêtements la plupart du temps ou de l’argent. Je crois que c’est pour ça que je ne quitte pas cet emploi, parce que je l’aime malgré tout le mal que l’on peut en dire. De toute façon, je ne me prostitue pas… Je ne suis qu’une compagne chère payée…

J’écris souvent dans ce carnet...D’ailleurs, je me souviens de ce que ma tante m’a dit…À plus tard petit carnet.

----------------------------
Je me suis approché de ma garde-robe pour la regarder, un instant, me demandant ce que je devrais mettre pour ce rendez-vous. Selon Lady Heather, c’était un homme important. J’ai mis une jupe portefeuille marine, une chemise bleu pâle et un veston de la même couleur que la jupe. Je fais jeune femme d’affaires, ce qui n’indique pas mon métier, discrétion assurée, les clients adorent. Parfois, ils me demandent des choses extravagantes, lorsque c'est le cas, le prix est plus élevé et une demande de fournir ce qu’il faut accompagne le contrat. Je demande aussi à avoir un certificat de santé certifiant que la personne avec qui je vais passer le moment n’a aucune maladie. Sait-on jamais…

J’ai mis mes talons beiges à semelle rouge, j’ai pris un sac à main noire et y ai mis toutes mes affaires. Je suis sorti de ma chambre et me suis dirigé vers la salle de bain, croisant des compagnes de travail. Nous vivons toutes sous le même toit, aucun homme n’a le droit d’y entrer. Enfin, sauf dans le salon quand ils veulent engager l’une d’entre nous. Derrière la porte de la salle de bain, je me suis maquillé légèrement avant de ressortir. Lady Heather m’attendait en bas et m’a souri. Elle m’a tendu un papier avec l’adresse, j’ai écouté ses dernières recommandations pour ensuite sortir et prendre la voiture qui m'attendait. Donnant l’adresse au chauffeur, j’ai posé mon regard sur le paysage qui défile. La voiture s’est arrêtée devant un établissement, en voyant la devanture, on croirait un restaurant alors que c’est un bar à cigare.

J’ai remercié mon chauffeur, payé et me suis dirigé vers l’intérieur. La fumée embaumait l’air et me piquait un peu les yeux, mais je me suis avancé vers l’accueil et donné le nom inscrit sur le papier. On m’a dirigé vers une salle privée où trois hommes se trouvaient. J’entendais la fin d’une blague salace et j’ai souri en coin alors qu’ils continuaient de rire grassement en me voyant arriver. Je te réécris la conversation comme je m’en souviens:

-Hyvää huomenta messieurs! Je leur ai dit avec un grand sourire avant de me tourner vers l’un d’eux en particulier. Monsieur Andersen, minä olen Mielikki, c’est ma tante Heather qui m’envoie. Je lui ai dit avec un grand sourire.

Si le regard de l’homme s’était fait incertain, il devait chercher qui j’étais, il s’est illuminé à la mention du nom de Heather. C’est notre façon de nous présenter, cela fait plus professionnel. Il avait fait signe aux deux autres hommes de sortir et m’a invité à m’asseoir. Croisant une cheville derrière l’autre, c’est ce que j’ai fait sur le siège indiqué.

-Vous avez quel âge? M’a-t-il demandé.

-18 ans. Je lui ai souri en penchant la tête sur le côté. Je suis majeure, ne vous en faites pas…

L’homme a hoché de la tête.

-Ce n’est pas pour moi… C’est pour mon fils, Lars. Il doit avoir une petite amie pour l’accompagner lors d’évènement. Nous sommes reconnues et je n’aimerais pas qu’il emmène n’importe quelle salope. A-t-il grogné en grimaçant de dégoût.

J’ai hoché doucement de la tête.

-Se sera tout, être son accompagnatrice?

L’homme a eu un sourire féroce qui s’est pointé sur ses lèvres.

-Si vous pouviez écarter les cuisses et lui donner de l’expérience, ce serait bien aussi. Qu’il devienne un homme, un vrai. Pas une lopette qui ne me donnera pas d’hériter
. Il s’est mis à rire grassement alors que je lui souriais en hochant de la tête. Il ne doit pas savoir qui vous êtes, ni ce que vous faites.

Nouveau hochement de la tête de ma part.

-Vous avez le certificat de santé demandé ainsi que son emploi du temps?
Je lui ai demandé avant d’ouvrir mon sac contenant le contrat.

Il m'a donné un dossier, je lui ai donné le contrat qu’il a signé et que j’ai signé. Je lui ai tendu sa copie et garde la mienne. L’argent n’est pas ce qui me fait signer le papier, c’est surtout le fait que l’homme me paie des études en littérature et langue. J’ai beau ne pas aimer les études, celle universitaire m’attire grandement.

-Ce fut un plaisir de faire affaire avec vous, monsieur Andersen. J’ai ajouté en me levant avant de me diriger vers la sortie.

L’homme a posé sa main sur mon poignet et m’a regardé les yeux mauvais.

-Au moindre faux pas, je vous détruirais...Vous et celle qui vous emploie. Est-ce bien clair? Aucun faux pas, vous vous devez d’être irréprochable.

Je lui ai souri et hocher de la tête d’un mouvement sec. Je n’ai rien dit de plus, pas besoin. Il m’a regardé et son sourire mauvais est devenu pervers.

-Une fois que vous aurez fini avec mon fils, vous viendrez me voir, pour que je m’occupe bien de vous… Il a lâché ma main pour me claquer les fesses.

J’ai pincé les lèvres et hoché une dernière fois la tête avant de sortir de cet endroit. Ignoble personnage qu’est cet homme, je n’imagine pas son fils. Je le déteste déjà...

J’ai ouvert le dossier sur son fils et l’ai lu rapidement l’emploi du temps. Il va à l’université en médecine, il a trois ans de plus que moi et il est très occupé selon ce que j’ai lu. Aucun problème, je saurais tomber sur lui par hasard. À demain, petit carnet!

--------------------------

Cher Carnet, aujourd’hui

Après mes prières habituelles, je me suis habillé d’un jean ainsi que d’un pull et mis des baskets. J’ai pris mon sac à main, je me suis rendu à la bibliothèque pour y emprunter deux romans et un livre sur le romantisme au moyen-âge. Cela fait plus ou moins partie du personnage,mais aussi parce qu’ils sont à l’étude. J’avais envie des lires tous livres. Marchant d’un bon pas, je me suis dirigé vers le terrain central de l’Université et des yeux, j’ai cherché l’homme que l’on m’a envoyé séduire. Je l’ai vu marcher, la tête dans un livre. Il a les cheveux noirs et l’air concentré. Amusée, je me suis mis en marche en sa direction, le nez dans un livre et je lui ai foncé dessus. Lâchant mes livres sous le choc, je me suis excusé.

-Olen pahoillani! J’ai lâché avant de me pencher pour ramasser mes livres. Je ne regardais pas où j’allais, j’étais trop plongé dans mon roman… Je lui ai dit en rougissant, un sourire timide sur les lèvres. J’ai ramassé aussi ce qu’il avait fait tomber et j’ai remarqué qu’une invitation à quelques choses venait d'apparaître sur son téléphone. Oh, vous êtes invité à une fête...Peut-être que si vous m’y emmenez, je vous pardonnerai de m’avoir foncé dessus. Je lui ai dit taquine avant de lui sourire. Je suis Miel...Et toi? Je lui ai demandé avant de lui présenter ma main.

J’ai joué un instant avec une mèche de cheveux en gardant son téléphone contre moi, lui promettant de le lui redonner que s’il accepte de m’inviter. Je crois que je l’ai fait rire ou du moins sourire, car il accepte de m’inviter à ce dîner. Il m’a averti qu’il risquait d’être long et ennuyeux. J’ai ajouté qu’avec ma présence, il serait sans doute mieux ce dîner. Il a un joli sourire le jeune homme. Je lui ai rendu son téléphone avec mon numéro inscrit et lui ai dit de venir me chercher le soir du dîner à 19h et lui ai donné l’adresse de mon appartement, enfin ma chambre. Nous avons toute une chambre dans cet hôtel-logement où nous vivons toutes quand un client doit venir nous voir. Il ne doit pas voir où nous vivons réellement, c’est trop intime nous devons mettre une distance entre nous et le rôle que nous jouons.

Je suis retourné d’où je venais, j’espère qu’il viendra me chercher, sinon, je risque d’être dans de beaux draps…
-----------------------------

Règle des filles de Lady Heather :

Règle no 1: On ne tombe pas amoureuse du client.
Règle no 2: On ne travaille pas gratuitement.
Règle no 3: On obéit au client.
Règle no 4 : On est soumise au client (sauf en cas de contre-indication).
Règle no 5 : On refuse poliment les cadeaux avant de les accepter.
Règle no 6 : On est polie.
Règle no 7 : On joue le rôle que l’on nous impose.
Règle no 8 : On ne fournit aucun renseignement personnel au client.
Règle no 9 : On porte une protection à chaque relation impliquant un rapport intime.
Règle no 10 : On respecte les règles, sinon Lady Heather est dans l’obligation de nous renvoyer.

-------------------------------
Cher carnet,

Je suis assise sur un canapé dans l’entrée au moment où j’écris ses lignes. J’attends que mon cavalier daigne venir me chercher. Un peu nerveuse de tout ça.. Il ne voudra sûrement pas d’une inconnue dans sa vie. Après tout, je n’ai que 18 ans et si je me souviens bien, il en a 21. Il n’a sûrement pas de temps à perdre avec la gamine que je suis.

Oh! Le bruit d’un moteur d’une voiture… C’est sûrement lui! À plus petit carnet!

...

J’ai regardé et remarqué qu’il s’agissait de mon cavalier. En sortant de l’hôtel, je suis resté un moment sur le seuil, devant les portes, et lui ait souri dans ma magnifique robe longue rouge à épaule dénudée avec un châle poser sur mes avant-bras. Un peu timide, je suis descendu pour m’approcher de lui. Le problème, c’est que peu douée, nerveuse et peu habituée par les talons hauts, je me suis pris les pieds dans le bas de la robe et dans les escaliers pour tomber. J’ai rapidement été rattrapée par le jeune homme. Le remerciant, en rougissant, je me suis relevé et l’ai suivi pour monter dans la voiture.

-Jolie voiture, elle est à vous ou c’est pour m'impressionner? Je lui ai demandé avant de rire. La prochaine fois, une simple petite voiture fera l’affaire. J’ai rajouté en lui souriant.

Le reste de la soirée fut magique. Je l'accompagnait sans le suivre, je m'éloignais
lorsqu’il le fallait avant de revenir vers lui lorsqu’une personne l’énervait. J’ai tout fait pour éviter son horrible père.

Une fois la soirée terminée, il est venu me reconduire comme un gentleman jusqu’à ma porte. Nous avons beaucoup parlé et j’ai vu beaucoup de tristesse dans ses yeux et sa voix. J’aimerais tellement pouvoir chasser tout ce que j’ai vu et lui redonner envie de mordre dans la vie. Je lui ai proposé de se revoir de temps en temps, en toute amitié. Le jeune homme a accepté et en me souhaitant bonne nuit. J’ai fait de même et rentre dans ma chambre en soupirant pour t’écrire. Dans quelle merde je suis tombé…
------------------------------
Pardonnez-moi mon père, car j’ai péché.
De quel péché vous accusez vous ma fille?
J’ai voulu susciter l’envie d’un homme et j’ai menti mon père, pour m’attirer le regard d’un homme sur ma personne. J’ai aussi été payé par le père de cette personne pour devenir son ami…
Bien que cela soit mal, l’amitié ne fait pas de mal… Certes, vous auriez dû refuser l’argent et simplement vouloir devenir l’ami de cet homme… Je vous conseille de faire deux neuvaines et de donner l’argent à une oeuvre de charité comme celle de l’église…
Bien mon père…
Pensez à vos péchés et n’oubliez pas. Dieu vous surveille ma fille et vous aime…
Oui mon père…

---------------------------
Je suis sorti de l’église après avoir fait ma punition. Je n’ai pas tout donné à l’église. Je suis croyante, mais je pense que Dieu comprendra que moi aussi, j’en ai besoin pour vivre, c’est mon métier. J’ai lu plusieurs fois la bible et jamais Dieu n’en veut aux femmes comme nous, après tout, Jésus était proche d’une femme ayant une vie semblable à la mienne.

Je vais à l’église une fois par semaine et je lis souvent des passages de la bible. Je lis autre chose aussi, autant pour les cours que par plaisir. Je suis croyante, mais pas stupide. Je ne crois qu'aux enseignements et pas en ce que certains veulent nous faire croire. Je n’ai aucun problème à ce que deux hommes ou deux femmes s’embrassent, je ne vois pas du mauvais oeil les transsexuels, les bisexuels ou autres. Je suis ouverte d’esprit et l’amour est ce qui a de plus beau. Je ne suis pas toujours d’accord avec ce que prêchent les prêtres, mais je crois en Dieu et en ce qu’Il nous dicte.

Le reste du temps, je le passe sur le banc d’école pour mon cours universitaire de littérature, à être avec Lars et faire à manger ou lire à des clients. J’avoue que depuis ma rencontre avec Lars, je vois de moins en moins des clients. J’avertis souvent Lady Heather que mon client me prend tout mon temps et elle comprend. C’est une mission spéciale que je dois mener à bien. Ces missions comportent souvent des galas et autres soirées, mais j’y passe toujours du temps en bonne compagnie. Surtout la sienne…

-----------------------------

Mielikki 19 ans

Le temps passe vite, un an que je connais Lars. Après avoir fini mon année en littérature, j’ai décidé de poursuivre mes études en langues. L’université m’offre tellement plus que les cours obligatoires de la petite école. J’aime beaucoup les cours de langues, on apprend tellement sur les autres pays. J’ai choisi le Japonnais et l’Allemand.

Je suis devenue amie avec Lars, on s’entend bien et on s’amuse bien. Souvent, il sort son portefeuille pour payer nos sorties. Je n’aime pas quand il fait ça, je dois aussi payer ma part, j’ai de l’argent pour. Il me rend mal à l’aise quand il le fait et j’ignore comment lui dire d’arrêter. On se taquine souvent et on s’amuse presque tous les jours. On peut passer du temps pour étudier ensemble, chacun nos cours.
--------------------

Pardonnez-moi mon père, car j’ai péché.
De quel péché vous accusez vous ma fille?
De luxure, mon père… J’ai eu une relation intime avec un homme avant le mariage…
Vous a-t-il forcée ma fille?
Non, mon père… C’est arrivé comme ça.J’en avais envie et je n’ai pas pu lui dire non.
Vous demanderez pardon à Dieu et à la Sainte Vierge. Vous prierez pour le salut de votre âme.
Oui mon père…

---------------------------------
Je quitte l’église et me pose dans les escaliers. J’ignore si ce que je fais avec Lars est acceptable ou non. Je n’en ai pas honte.La question est: est-ce que cela compte ou non aux yeux de Dieu? Je veux dire, je ne lui ai pas ouvert le passage vers tous mes secrets, je me garde pour l’homme que j’aimerais de tout mon coeur. J’accepte l’anal et l’oral, mais c’est tout. Je sais, ça peut sembler ridicule, mais je crois à l’institution du mariage ainsi qu’à tout ce qui s’y rapporte.

Je ne suis pas vraiment en couple avec Lars, je préfère le laisser libre, après tout, il n’est que mon travail et pourtant… Je ne sais pas. Plus je passe du temps avec lui, plus je me demande comment ce sera quand je devrai le quitter. Parfois, il me parle de ses conquêtes et je ressens un pincement dans mon coeur...Je n’ose pas, je ne peux pas, je ne dois pas.

Les autres filles me trouvent tellement chanceuse d’être celle qui se promène avec le fils de riche. Je n’aime pas comment elles parlent de lui, après tout, c’est mon ami. Il n’est pas juste un portefeuille sur patte, c’est un homme doux et patient. Il est gentil et drôle. C’est tellement passionnant de l’écouter parler pendant des heures de ce qu’il fait à l’université et ce qui le passionne.

Il adore aller en randonnée dans les montagnes ainsi qu’en camping. Je ne pensais pas que j’aimerais marcher pendant des heures pour finir par dormir dans une tente en mangeant de la nourriture cuite sur le feu. C’est beau la nuit sous les étoiles...

Pour le moment, je n’ai vu que sa maison, mais je sais qu’il y a plus, il me l’a dit. Je n’ai jamais demandé à voir tout ce qu’il possède, mais j’avoue que je suis curieuse parfois. Je le laisse décider de ce qu’il veut ou non me montrer. Il a une belle collection de voitures par contre, j’aime beaucoup quand il sort ma préférée : une Aston Martin bleue décapotable. J’aime nos balades en voiture, quand il a cet air de mystère dans les yeux avant de m’emmener loin de nos vies, et ce, pour la nuit.
-------------------------

Miel, ma petite Miel...Je suis si fière de toi! Les clients t'apprécient beaucoup. La pureté que tu dégages et la naïveté. Je sais que c’est difficile, je te donnerais moins de clients pour que tu t’occupes de ton client prioritaire plus souvent. Tu me rappelles moi à ton âge… Je suis si fière de toi.

-----------------------------
Je sursaute et ouvre les yeux en regardant où je suis. Je vois son dos et soupire, je souris faisant glisser mes doigts dans les courbes et muscles de son dos. J’aime voir les petites réactions que je provoque sur sa peau. Les poils qui se hérissent, ses petits soupires de bien-être et les petits frissons qui parcourent son corps. Je stoppe et viens poser mes lèvres sur son omoplate avant de me coller contre lui. Je suis si bien près lui…

Il m’a fait visiter la maison au bord de la mer qui appartient à sa famille, mais je m’en moque tellement. Je préfère le Lars simpliste, que le fils de riche. Hier, alors que nous étions à une énième soirée, je n’ai pas pu le quitter du regard. Son sourire charmeur sur les autres demoiselles m’a fait du mal, d’un autre côté, il a changé depuis que je le connais. Est-ce moi qui le rends comme ça? Si charmeur, si sexy, si confiant ou a-t-il toujours été comme ça et je ne le remarque que maintenant?

Étant un peu seul dans mon coin et ne sachant pas trop quoi faire, j’ai préféré partir pour le laisser s’amuser seul en bonne compagnie. Je ne sais pas s’il a senti mon agacement ou autre, mais il m’a rattrapé. Quand je lui ai dit que j’avais envie de prendre l’air, il m’a souri et nous sommes sortis. Il m’a emmené jusqu’à la maison au bord de la mer où nous sommes toujours. Je ferme les yeux, son odeur me berce et me fait du bien...

Dans quelques jours, c’est mon anniversaire… Je crois que je vais devoir le lui dire. Je vais lui avouer mes sentiments, je crois...

--------------------------------
Mielikki 20 ans

Je le lui ai dit! Enfin! C’est sorti un peu brouillons de ma bouche. Un farfouillis indescriptible, mais je lui ai dit.

Je nous revois à cette soirée organisée par son père pour je ne sais plus quel produit. Le soir de mon anniversaire en plus, comme s’il avait fait exprès. Nous étions en train de danser, quand j’ai vu du coin de l’oeil, la demoiselle qui bave presque sur lui depuis des années. Je me suis penchée à son oreille et je lui est dit que s’il tenait un tant soit peu à moi, il me suivrait au lieu de lui parler. Je l’ai lâché et je suis allée sur le balcon pour prendre l’air. Il m’a suivi, il a mis son veston sur mes épaules, je l’ai remercié et regardé dans les yeux. Je n’ai pas pu résister et je lui ai tout dit. Tout.

Yeux dans les yeux, je lui ai dit que ça devenait de plus en plus difficile de le partager avec une autre que je le voulais que pour moi, que je suis bien près de lui, que je ne vois que lui et seulement lui. Je lui ai pris les mains et je lui ai tout dit. Je voulais qu’on soit un couple enfin et qu’il cesse de voir les autres filles. Je l’ai embrassé sur la joue et j’ai voulu partir, car la salope nous suivait. Il m’a dit partager mes sentiments et nous nous sommes embrassé, la connasse est reparti la queue entre les jambes.

Je le regarde alors que nous sommes étendus dans son lit. Mes doigts dans ses cheveux, je repense à ce que nous venons de faire. Je l’ai laissé faire et lui ai donné ce que j’avais de plus précieux. Il ouvre les yeux pendant que je lui caressais le visage et les cheveux, je lui souris et je me love contre lui pour lâcher un petit soupir de bonheur.

-----------------------------
Pardonnez-moi mon père, car j’ai péché.
De quel péché vous accusez vous ma fille?
De luxure, mon père… J’ai eu une relation intime avec un homme avant le mariage…
Encore...Ma fille, ça commence à faire beaucoup...
Je sais mon père… C’est arrivé comme ça… Je l’aime, mon père...
*Soupire* vous demanderez pardon à Dieu et à la Sainte Vierge. Vous prierez pour le salut de votre âme.
Oui mon père…
---------------------------------------------
Nous passons tellement de temps ensemble que c’est comme si j’habitais avec lui, dans son petit appartement. J’ai dit à ma tante que je ne voulais plus travailler, que j’étais tombée amoureuse… Je ne lui ai pas dit de qui. Elle a voulu m’enlever ma mission et je lui ai dit que non, ce n’était pas nécessaire que je puisse continuer avec lui. C’est mal, mais je ne veux pas que toute plante à cause de ça. Elle comprend, mais je la sens sceptique…

Lars m’a fait visiter la maison de montagne, je l’aime bien, mais je préfère celle sur le bord de mer. J’aime me réveiller le matin et lui préparer son petit-déjeuner, j’aime le soir quand on est dans la cuisine à discuter en préparant à manger. Bon, c’est surtout moi qui fais tout, mais j’aime ses câlins et ses baisers. J’aime que l’on reste à la maison pour écouter un film en mangeant du pop-corn, j’aime lire un livre dans ses bras, j’aime être près de lui. Je déteste quand il me fait un cadeau beaucoup trop cher et je le dispute. Je n’aime pas qu’il étale son argent avec moi comme si j’étais une pute… Même si c’est plus ou moins le cas.

Je me sens mal d’avoir tous ses cadeaux et je ne veux pas qu’il pense que je l’aime pour son argent. Il serait pauvre, je l’aimerais tout de même tellement il a de belles qualités. J’hésite à aller voir son père pour lui dire d’arrêter de me verser de l’argent. Je ne veux pas qu’il nous éloigne l’un l’autre. Je ne pourrais pas me battre contre lui.

Pour le moment, je profite de la présence de Lars. On s’amuse beaucoup, je suis parfois son infirmière coquine, il est parfois mon docteur. J’adore le déranger dans ses études pour passer un moment avec lui, voir prétexter l’aider pour qu’on puisse aller s’amuser dans les draps ou ailleurs dans l’appartement.

Il me manque quand il n’est pas là, mais je m’occupe autrement en l’attendant. J’aime les petites surprises qu’il me fait, surtout si elle ne coûte rien. Je dois avouer que même si je n’aime pas qu’il étale son argent, j’aime bien prendre son jet privé pour partir en vacances que tous les deux. C’est comme si tous nos problèmes étaient derrière nous…
-------------------------------

Mielikki 21 ans

Je suis sur un petit nuage, même si j’ai dû avouer à Lady Heather qui était réellement mon petit ami. Ça l’a découragé et j’ai dû quitter la chambre que j’occupais dans l’immeuble. Je m’en moque un peu étant donné que je vivais chez Lars. Même si c’est contre ses règles, elle est heureuse pour moi. Je ne lui ai pas dit que son père continuait de me payer, je ne suis pas prête à tout avouer, mais je me confesse et prie Dieu le plus possible pour qu’Il me protège et qu’Il approuve ma relation avec mon prince charmant...Hum, non...Lars n’est pas un prince charmant, il est plus que ça.

J’ai apporté mon maigre bagage chez lui et il n’a rien dit, comme si c’était normal que je sois là avec mes effets. Ou peut-être ne l’a-t-il pas remarqué, vu que je suis toujours là. Parfois, je me sens mal d’être là, dans sa bulle, dans son monde… Mais rapidement, je mets de côté ses pensées quand je vois comment il semble heureux. Je dois être la rare, sinon l’une des rares, qui l’aime et l’encourage. Qui n’est pas avec lui parce qu’il possède la richesse de papa… Je vois l’homme, pas l’argent.

Je sais...Je sais...Je répète encore et toujours… C’est important pour que cela s’imprègne dans la tête des gens. L’argent ne m’intéresse pas. La seule et unique raison pourquoi je ne coupe pas les ponts avec le père de Lars, c’est que je ne veux pas qu’il se rendre compte de l’arnaque et qu’il m’éloigne de l’homme de ma vie.
----------------------------
Tu viens mon petit Miel… J’ai une surprise pour toi! Prépare une valise avec le strict nécessaire…
-------------------------
Il m’intrigue, il est mystérieux, il m’aime et aime me surprendre. J’adore ses petites surprises. Nous sommes dans le jet et je regarde par la fenêtre les nuages. Il a posé sa tête sur mon épaule, les yeux fermés, il est fatigué, les études je crois. Je détourne la tête pour poser mon menton sur sa tête, puis déposer des baisers sur sa tête et le cou. Je ferme ensuite les yeux…

----------------------------
Il est fou…
Il est stupidement...Intelligent…
Il est adorable…
Il est...Lars...
Il est...à moi…
Il est…

------------------------------

Je me souviendrais toute ma vie de ce jour, nous étions là, chacun avec notre petite valise. Les gens autour de nous en avaient d’IMMENSE, comme s’ils déménageaient ici. Lars m’a pris la main et nous sommes partis en décapotable dans la ville. Je riais et souriais beaucoup trop. Nous avons dansé, mangés et bus. Il m’a emmené dans des musées, il restait derrière moi, me laissant admirer les tableaux. J’ai cru le voir sortir son téléphone et me prendre en photo. Ça m’a un peu intimidé. J’adore l’art… J’adore la littérature…

Je me souviens plus exactement de tout ce que l’on a fait cette semaine-là… Je me souviens juste du dernier soir. Nous étions en train de faire une randonnée, nous étions arrêtés près d’un lac avec la tente. Il avait mis de la musique en fond sonore et on regardait couchés sur le dos les étoiles. Puis, la musique avait doucement changé et il m’avait invitée à danser. Je lui chantais dans un murmure dans son oreille les paroles. Vers la fin de la chanson, il a fait comme s’il avait trébuché sur un truc. Je m'étais penché en le voyant à genoux. Puis, j’ai compris en voyant la bague. Simple, classique, sans chichi… Les mains sur ma bouche, les yeux grands ouverts, je lui ai donné une légère tape pour lui dire de ne pas se moquer de moi. Les larmes aux yeux, je l’écoutais me dire qu’il voulait passer le reste de sa vie avec moi, que j’étais la meilleure chose qui lui était arrivée jusqu’ici et qu’il ne voulait pas que tout ceci s’arrête maintenant. Il avait reçu une réponse à sa demande d’Erasmus et qu’il voulait que je le suive dans son aventure… En tant que future femme. Me mettant à son niveau, je me suis jeté sur ses lèvres avant de lui dire oui quand il me demande si je veux l’épouser. Le reste de la nuit nous appartient...

---------------------------
Mielikki, tu es folle! Folle d’avoir dit oui! Je...Tu imagines quand il va l’apprendre? Il sera furieux! Il va penser que tu l’as piégé ou que tu te moques de lui… C’est dangereux Miel, très dangereux!

❤️ Mielikki Andersen ❤️ Madame Mielikki Andersen ❤️ Madame Lars Andersen ❤️ Lars & Mielikki Andersen ❤️
--------------------------------

Il ne l’a pas annoncé à ses parents, enfin je crois, c’est notre moment à deux. Il sait que mes parents sont morts et que j’ai été élevé par ma tante. Il a rencontré Lady Heather, qui était mitigée quant à cette nouvelle. Elle aime qu’il soit doux et prévenant avec moi, mais elle déteste la famille dont il fait partie. Pour le moment,il n’y a que notre bonheur, le reste ne fait pas partie du tableau.

Elle est inquiète et ne veut pas qu’il nous arrive du mal. Je lui réponds que Roméo et Juliette sont morts enterrés, que ce n’est pas nous. Nous sommes plus intelligents. Elle a soupiré et m’a approuvé. Pensons à aujourd’hui...Demain est un autre jour…

Nous parlons de mariage, je veux l’épouser le plus rapidement possible. Un truc simple et sans rien d’extravagant. Il y aura que nos amis et ceux qui nous tiennent à cœur, le reste n’est pas important. Je veux une belle robe blanche longue droite, légèrement évasé, bustier avec un léger voile de dentelle sur les épaules et dans le dos. Je ne porterais pas de voile, mais une couronne de fleurs sur la tête,nu pied...Enfin, de petites ballerines beiges qui se retrouveront plus sur le sol qu'à mes pieds. Lorsqu’elle m’a vu avec la robe, Lady Heather s’est mise à pleurer.

--------------------------------

Mielikki, mon petit ange, tes parents seraient tellement heureux d’être ici… De te voir si heureuse, si rayonnante, si belle… Tiens, j’ai retrouvé ce collier. Il avait appartenu à ta grand-mère qui l’avait donné à ta maman. Je l’ai récupérée à sa mort...Je te le donne maintenant…
--------------------------------------
Le mariage aura lieu en automne, de cette année, une courte cérémonie en extérieure aura lieu suivi d’une grande fête dans une grange pas loin de là. C’est des amis ayant une vieille ferme qu’ils ont réaménagé en salle des fêtes que pour ce genre d’évènement qui nous l’ont proposé.

De petites lanternes dans des pots seront accrochées ici et là. Il y aura des fleurs blanches et roses un peu partout. Une table est placée au centre des autres tables placées en rond. Je regarde toutes les décorations et les petites attentions, ici et là, ce sera un très beau mariage.

La cérémonie terminée la bague au doigt, nous sommes dans la petite grange en train de manger, boire et rire. Soudainement, comme le veut la tradition, je suis emporté dans le fond de la grange, ‘’kidnappée’’ par mes demoiselles d’honneur. Je fais semblant de pleurer, crier et demande à rester près de mon amour. De son côté, il est emporté vers l’extérieur. Je parle un moment avec mes demoiselles d’honneur avant que l’on me dirige sur une chaise. Lars est de dos avec ses amis, mes demoiselles d’honneur me gardent comme le feraient des gardiens de prison.

La musique se met à jouer et mon tendre amour se met à danser. Je ris, je pleure, je suis sous le choc. Il danse merveilleusement bien, il sait bouger son corps. Je rougis parfois, mais seulement moi c’est pourquoi. Je l’admire et essaie de me lever pour aller le voir, l’embrasser, mais les gardiennes me gardent prisonnière.

Finalement, une fois la danse terminée, mon aimé s’approche de moi et je lui prends les mains. Les gardiennes me libèrent et je l’embrasse avec amour. La soirée se prolonge sur la musique, la danse et l’alcool. Pourtant, je ne vois et n’entends que lui. Les autres sont floues, une masse informe de gens.

La soirée se termine et le jour commence doucement à se lever, mais Lars et moi, nous sommes loin, très loin… Je le suivrais au bout du monde s’il le fallait…
-------------------------------

Mielikki 22 ans

Les larmes coulent sur mes joues, la tête baissée, je l’écoute me rabaisser et m’injurier. Il est en colère, il vient de découvrir ce que nous avons fait. Un papier posé devant moi, il veut que je le signe, comme ça, tout sera fini… Tout. Je veux lui lancer des bêtises par la tête, l’envoyé balader, lui dire que notre amour est plus fort… Je n’ose pas, il est trop puissant et on ne dit pas non à Monsieur Andersen.

Prenant le crayon entre mes mains, un homme me force à signer ce papier. Je refuse, je ne veux pas. Le père de Lars dit alors qu’un simple x devrait suffire. L’homme hoche de la tête et avec ma main scribouille une signature. Effondrée, je fais tomber ma tête sur le bureau pendant que mon beau-père me regarde avec dégoût devant la faiblesse dont je fais preuve. Il me donne un dernier chèque, m’annonce que Lars va se marier en grande pompe avec une autre et que je ne dois plus jamais le revoir sous peine de me faire tuer. Je dois prendre mes effets le plus vite possible et quitter la ville.

Escorté par des gros bras, j’avance vers notre nid d’amour et y prends lentement mes vêtements. L’un des gros bras soupire et prend en grosse poignée mes vêtements. Il jette tout pêle-mêle dans des sacs et ne me donne pas le temps de prendre l’album de mariage. L’autre gros bras, plus sensible, me permet d’écrire une note. Deux mots : Olen pahoillani

Je suis désolée…

Rien de plus… Je dépose la note là où la verra et je suis les hommes en direction de chez ma tante. Sur le pas de la porte, celle-ci m'accueille, mais ne peut me garder. Je n’ai pas suivi les règles. Je vais partir, loin… Je ne sais pas où. Dans un pays où il ne me retrouvera pas!

Lady Heather me parle d’un pays où les gens sont, certes sous le contrôle d’une machine, mais dont justement, cette machine les protège en les mariant à d’autres. Je refuse d’être mariée à une autre personne que Lars… Ma tante me serre dans ses bras et me réconforte. Je n’ai pas d’autres choix, il va me poursuivre partout, s’il sait… S’il l’apprend… Je serais plus en sécurité là-bas.

Elle a raison…

Je défais et refais mes valises pour partir en direction du Japon. Là-bas, on me mettra une puce et je serais marié à une personne que je n’aime pas… Elle m’a rassurée en me disant qu’il se pourrait que cela n’arrive pas avant un long moment, voir jamais.

J’ai quitté mon pays...J’ai quitté mon amour… J’ai quitté cette vie… Je me suis envolée là-haut et demandé à immigrer. J’ai fait changer mon nom de famille pour devenir Mielikki Andersen, après tout, je n’ai jamais signé le foutu papier et suis toujours marié à Lars. On a accepté et on m’a implanté la puce. J’ai vécu chez une amie de ma tante. J’ai repris mon activité, sans les rapports intimes, plus jamais… De toute façon, je ne le pourrais pas…

Le temps et les heures passent, mon ventre grossis et s’arrondit. Je m’attriste en me disant que Lars n’aura jamais eu le bonheur de savoir… Je n’aurais jamais pu lui annoncer, lui dévoiler, lui dire :

Mon amour… Je suis malade, mais ne t’inquiète pas, dans neuf petits mois, tout sera derrière nous… Tu feras un merveilleux papa…

Il ne le saura jamais…

La première lettre rose arrive sur le pas de ma porte. Mariée à presque huit mois de grossesse. Marchant avec difficulté, je reçois de l’aide pour entrer dans mon lieu de vie. La jeune femme qui me voit arriver est en colère, elle n’aime pas être mariée à une inconnue. Ses yeux s’attardent sur mon gros ventre et prise d’une fureur, elle s’élance sur moi pour me frapper.

Je ne me souviens plus de rien, justes que j’ai essayé de protéger mon bébé et mon réveil à l’hôpital. En larme, j’ai demandé à ce que l’on sauve mon enfant. Le médecin m’a fait accoucher, il est sorti et rapidement emmené aux urgences.

Je ne saurais jamais si c’est de sa faute à elle ou à la vie qui a voulu me donner une leçon face à mes péchés, mais Lars Heikki Andersen est né sourd et probablement muet. Je pourrais pleurer et crier, mais non, je reste calme. Il est le fruit d’un amour parfait… Je l’aimerais toujours, la nuit comme le jour et tant que je vivrais, je te protégerais…

Tu lui ressembles tellement…

----------------------------------

Mielikki 30 ans

Le divorce a été prononcé quelques jours après ma sortie de l’hôpital avec mon fils. C’est un soulagement pour moi. J’ignore ce qu’elle est devenue et je ne veux pas le savoir. J’ai élevé mon fils comme je le pouvais, avec l’aide d’une nounou, une amie. J’ai monté une petite boite d’escorte. Les clients peuvent, pour une certaine somme, louer une femme ou un homme pour les accompagner dans diverses soirées ou cérémonie voir même pour ne pas se sentir trop seul.

Mes protégés ne sont pas obligés d’avoir de relation intime, cela peut être passé un après-midi à lire pour un non-voyant, cuisiner ou juste passer un peu de temps. J’ai peu de clients, je m’occupe surtout de mes employés. Je n’ai pas de règles strictes comme Lady Heather, de toute façon l’Incontestable s’en occupe très bien.

Lars grandis si vite, il ressemble beaucoup à son papa. Il a ses traits, mais la couleur de mes yeux. Il adore danser avec moi, il ‘’entend’’ la musique dans les vibrations, il aime écrire et dessiner. Il adore ‘’m’écouter’’ lire une histoire, en posant sa main contre ma gorge. Il aime me lire des histoires en me les signant. Il est mon petit monde, mon tout. Il est courageux et fort. J’espère un jour pouvoir lui payer la chirurgie pour qu’il puisse au moins entendre… Lars refuse, il ne veut pas, même si le médecin lui dit que c’est mieux de le faire le plus vite possible… J’avais 27 ans...

Quelques jours plus tard, il a accepté… Il veut entendre. Les larmes aux yeux, je lui ai dit que ce n’était pas le plus important… Le plus important était ce qu’il voulait pour lui...

Il a été opéré aux oreilles pour ses cinq ans. Il a pu entendre ma voix l’appeler et lui dire son prénom. Cette opération m’a coûté cher, mais Lars la voulait tellement. Il voulait entendre les oiseaux, le vent, le soleil… Je n’ai pas pu lui dire non. Il ne veut pas se faire opérer pour la voix par contre, il a peur des moqueries que cela pourrait lui apporter et comme le médecin a dit, il serait tout de même obligé d’utiliser le langage des signes pour se faire comprendre.

J’ai été mariée une deuxième fois, il y a peu de temps, j’avais 28 ans. L’homme était gentil et doux, mais il préférait les hommes. Il y a des jours où je me dis que le système a encore des lacunes… Il devrait prendre en compte ceux qui s’aiment et non pas marier tout le monde à n’importe qui… Un jour, peut-être, quelqu’un le comprendra et fera évoluer cette machine.

Nous avons passé du temps merveilleux ensemble, malheureusement, ou heureusement, je ne sais pas, il nous a quittés. Il est mort dans un accident bête. Il a voulu sauver une jeune femme de la noyade, mais comme elle paniquait plus qu’autre chose, il est mort noyé. Lars fut très triste de la perte de cet homme, il avait six ans et l’aimait comme un père.

Je l’aime mon petit bonhomme
-------------------------
Mielikki 32 ans

Mon vieil ami, mon cher journal, nous arrivons à tes dernières pages et tu m’as été très utile. J’ai pu coucher ici mes pensées et mes peurs, un jour, quand il sera plus grand, Lars pourra te lire.

Shukumei a secoué la ville hier et mon petit homme de dix ans a eu peur. Nous nous sommes sortis indemnes. Nous n’avons pas trop été touchés, mais cela a remis les choses en perspective, je pense abandonner tout ça… D’un autre côté, je me dis que je sauve peut-être de pauvres âmes de proxénète mal intentionné.

Depuis quelque temps, j’ai l’impression de le voir… Au détour d’une rue, dans un restaurant, dans un rire, dans une parole. Lars me manque tellement… Mon fils aussi espère pouvoir le rencontrer un jour, mais je ne crois pas que cela puisse être possible. Je le sais, ça se saurait si un géant Finnois du nom de Lars se promenait dans les rues. J’ai tout de même beaucoup de contact… Un médecin de surcroît! J’espère tout de même le revoir un jour… Je n’ose pas chercher dans les journaux pour apprendre sa vie maintenant, de le voir ‘’heureux’’ avec une autre…

Mon histoire se termine ici, pour le moment, un jour, un confrère viendra se joindre à toi, un cahier noircit de note et de pensées… Pour le moment, je dois m’occuper de Lars et de mon entreprise ainsi que de mes clients…

Au revoir…




Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Mar 1 Mai - 15:37
par Invité
OWI !! Miel !!! ENFIN !!!!! Plein de lecture en plus !!

Viens qu'on exécute nos plans, ma vieille annemie ! (Amie/Ennemie condensés !)
Bacon L. Beigbeder
Messages postés : 1845
Inscrit.e le : 23/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Celle qui fait du couscous. (Aka la plus belle, la plus perf, la plus merveilleuse, la plus...)
Autre: Connard pathétique IRL, passe ta route.
#JeSuisJeanne
#JeSuisJeanne
posté
le Mar 1 Mai - 15:43
par Bacon L. Beigbeder
La voici enfin ! Bon reboot ! Why so much worries...  1362171446
Mielikki Moss
Messages postés : 299
Inscrit.e le : 12/12/2015

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : The Big Bad wolf
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
A Spoon of Miel~
posté
le Mar 1 Mai - 15:47
par Mielikki Moss
@Momi---> Hello there~ Totalement! J'approuve ce lien d'annemie!

@Bacon ---> Merci mon petit Bacon cuit~
Iori Yagami
Messages postés : 74
Inscrit.e le : 27/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Mar 1 Mai - 15:55
par Iori Yagami
MON AMOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUR. MA FEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEMMEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEUH /mur/


*Hyperventille devant cette beauté du nord*

T'es enfin là! Le plan machiavélique pour embêter Setsuka est en marche! Why so much worries...  1362171446
Bon courage pour la validation. Tu sais ce que je pense du personnage de toute façon hein. Bisous sur tes fesses ♥️
Teare B. Jefferson
Messages postés : 467
Inscrit.e le : 21/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : fuck la police. ❤︎
Autre: ava : len-yan, deviantart
posté
le Mar 1 Mai - 15:58
par Teare B. Jefferson
Triss Why so much worries...  3488335006 Why so much worries...  3488335006 Why so much worries...  3488335006 Why so much worries...  3488335006 Why so much worries...  3488335006 Why so much worries...  3488335006 Why so much worries...  3488335006
BON REBOOT MA POULE ❤️Why so much worries...  1258839627

((*Merigold, pas Merigald))
Mielikki Moss
Messages postés : 299
Inscrit.e le : 12/12/2015

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : The Big Bad wolf
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
A Spoon of Miel~
posté
le Mar 1 Mai - 16:54
par Mielikki Moss
@Iori —-> Mon amour <3 Mon mari <3 Toi seul et unique <3 Merci nwn

@Leviamour——> .... RAAHHH JE ME SUIS FAIS TROLL PAR MON CLAVIER! D: merci
Mielikki Moss
Messages postés : 299
Inscrit.e le : 12/12/2015

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : The Big Bad wolf
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
A Spoon of Miel~
posté
le Mer 2 Mai - 12:46
par Mielikki Moss
Désolée du double post... Je crois que j'ai terminé... Ne soyez pas trop dur avec moi Q-Q
Kaori Vanzine
Messages postés : 2974
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Mrs. 4x4
Mrs. 4x4
posté
le Mer 2 Mai - 20:02
par Kaori Vanzine
Analyse de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥️

Introduction
Bon reboot ! 8D

J'dois être maso pour m'occuper de la rivale de Setsu. Why so much worries...  3813954746

Histoire

♠️  prénommer Lady Heather dans le milieu => prénommée
♠️ trop de questions et peut de réponse. => peu de réponses
♠️ pour les esseuler => esseulés vu que là, tu parles des personnes et non de l'action.
♠️ pour mon pêcher => Le nom prend des accents aigus donc péché
♠️ pour préparer un repas et vous demandez comment votre journée => demander
♠️ discrétion assurer => assurée
♠️ en me voyant arrivée => arriver
♠️ sur le siège indiquer.
♠️ n’importe qu’elle salope => En un mot
♠️ Amusez => Amusée
♠️ Peut-être que si vous m’y emmener
♠️ Une fois, la soirée terminée => Pas besoin de la virgule ici
♠️ Pensez à vos pêchers
♠️ De quel pêcher
♠️ je l’ai remercié et regarder dans les yeux => regardé
♠️ Je l’ai laissé faire et lui est donné => ai
♠️ on regardait coucher sur le dos => C'est Lars et Miel qui sont sur le dos donc couchés
♠️ qu’ils nous arrivent de mal => Ce genre d'expression est souvent invariable donc qu'il nous arrive
♠️ de petites ballerines beiges qui se retrouveront plus sur le sol que dans mes pieds => qu'à mes pieds. C'est plutôt les pieds qui sont dans les ballerines et non l'inverse. Ca serait bizarre sinon. x)
♠️ kidnapper => kidnappée
♠️ pour entrée dans mon lieu de vie
♠️ louée une femme ou un homme
♠️ cela peut-être passé un après-midi => peut être passer

Je ne sais plus où exactement c'est situé, vers les premiers paragraphes, à un moment tu dis que vous avez deux ans de différence. Sauf que plus tard, tu dis qu'elle en a 18 et lui 21. Pour moi ça fait trois ans de différence là. Et si je prends en compte vos âges actuels (toi 32, lui 35), la différence reste de trois ans.

Caractère

♠️ qui passe sa porte => passent

Validé !

Physique

♠️ Mielikki dépasse les Japonais par sa taille de 1 mètre 65 =>Elle ne les dépasse pas. On pourrait même dire qu'elle est dans les normes nippones puisque les femmes japonaises ont une taille moyenne entre 1m62 et 1m65 environ.
♠️ qui lui arrive aux fesses => Ca s'accorde avec les cheveux longs
♠️ marque laisser par son premier mariage

Il manque un bout à la fin de ta dernière phrase.

Conclusion
Je me répète mais j'dois être maso pour m'être occupée de la rivale de Setsu Why so much worries...  3813954746 Bon plus sérieusement, tu sembles avoir un petit souci avec les accords de certains verbes (surtout ceux en er/é). Donc je te laisse faire une petite relecture pour ceux-ci et ça devrait être bon. Petite astuce qui peut aider, essaie de les remplacer par un autre verbe (par exemple par prendre/vendre) même si après la phrase n'a aucun sens logique. Ca aide juste à savoir s'il faut mettre à l'infinitif ou le conjuguer. Mis à part ces coquilles, j'ai beaucoup apprécié découvrir ton personnage, j'ai eu de la peine pour elle à certains moments, de la joie aussi. Bref je l'aime bien. Voilà.


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3
Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥️

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Why so much worries...  Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Mielikki Moss
Messages postés : 299
Inscrit.e le : 12/12/2015

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : The Big Bad wolf
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
A Spoon of Miel~
posté
le Mer 2 Mai - 20:57
par Mielikki Moss
Merci Kao!

Désolée pour les fautes, j'ignore pourquoi, mais j'ai tellement peu confiance en moi que je corrige et fais corriger par scriben ensuite et je le crois sans me poser de questions. >_<

Donc, voilà! J'ai tout corrigé, j'ai même modifié sa taille passant de 65 à 80. Comme dit en privée, je ne comprends pas pourquoi le physique bug... Oo Voilà! ^-^
Kaori Vanzine
Messages postés : 2974
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Mrs. 4x4
Mrs. 4x4
posté
le Mer 2 Mai - 21:32
par Kaori Vanzine
Un souci que tu avais corrigé toi-même x)

C'est tout bon pour moi. Voilà ton sceau pré-divin !


Pré-validation par Kaori
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Why so much worries...  Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Makoto Nanase
Messages postés : 4547
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Jeu 3 Mai - 0:08
par Makoto Nanase
Bon reboot Why so much worries...  1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥️
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥️

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Why so much worries...  4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Why so much worries...  1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Why so much worries...  Ld7d
Why so much worries...  BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Why so much worries...  Cn3Ckyx
Why so much worries...  1EPYLUw
Why so much worries...  DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Why so much worries...  E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Why so much worries...  3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Why so much worries...  Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Why so much worries...  YqECw0j
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Ven 4 Mai - 10:15
par Invité
BIENVENUE TRISS MERIGOLD ALFALFBAOBDOAFBOZGBPSJDV *étouffe son cri de fangirl*
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierWhy so much worries...  50-50-2Earth WolfWhy so much worries...  50x50-56504f9 Why so much worries...  SvinWhy so much worries...  3zm1 Why so much worries...  Opol0Q6Why so much worries...  FHZzEDvWhy so much worries...  7Uxn8zPWhy so much worries...  494ZUS0Why so much worries...  1553711497-50-50FTM 50x500Why so much worries...  B50x50Why so much worries...  1553722908-no-50x50Why so much worries...  59e4Why so much worries...  Logo_510Why so much worries...  190412122437274038 Why so much worries...  RXqdRpDWhy so much worries...  Logo5010Why so much worries...  VBL1j1M Why so much worries...  1559228694-50x50Why so much worries...  Qlaa Why so much worries...  IcoSC5050 Why so much worries...  Bouton10 Why so much worries...  Bouton15 Why so much worries...  1498954954-bouton-50 Why so much worries...  Sans_t12Rejoins-nous sur Intelligences Mécaniques !Why so much worries...  DezgWhy so much worries...  179wRemainsofhellWhy so much worries...  LsuvxJW