Partagez
chien mouillé
avatar
Messages postés : 288
Inscrit.e le : 04/09/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Natsushit, good shit
Autre: Nein.
Voir le profil de l'utilisateur Jeu 14 Juin - 18:55
Hello children

Non mais en vrai j'viens d'y repenser et, c'possible pour quelqu'un avec du sang japonais mais qu'est pas né sur le sol nippon de pas savoir qu'il est pucé et tout le schmilblick ?
Ses parents peuvent vouloir lui cacher le truc pendant un certain temps pour certaines raisons mais, c'est pas écrit quelque part sur sa carte d'identité ? Son acte de naissance ? Un truc du style ? Comme y a cette histoire de double-nationalité impossible, qu'on est reconnu comme entièrement nippon dès qu'on un a un petit poil japonais

Autant au début j'pense que ça peut se faire, autant j'me dis que c'est un peu plus difficile à partir du moment où la personne devient majeure ? Sauf dans le cas bien sûr où elle prendrait un coup sur la tête et perdrait un peu de ses facultés mentales, mais tout de même

Et dans le cas d'un pauvre petit métisse ignorant et pas majeur, qui viendrait au Japon pour, je sais pas, des vacances, un voyage scolaire, est-ce qu'il a besoin de faire un visa ou quoi ?
Dans le cas où la réponse est non, naturellement il voudra quand même faire un visa, qu'est-ce que l'administration japonaise va lui dire au bonhomme ?
Pauvre chose

Tout comme vous, cette question est affreusement pointue
ou peut-être que je me surestime
Dans tous les cas prenez votre temps, j'ai vu vous avez plein de fiches qui vous tombent dessus ces temps-ci.
Peace

Buldozer diplomate
avatar
Messages postés : 1499
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Mar 19 Juin - 18:59
Salut salut.

Plusieurs réponses possibles à ta question :

1. Un enfant métisse asiatique, tu auras beau lui dire qu'il ne l'est pas, il y a de grande chance que ça se voit un minimum physiquement. Donc attention déjà à ce p'tit détail (quitte à ce que les parents mentent en disant que untel est coréen ou unetelle chinoise, mais tu saisis l'idée.)

2. Les parents ne disent rien à l'enfant : c'est tout à fait possible. Ils peuvent le garder dans le flou pour autant de temps qu'ils le veulent. La question après c'est combien de temps l'enfant va se laisser berner. Passé un certain âge, t'es en droit de te poser des questions si tu vois des yeux bridés dans le miroir (ou pas, tout dépend du caractère du perso). Après, comme tu le dis, il y a le cas du et si le gosse a accès à ses papiers d'identité pour une raison X (faire une photocopie de carte d'identité pour un voyage scolaire par exemple), là on arrive sur le terter de la double nationalité :

3. La double nationalité n'est pas toujours automatique, à toi de te renseigner en fonction des pays que tu vises.
En fonction des papiers d'identités également tu n'auras pas les mêmes infos. Une carte d'identité ou un passeport ne concerne que l'individu et sa propre nationalité, du coup un flou peut-être conservé (exemple ci dessous), mais un livret de famille est généralement bien plus complet et compile les nationalités et origines des parents. Difficile de faire mentir ce document là.
Mais pour prendre un exemple sur l'individu :
Mettons que l'enfant soit né en France : il obtient la nationalité française par droit du sol à condition que l'un de ses parents soit citoyen français. Si on prend un couple franco-jap, le fait de naître en France donnera la nationalité Française à l'enfant, mais c'est tout. Il faudrait que les parents fassent la demande de double nationalité pour que l'enfant deviennent administrativement franco-jap ou que l'enfant fasse la démarche une fois majeur. Avant ça, il sera reconnu uniquement français. Et en face, côté Japon, c'est le droit du sang qui prime : où que soit né l'enfant, il sera enregistré comme japonnais pour l'administration japonaise, point barre. Autrement dit, tu peux te retrouver dans une situation où, sur tes papiers d'identité tu es uniquement français alors qu'au Japon on te considère citoyen japonais. Si tu passes toute ta vie en France, ça change pas grand chose, si tu décides de bouger au Japon en revanche, tu as bien le statut de citoyen. On en arrive à ton point sur les  visas :

4. Il n'y a pas besoin de visa pour des vacances ou un voyage scolaire, un passeport suffit. C'est pour d'autres types de séjours que y a besoin (et c'est rarement un gosse qui en a l'utilité.) Et si l'enfant est Japonais, ben. Il est japonais. Donc il n'est pas nécessaire pour lui d'avoir un visa puisqu'il est déjà enregistré administrativement comme jap pour le gouvernement, en revanche, il sera sûrement nécessaire de faire des démarches pour obtenir des papiers d'identité japonais pour être en règle sur le sol nippon si ça dépasse le simple voyage. C'est comme en France, si tu renouvelles pas ta carte d'identité, t'as pas d'emmerde en soi jusqu'à ce que t'en aies besoin (genre à la frontière de l'aéroport) et qu'elle te fasse faux bond.

5. Je crois que j'avais un autre cas mais j'ai oublié, donc tant pis.


Pour résumer, le plus simple c'est de partir du système administratif de base de l'autre pays de ton gamin (sachant que le système Jap est intraitable : tu as du sang jap, tu es jap et rien d'autre, point) et de voir comment ça colle avec le reste.

Hésite pas si t'as encore besoin d'éclaircissement.
chien mouillé
avatar
Messages postés : 288
Inscrit.e le : 04/09/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Natsushit, good shit
Autre: Nein.
Voir le profil de l'utilisateur Mer 20 Juin - 15:43
Oh mais j'avais genre, jamais pensé au point 1, le plus basique qui soit
C'est vrai dans un sens, surtout dans le cas où un des parents est full japonais
Après ça choque moins quand tu vois que certains de tes cousins ont les yeux un peu bridés aussi (même si c'est toi qui les a le plus (et que du coup on t'appelle affectueusement chintoque (affectueusement oui, rooooh))) mais c'est au cas par cas et j'repensais un peu ma vie
Mais merci, c'est parfois tellement basique que j'y pense pas

2. Je connaissais pas l'expression ter-ter mais maintenant j'imagine trop avec l'accent de voyou "wesh ter-ter", j'ai ri.

3. C'est vrai que le livret de famille pourrait être "embêtant", sauf dans l'cas où le parent japonais n'a pas reconnu l'enfant, considérant qu'il avait d'autres chats à fouetter avec sa puce dans le crâne
M'enfin de ce que j'ai lu, le livret de famille est remis aux couples non-mariés à la naissance de leur premier enfant, mais si y en a un qui se tire avant, j'suppose que c'est difficile de mettre son nom dans le livret

Mais sinon ouais j'vois bien, en France t'es français (sauf au moment où tu reçois ta lettre, là t'es niquey), au Japon t'es japonais, c'est littéralement une double nationalité, juste "pas en même temps" pls

4. Ah bon ? J'pensais qu'il fallait un visa pour tout que sinon tu rentrais pas et tout, mais ok d'accord
Mais ouais, j'imaginais bien qu'il n'avait pas besoin de visa, c'était ça le plot-twist
"mais monsieur, vous êtes japonais, vous n'avez pas besoin de visa"
"HEEEEIN"
"je vous le rép-"
"NAAANIII"

5.

Merci pour ces réponses complètes, et désolé de t'avoir fait autant écrire
Ça fait beaucoup d'info mais je vois à peu près très mieux beaucoup la chose
Bonjour, aussi
J'aime faire les choses dans l'ordre.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum