Asling Akikazu
Messages postés : 6
Inscrit.e le : 18/05/2019
posté
le Dim 19 Mai - 10:08
par Asling Akikazu
Asling AKIKAZU
"We could be heroes, but just for one day."

L’Extrait
Nom ;; O’Donnelly Akikazu
Prénoms ;; Asling-le-plus-beau v_3.000 1353670443
Âge ;; 7 juillet 2088 – 21 ans (+ 2 dans le coma)
Genre ;; Super-héros en rémission.
Origines ;; Moitié maki, moitié whiskey.
Activité ;; Pilote de déambulateur.
Sexualité ;; Montrez-moi le menu s’il vous plaît.
Avatar ;; Lavi – D. Gray Man
Règlement ;;
Chemin ;; Envie d’un troisième œil, comme les corneilles.
Commentaire ;; La version 3.0 v_3.000 3998388675

Le Mythe


18.09.2090 – 45th entry

[Grésillements]"Kbwah azbzbu… Kyaaaa ngouya ararazzzzzb." [Enregistrement peu fiable // mots non reconnus]
« Quelqu’un a vu mon microphone ? Impossible de mettre la main dessus c’est pas possible ça… »
"Attaa-aaa-yaaaa-iiiih" [Enregistrement peu fiable // mots non reconnus]
« T’as regardé dans ta mallette chéri ? Quand tu le cherches on finit toujours par le retrouver dans ta mallette et pourtant tu regardes jamais de-
- Tu me prends pour un dindon c’est ça ? Tiens, là. Je l’ai même vidée et y a rien dedans. Ah fuck, j’ai du courrier à dicter moi... »

[Bruits de pas dans l’escalier]
"Ngah oaho n- NAAAAAAAAAH IIIIIIIN IIIIIIIIIIIIN" [Enregistrement peu fiable // mots non reconnus]
« C’est Asling qui l’avait – en plus il est en marche, comment il a fait ? Ça a même retranscrit ses gazouillis on arrête pas le progrès Maemi, je te le dis. »
[Bruits de pas dans l’escalier]

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 4’35’’//




Tu sais ce qui suit.

Tic. Tac.

Tic.

Le cours de l'horloge ne s'arrête jamais.





01.12.2090 – 59th entry

[Grésillements]
[Bruits de bouche]
[Personne qui mange]
« Maemi ? T'as pas vu mon microphone ? Merde... Faut que j'aille au boulot, moi... »
[Bruits de bouche]
[Personne qui mange]
« Oh m- tu crois que c'est encore As qui l'a récupéré ? Asling ! ASLING OU ES-TU ? »
[Bruits de pas qui courent]
[Bruits de pas dans l'escalier]
« ... 'Tin As t'étais obligé de bouffer le micro ? Donne-moi ç- ah sérieux c'est poisseux. En plus t'as bavé sur le papier ? Je fais comment moi si je peux plus avoir les transcripts hein ? Allez donne moi ça- As ! »
[Bruits de pas qui courent]
« AS SI TU CONTINUES A COURIR T'ES PUNI TU M'ENTENDS ?  »
[Bruit de chute]
[Fracas]
[Enfant qui pleure]
« Attends... T'as quoi ? Tu t'es rien fait en plus. Bon déjà on va éteindre ç-  »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 6'02’’//




Tac.

T'es un tout petit enfant, As. Un petit enfant qui pleure la nuit dans ses draps et qui a peur de l'orage. Un bébé de deux ans passés qui aime courir après les papillons dans son petit short rayé. Un môme insouciant de tout qui ne s'arrête que pour reprendre son souffle et repartir de plus belle.

Elle est belle ta vie, As. Pleine de dinosaures qui font "ZRRR" et de lions qui font "RAWR".




Ah.
Ce qui suit n'est pas-



22.08.2091 – 97th entry

[Roulements de tonnerre]
[Bruits d'éclair]
[Sanglots d'enfant]
[Roulements de tonnerre]

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 47’51’’//




Tous les super héros ont un point faible. Ku-ri-ppu-to-ni-tu, shu-ra-pu-ne-lu, plein de trucs hyper cools aux noms qui font hyper peur et que tu n'arrives à prononcer qu'en décortiquant chaque syllabes. Tout ça, tu l'as lu dans les comics de papa - enfin, tu regardais les images en inventant des histoires sans aucun sens et ton père t'a pris en pitié.

Faut dire qu'entre deux glaces à l'eau dans le parc du coin, ça vous permettait d'avoir une vraie conversation au lieu d'un monologue de piaillements sans queue ni tête. Tu revois encore son sourire nonchalant, sa main sur ton épaule. Elle était chaude, sa main. Autant que le soleil de fin d'été qui se couchait lentement à l'horizon. Maman n'a jamais su qu'il te gavait de sucreries, ça l'aurait vraiment mise en colère. La médecin avait dit que c'était pas bon pour toi, l'enfant hyperactif.

Toi, t'étais juste content qu'on te trouve hyper-quelque chose.

Y avait Bato-man, et puis le Jyukeru, Cato-uman, Airono-man. ET PUIS Y A SORU AVEC SES ECLAIRS QUI FONT ZBOOM AVEC SON MARTEAU. Tu t'es même fait une cape pour l'imiter, cuillère en bois à la main. Maman a crié pendant des heures sa nappe de fêtes perdue.

Ah oui. T'aurais aimé faire joujou avec un machin de l'espace pour dompter le tonnerre. N'importe quoi plutôt que de te terrer sous les couvertures à la moindre colère céleste. Tu ne te souviens pas de la première fois, non. Tu sais juste que ça s'est enchaîné sans arrêt et que ça continue.

Même quand tu mets ton oreiller sur la tête, ça continue. Et pourtant tu as horreur des oreillers.

Alors tu as glissé tes petits pieds sur le parquet, tâtonnant à la recherche des chaussons - un des rares réflexes que ta maman a réussi à graver dans ta tête. La lampe de chevet s'est allumée, tu ne l'as pas éteinte en sortant de la chambre. Ne surtout pas regarder en arrière, rester concentré sur le couloir. Le couloir. Un éclair. Le couloir. Une porte. Ne pas écouter le tonnerre. Une p- AH LE TONNERRE tant-pis-pour-la-discrétion-tu-t'es-précipité-pour-rentrer.

Tu as sauté dans le lit - l'autre lit.

Il n'a pas râlé.

Les nuits d'orage qui ont suivi, Alekseï te laissait toujours une place à côté de lui.



27.03.2092 – 102nd entry

[Bruits de pas qui courent]
« ALIOCHA MAMAN M’A DIT QUE TU PARTAIS AUJOURD’HUI C’EST VRAI C’EST VRAI C’EST V- »
[Bruit de verrou]
« ALIOCHA POURQUOI T’AS FERME LA PORTE OUVRE-MOI S’TEUPLAIT J’AI euh attends. AH C’EST BON J’AI UN CADEAU POUR TOI
- Dégage.
- S’IL TE PLAIT OUVRE MOI OUVRE MOI OUVRE MOIIII ~ »
[Bruit de verrou]
« Après tu me promets de la fermer ?
- LA PORTE ? OUI OUI OUI JE LA FERME POURQUOI TU ME LAISSES PAS ENTRER FAUT QUE JE TE MONTRE MON CADEAU »
[Soupir]
« Tu m’épuises. C’est quoi ? Tu peux me le montrer dans le couloir non ?
- MAIS NON C’EST TOP SECRET FAUT PAS QUE LES RAPTORS CELESTES LE VOIENT.
- Que- De quoi tu parles, qu’est-ce que tu racontes encore ? Tu- Asling. Tu as encore volé le microphone de Riddick. Il va encore hurler, va lui rendre non ? T’as pas besoin de nous enregistrer – et efface-moi ça Звёздочка- [Alphabet cyrillique supposé // russe détecté]
-  NON TU NE L’AURAS JAMAIS »
[Bruits de pas qui courent]
« Ca tombe bien, j’en veux pas et je veux pas de ton cadeau non plus. J’en ai marre que tu me hurles dans les oreilles, t’as personne d’autre à emmerder ?
- AH OUI LE CADEAU ATTENDS- »
[Froissements de tissus]
« TIENS C’EST POUR TOI C’EST-
- Je le prends uniquement si tu parles moins fort.
- C’estenclasseonl’afaitaveclamaîtressepour-
- J’ai dit moins fort, pas moins fort et plus vite baka. »
[Onomatopée inintelligible]
« La maîtresse elle a demand- elle a demandé de faire ça pour la personne qu’on aime le plus de plus au monde alors C’EST POUR T-
- NON. Arrête de hurler, je vais te frapper. Tu t’en sortais si bien jusqu’à maintenant.
- La- La maîtresse elle a dit-
- Oui. Ça j’ai compris. Montre-moi. »
[Cliquetis]
« VOIL- Voilà. »
[Soupir de soulagement]
« Qu’est-ce que c’- Un bracelet ? Non, un collier ? Hm. Mh. Merci bébé. »
[Cri d’enthousiasme]
[Bruits de pas qui courent]
« MAMAN MAMAN ALIOCHA IL A ADORE MON COLLIER MAMAN MAMAAAAAAAN »
[Soupir]
« En plus il a laissé tomber le dictaphone. Tsk tsk tsk. »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 8’09’’//




07.07.2092 – 137th entry

« … vois, là ça fonctionne et tu n’as plus qu’à-
- OH REGARDE PAPA Y A DU PAPIER LA, DU PAPIER CA SORT EN FAISANT ZBR [Bruit de bouche non identifié] »
- Oui j’allais te le dire, et puis tu vois quand tu sauras lire tu verras qu’en fait il écrit tout ce que tu lui dis en temps ré-
- OH PAPA PAPA REGARDE Y A UN RHINOROS A LA TELE REGARDE PAPA OOOOH.
- Euh… Ouais, waw. Bon, et quand tu as fini tu appuies là et-
- OH PAPA Y A MAMAN QUI EST RENTREE J’ENTENDS LA VOITURE [Raclements de chaise] MAMAAAAAN ! »
[Soupir][Bruits de pas // course]
« Mamaaaaaaaaa »
[Soupir]
« J’espère que t’auras jamais de gosse comme toi, As. »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 2’45’’//




08.07.2092 – 146th entry

[Bruits de pas qui courent]
« -ko-chan ! Ryouko-chan ! »
[Bruits de pas qui courent]
« Coucou Asulin-kun ! »
[Bruits de pas qui courent]
[Respiration haletante]
« Ryouko-chan, regarde ! Regarde Ryouko-chan, c'est mon cadeau d'anniversaire c'était hier ! Tu parles et puis ZBAM ça écrit tout c'est magique !
- Oooooh sugoiii ça écrit ce que je dis aus- attends Asulin-kun, y t'est arrivé quoi aux mains ?
- Ah y avait des billes sous le mur j'ai gratté et-
- AH CA SAIGNE C'EST DEGUEU MAÎTREEEEEEEEESSE »
[Bruits de pas qui courent]
« M-Matte Ryouko-chan ! M-Matte- comment ça s'éteint déj- »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 3’13’’//




Quelque chose ne va pas, As.

Pas toi. Tu te portes comme un charme et t'es même content. On t'a donné la tablette de maman et tu t'amuses à tuer des tyrannosaures avec tes rayons laser - PEW PEW PEW EH BAH ALORS LE DINO ON A MOURU ? PEW PEW PEW. T'aimes bien cet endroit, même si ça sent un peu bizarre et que ça te fait éternuer. PEW PEW ZBRRRR LE PAPA TYNOSAURE IL A MOURU AUSSI.

Il est trop facile ce jeu.

T'as pas fait attention, la tablette est tombée par terre. Mais il y avait des Lego dans la grande boîte jaune du coin et-

OH. DES MAGAZINES. EN PLUS T'ADORES LES MAGAZINES HEIN AS ? Surtout ceux qui sont cools comme ceux où y a des MANGAS.

Ah. Bon bah y a pas de magazine à manga sur la table tant pis. Donc on disait les Lego Star W-

"... tes que ça se soigne ? Comment ? Par des... médicaments ?"

La voix de maman tremble un peu. Ah, elle aussi elle peut pleurer.

Y a des bruits de pas, le cliquetis des talons de maman. Elle est belle ta maman, As. Parfois t'as envie de plus lui ressembler.

- Ne vous faites pas d'inquiétude Madame, là, ça va aller. Le méthylphénidate a vraiment très peu d'effets secondaires et ils sont de toute façon contrebalancés par les effets béné-

- MAMAN ! MAMAN REGARDE J'AI FAIT UN VAISSEAU IL FAIT ZBBBBBR PEW PEW AAAARGH-

-Asling, écoute bébé il faut qu'on pa-

- IL A TUE LE MEGAPROZOTOR BOOOOOOM TOUTE LA GALAXIE EST SAUVEE

- As-

- REGARDE MAMAN IL A DES RECATEUR QUI SORTENT DU FEU BLEU !"

Y a Maman qui se rapproche, qui te fait un câlin et qui sent bon son parfum. Lys et lilas, pomme et freesia. Et puis Papa qui te soulève pour te mettre sur ses épaules. Asling a quatre ans et demi, Asling est un bon garçon, dit la madame aux cheveux tirés en chignon, en bas. Mais Asling doit apprendre à rester sage, et il faut qu'il écoute attentivement son papa et sa maman.

Asling ne veut pas rester sage. Asling veut aller courir dehors.

Après tout, il n'a besoin de rien ni personne. Tu es invincible.




10.11.2092 – 160th entry

[Bruits d'enfant qui pleure]
« Qu'est-ce que- Asulin-kun, pourquoi tu fais pleurer ton petit cama- Attends, es-tu en train de l'enregistrer ? Qu'est-ce qui se passe ici ?! Déjà donne-moi ça, je vais en parler à tes parents c'est inadmissible. Tu es puni. Eteins-le et donne-le-m- »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 1’58’’//




Pleurer c'est pour les faibles. Et ils sont tous faibles sauf toi.



10.03.2093 – 251st entry

[Froissements de tissus]
« FZOOOM C'EST SUPER-AS EN DIRECT DE TOKYO POUR TOUT CASSER ZBRAAAA- »
[Bris de verre]
« LE SUPER VASORATOR A ETE TUE MAIS QUI VA POUVOIR ARRÊTER SUPER A- »
[Bruit sourd - métallique]
« ZBLAM C'EN EST FINI DU PLATEAUMETALOR FIOUUUU- AH »
[Bruit sourd]
[Déchirure de tissus]
« Ah zut- ah. Ah du sang. Oh non maman va encore crier- ALIOCHA A L'AID- »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 2’01’’//




T'as chopé les mots "précocité" et "hyperactivité" entre un petit déjeuner et un départ pour l'école, mais t'as juste trouvé ça cool qu'on te trouve hyper-quelque chose. Le souci, c'est que le seul super-pouvoir que t'aies gagné au change c'est ce truc en poudre "goût pamplemousse" - il n'y a pas plus gros menteur sur Terre que la personne qui a écrit ça, tu l'as dit à la maîtresse et elle t'a donné un bonbon. Lui, tu l'as bien choisi. Bleu comme le ciel, bien chimique avec aucun risque qu'il ait un goût tout pourri.

Après, bien après, ils t'ont donné des pilules. La plante verte du salon s'en souvient encore.



Tu aimes ta mère, As. Tu aimes ton père tout autant. Et ils t'aiment à la folie mais tu les épuises. Ils sont fatigués. Ils sont fatigués.

« JE SUIS FATIGUE TU M'ENTENDS ?! JE SUIS A BOUT TU VEUX PAS ARRÊTER DE HURLER OUI ? J'EN PEUX PLUS DE TOI. »


Tu as valdingué au sol.

Et tu as rigolé, parce que tu ne sais pas quoi faire d'autre.

Alors il y a eu un nouveau coup.

Et au bout d'un moment tu as arrêté de rire, parce que ce jeu n'est pas très drôle au final.



07.07.2093 – 427th entry

« -ra des souvenirs. ASLING DESCENDS »
[Bruits de pas dans l'escalier]
« JE SUIS LA QU'EST-CE- OH. OH C'EST MON CADEAU ?!
« Haha oui c'est ç- Attends, ne le secoue pas comme- »
« C'EST MON CADEAU C'EST MON CADEAU J'AI UN CADEAU- OH. OH. OOOOOOOOOOH OH C'EST- OOOOOH »
[Glapissements]
[Aboiements]
[Cris d'enfant]
« IL EST TROP BEAU IL EST TROP BEAU- »
« As, c'est une fe- »
« IL EST TROP BEAU IL S'APPELLE COMMENT ? JE VEUX QU'IL S'APPELLE NUNU »
[Soupirs]

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 2’33’’//




Il était beau, Nunu. Pour toi ça a toujours été comme un petit frère, ton Robin à toi, et tes parents ont pas essayé de te convaincre du contraire. Il te fixe avec ses grands yeux noirs, légèrement en amande. Un peu comme toi, légèrement roux de loin - avec des jumelles et quelques verres dans le nez, OK. Bon, blond. D'accord, d'accord. Blanc crasse. Un très beau, très élégant blanc crasse.

Nunu, il vous a quittés sans crier gare quatre ans après et personne n'a compris pourquoi.

Alors Super-As s'est mis à enquêter. Après tout, rien ne résiste à Super-As, pas même les morts et les meurtriers. Ni les murets de la cour de récré, ni les billes coincées en dessous du bac-à-sable, ni les dents d’Akino-san la petite vieille du rez-de-chaussée – parfois tu t’en veux encore d’avoir planqué son dentier dans les plantes de l’entrée. Et tu es sûr que Nunu n’est pas mort en percutant une voiture comme l’a dit papa. Parce qu’ils ne le savent pas eux, mais Nunu pouvait arrêter les voitures par la pensée, vous l’avez testé plein de fois. Alors c’est forcément quelqu’un qui l’a tué, et c’est de ton devoir super-héroïque de débusquer le coupable.

Tu cherchais un poison, tu en as trouvé un. C'est toujours le même du plus loin que tu t'en souviennes. Toujours le même fautif, donc le candidat idéal. Après tout, si ça rend papa bizarre le soir, peut-être que ça peut tuer un chien. Un jour, tu as essayé d'attraper la bouteille. Grande et lourde entre tes petites mains, tu as failli la faire tomber par terre. C'est dommage, la couleur est jolie, perdue entre le jaune et le marron. Entre pipi et caca, ça t’a fait rigoler pendant cinq minutes sans interruption.

Et puis tu t'es pris une rouste. La première de ta vie. Oh, pas les premiers coups, ça non. Mais la différence est grande entre une baffe et un sale quart d'heure. La différence, c'est que tu as pleuré pour la première fois de ta vie lorsque tu luttais pour récupérer la bouteille. Pour la casser, la jeter, la vider dans les égouts. Tu repartais sans relâche, te relevais à chaque chute. Un brave petit soldat, As. Un brave petit guerrier dans un combat perdu d'avance. C'est elle contre toi, c'est elle ou toi. Mais après un uppercut final, elle a gagné haut la main par K.O. T'as jarté contre le carrelage.

Et tu as pleuré parce que là, à ce moment précis, on t'a volé ton papa.



Il y avait que nous à la maison, avec Aliocha parti à Tokyo et maman encore au travail. Et lui n’y était pas retourné depuis longtemps. Alors c’est devenu notre secret, comme les glaces mais en plus triste et avec une odeur dégueulasse. Si je le disais, papa racontait qu’on allait être séparés. Culpabilité. Elle est là et te reste en travers de la gorge alors que merde, As. T’as rien fait. C’est pas de ta faute, ça l’a jamais été. On est quand même allés à l’hôpital et j’ai dû passer des radios et porter une attelle. J’ai eu le diplôme de l’enfant le plus courageux de la journée, même si je le méritais pas comme j’ai menti à maman. Je suis officiellement tombé dans les escaliers.

Et puis il y a ces moments où, à force de le harceler, Aliocha finissait par répondre aux appels visio. Toi, tu étais tellement content de le voir que parfois tu oubliais le reste mais lui, ce que tu oubliais, il le voyait bien.
« Bah alors  Звёздочка [Alphabet cyrillique supposé // russe détecté], qu’est-ce que t’as fait cette fois ?
- Jesuistombédansles-
- Dans les escaliers, encore. Tu devrais peut-être envisager de prendre l’ascenseur. »

Dans les escaliers, oui, encore. Encore et encore et encore et-

On était souvent tous les trois, papa, moi et la bouteille. Et comme il y avait entre eux une relation plus que fusionnelle, c’était moi qui prenais les excès de colère. C’est arrivé une fois, deux fois. Je tombais vraiment très souvent dans les escaliers, dis donc. Mais maman le savait, c’était même elle qui l’avait dit à l’hôpital la troisième fois. Elle a regardé papa et elle a rien dit. Et moi je pleurais toutes les parties de ma famille que l’alcool m’enlevait.

Elle le savait. Elle savait tout. Tout. Depuis le début. Elle a rien fait.

Rien de rien.

Il a fallu que tu prennes les choses en main, quel courage de laisser autant de responsabilités sur les épaules d’un gosse de neuf ans. On applaudit Maemi O’Donnelly, la meilleure des mamans au monde. Il n’y a qu’à demander à Aliocha, il serait ravi de l’étrangler avec la médaille.



Un jour, je l’ai chopée.

Je l’ai chopée, la traîtresse.

Et je l’ai cassée par terre. J’en avais des débris plein les mains.

Papa est venu, a gueulé pour tous les yens que je venais de gaspiller et qu’il ne gagnait plus. Il m’a soulevé et m’a plaqué contre un meuble, je sais pas trop et je m’en souviens plus ?

Je sais juste que j’ai pas pleuré. J’ai gagné.

Sauf que c’était bizarre, apparemment. Suffisamment pour que papa s’acharne sur moi en pensant que je me moquais de lui.

Super-As a même pas bronché. Il avait gagné.


Que tu crois.



22.08.2097 – 1336th entry

« -jour Monsieur…
- Akikazu.
- Oui, oui, Monsieur Akika- Ah, c’est ça oui, Alekuse-i Akika-
- Mh. Akikazu seul ça suffira, Docteur. Donc vous me disiez… ? »
[Raclements de gorge]
« Nous… Nous avons fait tout notre possible mais la lésion sur l’œil de votre frère est tout de même allée jusqu’à la rétine et a endommagé le nerf optique. On ne saura l’étendue des séquelles que dans quelques jours, c’est pourquoi nous ne pouvons pas encore envisager la pose d’une prothèse oculaire. »
[Bruits de pas qui se rapprochent]
« Oui, je vois. Je comprends. Et pour la douleur ?
- Comment ça, la douleur ?
- Il n'a pas mal. En fait, il n'a eu mal à aucun moment et pourtant vous ne l'avez pas mis sous morphine ni rien. L'autre lui a quand même crevé l'œil.
- Vous savez, à cet âge, l’ad-
- Oui, oui, on m’a déjà baratiné sur l’adrénaline tout ça, votre infirmière est d’ailleurs très expérimentée pour noyer le poisson. Maintenant je vous le répète, il n’a pas mal. Il n’a jamais eu mal de toute sa vie. N’allez pas me dire qu’il était sous perfusion d’adrénaline depuis qu’il est né, mh ? »
[Porte qui s’ouvre]
[Froissements de tissus]
« … As. Qu’est-ce que tu fais debout derrière la porte ? Qu’est-ce que t’as dans les mains ?
- ah euh… c’est rien c’est mon dos ça gratte-
- As. On entend le transcript qui s’imprime. Donne-moi ça, c’est une pièce à conviction.
- … okay… »
[Froissements de tissus]
« tu me le rends après hein c’est papa qui me l’a offert… »
- Mh. On verra. »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 5’42’’//




Là, c’est Tornade qui fait une petite intrusion dans l’histoire et qui met tout sens dessus dessous. Ça a peut-être plus de crédibilité à tes yeux de l’époque que le script réel. T’as vu des gens, tu ne les as plus vus, et puis toujours plus de questions, toujours plus de regards, toujours plus de gens.

« Ils sont où mon papa et ma maman ? » que tu leur demandais sans cesse, mais en général on te laissait pour toute réponse qu’une caresse dans les cheveux et un sourire gêné. Une madame très gentille t’a donné une sucette en disant que tout irait bien. Mensonge. Mensonge.

Tu sais que ça ne va pas. Tu veux juste rentrer chez toi. Retrouver le parfum de pomme et de freesia avant de retourner lire des comics dans ta chambre. Pas grave, tu pardonnes tout. Même si t’es devenu Cyclope, t’espères pouvoir tirer des lasers par les yeux d’ailleurs un jour.

Un jour où les gentilles madames à sucettes t’ont laissé seul dans une pièce, trop petit pour ton trop grand lit, tu as mis un pied dehors, puis un autre. Et tu es parti après avoir arraché les espèces de tubes bizarres. Aussi suspect qu’un éléphant dans un aquarium, personne n’a fait attention. Y a le bureau des madames sur la droite alors hop, on passe sous la vitre au niveau du mur et ni vu ni connu c’est la fin du long couloir vert pâle. Sur la droite, un grand escalier que tu dévales comme si tu avais le feu aux fesses – nues, d’ailleurs. C’est bizarre mais y a plein d’autres gens comme toi alors on va dire qu’ici c’est normal de montrer ses fesses.

Personne ne te voit sauf peut-être le type de l'accueil mais vu qu'il est bloqué dans son bocal c'est pas une menace sérieuse. Avec la moitié de ton visage mangé par un pansement super épais il pouvait pas passer à côté en même temps mais les vigiles par contre ils ont l'air d'en voir passer des centaines tous les jours - ah bah, c'est vrai c'est l'hôpital, donc effectivement- OH LA PORTE D'ENTREE tu te glisses à côté d'un brancard pour te mettre dans l'ombre du type qui le pousse, bye bye le guichetier.

T'es dehors, Asling.

Et maintenant ?

Tu regardes le défilé de taxis et d'ambulances comme une biche effarouchée par le trafic. Il y a des gens qui te dépassent de tous les côtés - t'es dans le chemin gamin, bouge. Bouge. Bouge. L'air a une autre saveur quand on est seul, comme si la liberté avait un goût qui donne des ailes. T'as regardé à droite, à gauche, vérifiant que la voie est libre avant de traverser le grand portail en fer forgé. Tu t'es élancé. Brave petit garçon qui court dans sa toge ouverte aux quatre vents.

La fuite fut aussi brève qu'exaltante. Le bras qui t'a chopé par le col s'en est bien assuré.

Retour à la case départ, avec tout son quota de laïus et de regards réprobateurs.

« Ils sont où mon papa et ma maman ? » que tu leur demandes sans cesse, mais plus personne ne te caresse les cheveux, plus un seul sourire gêné. Tu as été un vilain garçon Asling, tu ne dois pas recommencer, les dames aux sucettes ne savent plus que distribuer des sermons. Il y a Aliocha, qui dort maintenant dans ta chambre avec toi. Ils sont en prison, qu'il a dit. Mensonge. Mensonge.

La preuve, tu les revois la semaine d'après.

T'as voulu courir dans les bras de maman, t'as reconnu le parfum de loin. Elle est belle, ta maman, si belle. Même ses cernes et ses yeux fatigués changent rien à ça. Tu veux lui sauter dessus, enfouir ton visage dans son cou, lui dire à quel point tu l'aimes ta maman, et comment les dames t'ont quand même gavé de sucettes et à quel point Aliocha est gentil avec toi. T'as échappé à la madame qui te tenait la main. Tu t'es faufilé entre les jambes - presque, presque. Tu vois le bas de sa jupe, ses collants ajourés. Tu sens des effluves - lys et lilas, pomme et freesia. Tu tends la main pour attraper l'ourlet-

Un monsieur avec une espèce d'armure noire te retient par la manche. Tu te débats mais y en a un autre qui te soulève alors tu cries parce qu'y a DES RAPTORS CELESTES SOUS COUVERTURE QUI SONT EN TRAIN DE T'ENLEVER MAIS QUE FAIT LA POLICE ET POURQUOI PERSONNE NE VIENT T'AIDER ? EST-CE QUE TOUT LE MONDE EST DUPE OU QUOI ? Il. Faut. Leur. Échapper.

Dommage, ta tentative d'évasion était presque parfaite quand on te repose sur un banc dans un box avec des vitres en verre - ils sont bizarres ces raptors quand même. La madame de quand t'es entré dans la salle est là. Elle te gronde mais tu t'en fous - y a ta maman là-bas. Y a ta maman là-bas. Tu veux la voir. Tu veux la toucher, la sentir, lui faire des bisous et lui montrer que bientôt tu pourras lancer des rayons laser comme Cyclope, si c'est pas trop cool ça.

La madame te demande de t'asseoir, mais tu restes le nez collé au verre opaque de buée. Y a Aliocha qui entre dans la salle, qui se dirige vers ton box. Et derrière, il y a-

« PAPA ! PAPA ! »

T'as réussi une fois, alors duper la madame assise sur son banc à nouveau n'a pas été difficile - t'as juste détalé. Slalom géant entre toutes les jambes des gens, t'en as percuté une mais personne n'a remarqué.

Uh-oh, Aliocha sur la gauche - à tribord toutes ! FZOOOOM esquive subtile des monsieurs en robe noire c'est une super manoeuvre du joueur nippo-irlandais ZBRRRAAAAM y en a vraiment qui sont en caleçon dessous c'est chaud. Et là juste à deux personnes de toi c'est ton PAPA et tu y es presque presque presque...

Presque.

Un autre bras qui t'attrape le col. Ni un vigile, ni un raptor. Ça commence à gentiment t'agacer cette histoire.

« Tu crois aller où comme ça, Звёздочка ?

- REGARDE Y A PAPA JUSTE DERRIERE ET- »

Tu le vois, ton papa. Mais y a quelque chose dans ses yeux qui te donne juste envie de retourner t'asseoir dans le box sans bouger jusqu'à ce qu'on te sorte d'ici. La main d'Alekseï lâche ton col pour venir attraper la tienne, tu ne dis rien. En même temps, qu'y a-t-il à dire quand les yeux de son propre père sont aussi froids qu'un hiver sibérien. Si ce n'était que ça.

J'y ai vu du dégoût.

Ce regard ne t'a jamais quitté, aussi clair dans tes souvenirs que tes premiers soirs d'orage.

Tu as serré la main d'Aliocha dans la tienne et t'as fermé les yeux.

Une glace. Tu voudrais bien une glace.



Ça sent les produits d'entretien et la lessive. Le carrelage ferait une super patinoire mais tu n'oses même pas y mettre le bout de ta chaussure. C'est pas super grand mais c'est lumineux. Rangé. Intimidant. Tu t'es agrippé aux lanières de ton sac à dos comme si ta vie en dépendait. La maman d'un mois qui te suit te dit que tout va bien se passer, que ton frère est quelqu'un de très bien- MAIS TU LE SAIS DÉJÀ CA mais quand même tu n'oses pas rentrer.

« Y a ta glace préférée dans la cuisine, tu es sûr de vouloir prendre racine derrière la porte ? »

La voix vient de derrière un mur - mais si ça se trouve c'est un complot des Raptors céles-

« Laisse les Raptors en dehors de ça, Asling. »

OH LES TRAÎTRES. ILS SAVENT DEJA. ET LA MAMAN D'UN MOIS ELLE A RIEN VU NOOOON IL NE VEUT PAS Y ALLER VITE IL FAUT FAIRE DEMI-TOU-

Oh. Peut-être qu'il peut quand même voler la glace avant que leur vaisseau ne le kidnappe sur la planète Zeronor-8X.

« C'est... LA BLEUE A LA FRAMBOISE ? »

Aliocha apparaît dans l'encadrement de la porte. Il a la coupelle sacrée entre les mains. Et il le sait parce qu'elle est transparente et qu'on voit du bleu à travers.

Les Raptors n'auraient jamais pu savoir. OUI ALIOCHA C'EST TOI ZVOOOOOM TU LAISSES VOLER TON SAC A DOS ET TU TE PRECIPITES DANS LE COULOIR-

« Tes. Chaussures. »

Il n'a jamais enlevé ses baskets à scratch aussi vite de sa vie.



07.10.2097 – 1402nd entry

« -VEUX UNE GLACE SMARTIES-COCA-MALABAR !
- ... Quoi ? Non ça n'existe pas déjà, donc choisis-en deux.
- JE VEUX UNE... SMARTIES-COCA !
- Tu es sûr que tu ne préfères pas plutôt vanille-frai-
- OH IL Y A LE NOUVEAU GOÛT SCHTROUMPF QUI PIQUE WOOOOO »
[Soupir]
[Raclements de gorge]
« S'IL TE PLAIT COCA-SCHTROUMPF QUI PIQUE ! »
[Soupir]
« On va vous prendre une glace à la pêche s'il vous plaît.
- Très bien m'sieur »
[Vrombissements de machine]
« QU-QUOI ? IL EST OU LE SCHTROUMPF QUI PIQUE- ET C'EST QUOI D'ABORD LA PÊ-
- Ferme-la. Tu manges la pêche d'abord et on verra plus tard pour ton... Schtroumpf.
- OUIIIII- MERCI MONSIEUR POUR LA GLACE. »
[Bruits de bouche]
[Raclement de gorge]
[Bruissements de papier]
« Alors ?
- Pourquoi t'écris ?
- Pour la science. T'occupe. Qu'est-ce que tu en penses ? »
[Silence]
« C'est si bon que ça t'a coupé la parole ?
- NH-NH.
- Avec. Des. Mots. Asling.
- BWEEEH C'EST PAS BON ON DIRAIT DU PAMPLEMOUSSE. »
[Bruissements de papier - Écriture]
« Donc tu vas pas la manger ?
- NH-NH C'EST DEGUEU.
- Trois cent yens à la poubelle. On rentre.
- ET MA SMARTIES-SCHTROUMPF QUI PIQUE ? ELLE EST OU ?
-  себе в задницу [Alphabet cyrillique supposé // russe détecté]. On. Rentre.
- ET POURQUOI TU M'AS VOLE MON DICTAPHONE ? HEIN ?
- Je ne vois pas de quoi tu parles. »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 10’08’’//




Nouvel appartement, nouvelle famille, nouvelle école, nouvelle vie, nouvelle période : LE. COLLÈGE. Tu avais tellement hâte d'y aller que t'en as oublié de petit-déjeuner. Aliocha a même du te planquer un sandwich au beurre de cacahuète dans la poche avant de ton sac à dos - et ça lui a valu ta bénédiction à la récré. Avec ton super bandeau pirate tu te sens comme un caïd, dans le genre badass mais gentil et qui veut se faire tout plein de copains. Tu veux plein de copains. Tu as désespérément besoin de copains.

Parce que voilà. Même les super-héros ont besoin de back-up, même Superman pourrait mourir s'il se retrouvait en un contre tous. Et tu n'es pas Superman, non, loin de là. T'aurais aimé, sauf que Superman il n'est ni roux, ni borgne, ni bizarre. Tu pensais que personne n'y verrait rien et finalement c'est toi qui as été miro, 0,5/10 à l'oeil droit, félicitation monsieur c'est un cas désespéré. Personne ne saura jamais qu'au départ t'avais 0,25 et que t'as négocié, un peu de pitié quand même.

Ils parlent ils parlent ils parlent mais toi tu n'entends rien tu es le plus fort tu ne sais pas être faible surtout. Sauf que c'est comme un chien qui pisse sur un monument. Ça a l’air de rien mais ça tache et ça pue.

De Héro en Zéro, HéraklAs est retombé dans le commun des mortels complexés. A l'âge où la norme est vénérée, tu te donnerais bien des baffes pour avoir espéré intégrer le moule. Sauf que le collégien que tu étais nourrissait des rêves naïfs bien trop grands pour lui, ce qui rend la chute toujours plus raide, toujours plus rude. ZBAM, une mort à déplorer, celle des miettes de ta confiance qui s'étiolait déjà bien trop vite.

La spirale s'amorce et le serpent se mord goulûment la queue. Tous les jours les brimades, tous les jours les moqueries, et les médecins qui s'y mettent, et Aliocha parfois. A chaque phrase son impact, c'est qu'il se transformerait presque en fromage français à force. Oui, celui avec des trous, là.

Et ça se cumule, et ça se cumule, et ça se cumule et...

T'as quand même un très bon dos, As.

Sauf qu'à un moment ça ne va plus, c'est difficile. C'est difficile de se lever pour aller en cours, c'est difficile de maintenir ses notes, c'est encore plus difficile de continuer à tout ignorer. Garde le cap, oui bien sûr. Va garder le cap avec un navire à la coque perforée de trous, tiens. Tu ne sais même pas contre quoi tu chouines, le destin ? Le karma ? Maudit karma.

Tu détestes les gens. Tu as fini par les haïr.

Utilise-les, As. Fais en sorte qu'ils aient pitié de toi, si tu arrives à les faire se sentir importants tu as tiré le bingo. Les autres ne sont jamais aussi naïfs que quand ils se croient en position de force.

Oh, Aliocha. Sa voix résonne bien trop clairement dans ta tête, des années après.

Faire en sorte qu'ils aient pitié. Se diminuer pour mieux les manipuler. Prendre ta revanche ? Oui et non, tu vois à court terme. Ce que tu veux, c'est leur affection, quelle qu'elle soit. Tu veux qu'ils t'aiment, tu veux qu'ils dépendent de toi. Et là ? Tu changes. Il n'y a plus rien à en tirer, c'est fini.

Tu changes et tu vas voir ailleurs.



Tu as repris la musique à peu près à ton entrée au collège. Ça aide à se sentir moins seul.

Pas le piano, non. Tu n'arrives plus à appuyer sur une touche sans avoir envie de le réduire en miettes. De tes gloires d'enfant ne reste plus que le fantôme de ton père qui t'apprenait tant bien que mal à jouer. Tu entends sa voix à chaque note. Non définitif.

Une énumération d'instruments chinée sur Internet. On ferme les yeux, on fait défiler le doigt, 3-2-1 TOP. Ah, non, pas la flûte à bec. Celui d'après.

La carrière d'Asling le harpiste est née.

Plutôt pas mal d'avoir réussi à intégrer le Conservatoire de Tokyo quelques années plus tard avec un instrument choisi au hasard. Tu fais comme si c'était rien mais personne ne peut compter les après-midi passées à s'écorcher les doigts sur les cordes en boyaux translucides.



De la haine des autres naît la haine de soi-même.

S'ils se moquent autant, c'est probablement pas sans raison.

Malheureusement pour toi As, tu les cumules. Carotte n'a-qu'un-oeil a pris un peu de poids, triste comme il l'était à s'en venger sur la nourriture. Glaces, gâteaux, glaces, McDo - la plupart de ton argent de poche passait dans des sucreries qui avaient au moins le mérite éphémère d'apporter un peu de douceur dans ton monde. Tu ne regrettes pas ces nombreux écarts.

Tu en avais si désespérément besoin.

Super-As s'est bien vite transformé en Fat-Ass à force d'entendre tous les autres l'appeler ainsi. Tu te regardes dans le miroir et il n'y a rien qui va. Rien du tout. Tout est détestable, et même si tu vois à moitié flou tu ne peux pas faire comme si ça passait. Tu vois tes chevilles un peu tordues, tes genoux pas très droits, tes hanches recouvertes de gras- Ah. Pourquoi toi, hein ? Pourquoi ? Pourquoi ?!

Ça t'a tant dégoûté que tu as vomi.

Encore et encore et encore.

T'étais prêt à tout pour les faire taire.



La vie n'a plus trop d'intérêt - la nourriture non plus d'ailleurs. C'est déprimant.

Tu te crois en pleine phrase de mutation, un peu comme Steven Rogers en entrant dans la machine du Dr. Erskine. Il faut beaucoup d'efforts avant de se transformer en super-soldat, et Super-As est prêt à tout mettre en oeuvre pour y arriver.

Les moqueries ont cessé.

Tu t'es teint les cheveux en noir pour la rentrée au lycée. Aliocha n'a pas bronché, faut dire que vers la fin tu avais l'orange en horreur. Tu ne lâches plus ton cache-oeil c'est fini. Fini. Tu as changé d'établissement, c'était la première marche du nouveau départ. Les moqueries ont cessé et les nouvelles personnes que tu côtoies ne savent rien. Renouveau salvateur. C'est comme la fois où tu t'es retrouvé sur le parvis de l'hôpital.

Ca sent la liberté et tu vois les options qui se profilent devant tes yeux, belles et illimités. La joie de la page blanche.

Ton manège continue mais Aliocha n'est plus dupe. Il a compris - mais il ne sait pas, il ne peut pas savoir à quel point il se sent mieux. Et le souci c'est que quand tu as une idée en tête tu ne t'arrêtes pas, As. Always been, always will be.

Toujours aussi expressif, toujours aussi énergique, mais le bébé a grandi et il peut faire ses choix. De ça tu es convaincu.

C'était difficile. C'était l'enfer. Comme quand il l'a traîné chez l'ergothérapeute quand il était plus jeune, à mettre des gommettes sur des images de situations dangereuses - ça t'a toujours bien fait rire ça hein, toi qui ne crains aucun danger. A la fin tu disais "aïe" mécaniquement pour lui faire plaisir, c'est fou comment ce petit mot peut avoir un pouvoir incroyable.

Là, il n'y avait pas de madame au chignon trop serré et aux yeux qui rigolent même quand elle était en colère. Non. Il n'y avait que lui, son frère de l'autre côté de la table et la nourriture entre eux.

« Mange. »

Non.

« Mange. »

Non.

« Asling. Dernière fois que je te le dis. Mange. »

« NON. »

T'as jeté les couverts sur la table en même temps que tu hurlais ta protestation. Aliocha avait des yeux impassibles, pire des réponses possibles à ta détresse. C'était la première fois d'une longue série.

Une longue, très longue série.



Aujourd'hui tu as la tête qui tourne.

Ça fait une semaine.

Une semaine où tu sens que le temps s'est rafraîchi mais bon, ça arrive et surtout en plein hiver.

T'es tombé dans les pommes.

Non, il y a des choses dont tu ne veux pas te souvenir et tu as bien raison.

D'ailleurs, la plupart se finissent avec un réveil à l'hôpital.

Aliocha te fixe avec une expression insondable.

Pas se rappeler. Pas se rappeler. Passerappeler.

Better left unsaid.



L'horloge est insupportable.

Tic

Tac

Tic



Depuis l'appendicite, c'est check-up journalier. Prises de sang hebdomadaires. C'était le prix à payer pour continuer à esquiver le traitement à la douleur.

Tout le monde te croit fragile comme un chiot, c'est pas vrai. T'es un bonhomme du haut de tes seize ans et demi, tu sais te battre. Tu fais du judo contre l'indication de tous les médecins ayant jamais existé mais tu t'en fous, si t'es aussi fort c'est parce que c'est eux que tu imagines à la place de tes adversaires. Victoire par K.O. de l'handicapé, on fait moins le malin le toubib hein ?

La vie est plus simple. T'as arrêté les teintures. Tu reprends du poids petit à petit même si les côtes saillent toujours. T'as réussi à renégocier ta vue, 0,75/10 maintenant ça se fête hein ? L'ophtalmo avait fini par capituler, "foutu pour foutu" qu'il avait marmonné avant de griffoner ton dossier.

T'as même des amis maintenant, qui l'eut cru. Quelques uns qui vont et qui viennent, Roza qui s'accroche. Elle est rousse comme toi, on vous prend pour des frangins - il leur en faut peu à vos petits camarades.

La vie est plus belle. Pour l'avenir ? On verra. Pour l'incontestable ? Advienne que pourra. Tout rentre enfin dans l'ordre.



Non.



18.09.2090 – 45th entry

[Grésillements]"Kbwah azbzbu… Kyaaaa ngouya ararazzzzzb." [Enregistrement peu fiable // mots non reconnus]
« Quelqu’un a vu mon microphone ? Impossible de mettre la main dessus c’est pas possible ça… »
"Attaa-aaa-yaaaa-iiiih" [Enregistrement peu fiable // mots non reconnus]
« T’as regardé dans ta mallette chéri ? Quand tu le cherches on finit toujours par le retrouver dans ta mallette et pourtant tu regardes jamais de-
- Tu me prends pour un dindon c’est ça ? Tiens, là. Je l’ai même vidée et y a rien dedans. Ah fuck, j’ai du courrier à dicter moi... »

[Bruits de pas dans l’escalier]
"Ngah oaho n-




T'es mort.



[Aboiements]
[Cris d'enfant]
« IL EST TROP BEAU IL EST TROP BEAU- »
« As, c'est une fe- »
« IL EST TROP BEAU IL S'APPELLE COMMENT ? JE VEUX QU'IL S'APPELLE NUNU »
[Soupirs]

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 2’33’’//




Tic

Tac

TicTacTicTacTicTac




07.07.2108 – 5781st entry

« Tu es insupportable. Ferme-la. As. As. Asling, ferme-la deux secondes bon sang. T'es incapable d'arrêter de piailler c'est incroyable. Où tu trouves toute cette énergie, là ? Ah oui, hyperactivité mon œil. Tu es juste un sale gosse braillard et infatigable. Comment j'ai pu te supporter jusque là, déjà ? Tss. Qu'est-ce que tu fais ? Lâche cette coupelle et rend-moi la bouteille de saké. Tu n'escomptes pas y boire ? Tu n'as pas l'âge, rappelle-toi. Tu n'es qu'un gosse. Mon gosse. черт возьми[Alphabet cyrillique supposé // russe détecté]. Tu m'as donné des cheveux blancs, As Tu le vois celui-là ? C'est de ta faute. Tu m'as épuisé, mais j'échangerai ça pour rien au monde tu sais ? Tu es mon univers. Je t'aime plus que tout. Même si tu me brises les reins et que tu fais des nœuds avec mes nerfs. Tu-Arrête, tu enregistres depuis toute à l'heure ? Ah, ce dictaphone, j'aurais dû le jeter à la poubelle quand tu-Ne touche pas à mon saké, Asling. Je t'aime, tu sais ? Petite étoile. Tu étais une tumeur à la base. La tumeur qui a fait grossir le ventre de maman. »
[Rire sarcastique]
« Maintenant t'es ma petite tumeur à moi et je refuse qu'on t'excise. Tu ne me quitteras pas, mh ? Ne me laisse pas, As. J'ai besoin de toi-Arrête d'enregistrer maintenant, le bruit du transcript est insupportable. Я не могу́ без тебя́ жить. Ты де́лаешь меня́ таки́м счастли́вым.[Alphabet cyrillique supposé // russe détecté] »

//FIN DE L’ENREGISTREMENT – 4’59’’//




L'eau.



Я не могу́ без тебя́ жить



La vague - tu pensais que ça irait.



Ты де́лаешь меня́ таки́м счастли́вым



De l'eau dans les cheveux, de l'eau dans les poumons, de l'eau dans les yeux, de l'eau dans les vêtements, de l'eau par-dessus bord, de l'eau jusqu'au plafond, de l'eau, de l'eau, de l'eau. La tête qui tape mais tout va bien tu t'en sors.

OU PAS.



« QU-QUOI ? IL EST OU LE SCHTROUMPF QUI PIQUE- ET C'EST QUOI D'ABORD LA PÊ-
- Ferme-la. Tu manges la pêche d'abord et on verra plus tard pour ton... Schtroumpf.
- OUIIIII- MERCI MONSIEUR POUR LA GLACE. »
[Bruits de bouche]
[Raclement de gorge]
[Bruissements de papier]
« Alors ?
- Pourquoi t'écris ?
- Pour la science. T'occupe. Qu'est-ce que tu en penses ? »


J'en pense que j'ai mal.



La lumière.

L'air. L'air au goût de liberté.

Les tictacs de l'horloge sont à peine couverts par les enregistrements qui tournent en boucle.

"DOCTEUR ! DOCTEUR, IL S'EST RÉVEILLÉ"


L'Homme

T'as toujours détesté les hôpitaux.

Y a quelque chose de mort dans l'air, d'apathique. Ça te va pas du tout au teint. Et les perfusions qui pourraient bien injecter du cyanure dans tes veines, et les infirmières qui viennent t'emmerder tous les quart d'heure.

Faut dire que tu es le nec plus ultra du patient poli et sympathique, faut les comprendre. Toujours un petit mot pour rire, toujours un sourire à donner. Oh le jeune de la chambre 433 ? Il est a-do-rable.

Oui oui. Adorable. Mieux vaut être adorable, ça aide toujours pour la suite. On ne change pas une équipe qui gagne et ta joie de vivre naturelle t'a toujours fait passer pour le naïf de service - merci Aliocha d'en avoir fait ton plus grand atout. Et après c'est toi que l'on juge crédule. Oui oui oui.

Tu as changé d’aile. Laissé ta compagne de chambre comateuse pour une suite tout seul. Ça fait une semaine que t’es réveillé. La télé continue de bugger, tu ne veux pas comprendre pourquoi la nana des infos ne sait pas lire la date du jour.

Tu es dans le déni le plus total, c’est ce qu’il y a de plus confortable. Dans un mois même pas tu rentreras à la fac, retrouveras tes potes, passeras tes partiels comme si de rien n’était en ce beau printemps 2109.

Et non pas 2111.

Ta fenêtre donne sur le parc mais tu tiens à peine sur tes jambes. Pas de sortie pour Monsieur Akikazu, non non. Il reste avec son kiné à faire de la rééducation parce que vous comprenez, deux ans sans rien faire ça atrophie les muscles oui oui. Mieux vaut ne pas courir de risque.

Tu leur as pas dit, hein. Petit cachotier avec toujours deux coups d’avance.

Tu as mis un pied dehors, puis un autre. Et tu es parti après avoir arraché tous ces tubes de l’enfer, à l’ancienne. Le petit As de huit ou neuf ans serait fier de ce qu’il est devenu.

Il y a une veste qui traine dans le couloir, probablement à un visiteur. Hop-là, sur les épaules. Esquive totale des infirmières sur ses guiboles tremblotantes, il parvient tant bien que mal à rejoindre la porte du service.

Tu as besoin de voir par toi-même le monde qui a changé. Surtout en dehors de ce mouroir.

Les escaliers, le grand hall, les vigiles. Tu as beaucoup appris depuis la dernière fois, tout est une question d’assurance. Tu es dans ton plein droit en venant ici bien sûr, tout le monde te croit.

Un pas dehors, puis un autre.

Toujours la même soif de liberté.

La Légende
RAPPORT MEDICAL – Actualisé le 05/06/2111

Condition générale – bonne. Le patient présente toujours des micro-lésions osseuses aux genoux, chevilles, hanches, épaules, coudes et poignets, ainsi qu’au niveau des 2 et 3e cervicales. Sévères lésions des disques entre les 7e et 8e lombaires, soignées entre janvier et septembre 2110. Déformations partielles des phalanges distales et lésions des articulations interphalangiennes proximales et métacarpo-phalangiennes modérées. Arthrose diagnostiquée au niveau de la hanche le 21/12/2109, à présent quasiment résorbée. Prescription d’AINS en cours.
Hémorragie interne à l’origine du coma // séquelles à prévoir sur le foie et les reins, les greffes partielles n’ont pas été rejetées – statut = OK.




AVIS DE RECHERCHE – ALERTE DE LA POLICE NATIONALE // TOKYO

Individu type caucasien – vingtaine d’années. Cheveux roux, yeux verts, tâches de rousseur et peau pâle. Environ 1m90, maigre. Aperçu portant une veste en cuir usée marron et une toge d’hôpital vert clair près de l’arrêt Hachimanyama – Setagaya. Si vous détenez la moindre information au sujet de cet individu, veuillez nous contacter au plus vite.



T’as trouvé ça drôle, au début. Maintenant tu tords tes doigts constellés de petites bosses en espérant qu’Aliocha ne l’apprenne jamais. T’as de l’espoir, au fond tu le sais très bien. Ça a dû être le premier prévenu de ton réveil et donc le premier au courant de ta fugue. Forcément la police l’aura contacté, forcément il sera furax quand la voiture s’arrêtera à l’hôpital. Au moins t’auras pu expérimenter l’effet de la sirène sur la circulation. La prochaine fois que tu passes en magasin de farces et attrapes, tu notes mentalement de ne pas oublier d’en acheter une.

Teare B. Jefferson
Messages postés : 451
Inscrit.e le : 21/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : fuck la police. ❤︎
Autre: ava : len-yan, deviantart
posté
le Dim 19 Mai - 10:09
par Teare B. Jefferson
Beau frère de mon autre moi. v_3.000 3303333686
Azy bon courage pour ta fiche v_3.000 901032552

(C’est parti pour un autre grand chelem)
Maze Jefferson
Messages postés : 181
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Sexy langue de vipère Teare ♥
Autre: Merci Driss pour l'ava ♥

★
posté
le Dim 19 Mai - 10:10
par Maze Jefferson
“Comateux à temps plein” v_3.000 3813954746
Ca gagne bien sa vie? ( enfin!)
Makoto Nanase
Messages postés : 4332
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Dim 19 Mai - 10:20
par Makoto Nanase
Tupu.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

v_3.000 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit v_3.000 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
v_3.000 Ld7d
v_3.000 BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
v_3.000 Cn3Ckyx
v_3.000 1EPYLUw
v_3.000 DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
v_3.000 E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
v_3.000 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
v_3.000 Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
v_3.000 YqECw0j
Benji N. Tarkovski
Messages postés : 226
Inscrit.e le : 12/07/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Kinbae N. Tarkovski ♥
Autre: [color=#996666]
posté
le Dim 19 Mai - 10:54
par Benji N. Tarkovski
J. P. P.
Chris J. Attacks
Messages postés : 216
Inscrit.e le : 21/03/2017
Fucked up's never been sexier
Fucked up's never been sexier
posté
le Dim 19 Mai - 11:34
par Chris J. Attacks
v_3.000 2794187138

Alekseï Arizona
Messages postés : 264
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Petit Prince Lullaby ♥
Autre:
— L'Araignée —
posté
le Dim 19 Mai - 13:12
par Alekseï Arizona
1. Tu t'es trompé de nom de famille. C'était O'Donnelly.
2. Il est où le maki/whiskey ?

Je suis déjà déçu.
Tu devrais retourner dans le coma.

(Même si je t'aime. v_3.000 428445822)
Nanako Kanon
Messages postés : 27
Inscrit.e le : 10/05/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Dim 19 Mai - 13:42
par Nanako Kanon
ptdr t ki ? v_3.000 3813954746
Alekseï Arizona
Messages postés : 264
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Petit Prince Lullaby ♥
Autre:
— L'Araignée —
posté
le Dim 19 Mai - 13:54
par Alekseï Arizona
Ah. Beaucoup mieux, je retrouve mon bébé d'amour. v_3.000 428445822
Il fallait que je te gronde, pour ton bien. Tu comprends n'est-ce pas ? Je ne t'en aime pas moins, tu es mon petit frère préféré. ♥
Je n'en peux plus d'attendre que tu reviennes m'embêter v_3.000 2432113367 fais-toi vite valider et rentre à la maison v_3.000 2432113367

Jitem.
T'es le plus bo.
Asling Akikazu
Messages postés : 6
Inscrit.e le : 18/05/2019
posté
le Dim 19 Mai - 13:57
par Asling Akikazu
Je vous aime pas les moches - surtout toi Chris mon 3e oeil t'a bien vu te taper mon frère v_3.000 4209819182

(et grand chelem oupas ok, fiche sans délai incoming t'es pas prêt titi)

MONFREREADOREQUEJ'AIMEETCETC - MEA CULPA v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050v_3.000 501520050
jtm t le plus beau je me réveille du coma juste pour te revoir v_3.000 1258839627


Bacon L. Beigbeder
Messages postés : 1796
Inscrit.e le : 23/08/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Celle qui fait du couscous.
Autre: Connard pathétique IRL, passe ta route.
#JeSuisJeanne
#JeSuisJeanne
posté
le Mar 21 Mai - 8:52
par Bacon L. Beigbeder
Non. v_3.000 2741732466
Ollie Alta
Messages postés : 159
Inscrit.e le : 08/03/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se :
Autre: cause en #CC6666. Bosse chez un fleuriste. Aussi menteur que mignon. Aime le rose. Et les lapins. Et aimer, tout simplement.
Veuf noir
Veuf noir
posté
le Mar 21 Mai - 10:39
par Ollie Alta
"Origines ;; Moitié maki, moitié whiskey." jpp c bo comme résumé
il est beau le bébé
Kyle Kemuri
Messages postés : 205
Inscrit.e le : 08/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Corbeau
Autre: Née le 23 aout : 16 ans
KicK-Ass Chipie♥
posté
le Mar 21 Mai - 17:31
par Kyle Kemuri
ENCORE toi??? Eh bordel...Je sais qu'on dit jamais deux sans trois....Mais là...

:B

ALLEZ! BONNE ÉCRITURE et Validation! :B
Ren Bashō
Messages postés : 219
Inscrit.e le : 05/08/2015

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Reiichi Basho ♦
Autre: LUV.
posté
le Mer 22 Mai - 10:42
par Ren Bashō
Beautiful oeil-numéro-trois !
v_3.000 1266160259 v_3.000 1362171446
Appia C. Tsuta
Messages postés : 43
Inscrit.e le : 22/05/2018
posté
le Jeu 23 Mai - 20:12
par Appia C. Tsuta
AHH TU ES LAAA ENFIN v_3.000 1984817200
PTAIN JTAI ATTENDU SI LONGTEMPS v_3.000 501520050
Ce début de fiche là ... de toute beauté comme d'hab v_3.000 3488335006

ps : Roza te fait un bisous v_3.000 3901106482 ...
Makoto Nanase
Messages postés : 4332
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Mer 29 Mai - 13:02
par Makoto Nanase
Délai dépassé v_3.000 3766924225
Ajout de trois jours supplémentaires v_3.000 3766924225

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

v_3.000 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit v_3.000 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
v_3.000 Ld7d
v_3.000 BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
v_3.000 Cn3Ckyx
v_3.000 1EPYLUw
v_3.000 DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
v_3.000 E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
v_3.000 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
v_3.000 Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
v_3.000 YqECw0j
Alekseï Arizona
Messages postés : 264
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Petit Prince Lullaby ♥
Autre:
— L'Araignée —
posté
le Mer 29 Mai - 13:12
par Alekseï Arizona
Asling a écrit:v_3.000 Unknown
v_3.000 1308063074 v_3.000 109458484
Carmine S. Bellandi
Messages postés : 1681
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Seyfried Bellandi
Autre:
Buldozer diplomate
Buldozer diplomate
posté
le Mer 29 Mai - 19:29
par Carmine S. Bellandi
v_3.000 3182035657

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


So if you want to push, I'm a shove || If you want to spar we can do it no gloves || And if you're gonna run at me you better do it hard || 'Cause I fear no fall, no brawl, no scars
I'm two pounds shy of a bomb || I'm one shade short of alarm || I'm too past wrath that I'm calm || Got two last laughs in my palms

And all around the sirens play
Don't get in my way
◀◀    ❚❚  ▶▶



Yzma, spirit animal:
Maze Jefferson
Messages postés : 181
Inscrit.e le : 16/04/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Sexy langue de vipère Teare ♥
Autre: Merci Driss pour l'ava ♥

★
posté
le Mer 29 Mai - 19:46
par Maze Jefferson
Fais gaffe, il va plus être frais le demi maki après. v_3.000 3766924225
Asling Akikazu
Messages postés : 6
Inscrit.e le : 18/05/2019
posté
le Mer 29 Mai - 21:48
par Asling Akikazu
v_3.000 4086385827

Techniquement j'ai tjrs pas demandé de délai les rageux là v_3.000 3881020385
Ayame Fujikawa
Messages postés : 528
Inscrit.e le : 05/02/2017

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Princesse Poulpette
posté
le Mer 29 Mai - 22:14
par Ayame Fujikawa
C'toi le rageux. Les 3 jours comptent comme délai même si tu ne les as pas demandés v_3.000 3766924225
Satoshi Totsuzen
Messages postés : 704
Inscrit.e le : 15/07/2014

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : /
Autre: Merci Jian pour l'avatar ♥

★
posté
le Mer 29 Mai - 22:40
par Satoshi Totsuzen
v_3.000 2794187138

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


v_3.000 Sato-s10

avatars tournants (voir les noms en dessous). Signa par Chû, merci ♥️
Merci Chû, Keanu, Takashi, Mad et Bacon Beige-Betterave pour les avatars ♥
Makoto Nanase
Messages postés : 4332
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Dim 2 Juin - 16:32
par Makoto Nanase
Délai d'une semaine ajouté, suite à une demande mp v_3.000 835842171

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

v_3.000 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit v_3.000 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
v_3.000 Ld7d
v_3.000 BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
v_3.000 Cn3Ckyx
v_3.000 1EPYLUw
v_3.000 DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
v_3.000 E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
v_3.000 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
v_3.000 Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
v_3.000 YqECw0j
Alekseï Arizona
Messages postés : 264
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Petit Prince Lullaby ♥
Autre:
— L'Araignée —
posté
le Mer 5 Juin - 16:59
par Alekseï Arizona
Dernière ligne droite v_3.000 1984817200
Seyfried Bellandi
Messages postés : 481
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
Reine des Chagasses
Reine des Chagasses
posté
le Mer 5 Juin - 17:11
par Seyfried Bellandi
v_3.000 128457956

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

v_3.000 181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

v_3.000 85277910
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-Chevalierv_3.000 50-50-2Earth Wolfv_3.000 50x50-56504f9 v_3.000 Svinv_3.000 3zm1 v_3.000 5yh3v_3.000 Opol0Q6v_3.000 FHZzEDvv_3.000 7Uxn8zPv_3.000 494ZUS0v_3.000 1553711497-50-50FTM 50x500v_3.000 B50x50v_3.000 1553722908-no-50x50v_3.000 Tdj2v_3.000 Logo_510v_3.000 190412122437274038 v_3.000 RXqdRpDv_3.000 Logo5010v_3.000 VBL1j1M v_3.000 1559228694-50x50v_3.000 Qlaa v_3.000 IcoSC5050 v_3.000 Bouton10 v_3.000 Bouton15