Harrison Liesse [TT]
Anonymous
Harrison Liesse [TT]
Invité
Harrison Liesse [TT]
posté
le Dim 7 Juil - 12:31
par Harrison Liesse [TT]
Lorsque vous vous réveillez ce matin, la journée semble magnifique. Le soleil entre dans votre chambre et vous vous sentez particulièrement bien après une bonne nuit de sommeil. Néanmoins, quelque chose vous gêne, n'est pas comme d'habitude. Sur votre torse ou entre vos jambes, vous sentez un poids inhabituel. Soudain effrayé, vous vous levez pour vous observer dans le miroir et réalisez que vous avez changé de sexe.
Variante

Dans ce texte, nous vous demandons de faire un acrostiche.
Pour rappel, un acrostiche est un mot composé par les premières lettres des paragraphes d'un texte. Vous êtes libre de choisir le mot en question, tout comme vous êtes libres de prendre en compte vos dialogues ou non.
Rappel des règles

✗ Les réponses sont limitées à 1500 mots maximum.

Infos:

Harrison Liesse est beau joueur et ressemble à ça dans sa version femme/homme.
Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir 1562495397-8a8085191d520dc9c7d09736263cd205






Bordel. Un bon gros mal de crâne accentué par la sonnerie du réveil. Y’a pas meilleure façon de commencer la journée. J’écrase mon coussin sur mon visage afin d’amoindrir le vacarme que fait le crieur à ma droite avant de changer d’avis et de bondir sur lui pour l’étouffer, toujours armé de l’oreiller.
J’appuie, violemment, comme si l’objet était le visage d’une personne à assassiner. Je donne des à-coups jusqu’à la mort du sujet avant de relâcher ma prise sur le tissus blanc. Mes phalanges sont laiteuses, fines. J’ai peut-être un peu trop abusé.
J’étire mes épaules en arrière, faisant craquer mon dos. Puis je m’arrête. Mes pectoraux ont fondu dans la nuit ? J’ai l’impression d’avoir perdu la moitié de ma personne. Mes membres sont fins, voir invisibles… Je me casse la gueule du lit, empêtré dans les draps.

A terre, je me palpe. Crâne ? Toujours la même tignasse. Visage ? Plus de barbe. Torse ?

« Han ! »

S amer. Oh. Okay, torse sensible. Tétons ? Plus que d’habitude. Je reste encore un instant dessus, m’assurant de la chose. Mon visage devient chaud. Je me racle la gorge. Le son n’est pas au point. Je me racle la gorge une seconde fois.

« Un-deux un-deux test. »

Invraisemblable, une voix de femme. Mes mains remontent à ma gorge. Plus de pomme. Mes mains descendent entre mes cuisses. Plus de banane… mais une pêche. Je tâte, m’assurant de nouveau de mes découvertes et…

« Oh… rm… ok. »

Laissons quelques minutes se passer avant de sortir de la chambre. Je retire le reste de mes vêtements, j’ouvre la porte de la salle de bain et me colle devant la glace. Mon esprit lute entre vision de bonheur et de panique. Où est passé mon vrai moi ? Où est passé mon corps musclé, ma mâchoire, ma barbe et surtout… Oh, quoi qu’au moins comme ça j’ai pas à mettre de caleçon.

Harrassé, je laisse les secondes s’écouler. Je suis toujours fixé devant cette nouvelle personne. Taille fines, jolies hanches, petite poitrine ferme et, j’ai vérifié, sensible.
Mon cerveau cogite. Mon sang tourne. C’est difficile de se concentrer avec elle, avec moi devant… moi. Je m’en noierais dans mon reflet tel Narcisse.

Invraisemblable, mais qu’est-ce que je suis belle putain.

Rapidement une information me revient. J’avais entendu parler d’un filtre gender swap, ça doit être un coup de quelqu’un. J’étais ou hier ? Au bar, puis… Oh le fils de pute.
Je vais prendre mon téléphone sur lequel j’entre le numéro de Basil. C’est de son niveau ça, y’a pas photo.
Il aurait pu me proposer, il sait que j’aurais accepté, on se serait rendu la pareille, mais non, monsieur Hirsch est bien trop taquin pour demander, Monsieur Hirsch préfère savoir que pendant un temps je serai chamboulé.

Sans qu’une sonnerie se passe, il décroche et reste muet. J’entends son sourire. Je garde une voix calme. Douce. Féminine en plus de ça.

« Si t’es pas là dans quinze minutes je te fais manger ton chapeau. Ou mieux, j’te l’enfonce bien profond. »

Ce connard.
Je raccroche. Il est bien au courant de l’histoire, il sait ce pourquoi je l’appelle, ce qui va se dérouler lors de son arrivée. Mais en attendant j’ai une dizaine de minutes à tuer et même si mon réveil a été agréable, j’ai une faim de loup.
Un café noir et un tour par le panier à fruits. Dessus, deux pêches et une banane disposée de façon ostentatoire, sans doute par Basil. Il avait prévu le coup ce connard.

Haut les cœurs, il ne perd rien pour attendre.

__________


acrostiche:

BASIL HIRSCH :rire: (Un membre de Tasty Tales)
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Black Chocolate. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite.

Nos partenaires
RPG-ChevalierÉpreuve 3 || De l'autre côté du miroir 50-50-2Earth WolfÉpreuve 3 || De l'autre côté du miroir 50x50-56504f9 Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir SvinÉpreuve 3 || De l'autre côté du miroir 3zm1 Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir 5yh3Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir Opol0Q6Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir FHZzEDvÉpreuve 3 || De l'autre côté du miroir 7Uxn8zPÉpreuve 3 || De l'autre côté du miroir 494ZUS0Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir 1553711497-50-50FTM 50x500Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir UkbcÉpreuve 3 || De l'autre côté du miroir 1553722908-no-50x50Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir Tdj2Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir Logo_510Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir 190412122437274038 Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir RXqdRpDÉpreuve 3 || De l'autre côté du miroir Logo5010Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir VBL1j1M Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir 1559228694-50x50Épreuve 3 || De l'autre côté du miroir Qlaa