Stanéria [NRP]
Anonymous
Stanéria [NRP]
Invité
Stanéria [NRP]
posté
le Lun 8 Juil - 1:12
par Stanéria [NRP]
Hello ! Je sais que j’ai déjà joué Klyde (alias Klavdi de son vrai nom) dans l’épreuve du mini-RP mais étant un gamin amnésique qui a grandit pour devenir une machine à tuer, l’occasion était juste trop belle. Je dirais même que j’ai parfois rêvé d’être un texte pareil sur ce perso donc enjoy !

Description rapide de son univers :

Steampunk, 1894, le Vatican reste le siège de la religion chrétienne et il est placé à Moscou. Les zootropes sont des humains qui peuvent se changer en animaux, stigmatisés de "démons" que l’Eglise et la Milice veulent éradiquer.

Petite histoire du perso pour resituer l’intrigue :

Klavdi Rozannov était un gamin normal avec des parents aimants (et zootropes), jusqu’au jour où la Milice s’en mêle. Klavdi est séparé de sa famille à 6 ans, amnésique et recueilli par les prêtres dans un camp d’entrainement secret du Vatican à Saratov et devenir un Guide du Saint Ordre, un enfant soldat sans âme.
Rebaptisé Klyde, il passera les treize années à venir à être conditionné sous les préceptes de Dieu via la Bible, à honorer Sa parole et tuer aux armes blanches ou à feu les démons impies avant d’être relâché à Moscou accomplir sa mission sacrée.
Rendu schizophrène par les atrocités vécues dans le camp, il est persuadé qu’une Sainte du nom de Sveta vit dans son esprit fut envoyée au nom du Seigneur sans qu’il ne sache pourquoi.




Il avait mal. C’était tout ce qu’il savait, alors que sa conscience flottait dans un brouillard cotonneux. D’ordinaire, il voyait son esprit comme un sanctuaire serein et lumineux où logeait Sveta mais il ne ressentait aucunement la présence de la Sainte. Pire encore, tout était froid et silencieux, la douleur irradiant dans sa poitrine où il avait souvenir d’avoir été touché. Allait-il mourir ?

Klyde n’avait pas peur de la mort, il savait que les Guides ne sont pas destinés à une longue vie, mais il aurait au moins voulu démontrer à Pavel qu’il ne partirait pas les pieds en avant si rapidement. Il avait encore des choses à prouver à son ancien mentor, il aurait voulu… le rendre au moins fier de lui, lui montrer qu’il n’avait pas perdu son temps. Le roux était la seule famille qu’il s’était créé au camp, il n’avait aucune vie avant d’avoir été recueilli par les prêtres.

"C’est faux" retentit une voix infantile dans le vide. "C’est juste que t’en souviens pas."
Le jeune homme ouvrit brusquement les yeux, le cœur s’accélérant. Il avait déjà entendu une voix d’enfant, celle de son ami Nika décédé il y a des années. Klyde était persuadé qu’il lui avait parlé d’entre les morts.
"Moi aussi je suis mort. C’est même toi qui m’as tué ! "
Ah… possible. Il avait dû abattre quelques enfants dans sa jeunesse, pour empêcher le doute et le Malin de prendre possession d’eux.  Il ne serait pas étonné qu’à l’aube de rencontrer le Créateur certains lui en fassent le reproche.
"Non, c’était bien avant. Tu t’en rappelles vraiment pas ? Tu m’as oublié ?"

Dans un grognement de douleur, Klyde roula sur lui-même au sol pour se relever et fut surpris de ne constater aucune trace de sang sur son torse. Où était l’immonde coup de griffe du lynx qu’il avait achevé ? Plus encore, où était le jeune garçon qui lui parlait ?
"Derrière toi."
Il tourna alors la tête et eu un moment d’arrêt. L’enfant n’avait pas six ans, brun, les cheveux noirs en pagaille et des yeux… ses yeux. Le même bleu glacial, trié de blanc et d’argent. Il comprenait à présent pourquoi son regard trop clair était dérangeant, il avait l’impression que l’autre transperçait son âme alors qu’il restait simplement debout devant lui dans une chemise blanche trop grande.
"Qui es-tu ?" croassa-t-il.
"Je suis toi" lui répondit le garçonnet avec le ton qui trahissait une évidence.
Il ne pouvait pas être lui, il  lui avait dit l’avoir tué. Rien n’avait de sens.
"Tu réfléchis trop Klyde. Moi c’est Klavdi, j’suis ton vrai toi ! Celui que tu as oublié."

Celui qu’il avait tué ? Il se souvenait d’un Klavdi, de nom du moins, les prêtres lui avaient affirmé qu’il était mort depuis longtemps.  Comment pouvait-il être lui ? Satan cherchait-il encore à le tromper ?
"J’étais là avant les prêtres, avant Nika et avant Pavel. Notre papa était médecin, il ne voudra pas que tu tues des gens que lui voulait soigner."
"Je ne tue personne. Je renvois juste les démons à l’enfer où ils appartiennent."
"Et les autres enfants ?"
"Ils doutaient du Seigneur. Le Malin les avait condamnés."
"Ce n’est pas ce que Mama nous a appris. » Il bouda. « Elle voulait qu’on soit gentil avec les autres, elle fâchait même Adam parce qu’il se battait."
"Qui est Adam ?"
"Notre grand frère. Le vrai. Celui qui t’aime."
Klyde eut envie de lui rétorquer qu’il avait déjà un frère qui l’aimait mais "Pavel n’est pas ton frère. C’est un mensonge."
Il pensa d’abord à répliquer violemment face à cet outrage mais le regard pur et innocent de l’autre l’obligea à rester honnête. "Je sais" concéda-t-il au jeune Klavdi.
"Mentir c’est mal."
"Je sais" répéta-t-il plus lentement en baissant la tête.

Le garçonnet sourit de toutes ses dents et s’approcha de son double adulte. Sans timidité aucune, il enserra le corps fatigué de ses petits bras, arrivant à peine à en faire le tour. "Se confesser c’est bien. Mais pourquoi tu veux garder ce mensonge ? Ça te blesse, je le sens."
"Parce que…" Klyde l’ignorait.
"Si tu sais, mais tu veux pas le dire."
"Pourquoi me demandes-tu alors ?" Cette conversation l’agaçait, il n’en voyait pas le but.
Il n’eut qu’un autre sourire et la tête du gamin logé dans son cou. Il pouvait sentir son nez contre sa peau, son souffle qui le chatouillait. Nika faisait la même chose quand ils étaient enfants, à dormir l’un contre l’autre après une longue journée d’exercices ou une correction sévère bien sentie.
"Ça aussi c’était interdit. Pourquoi tu l’as fait ?" renchaina la voix étouffée contre lui.
Klyde se demanda un instant si les deux questions étaient liées.
"Bien sûr" ne cacha même pas Klavdi.

Les tiraillements dans sa poitrine lui semblaient moins présents mais sa tête bouillonnait de tous ces non-dits qu’il avait si longtemps gardés pour lui. "Parce que j’en ai besoin" fini-t-il par avouer. "J’aimerai tellement que Nika soit encore là, que Pavel tienne à moi autant que moi je…" Une boule se coinça dans sa gorge.
"Tu l’aimes ?"
"C’est mon faux frère" répondit-il Klyde avait un brin d’ironie mal placé. "Bien sûr."
Le petit se détacha et secoua la tête en gonflant ses joues. "Non, tu l’aimes."
Ces mots-là avaient encore moins de sens. "C’est la même chose, non ?" mais la mine compatissante de son lui plus jeune le fit douter.
"C’est encore pire que je croyais" fit simplement Klavdi en croisant ses bras menus. On aurait dit qu’il imitait quelqu’un de sérieux. Peut-être son père, il était médecin d’après lui.

Le garçon, apparemment capable de lire la moindre de ses pensées, illumina son visage d’un nouveau sourire. Il était plus serein, heureux. Il devrait être penser à faire la même chose puisque ça semblait si bien aller à son autre lui.
"Oui ! Tu dois te souvenir de quand tu étais heureux ! Tu dois te rappeler de Mama, Papa, Adam et de l’ange."
La dernière réplique eut toute son attention. "Quel ange ?" Il avait déjà une Sainte à ses côté, y avait-il aussi un ange dans le passé ?
"C’est Sveta. Mais pas ta Sveta à toi mais la mienne. Tu dois te souvenir Klyde et la retrouver. Au moins elle. Après tu pourras te rappeler de tout et ça ira mieux."
"Je ne comprends pas… qu’est-ce qua ça signifie ?"
"Je dois pas dire, tu dois trouver tout seul. Si moi je sais, toi tu finiras pas savoir. Mais faut que tu t’en souviennes."
"Me souvenir de quoi ?" s’agaça de nouveau le Guide.
Le petit le regarda dans les yeux et s’adressa à lui distinctement une dernière fois avant de disparaitre.

Klyde se réveilla en sursaut sur un des toits de Moscou, le corps dans une marre de sang et le cadavre d’un homme lynx allongé non loin.  La pluie raisonnait dans sa tête en même temps que les mots du jeune Klavdi.

"Ce que ça fait d’être ‘moureux."
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Black Chocolate. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite.

Nos partenaires
RPG-ChevalierEpreuve 5 : A celui que j'étais 50-50-2Earth WolfEpreuve 5 : A celui que j'étais 50x50-56504f9 Epreuve 5 : A celui que j'étais SvinEpreuve 5 : A celui que j'étais 3zm1 Epreuve 5 : A celui que j'étais 5yh3Epreuve 5 : A celui que j'étais Opol0Q6Epreuve 5 : A celui que j'étais FHZzEDvEpreuve 5 : A celui que j'étais 7Uxn8zPEpreuve 5 : A celui que j'étais 494ZUS0Epreuve 5 : A celui que j'étais 1553711497-50-50FTM 50x500Epreuve 5 : A celui que j'étais UkbcEpreuve 5 : A celui que j'étais 1553722908-no-50x50Epreuve 5 : A celui que j'étais Tdj2Epreuve 5 : A celui que j'étais Logo_510Epreuve 5 : A celui que j'étais 190412122437274038 Epreuve 5 : A celui que j'étais RXqdRpDEpreuve 5 : A celui que j'étais Logo5010Epreuve 5 : A celui que j'étais VBL1j1M Epreuve 5 : A celui que j'étais 1559228694-50x50Epreuve 5 : A celui que j'étais Qlaa