Edéa Ō
Messages postés : 19
Inscrit.e le : 25/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : :burn:
Autre: :burn:
posté
le Dim 25 Aoû - 17:19
par Edéa Ō
Edéa Ō
your local queen
Informations générales
Nom :Ō
Prénom.s :Edéa.
Âge :1.12.2084 - 26ans
Genre :"Félicitations madame, c'est une petite fille."
Origines : Nippone.
Activité :Danseuse.
Sexualité :Het'
Avatar :Yan, par WLOP.
Réglement : -
CheminJ'ai été membre du forum, il y a super longtemps (et pas longtemps) - c'est le seul forum RP dont je conserve un bon souvenir, j'ai retrouvé le chemin toute seule !
Autre :I'm cool as a cucumber.
Histoire


Elle court.

Elle court, écorchant la chair tendre de ses petits pieds agiles, elle court, ses cheveux fouettant les rondeurs de son visage d'enfant, elle court. Elle court, et elle a le sentiment que rien ne peut l'arrêter. Elle court, trébuche sur une racine, aïe, ça fait mal, tant pis, elle court. Rien ne peut l'arrêter, non, pas même la terre qui semble gronder sous ses pas. Au loin déjà des cris s'élèvent, mais elle ne les entend pas.

Elle n'entend pas.

Ni le craquement des branches sous ses pieds, ni le battement furieux d'ailes des oiseaux qu'elle effraie, ni le grondement lointain qui annonce l'orage, non, rien. Rien. 
Son sang bouillonne tout près de ses oreilles, et elle se sent pousser des ailes.

Sa robe gonfle autour d'elle, nuageuse, elle en attrape les pans et les serre dans sa petite main moite. 

"Bientôt."

Bientôt, pense-t-elle. Bientôt libre, elle le sait, pour quelques minutes tout au plus. Elle ne tourne pas la tête, pas besoin, elle sait, il est là, tout près d'elle ou, peut-être, peut-être est-il plus loin, mais plus pour longtemps car voilà la pente, la fameuse pente qu'il ne prendra jamais le risque de descendre, lui, derrière elle. Il ne la descendra pas pour ne pas abîmer ses vêtements, ses vêtements neufs achetés par papa, car lui est le bon enfant, l'enfant voulu, l'enfant prodige, celui qui obéit, qui réussit, celui qu'elle n'est pas. Lancé à ses trousses par papa, il reviendra bredouille à la maison, n'ayant pas pu la rattraper et, peut-être, peut-être alors qu'il se fera fâcher et peut-être, peut-être que papa l'aimera un peu moins. Peut-être.

Elle souffle.

Elle souffle bruyamment, mécontente. Qu'est-ce qui n'a pas marché ? D'ordinaire elle réussit à tromper la vigilance des adultes pour quelques minutes, d'ordinaire oui, mais pas aujourd'hui. D'ordinaire, elle se faufile hors de la maison pour quelques minutes de bonheur, celles où, dans un coin de nature, elle envoie valser ses chaussons pour danser comme elle l'entend.
Adieu dégagé, entrechat et grand jeté, elle roule en boule toute la rigueur du monde dans son cache-coeur et danse comme elle le veut, comme elle le peut, comme elle l'entend, car c'est la seule chose qu'elle entend. 
Juste, elle danse.

Elle aime la danse. 
Parfois, elle oublie qu'elle aime. Elle voudrait plaire à papa, au fond d'elle : elle voudrait qu'il l'aime, et il aime la danse classique, alors elle, elle, du haut de ses neuf ans, tout ce qu'elle peut faire, c'est danser toujours mieux, toujours plus. Si elle parvient à danser comme maman alors peut-être que papa l'aimera un tout petit peu, au moins juste ça, ce serait bien que papa l'aime, un tout petit peu. 
Juste un tout petit peu. 

Pourtant plus elle danse et moins papa est content. Ce n'est jamais assez, jamais assez bien, jamais assez travaillé, jamais assez maîtrisé. Pourquoi, papa ? Pourquoi ça n'est jamais assez ? 

"Parce qu'elle est sourde. Elle n'entend pas la musique. Elle n'entend rien. Ça ne sert à rien de continuer, elle ne peut pas y arriver."

"Mais si !" qu'elle voudrait crier. Mais si ! Si, elle peut ! Pourquoi ne la croit-on pas ? Du revers de la main, elle arrache des larmes collées à ses joues roses. Il faut la croire, papa. Regarde-la, ta petite fille, debout parmi les arbres, un pied devant l'autre, regarde-la. Elle danse. Elle n'entend pas, non, mais elle ressent. Elle ressent et c'est bien suffisant. Elle ressent et son corps s'exprime oui, il a des choses à dire, des choses comme "Regarde-moi"

Un sourire naît sur ses lèvres. Puisqu'elle a déjà un nom de roi, il ne lui manque qu'à danser comme une reine. Alors, elle se le jure. 

"Je serai reine. Je serai reine, ou je ne serai rien", comme une promesse pour elle-même. 


Elle tourne.

Elle tourne, tourne sur elle-même, ou peut-être est-ce l'univers qui lui tourne autour. Comment faisait maman, déjà ? Elle fouille dans sa mémoire d'enfant, ferme les yeux, déglutit. Maman dansait bien mieux qu'elle, sans doute mieux qu'elle n'y arrivera jamais. Peut-être a-t-on inventé la danse pour elle, se dit-elle. Elle dansait, et papa la regardait de ses yeux amoureux. Ils étaient beaux et, quand bien même ils n'ont pas choisi de s'aimer, ils ont appris. Ils ont appris, c'était dur. C'était un amour rempli de consignes, de devoirs, un amour incontestable, incontesté. Incontestablement, il fallait apprendre à s'aimer. Elle aussi, plus tard, elle sera comme papa et maman : il lui faudra apprendre à aimer, peu importe qui, peu importe quand. Aimer, dans le fond, c'est comme la danse, c'est difficile, il faut travailler, les efforts ne sont pas récompensés tout de suite, c'est vrai, mais à force d'acharnement ça devient beau, ça devient beau. Il faut apprendre les pas, supporter la douleur, faire des sacrifices. Mais ça devient beau.

Maman était belle.

Et tout s'est écroulé. Maman a arrêté de danser. Peut-être est-ce pour ça que papa n'a plus jamais regardé personne avec ses yeux d'amoureux : maman ne dansera plus. Alors, puisque maman ne dansera plus, ce sera elle qui le fera. 

Elle dansera pour papa.


__________



"Tu seras reine ou tu ne seras rien. Comme un fil accroché à ton nombril qui te tire vers l'avant. Un pied devant l'autre, tu le suis, confiante, les yeux fermés sur une route jonchée de silences. Tu te meus avec une grâce féline, décidée, tu te meus en laissant ton corps te guider, il s'exprime avec et pour toi car, ce corps, lui qui se déplace dans ce silence, ce corps est ton seul moyen d'expression. Les sons glissent sur ta peau et font sens, tu les sens sans les entendre, palpables. Ton monde n'est pas celui du néant, de l'absence, de l'inachevé. Non, ton monde, ton monde à toi..."


Le rideau se lève.

Elle sent contre son poignet les vibrations de son discret bracelet. Elle sent. Du coin de l'oeil elle observe le premier rang, plongé dans la pénombre, elle observe et reconnaît, oui, elle croit reconnaître ce frère au visage fermé, concentré, juge. Elle le reconnaît. 
Elle lève le menton. 

Elle inspire. 

Ça sent le cuir, la laque, ça sent la colophane et le parquet ciré. Le sang bat furieusement contre ses tempes, à moins que ça ne soit les vibrations du bracelet qui se font plus fortes. Elle sent. 

Fébrile. Elle se sent un peu fébrile. Pourquoi ? Ça n'est pas à cause de la scène, non, elle en a l'habitude, un peu. Elle connaît ce ballet par coeur. Son frère ? Se sent-elle aussi fébrile à chaque fois qu'il vient la voir danser ? Peut-être, oui. Ce frère qui est meilleur qu'elle, plus intelligent, plus doué, ce frère qui ne danse pas, plus mesuré, plus calme, lui qui ne s'échappait pas pour danser comme il le voulait, ce frère qui entend, oui, ce frère qui est plus comme papa. Peut-être vient-il la juger une énième fois, ce soir, et poser sur elle un regard réprobateur. Peut-être analyse-t-il tout ses pas, relevant lorsqu'elle est en avance sur le temps, en retard sur les autres. Peut-être. Peut-être est-ce à cause de ce qu'il lui a annoncé plus tôt, aussi, puisque ce frère est maintenant marié. Marié ! Dieu que papa avait l'air satisfait ! 
Si sa fille ne l'est toujours pas, c'est sans conteste à cause de son handicap, se dit papa. 
L'Incontestable n'a que faire de gens comme elle, se dit-elle. 
Il ne peut y avoir plus grande fierté que contribuer à l'avancée de son pays, se dit papa. 

Et l'espace d'un instant, elle plonge dans une fraction de seconde aussi vaste que l'océan du temps et envie ce frère dont le destin est maintenant lié à celui d'un inconnu. Pourquoi n'a t-elle pas le droit, elle aussi, à une part d'affection et de bonheur ? N'y a-t-il vraiment personne, personne pour l'aimer elle, juste elle ? Est-ce que l'Incontestable la puni d'être passée par des lits inconnus à la recherche de résidus d'amour cachés au fond de draps souillés par d'autres, en la privant de sa lettre ? Son âme, son corps sont-ils perdu au point qu'aucun autre ne soit compatible ? 

Elle rayonne, dans sa robe blanche, elle rayonne, son port de tête est altier et ses yeux se meurent. Sa chevelure forme une couronne au dessus de sa tête. Un pas gracieux devant l'autre, et son corps s'engouffre dans la lumière incandescente.

Ça crépite. Tout est cotonneux. Sensation étrange qui s'empare de son être.

Peu importe, de toute façon. Ce soir, elle est reine. Et elle s'élance sous les vibrations de la salle. 

Les vibrations. Les vibrations ? 
À moins que... ? 


Noir. 


Elle rouvre les yeux. Noir. En un battement de cils, tout a disparu. Combien de temps s'est-il écoulé ? 
Noir, il fait noir, noir et chaud, puis humide aussi, aïe, elle se cogne, ce n'est rien qu'elle se dit, debout, reste debout, que sont ces mille odeurs désagréables ? Ça sent l'Enfer, ça sent la Mort, partout, partout, noir. La voilà désormais aveugle, non, sa vue ne peut pas l'abandonner maintenant, non, elle se sent nue et seule, perdue, où, pourquoi

Elle court. Elle n'entend pas.

À qui sont ces larmes qui lui lèchent les pieds ? 

Tu as déversé ta colère sur les Hommes. Pourquoi une telle punition..? Allons. Allons, Shukumei. 
Ne pleure plus.

Sursaut.

Elle se réveille en sursaut, ah, sueur, le souffle moite, les mains erratiques, son corps luit d'une fine pellicule de peur, exquis, le silence assourdissant est noir et ne veut pas se taire, ah, ah !

Ah. C'est lui...


Depuis deux années, elle continue de faire vivre Shukumei un peu plus chaque fois, nuit après nuit. Ce sont des nuits aux yeux rempli de larmes, inconsolables, jusqu'au réveil d'Aube et elle ne peut alors pas dormir, non, comment ? Comment dormir avec Shukumei qui tambourine à la porte du sommeil, en proie à la folie ? 

Elle veille, seule, à ses côtés. Elle n'aime pas ça. Elle ne l'aime pas. Mais qui veille sur elle ? 

Elle se mord la lèvre. 

Stupide, stupide créature apeurée, vraiment, que crains-tu ? Toi qui, ce soir comme tant d'autres, toi qui t'en remets au bon vouloir d'un système que tu crois infaillible pour sauver ton âme, sincèrement, que crois-tu ? 
Incontestable incontestement contestable, oeuvre imparfaite de l'Homme qui joue avec le bonheur de millions de coeurs. Ouvre les yeux : après ce bug national, comment continuer à lui faire confiance ? Comment lui abandonner l'avenir sans douter une once ? 

Tes mains sont moites d'angoisse. Tu angoisses et tu reprends tout, de ta naissance à ce jour le monde te paraît mensonge et tromperie, ta confiance aveugle en ce que tu ne peux contester s'effrite et l'univers se fracture à coups de défiance inédite. 
Tes mains sont moites de stress. Tu stresses et tu te crois malade toi aussi mais,, puisque ça ne peut être l'oeuvre de cette épidémie inconnue, c'est certainement Shukumei qui t'attends, là, derrière tes paupières ouvertes, qui attend que l'ombre à nouveau se déverse pour se blottir contre ton corps, lové au creux de tes bras, toute la nuit durant.
Qui veille sur toi ?

Personne, personne tant que l'Incontestable ne le permet pas, pour le restant de tes nuits et, jusqu'à temps qu'il le permette... La nuit sera longue.



Prélude


La fatigue se lit au fond de ses yeux.

Elle pousse, d'un geste las, la porte du bar ; ce soir encore, elle finira la nuit dans les bras de l'Inconnu.
Ses jambes fuselées se traînent jusqu'au comptoir. Elle lance un coup d'oeil au barman, qu'elle connaît bien. Ses yeux tristes sont voilés de bleu. Elle laisse sa langue caresser le renflement délicat de sa lèvre inférieure, rouge, mûre, prête à exploser, juteuse, dans la bouche de Chanceux. Son regard plonge une seconde dans le liquide vert bouteille de sa coupe. 

Elle soupire, son âme se fend.

Une nouvelle fois, elle se demande : Pourquoi ?

Elle en est là de ses pensées, quand une main rugueuse, moite, une main étrangère se pose sur son épaule délicate. Sa peau diaphane frissonne, et le rouge se répand sur ses joues. 
L'excitation ? La peur ?

Elle lève un regard félin. Peu importe, peu importe ce que Chanceux baragouine : ce sera lui. Elle ne l'entend pas et ne prend pas la peine d'essayer de le lui faire comprendre. Ses dents du bonheur attrapent un morceau de lèvre, ses cils papillons s'ourlent de velours, et le tour est joué.
Si facile.

Si facile. Est-elle vraiment si facile ? 

Le silence résonne bruyamment, l'air devient lourd. Son corps se tend, n'aspirant qu'à une nuit d'oubli. Hâte, elle a hâte de se débarrasser de ce short un peu trop moulant, qui marque ses hanches trop larges pour une danseuse. Hâte de dégrafer ce soutien-gorge qui ne sert à rien d'autre que tromper l'autre sur sa réelle taille de poitrine, plus fait de mousse que de chair. Hâte, elle a hâte de se rouler entre des draps qu'elle ne connaît pas, de sentir l'adrénaline parcourir ses jambes pas assez longues, toujours pas assez longues, ne lui faisant pas dépasser le mètre soixante-cinq et, de toute façon, elle n'est jamais assez, non, puis soudain, son nez se retrousse, ses pupilles se dilatent, enfin : elle a hâte.

Hâte d'être à demain pour oublier.

Une poignée de fils d'argent coule sur son épaule, comme mille miroirs, reflétant presque la lumière. Sa peau laiteuse semble translucide : est-elle seulement humaine ?

Elle ne saurait le dire.

L'Autre se lève, et elle acquiesce silencieusement : le contraire eut été étonnant, le son n'ayant jamais franchi le seuil de ses lèvres.

Longue nuit.


Au coeur de la nuit


"Qu'est-ce que tu préfères" ?

Voilà. "Nous y sommes", pense-t-elle.

Elle regarde. Elle regarde ces lèvres remuer muettement. Son visage affiche une expression insondable. Elle regarde, elle observe : tout chez cet inconnu est nouveau. Elle est curieusement curieuse. Les détails captent son attention, captivée, elle est captivée, fascinée, comme si chaque personne était une redécouverte de ce qu'est un être humain. Il n'y a pas deux personnes pareilles, jamais, et cette nouveauté constante est aussi fascinante qu'intimidante. 
C'est pourquoi elle observe. 
Puisqu'elle n'entend pas, elle regarde. De ses yeux célestes elle sonde l'autre, morceau par morceau, elle observe, patiente, elle observe avant d'agir. 

On aurait pu croire qu'elle est une petite chose fragile et apeurée, dans un monde qu'elle n'entend pas, vivant comme recluse dans une bulle, cocon cristallin fait d'appréhension et d'anxiété. 
Il n'en est rien.

Petit animal sauvage, elle n'a pas besoin de signer pour se faire comprendre. Tout dans sa gestuelle indique ce dont elle a besoin, ce dont elle a envie, ce dont elle ne veut pas. Elle ne s'embarrasse pas du superflu : il n'y a pas de place pour les longs discours silencieux. 

Elle prend l'initiative, décidée, séductrice. Elle pourrait choisir de se laisser faire, de le laisser venir à elle mais non, ce soir, elle ne sera pas à la place de la proie. Elle choisit de ne pas se soumettre aux désirs de l'autre, mais d'imposer sa volonté. Elle choisit. Elle agit. Peut-être est-ce là son esprit d'indépendance qui parle pour elle, celui qui l'a toujours empêchée de se sentir dépendante de l'Autre. Elle voudrait pourtant pouvoir l'être, parfois, elle voudrait se laisser cajoler des heures durant en en réclamant toujours plus, vivre pour sentir toujours plus de caresses sur son corps avide de tendresse, sentir son coeur se comprimer lorsque l'Autre s'éloigne, maudire les heures qui séparent deux corps, oh oui, elle le voudrait. Vivre par et pour l'amour, et finir par se consumer. 
Elle aimerait.

À la place, ce soir, le trou dans sa poitrine s'est encore un peu plus agrandi.

Généré avec le formulaire
Lou Di Luca
Messages postés : 164
Inscrit.e le : 16/12/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Pavelou♥
Autre: sucks to suck
DILF Hunter
posté
le Dim 25 Aoû - 17:24
par Lou Di Luca
Edéa ou... EDEA ??? Your local Queen (Modifiée) 1140568699
Your local Queen (Modifiée) IKbUgoV

Excuse mon côté fanatique de Final Fantasy, bienvenue Your local Queen (Modifiée) 4158426957
(WLOP Your local Queen (Modifiée) 3998388675)
Makoto Nanase
Messages postés : 4547
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Dim 25 Aoû - 17:36
par Makoto Nanase
Bienvenue et bon retour Your local Queen (Modifiée) 1362171446

Attention toutefois, cet avatar est déjà pris, il va donc falloir en changer Your local Queen (Modifiée) 4115966937

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Your local Queen (Modifiée) 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Your local Queen (Modifiée) 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Your local Queen (Modifiée) Ld7d
Your local Queen (Modifiée) BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Your local Queen (Modifiée) Cn3Ckyx
Your local Queen (Modifiée) 1EPYLUw
Your local Queen (Modifiée) DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Your local Queen (Modifiée) E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Your local Queen (Modifiée) 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Your local Queen (Modifiée) Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Your local Queen (Modifiée) YqECw0j
Edéa Ō
Messages postés : 19
Inscrit.e le : 25/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : :burn:
Autre: :burn:
posté
le Dim 25 Aoû - 17:44
par Edéa Ō
Your local Queen (Modifiée) 1362171446 E D E A Your local Queen (Modifiée) 1362171446

C'est mon côté fanatique à moi aussi. Je trouvais pas de prénom, j'étais en train de lire mon encyclopédie FF8, et boum. Bon, du coup je garde l'accent... C'est ma touche perso, mon côté original, mon petit plus, mon truc à moi dira-t-on !

Merci Your local Queen (Modifiée) 4222599891

Merci aussi, Makoto ! Oups ! J'ai pourtant vérifié, mais comme je n'avais pas vu Aeolian dans les A, ben je me suis dit "chouette, banco, allons-y". Je change ça. ;)
Edit : Modifié !
Jin H. Rey
Messages postés : 195
Inscrit.e le : 04/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Armin Rey
Autre: Hey *clin d'oeil significatif*
♪ The Song of a Woman
posté
le Dim 25 Aoû - 18:12
par Jin H. Rey
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue Your local Queen (Modifiée) 1362171446

Joli vava en tout cas. Your local Queen (Modifiée) 4115966937
Ambroise H. Vinsmoke
Messages postés : 100
Inscrit.e le : 15/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Aaron Vinsmoke
Autre:
posté
le Dim 25 Aoû - 19:12
par Ambroise H. Vinsmoke
Hey, petite panoplie d'ancien qui repop Your local Queen (Modifiée) 3998388675

Rebienvenue par ici dans ce cas :3
Alejandro Torres
Messages postés : 201
Inscrit.e le : 02/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire
Autre:
♪Ţaste ℒike ℌeaven♫
posté
le Dim 25 Aoû - 19:26
par Alejandro Torres
Rebienvenue parmi nous! C'est fou cette vague de nostalgique qui nous revient! C'est agréable en tout cas de revoir vos petites têtes Your local Queen (Modifiée) 976361059  Et surtout de voir des femmes! Reprenez le pouvoir please!

Magnifique vava en tout cas Your local Queen (Modifiée) 3998388675 Hâte de voir ce que tu vas nous sortir de ta couronne! Bon courage pour l'écriture et la validation.

PS: Ah et vu que tu es danseuse, t'auras pas le choix cocotte, va nous falloir un lien Your local Queen (Modifiée) 460889352
Ollie Alta
Messages postés : 210
Inscrit.e le : 08/03/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Hirojiro Alta.
Autre: cause en #CC6666. Bosse chez un fleuriste. Aussi menteur que mignon. Aime le rose. Et les lapins. Et aimer, tout simplement.
Veuf noir
Veuf noir
posté
le Dim 25 Aoû - 19:28
par Ollie Alta
Oh là là la belle princesse de ballet Your local Queen (Modifiée) 1140568699

Elle a l'air trop cool, je te surveillerai pour un éventuel lien Your local Queen (Modifiée) 4115966937 Le monde a besoin de douceur de temps en temps- Rebienvenue !
Edéa Ō
Messages postés : 19
Inscrit.e le : 25/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : :burn:
Autre: :burn:
posté
le Lun 26 Aoû - 0:05
par Edéa Ō
Roooh, vous êtes trop beaux. Vous êtes trop chou. Vous êtes au top. Franchement pas déçue d'avoir repointé le bout de mon nez par ici !
Du coup un gros merci Jin et Ambroise ! Et un merci général pour le vava, Wlop c'est toujours Your local Queen (Modifiée) 1362171446


Alejandro, visiblement, effectivement il va nous falloir un lien ! Iiiih, j'ai même pas fini d'écrire que déjà j'ai des idées pour après... Vite vite, que je finisse cette fiche ! 

Et Ollie aussi !! Ce sera avec plaisir, les liens c'est toujours Your local Queen (Modifiée) 2340721692 !
Butch Akikazu
Messages postés : 92
Inscrit.e le : 18/07/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Asling (bientôt † on espère)
Autre:
posté
le Mar 27 Aoû - 15:50
par Butch Akikazu
Re-bienvenue par ici Your local Queen (Modifiée) 2432113367
Très belle la madame sur le vava Your local Queen (Modifiée) 3473897349 hâte de lire tout ça, bonne rédaction à toi o/
Edéa Ō
Messages postés : 19
Inscrit.e le : 25/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : :burn:
Autre: :burn:
posté
le Mar 27 Aoû - 22:15
par Edéa Ō
Merci Butch ! Your local Queen (Modifiée) 2432113367


Voilà, je crois que c'est terminé. Honnêtement, je ne sais pas pourquoi je sèche comme ça, mais je me sens comme si je n'avais plus rien d'autre à dire alors que je fourmille d'idées. Alea jacta es. Your local Queen (Modifiée) 3006946478

Okzutnon, finalement j'ai des trucs à rajouter. Oopsie. D:
Corvus Akiyama
Messages postés : 39
Inscrit.e le : 07/06/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Inari-san. ❤
Autre: Corvus vous méprise en #993300 •
posté
le Mar 27 Aoû - 22:17
par Corvus Akiyama
J'adore la simplicité du patronyme et le concept du perso, je suis séduis de ouf Your local Queen (Modifiée) 3998388675
Welcome parmi nous jolie dame Your local Queen (Modifiée) 2432113367
Edéa Ō
Messages postés : 19
Inscrit.e le : 25/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : :burn:
Autre: :burn:
posté
le Mar 27 Aoû - 23:19
par Edéa Ō
Rooh Corvus c'est trop, merci tout plein, ça me fait on ne peut plus plaisir !!

Edit : Hop, enfin ! Pour moi c'est "fini", j'attends maintenant les remarques du staff. (:
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Jeu 29 Aoû - 19:04
par Invité
Plop ! Et re-bienvenue parmi nous. Your local Queen (Modifiée) 872998743
se liquéfie devant ce vava à tomber... Your local Queen (Modifiée) 3006946478

Le Mod'Oux de ces Dames a encore sévi ! Je n'ai pas grand chose à dire de ta fiche si belle (oh la la ouiiiii ! ♥) à lire que je te pardonne le peu de fautes qui se sont immiscées au passage. Your local Queen (Modifiée) 4115966937 Il y aurait juste un petit point à revoir et ça sera bon pour moi.

• Tu ne parles pas des derniers évènements dans ton histoire. Je te réfère donc juste ici ! Les deux derniers paragraphes traitent du dernier event. Tu devrais pouvoir te mettre à jour sans problème. Your local Queen (Modifiée) 4115966937

Si tu as des questions, n'hésites pas surtout. Bon courage ! ♥
Edéa Ō
Messages postés : 19
Inscrit.e le : 25/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : :burn:
Autre: :burn:
posté
le Ven 30 Aoû - 18:29
par Edéa Ō
C'est modifié ! J'ai rajouté un paragraphe à la fin, j'espère que c'est bon comme ça. :)
(Merci pour le vava ♥)


Allez, je crois les doigts. Your local Queen (Modifiée) 1362171446

(J'ai sauté un bout d'une phrase qui ne voulait rien dire, je viens de finir d'éditer mon dernier paragraphe, promisjetoucheplusàrienscuzzi) 
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Ven 30 Aoû - 19:34
par Invité
Abracadabra ! Your local Queen (Modifiée) 3006946478  Your local Queen (Modifiée) 3006946478

Pré-validation par Akirō
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.
Makoto Nanase
Messages postés : 4547
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Ven 30 Aoû - 19:42
par Makoto Nanase
Your local Queen (Modifiée) 716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Your local Queen (Modifiée) 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Your local Queen (Modifiée) 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Your local Queen (Modifiée) Ld7d
Your local Queen (Modifiée) BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Your local Queen (Modifiée) Cn3Ckyx
Your local Queen (Modifiée) 1EPYLUw
Your local Queen (Modifiée) DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Your local Queen (Modifiée) E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Your local Queen (Modifiée) 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Your local Queen (Modifiée) Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Your local Queen (Modifiée) YqECw0j
Edéa Ō
Messages postés : 19
Inscrit.e le : 25/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : :burn:
Autre: :burn:
posté
le Ven 30 Aoû - 20:32
par Edéa Ō
Rooh, vous êtes au top du top ! :hearts:
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierYour local Queen (Modifiée) 50-50-2Earth WolfYour local Queen (Modifiée) 50x50-56504f9 Your local Queen (Modifiée) SvinYour local Queen (Modifiée) 3zm1 Your local Queen (Modifiée) Opol0Q6Your local Queen (Modifiée) FHZzEDvYour local Queen (Modifiée) 7Uxn8zPYour local Queen (Modifiée) 494ZUS0Your local Queen (Modifiée) 1553711497-50-50FTM 50x500Your local Queen (Modifiée) B50x50Your local Queen (Modifiée) 1553722908-no-50x50Your local Queen (Modifiée) 59e4Your local Queen (Modifiée) Logo_510Your local Queen (Modifiée) 190412122437274038 Your local Queen (Modifiée) RXqdRpDYour local Queen (Modifiée) Logo5010Your local Queen (Modifiée) VBL1j1M Your local Queen (Modifiée) 1559228694-50x50Your local Queen (Modifiée) Qlaa Your local Queen (Modifiée) IcoSC5050 Your local Queen (Modifiée) Bouton10 Your local Queen (Modifiée) Bouton15 Your local Queen (Modifiée) 1498954954-bouton-50 Your local Queen (Modifiée) Sans_t12Rejoins-nous sur Intelligences Mécaniques !Your local Queen (Modifiée) DezgYour local Queen (Modifiée) 179wRemainsofhellYour local Queen (Modifiée) LsuvxJW