Primus Obata
Messages postés : 13
Inscrit.e le : 26/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Yori-chan
Autre: .
posté
le Lun 26 Aoû - 22:54
par Primus Obata


Primus Obata

  • Obata.
  • Primus.
  • 29 ans ♒  29 janvier 2082.
  • Masculin.
  • Japonais pur souche.
  • Plongeur dans un restaurant.
  • Hétérosexuel.
  • Eijiro Kirishima - My Heros Academia

  • -->

  • -->
  • Un chemin prédéfini (mdr)
    Puis merci à Hiro-chan de m'avoir aidé à modifier ce codage :hearts

    -->
  • Nara, ayant des origines Japo-hellénique et parlant le grec, s'est naturellement tournée vers des prénoms à ce type de consonance. De ce fait et à titre informatif, voici ceux de la fratrie :

    Primus - Celui qui sourit.
    Zeev - Engloutissant.
    Hermès - Le messager.
    Seth - Dieu a placé.
    Amos - Celui qui est chargé d'un fardeau.
    Isaac - Le rire.

    Orion - La frontière.
    Karma - Action & sort.

    Elio - Le soleil.

    Lévi - Reclus.
    Jintan - (sans signification)
    Kenya - L'homme qui s'attache / l'homme du foyer.
« Qu'est-ce que l'amour dans ta propre réalité ? Et dans ta réalité si je ne sais comment t'aimer... Je te laisserai. »

Caractère

La science progresse sans cesse et ses idées aussi. Bien plus que l'horoscope basé sur un simple concept abstrait, ou la théorie des groupes sanguins, paraissent désuets, aujourd'hui, tout le monde devrait être capable de définir son indicateur typologique, autrement nommé les seizes personnalités sur l'échelle de Myers Briggs.

De cette société crédule où il suffit d'évoquer un thème astral ainsi que sa classification reposant sur la présence ou l'absence de substances antigéniques héritées à la surface des hématies pour justifier une embauche, le MBTI fait sensation. Tendancieux, audacieux, il classifie selon une complexité ingénieuse et s'adapte à toutes les situations. En effet, il permet d'apporter de l'aide sur la connaissance de soi et d'autrui sur le plan personnel et convient à l'orientation et management d'équipe dans l'univers professionnel. De nombreuses écoles l'utilisent afin de fournir des conseils d'éducation, tandis que des psychologues s'en servent pour cerner un patient et l'orienter sur le raidillon de la guérison.

Ainsi, l'étude se développe sur quatre paires de critères se séparant chacun d'un opposé.

• L'Extraversion, qui se traduit par recharger ses batteries au contact du monde extérieur face à l'Introversion qui favorise son monde intérieur.
• La préférence pour percevoir les informations de façon abstraite et de s'attacher aux nouvelles possibilités, communément nommé l'intuition, contre le fait de s'attacher aux faits, au concret, préférant percevoir les informations de manière concrète, la sensation.
• Favorisant la prise de décision de façon logique et rationnelle, la pensée ou à l'antipode en prendre en compte le plan humain, en fonction des valeurs personnelles et donc par définition, subjectif, le sentiment.
• L'organisation du mode de vie de façon planifiée et organisée, le jugement, avers d'un mode de vie souple et adaptatif, la perception.


« Nous allons vous aider à établir votre profil Monsieur Obata. Donner votre avis par d'accord, pas d'accord ou neutre aux questions suivantes : »

- Il vous est difficile de vous adresser à un grand groupe de personnes.
D'accord.

- Habituellement, vous lancez les conversations.
Neutre.

- Il vous arrive rarement d'hasarder des actions pour satisfaire votre curiosité.
- Hm.. neutre.

- Vous avez tendance à éviter de gérer les conflits sous prétexte de vouloir obtenir l'adhésion des autres personnes.
D'accord.

- Les relations harmonieuses sont votre essence.
D'accord.

- La routine, la présence de structure, l'excès d'ordre vous sécurise.
Pas d'accord.

- Vous êtes un acharné qui continue encore et encore, jusqu'à ce qu'il obtienne ce qu'il convoite.
Pas d'accord.

- À choisir, vous préfériez rester à la maison plutôt que caler un événement social.
D'accord.

- Vous préfériez gagner un débat quitte à blesser autrui.
Pas d'accord.

- Vous vous sacrifierez pour un inconnu, sans hésitation.
D'accord !

- Vous ne pouvez pas rentrer chez vous sans avoir la sensation d’avoir suffisamment travaillé.
D'accord.

- Vous préférez vous perdre dans des mondes virtuels (livres, jeux-vidéos...) plutôt que d’avoir à affronter la réalité.
Pas d'accord.

- Chez vous, chaque objet a une place et qu’un objet ne soit pas rangé vous gêne.
...... Neutre.

- Lors d’une réunion vous préférez vous en tenir à l’horaire définie quitte à devoir occulter certaines informations.
D'accord.

- Vous n’appréciez pas que vos supérieurs décident de changer vos habitudes de travail.
Pas d'accord.

- Vous avez un entretien important, vous soignez votre façon de vous habiller.
D'accord.

- Un de vos proches est à l’hôpital, vous quittez votre travail immédiatement pour l’aider.
Pas d'accord.

- Vous êtes toujours à l’heure.
D'accord.

- Vous ne trouvez aucune place pour vous garer, vous optez pour une place non autorisée même si c’est dangereux.
Pas d'accord.

- Vous croisez un sans-abri, vous lui donnez de la monnaie.
Neutre.

- L’un de vos proches commet un meurtre, vous l’aidez à cacher le corps.
Pas d'accord.
D'accord.

- Vous avez une entorse, vous ne la jugez pas handicapante et venez au travail.
D'accord.

- Vous vous engagez rapidement et complètement dans une relation sentimentale.
D'accord.

Vous recevez votre lettre de mariage, cela vous rend triste.
Pas d'accord.

- Votre vie familiale prime sur votre vie professionnelle.
D'accord.

- Vous êtes marié, vous effectuez vos devoirs conjugaux seulement et rien de plus.
Pas d'accord.


Votre profil :
INFJ.
Introversion, iNtuition, Feeling et Jugement. Personnalité nommée avocat, le protecteur, présentant un pourcent de la population, constituant alors la personnalité la plus rare du globe. Le portrait s'édifie ainsi :

• Fonction dominante : Intuition Introvertie → Capable d'élargir son champ de vision tout en restant connecté à l'essentiel, il est l'exemple caractéristique d'une bonne maturité. Utilisant son intuition pour s'introduire sous la surface de ses interlocuteurs, Primus peut entrer dans la tête des autres et ainsi comprendre  leur mode de fonctionnement, ce qui les motivent à accomplir tel ou tel scénario, décrypter les mensonges, saisir un état émotionnel ou encore cerner des actions. Rarement conscient de la façon dont il perçoit ces subtilités chez les autres, ce sur-doué de la communication ne parvient pas à trouver une contre-partie identique et se sent parfois incompris. Véritable éponge à émotions, le garçon ne fait pas que nettoyer en surface, il ressent réellement une douleur transmise et semble la vivre dans son propre corps. Cette capacité parfois accablante reste néanmoins nécessaire puisqu'elle apporte soutien, guérison et réconfort aux autres. En somme, sa plus grande force se résume à son empathie qui créé de forts liens d'intimités et lui permet de marche en symbiose avec ses proches.

Ayant besoin de calme et de solitude pour se ressourcer, il lui est important d'avoir quelques minutes à se consacrer afin de recharger ses batteries.
   
• Fonction Auxiliaire : Sentiment Extraverti → Illuminant la pièce de sa présence heureuse, contagieuse, il met sa vie sociale au centre de ses intérêts. Discret, cherchant à ressembler et unifier, c'est un homme qui aime l'harmonie et est attaché à ses relations sociales. Aimant s'occuper de ses proches et de leurs besoins immédiats, le jeune homme vient à s'en oublier complètement.

• Fonction Tertiaire : Pensée Introvertie → Plaçant les faits au service de ses pensées, il les exploite pour l'aider à construire le monde intérieur de ses idées. Son plus grand labeur réside dans la difficulté à exprimer ses sentiments et lorsque le courage entre en scène et qu'il parvient à extraire oralement ses tracas, le garçon coiffé en pic semble mettre mal à l'aise son public par conséquent, peut se sentir incompris. Donnant une apparence de mise de compassion par ses éternels sourires suivis de "tout va bien" Primus surmonte lui-même ses impasses qui font obstacle à son bonheur par un schéma très simple. Pour atteindre la béatitude suprême, le jeune homme fait semblant d'être heureux, jusqu'à ce qu'il le soit réellement.

• Fonction Inférieure : Sensation Extravertie → Sensoriel et sensible de par son sigle S, c'est un bon observateur avec de bonnes capacités de mémorisation qui lui permettent de retenir chaque infime petit détail. La couleur de la robe de sa partenaire lors de leur anniversaire de mariage, le nombre de personnes présentes dans la salle lors du spectacle de l'école de l'un de ses petits frères ou son dernier repas. Appréciant avoir beaucoup de personnes autour de lui, Primus est munificent sur son affection et sait la partager - non la diviser - entre chaque membre qui compose son cercle laxiste. Aussi généreux avec son argent qui sert à s'occuper des besoins primitifs ainsi que du bien-être de sa famille XXL, qu'avec les aliments, le garçon adore cuisiner pour les autres. Manger est en effet une source de plaisir et de réconfort pour lui. Enfin, nonchalant, vivant dans le présent, Primus ne se soucie ni de l'avenir, ni du passé, ne voyant que la matière tangible, le travail à effectuer sans évaluer les autres possibilités que la situation pourrait offrir.


"Je vous sauverai jusqu'à ce que vous n'ayez plus besoin de l'être."


Est sa devise pilote. Néanmoins, poussée à l'extrême, cette philosophie l’emmène au narcissisme. En effet, il veut que les gens aient besoin de lui, Primus veut se sentir utile et comme il a peur de les perdre, le garçon faire exprès de les aider trop pour que les autres soient dépendants de lui.

Enclin au "door slam" qui consiste à claquer définitivement la porte lorsqu'une relation ne lui convient plus, Primus n'étant pourtant pas du genre à abandonner facilement, il ne donne pas de seconde chance. Toutefois, ce phénomène s'effectue dans son esprit seulement, la victime n'étant pas au courant d'avoir été exclu de son cercle. Éjectant ses relations pour espérer un aboutissement à une réaction soudaine chez l'autre, le garçon ne complaisant donc pas dans une terminaison sociale amère.

« Merci pour vos réponses Monsieur Obata. Vous pouvez quitter la salle et inviter le candidat suivant à nous rejoindre. »

Primus leur accorda un de ses merveilleux sourires en stock, inclinant son corps de façon à marquer sa profonde considération en calculant le temps idéal pour son acte. À mesure qu'il déroulait ses disques vertébraux pour retrouver sa posture initiale, le salvateur salua le progrès de la science. Mais il y avait bien une chose qui, en dépit de la nouvelle ère technologique dans laquelle ils étaient tous ancrés, ne pourrait changer : aucune machine ou étude au monde n'avait la capacité à lire les pensées et les convertir en données concrètes.

« Pff, bandes de cons.»

Et c'est particulièrement cette liberté d'expression mentale qui le fit sourire.

Histoire

Pris de panique face à cette lettre rose encore au stade d'enveloppe reposant entre un pull monochrome en laine et une paire de chaussettes dégarnies, l'un de ses frères, Seth, eut l'idée d'enterrer sa vie de garçon en lui livrant une interview spécial grand frère extraordinaire. Cela dit, comme le principal concerné ne disposait pas du temps nécessaire pour leur livrer l'attention demandée, il leur accorda une question chacun.  

L'un des plus jeunes ouvrit le bal et débuta :

 
Globalement Monsieur Obata, l'aîné, que pensez-vous de notre salope de mère ? Peut-on être à ce point irrécupérable ?


Affichant un sourire en se grattant la lisière du menton, Primus le réprima l'instant d'après sur la qualité de son langage. Utiliser un précepte d'une grammaire formelle pour ensuite détruire sa structure, du Karma tout craché.

 
Karma... Elle n'est pas si mauvaise... Juste un peu.. heumrr... malade. Elle a besoin de notre soutien et même si elle n'a jamais été là pour nous, est-ce que cela signifie qu'on doit adopter le même comportement ? Ne serait-ce pas se rabaisser à son niveau ?


L'aîné ne voulait pas créer de débats oisifs autour de cette politique. De tous, il était bien le seul à faire des efforts pour sa mère. La moitié s'en moquait, ne connaissant même pas ses problèmes d'arythmie, conséquence d'une consommation excessive de tabac, tandis qu'un quart des autres souhaitait sa mort d'une manière prolixe pour Seth et Karma et rapide pour Zeev et Elio.

Alors que l'ambiance s’alourdissait par le caractère tabou de la question à Karma, qui d'ailleurs ne souciait pas des conséquences de ses actes, Hermès donna un coup de coude à Orion qui était le plus proche de la lentille de la caméra, afin de l'obliger à prendre la parole. Comme le futur maître-chien était pris de court, détestant être exposé ainsi, il arpenta les fonctions syntaxiques de son frangin et utilisa le vouvoiement pour s'adresser à son frère, histoire de ne pas détruire la trame scénaristique.

Boaarf, j'en ai pas vraiment de question. M'enfin bon, que pensez-vous du système ?


L'encourageant dans un sourire efficace, Primus se gratta le sommet du crâne pour y répondre, laissant ses phalanges valser avec sa crête en pics abruptes à mesure qu'il déroula ses explications ainsi que sa vision des choses, condensée en des phrases restreintes.

 
Je pense que c'est une bonne chose. Pour l'économie d'une part, pour les gens de l'autre. Je ne pense pas que ce soit une contrainte particulière d'être marié si on nous promet une personne compatible. Ça possédait sûrement un problème d'éthique à l'époque, mais comme pour le reste, les mentalités changent.


Sans plus attendre, le plus rustique prit la parole comme une flèche jaillissant des cordes d'un arc tendu pour exploser sa course dans un tronc, détruisant alors tout le scénario mis au point silencieusement par le reste de la fratrie.

 
Est-ce que je peux brûler ta lettre ?! Pas que je sois jaloux ou quoi hein... !!


Lâcha un petit soupire en se revêtissant instantanément de son sourire excessif, Primus ébouriffa les cheveux bicolores de son petit tsundere. Empêchant une remarque de franchir la barrière de ses lèvres en utilisant l'argument de ses mauvaises expériences avec leur feu, qui l'avait par ailleurs dévisagé partiellement, Primus préféra le laisser gagner, plutôt que chercher à l'atteindre avec des paroles acerbes. En plus d'être inefficaces, elles ne sauront maintenir une certaine harmonie. Puis la jalousie n'était pas hors contexte, puisque le garçon, bien que le premier marié alors que personne n'y croyait, avait tout simplement peur de perdre leur figure paternelle à tous. Ce dernier pouvait donc lui accorder crédit.

 
Sethounet... Je ne l'ai même pas encore ouverte, alors la brûler ? Si je ne sais pas à quelle adresse je dois me trouver, je risque la cellule, c'est ce que tu veux ?


Néanmoins, ses paroles réussirent à le faire culpabiliser et l'intéressé croisa les bras en répliquant que ce n'était pas un raisonnement totalement falsifié et que, de toute évidence, il ne comptait pas appliquer ses menaces. Après avoir ronronné pour clôturer définitivement son intervention, la tessiture d'une voix de baryton-basse abolit l'intervalle :

Comment avez-vous vécu Shukumei ?




S'enquit Zeev pour poursuivre le dénouement dramatique. Lancer de but en blanc, son interrogation brutale de par ces faits récents, laissait bien transparaître le caractère du cadet de la famille. Laissant ses genoux s'entrechoquer silencieusement, l'interviewé laissait glisser ses mains épaisses le long de la toile de son jean ébène trouée sur les flancs, s'accordant un bonus de temps supplémentaire pour répondre avec un certain tact :


 
Ça a été une période très compliquée et pour nous tous... J'ai encore un peu de mal à en parler pour dire la vérité... Quand Seth, Karma et Isaac sont resté bloqués ici, moi j'avais mis Kenya, Jinta, Lévi et Elio en sécurité dans un bus de l'armée qui transportait la population dans des constructions parasismiques, et lorsque j'ai voulu les retrouver, le chauffeur était parti sans moi. J'ai culpabilisé longtemps de laisser un garçon de neuf ans s'occuper des plus jeunes mais, tu t'en es bien sorti mon poussin. Quant à toi, Zeev tu étais avec Orion, mais Amos et Hermès étaient introuvables, alors je les ai cherché et comme il n'y avait plus de réseau, impossible de contacter qui que ce soit. Lorsque j'ai appris qu'ils étaient avec Maman et Tôji depuis le début, au camp, je m'en suis voulu de ne pas avoir aidé Isaac qui était coincé sous les débris ou encore empêcher Karma d'avoir avalé le dernier mégot de Nara pour l'empêcher de fumer, encore une fois. Je n'ai été que spectateur et j'ai l'impression de ne pas vraiment avoir été utile, même quand Seth était malade ce jour-là, à part le garder au chaud contre moi, je n'ai rien vraiment rien fais de spécial...


Silence. Le poids de ses révélations alourdissèrent les épaules de chacun. L'aîné n'avait pas pour coutume de se confier, encore moins lorsqu'il s'agissait de ses propres sentiments, préférant incarner l'oreille prête à écouter, plutôt que la bouche prête à se faire écouter.

En réalité, la catastrophe avait à peine ravagé leur appartement. Au dernier étage d'un immeuble de treize pieds, leur arrondissement, classé en zone jaune, avait subi quelques dégâts des eaux. Ayant peur que l'ordinateur de Primus soit condamné et donc, de ne plus pouvoir faire ses régulières parties de game, Seth avait décidé de le sauvegarder en le mettant dans sa pochette et, pour ne pas être grondé par son aîné pour son acte irresponsable, le hikikomori avait glissé les fiches de paie de son aîné ainsi que d'autres documents qu'il estimait important. Et, en croisant la route de son frère à quelques rues de leur habitation, le guerrier bicolore ainsi que le diablotin rouge, l'avait aidé à s'extirper d'un amas des vestiges de briques et de bois jonchant sa jambe. Les maladies que transportait l'eau grimpante, avaient eu raison de la santé de Seth et, peu après son admission au bunker, le garçon avait eu une crise d'asthme, sans compter une sensation de froid se soldant par une difficulté à se réchauffer.  

Quant à Karma, sa petite provocation lui avait coûté un teint blafard et des vomissements. Des médecins sur place l'avaient examiné et avait conclu un diagnostic sans complication. Toutefois, Isaac, lui, s'en sortait avec une attelle à la jambe gauche de type grenouillère ligamentaire ainsi que des séances de kiné.

Pour rester dans le thème mais d'une manière plus décontractée, l'adorateur de petits perroquets éleva sa voix :

Comment on s'en sort à la tête de douze garçons ?




Légèreté et simplicité se nouèrent à son interrogation transparente et intérieurement, Primus le remercia pour son bon sens, ainsi que sa capacité à rebondir et transformer une situation pondéreuse en une suite distractive. Alors, le plus simplement possible afin que son discours soit accessible à tous, l'aîné schématisa vingt-neuf années de sa vie :


 
Je dirais que c'est une question de volonté ! On ne choisit pas forcément l'ordre de naissance ou encore dans quel type de famille on né. En revanche, on peut choisir qui on est et ce qu'on veut devenir. M'occuper des autres, de vous en particulier, ça a toujours été évident pour moi et j'ai toujours fait ça de bon cœur. Je vous aime les gars ! ♥


Des tapes dans le dos, un câlin des plus jeunes, une main dans les cheveux de ses piliers, que des retours positifs. La suite s'enchaîna plutôt fluidement :

 
Parlez moi de votre vocatiooooon Seigneuriiiie, plongeur ça foué pas rêver les demoizella !


Accentuant ses mots d'une parodie italienne, l'index et le pouce se rencontrant pour un meilleur effet visuel, à l'instar d'un pizzaïolo esquissé sur un prospectus publicitaire, Amos ne cessait d'osciller son regard entre la caméra et l'invité phare du jour, s'assurant de bien rester dans le cadre.

 
Plongeur ça n'a pas vraiment un choix de libre arbitre. Enfin, si, si on regarde les choses de façon globale. Mais j'aurai préféré être cuisinier, je veux dire... si j'avais vraiment choisi... Mais comme je le disais, j'ai préféré me consacrer à vous, des études de cuisinier en sachant qu'il y avait vos études à gérer, la maison aussi, un peu, ce n'était clairement pas envisageable. Le coût aussi. Puis même si j'ai commencé à travailler plutôt jeune, avec Zeev et Hermès, on a trouvé une bonne organisation pour continuer à tout faire tourner pendant que j'étais au boulot. Au final, je me suis habitué à la plonge et ce n'est pas si mal. J'ai un salaire. Je peux vous nourrir. Vous habiller. Peu importe mes choix tant qu'ils vous sont bénéfiques, alors je suis heureux.


Une logique plutôt tenace qui entrait cependant en conflit avec sa réelle volonté. Ressource utile au restaurant, les plongeurs s'assuraient à ce que le matériel soit propre pour être réutilisé ensuite, mais ses tâches ne s'arrêtaient pas à cette frontière. Il devait également effectuer l'entretien des sols, la chambre froide tout en veillant aux règles d'hygiène et de sécurité alimentaire en suivant scrupuleusement la charte qualité de l'établissement. Réceptionnant la marchandise en la contrôlant et la stockant dans la chambre froide, son métier demandait une certaine condition physique. Devant connaître les différents modes de conservation des produits alimentaires et la chaîne du froid, il procédait également au nettoyage et au repassage du linge du restaurant. Parfois, lorsqu'un serveur venait à manquer à l'appel pour une raison diverse comme un empêchement personnel de dernière minute ou une maladie, l'équipe de plonge jouait sur deux terrains. Cependant, son activité principale se résumait également à essuyer et ranger la vaisselle, la verrerie, ainsi que les ustensiles de cuisine. Des tâches monotones qui pourtant, permettaient de le nourrir lui et sa famille.

Souvent, Primus lorgnait les commis de cuisine chargés de rassembler les ingrédients nécessaires à la préparation d'un plat, de réaliser des plats simples, du dressage, d'éplucher les fruits et les légumes... Les enviant, tout en rêvant de prendre leur poste, il n'y avait qu'à la maison où cette utopie professionnelle était possible.

 
Euh... Je peux sauter mon tour ? Non vraiment pas ? Bon... On a tous de l'asthme ici. Mais toi t'es quand même bien atteint. Pas plus que moi, certes, du coup ce n'est pas vraiment une question, parce que j'en ai pas, mais tu peux classer celui qui en a le plus à celui qui en le moins ?


 
Ok, ne t'en fait pas ! Alors, c'est toi, puis moi, ensuite c'est Seth, Orion, Zeev, Amos, Élio, Hermès, Karma et puis les trois petits Kenya, Lévi et enfin Jintan.


Même les trois derniers étaient atteints, puisque Tôji, bien que limitant la consommation excessive en nicotine de sa femme, cette dernière, toujours surabondamment accroc, trouvait le moyen de fumer lors des déplacements de Monsieur ou le soir en cachette, en bas de l'immeuble durant ses grossesses.  

 
Un moment, Tôji nous a séparés de Lévi, Jintan et Kenya par l’événement "System Error" qui l'a congédié de ses obligations envers Nara. Tu as gardé la face et tu as même gardé contact, mais honnêtement, ça t'a fait quoi ?


Trop récent pour être effacé de sa mémoire, trop marquant pour être refoulé, l'aîné décida de répondre franchement, comme il avait promis depuis le début de la séance, en laissant parler ses émotions :

 
Ca m'a beaucoup atteint. Je sais que Tôji et maman n'ont pas de bons rapports. Ils n'ont plus de bons rapports. Tôji a essayé d'être un père de substitution pour nous, mais souvenez-vous bien. Qui a voulu rester libre ? Qui n'a pas voulu qui s'implique dans notre fratrie ? Qui pensait qu'il ruinerait notre équilibre ? C'est exact. Nous tous. Même si je n'ai rien dit, j'ai participé par mon manque d'agissement. Il était plutôt peiné d'ailleurs de savoir qu'on ne voulait pas de ses nouvelles règles qui, en soi, n'étaient pas si strictes. Il voulait qu'on partage un repas ensemble, mais nous avions nos habitudes et on mangeait quand on voulait et ce qu'on voulait. Pas de contrainte horaire même pour dormir. Et puis, les trois petits bouts sont arrivés et Tôji a cessé de nous voir comme des fils à élever et s'est consacré à l'éducation des trois, afin qu'ils ne deviennent pas des futurs "nous." Mais qui lui en aurait voulu ? En réalité, il comptait beaucoup sur nous pour veiller sur eux et même s'il a fait des différences, ses absences professionnelles ont contribué à l'éducation des pitchounets au sein de notre euh... cause ? Puis quand il y a eu l'événement du "System Error" et qu'il en a profité pour se faire la malle, les petits ont forcément été impliqué, mais comme j'ai été leur responsable un temps, Tôji m'a et me fait encore confiance. Avant ça, lors de mon déménagement avec Seth avant son mariage, Orion, Karma et Elio, il me les confiait pour les vacances. Vous vous en souvenez les p'tits gars ? Bon. Et bien pour System Error c'était pareil. Le contexte était juste un peu... différent ?


Pour ne viser personne, Primus choisit habilement de généraliser afin que chacun s'identifie. Trouvant le choix de ses mots un peu bancal par rapport à la réalité, le garçon terra les nombreuses confidences de son beau-père, ainsi que ses souhaits concernant une meilleure harmonie familiale avec lui comme rôle de paternel plutôt qu'un poussin de vingt-neuf ans.

 
C'est quoi ton meilleur souvenir d'enfance ?


La force des enfants résidait dans leur capacité à ne pas se soucier ni du passé ou de l'avenir et la question du jeune garçon infusa un nouveau nuage de vapeur réconfortant à l'interview :

 
Mon meilleur souvenir d'enfance ? En choisir un seul serait compliqué. Je pense ne pas en avoir en particulier, mais j'aime le temps que je passe avec vous. J'aime aussi quand on fait de la marche rapide tous ensemble.


S'enquit-il au début pour gagner du temps. Et alors qu'il reprenait son souffle pour y répondre plus sérieusement en évoquant une de ses journées dans un parc de jeu pour enfants, Jintan ne lui en laissa pas l'occasion et s'appropria dare-dare la parole :

 
T'étais quel genre d'élève à l'école, toi ?


En voilà une question étonnante de la part du petit garçon, qui ne se souciait pas réellement de ses études élémentaires et préférait passer ses récréations à se chamailler avec ses petits camarades ou tirer les cheveux des jeunes filles.

 
Ni bon, ni mauvais. J'étais plutôt dans la moyenne de la classe. Je participais si nécessaire mais par contre, j'étais très impliqué dans la vie de classe. Je voulais que tout le monde se sente bien et intégré. Si bien qu'une fois et je l'ai vraiment fait qu'une année, j'ai été élu délégué de classe. Mes camarades me rappelaient un peu vous, dans un sens. C'est comme si je n'arrivais pas à me défaire de mon statut de grand frère, même en classe héhé... Sinon à l'école, je dirai que mes professeurs disaient de moi que j'étais un élève calme et plutôt discret même si j'avais des amis et que je m'entendais bien avec toute ma classe. J'ai vraiment bien vécu ma scolarité, j'étais plutôt doué dans les matières de cuisine ou de ménage d'ailleurs, par contre, en arts... c'était ma bête noire. Impossible de dessiner quoi que ce soit, j'étais bien trop nul héhé.



Adressant un clin d’œil à Elio, l'artiste de la famille en guise de louange déguisée, le plus jeune de la pièce, Kenya, décrocha de son siège et s'approcha en tendant ses petits doigts rosés dans sa direction. Promptement, Primus le porta à ses genoux tandis qu'il demanda innocemment en s'agrippant au t-shirt ample de son frangin :

 
C'est quoi ta couleur préférée ? Moi c'est le jaune ! Non le violet !


Le serrant d'emblée contre son torse, l'intéressé le relâcha dans la même mesure afin de ne pas l'étouffer de son amour, le petit garçon déjà traité comme une petite peluche de par son statut de dernier né. En fait, bien que son statut lui procurât de nombreux avantages de la part des plus âgés, lui et Jintan sortaient tout juste d'une épidémie virulente qui leur avait provoqué migraines et sueurs froides, ainsi qu'une fièvre rémanente. Un saignement de nez de Jintan et les nerfs à fleur de peau pour le petit blond. Leur calvaire n'avait duré qu'une semaine et demie dans la réalité, mais des années pour l'aîné inquiet, qui avait quémander quelques jours de congé exceptionnels afin de s'occuper d'eux.  

 
Héhé, t'es mignon. J'aime les couleurs chaudes, alors je dirais.... le orange !


Physique
Un sourire évocateur cloué sur ses lèvres en toutes circonstances. Reflétant différents états d'esprits, il reste néanmoins toujours identique, la commissure se répartissant de parts égales sur chaque versant de son visage oval. Tout en dents, ces dernières affûtées, provoquent des réactions curieuses. Pas toujours blanches, elles portent l'empreinte d'un mauvais soin dentaire.    

Un mètre soixante-quatorze debout, pareil allongé, sa peau dissimule une très légère neurofibromatose se traduisant par des taches de café majoritairement recentré en bas de son dos. Deux neurofibromes sont plantées sur son épiderme. L'une à la lisière de son poignet, sa couleur se dissimulant avec son grain de peau naturel et sa jumelle plus voyante, sur le dos de son pied droit. Forme mineure et héréditaire, il semblerait qu'il soit le seul de sa lignée à avoir son gène NF1 localisé sur le chromosome 17 demeurant hors-service en conséquence de sa mutation.  

D'épais cheveux carmins génétiquement hérités de sa maman coulent jusqu'à sous son menton. Toujours hérissés en crête à pics, ils deviennent raides lorsque le gel ne s'en mêle plus.

Ses mains quant à elles, sont épaisses, sèches, ruinées par les produits d'entretien à force de les plonger dans ce bac mousseux quotidien. Ses ongles ne sont toujours pas soignés, âpres et pourtant courts, ils sont le symbole d'une certaine négligence. Pourtant, en dépit de leur apparence peu envoûtante, sa paire de mains sait transmettre soutien et chaleur à ceux qu'elle effleure.

Enfin, Primus s'habille à son image, simplement. Ressources principalement issues des associations, ses vêtements sont rarement neufs et sont parfois un peu dévalés. Néanmoins, le garçon apprécie plus particulièrement les couleurs chaudes et les différentes teintes de rouges et d'oranges qu'il associe à un pantalon plus sobre. Sachant s'adapter aux événements, il sait s'habiller convenablement que ce soit pour un entretien, une sortie entre amis, ses séances de marche rapide hebdomadaires ou encore pour un dîner aux chandelles.
Yori Obata
Messages postés : 52
Inscrit.e le : 17/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Primus
Autre: Prim'addict
posté
le Lun 26 Aoû - 22:58
par Yori Obata
Re-bienvenue ! À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1984817200

A quoi servent les mots ? A te dire "je t'aime" parce que t'as créé ce perso. OMG. :')

Kirishima quoi. KIRISHIMA. Je fonds. À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 3766924225

Pis Primus quoi. Il est gentil, il est attentionné, et il a plein de frères tous plus attachants les uns que les autres À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1984817200

LOVE SUR TOI À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1984817200
Elisabeth Matsuhara
Messages postés : 128
Inscrit.e le : 11/05/2018
posté
le Lun 26 Aoû - 23:09
par Elisabeth Matsuhara
Re-bienvenue à toi Aniki ♥
Jin H. Rey
Messages postés : 188
Inscrit.e le : 04/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Armin Rey
Autre: Hey *clin d'oeil significatif*
♪ The Song of a Woman
posté
le Lun 26 Aoû - 23:15
par Jin H. Rey
Re-bienvenue à toi petit ragondin À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1353670443
Ollie Alta
Messages postés : 200
Inscrit.e le : 08/03/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Hirojiro Alta.
Autre: cause en #CC6666. Bosse chez un fleuriste. Aussi menteur que mignon. Aime le rose. Et les lapins. Et aimer, tout simplement.
Veuf noir
Veuf noir
posté
le Mar 27 Aoû - 0:08
par Ollie Alta
Hey.

Salut.

👀
Butch Akikazu
Messages postés : 84
Inscrit.e le : 18/07/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Asling (bientôt † on espère)
Autre:
posté
le Mar 27 Aoû - 15:45
par Butch Akikazu
Re-bienvenue À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1362171446
Et pis bonne fin de rédaction À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 4115966937
Lou Di Luca
Messages postés : 153
Inscrit.e le : 16/12/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Pavelou♥
Autre: sucks to suck
DILF Hunter
posté
le Mar 27 Aoû - 16:00
par Lou Di Luca
lol Optimus, où est mon credit ? À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 4200135721 Où sont mes louanges ??? À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. XDmZptl
Sinon rebienvenue schlag-sama♥
Primus Obata
Messages postés : 13
Inscrit.e le : 26/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Yori-chan
Autre: .
posté
le Jeu 29 Aoû - 0:24
par Primus Obata
Merci à tous ! Ca a été une longue épreuve, mais c'est terminé À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1854274601


• Mon amour, de grands cœurs sur toi et ta petite truffe humide ♥

• imôto-chan toujours dans mon kokoro ♥

• je vous poke les autres À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 2247460424

• Lou : Tkt bb, je t'ai pas oublié, jamais, tu l'as, ta mention spéciale À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 2741732466 ♥
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
posté
le Jeu 29 Aoû - 22:29
par Invité
Plop !  À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 872998743

Le Mod'Oux de ces Dames a encore une fois sévi ! Je n'ai pas grand chose à dire de ta fiche si belle à lire (owiiii ! ♥) que je te pardonne le peu de fautes qui se sont immiscées au passage. À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 4115966937 Ce fut un plaisir de te modérer. Bon courage pour la suite ! ♥

Edit : pense à indiquer la signification des prénoms de toute la fratrie stp ! À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 4115966937

t'as voté pour moi au concours de Mister JM ? Hum... merci bien.  À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 3006946478  À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 3006946478

Pré-validation par Akirō
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.
Primus Obata
Messages postés : 13
Inscrit.e le : 26/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Yori-chan
Autre: .
posté
le Ven 30 Aoû - 19:05
par Primus Obata
Oh grand coq, que ces compliments me font plaisir À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 901032552 ♥ merci beaucoup pour la pré-validation :3 ♥

Voilà ce qu'on m'a demandé, je l'ai ajouté dans "autre" dans les généralités de la fiche, parce que je voulais pas alourdir l'ensemble :

Prim' a écrit:AUTRE : Nara est plus attirée par les prénoms à consonance hébraïque que leur réelle signification. De ce fait et à titre informatif, voici ceux de la fratrie :

Primus - Celui qui sourit.
Zeev - Engloutissant.
Hermès - Le messager.
Seth - Dieu a placé.
Amos - Celui qui est chargé d'un fardeau.
Isaac - Le rire.

Orion - La frontière.
Karma - Action & sort.

Elio - Le soleil.

Lévi - Reclus.
Jintan - (sans signification)
Kenya - L'homme qui s'attache / l'homme du foyer.

je t'en prie bb

J'espère que ça ira À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1984817200
Makoto Nanase
Messages postés : 4497
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?

★
posté
le Ven 30 Aoû - 19:42
par Makoto Nanase
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Ld7d
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Cn3Ckyx
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1EPYLUw
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierÀ quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 50-50-2Earth WolfÀ quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 50x50-56504f9 À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. SvinÀ quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 3zm1 À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Opol0Q6À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. FHZzEDvÀ quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 7Uxn8zPÀ quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 494ZUS0À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1553711497-50-50FTM 50x500À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. B50x50À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1553722908-no-50x50À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 59e4À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Logo_510À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 190412122437274038 À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. RXqdRpDÀ quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Logo5010À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. VBL1j1M À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1559228694-50x50À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Qlaa À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. IcoSC5050 À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Bouton10 À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Bouton15 À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. 1498954954-bouton-50 À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Sans_t12Rejoins-nous sur Intelligences Mécaniques !À quoi servent les mots, lorsqu'un sourire suffit ? || Primus. Dezg