Kai Preciado
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 25/10/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Ven 25 Oct - 5:41
par Kai Preciado
Kai PRECIADO
"Even Bad Men Love Their Mothers"
- Emarosa

Généralités
Nom ;; Preciado
Prénoms ;; Kai
Âge ;; 28 ans né le 08 octobre 2083
Genre ;; Je suis un homme.
Origines ;; Japonais et Mexicain
Activité ;; Chanteur et guitariste du groupe post-hardcore underground. Notre groupe se nomme Lost in our Mind, habituellement L.I.O.M pour faire court. Nous voyageons de ville en ville, bar en bar pour partager notre musique avec nos admirateurs. Les salles n’accueillent jamais bien plus qu’une centaine de personnes. On aime faire des shows proches de nos spectateurs.
Sexualité ;; Je ne suis pas digne de la douceur d’une femme. Elles sont des créatures magnifiques, fortes et fragiles à la fois. Des déesses au coeur de guerrières. Elles ont à jamais mon respect et mon admiration, mais je ne peux pas me permettre de les briser encore. Je ne mérite pas leur compagnie. Pour cette raison, je préfère rester seul ou passer le temps en souillant des hommes plus cinglés que moi. Si les femmes n’étaient pas si parfaites et si je n'étais pas qui je suis, peut-être les choses auraient été différentes.
Avatar ;; L E O N de l'artiste Sam Kurakichi
Règlement ;;
Chemin ;; C'est toujours la même bonne vieille histoire.
Commentaire ;; Je vous aime et je n’ai rien à ajouter votre honneur.
Histoire

Il y a trois choses dont je suis certain. Je suis née, visiblement. Je serai mariée, inévitablement et pour finir, je mourrais assurément. Le reste n’est qu’une rivière d’incertitude, suivant son cours, lentement, tranquillement.

Aujourd’hui, comme chaque année, tu te présentais devant la tombe de ta mère un gâteau et des fleurs à la main. Après avoir déposé l’offrande, tu t’assieds en indien en sortant une clope de ton skinny jeans. Comme d’habitude, le cimetière était vide. Tu venais à te demander si les gens avaient encore l’habitude de rendre visite à leur être cher. En même temps… tu t’en foutais pas mal, toi tu étais là pour ta mère et c’est ce qui comptait. Si en plus tu pouvais être seul, c’était le paradis. 

Tu n’étais pas surpris de voir que ton frère n’était pas là. Tu te demandais même s’il était venu ne serait-ce qu’une fois lui rendre visite. Monsieur devait être trop occupé avec son travail au gouvernement, sa femme si parfaite et sa petite fille de deux ans. Petite fille que tu avais vue à quelques reprises, mais sans plus parce qu’honnêtement, qui voudrait présenter sa fille à un Oncle dépravé comme toi ? Tu n’en voulais pas à ton frère. Parfois, tu te surprenais à t’ennuyer de lui. Il a quatre ans de plus que toi, alors durant ta jeunesse, vous étiez plutôt proche. 

Ça aurait probablement été encore le cas si votre père n'était pas venu faire tout foirer dans la famille. Tu n’avais rien vu venir. C'était un homme bon, à la base. Un mexicain qui était venu s’installer au Japon, plus jeune. Tu n’avais jamais su pourquoi et t’étais un peu jeune pour te poser ce genre de question de toute façon. Tout ce que tu savais, c’est qu’il était fier de ses racines.  C’est lui qui t’avait initié à la guitare alors que tu étais tout jeune, les plus beaux moments passés à ses côtés étaient lorsqu’il t’apprenait la musique ou encore sa langue maternelle. Tu te souviens des repas de famille plus joyeux les uns que les autres. Du bonheur pur jusqu’à tes 9 ans. 

S’il n’avait pas tout foiré. Tu le haïssais de tout ton être. Dans le temps, tu n’avais pas tout compris, t’étais plutôt jeune pour capter tout ça, mais en gros le mec était devenu un joueur compulsif. Votre argent, c’était dans les machines qui le passait. Chaque soir, il revenait bredouille, plus paumé que la veille. Ta mère, une douceur… Non, une déesse, ta perfection, se tuait pour arriver aux deux bouts. Elle travaillait comme une défoncée pendant que le mec lui, s’éclipsait au bar après le travail… Jusqu’à ce qu’il soit si pathétique qu’il ait recours à la fraude. Le problème, c’est que frauder la compagnie pour laquelle on travaille, ce n’est pas la chose la plus intelligente à faire. 

Heureusement pour lui, il avait été si mauvais dans ses démarches qu’il ne fut pas arrêté. Non, il s’en sortait relativement bien. Il était renvoyé, il avait des antécédents et une amende bien salée, mais c’était tout. Le problème, c’est que malgré le salaire unique de ta mère, ton père lui n’arrêtait pas de jouer… et de boire. 

Il perdait, il se saoulait, il ne trouvait pas de travail. Il tombait dans un cercle vicieux qui le rendait agressif. Cette colère, il la rejetait sur ta mère qui, pourtant, se montrait si forte pour la famille. Elle faisait absolument tout et maintenant, elle se faisait abuser verbalement et physiquement par un homme qui avait été amoureux, auparavant ou l’avait-il été ? Enfant, tu ne t’étais pas posé la question, mais maintenant que tu y pensais, avait-il seulement déjà aimé ta mère ou jouait-il la comédie pour cet enfoiré d’Incontestable. 

Oui cet enfoiré. Si l'incontestable n'existait pas, ta mère n’aurait pas commis l’irréparable, cinq ans après le début de la débauche de ton père. Elle avait supporté ses excès  de violence envers elle, mais lorsqu’il avait commencé à vous battre ton frère et toi, ce fut trop pour elle. Surtout que sa violence était de pis en pis et que vos blessures devenaient de plus en plus inquiétantes. Si l’Incontestable n’avait pas existé, elle aurait pu divorcer et aller vivre avec toi et ton frère, mais non. Vous étiez prisonnier de cette dictature de merde, alors à la place elle s’offrit un dernier plaisir auprès d’un homme avant d’être menée à l’exécution avec ton père. Le tyran.

T’avais 14 ans. Tu n'étais plus aussi idiot à ce moment-là, t’avais compris. Ta mère vous avait laissé une lettre. Elle s’excusait d’avoir été aussi lâche et pourtant… Tu n’avais jamais vu un acte de bravoure aussi grand. C’était une femme au grand coeur, incapable de violence. Jamais elle n’aurait pu tenir tête à votre père et vous non plus, vous étiez que des gamins. Qui aurait pu lui en vouloir de s’être offert un dernier plaisir, avant sa mort ? 

Orphelins de parent, c’est vos grands-parents du côté maternel qui vous avaient recueilli. Aux yeux de votre grand-mère, vous étiez que les petits bâtards de l’homme qui avait mené sa fille à sa perte. Votre grand-père par contre était un homme bienveillant qui vous aimait de tout son coeur. Le début de cohabitation avec tes aînés était rocambolesque. D’ailleurs, tu changeais à vue d’oeil. Toi qui avais été un enfant bavard et plein d’énergie, tu t’enfermais dans un mur de silence, préférant passer ton temps à écrire. La mort de ta mère t’avait percuté encore plus fort que si tu t’étais fait frapper par un train. Ça ne changeait pas que tu étais un homme bon, au fond, et tu cherchais à gagner l’affection de ta grand-mère, parce que c’est elle qui avait mis au monde cette femme que tu aimais tant. 

À l’école, contrairement à ton frère ainé, tu n’étais pas très populaire et tu passais de justesse dans tes matières, sauf en langue. L’écriture était ton point fort et les professeurs te répétaient souvent que tu avais une âme poétique. Alors tu t’isolais pour écrire des chansons. Tu composais et le soir, dans le calme de ta chambre tu grattais ta guitare pendant des heures, pour ensuite t’endormir avec ton casque d’écoute sur la tête. Tu ne vivais que pour la musique, parce que c’était la seule chose qui te restait.

Pour la musique, tu te fis violence en te forçant à entrer dans un club. La musique qu’ils y jouaient n’était pas du tout dans tes cordes, mais c’est là que tu rencontrais tes quatre amis avec qui tu formais L.I.O.M. Tous plus vieux que toi d’un an ou deux, ils étaient des modèles pour toi. Pas toujours bon hélas puisqu’à 16 ans, tu découvris les plaisirs de l’alcool et la drogue. Ces deux éléments venaient vite combler un vide que la musique ne pouvait pas couvrir, tu finis par devenir rapidement accro. 

Entre vos soirées beuveries et celle à jouer de la musique, vous rêviez de créer votre band underground. Vous pratiquiez depuis  si longtemps. C’est seulement lorsque tu atteignis tes 20 ans que votre groupe gagna en popularité. Vous commenciez donc une vie de plaisir partagée entre les représentations, les pratiques et les soirs à faire la fête.

Tu te disais que la vie allait finalement te sourire et tu commençais à te remettre de la perte de ta mère, quand à 23 ans c’est ton ami le bassiste qui décéda. Alors que tu rentrais chez toi dans l’appartement que vous partagiez, tu le retrouvais couché sur le divan de l’écume lui sortant des lèvres et les yeux révulsés. Encore une fois, la vie venait de t’arracher un être cher d’une des manières les plus cruelles qui soit. Une overdose... Ce coup fut dur pour votre groupe qui décida de prendre quelques mois d’arrêt pour vivre votre deuil. 

Ce fut à ce moment que tu la rencontras… Un ange dont la chevelure te rappelait les pétales de sakura. 

Tu ne la voulais pas dans le groupe, mais vous aviez besoin d’un remplaçant et elle était insistante, un peu trop même... Et elle était bonne…un peu trop même.  Sans oublier les mecs qui insistaient aussi. Tu avais craqué. En l’acceptant, tu pris tout de même la peine de lui dire qu’il n’y aurait aucune amitié entre vous. 

Tu ne voulais pas de femme autour de toi. Tu avais peur de devenir comme ton père et mener une de ces perfections à leur perte. Elle n’allait certainement pas être une exception à la règle…. Du moins, c’est ce que tu te disais… et tu te fourrais un doigt dans l’oeil. 

Pire, avec le temps vous étiez devenues inséparables. Une petite soeur dont tu ne pouvais plus te passer. Elle était rendue si importante pour toi que pendant Shukumei, tu avais traversé la ville entière plongée dans le chaos pour t’assurer qu’elle aille bien. C’était la seule pour qui tu étais prêt à bouger ciel et terre. Bien sûr , il y avait les autres membres, mais ils étaient de grands garçons… puis ton frère qui te donnait à peine quelques nouvelles , tu pourrais bien le texter dans les jours suivants. Heureusement pour toi, personne ne fut blessé dans cet évènement ravageur et la vie reprit son cours.. 

Vous poursuiviez votre art un bar à la fois, l’Incontestable semblant enclin à vous laisser profiter un peu plus de votre liberté. Malgré les bugs et les manifestations, vous n’étiez pas atteint, vivant dans votre petit monde à vous. Tu ne suivais pas vraiment les nouvelles et tu te foutais bien de ce qui pouvait se passer avec cette machine de merde. Moins tu entendais parler de l’Incontestable et mieux tu te sentais. 

Puis il y avait eu l’épidémie qui heureusement pour toi n’avait touché personne autant dans ta famille que dans ton band. Malgré tes dépendances, tu espérais tout de même pouvoir frôler le bonheur du bout des doigts. Tu continuais de rêver à ce moment où ton âme cesserait de se tourmenter pour un tout et un rien. Puis tu chantais. 

Comme en ce moment, devant la tombe de ta mère. Tu lui chantais ton amour en espérant qu’elle puisse t’entendre, peu importe, où elle se trouvait. Lorsque tu eus terminé, tu entendis des pas provenir d’un peu plus loin. Nanami se tenait là, debout des fleurs à la main. Elle venait payer respect à la femme qui t’était si importante. Elle déposa le bouquet et tu pouvais sentir une larme couler sur ta joue. Après tout ce temps, ça faisait encore mal. Tu pris quelques instants encore pour te ressourcer, puis tu te levas en prenant la main de ton ange. 

The show must go on. 


Caractère
Il y a plusieurs côtés d’un médaillon, comme il y a plusieurs façons de voir quelqu’un. 

Moi ? Je me vois comme quelqu’un de calme et réservé. Je suis sarcastique et j’aime quand les gens ne sont pas offensés par cet humour particulier. En fin de compte, le sarcasme est pour moi un masque qui m’empêche de me mettre à nu. Je n’aime jamais les gens dès la première rencontre. Au contraire, je suis souvent déplu ou même ennuyé lorsque je dois apprendre à connaître quelqu’un. Pour cette raison, il m’arrive d’être froid, voire même arrogant ou méchant par moment. 

La vérité, c’est que je redoute ce que les gens pensent de moi. C’est pour cette raison que je tiens ceux-ci le plus éloignés possible. C’est plus facile de passer pour l’homme distant et introverti que de s’entourer de gens à qui nous devons plaire. Parce que, soyons francs, je n’ai rien pour plaire. Par contre, une fois que vous faites partie de mon cercle, vous êtes dans mon coeur à vie et il est difficile de se débarrasser de moi.

Je suis un homme de nature silencieuse. Quand je parle, c’est à travers ma musique. C’est là que mes pensées prennent forme. C’est mon art, ma passion et ma raison de vivre. Il n’y a rien qui sache mieux exprimer une émotion qu’une mélodie bien interprétée. 

Mes amis, eux, vous diront fort probablement que je suis attentionné et présent. Ils vous diront que je ne suis pas égoïste et qu’au contraire, je passe autrui avant moi. Que je suis le premier à me lancer à la rescousse d’un être bien aimé.  Ils ajouteraient sûrement que je suis dur d’approche et qu’à première vue, ils croyaient que j’étais toujours en colère avec mon regard de tueur. Ce qui n’est pas faux, d’un sens. J’ai beaucoup de colère en moi et je ne sais pas toujours comment la maîtriser...Alors je me drogue ou je bois, parce que ça m'apaise. Surtout la drogue. Quand j’arrive à mettre la main dessus. Au Japon, ce n’est pas comme aux États-Unis: accessible et ouvert. Mes amis vous parleraient sûrement de ça aussi, mes dépendances. Ils vous diraient qu’ils ont essayé, du moins certains d'entre eux. Qu’ils ont tout tenté pour me sortir de ce cercle vicieux, mais que j’y suis attaché pour la vie. 

On ne peut pas aider quelqu’un qui ne veut pas s’aider. 

Ils ajouteraient sûrement qu’une fois ma carapace brisée, je suis de bonne compagnie. J’arrive à rire et j’aime m’assurer que mon entourage est bien. Ils vous diraient sûrement qu’il m’arrive d’être un peu idiot et bouffon. Je fais des efforts. J’essaie de rendre ma compagnie plus agréable, même s’il m’arrive de flopper mes blagues et de créer des malaises. On dit que le travail sur soi, c’est l’histoire d’une vie entière. Au moins, j’essaie.

Mes admirateurs ou plutôt mes admiratrices vous diraient que je suis charmeur et humble. Je n’hésite jamais à prendre des photos lorsqu’on me le demande et je bois avec mon public après les représentations. Je ne suis pas là pour faire de l’argent, je suis là pour partager ma passion et avoir du bon temps. Ils vous diraient sûrement que je suis charismatique, mais ils ne me connaissent pas, au fond. Il n’y a que mes soirs de représentation que je joue la carte du sociable, parce que ça offre une belle image pour le groupe. 

Malgré tout, je ne m’approche pas des femmes. Je n’ai pas peur d’elles, au contraire je les idolâtre. Si je me tiens loin, c’est pour les protéger. Un homme comme moi, tourmenté et drogué ne devrait pas venir gâcher la vie d’une de ces douces fleurs. Je ne pourrais pas accepter de faire les mêmes erreurs de mon père. 

Sinon , mon attitude diffère selon la façon dont vous me traitez. Vous vous la jouez dur ? Ce sera un plaisir de vous remettre à votre place. Vous vous montrez aimable ? Je vous le rendrai du mieux que je le peux. Ma devise : ‘’Oeil pour oeil, dent pour dent’’. Je ne suis pas violent pour autant, seulement lorsque j’ai besoin de l’être. 

Au final, qui suis-je vraiment ? Un homme effrayé de s’attacher à autrui ? Un garçon brisé par un passé trop brusque pour lui ? Un pion parmi tant d’autres dans cette terre nippone ? Un grand pessimiste ?

Je suis simplement Kai, un mec qui se cherche encore et qui, peut-être, ne se trouvera jamais, mais pour l’instant j’aime ma vie bohémienne même si elle est noyée dans l’alcool, la musique et la drogue. Je profiterais de cette vie jusqu’à  ce que ce soit mon tour d’être emprisonné dans les griffes de l’Incontestable.

Physique
• Tu crois que c’est vrai qu’il a un prince albert ? 


La réplique venait de sortir de la bouche d’une des filles assises au bar, les yeux rivés sur le chanteur de L.I.O.M. Il venait de finir sa représentation avec le groupe et assis sur le bord de la scène, il buvait et prenait des selfies avec ceux qui avaient le courage de lui en demander. 

• Mais en fait… il est moins grand que je l’imaginais. Les photos, ça peut être drôlement trompeur. Il doit faire… 165 cm environ ? Dans ces eaux-là. J’en fais 167 et quand je lui ai demandé une selfie, avant le spectacle, j’ai remarqué que j’étais un peu plus grande que lui. 

• Ma pauvre ! 

• Oui, je sais… Bon sang, pourquoi il est si petit. J’aime pas les petits hommes. 

• Bah au moins, il a l’air en forme, d’après moi il doit s’entraîner à la maison ou même au gym, qui sait ?

• Il n’a pas l’air du genre de mec à traîner au gym, pourtant. Peut-être à la maison, ouais… Aaaah ! Ayako ! J’en peux plus, je dois aller lui demander une autre photo ! Je veux qu’il tire la langue pour moi. 

• Mais arrête, il va te mépriser… Tu imagines à quel point ce doit être chiant toujours se faire demander de tirer la langue juste parce qu’elle est coupée en deux. 

• Hey, c’est un peu son travail de plaire aux fans, non ?


Sur ces mots, Ayako vit son amie quitter le bar pour aller rejoindre le chanteur à la crinière argenté. Elle observait la scène de loin. Son amie venait de faire le grand saut et demandait à l’artiste une photo. Celui-ci, bien que ne souriant point, se leva pour se rapprocher de son admiratrice. Une fois placé, il tirait sa langue de serpent percée en direction de l’appareil, au plus grand plaisir de la fille. Le tout ne prit que quelques minutes, tout au plus et pourtant cela lui permit de bien observer le garçon en détail. 

Décidément, elle avait eu un bon point sur sa taille, ainsi que sur son prince albert, mais ça elle ne le saurait pas. Donc,  165 cm pour 70 kg, environ. Un physique mince, mais on pouvait bien imaginer la naissance d’abdominaux sous ses vêtements. Son corps était recouvert de tatouage. Ses bras, son cou, le début de son torse. Encore une fois, on pouvait imaginer que son dos et son ventre en étaient tout autant couverts. L’admiratrice s’attardait sur son visage, par la suite. Des traits fins, des yeux rouges et perçants. Elle se doutait que l’homme avait eu recours à une modification génétique pour atteindre cette couleur peu commune. Son visage était pâle, très pâle pour un garçon qui avait une descendance mexicaine. Il avait des piercings sur chaque oreille, dont un industriel. Puis, vint le moment que la demoiselle attendait tant. Kai se retourna vers elle pour lui faire un sourire. Ce fut bref, mais assez long pour laisser dévoiler des canines aiguisées. Ce n'était pas des rumeurs, le chanteur avait bien fait tailler ses canines pour se donner des airs de vampire. Elle craquait. 

Décidément la citation: ‘’la beauté est dans l’oeil de celui qui regarde’’ s’appliquait bien, dans ce contexte. Car même si en ce moment les filles observaient le chanteur avec un certain désir, lorsqu’il sortait dehors dans la vie de tous les jours c’était des regards de dédain qu’il recevait. Pire, les gens changeaient de côté de rue à sa vue. Il ne pouvait pas leur en vouloir, il comprenait que l’inconnu et la différence puissent être effrayants. 

De toute façon, ses changements corporels il les faisaient pour lui et lui seul. Son corps était un canevas sur lequel il aimait expérimenter. Si les gens aimaient, tant mieux. Sinon...eh bien, tant pis. 

Mis à part le côté visuel apparent aux yeux de tous. Kai avait aussi quelques blessures, dont une à l’oeil droit, cicatrice maintenant presque effacée, car blanc sur blanc, ça se camoufle bien. Une autre cicatrice était plus grosse, au niveau de l’abdomen. Ces deux cicatrices-là, ils les avaient gagnés lors d’une bataille à la sortie d’un bar. 

Après leur échange, l’amie audacieuse revint vers Ayako. Prenant place à ses côtés, elle avait l’air aux anges. 

• Je te jure Ayako, il ne le sait pas encore, mais c’est moi qu’il va marier, un jour ! 
• T’emballe pas, meuf. Je te gage n’importe quoi qu'il aura déjà oublié ton visage une fois sorti de ce bar. 

• L’Incontestable saura nous remettre sur le chemin l’un de l’autre ! 

Ayako ne put s’empêcher de rire aux rêveries de son amie, puis toutes les deux se tournèrent pour voir le centre d’attention saluer ses admirateurs une dernière fois avant de quitter le bar. La soirée venait de se terminer pour le groupe L.I.O.M. 

(P.S: Cher lecteur, si ton petit coeur pur ne sait pas ce qu’est un piercing prince albert, je t’en supplie ne fait pas la recherche sur google. Je ne tiens pas à souiller tes yeux, merci !)
Armin Rey
Messages postés : 3134
Inscrit.e le : 02/07/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Jin Rey
Autre:

★
posté
le Ven 25 Oct - 8:51
par Armin Rey
Rebienvenue héhé
Superbe vava ! J'ai hâte de découvrir son histoire

Et vue sa profession, je veux un lien ! :3
Junko T. Arakawa
Messages postés : 50
Inscrit.e le : 21/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Merci Kira pour le Kit ♥
posté
le Ven 25 Oct - 8:54
par Junko T. Arakawa
Oh lala There Is Only One God And His Name Is Death  2837704232
Kaori Vanzine
Messages postés : 3028
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Mrs. 4x4
Mrs. 4x4
posté
le Ven 25 Oct - 12:35
par Kaori Vanzine
Rebienvenue et bon courage pour la fiche ! o/

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There Is Only One God And His Name Is Death  Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Butch King
Messages postés : 144
Inscrit.e le : 18/07/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre:
la Brute
posté
le Ven 25 Oct - 12:38
par Butch King
Rebienvenue There Is Only One God And His Name Is Death  3766924225
J'aime beaucoup le choix d'avatar **
Bonne rédaction There Is Only One God And His Name Is Death  1362171446
Roméo Imoarai
Messages postés : 188
Inscrit.e le : 08/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre:
posté
le Ven 25 Oct - 14:17
par Roméo Imoarai
Plouplou, rebienvenue ! Et bonne rédaction.
Ambroise H. Vinsmoke
Messages postés : 131
Inscrit.e le : 15/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Aaron Vinsmoke
Autre:
posté
le Ven 25 Oct - 19:48
par Ambroise H. Vinsmoke
Rebienvenue beau tatoué ! Fight pour la fiche !
Kohaku Edo
Messages postés : 770
Inscrit.e le : 02/09/2015

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 26 Oct - 11:36
par Kohaku Edo
Re bienvenue Kai!
Kai Preciado
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 25/10/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Sam 26 Oct - 19:51
par Kai Preciado
Armin: Un lien ? C'est clair ! There Is Only One God And His Name Is Death  210053242 et merci There Is Only One God And His Name Is Death  1406025597

Junko : Hâte de faire des riff de guitare avec Jin There Is Only One God And His Name Is Death  654180842

Kaori: Merci Kaori o/ ♥

Butch: Merci belle femme à la soyeuse crinière bouclée ! There Is Only One God And His Name Is Death  1362171446

Roméo : Ô Roméo, roméo , merci doux Roméo ♥

Ambroise : Merci Ambroise chou There Is Only One God And His Name Is Death  3488335006

Kohaku: Merci Ko There Is Only One God And His Name Is Death  2432113367
Kaori Vanzine
Messages postés : 3028
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Mrs. 4x4
Mrs. 4x4
posté
le Jeu 31 Oct - 18:05
par Kaori Vanzine
Analyse de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction
Re-Bienvenue sur le forum ! o/

Histoire

♠ Tu n’avais rien vue venir.
♠ se tuait pour arrivée aux deux bouts
♠ Heureusement pour lui, il avait été si mauvais dans ses démarches qu’il ne fut pas arrêté. Non, il s’en sortait relativement bien. Il était renvoyé et il avait des antécédents, mais c’était tout. → Un fraudeur s'en sort rarement aussi "bien". Qu'il ne soit pas arrêté et envoyé en prison, d'après ce que j'ai vu c'est possible, ça dépend des juges (et de la gravité de la fraude évidemment). Cependant j'imagine qu'il s'est quand même pris une amende salée non ? Même en se loupant, ce n'est pas quelque chose qu'on peut laisser couler si facilement sauf si l'entreprise n'a pas porté plainte (dans ce cas, elle est cool si elle ne l'a pas fait).
♠ Ou l’avait-il été ?
♠ avec le temps vous étiez devenue inséparable
♠ la ville entière plonger dans le chaos
♠ ou elle se trouvait

Caractère

Validé !

Physique

♠ Tu crois que c’est vrai qu’il a un prince albert ? 
→ Je suis curieuse moi aussi. Est-ce qu'il a vraiment cette horreur ? Je regrette encore d'avoir regardé ce que c'était There Is Only One God And His Name Is Death  367806265
♠ ceux qui avait le courage

Validé !

Conclusion
Il y a quelques petites fautes qui traînent par-ci, par-là mais rien qui ne gêne la lecture. La plupart sont juste de l'inattention ou des erreurs d'accord. En dehors de ça, j'ai bien aimé découvrir ce bonhomme. Il me donne envie de venir le voir juste pour le faire chier. Et puis un type qui communique à travers sa musique, il ne peut être que bien même s'il consomme de la merde. x)


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3
Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There Is Only One God And His Name Is Death  Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Kai Preciado
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 25/10/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Jeu 31 Oct - 18:39
par Kai Preciado
Merci pour ta correction, belle femme qui oublie de changer sa signature There Is Only One God And His Name Is Death  1362171446

Voilà les ajouts ! De plus, j'ai corrigé les endroits que tu m'as souligné !

Non, il s’en sortait relativement bien. Il était renvoyé, il avait des antécédents et une amende bien salée, mais c’était tout.

Décidément, elle avait eu un bon point sur sa taille, ainsi que sur son prince albert, mais ça elle ne le saurait pas.


Kaori Vanzine
Messages postés : 3028
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Mrs. 4x4
Mrs. 4x4
posté
le Sam 2 Nov - 13:13
par Kaori Vanzine
C'est bon pour moi. Amuse-toi bien There Is Only One God And His Name Is Death  1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

There Is Only One God And His Name Is Death  Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-ChevalierThere Is Only One God And His Name Is Death  50-50-2Earth WolfThere Is Only One God And His Name Is Death  50x50-56504f9 There Is Only One God And His Name Is Death  SvinThere Is Only One God And His Name Is Death  3zm1 There Is Only One God And His Name Is Death  Opol0Q6There Is Only One God And His Name Is Death  FHZzEDvThere Is Only One God And His Name Is Death  7Uxn8zPThere Is Only One God And His Name Is Death  494ZUS0There Is Only One God And His Name Is Death  1553711497-50-50FTM 50x500There Is Only One God And His Name Is Death  B50x50There Is Only One God And His Name Is Death  1553722908-no-50x50There Is Only One God And His Name Is Death  59e4There Is Only One God And His Name Is Death  Logo_510There Is Only One God And His Name Is Death  190412122437274038 There Is Only One God And His Name Is Death  RXqdRpDThere Is Only One God And His Name Is Death  Logo5010There Is Only One God And His Name Is Death  VBL1j1M There Is Only One God And His Name Is Death  1559228694-50x50There Is Only One God And His Name Is Death  Qlaa There Is Only One God And His Name Is Death  IcoSC5050 There Is Only One God And His Name Is Death  Bouton10 There Is Only One God And His Name Is Death  Bouton15 There Is Only One God And His Name Is Death  1498954954-bouton-50 There Is Only One God And His Name Is Death  Sans_t12Rejoins-nous sur Intelligences Mécaniques !There Is Only One God And His Name Is Death  DezgThere Is Only One God And His Name Is Death  179wRemainsofhellThere Is Only One God And His Name Is Death  LsuvxJWThere Is Only One God And His Name Is Death  X7N7iNX