Lucrecia O'Connell
Messages postés : 139
Inscrit.e le : 11/05/2018
posté
le Sam 2 Nov - 17:04
par Lucrecia O'Connell
Lucrecia Demedici
La justice est la sagesse miraculeuse salvatrice de l’homme petit et faible.
Informations générales
Nom : Demedici
Prénom.s : Lucrecia Caterina
Âge : 25 ans, née le 25 décembre 2084
Genre : Féminin
Origines : Italienne du côté de son père et Japonaise pour sa mère.
Activité : Gestionnaire de patrimoine ainsi que propriétaire de vignobles en Italie
Sexualité : Hétérosexuelle
Avatar : Yuki Kuran – Vampire Knight
Réglement : -
Chemin Je m’y suis perdue depuis un moment (Reboot)
Autre : Non~
L’histoire est écrite par les vainqueurs
L’humain a tendance à croire au destin. L’on trouve un coupable, une raison de nos malheurs ou nos chances. Ce fut le cas de ton père. Un noble Italien du nom de Giovanni Demedici, désireux de prospérer dans un pays où la science règne en maître, où il ne serait plus contraint de se plier à la volonté de Dieu ou de celle de sa famille.Le nom Demedici ne faisait absolument pas allusion à la noble famille des "De Medicis", beaucoup de personnes pensaient qu'il s'agissait d'un lien de sang réel. Pourtant, la noblesse de ta famille était bien moins ancienne, un commerçant du nom de Paolo Demedici avait pu obtenir un vignoble sur une parcelle de terre située non loin de Florence dans les années 1700. Il avait réussi à faire fortune et pu acheter sa noblesse en se mariant à une noble italienne. C'était bel et bien ton ancêtre. Le fait que l'on fasse cette confusion était d'ailleurs sujet à plaisanterie puisque tu songeais directement à la reine de France "Caterina De Medecis".Ton père n'était donc qu'un descendant direct de ton ancêtre. La distinction était parfaitement visible une fois que l'on voyait le nom écrit et surtout quand on le prononçait correctement.

Fils aîné de la famille, il ne fut guère déshérité et l’on accepta son choix. Bien au courant de ce qui l’attendait au Japon, il avait entrepris quelques voyages d’affaires à ses débuts, pour davantage se familiariser aux différents us et coutumes. L'Incontestable demeurant la solution nécessaire pour lutter contre la baisse de natalité au Japon l'avait impressionné, ainsi que la mise en place de ce système obligeant des inconnus à se marier pour le bien de la population. Bien décidé, à fuir le pays natal, il entreprit sa naturalisation après 2 années de travail au Japon. Ayant déjà étudié la langue, il s’était fait rapidement une place indispensable. Ce n'est qu'après avoir obtenu la nationalité japonaise et acceptée la puce qu'il put monter ses entreprises. Celles-ci étaient spécialisées dans la vente de vins prestigieux.
L’histoire de ton père restait assez laborieuse, il n’appréciait pas parler de sa famille. Trop conservatrice et très portée sur la religion. La famille de ton père était noble et possédait bon nombre d’hectares de vignobles ainsi qu’une quinzaine de domaines. Ta grand-mère te fit d’ailleurs cadeau de quatre de ses vignobles ainsi qu’un domaine légèrement éloigné de Florence. Mais ce fut notamment cette pression immense qui fit fuir ton père et qui fit naître ce désir d’évasion qui le mena au pays où tu vins au monde. Il fut marié à Ritsuko, une Japonaise pure souche. Celle-ci accepta avec beaucoup de mal ton père, le trouvant trop extraverti et entreprenant. La romance à l’Italienne eut raison d’elle, puisqu’il fit de son mieux pour lui faire vivre un rêve. Ce mariage était sa raison d’être, son issue. Ta mère se fit une raison et finit par tomber amoureuse de cet homme toujours de bonne humeur et très souriant.

Tu vins au monde le 25 décembre 2084 au sein d’un couple heureux et satisfait de ton arrivée. Ton père avait réussi à convaincre ta mère de te donner un prénom italien : Lucrecia. Sa signification était « qui gagne », ton père Giovanni espérait que tu ressortes toujours victorieuse.
Ton éducation fut un mélange assez intrigant, le charme à l’italien, mais le respect à la Japonaise. L’on te considérait comme une enfant très calme, mais qui savait se montrer enjouée quand le moment était propice. Studieuse, ton père avait tenu à t’enseigner l’italien pour que tu puisses aller rendre visite à sa famille en Italie. Celle-ci fut ravie d’apprendre que ton père avait engendré une héritière. Ils s’empressèrent même de le harceler pour que tu te rendes chaque vacance scolaire à Florence. Tu pris donc l’habitude de t’y rendre dès l’âge de sept ans.
Depuis la primaire, les enseignants t’inculquaient cette fameuse adoration de l’Incontestable : notre sauveur à tous. De tes yeux d’enfants, tu fus au début, admirative de cette machine puis au fur et à mesure de ta croissance, tu l’assimilas davantage à un blasphème. Ta famille italienne avait réussi à te convertir au catholicisme, essayant de te détourner de ce pays qui leur avait arraché leur fils chéri. Toutefois, ils ne parvinrent guère à te faire quitter ton pays natal. Ton père en fut ravi.

A la fin du lycée, tu demandas l’autorisation à ton père pour aller étudier en Italie. Les universités de Rome te semblaient beaucoup plus captivantes. Il finit par accepter. Vivant chez tes grands-parents pendant tes cinq années d’études consacrées à la gestion du patrimoine, tu échappas à la catastrophe de Shukumei. Même si tu eus l'occasion de retourner au Japon pendant les grandes vacances d'été qui étaient de 3 mois, avant d'enchaîner chaque année d'études. Pendant ce laps de temps, tu fis la connaissance d'une personne qui marqua ta vie au fer rouge. Ta tante italienne t'avait présenté son mari. Un bel homme légèrement plus jeune qu'elle. Il devait avoir trente ans à l'époque tandis que tu en avais vingt. Aussi étrange que ça puisse l'être, tu fus bien plus proche de ton oncle par alliance que de ta tante Michaela. Vous passiez vos temps libres à discuter de tout et rien, mais surtout parler de politique. Une relation amicale s'installa entre vous, du moins jusqu'au décès prématurée de ta tantine...

Certes, tu avais échappé aux séismes et nombreuses crises de ton pays natal, mais un événement plus fâcheux pour ton moral s'abattit sur toi. Ton cher oncle s'était épris de toi, plus que tu ne l'avais compris. Bien que tu le suspectais d'être trop affectueux, il te révéla un secret. Il attendait patiemment que Michaela décède des suites de son cancer pour mieux être proche de toi. Cette révélation te foudroya et un certain dégoût naquit en toi. Tu ne voulais plus le voir ni entendre parler de lui. Bien qu'il demeurait l'ex-mari de ta tante et surtout, il hérita de la moitié de ses biens. La famille tenait à le garder près d'eux, une question financière évidemment... Il s'empressa de faire une demande bien étrange à ta grand-mère : il voulait t'épouser. Cela aurait pu arrangé les affaires de la famille, mais la politique de ton lieu de naissance empêchait cette union. Enfin, c'est l'excuse que tu donnas pour ne pas être contrainte de l'épouser. Dans les faits, ce mariage pouvait se produire, mais dans le fond, tu aurais préféré mourir plutôt que d'accepter une chose pareille.

Tu pris la peine de te rendre dans son lieu de résidence pour lui annoncer ton refus. Et tu soulignas le fait que dans d'autres circonstances, tu aurais tout de même refusé. La vision de son visage avait le don de te faire frissonner de dégoût. Ce refus ne lui plut guère, il t'empêcha de quitter sa demeure pendant plusieurs mois, cet événement se produisit pendant une année très importante pour toi, celle de l'obtention de ton diplôme de gestionnaire du patrimoine. Il prétexta auprès de ta grand-mère que c'était ton désir de rester, il te contraignit au silence ainsi qu'au mensonge. De plus, son domaine était davantage près de l'université que celui de tes grands-parents, une excuse supplémentaire pour mieux taire les doutes. Tu fus dans l'obligation de mentir à ta grand-mère en lui disant que tu étais bien plus à l'aise chez lui, que ça te facilitait la vie. Si tu avais eu le malheur de faire une seule allusion à ta captivité, il te le faisait payer en conséquence. Tu avais tenté d'en parler une seule fois en sous-entendant que tu voudrais bien retourner un peu chez tes grands-parents. Le soir venu, il te fit regretter cette allusion en portant la main sur toi et en te menaçant. Tu avais peur, tu étais terrifiée.. Tu gardas donc le silence. Tu étais constamment surveillée par ses hommes de main. Il t'autorisa toutefois à te rendre à l'université pour rendre cette mascarade crédible. Ta liberté ? Tu n'en avais plus.

Jusqu'au jour où ton père eut l'autorisation de te faire rapatrier au Japon, il avait su lire entre les lignes pour comprendre ta réelle situation. Cette année passée sous la pression de cet homme t'avait assez atteinte. Tu ne souhaitais plus en entendre parler. Encore aujourd'hui, tu ne souhaites plus retourner au domaine familial à cause de lui. Cette captivité eut pour conséquence positive de te plonger davantage dans les études. Tu échappais à son joug quand tu utilisais l'excuse des examens et différents devoirs.
Ainsi tu fus tout de même major de ta promo et surtout, tu demandas à ta famille italienne de prendre des mesures d'éloignement pour qu'il ne t'approche plus. Même si celle-ci avait fermé les yeux pendant un temps, elle comprit qu'il en valait de ta sécurité. Tu entrepris de retourner pour de bons au Japon et de ne te rendre en Italie qu'une fois tous les mois, un week-end pour t'assurer du bon entretien de tes vignobles. Tu pris tout de même l'initiative de consulter un spécialiste pour parler de ces mois "d'emprisonnement". Tes rêves les plus sombres te rappelaient constamment que tu n'avais pas réussi à tirer un trait sur cette histoire.

Aujourd'hui, tu te sens beaucoup mieux. Tu réussis petit à petit à te faire connaître, mais il te reste encore beaucoup de chemin avant de connaître un véritable succès dans ton domaine professionnel. Toutefois, tu prends grand soin de ces vignobles que ta grand-mère t'a offert, te rendant au moins un week-end par mois pour t'assurer d'une bonne gestion de chaque hectare. Ta vie japonaise est certes légèrement plus correcte que celle en Italie, mais elle te convient parfaitement. Heureusement pour toi pendant la grande épidémie, tu ne fus pas touchée. La seule véritable maladie qui finira par t'atteindre un jour... c'est le mariage.

Physique
Giovanni Demedici :
Comment la décrire ? Tout père qui aime sa fille dirait qu'elle est la perfection incarnée. Une beauté sans pareille ou encore que les mots ne sauraient pas lui faire honneur. Mais aussi modeste qu'elle est, elle apprécierait que l'on fasse preuve de réalisme et de sincérité. Certes à mes yeux, ma petite fille est un diamant poli. Toutefois, si je devais la décrire en détail... je devrais dire avant tout qu'elle possède le charme à l'italienne. Un léger sourire constamment ancré sur son visage, une élégance et une grâce naturelle. Mais une certaine tenue qu'elle tient de sa mère. Ses cheveux sont châtains foncés, un autre mélange dont je suis la cause. Ses yeux quant à eux, sont identiques à sa chevelure. Nous avions fait le choix qu'aucune modification génétique ne soit apportée à notre enfant pour qu'elle demeure la plus naturelle possible.
Concernant les traits de son visage, ils sont assez doux. Il est très rare de les voir s'étirer ou même qu'un soupçon de colère ne soit perceptible. Elle apprécie dire que les yeux sont le reflet de l'âme, cette expression lui va tout autant. Tout se joue par le regard.
Un détail important, elle a toujours été très soigneuse de son apparence. Non pas qu'elle soit superficielle, mais elle m'a toujours répété "Comment peut-on prendre une personne au sérieux si sa tenue n'est pas en parfaite adéquation avec ses propos". Elle met donc un point d'honneur à toujours être présentable en toute circonstance.

Pour plus de précisions, le médecin nous a informés qu'à son dernier bilan de santé elle faisait un mètre soixante-cinq. Pour une demoiselle d'origine italienne, elle se trouve légèrement en dessous de la moyenne. Mais si l'on se fit à celle des Japonaises, elle est plus grande. Quant à ses formes, je dirais qu'elle n'est pas assez pulpeuse. Son poids est de 51 kilos, elle est un peu maigrichonne à mes yeux, mais une fois de plus, ce n'est pas l'avis de la moyenne japonaise. J'admets que je trouve que ma fille ne mange pas assez, est-ce un crime ? C'est là le seul point qui serait à revoir. Une fois de plus, ce n'est là que l'avis d'un père.

Caractère
Ritsuko Demedici :
Parler du caractère de mon enfant ? Vous auriez mieux fait de demander à son père. Il en aurait dressé un portrait somptueux comme il en a l'habitude. Toujours dans l'exagération ces Italiens... Mais je suppose que je peux tout de même vous la décrire. C'est une demoiselle très calme, toujours souriante certes, mais comme il le faut. C'est-à-dire à la Japonaise. Bien que le sourire ne soit pas réellement nécessaire, si je peux me permettre. Comme mon mari a pu vous le préciser, ses yeux parlent beaucoup, mais son plus grand atout, c'est sa répartie ainsi que sa fâcheuse manie à se montrer insolente tout en restant respectueuse et courtoise. Un trait de sa personnalité qui m'exaspère au plus haut point. Les Japonais ont toujours été sur la réserve, mais notre enfant à le don de jouer entre ses deux nationalités. Ce fameux "charme" a l'Italienne... Quelle bêtise, elle est simplement provocatrice et irrespectueuse avec le sourire. Je lui ai toujours appris à tenir sa langue, mais il faut croire que mes enseignements sont entrés dans son oreille et sont ressortis par l'autre aussitôt. Sa franchise est insoutenable, bien qu'elle soit modérée et qu'elle fasse preuve d'un tact assez étonnant. Mais bien entendu, je suis persuadée que ce sont ces trop nombreux voyages en Italie qui en soient la cause.

D'un point de vue relationnel, je dirais qu'elle est normale. Elle ne se dévoile pas facilement et ne parle pas énormément d'elle bien qu'elle dit tout haut ce qu'elle pense quand la situation la dérange. Est-ce qu'elle a déjà eu des relations amoureuses ? Oh ! Je ne préfère même pas le savoir, mais je suppose que oui. Elle est loin d'être prude, alors qu'elle le devrait ! Je suppose que le mariage la forgera comme il se doit et que son mari saura calmer son tempérament. Bonne chance à lui d'ailleurs. Car j'ai pu constater que ma fille pouvait se montrer très fourbe et sadique quand on l'exaspérait ou la poussait à bout.
Junko T. Arakawa
Messages postés : 50
Inscrit.e le : 21/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Merci Kira pour le Kit ♥
posté
le Sam 2 Nov - 17:32
par Junko T. Arakawa
YUKIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII j'aime! Bon Reboot  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1984817200
Kohaku Edo
Messages postés : 770
Inscrit.e le : 02/09/2015

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
posté
le Dim 3 Nov - 18:05
par Kohaku Edo
T_T
L'avat de mon tout premier perso ici ^^"
RIP ma petite Alba ^^
Bonne nouvelle tête!
Carmine S. H. Bellandi
Messages postés : 1777
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Seyfried Bellandi
Autre:
Buldozer diplomate
Buldozer diplomate
posté
le Mar 5 Nov - 21:46
par Carmine S. H. Bellandi
Bien l'bonsoir.  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1353670443

Fiche bien sympathique que voici, c'est court, efficace et ça va à l'essentiel, que demande le peuple. Il y a très peu de fautes aussi et ça c'est toujours  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 2343467211
J'te file quand même ce que j'ai relevé à surveiller dans les rps, notamment les accords, notre ennemi à tous le subjonctif et quelques maladresses de construction :

aux différents mœurs et coutumes > on dira plutôt us et coutumes
Les universités de Rome te semblaient beaucoup plus captivante
Vous passiez vos temps libres à discuter de tout et rien mais surtout vous appréciez parler politique > mauvais temps
ton domaine professionnelle
Mais aussi modeste qu'elle l'est - subjonctif, pas de l'
est un diamant polie
un autre mélange dont sa mère et moi en sommes la cause
nous a informés qu'à son dernier bilan de santé qu'elle faisait un mètre soixante-cinq
Bien que le sourire n'est pas
bien qu'elle reste modérée et qu'elle fait preuve d'un tact
que c'est ces trop nombreux voyages en Italie qui l'a rendu
Les Demedicis l'ont sûrement modelé à leur image pour mieux la contrôler.


Physique
On va dire que ça passe pour l'avatar mais attention lorsque tu choisiras les images, il est quand même limite pour un personnage de 25 ans.
L'instant génétique : la couleur des cheveux ne se fait pas en mélangeant les couleurs de ceux des parents.  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 3766924225 C'est une histoire de gêne récessif ou non, je te passe les détails, donc ça peut tout simplement venir (probablement même) du côté italien de la famille.
L'instant  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 517494357 : un père qui décrit sa fille je sais pas vraiment s'il parlerait de ses formes ou de si elle est pulpeuse ou non, mais ce n'est que mon avis.


Histoire & contexte
Il va y avoir quelques points à revoir, et surtout des trucs à préciser parce que certains détails m'échappent (je suis un papy, il est tard pour moi  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 367806265) :
• Pseudo du perso : vu le nom de famille, quelque chose à voir avec la maison Medicis historique ou pas du tout ? Si oui ça pourrait être cool de le préciser.
• Il n'y a pas de "culte" de l'Incontestable. Le programme n'est absolument pas vu comme une divinité "sauveur de la nation" par la société japonaise ou à l'international. Il n'y a vraiment pas de lien avec un quelconque début de religion ou de fanatisme dans la façon dont c'est établi à l'école ou dans le pays.
• Le père ne peut pas rester 5 ans au Japon pour le travail, son visa ne le permet pas. Je te renvoie à ce sujet pour les détails : http://www.just-married-rpg.com/t15272-petites-infos-a-savoir-sur-le-japon
• Tu parles beaucoup d'héritiers, d'héritages, etc, que fait la famille du père de Lucrecia pour que ce soit si important ?
• Tu dis au début que la famille accepte le choix du père de partir puis qu'elle voit le Japon comme le pays qui leur a "arraché" leur fils > s'ils ont accepté sans rien dire au début pourquoi ce retournement ?
• Les études de Lucrecia : en 5 ans elle ne retourne jamais au Japon pour voir ses parents ou ses amis, pendant les vacances par exemple ? Et ses parents ne viennent pas la voir (ce qui pourrait mettre à mal le kidnapping) ?
• L'oncle et la tante : on va se baser sur le droit français pour l'héritage, du coup l'oncle ne récupère pas tous les biens, seulement la moitié. L'autre partie revient aux parents de la défunte.
• La demande en mariage à la grand-mère "qui aurait bien arrangé la famille" > ça tombe à la limite de l'inceste par alliance quand même, attention.  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 3766924225 Ca passe au 16ème siècle bien moins au 22ème. Pour l'ajustement contexte, la politique japonaise n'empêche pas les mariages à l'étranger, ils ne sont simplement pas reconnus par la loi au Japon. Mais du coup un japonais peut très bien se marier à l'étranger et ne jamais recevoir la lettre et vivre sa vie tranquille avec la personne de son choix.  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 2078551763
• Le passage de kidnapping : elle va chez lui pour lui signaler son refus, ok. Mais à la base, elle crèche quand même chez les grands-parents. Ils ne s'inquiètent pas de son départ soudain ? Ou de ne pas pouvoir confirmer avec elle que c'est son souhait ? Alors que le gars est quand même très creepy et déjà prêt à se remarier avec elle (d'autant qu'il a fait la demande à la grand-mère) alors qu'il vient de perdre sa femme ?
Tu dis aussi que l'oncle l'empêche de quitter la demeure mais qu'elle peut quand même aller à la fac pour ses examens et ses cours. Du coup, si elle peut aller à la fac elle peut tout à fait joindre l'extérieur (sa famille, des amis, les flics) et se sortir de là en deux deux non ?
• Côté activités : les vignobles surgissent de nulle part, comment les obtient-elle ? Elle est également très jeune (à peine diplômée depuis 2 ans) pour avoir déjà une "renommée", il faudrait peut-être revoir cette ambition à la baisse.


Comme dit, il s'agit avant tout de quelques éclaircissements et de 2/3 ajustements contexte mais ça devrait aller vite. Bon courage pour les modifs !  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1361789270

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


So if you want to push, I'm a shove || If you want to spar we can do it no gloves || And if you're gonna run at me you better do it hard || 'Cause I fear no fall, no brawl, no scars
I'm two pounds shy of a bomb || I'm one shade short of alarm || I'm too past wrath that I'm calm || Got two last laughs in my palms

And all around the sirens play
Don't get in my way
◀◀    ❚❚  ▶▶



Yzma, spirit animal:
Lucrecia O'Connell
Messages postés : 139
Inscrit.e le : 11/05/2018
posté
le Mar 5 Nov - 23:10
par Lucrecia O'Connell
Bonsoir  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1055899934

Merci à Junko et Kohaku :3

Je te remercie pour ta correction Carmine et voici mes modifications :3

Tout d'abord, les fautes ont été corrigés encore pardon pour la maladresse  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 367806265
Concernant les images, promis je ferais attention !
Ensuite concernant l’avis du père, je trouvais ça plus sympa de voir le contraste entre le père qui aime sa fille mais qui accepte de donner son avis et celui de la mère un peu plus dure (concernant le physique je peux t’assurer que certains pères ne se gênent pas xD)

Alors pour les Demedicis oui en effet, c’est une descendante de cette famille, j’apporte cette précision dans la bio :

Modification:
« Le nom Demedicis faisait bel et bien référence à cette famille de banquiers devenus nobles grâce à leur prospérité financière au Moyen-Âge. On connaissait notamment ce nom d’une des reines de France : Catherine De Médicis. Ton père était donc un descendant direct de cette famille que l’on croyait disparu. Tu devenais donc une descendante des Médicis à ton tour. »

Pour le culte, il s’agissait davantage du point de vue de Lucrecia, elle assimilait l’Incontestable à une religion mais j’apporte l’éclaircissement que tu m’as demandé :3

Modification dans la bio:
L'Incontestable demeurant la solution nécessaire pour lutter contre la baisse de natalité au Japon l'avait impressionné, ainsi que la mise en place de ce système obligeant des inconnus à se marier pour le bien de la population.

Pour le visa du papa, j’ai modifié aussi :

Modification dans la bio:
Bien décidé, à fuir le pays natal, il entreprit sa naturalisation après 2 années de travail au Japon. Ayant déjà étudié la langue, il s’était fait rapidement une place indispensable. Ce n'est qu'après avoir obtenu la nationnalité japonaise et accepté la puce qu'il put monter ses entreprises. Celles-ci étaient spécialisés dans la vente de vins prestigieux.

La famille du père de Lucrecia possède plusieurs domaines et vignobles. C’est notamment quelques unes de ces possessions qui sont donnés à Lucrecia.

Modification dans la bio:
« La famille de ton père était noble et possédait bon nombre d’hectares de vignobles ainsi qu’une quinzaine de domaines. Ta grand-mère te fit d’ailleurs cadeaux de quatre de ses vignobles ainsi qu’un domaine légèrement éloigné de Florence. »

Concernant les 5 années, Lucrecia retournait au Japon à chaque grandes vacances scolaire, c’est à dire 3 mois en été. Ce n’est que sa dernière année de faculté où elle fut séquestrée par son oncle. J’apporte la précision.

Modif bio:
Même si tu eus l'occasion de retourner au Japon pendant les grandes vacances d'été qui étaient de 3 mois, avant d'enchaîner chaque année d'étude.

Concernant l’héritage, je vais modifier ça 😉 Pour  la demande en mariage, dans les familles nobles même moderne ça peut se faire, certes comme tu l’as dis c’est mal vu mais l’excuse de la nationalité japonaise est un moyen de refuser poliment et comme précisé dans la bio, Lucrecia n’a pas envie de l’épouser car elle le trouve dérangeant.

Modif dans la bio:
« Bien qu'il demeurait l'ex-mari de ta tante et surtout il hérita de la moitié de ses biens. La famille tenait à le garder près d'eux, une question financière évidemment... Il s'empressa de faire une demande bien étrange à ta grand-mère : il voulait t'épouser. Cela aurait pu arrangé les affaires de la famille, mais la politique de ton lieu de naissance empêchait cette union. Enfin c'est l'excuse que tu donnas pour ne pas être contrainte de l'épouser. Dans les faits, ce mariage pouvait se produire mais dans le fond, tu aurais préféré mourir plutôt que d'accepter une chose pareille. »

Concernant le kidnapping, j’ai précisé qu’elle était constamment surveillé et que ces faits et gestes étaient aussi bien scrutés, Lucrecia a du mentir à sa famille car il la menaçait et avait déjà levé la main sur elle, elle avait développé comme qui dirait le syndrome de la femme battue, c’est d’ailleurs pour ça qu’elle fit une thérapie comme je te l’avais dis.

voici la grosse modif :
Plus de détails:
Tu pris la peine de te rendre dans son lieu de résidence pour lui annoncer ton refus. Et tu soulignas le fait que dans d'autres circonstances, tu aurais tout de même refusé. La vision de son visage avait le don de te faire frissonner de dégoût. Ce refus ne lui plut guère, il t'empêcha de quitter sa demeure pendant plusieurs mois, cet évenement se produisit pendant une année très importante pour toi, celle de l'obtention de ton diplome de gestionnaire du patrimoine. Il prétexta auprès de ta grand-mère que c'était ton désir de rester, il te contraignit au silence ainsi qu'au mensonge. De plus, son domaine était davantage près de l'université que celui de tes grands-parents, une excuse supplémentaire pour mieux taire les doutes. Tu fus dans l'obligation de mentir à ta grand-mère en lui disant que tu étais bien plus à l'aise chez lui, que ça te facilitait la vie. Si tu avais eu le malheur de faire une seule allusion à ta captivité, il te le faisait payer en conséquence. Tu avais tenté d'en parler une seule fois en sous-entendant que tu voudrais bien retourner un peu chez tes grands-parents. Le soir venu, il te fit regretter cette allusion en portant la main sur toi et en te menaçant. Tu avais peur, tu étais terrifiée.. tu gardas donc le silence. Tu étais constamment surveillée par ses hommes de main. Il 'autorisa toutefois à te rendre à l'université pour rendre cette mascarade crédible. Ta liberté ? Tu n'en avais plus.

Et pour sa notoriété, j’ai modifié~ :

Modification:
« Aujourd'hui, tu te sens beaucoup mieux. Tu réussis petit à petit à te faire connaître mais il te reste encore beaucoup de chemin avant de connaître un véritable succès dans ton domaine professionnelle. Toutefois, tu prends grand soin de ces vignobles que ta grand-mère t'a offert, te rendant au moins un weekend par mois pour t'assurer d'une bonne gestion de chaque hectare.»

J'espère avoir apporté les éclaircissements que tu désirais ! Je te remercie d'avance pour ta prochaine réponse  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1258839627
Carmine S. H. Bellandi
Messages postés : 1777
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Seyfried Bellandi
Autre:
Buldozer diplomate
Buldozer diplomate
posté
le Dim 10 Nov - 10:09
par Carmine S. H. Bellandi
Alors alors  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1353670443

Merci pour les différentes modifications, c'est déjà plus clair !
On est ok pour :
- l'histoire de culte
- le visa
- les vignobles
- les études
- le kidnapping
- la notoriété

 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1728200632


Par contre ça coince sur ces histoires de nobles et de descendants Medicis, je m'explique :
- la noblesse est un sujet délicat (mais passionant) à traiter dans la période contemporaine. La façon de fonctionner, le statut et son obtention, la politique qui en découlent sont autant de choses auxquelles il faudra que tu fasses bien attention si tu les mentionnes ou utilises dans tes rp. Tu peux garder le titre si tu veux mais attention à bien le jouer sinon ça ne passera pas.
- la famille de Medicis : si tu reprends une maison historique on va avoir un problème car il va falloir poser les bases réelles, on ne fait pas ce qu'on veut avec l'Histoire.
Le nom de ton perso ne peut pas être "Demedicis", pour commencer. Ensuite il n'y a plus de descendants "directs", la branche principale s'étant éteinte depuis longtemps. Les foyers encore vivants aujourd'hui en Italie descendent de lignées cousines moins importantes (mais globalement tout aussi riches). En fait ça risque plus d'être un casse-tête sans nom pour toi de maitriser le sujet pour une simple mention de deux phrases en début de fiche et jamais utilisée ensuite. Est-ce qu'un changement de pseudo ou d'origine pourrait le faire ? Exemple con d'idée en deux-deux, tu gardes "Demedicis" en disant qu'on confond souvent ta famille avec l'originale jusqu'à ce qu'on voit ton nom à l'écrit.


Et je vois encore quelques fautes, dont certaines que je t'avais signalées (son domaine professionnelle). Une dernière petite relecture pour choper tout ça devrait suffire !

Bon courage pour les modifs, on est presque bon.  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1361789270

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


So if you want to push, I'm a shove || If you want to spar we can do it no gloves || And if you're gonna run at me you better do it hard || 'Cause I fear no fall, no brawl, no scars
I'm two pounds shy of a bomb || I'm one shade short of alarm || I'm too past wrath that I'm calm || Got two last laughs in my palms

And all around the sirens play
Don't get in my way
◀◀    ❚❚  ▶▶



Yzma, spirit animal:
Lucrecia O'Connell
Messages postés : 139
Inscrit.e le : 11/05/2018
posté
le Dim 10 Nov - 12:41
par Lucrecia O'Connell
Hello  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1362171446

Alors concernant la descendance, je trouve que tu as raison. Cela risque d'être vite lassant de devoir vérifier mes dires ! C'est pourquoi j'ai décidé de prendre l'idée que tu m'as présenté. L'idée de la fameuse confusion. C'est pourquoi j'ai modifié :

Modification~ :
Le nom Demedici ne faisait absolument pas allusion à la noble famille des "De Medicis", beaucoup de personnes pensaient qu'il s'agissait d'un lien de sang réel. Pourtant, la noblesse de ta famille était bien moins ancienne, un commerçant du nom de Paolo Demedici avait pu obtenir un vignoble sur une parcelle de terre située non loin de Florence dans les années 1700. Il avait réussi à faire fortune et pu acheter sa noblesse en se mariant à une noble italienne. C'était bel et bien ton ancêtre. Le fait que l'on fasse cette confusion était d'ailleurs sujet à plaisanterie puisque tu songeais directement à la reine de France "Caterina De Medecis".Ton père n'était donc qu'un descendant direct de ton ancêtre. La distinction était parfaitement visible une fois que l'on voyait le nom écrit et surtout quand on le prononçait correctement.

Si possible pourriez vous me retirer le "s" de Demedicis pour que l'on puisse vraiment parler de la confusion ? Merci d'avance ♥

Et j'ai revérifié mes fautes, normalement c'est bon, j'ai tout passé sur scribens pour m'en assurer ! Du moins je l'espère  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 501520050
Carmine S. H. Bellandi
Messages postés : 1777
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Seyfried Bellandi
Autre:
Buldozer diplomate
Buldozer diplomate
posté
le Dim 10 Nov - 12:59
par Carmine S. H. Bellandi
Mah, perfetto.  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 2900933843

Amuse-toi bien.  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 2432113367

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


So if you want to push, I'm a shove || If you want to spar we can do it no gloves || And if you're gonna run at me you better do it hard || 'Cause I fear no fall, no brawl, no scars
I'm two pounds shy of a bomb || I'm one shade short of alarm || I'm too past wrath that I'm calm || Got two last laughs in my palms

And all around the sirens play
Don't get in my way
◀◀    ❚❚  ▶▶



Yzma, spirit animal:
Lucrecia O'Connell
Messages postés : 139
Inscrit.e le : 11/05/2018
posté
le Dim 10 Nov - 13:01
par Lucrecia O'Connell
Merci ♥  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1362171446
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
posté
par Contenu sponsorisé
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
© Street cred
Le contexte original du forum appartient à Aiichirô C. Yori. Les évolutions, précisions et annexes appartiennent aux staff présent et passés de JM.

Design et code par Carmine S. Bellandi / PAN, avec l'appui des ressources de Forumactif et CCC. Optimisé pour Firefox et grandes résolutions d'écran.

Les productions écrites du forum appartiennent à ses membres.

Toute reproduction partielle ou totale du forum, de son contexte ou de son contenu est strictement interdite. Soyez sympas, faites pas vos tarbâs. ♥

Nos partenaires
RPG-Chevalier "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 50-50-2Earth Wolf "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 50x50-56504f9  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Svin "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 3zm1  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Opol0Q6 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." FHZzEDv "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 7Uxn8zP "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 494ZUS0 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1553711497-50-50FTM 50x500 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." B50x50 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1553722908-no-50x50 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 59e4 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Logo_510 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 190412122437274038  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." RXqdRpD "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Logo5010 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." VBL1j1M  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1559228694-50x50 "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Qlaa  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." IcoSC5050  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Bouton10  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Bouton15  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 1498954954-bouton-50  "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Sans_t12Rejoins-nous sur Intelligences Mécaniques ! "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." Dezg "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." 179wRemainsofhell "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." LsuvxJW "Sii vicino ai tuoi amici come ai tuoi nemici." X7N7iNX