Partagez
◄ Fer à repasser ►
avatar
Messages postés : 669
Inscrit.e le : 15/05/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Naoki Noriko
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Voir le profil de l'utilisateur Dim 24 Mai - 11:20

Nana Fubuki
Deviens qui tu es.


Âge : 20 ans
Sexe : Féminin
Nationalité :  Japonaise
Activité :  J’aimerais qu’elle fasse des études pour devenir salary-woman, mais il est aussi possible de l’orienter ailleurs.
Sexualité : J’crois que ça me regarde pas…
Commentaires :  Elle a de longs cheveux d’obsidienne. Une frange droite. Elle est féminine aucun doute là-dessus. Elle s’offusque quand son père dit qu’elle ressemble à Midori au même âge, mais c’est indéniable. Cependant elle tient sa particularité de son père biologique. Elle a des yeux violets très particuliers. Certains prétendent qu’elle porte des lentilles pour se donner un genre, mais ce n’est pas le cas.

Important ! Le créateur vous propose Chiyuki, du mangas Death Parade, pour avatar. Cet avatar est modifiable.

Si cet avatar est modifiable, alors il n'a pas été réservé, nous vous demandons de bien vérifier qu'un membre ne l'a pas utilisé. (Ici) Si jamais c'est le cas, vous pouvez choisir l'avatar que vous désirez pour ce personnage.


Caractère

- Nana est quelqu’un de très calme et de très doux.
- Elle pense qu’avant de pouvoir critiquer un système, on doit avoir réussi au travers de celui-ci. Elle rêve de changer le monde de l’intérieur.
- Elle est indépendante, elle refusera systématiquement de laisser un homme payer l’addition pour elle.
- Elle est sérieuse et peut se forcer à étudier.
- Elle sait cependant se lâcher.
- Elle a envie de vivre et c’est une grande optimiste.
- Elle cherche à être, à exister par elle-même.

.


Liens-Relations
Nana est la fille de Midori bien qu’elles ne se connaissent très peu.

Midori-chan : Elle aime sa fille. Vraiment du plus profond de son cœur. C’est pour cela qu’elle respecte le désir de cette dernière de n’avoir aucune relation avec elle. Elle comprend, même si ça lui fait mal. Elle n’en dit rien non plus, c’est pas le genre de choses qu’elle ira étaler.
Bien sûr elle aimerait que Nana revienne sur sa décision.  Peut-être qu’elle devrait faire le premier pas ? Essayer de prendre contact avec sa fille qu’elle n’a pas vu depuis l’année avant sa sortie de prison (c’est-à-dire les 16ans de Nana) ? Mais la mère a peur que sa fille la rejette encore une fois. Elle a peur que cela devienne définitif, alors elle est paralysée.

Nana-chan : A vous de voir la façon dont Nana voit sa mère.



Histoire

- Le père biologique de Nana était le maire de Tokyo. Le père biologique de Nana voulait un fils. Le père biologique de Nana battait Midori.
- Midori a protégé Nana pendant deux ans, et un jour Nana a débarqué dans la chambre de ses parents alors que ces derniers faisaient l’amour. Bien qu’amour il n’y eut pas. Ce qui n’a malheureusement pas plus à monsieur le maire qui après avoir envoyé valdinguer sa mère s’en est pris à la petite fille de presque 3 ans. Quand  Midori est sortie des vapes elle a trouvé son époux en train de frapper le corps inconscient de la petite Nana. Elle a alors, dans un accès de folie, tué son mari.
- Nana a passé 3 mois dans le coma (Elle peut en avoir gardé des séquelles à vous de voir). En se réveillant elle a découvert que son papa était mort.  Ça elle s’en foutait un peu, ce n’était pas comme s’il s’occupait d’elle. Elle découvrit surtout que sa maman était en prison et que du coup elle ne pouvait pas la voir. Elle s’est sentie trahie et abandonnée.
- Elle a vécu un temps avec son oncle maternel, mais quand la sentence annonçant les 15 ans d’emprisonnements a été prononcée, il est devenu évident que c’était trop douloureux pour ce dernier et sa femme de prendre soin de la gamine. Ils n’osaient plus la regarder dans les yeux. Ils s’en voulaient de leur réaction et de lui témoigner tant de pitié.
- A quatre ans elle a donc emménagé chez le meilleur ami de sa mère qui venait tout juste d’être marié.  Isao Fubuki, ce dernier ingénieur en aéronautique est né handicapé. Il a passé sa vie dans un fauteuil roulant sait bien ce qu’est la pitié. Ils la lui ont donc épargnée avec sa femme. Ce sont eux qui l’ont éduquée. C’est madame Fubuki qu’elle appelle Maman et non Midori.
- Elle a été aimée toute son enfance par ce couple. Elle était durant cette période très heureuse d’aller voir sa mère biologique en détention une fois tous les deux ou trois mois et de lui envoyer des lettres.
- Puis les gens ont fait le rapprochement entre Nana et la sombre affaire qui avait défrisé la chronique. Les parents d’élèves jasaient, on interdisait à ses petits camarades de jouer avec elle. Elle ne s’en rendait pas compte, elle était d’un naturel joyeux et cela ne la dérangeait pas de jouer seule.
- Sauf que bien sûr elle a grandi, elle commencé à comprendre ce qu’on disait d’elle dans son dos. Si certains disaient « La pauvre » d’autres étaient persuadés qu’elle était « l’engeance d’un démon. » Heureusement ce n’était pas le cas de tout le monde et elle a su se faire de nombreux amis.
- Elle a grandi malgré tout, devenant forte un peu malgré elle. Elle a encaissé, mais quand elle s’est rendue compte que sa mère allait bientôt sortir de prison, elle a pris peur. Elle arrivait tout juste à se construire,  comment gérer ce fait nouveau ? Elle en a parlé  avec ses parents et leur a demandé de l’adopter. Ils hésitaient, mais… Ils voyaient bien qu’elle en avait besoin.
- C’est alors que Nana envoya cette lettre a Mido :
Spoiler:

Nana Fubuki
〒256-9566
東京都中央区八重洲一丁目5番3号
東京中央郵便局


8 février 2104


Maman,

J’ai pris la décision de changer de nom. Porter le tien ou celui de « mon père » est quelque chose de compliqué, on me pose souvent des questions. Je ne sais jamais comment y répondre. Aussi ai-je décidé de prendre le nom des Fubuki qui m’ont élevée.

Tu sais la décision n’a pas été facile, mais j’en ai assez qu’on fasse le rapprochement systématiquement. Je veux exister par moi et pour moi. Je ne veux pas être « la fille de » mais « la fille qui. » Je sais que tu comprendras. Je sais que tu m'aimes assez pour accepter.

Maman, je suis désolée.

Dans quelques mois tu quitteras la prison. Je sais que c’est une grande nouvelle, mais je ne suis tout simplement pas prête à faire comme si nous nous connaissions. A faire comme si tu m’avais élevée. Je ne suis pas prête à te rencontrer en dehors des murs de ce parloir dans lequel s’est liée toute notre relation. Madame Fubuki est celle qui m’a élevée. Je t’ai toujours appelée maman par convention, je l’ai appelé maman parce que je la respecte et que je l’aime.

Je suis désolée, encore.


Nana
- Isao a réglé tous les détails de l’adoption avec Midori qui comprenant les sentiments de sa fille ne s’y est pas opposée.
- Nana a grandi… Elle a maintenant 20 ans. J'vous laisse rajouter tout ce que vous voulez mais je refuse juste qu'elle devienne une droguée ou une alcoolo comme sa mère. Merci ♥

Pour plus d'info vous pouvez me MP ou lire ma présentation


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum