Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan DgoiC4q
Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan 9oulLiP
Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan 620526BoutonElysion5050
Le Deal du moment : -56%
-56% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
20.59 €

— ♕ —

—  ♕ —
Messages postés : 9794
Inscrit.e le : 22/11/2013

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Une petite chèvre. BHÊÊÊ. ♫
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Épreuve 1 ;;
T'as l'air malade, non ?
Le monde est en proie à un cataclysme sans précédent. Une vague de zombies déferle dans les rues et attaque tout sur son passage. Vous ! Oui vous là-bas ! Vous faites bien partie de ceux qui restent ? Des petits chanceux encore debout et prêts à tout pour survivre non ? Alors bougez-vous les fesses et venez nous aider à tous les buter !

Rappel des règles

✗ Vous avez deux jours pour échanger au maximum 5 réponses rp chacun (soit 10 réponses en tout).
✗ L'épreuve se termine donc le 07 juillet à 23h59.
✗ Les réponses sont limitées à 350 mots maximum.


Binôme: Metro & Ilukaan

Le dé a choisi Metro pour commencer cette épreuve !


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

SergKita [Metro]
SergKita [Metro]
Anonymous
SergKita [Metro]
SergKita [Metro]
Invité
Yo ! Pour ce rp, je joue Sergueï Zinovievna ! Une mercenaire intégralement tatouée et plutôt porté sur la violence. Elle fait partie d'une compagnie marchande, les Siffleurs, que son frère à créé, elle y est très attachée et s'évertue à la protéger. Isaac, le frère en question est un rouquin infirme au visage avenant.
Sergueï présente beaucoup de caractéristique avec un animal (d'où son super amical surnom "Chienne de la Hanse"), notamment dans sa gestuel.

Sergueï en image:
Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan D4rnemm-1fb80954-937b-46dc-b3a3-5e71c8272fa5.png?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcLzczNmYyNDMzLTZmNmUtNGM4MS05NWQ5LTBhYmU3NmE2YjI3NVwvZDRybmVtbS0xZmI4MDk1NC05MzdiLTQ2ZGMtYjNhMy01ZTcxYzgyNzJmYTUucG5nIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0
Le perso, c'est Jack dans Mass Effect 2, la meilleure saga du monde

Place au rp \o/

Ça empeste la mort. Précisément, car elle se traîne un peu partout. Des silhouettes mollassonnes arpentent sans but et vie une large place. Une fontaine s’y trouve. Son eau est noirâtre. Une mélasse de sang, boue, entrailles… La Mort est sortie des entrailles de la Terre pour en infester la surface. Des corps décharnés, désarticulés déambules et saturent l’air d’effluves putrides.

Mais il n’y a pas que les morts qui se sont frayés un chemin jusqu’à la surface.

Respiration saccadée. Articulations ankylosées. Souffle qui s’échoue sur le masque à gaz. Sueur qui coule sous les manteaux. Sergueï est accroupie derrière un amas de caisses. Son fusil à pompe contre sa poitrine. Elle tend le cou pour jeter un bref regard derrière son couvert. Cinq. Elle ouvre le loquet de son arme. Deux.

Elle ferme les yeux. Retiens sa respiration. Lorsqu’elle expire, elle passe au-dessus de son couvert. Ses longues jambes la font surgir sur la place en instant, surgissant d’une petite ruelle. Une carcasse fait volte-face, ouvrant une gueule putride pour mugir. Le canon cri plus fort. La cervelle vient éclabousser les vêtements de Sergueï. Les quatre autres silhouettes se tournent subitement et convergent vers elle. Deux sur la gauche, une sur la droite et la dernière devant elle.

Le fusil à pompe tombe contre son flanc. Sa main agrippe le pied-de-biche rouillé à sa ceinture. Pas sur la droite. La pointe de l’arme se plante dans le crâne pestiféré. Elle tourne sur elle-même et donne un coup de pied dans la carcasse qui se disloque. Les membres se glissent entre les jambes des deux marcheurs. Pas sur le côté. Elle contourne la silhouette encore. Frappe l’articulation de genoux. La créature perd sa jambe. Coup de fusil. D’un pas assuré, la Russe approche des deux carcasses se débattant par terre. Elle plante son pied-de-biche dans le crâne de l’une d’elle et écrase l’autre de son pied.

Elle relève la tête.

-Isaac ! La voie est libre !

Dans la pénombre de la ruelle, se dessine une silhouette, accompagnée par la mélodie d’une canne.
SergKita [Metro]
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Anonymous
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Invité
Sam 6 Juil - 19:34
Pour en savoir un peu plus sur Alexander...:
Pour résumé, l'univers d'Ilukaan se passe dans une école de sorcellerie au Canada de nos jour.

Alexander Stevenson est un étudiant de médicomagie en onzième année. Il a donc 22 ans et est spécialisé dans tout ce qui touche au soin (sortilèges, potions, anatomie, botanique) principalement magique avec quelques notions de sciences moldues.

C'est une personnage assez solitaire et grognon mais qui a malgré tout bon fond. Même si j'admets qu'il peut être chiant.

Il est passionné par les arts occultes, mais comment dire... Là, la fiction remplace la réalité.  

Voilà sa petite bouille (en plus amochée je pense) :  
Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan 1562433592-visu-alex-3

P.S : Petite information, j'utilise le mot Non-Maj’ dans mon texte. C'est l'équivalent des moldus chez nous en Europe. C'est à dire des humains sans pouvoirs, qui ne peuvent pas utiliser la magie.


Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan Koyori...%E3%81%93%E3%82%88%E3%82%8A.600.449266

T'as l'air malade, non ?

La réception fut douloureuse et tu mis quelques secondes à te relever du choc. Autour de toi, des bâtiments en ruine, des carcasses usées par les vents, par le froid. Une nouvelle ville. Une de plus… Si semblable aux précédentes. Où étais-tu ? Est-ce que les gens parlent ta langue ? Y avait-il des survivants ? Ces mêmes questions qui reviennent encore et toujours.

Mais tes questions attendront. Ici aussi, ses abominations ont pris le dessus. Viles créatures qui ne cherchent qu’à se repaître de votre sang. Toujours plus nombreuses. Toujours plus dangereuses.

Merde.

Il faut que tu avances, que tu trouves une échappatoire. Quelqu’un, quelque chose, qu’importe. Ton arme est à court de munitions, tu es sans défense face à ses mutants. Combien de temps vas-tu tenir ? Quelques heures ? Quelques jours ?

Aller à droite puis à gauche. Suivre la détonation. Courir.

Courir malgré la douleur.

Le souffle court et la cheville mal en point, tu ne regardes à peine où tu mets les pieds, des bruissements d’os et de poussières se faisant entendre à chacun de tes pas. Tu ne sais pas sur quoi tu marches, tu ne sais pas sur qui tu marches.

Les façades défilent. Et tu entends toujours leurs geignements derrière toi.

Ne pas s’arrêter. Trouver une solution. Agir.

Il te reste bien une solution… La dernière.

Qu’importe les Non-Maj’ ! Qu’importe que l’on te prenne pour un fou ! Tu ne veux pas mourir aujourd’hui ! Tu ne veux pas mourir maintenant !

« Incendio ! »

La magie fuse. Une odeur de chair brûlée se répand dans l’air tandis que la fumée se disperse.

Il ne reste plus rien des carcasses mouvantes. Rien que des cadavres difformes.

Combien de fois vas-tu devoir ôter la vie ? Combien de fois dois-tu rompre ce serment qui est la base même de ta vocation ? Tu es fait pour soigner, pour guérir pas pour tuer Alexander.

Pas pour tuer…
[ILU] Alexander Stevenson
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Anonymous
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Invité
Le bruit de la canne d’Isaac fait naître un sourire sur le visage masqué de sa sœur. Mais quand le bruit est couvert par des pas, le sourire disparaît.

Elle arrache son pied-de-biche du crâne et le fait tournoyer sur lui-même. Genoux fléchit, main vers Isaac. A pas feutré et le dos voûté elle s’avance. Isaac s’est collé contre le mur aussi, la main sur son stechkin. La Chienne progresse vite et avec silence. Elle pose régulièrement sa main libre sur le sol pour se donner une impulsion plus forte.

Elle marche comme une bête aux aguets. Arrivée contre le mur, elle glisse un œil dans la ruelle. Un boiteux. Une horde de carcasses. Sergueï se redresse.

- Isaac ! Cache-toi !

Sa main droite se jette contre le holster à sa cuisse. Elle agrippe son pistolet-mitrailleur et s’apprête à faire feu. Mais le boiteux s’est tourné. Une vague de feu enveloppe les carcasses. Une chaleur étouffante émane de la ruelle, s’écrasant contre Sergueï. Pourtant, elle ne bouge pas. Sa main armée de son pied-de-biche contre sa cuisse. Son arme pointée vers le boiteux. Elle aboie.

-T’es quoi, toi ? Comment tu fais ?

Isaac sort de son couvert et vient rejoindre sa sœur. Elle lui lance un regard inquiet. Il l’ignore, intrigué par l’homme.

-Comment il est en vie sans masque, Isaac ? Je devrais le tuer !

Le regard du rouquin sonde l’homme. De bas en haut, de haut en bas. Il tend le bras et le pose sur celui de sa sœur, baissant son arme.

-Du calme. Je ne crois pas qu’il te comprenne… Hello. We are Russian. Who are you ?

En entendant parler son frère d’une drôle de façon, la jeune femme pesta, jetant un regard mauvais sur l’homme. Tout son corps se hérissait à sa vue.

-Il a craché du feu avec sa brindille.

Souffla-t-elle en gardant les yeux rivés sur le bout de bois dans la main du jeune homme.
SergKita [ME]
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Anonymous
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Invité
Dim 7 Juil - 12:06

Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan Koyori...%E3%81%93%E3%82%88%E3%82%8A.600.449266

T'as l'air malade, non ?

Mais les zombies ne sont pas la seule menace. Il y a les autres. Les humains.

Tes semblables.

Ces gens qui te ressemblent et qui ont perdu foi en l’humanité, perdu confiance en autrui.

Dans cette lutte pour la survie, plus rien n’a d’importance, tant que l’on peut tenir une journée de plus, survivre quelques heures. Cruauté humaine qui ne vous élève pas plus haut que ces bêtes, que ces monstres que vous abattez sans pitié.

Tu soupires, tu ne les comprends pas. Tu ne les comprendras jamais.

Et les armes sur toi par ces deux inconnus ne font que confirmer tes sombres pensées... Tu es une cible toi aussi.

Un étranger, quelqu’un qu’ils ne connaissent pas. Un danger.

Tu dois mourir.

Tu vas mourir.

Mais derrière leur regard masqué, il reste peut-être une once de clémence. Un peu d’espoir teinté par la mort et la souffrance.

Le ton te trouble tout comme la langue si éloignée de la tienne.

Les armes s’abaissent et tu sens qu’ils hésitent. Une hésitation mortelle si tu étais animé de mauvaises intentions.

Un binôme curieux.

Et des mots…

Des mots maladroits mais tu comprends.

« Alexander. I’m Canadian… And nothing else matters. »

Ta voix est audible mais murmurée du bout des lèvres.

Depuis combien de temps n’as-tu plus croisé personne sur ces chemins décharnés ? Combien de fois t’es tu retrouvé face à toi-même et à tes tourments, ne dormant que d’un œil avant de repartir sans but précis ?

Magie imprévisible qui t’a ôté de chez toi. Portoloin fatigué par des voyages sans retour. Magie à double tranchant.

Cette même magie qui t’a protégé il y a quelques instants. Cette magie qui effraie autant qu’elle questionne.

Cette magie incomprise quand tu aperçois la menace.

« Watch out ! »

Un nouveau sort jaillit de ta baguette, dans un éclat lumineux bleu.

En direction des deux Russes.


Traduction des dialogues:

1) "Alexander. I’m Canadian… And nothing else matters" -> "Alexander. Je suis canadien... Le reste n'a pas d'importance."
2) "Watch out ! " -> "Attention" ou "Faites attention"
[ILU] Alexander Stevenson
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Anonymous
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Invité
-Isaac ! A terre !

Sergueï avait plongé sur son frère quand elle avait vu le bout de bois s'élever dans les airs. Au-dessus de son frère, muscles bandés, souffle court. Elle était déterminée à servir de coquilles protectrices. Mais elle ne put s'empêcher d'être aussi fascinée qu'effrayée par les éclairs bleutés qui sortaient du bois. Comment faisait-il ? Pas besoin de savoir pour tuer. Elle roula sur le côté, restant hors du champ d'action des lueurs. Elle serra très fort son pied-de-biche en se projetant vers lui.

En un instant, elle était sur le côté du jeune homme. Sur ses deux jambes. La pointe de son arme s'élançait déjà vers le crâne brun.

-SERYOGA ! ARRÊTE !

L'arme s'arrêta à quelques centimètres de la tête brune. Le corps de Sergueï s'était entièrement figé quand la voix de son frère avait raisonné. Elle n'avait pas été étouffée par le masque à gaz. Isaac se tenait debout, tête nue. Derrière lui, nombre de cadavres avaient été découpés.

-Il a essayé de nous sauver. Baisse ton arme.

Elle voulut répondre, s'inquiéter de son visage découvert, mais le regard froid et sévère d'Isaac la fit taire. Elle enfonça sa tête dans ses épaules et commença à reculer, penaude.

-I'm Isaac, and she is Sergueï, my little sister.

Isaac n'était vraiment pas très doué avec l'anglais. Il fallait dire qu'il avait appris le peu qu'il savait avec les quatre livres de la Hanse et des boites de conserves trouvé ça et là. Cela se sentait dans la prononciation hasardeuse et son hésitation.

-You can... breathe this air ? In Russia... it's impossible.

Sergueï leva soudainement la tête. Étant donné qu'elle ne comprenait pas un mot de la discussion elle se focalisait sur les alentours. Elle avait entendu des pas et grognements.

-Isaac. Bruit. On doit y aller.

Isaac acquiesça et emboîta le pas à sa sœur. Néanmoins, il se tourna vers Alexander.

-Come with us.
SergKita [ME]
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Anonymous
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Invité
Dim 7 Juil - 14:27

Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan Koyori...%E3%81%93%E3%82%88%E3%82%8A.600.449266

T'as l'air malade, non ?

C’était un risque à prendre. Un choix à faire. Et tu n’hésites pas un instant. Tu n’hésites pas à les protéger.

Ton souffle se stoppe. Tu n’esquisses pas le moindre pas pour fuir. Pas le moindre geste. C’est inutile.

Absurde folie ? Confiance aberrante ? Ni l’un. Ni l’autre.

Juste cette stupide conviction que tu ne veux pas perdre. Ce pressentiment que rien n’est encore terminé. Qu’il ne tient qu’à vous de tout construire. De reconstruire ce monde malade. D’aller par-delà les larmes, le désespoir.

Tu sens son souffle à proximité de ton oreille. Tu imagines les battements de son cœur. Elle est vivante. Tu es vivant. Vous êtes en vie.

Comme une enfant prise en faute, elle recule au son de la voix de son frère. Tu l’observes de ton regard vert sombre. Elle. Puis son frère. Tour à tour. L’un après l’autre.

Et toi, as-tu fait ton deuil de ta famille Alexander ? As-tu enfin oublié les fantômes du passé qui hantent tes rêves ? Ses personnes que tu as aimées et chéries ? Ce n’est jamais trop tard. Tu as le droit au chagrin. Mais ce n’est pas le moment. Ce n’est pas le lieu.

Tu laisses le silence s’installer. Tu laisses le calme prendre place.

Avant de le briser.

« Nice to meet you. »

Phrase rituelle. Phrase anodine qui t’apaise un bref instant.

Tu n’es plus seul. Il y a d’autres personnes qui font face à cette adversité, qui ont choisi de se battre. De combattre.

« Yes. I’d be dead if I couldn't breathe. »

Une respiration. Deux respirations. Tout va bien.

Est-ce que tu vas les aimer ou les haïr, tu ne peux pas le savoir. Tu le verras au fil des épreuves que vous affronterez. Des nuits sans sommeil à lutter contre la fin et la faim. À écouter le moindre bruit, vérifier chaque bâtiment.

Et recommencer, encore.

Encore et encore.

D’un hochement de tête, tu les suis.

Tu n’as rien à perdre.


Traduction des dialogues:

1)"Nice to meet you." -> "Ravie de vous rencontrer."
2) "Yes. I’d be dead if I couldn't breathe." -> "Oui. Je serais -déjà- mort si je ne pouvais pas respirer."
[ILU] Alexander Stevenson
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Anonymous
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Invité
Sergueï est à l'avant. Elle respire lentement et silencieusement. Dans l'optique d'effacer sa présence. Elle a remis son pistolet-mitrailleur dans son holster, son fusil à pompe pend toujours contre son ventre et, elle ne lâche pas son pied-de-biche.

Derrière elle, à quelques pas, Isaac discute nonchalamment avec Alexander tout en s'appuyant ponctuellement sur sa canne. À chaque râle d'Isaac, même le plus discret, la jeune femme jette un regard vers lui. Elle ne manque presque jamais de fusiller du regard l'intrus. De son côté, Isaac tente d'en apprendre plus sur Alexander. Qui il est vraiment, d'où vient-il, et surtout...

-This... stick... How work it ?

Pendant qu'Alexander répondait. Sergueï s'approchait d'une vitrine brisée. Ses yeux avaient vu quelque chose. Maintenant qu'elle était plus proche, elle voyait clairement. Des conserves. Beaucoup de conserves. Ainsi que des packs d'eau.

-Isaac ! Il y a manger ici !

Elle avait craché ses mots d'une traite. En grimaçant. Son frère n'avait pas remis son masque. Elle n'était pas tranquille. Sa torpeur prit rapidement fin quand Isaac lui fit signe d'entrer.

Prudemment, elle passa au travers de la vitre, esquivant les bouts les plus dangereux. À l'intérieur, elle tapa son pied-de-biche contre un meuble. Rien. De ce qu'avait observé la fratrie, les morts réagissaient bien au bruit. Ni une, ni deux, elle se rendit jusqu'à la porte et démoli les gonds avec son pied-de-biche pour laisser entrer les deux hommes.

Elle n'adressa qu'un rapide hochement de tête à son frère et ignora l'intrus. Elle se dépêcha d'aller fouiller les étalages. L'épicerie n'était pas grande, mais disposait de quelques rayons encore remplie. S'évertuant à fourrer son sac d'aliments conservables, elle trébucha sur quelque chose. Et emporta dans sa chute une tonne de boite de conserve. Causant un raffut du diable.

Jetant son regard vers ce qui l'avait fait trébucher, elle découvrit, interloquée, une sorte de trappe.
SergKita [ME]
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Anonymous
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Invité
Dim 7 Juil - 18:53

Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan Koyori...%E3%81%93%E3%82%88%E3%82%8A.600.449266

T'as l'air malade, non ?

Dualité entre le comportement de l’un et de l’autre.

Jeu de rôle non défini. Qui mène, qui veille ? Tu n’arrives pas à le décider malgré leurs attitudes respectives.

Ils sont complices. Cette manière d’avancer ensemble, de fonctionner à deux. Et toi, tu viens perturber leur routine. Comme un grain de sable entre des rouages bien huilés.

Et ça ne lui plaît pas.

Ta présence n'est pas désirée : son regard assassin le prouve comme une lame de couteau prête à t'égorger.

Si tu pouvais mourir dans les prochaines heures, tu es presque sûr qu’elle s’en réjouirait. Mais pour l’instant, tu continues d’avancer à leurs côtés.

Et de répondre aux questions beaucoup trop nombreuses.

« It’s all about genetics. »

Pourquoi perdre du temps à leur expliquer d’où vient la magie alors qu’ils sont incapables de la maîtriser ?

C’est inutile. C’est perdre de l’énergie pour rien.

Mais tu fais l’effort d’ajouter quelques détails. Tout ça te fait presque oublier l’espace d’un instant que tu n’es plus chez toi…

Que tout ce que tu as connu n’existe plus.

Tu scrutes les alentours, ta vision parfois un peu troublée par l’obscurité ambiante qui tombe petit à petit et la poussière qui s’envole à chaque mouvement.

Ta bouche est asséchée par le manque d’eau et la fatigue commence à se faire sentir.

Vous êtes moins rapides.

Moins agiles.

Moins concentrés.

Et la maladresse de Sergueï l’illustre.

Tout s'effondre. Raffut métallique assourdissant.

Tes phalanges se crispent sur ta baguette salvatrice.

Le sang remonte à tes tempes. Tu entends seulement les battements désordonnés de ton cœur qui sembles vouloir sortir de ta poitrine.

Vous êtes coincés... Encore.

Ta voix reste bloquée dans ta gorge et tes pensées sont désordonnées.

Tu inspires longuement. Il faut s’occuper du plus urgent.

Sécuriser les lieux.

Faire des réserves surtout.

Un premier Reparo fuse sur la vitre brisée.

Un second s’occupe de la porte dégondée un peu plus tôt.

Un dernier sort les scelle magiquement.

« IIs everybody okay ? »

Rien n’est encore perdu lorsque la trappe apparaît sous vos yeux.

Il reste une échappatoire.


Traduction des dialogues + Information:

1) "It’s all about genetics." -> "C'est uniquement une histoire de génétique."
2)"Is everybody okay ?" -> "Est-ce que tous le monde va bien ?"

Reparo est comme indiqué un sortilège de réparation. Rien de plus, ni de moins.
[ILU] Alexander Stevenson
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Anonymous
SergKita [ME]
SergKita [ME]
Invité
Sergueï peste. Fulmine. Elle se relève, soufflant de rage. Sa haine disparaît lorsqu'elle voit la porte et la vitre se réparer toute seule.


-Isaac ! Elles bougent toutes seules !

C'est néanmoins une bonne chose. À travers la vitre, des silhouettes décharnées se dessinent, abattant leurs mains putrides sur le verre. Panique. Sergueï doit agir vite. Elle attrape son pistolet-mitrailleur. Tire. Le verrou saute. D'une main, elle agrippe la poignée. Lourde. Trop pour un homme. Mais Sergueï n'est pas un homme.

Elle sent affluer dans son bras cette énergie si particulière et salvatrice. D'un coup seulement, elle arrache la porte au sol. Le souffle court, elle arrache enfin son masque à gaz. Dévoilant son crâne rasé et le tatouage sur ce dernier. Le coup de chaud la force déboutonner son manteau. S'ouvrant sur un tee-shirt décousu qui laisse entrevoir sa peau encrée. De la sueur ruisselle sur son corps. Pourtant, elle garde le même ton. Expéditif.

-Je passe devant. Tu peux faire de la lumière avec ta brindille ?

Isaac fait le traducteur, tant bien que mal. L'homme est visiblement capable de faire ça. Sergueï passe devant. Avec lui juste derrière. Juste avant d'entrer, elle plonge son regard dans le sien, le visage fermé.

-Si jamais tu touches à Isaac. Tu meurs.

Pas besoin de traduire. Le visage et le ton disent plus que les mots. Ils entrent dans le tunnel. Isaac est le plus étonné de la fratrie. Il s'attendait à voir une cave. Sergueï ne se permet pas d'être étonné. Elle inspecte, traverse. Silencieusement. Une porte est devant eux. Elle la pousse. Il y a un couloir avec un escalier au bout.

Pourtant, Sergueï ne sourit pas. Elle a vu une ombre. Une silhouette apparaît dans le couloir.

-Courez.

Elle serre ses armes entre ses mains. Et s'élance. En un instant, les morts surgissent. Elle vide son chargeur. Elle utilise son pistolet comme une seconde arme de poing. Sergueï se déchaîne. Ignorant et mettant tout en charpie pour frayer un chemin à son frère.
SergKita [ME]
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Anonymous
[ILU] Alexander Stevenson
[ILU] Alexander Stevenson
Invité
Dim 7 Juil - 23:08

Épreuve 1 ;; T'as l'air malade, non ? || Metro & Ilukaan Koyori...%E3%81%93%E3%82%88%E3%82%8A.600.449266

Tu as l'air malade, non ?

Sans un regard vers l’arrière, tu t’engages dans le tunnel à sa suite.

Il n'y a rien à dire. Tu le sais depuis le début qu'elle ne te fait pas confiance.

Vos visages sont tirés par la fatigue et l'adrénaline.

Tu luttes avec tes démons intérieurs.

La seule lumière qui brise l’obscurité est celle de ta baguette.

Frêle morceau de bois auquel tu te raccroches dans cette folie sans fin.

Seul vestige de ton passé avec ce pendentif usé que tu t’es promis que ne jamais utiliser.

Ta vue est longue à s’habituer et tout ce qui t’entoure devient flou.

Isaac.

Sergueï.

Et même vos ennemis.

Pendant de longues minutes, tu es incapable de te repérer.

Tu entends juste les déflagrations. Les os qui se brisent. La chaire qui se broie.

Et lorsque la clarté te revient, tu ne peux qu’ouvrir les yeux de surprise.

Inconsciente. Elle est inconsciente…

Elle va vous faire tuer...

Qu'est-ce que sont vos vies désormais ?

Toujours ce cercle infernal de survie...

Veut-elle mourir aujourd’hui ?

Veut-elle vous faire mourir aujourd’hui ?

Les questions attendront.

Tu vas utiliser la seule arme qui ne t’a jamais trahie.

Ta magie.

D’un geste précis, tu bloques l’issue derrière vous.

Les vitres ne résisteront pas longtemps à la masse grouillante.

D’un mouvement de poignet, tu cibles l’infirme d’un sortilège de protection.

C’est futile mais c’est ce que tu vois de mieux à faire.

Maintenant, tu peux la rejoindre dans la mêlée…

Les balles et les sortilèges ricochent dans le silence.

Ce n’est pas suffisant.

Il y en a encore.

Il y en a toujours.

Que quelqu'un arrête ce manège.

Que tout s’arrête…

Que tout s’arrête enfin…

Il faut juste que tu les touches.

Tous les deux.

Avant que la magie du portoloin t’emporte une dernière fois…

« Sorry... »
[ILU] Alexander Stevenson
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum