Épreuve 2 ;; Métro, boulot, kézaco ? || Tasty Tales & Under The Moon DgoiC4q
Épreuve 2 ;; Métro, boulot, kézaco ? || Tasty Tales & Under The Moon 9oulLiP
Épreuve 2 ;; Métro, boulot, kézaco ? || Tasty Tales & Under The Moon 620526BoutonElysion5050
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

— ♕ —

—  ♕ —
Messages postés : 9792
Inscrit.e le : 22/11/2013

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Une petite chèvre. BHÊÊÊ. ♫
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Épreuve 2 ;;
Métro, boulot, kézaco ?
Aujourd'hui n'est pas un jour comme vous l'espériez. Votre quotidien se retrouve chamboulé par une demande singulière à laquelle vous n'avez pas pu résister. Vous avez accepté de vivre la journée de travail d'une personne que vous ne connaissez pas. Lui et vous serez en binôme au cours de cette journée et vous ne pourrez pas faillir à votre engagement. Parviendrez-vous au bout de ce défi ?

Variante

Dans ce mini-rp, vous devez obligatoirement placer les dix mots suivants, un mot pour chaque post fait, soit cinq mots par participants !

Minimum – Courroux – Arabesque – Timidement – Punching-ball
Satin – Horizon – Andouillette – Dragon – Vodka

Rappel des règles

✗ Vous avez deux jours pour échanger au maximum 5 réponses rp chacun (soit 10 réponses en tout).
✗ L'épreuve se termine donc le 07 juillet à 23h59.
✗ Les réponses sont limitées à 350 mots maximum.


Binôme: Tasty Tales & Under The Moon

Le dé a choisi Tasty Tales pour commencer cette épreuve !


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Istvan [TT]
Istvan [TT]
Anonymous
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Invité




// interfo 6 : épreuve 2
ft. under the moon

– C’est juste pour aujourd’hui.
– Et me prévenir ? C’était en option ?
– Tu n’aurais jamais accepté.
– Justement.


Au moins, il fait frais, dans les salles de l’IML. Tu soupires, en jetant un regard circulaire aux alentours. Tu n’avais déjà pas assez d’une personne à superviser pour encore deux, trois ans ; non, bien sûr. Comme ladite personne n’est pas là, eh bien.
Voilà. Tu devras encore surveiller quelqu’un, pendant la journée. Lui faire découvrir le métier de légiste, et ça aurait pu te plaire. A ceci près que tu n’en as aucune envie. Même pas un minimum.

Tu n’es pas en retard. Ton autopsie du jour ne va, vraisemblablement, pas tenter de repartir sans passer par le secrétariat. En tout cas, jusqu’ici, tu n’as pas vu le macchabée frémir.
Mais tu as pris l’habitude de commencer à bosser à peine arrivé, et là. Là, tu dois attendre. Attendre l’heure, celle à laquelle tu es normalement censé débuter ta tâche quotidienne.

Il y a cette très nette odeur de Javel qui flotte entre les carreaux qui recouvrent murs et sol de la salle d’autopsie.

Tu n’avais pas envie d’attendre dans le couloir ; tu as tenté de t’occuper, de prendre un peu d’avance comme on dit. Le vrai travail commencera à l’heure dite ; mais comme tu as déjà préparé le corps, tu estimes qu’il te sera impossible de perdre encore plus de temps.
Tu la trouverais presque trop silencieuse, cette salle. La scialytique a été changée, récemment, elle a cessé de bourdonner ; et le néon semble ne pas vouloir cliqueter aujourd’hui. Il n’y a que toi, au milieu du carrelage blanc. Enfin.
Toi.

Et un mort, auquel tu jettes un bref coup d’œil.

« Navré pour l’attente. »

Ça t’échappe, comme ça. Comme un réflexe. Et finalement la porte s’ouvre, hors de ton champ de vision. Ça ne peut être ni Clive, ni Sally, ni Angelo. Tu tournes la tête, pour regarder le nouvel arrivant.

« C’est ta première fois dans une morgue ? tu demandes, sans même te présenter.



Hors rp

Tadam ! Voici le début, bon courage pour supporter Istvan /out/ | TOTAL : 341 (d'après word)





Istvan [TT]
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Anonymous
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Invité


Elizabeth Rosenbach


Elizabeth, dite Lizzie, vampire, 23 ans d'âge physique, 172 ans réels, d'origine écossaise née au Pays de Galles. Gérante d'un Nightclub. Fiancée sans enfants.

Sanguine, Froide, Sarcastique, Moqueuse, Ne fait que rarement des efforts lorsqu'on le lui demande, Aime commander, Séductrice, Déteste avoir tort, N'a aucune force physique et n'aime pas la violence physique la plupart du temps, Aime menacer, Passionnée, Extrêmement fière, Paradoxale, Tendre, Loyale, Effrontée, Joueuse, Fatigante, Bornée, Extravertie.
C'est parti pour le RP !


Bien. Bien. Bien.
Je fronçai les sourcils. Mon courroux était équivalent à la peur que je lisais dans ses yeux, cette peur de me voir me mettre en colère, le plaquer au mur et l’éventrer sur place. Pour autant, je n’allais rien en faire. Je n’étais ni d’humeur à cela, ni disposée à le faire immédiatement. Nous verrons cela plus tard.

- Ca… Ca ne sera qu’une journée Lizzie…

Un mouvement de tête, et je me retournai.

- L’adresse. Par SMS. Immédiatement. Nous en reparlerons plus tard.

Je ne saurais dire si ce fut la peur ou l’obéissance qui fonctionna, mais cet abruti m’envoya presque instantanément l’adresse sur mon téléphone. Ainsi allais-je passer une journée loin de mon Nightclub et dans une morgue… Au moins, mes clients du jour feraient moins de bruits et seraient moins remuants que mes habituels. Malheureusement, ils seraient aussi moins… Vivants. Dommage pour la vampire que j’étais, tant mieux pour eux. Je jetai un coup d’œil à la pendule de l’entrée. Mmh. J’étais déjà en retard pour ce premier et très sûrement dernier jour de travail. Hé bien. Mon superviseur n’allait pas devoir se plaindre. J’allais déjà faire acte de présence comme on me l’avait demandé, une chose exceptionnelle.

Arrivée sur place, j’arquai un sourcil. Est-ce que le métier de légiste m’intéressait ? Non. Est-ce que je trouvais un intérêt à être ici ? Non. Est-ce que j’allais être agréable ? Un sourire narquois se dessina doucement sur mon visage. Bien sûr que non. J’entrais enfin. En silence, quelques instants, j’observai l’homme qui se trouvait face à moi. Mmh. Pas trop mal. Je n’allais peut-être pas trop m’embêter aujourd’hui après tout.

- Effectivement. Répondis-je sèchement. J’espérais d’ailleurs un accueil plus agréable de la part de mon « Maître de stage ». Je m’approchais, main tendue pour la lui serrer. Regardez, je vais vous montrer. Elizabeth Rosenbach, enchantée. Je suis votre stagiaire pour la journée. A qui ai-je l’honneur ?

Faire un effort ? N’exagérons pas. Il était mignon mais ne méritait tout de même pas plus que ma présence.


HRP:
Bon courage pour supporter Liz alors :p
345 mots
Lizzie (UTM)
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Anonymous
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Invité


// interfo 6 : épreuve 2
ft. under the moon

Est-ce que tu es censé réagir ? La logique voudrait que oui, sauf que, vois-tu…
Tu n’as pas envie de la côtoyer plus que ça, aujourd’hui. Tu retiens le premier d’une longue liste de soupirs qui risquent de t’échapper aujourd’hui, en détaillant l’intruse. C’est tout ce qu’elle est, pour toi. Une intruse dans un monde que tu connais normalement si bien. Une inconnue en trop. Dont tu te passerais bien volontiers.
Tu la laisses s’approcher, sans ciller. Tu te demandes lequel de vous deux va en avoir marre de l’autre en premier. Tu parierais sur toi. Parce qu’à défaut d’être vraiment pessimiste, tu connais la réalité : tu en as vite marre des gens.

« Docteur Fersen, tu réponds d’un ton égal, en lui serrant brièvement la main.

Tu ne t’embêtes pas vraiment de plus de formalités, dès que tu peux rompre le contact ; tu ne te gênes pas pour le faire. Et voyons, vous avez du travail qui vous attend, et pas des moindres. Mais tu tiens à ce qu’il soit bien fait. Tu refuses catégoriquement que qui que ce soit n’aille jouer les pinailleurs avec ton job.

« On vous a déjà fait le résumé des règles de base dans une salle d’autopsie, règles d’hygiène, ce genre de choses, j’imagine ? tu demandes en te décalant d’un pas ou deux.

Tu n’en sais rien.
Dans tous les cas, de toute manière, tu lui referas le résumé.

« Bon, je déduis quand même que si vous êtes là, c’est que vous avez accepté, donc que la vue du sang ne doit pas vous gêner… Par contre, j’aime autant vous prévenir. Entre une flaque de sang et l’intérieur d’une personne, il y a un monde. »

Tu poses une boîte de gants sur la paillasse qui traîne à ta gauche, sans lâcher l’inconnue des yeux. Une inconnue connue. Plus ou moins. Tout est relatif.

« Des questions ? »

Paradoxalement, tu les accueilleras sans broncher. Avec plaisir, même. Enfin, en théorie, dans la pratique tu voudrais plutôt t’exiler vers de nouveaux horizons.



Hors rp

Deux fortes têtes au même endroit, je dis OUI | TOTAL : 340





Istvan [TT]
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Anonymous
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Invité

Docteur. Ha. Voyons. Pas même un prénom. Imbu de sa personne alors. Une personne qui savait recevoir. Tant mieux ! Je savais être une parfaite invitée. J’acquiesçai néanmoins à sa demande. Oui bien sûr, C’était la première chose que l’on m’avait expliqué, depuis ma plus tendre enfance je savais qu’il fallait mettre des gants et des lunettes pour éviter les éclaboussures lorsque l’on découpait les cadavres à la tronçonneuse. A moins que cela ne soit dans un film… Mmh…. Je mélangeais souvent les deux. Mieux valait, donc, demander quelques explications.

- Oui, bien sûr, les gants, les lunettes, la charlotte et le scalpel. Enfin. Au moins, ils ne risquent pas d’attraper d’infection nosocomiale.

Je lançai un léger ricanement en observant autour de moi, l’écoutant d’une oreille loin d’être attentive. La vue du sang ne pas me gêner ? C’était un euphémisme voyons. Euphémisme que ma langue passant doucement sur mes lèvres ne tarda pas à marquer.

- Ne vous en faites pas, dis-je en m’avançant vers ce qui me sembla être une table d’opération, ôtant par la même mes gants de satin, rangés immédiatement dans mon sac à main. Les tâcher risquer fortement de m’agacer, autant ne pas tenter le diable. Je suis la jumelle cachée de Jack l’Eventreur. Je ne risque donc pas de tourner de l’œil.

Avais-je des questions… Oui. Quelques-unes. Était-il célibataire, sortait-il, pourquoi son joli minois ne me donnait qu’envie de le disséquer comme ses cadavres. Quoique… Mieux valait attendre de voir comment faire pour ne pas faire d’erreur. Enfin. Aucune question en rapport avec son métier. Ho. Si. Une seule.

-  A quelle heure terminez-vous votre journée ? Non pas que votre compagnie est déplaisante mais vous n’êtes pas assez intéressant pour me tenir en haleine une journée entière.

J’attrapai une paire de gants sur la paillasse. Des gants. Je savais bien qu’ils étaient importants. Restait donc à trouver les lunettes et la scie.

- Bon ! M’exclamai-je. Quel est le premier intestin grêle que je vais voir alors ?


HRP:
J'approuve !
335 mots
Lizzie (UTM)
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Anonymous
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Invité


// interfo 6 : épreuve 2
ft. under the moon

Deux sarcastiques dans la même pièce, bien, fort bien. Un bref rictus asymétrique agite le coin de ta lèvre. Elle est bien conservée, n’empêche, la jumelle cachée de ce bon vieux Jack. Tu devrais lui indiquer le commissariat. Qu’elle leur dise où son frère est allé se planquer après avoir massacré Mary Jane Kelly.
Il y en a qui cherchent encore.

« A une heure qui ne vous regarde pas tu fais, fidèle à tes habitudes. « Du reste, je ne vous demande pas non plus de rester pendue à mes lèvres, si c’est essentiellement ce qui vous intéresse, la porte est à trois mètres derrière vous. »

Tu as, honnêtement, autre chose à faire. Tu dis ça d’un ton égal, sans une once d’animosité ; tu présentes des faits. Tu ne cherches pas à te faire écouter à tout prix. Tu t’en fous.
Tu désignes l’évier d’un coup sec, le vestiaire dans son coin de salle ; la porte sans vitre qui le délimite.

« Mettez vos affaires dans le vestiaire et revenez vous laver les mains. »

Elle va devoir s’y faire. Tu ne lui laisses, de toute façon, pas le choix de discuter ; l’idée est de contaminer le moins possible la personne dont vous allez consciencieusement étudier jusqu’au moindre organe. Tu lui laisses tout loisir de choisir ; faire demi-tour, ou obtempérer.
De ton côté, tu vas faire comme d’habitude.  Tu te laves les mains à l’eau trop chaude, jusqu’aux coudes, tu ne lésines pas sur la dose de savon antiseptique avant de rincer. Tablier, masque, gants, calotte. Pas besoin de se perdre en arabesques, tu es dans ton élément.

Tu lèves calmement le linceul qui recouvrait le mort, le plies pour le laisser sur la sellette, tu règles la scialytique. Tu préférais quand elle bourdonnait, un peu. C’était moins silencieux.

« Début de l’autopsie, 9h22, dis-tu machinalement en jetant un bref regard à l’horloge au-dessus de la porte. « Cyanose au niveau des lèvres, extrémités des doigts. »

Tu jettes un coup d’œil à ta stagiaire du jour.

« Ce qui voudrait dire ? »



Hors rp

Woopwoop ~ Désolée, je fais pas vraiment avancer les choses, j'ai l'impression... La journée va doucement, disons /out | TOTAL : 348 (toujours d'après word)





Istvan [TT]
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Anonymous
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Invité

Ho, bien sûr. Monsieur voulait jouer. J’esquissai un sourire amusé. Il était désormais hors de question que je quitte les lieux de ma propre décision. Non. J’avais mieux à faire de la journée, soit pourrir celle d’un autre. Je m’exécute néanmoins. Pour mettre mes plans inexistants à exécution, mieux valait que je ne me fasse pas immédiatement virer. Mon sac dans le vestiaire et les mains et avant-bras lavés, j’enfilai enfin les gants en latex. Je n’allais pas rester à ne rien faire à l’observer, ni pendue à ses lèvres comme il avait pu le dire. Doucement, je fis le tour de l’habitant, attrapant un masque trouvé dans l’un des placards et une charlotte qui me donnait très sûrement l’air de… Rien du tout. Un look bien loin de ceux dont j’avais l’habitude somme toute.
Je m’approchai alors de la table et du macchabée qui y trônait. Mmph. Il n’avait pas l’air bien frais. Enfin… Je ne le serais pas non plus allongée sur cette table. Personne ne le serait. Je m’accoudais à la table d’autopsie, une moue au visage, me demandant de quoi ce dernier était mort…

- Manque d’oxygène dans les muqueuses, provoquant une coloration de la peau.

Je me relevai pour lui faire face, un sourire aux lèvres, remerciant mon cher père d’avoir été médecin dans une campagne qui l’obligeait à passer de gynécologue à médecin légiste en quelques jours. Attrapant un scalpel sur la paillasse, je me mis à observer le médecin avec attention.

- Je remarque néanmoins une chose sur votre cadavre. Outre le fait que votre autopsie a commencé à 9h23, votre horloge n’est pas à l’heure exacte…

Précautionneusement, et sans attendre l’aval du médecin, je plantai mon scalpel dans le thorax de l’homme, le descendant rapidement jusqu’à son bassin. Je voulais ouvrir, c’était bien la seule chose qui m’intéressait réellement. Je me savais méticuleuse et j’avais vu mon père faire des dizaines de fois, il y a une centaine d’année. Cela allait sûrement suffire.

- Vu le gonflement de son ventre, ses intestins doivent être plus gros que des andouillettes… Un empoisonnement ?


HRP:
Oups... Tout n'a pas été copié ><
350 mots donc !
Lizzie (UTM)
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Anonymous
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Invité


// interfo 6 : épreuve 2
ft. under the moon

« Stop. »

Tes doigts emprisonnent son poignet, le forcent à remonter. Tu lui reprends le scalpel des mains, la lâche. Sans ciller. Sans avoir l’air énervé. Pourtant tu l’es ; tu n’en donnes juste pas l’air. C’est ton petit secret, de rester calme quand le monde te donne de légères envies de meurtre.

« Une autopsie se compose d’un examen externe, puis d’un examen interne, tu fais, en la fixant droit dans les yeux. « Le premier n’était pas terminé. Si vous aviez vraiment été briefée, vous l’auriez su. Je ne sais pas à quel moment vous avez décidé que ce qu’on vous disait était sans intérêt, mais vous avez choisi le meilleur. Je vous épargne le blabla habituel sur les habilitations et le fait que j’ai le pouvoir de décision ici puisque je suis votre maître de stage, je présume ? »

Tu refuses de devenir le punching-ball de l’administration si jamais elle découvre la bourde ; un bien grand mot ; qui vient d’être faite. Tu t’interroges. Que fait-elle là, bon Dieu, si elle s’emmerde à ce point ? Tu ne la retiens pas. Bien au contraire. Tu serais des plus heureux si elle venait malencontreusement à décider qu’elle a mieux à faire ailleurs.
Tu abandonnes d’un coup sec le scalpel sur la sellette des objets déjà utilisés.

Inutilisables.

« Je n’ai pas non plus besoin de vous rappeler que ce que vous venez de faire est passible de poursuites, tu continues avec le même ton posé que d’habitude. « Maintenant nous allons devoir négliger une tâche. L’examen externe, qui aurait pu apporter d’autres indices, ou l’examen interne, qui est plutôt décisif. Dans les deux cas, nous perdons des informations précieuses, grâce à vous. »

Il va falloir prendre une décision. Tu ne peux pas juste suturer un mort pour le bien d’un examen externe. Ce serait facile. Si seulement tu ne te coltinais pas un boulet arrogant pour stagiaire.

« Nous allons donc faire l’examen interne. »

La décision ne t’enchante pas. Mais tu prends ton scalpel, et tu ne lui laisses pas le choix de regarder.



Hors rp

Il se passe même pas 40min et on en est déjà aux envies de meurtre, j'adore 8D journée éclair au boulot | TOTAL : 350





Istvan [TT]
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Anonymous
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Invité

A la sensation de ses doigts sur mon poignet, je sifflai furieusement. Je n’appréciai que très moyennement me faire restreindre dans mes mouvements. Dégageant mon poignet, je me penchai néanmoins vers lui, attrapant son tablier pour l’obliger à faire de même.

- J’aime les contacts physiques… Mais peut-être pourrions-nous nous rapprocher sur la table d’autopsie vide ? Cela sera plus confortable qu’au-dessus d’un cadavre, non ?

Ricanant doucement, je lui offris un sourire entre la moquerie et le charme. Un juste milieu qui se voulait particulièrement insultant pour le médecin et pour le mort entre nous. Mais puisqu’il était mort… Il n’allait pas nous en vouloir pour quelques minutes d’ignorance. Doucement, je relâchai son vêtement pour venir déposer une très légère caresse, presque timidement, sur sa joue. Tout pour le déstabiliser ou au moins l’emmerder assez pour le faire enrager. Je détestai les personnes trop calmes. Je préférais m’amuser. Pire encore, je détestai être coincée dans la peau de la simple petite subordonnée obligée d’obéir, et c’est pourtant là ce qu’il me faisait comprendre. Je serrai doucement les dents.

- Des poursuites ? Ce serait tellement dommage. Raillai-je en me reculant d’un pas.

Rapidement, je mis ma main devant la bouche, l’air faussement outrée. J’avais… Fait perdre des informations précieuses ? Réellement ? Ho. Mon. Dieu. Quelle erreur avais-je fait donc ?! Je l’observai quelques instants attentivement, lui et son scalpel qu’il maniait à la perfection. Un peu trop à mon goût d’ailleurs. M’approchant à nouveau de la table, j’attrapai une sorte de pince. Son examen était, de toutes les manières, fichue, il venait de me le dire alors… Un léger sourire aux lèvres, je tentai par deux fois d’attraper un bout de peau pour observer l’homme en son for intérieur.

- Mmh… Vous n'avez pas un peu de talc pour éviter que cela glisse ?

Cette demande était complètement ridicule, je le savais, mais je savais aussi pertinemment que cela risquait de l’agacer. C’était puérile, je devais bien l’accorder mais si je ne pouvais faire les choses par moi-même, il me fallait bien une occupation pour la journée.


HRP:
Tout va bien !
349 mots !
Lizzie (UTM)
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Anonymous
Istvan [TT]
Istvan [TT]
Invité


// interfo 6 : épreuve 2
ft. under the moon

Mais, eh, dis-moi, c’est la première fois que tu rates une autopsie, non ?
Si.
Oh que si. Il y a une première fois à tout ; et ça te met hors de toi. La faute te reviendra, en plus, tu le sais, on te le dira. Que tu étais responsable d’elle. L’idée t’arrache un sourire désabusé, derrière ton masque. Invisible. Responsable ; elle est responsable de ses actes, aux yeux de la loi. Si l’autopsie foire, tu trouveras le moyen de lui faire porter le chapeau.

Tu es suffisamment rancunier pour.

Et on parle de ton boulot, tout de même, tu refuses de laisser la moindre chance à qui que ce soit de venir autopsier ton travail, comme tu autopsies les gens. Tu ne leur laisseras pas l’occasion de te noyer dans la vodka.

Tu ne réagis pas.
Tu ne veux pas réagir.

Ce serait facile, pourtant. Tu n’aurais qu’à, oui, juste te laisser happer par les réflexions qui ne demandent qu’à s’exprimer, là, entre les parois de ton crâne. Pourquoi est-ce que tu ne parviens pas à l’ignorer ?
Pourquoi est-elle encore là ?

« Sortez. »

Tu dis ça calmement, d’un ton profondément assorti au décor qui vous entoure ; qui ressemblerait presque au scalpel que tu tiens encore dans la main. Ce n’est pas un ordre. Ni une demande.

« Vous n’avez rien à faire ici, et si vous vous emmerdez à ce point, je ne vous retiens pas, vous savez où est la sortie. »

Juste un conseil qu’elle ferait peut-être bien de suivre. T’es borné, t’es patient. Si la question c’est de lui faire payer pour les dommages causés aujourd’hui, tu te fous d’y passer dix ans. Tu ne relèves même pas les yeux du macchabée.
Tu es occupé par autre chose, à moitié. Découvrir de quoi il est mort.

« Allez égayer la journée de quelqu’un d’autre. Trouvez-vous une autre figure d’autorité pour vous taper sur les doigts, ou que sais-je. »

Ta voix résonne. Tu as toujours le scalpel dans la main.
Tu veux qu’elle s’en aille ; et vite.



Hors rp

Et voilà pour la "conclusion" de la journée éclair ! Ça m'a beaucoup plu de faire ce  mini-rp avec toi, personnellement j'ai beaucoup ri, Lizzie est tellement insupportable c'est magique Épreuve 2 ;; Métro, boulot, kézaco ? || Tasty Tales & Under The Moon 2878255377 | TOTAL : 350




© Loki

Istvan [TT]
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Anonymous
Lizzie (UTM)
Lizzie (UTM)
Invité

J’étais déçue de sa réaction. J’avais souhaité quelque chose de plus virulent que… ça. Je n’avais pas de mot pour définir son calme. Je venais, et je le savais pertinemment, de détruire son travail de la matinée, en quelques minutes seulement, et j’étais fière de cela. J’étais toujours fière de ce que je faisais, de toutes les manières.
Il voulait que je sorte ? Un sourire entendu aux lèvres, je me reculai de la table, jetant la pince sur la paillasse pour m’y asseoir, sans aucun respect pour les règles d’hygiène ou je ne savais quoi d’autre. Les jambes croisées, j’observai le médecin quelques minutes, me demandant comment faire sortir le dragon qui sommeillait en lui, si tant est qu’il en avait un, je commençais à croire que seul un chaton aphone résidait en son sein.

- Oh je sais où elle se trouve.

Encore quelques minutes et je redescendis enfin de mon siège de fortune pour me diriger vers la sortie. Je me glissai néanmoins avant cela derrière lui, attrapant sa main, et par la même occasion, son scalpel sans un mot. Profitant de l’effet de surprise, j’enfonçai le scalpel dans l’œil de la dépouille dans un léger ricanement.

- Voilà, vous expliquerez-ça à sa famille quand vous leur rendrez le corps.

Je me reculai rapidement vers la porte, le pas léger. Si je n’avais pas réussi à le faire sortir de ses gonds, il ne me servait effectivement à rien de rester ici, d’autant qu’il avait toujours le scalpel en main, éviter un coup au visage me semblait être une parfaite solution.
Je quittai ainsi la pièce, ravie d’avoir gâcher la journée d’un petit insecte humain, pressée d’en gâcher une autre. Je m’arrêtai cependant, passant la tête à travers la porte avant qu’elle ne se referme, le sourire toujours fixé aux lèvres.

- En fait… Je reviens, je vais juste prendre un café.

Mmh. A bien y réfléchir, il restait bien des choses à faire pour lui gâcher sa journée.


HRP:
Oui ! C'était génial comme RP *mouak* Du début à la fin ! Je te laisse répondre en boîte à texte alors :p
350 mots tout pile pour la dernière réponse !
Lizzie (UTM)
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum