Les coups d'pouce ♥
Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 3mjo
Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] E0W8utV
Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] KRhNt37
Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] KRhNt37
Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] KRhNt37
Toutes les 2h !
Makoto
Nanase
Contacter
Kaori
Vanzine
Contacter
Seyfried
Hohental
Contacter
Carmine
Bellandi
Contacter
Votre staff
A l'honneur ce mois-ci
Membre du moisJinjoo Daisuke
Voteur du moisIchiban R. Abatangelo
Blizzard au tribunal
Kazuma est avocat. Michiko est procureure. Tandis que le premier vient voir la seconde pour avoir des informations sur une affaire concernant les yakuzas, Michiko lui fait bien sentir l'animosité qu'elle ressent à son égard. La suite ? Lisez le rp !
Les arrivées du mois
Eizaku Hideaki
Nagahiko Nakagawa
Aristide Moreau
Izumi Fûka
Akira Tsunichi
Enya Valcourt
Catarina Brunner
Jasmine Degurechaff
Zenjirô Kudo
Renji Takakura
Sekai Mori
Higanbana Utzuki
Mei Fujiwara
Mirai Tsunashi
Kazuki Koshinada
Olympe Evaristo
Sae Sugimura
Keiji S. Ohara

— soosaku —

le Jeu 19 Sep - 0:21
Tomoko Masami-Miyasaki
Messages postés : 18
Inscrit.e le : 18/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Tomoko Miyasaki
Je fais don de mon corps à ceux qui ne peuvent donner la vie.
Informations générales
Nom :Miyasaki
Prénom.s :Tomoko
Âge :02/09/2089 (22 ans)
Genre :Féminin ma bonne dame
Origines : Japonaise
Activité :Cuisinière/mère porteuse
Sexualité :Bisexuelle
Avatar :Prince of Wales (Azur Lane)
Réglement : -
CheminLa troisième porte du fond
Autre :Je m'installe avec du thé et des gâteaux
Histoire

Je suis une personne nostalgique. Voilà pourquoi je me retrouve assise en face de mon ancienne école d’hôtellerie.  Je suis une parfaite inconnue pour la plupart des étudiants qui passent devant moi, et c’est tant mieux, je ne tiens pas à être dérangée. Cette école est remplie de souvenirs bons et mauvais. C’est dans une de ces salles de cours que j’ai appris le décès de mes parents lors de ce qu’on a appelé « Shukumei ». Ce jour là j’ai presque tout perdu. Mes parents… Ma stabilité… Ma sécurité…

J’ai enchaîné les boulots en plus de mes études, mais le rythme imposé par mon emploi du temps a fait que je ne pouvais plus tenir la route. Trop fatiguée pour aller en cours, pas assez énergique pour travailler, résultat j’ai abandonné l’idée de concilier travail régulier et études. Pendant longtemps, j’ai vécu en résidence universitaire après avoir obtenu une bourse due à ma situation particulière. J’ai pu vivre deux ans sans avoir à payer de loyer, mais sans travail, il m’était impossible de manger correctement. J’ai dû puiser dans ce que mes parents m’avaient laissés, si bien qu’aujourd’hui il ne reste presque plus rien. Mais j’ai pu maintenir un niveau de vie correct pour me maintenir en pleine forme.

Voyant la fin de mes études je me suis rendue dans une des cliniques de la ville afin de trouver une solution à mes problèmes de revenus. J’ai déjà entendu parler des mères porteuses, mais jamais je n’ai imaginé qu’un jour je me rendrai dans une clinique pour le devenir. Pour moi, la réflexion a été très simple : j’ai des compensations financières pour porter un enfant et je rends service à des gens qui souhaitent avoir leur bébé.  J’ai donc signé un contrat avec la clinique afin de faire don de mon utérus. Cependant il m’a fallu attendre presque six mois avant de faire mon « devoir ». Il y a donc cinq mois j’ai été inséminée et suis tombée enceinte. Une nouvelle épreuve m’attendait pour les mois à venir.

Et épreuve n’est pas une exagération. Les premiers mois ont tout simplement été très éprouvants. Nausées matinales, vertiges et poitrine douloureuse, tout y est passé ! J’en ai beaucoup voulu à mes cours de biologie qui avaient un peu omis de nous parler de tous ces inconvénients. J’en ai bavé, et mes collègues ont très vite remarqué qu’il se passait quelque chose, mais je n’osais pas leur dire que je portais un enfant pour des gens que je ne connaissais pas.

En tout cas je suis suivie, un peu trop même. Les médecins contrôlent tout ce que je fais. Je dois leur donner le détail de chacune de mes activités. Il ne faut pas que ce soit trop physique, ni qu’il y ait un quelconque risque pour moi et le bébé. Enfin… Ils ne vont tout de même pas m’empêcher de cuisiner tout de même ? Eh bien si. Congé maternité alors que j’étais arrivée dans le restaurant il n’y avait même pas trois mois. Je sens que ce congé va avoir des répercutions à l’avenir.
Je n’ai pas pu me cacher très longtemps, et dès que cela s’est su, les jugements ont commencé. Désormais, une partie de mes amis ne veut même plus m’adresser la parole, je supporte de moins en moins les sorties qui avec ceux qui veulent bien continuer à me parler. En effet quand je les vois, ils me rapportent souvent ce que les autres disent de moi : « traînée » ou « utérus sur pattes ». Ça fait mal, très mal. Ce sont des gens que j’ai adoré qui sortent ces noms d’oiseau à mon égard. Tout cela affecte grandement mon moral. Quand je rentre dans mon studio, j’essaye d’oublier tout ça en faisant de la peinture, ma deuxième passion après la cuisine.

J’ai appris à peindre toute petite, et je fais régulièrement des aquarelles ou des peintures à l’huile de paysages. C’est relaxant et en ces moments difficiles. La peinture est une activité calme qui ne nécessite presque aucun effort physique, ce qui n’est pas négligeable lorsqu’on est dans une condition comme la mienne. La petite commencent à peser de plus en plus lourd et il devient difficile pour moi de faire de gros efforts. Il me faut souvent avoir une chaise à proximité parce qu’entre les quelques vertiges et la petite qui décide de subitement bouger et appuyer sur mon estomac et mes intestins j’ai souvent besoin de m’asseoir. Je pense souvent à ma mère. Comment a-t-elle fait pour nous porter ma sœur et moi ? Il faut dire qu’elle bénéficiait du soutien de mon père, alors que moi, je suis seule…

Mes parents étaient heureux ensembles, et j’espère de tout cœur que l’Incontestable saura me trouver quelqu’un. On me l’a toujours vendu comme la machine faisant toujours les bons choix, alors j’espère ne pas être déçue. Ma vie sentimentale quant à elle a connu des hauts et des bas. Certaines relations ont été toxiques pour moi, d’autres me laissent de très bons souvenirs. Celle qui m’a le plus marqué est celle que j’ai eu avec une fille de ma classe à l’école hôtelière. Elle était magnifique avec ses cheveux argentés, sont petit sourire malicieux et ses yeux couleurs braises. Nous sommes restées un an ensembles avant qu’elle ne déménage.

Notre plus gros point commun était notre passion pour la cuisine et plus particulièrement la pâtisserie. La cuisine est quelque chose qui me vient de ma maman. Elle était une grande adepte de la pratique et faisait d’excellents plats. J’essayais de l’aider quand je pouvais, puis au fil des années j’ai commencé à faire les recettes seule, puis à y ajouter ma touche personnelle pour enfin finir par faire mes propres recettes. Résultat, je suis une grande gourmande. J’adore les gâteries sucrées. Alors pour moi, quand il a fallu choisir mon orientation, je n’ai pas hésité une seconde à entrer dans une école d’hôtellerie. Bien des choses ont changées depuis.

La fin du deuxième trimestre arrive. J’angoisse à l’idée de l’accouchement qui commence à doucement approcher. À cela s’ajoute l’angoisse de la séparation. Au fil des mois j’ai commencé à m’attacher au petit monstre qui a grandi dans mon ventre, et j’appréhende le moment où on va tout simplement me le prendre pour le donner à ses parents, car officiellement je ne suis pas sa mère. Je ne suis que celle qui l’a porté, et c’est tout. Je ne peux pas me permettre de rompre le contrat. Je ne veux pas avoir à rembourser l’intégralité de ce que je reçois pour cette grossesse. Je suppose que je vais devoir faire un énorme travail mental pour arriver à franchir cette épreuve. En attendant je poursuis ma vie avec un infime espoir de voir les choses s’arranger dans les mois à venir.
Physique

Je passe en revue les quelques photos de classe. Celle de l’année dernière me saute aux yeux. Je suis debout, toute à droite de la photo. Je ne me distingue pas par ma taille, avec 1m65 je ne suis pas une grande tige mais j’ai la chance de ne pas être minuscule. Ce qui fait qu’on me remarque parmi mes camarades, ce sont mes cheveux. Blonds, coupés en un joli carré avec des mèches tressées qui viennent couronner mon tour de tête. Puis de mon visage ressortent deux rubis. À bien les observer, je me rends compte que je ne dois pas souvent avoir l’air méchante avec mes grands yeux et mes petites joues. Ma peau couleur crème me donne un aspect de poupée de porcelaine sur cette image, aspect renforcé par mon petit sourire innocent.
Autre caractéristique physique majeure chez : mes formes généreuses. La puberté m’a doté de ce que j’appellerais des aimants à affamés. C’est simple depuis que mes courbes sont apparues, j’ai le droit aux approches de gros beaufs et autres discussions qui finissent par zieuter ma poitrine. Et cela sans compter certaines de mes camarades qui m’enviaient. Une chose est sûre c’est n’ont pas envié mes maux de dos ou l’obligation de porter des soutien-gorge.

Tant qu’on est dans le vêtement, sur la photo je porte certes ma tenue de cuisine mais dans la vie de tous les jours, je porte des tenues plus adaptées. J’aime énormément les vêtements chics et décontractés, alors j’adapte en fonction de mes envies. Quelquefois j’aime juste porter un pyjama pour rester chez moi au calme. Et tout ça n’a pas trop changé en-dehors du fait que je doive adapter mes tenues à ma grossesse.
Caractère

Je ne pense pas être une mauvaise personne, ou je ne cherche pas à l’être. Je préfère la douceur à l’agressivité, le dialogue aux poings et le thé au café. Je suis d’un naturel assez sociable, aller vers les gens ne me fait pas peur. Après je ne suis pas non plus une extravertie, il m’arrive d’être timide, voire recluse si je ne suis pas d’humeur. Je ne change pas facilement d’humeur (quoique c’est un peu plus le cas ces derniers temps), à moins qu’on me pousse vraiment dans mes derniers retranchements.

Pour moi, apporter de l’aide aux autres est primordial. Je n’ai jamais pu supporter voir quelqu’un en difficulté. Pour moi cela veut nécessairement dire que ce quelqu’un a besoin d’aide. Si je peux aider de quelque manière, alors je suis contente. Je ne tire rien d’autre que de la joie en voyant une personne libérée de son fardeau et reconnaissante de l’avoir aidé.

Ah… Mais tout ça a bien vite changé… Je suis plus que seule désormais. Les autres ne voulant plus m’adresser la parole je m’enferme de plus en plus dans un cocon de solitude. Je ne veux pas créer de problèmes, alors je ne cherche pas à forcer les choses. Si personne ne veut me plus me parler, alors je l’assume. Mais je n’arrive pas à en faire abstraction. Je ne supporte pas d’être jugée pour une action que j’estime juste et tout-à-fait légitime. Je n’ai le soutien de personne en dehors de ma sœur. Alors oui je suis devenue solitaire, mais ce n’est pas par choix. Si je le pouvais, je continuerais de partager mes passions, de faire goûter mes pâtisseries et de peindre en écoutant mes amis raconter leur vie.
Généré avec le formulaire
Crevette Fracasseuse (ง •̀_•́)ง
le Jeu 19 Sep - 0:36
Alishka Hinrich
Messages postés : 106
Inscrit.e le : 08/07/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : L'asperge basketteuse
Autre:
FIRST Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 2432113367

Rebienviendu, te voilà désormais bien féminin et toute mignonne Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 210053242
— soosaku —

le Jeu 19 Sep - 1:29
Kaori Vanzine
Messages postés : 3118
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Elle a une bouille adorable *-*

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche o/

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
— soosaku —

le Jeu 19 Sep - 4:08
Ko Takagi
Messages postés : 15
Inscrit.e le : 31/08/2019
Je valide tellement ce choix de feat Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 4115966937
Bon courage pour ta fiche.
♪Ţaste ℒike ℌeaven♫
le Jeu 19 Sep - 6:41
Alejandro Torres
Messages postés : 204
Inscrit.e le : 02/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire
Autre:
Oh. Une mère porteuse. Ça fait un moment que je n'avais pas vu cela d'exploiter ici. Très intéressant du coup. J'attends avec impatience ce qui va en découler. Et la miss est adorable en plus Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 3998388675

Bon courage pour l'écriture de ce personnage !
— soosaku —

le Jeu 19 Sep - 6:51
Kira Obayashi
Messages postés : 119
Inscrit.e le : 23/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Marek S. Obayashi
Autre: Parle japonais, italien, anglais et un peu le français.
J'ai pris un moment avant de comprendre le titre. Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 4158426957
Re-bienvenue, j'ai hâte de lire ce petit trésor <3
Invité
Invité
Invité
le Jeu 19 Sep - 8:43
Anonymous
Une mère porteuse ?! Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 1451543918 *attache son perso pour qu'elle ne s'enfuit pas à toutes jambes*
C'est que le CV de la demoiselle semble prometteur, à quand la suite ? Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 2794187138

Rebienvenue ♥
Shooting Star
le Jeu 19 Sep - 9:15
Joséphine Vian
Messages postés : 134
Inscrit.e le : 29/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Feriel L. Al-Kamar
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Oooh elle est adorable ♥

Bienvenue Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 1362171446
— soosaku —

le Jeu 19 Sep - 19:42
Tomoko Masami-Miyasaki
Messages postés : 18
Inscrit.e le : 18/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Merci pour vos gentils messages Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 1258839627

Alish: T'as vu? Je suis plus mignonne que twa Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 4158426957

Kao: Merci Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 1258839627 la tienne ne l'est pas moins

Ko: Je fais tous de bons choix Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 4222599891

Alej: Tu me mets une de ces pression, j'ai peur de décevoir maintenant  Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 2233883397

Kira: Tu es pardonné si tu me fais un bisous Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 2837704232

Mina: Je ne sais pas si mon kokoro va supporter autant de pression Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 1258839627

Jo: C'toi qui est adorable ♥

Je pense que c'est tout bon pour la fiche au passage ^^
— soosaku —

le Ven 20 Sep - 21:10
Kaori Vanzine
Messages postés : 3118
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Recoucou adorable bouille blonde Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 2078551763

Alors je n'ai pas grand-chose à redire sur ta fiche. Elle est simple, fluide, agréable à lire et le personnage est attachant. Je l'aime bien cette petite. Il y a juste deux petits détails qui me chicanent. D'abord il y a son passé. On ne sait pratiquement rien de son vécu avant qu'elle soit à l'école d'hôtelière. Par exemple, d'où lui vient cette envie d'apprendre la cuisine ? Ca l'a toujours intéressée ou c'est venu suite à un événement particulier ? Ce genre de truc. Je te laisse donc rajouter quelques lignes et ça devrait être bon. o/

Ensuite le deuxième point, ça concerne sa grossesse. Il y a deux soucis avec ça. Le premier est que dans le contexte de JM, on a décidé que les grossesses multiples ne se feraient pas pour les mères porteuses. Il faudra donc enlever l'un des deux bébés. Le second souci c'est ses études. Sachant qu'elle a quand même pas mal de travail à fournir avec sa formation en cuisine, dans son cas un congé maternité aurait été donné. Et cela impacte fortement ses études et au Japon, c'est une chose très importante. Surtout qu'elle est en dernière année si j'ai bien suivi la chrono, c'est donc pas vraiment le meilleur moment pour une grossesse. De plus en tant que mère porteuse,  elle a sûrement eu quelques restrictions sur les métiers qu'il est possible de faire à côté et ce, pour la bonne santé de la mère, du bébé et aussi parce qu'en étant enceinte (de 6 mois de surcroît) il y a des activités qu'elle ne peut plus faire ou de façon réduite. Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 4115966937

Voilà il y a juste ça à corriger mais en cas de souci, n'hésite pas à me mp. Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 2022029269

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
— soosaku —

le Sam 28 Sep - 0:02
Tomoko Masami-Miyasaki
Messages postés : 18
Inscrit.e le : 18/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Et voilà o/ Les corrections ont été faites. J'ai modifié l'âge et la timeline pour ne pas trop créer d'incohérences avec les études. En  espérant que cela soit bon ^^
— soosaku —

le Sam 28 Sep - 11:50
Kaori Vanzine
Messages postés : 3118
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Recoucou

Alors c'est presque bon mais j'ai juste une petite question par rapport à ses études. Dans les généralités t'as laissé le fait qu'elle est étudiante en cuisine. Du coup c'est juste un petit oubli de le retirer ou c'est parce qu'elle compte recommencer sa dernière année à la nouvelle rentrée ? (Parce qu'après son long congé maternité, elle n'aura pas trop de le choix de soit recommencer l'année, soit passer à autre chose) Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 4115966937

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
— soosaku —

le Sam 28 Sep - 11:59
Tomoko Masami-Miyasaki
Messages postés : 18
Inscrit.e le : 18/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
C'est un oublie de ma part o/ J'ai changé l'âge et la timeline exprès pour que la grossesse soit après ses études ^^. J'ai modifié, ça devrait être bon ^^
— soosaku —

le Sam 28 Sep - 12:41
Kaori Vanzine
Messages postés : 3118
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
C'est tout bon du coup. Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] 1362171446


Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Une mère sans enfants. Tomoko Miyasaki [terminée] Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum