Épreuve 5 : A celui que j'étais DgoiC4q
Épreuve 5 : A celui que j'étais 9oulLiP
Épreuve 5 : A celui que j'étais 620526BoutonElysion5050
Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

Falun [VB]
Falun [VB]
Anonymous
Falun [VB]
Falun [VB]
Invité
Ven 20 Sep - 10:22
Just Married - Interforum VI a écrit:Une ombre se découpe au loin. Il vous semble reconnaître la silhouette, les traits de son visage vous sont familiers.
Que le temps passe vite. Vous souvenez vous de l'enfant que vous étiez ? Le futur est imprédictible, inquiétant, plein de mystères. Cependant, il semblerait que quelqu'un ou quelque chose ait décidé de vous aider en vous donnant un coup de pouce pour aller de l'avant. Cette personne qui vous fait face est l'enfant que vous étiez, bien des années auparavant. Qu'avez vous à lui dire ?

J'arrive bien après la bataille, je sais. ^^'

Quand j'ai vu l'intitulé de cette épreuve, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à une chanson. L'entendre à nouveau par la suite m'a motivé à écrire pour Falun pour la boîte à texte. Si j'avais partagé ce texte auparavant, je ne l'avais jusque là pas posté (entre autres parce que je n'avais pas de connexion internet. Mieux vaut tard que jamais comme on dit !

Et la fameuse chanson:
Je découvre le clip pour l'occasion.


Contrairement au Gardien du temps, il n'était pas immunisé aux effets de la boucle temporelle. Mais à force de revivre encore et encore et encore les mêmes moments, le cerveau de l'étudiant commençait à imprimer les faits. Et Falun commençait à réaliser la malédiction qu'était la maladie de son professeur. Tout revivre, tout revoir... sans rien pouvoir y changer.
Le jeune ingénieur avait identifié et cerné le problème. Tout partait du moteur temporel du zeppelin en exposition à l'Académie des sciences. Encore fallait-il pouvoir l'atteindre... temporellement parlant. Car actuellement, il était en train de reculer. Plus loin qu'il n'avait encore été. Et cette fois - était-ce parce qu'il avait compris ce qui arrivait ? - il restait lui-même. Dans son corps d'adulte, alimenté par le cristal qui pulsait dans ses vertèbres. Et il se vit.

Un jeune enfant venait de tomber. Incapable de se relever. La douleur était lisible sur ses traits, mais il ne criait pas, pas la force de l'habitude. Ses yeux dorés  étaient pailletés d'éclats rubis, mais on n'y lisait qu'une volonté inébranlable. Il était déjà comme cela, à l'époque. Des cris fusaient. Quelques moqueries de ceux qui ne comprenaient pas. Il était cassé. Comme un jouet que l'on jette, comme un pantin désarticulé.
Et le petit rouquin... leva les yeux vers lui. Une étoile verte naquit autour de l'iris, et Falun comprit. Alors il tendit la main vers lui. Mais que l'enfant saisit sans l'ombre d'une hésitation, malgré la douleur que ce seul mouvement provoquait. L'inventeur savait que malgré la tension, son unique œil valide était l'écho de ceux qui le contemplaient.


Tu vivras.

L'enfant n'en était qu'aux prémices du projet qui allait diriger sa vie. Celui qui allait contrecarrer tous les 'on-dit' qui se multipliaient autour de lui. Une revanche sur le sort qui l'avait fait naître ainsi. La peine, la pitié. Trop d'égards. Il n'avait jamais voulu de ça. Il avait toujours souhaité ce que personne ne pouvait lui offrir. Une vie normale.

"Il mourra jeune."

C'était une évidence pour tous. Comment pouvait-il en être autrement ? Il était né brisé. Né pour se briser, encore et encore. Jusqu'à ce que ses os ne puissent plus se réparer, jusqu'à la chute qui inévitablement un jour,  lui serait fatale.
Mais alors qu'il s'était brisé une fois de plus, qu'il était sur le point d'abandonner, il avait décidé de se prendre en main. Ce que personne ne pouvait lui offrir, il le créerait de toutes pièces.


Je vivrai.

Le gamin lui sourit. Il était débout. Les membres brisés, mais debout. Un sourire éclatant sur les lèvres. L'espoir était là. Vivace, comme lui. Il se souvenait maintenant. C'était ce jour. Ce fameux jour. Où l'idée avait germé. Où il avait décidé de vivre, envers et contre tout. Et preuve en était, il avait réussit.
Son visage avait le même sourire. Il n'avait pas besoin d'en dire plus. L'enfant ferait son chemin pour arriver jusqu'à lui. Un être de maintes fois brisés, mais toujours reconstruit. Il avait perdu beaucoup, mais avait créé bien plus. Il était l'unique créateur de sa destinée.
Dans cet espace où les temps s'entremêlaient, il savait avoir réalisé ses rêves. Au delà de ses espérances d'enfant. Le même éclat dans le regard. Le même sourire victorieux. Devant les yeux brillant d'émeraude... il ouvrit ses ailes. Leurs voix se mêlèrent.


Toujours plus haut.
Falun [VB]
Falun [VB]
Falun [VB]
Anonymous
Falun [VB]
Falun [VB]
Invité
Ven 20 Sep - 10:31
J'ai oublié le contexte pour mieux comprendre le texte. ^^'

Contexte:

Épreuve 5 : A celui que j'étais 277-97

Falun est un petit génie en bio-ingénierie (en gros) et neuro-sciences. Né avec la maladie des os de verre, son but a été très tôt de compenser cet handicap pour pouvoir vivre normalement. Il a travaillé très jeune sur ce projet, et a réussi, la vingtaine révolue.
Entouré de tout un monde de magie, ce qui explique la situation initiale est un détraquement temporel qui l'a coincé, lui et quelques autres, dans une boucle qui se répétait, encore et encore, s'élargissant de plus en plus. (C'est vraiment arrivé en RP, ui.)

Pour en savoir plus sur le personnage : http://valoransbattlefront.forumactif.org/t668-falun-jeune-prodige
Falun [VB]
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum