“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” DgoiC4q
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 9oulLiP
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 620526BoutonElysion5050
Le Deal du moment : -20%
Charmast Batterie Externe 23800mAh 4 Sorties et 2 ...
Voir le deal
23.99 €

— Just Married —

Messages postés : 147
Inscrit.e le : 30/10/2019
Nanami Hoshiro
“Le coeur le plus sensible à la beauté des fleurs est toujours le premier blessé par les épines.”
Informations générales
Nom : - Hoshiro
Prénom.s : - Nanami (Angel)
Age : a fêté ses 27 ans. Née le 02 Février 2086.
Genre : Féminin
Origines : Japonaise
Activité : Mannequin - Auteur - Compositeur - Chanteuse et Bassiste du groupe de rock LIOM -
PDG de l’entreprise Sai Sutāto qui est une structure d’aide à la réinsertion professionnelle des victimes de Shukumei et plus largement à un public de personnes en situation de handicap. Si c’est son bébé et si les idées de développement viennent d’elle, Nanami ne gère presque rien. Elle laisse faire son associé quant à l’organisation de la structure. N’ayant pas fait d’étude dans le milieu, elle préfère laisser la main aux professionnels.
Sexualité : -
Avatar : Megurine Luka
Règlement : - Validé - Ari
Chemin Un accident
Autre : *Dépose des cookies
Histoire - Citation
"Nanami..."

Écrit en kanji, il signifie "belle pousse". Tu aurais préféré "Lumière d'amour" ou "sept océans". Le premier rappellerait l'attachement que tes parents avaient pour toi et le deuxième, la liberté... Mais non... À peine née, on voulait te destiner à être, une belle fleur sans odeur...

"Nanami.. ?"

Enfant précoce, tu étonnes tant et si bien ton entourage avec tes questions, tes réflexions et affirmations poussées, que ta propre mère en oublie que tu n'as que cinq quand elle te demande ce que tu veux faire tard. Tu détournes ton adorable minois de la télévision et que tu clames à ta mère "Je veux faire ça !" en montrant une idole sur l'écran du salon. Tu es jeune et innocente, mais déjà éprise de musique, de grâce et de liberté. Pour ta mère dont les rêves de gloire et de célébrité ont été avortés, elle y voit un signe. Persuadée que tu accompliras ce qu'elle n'a pas pu faire, elle te prend dans ses bras, te serre si fort que tu as l'impression d'étouffer. Puis elle éteint la télévision et te prend par la main... "On va te faire belle..." Qu'elle te dit, alors que tu voudrais seulement faire entendre ta voix.

"Nanami ! "

Encore une fois, on reprend tes élans rebelles. Tu dois sourire. Tu dois être agréable. Te tenir droite. Ne pas faire la grimace. Ne pas te plaindre non plus, car tu ne saisis pas la chance que tu as de faire partie des petites filles les plus jolies du pays. Sois mignonne, souris et ne parles pas. Tes questions et tes réflexions fatiguent tout le monde. Ne ferme pas les yeux non plus. Pourquoi pleures-tu ? La lumière t'aveugle ? C'est le métier qui rentre. Tu veux des sucreries ? Pas question, tu risquerais d'abîmer ta dentition et de prendre du poids. Personne ne veut de cela. Tu grandis déjà trop vite et les robes sur-mesure que ta mère te commande ne sont pas données. Ton père ne dit rien, il se contente de travailler, de ramener l'argent dans le foyer et laisser ta mère faire de toi sa poupée.

"Nana-chan."

Si parfois, souvent, tu as l'impression de manquer d'espace, de manquer d'amis, de manquer de jeux et de sucre, tu n'es pourtant pas en manque d'affection. Non. Quand ta mère ne t'houspille pas dessus lorsque tu défiles, tu es son trésor. Son plus beau rêve. Sa plus belle réussite. Ils sont doux ses câlins et son parfum sent la vanille. Quand ton père ne travaille pas et qu'il trouve le temps pour toi, ses bras protecteurs t'enveloppent et sa voix se fait murmure à ton oreille. Tu es sa Princesse. Et aucune belle robe ne serait trop chère pour toi. Alors, tu profites de ses mots doux pour faire un caprice. Un souffle dans son cou : "Papa, je veux faire de la musique." Ta mère ne s'y oppose pas. Après tout, il te faut bien quelques talents. Tu apprends à chanter et jouer de la guitare. Tu veux t'essayer au piano, mais ne seras jamais une virtuose.

"Nanaamiii !"

Tu es au collège maintenant. La petite pousse a bien grandit et est désormais une jolie jeune fille en fleur. Tu as encore été vu dans une publicité, un magazine, sur les réseaux. Après les concours de mini-miss, les agences de mannequin se sont tournées vers ta mère, devenue ta manageuse. Tu as eu tes premiers contrats et l'étau qui enserrait ta poitrine s'est resserré, mais tu as gagné en popularité et au collège, elles sont nombreuses à vouloir profiter de ton rayonnement. Les rares, assez sympa, qui ne connaissent pas ta réputation, ont trouvé grâce à tes yeux et tu les as choisis pour amies. À elles, tu confies tes rêves de devenir chanteuse. Devant elles, tu joues ta musique et tes compositions foireuses. Elles sont gentilles et t'aiment assez pour te dire que c'est "pas mal". À elles, tu parles de cette relation à distance que tu entretiens. À elles, tu peux dire que ton cœur bat la chamade quand tu sais que vous allez vous voir.
À elles, tu peux leur parler de tes restrictions, de ton régime constant. Les autres, qui te considèrent désormais comme une snobinarde et n'attendent qu'un faux pas de ta part, n'ont aucune idée des sacrifices que tu dois faire pour plaire à ta mère. Des sacrifices que tu fais pour garder la ligne. Tous savent, ou supposent, que tu as un régime alimentaire sain. Tu n'as jamais été autorisé à aller chez tes copines pour fêter un anniversaire, tu ne fréquentes pas les fast-foods non plus. Tes déjeuners sont toujours complets, cuisinés sans matière grasse, souvent avec des aliments verdâtres que tu détestes, mais que tu dois manger avec le sourire. Un esprit sain dans un corps sain. Il te faut entretenir ton physique et faire des exercices régulièrement. Toujours être parfaite. Et tu te fais l'effet d'un animal en cage, d'une curiosité qui doit être prise en photo dès que l'occasion se présente. Tu ne supportes pas les critiques, les avis. Tu commences à avoir peur de trop déplaire à tes fans. Alors, quand tu commences à prendre un peu de poids parce que ton corps change, tu paniques et commences à te faire vomir après tes repas. Pour toi, adolescente sensible qui essaie de se sortir la tête de l'eau dans le monde cruel des adolescents et celui, pire encore, du divertissement, ça commence à faire un peu trop.
Un soir, pressée, avant un défilé, tu tentes de t'épiler avec un rasoir à la va-vite. La coupure te fait mal. Un mal presque agréable. Si agréable que tu recommences, dans l'aine pour que cela ne se voit pas. Une fois, deux fois, trois fois... Ta mère s'en rend compte en lavant tes jeans tâchés de sang alors que tu n'as pas encore tes règles. Elle te fait consulter un psychologue. Trop de pressions. Trop de critiques... Tu es trop fragile au fond, Petite Pousse. Et puis est-il normal que tu sois si fine à cet âge ? On te fait consulter un nutritionniste en plus du psy, mais ta mère refuse que tu laisses tomber tes contrats. Tu es sa poule aux œufs d'or après tout. Au moins, tu sais désormais que tu ne défileras, ni ne poseras jamais en petite culotte. Ton agence voit cela comme un caprice de votre part, à ta mère et toi, puis vous finissez par en jouer et tu deviens un modèle de pureté.

"Mlle Hoshiro...?"

Ils ont tous cette voix désolée quand les médecins doivent annoncer une mauvaise nouvelle. Tes parents ont trouvé la mort dans un accident de voiture. Ayant une image à conserver en toute situation, tu as attendu d'être seule pour pleurer. Orpheline, à seize ans, tu as l'impression d'être une marionnette dont on a coupé les fils. Tu dois réapprendre à marcher, mais heureusement, tu n'es pas seule. Ton oncle, le frère de ton père, devient ton tuteur. C'est un homme un peu paumé, avec qui tes parents avaient coupé les ponts, un musicien dont les heures de gloire sont très loin derrière lui. Vous avez du mal à communiquer ensemble, mais tu t'attaches très vite à lui. Il comprend ce vent qui souffle en toi et te fait découvrir des groupes que tu ne connais pas et d'autres qui, selon lui, se hisseront un jour dans le top 50 au Japon. Parmi eux, LIOM. LIOM, la musique, qui te comprend et partage ton mal. Ren reprend aussi le rôle de ta mère, organise ton emploi du temps, mais ça, c'est juste parce que tu as un contrat en cours et qu'il les connaît, ces rapaces du monde du divertissement. Et puis, selon lui, tu as bien trop de talent pour pouvoir le gâcher. À ses côtés, ta vie change même si tu as du mal à te libérer de tes mauvaises habitudes. Il t'enseigne ce qu'il sait du milieu artistique, tu lui apprends le rôle de chef de famille en quelque sorte, lui qui n'a jamais été marié ni eu d'enfants.

"Gamine"

Tu as terminé le lycée, tu commences des études de musicologie, mais comme pour toute ta scolarité, tu t'ennuies. Les cours, les études, ce n'est pas pour toi. Tu passes une première année à te faire plus de mal qu'à apprendre véritablement quelque chose. Ce que tu aimes, c'est ta musique. Jouer. Chanter et encore jouer... Tu abandonnes en deuxième année. Quand tu apprends que le bassiste des LIOM est décédé et que des auditions sont ouvertes pour recruter un nouveau membre, tu n'hésites pas, ne prend même pas la peine de demander son avis à ton oncle. Tu sais qu'il te dira simplement : "fonce." Alors, tu fonces.
Il n'est pas bien plus vieux que toi, pas beaucoup plus haut que toi, mais il te toise et ne te prend pas au sérieux. Tu es têtue Nanami. Têtue et décidée. Pour toi, c'est eux, ou plus rien... Tu l'as défié, vous avez parié. Tu as gagné. Tu les as bluffés en rejouant leurs morceaux et en y ajoutant ta voix. Sous les encouragements des autres membres du groupe, Kai, le leader, a fini par accepter ta présence à contre-cœur. Il a vite changé d'avis quand il a vu quelle passionnée tu es. Un bourreau du travail qui ne s'estime satisfait que lorsque la perfection est atteinte. En devenant leur nouvelle chanteuse et bassiste, tu as l'impression d'avoir trouvé ta véritable place.

"Angel"

Surnommée "mon ange" par le leader du groupe, tu adoptes vite le nom d'Angel sur scène et tu étends enfin tes ailes de liberté. Tu rayonnes, purement et simplement. Et les membres de ton groupe, tu as appris à les aimer, avec leurs particularités, leurs qualités et leurs défauts. Ils se sont faits à ta présence délicate de demoiselle, veillant sur toi comme une petite sœur fragile. Ils ont vite compris que tu as un rapport compliqué avec la nourriture et même si tu te soignes, il t'arrive de rechuter dans tes travers quand ça ne va pas. Yusei y est le plus attentif. Probablement parce qu'il a des sentiments pour toi. Pourtant, celui qui fait battre ton cœur, ce n'est pas lui. Il le sait et s'efface pour laisser la place à votre leader. Cet homme qui ne voulait pas de toi au départ, c'est celui qui t'a volé ton premier baiser après une de vos représentations. Tu vis enfin. Les incontrôlable, tu n'y penses pas et ne t'y intéresses même pas non plus... Des papillons dans le ventre et des étoiles dans les yeux, tu veux juste épouser Kai...

"Angel-san !"

Elle a tout emporté sur son passage. Si le bâtiment a tenu, tout ce qu'il y avait à l'intérieur a été balayé. Mobilier, technologie... Les vivres et les belles choses. Ton oncle aussi a été emporté alors qu'il devait te rejoindre sur le toit du bâtiment. Tout ça parce qu'il avait voulu jouer les héros et aider une femme âgée à monter les escaliers. Sa grandeur d'âme lui aura valu de rester coincé et écrasé sous des débris. Les secours ont pris du temps pour arriver. Tu as bien cru le perdre. Chamboulée, désorientée après le départ des pompiers, tu es resté prostrée dans un coin de ton appartement saccagé. Que faire ? Où aller ? Tu as attendu jusqu'à ce que Kai vienne te chercher pour t'emmener en sécurité, loin des cris, des pleurs, des appels à l'aide... Heureusement, pour toi, à part ton oncle qui a perdu l'usage de ses jambes, aucune perte n'est à déplorer dans ton entourage.
Longtemps, tu t'es demandé comment aider les victimes de Shukumei. Tu n'es pas médecin, tu n'es pas pompier, tu n'as pas la force de soulever des gravats, ni le mental pour ne pas faillir en découvrant ce qui se cache en dessous. Mais tu as de l'argent, une image, alors tu décides de contribuer à ta manière et reverser tes gains de mannequin à des associations pour finir par monter la tienne, avec Mao Mashibara, un ancien directeur général d'un centre de consultation pour la rééducation des handicapés physiques, qui partage tes idées, tes opinions et ta façon de voir le monde. Ensemble, vous faites appel aux dons et l'Angel's Project prend son envol.
Mais cela ne te suffit pas. Ce n'est pas assez. Ce n'est jamais assez et tu te sens frustrée. De nouvelles idées soufflent sur toi un jour où tu décides de sortir de ton quotidien de strass et de paillettes, de musique et de fête, de projecteur et d'appareil photo pour visiter une ferme pédagogique. Elle devient ton "refuge". Un lieu de calme, propice à la réflexion et l'introspection. Tu imagines ce que pourrait devenir l'Angel's Project, mais tu n'es pas prête... Pas encore....

"Mon amour..."

Kai et toi avez vos habitudes, vos rituels. Quand il déroge, tu t'inquiètes. Alors, quand après une longue séance de shooting, pour rattraper les deux semaines où tu n'as pas pu bouger de ton lit, il n'a toujours pas répondu à tes messages, tu te rends directement chez lui. Peut-être, n'aurait-il pas dû te laisser les clés de son appartement, car le trouver en plein ébat, dans la cuisine avec un homme, t'a brisé le cœur... Heureusement, ou malheureusement pour toi, tu n'as pas eu le temps de t'apitoyer sur ton sort entre vos répétitions, les compositions pour un jeu vidéo et votre tournée et ... L'arrivée de ta lettre rose. Te voilà désormais mariée à un Ryuku. Gérant de bar d'hôtel, accessoirement rattaché aux yakuzas, tu apprends à le connaître, à lui faire confiance et à l'aimer même si Kai hante toujours tes pensées. Votre complicité est telle que tu finis par lui avouer, lors du bug des puces, que tu aurais aimé passer une nuit avec ton Leader si ta puce s'éteint. Tu ne pensais pas que cela arriverait, tu ne pensais pas que Ryuku ferait tout pour que tu puisses profiter de cette nuit en célibataire. Quand il te dépose chez le chanteur de votre groupe qui te croit morte, tu prends véritablement conscience des sentiments que tu lui portes. Après une nuit d'amour, tu te rends directement aux autorités pour faire changer ta puce, prétextant la panique et le manque de sommeil, avant de reprendre ton quotidien... Avec ton époux.

Tu as alors l'impression que le monde peut t'appartenir, que tu peux faire n'importe quoi. Tu prends confiance et commences à travailler sur tes projets, profitant du soutien sans faille que t'apporte ton incontestable mari. Tu es heureuse et amoureuse, même si tu regrettes un peu cette obligation de rester fidèle.

Tout bascule quand Ryuku est victime d'un accident de voiture. Tu as l'impression de revivre la perte de tes parents. Au moins, il est vivant, bien que plongé dans le coma.

Pour ne pas sombrer dans le désespoir, tu te jettes dans ton travail et cela te va bien. De grosses entreprises se proposent de devenir les mécènes de ton association et une marque de luxe te propose de devenir leur égérie. Une aubaine pour toi. Grâce à cela, tu montes ton projet de réinsertion sociale et professionnelle pour les victimes de Shukumei, projet que tu partages avec Mao ton associé. C'est n'est plus l'association Angel's Project, mais l'entreprise "Sai Sutāto" (nouveau Départ). Il devient directeur général et fait tourner la structure tandis que tu ne gardes qu'un rôle décisionnaire. Vous souhaitez vous ouvrir aux marchés publics pour toucher un plus vaste public. Mais l'entreprise est encore jeune, vous avez le temps.

Tu souhaites que ton époux soit fier de toi. Cela n'arrive pas. Non, à la place de son réveil tant souhaité, tu ne reçois qu'un message du grand ordinateur annonçant votre divorce.

Tu arrives à le garder secret, mais tu as trop fait parler de toi et les journalistes sont à l'affût et la presse à scandale s'empresse d'annoncer la nouvelle. "Angel, un nouveau cœur à prendre." On raconte que ton époux est mort ou qu'il ne se relèvera jamais. Si tu perds espoir, tu ne perds pas l'habitude d'aller le voir. Ta relation avec Kai devient difficile, tendue même. D'un accord tacite, vous décidez de ne pas renouer même si l'envie et la jalousie sont difficilement contrôlables de part et d'autre. Le groupe menace d'éclater jusqu'à ce que vous ayez une conversation sérieuse.

Entre vous c'est fini, pour de bon, cette fois.

Puis avant que tu oses profiter de ton célibat, la revoilà, cette lettre rose. Il fait fort l'Incontestable, quatre jours après son anniversaire. Il est grand, encore, mais il n'a pas la crinière verte. Tu ne supportes pas sa présence, sa voix, ses manières, ses mains qui te touchent... Il n'est pas méchant non. Mais tu ne l'aimes pas. Et lui non plus ne t'aime pas. Votre mariage est un échec avant même d'avoir commencé. Un vent glacial souffle sur votre couple et tu hais cette alarme que vous avez mise en place pour vous rappeler vos devoirs. Une torture jusqu'à ce que l'Incontestable décide de vous séparer. Tu ne sais pas pourquoi et tu n'iras pas demander, mais cette séparation est ta délivrance.

Tu pries maintenant pour qu'on t'oublie... Jusqu'à ce deuxième mariage, tu n'étais pas contre la politique de l'Incontestable, mais ... Qui sait...

Physique
La première chose qui frappe chez toi, ce sont tes cheveux aux longues mèches, qui caressent le creux de tes reins, oscillant entre l'incarnadin et le rose dragée. Une couleur douce, presque pastel qui va bien avec ton image d'ange. Un cadeau génétique de la part de ta maman. Tu les aurais bien teints en noir ou en blanc si tu n'étais pas si attachée à son souvenir. Sous la coupe de ta frange, une fantaisie de ton père. Qu'il était fier quant à ta naissance, tu as ouvert tes paupières et laissé voir, sous tes longs cils, tes iris aigue-marine. Il aimait la mer... Il a adoré pouvoir plonger son regard dans le tien. Sous la courbe délicate de ton nez un arc de Cupidon prononcé donne l'effet d'une bouche en cœur. Quand celle-ci sourit, elle laisse apparaître ton yaeba. Ton visage est un bel ovale avec des traits fins, délicats. Il s'harmonise avec ta silhouette élancée.
Elles sont loin derrière toi, tes années de secondaire où l'anorexie te surveillait. Mince, une morphologie en sablier, tu entretiens ton physique comme un jardinier veille ses plantes. Tu cours, tu danses, tu pratiques le yoga quand ton emploi du temps chargé te le permet, tu fais de la musculation aussi, un peu, parfois, pour garder un physique tonique et souple. Tu cherches la perfection, un ventre parfaitement plat, un fessier à l'arrondi parfait... Une quête du saint Graal que ta mère a profondément implanté en toi. Parfois, nue devant le miroir, tu passes tes mains sur ta peau satiné, caresse le galbe de tes seins, puis les discrets reliefs de ton ventre et tu te dis que tu y arrives... Puis tes yeux tombent sur tes cuisses, ta main se perd entre elles deux et là, entre les plis de l'aine, tu sens et tu vois de nombreuses cicatrices, certaines, à peine des traits blafard sur ta peau d'ivoire et d'autres, plus épaisses vestiges de blessures qui ont mal cicatrisés. Partie détestée de ton anatomie, tu en es si complexée que tu as voulu barrer l'entrée de ton jardin secret jusqu'à ton premier mariage.
Tu dois apprendre à vivre avec, mais c'est compliqué pour toi. Tes marques te rappellent inlassablement les moments les plus noirs de ton existence. Tu sais que tu pourrais te faire opérer pour les faire disparaître, mais tu ne te sens pas prête pour autant à tirer un trait sur ton passé. Alors, tu les caches quand tu sais que tu dois montrer tes jambes. Ton habilleuse te sait pudique et ne s'étonne plus te voir avec des shorty qui couvrent bien la zone ravagée.

Caractère
Aux yeux du public, elle est parfaite, Angel. Elle a tout d'une princesse. Non d'un ange. Elle est pure, douce et agréable dans ses propos. Elle est adorable dans ses mimiques, charmeuse sans avoir l'air dans ses manières. Une poupée kawaï qui sourit autant avec les yeux qu'avec la bouche. Même après de longues années au sein de son groupe, on s'étonne encore de voir une telle douceur au milieu de... Du reste de LIOM. Angel, contrairement aux autres membres, est une personnalité à suivre, un modèle d'altruisme et de dévouement. Ses fans n'ont jamais eu à se plaindre de leur accueil. À l'écoute et bienveillante, elle accepte leurs compliments avec modestie, accepte parfois de prendre quelques selfies, se fait apaisante quand l'émotion noue des gorges. D'un naturel optimiste, elle répand la joie et la bonne humeur là où elle passe. Angel est une romantique qui attend, patiemment, de rencontrer l'homme de sa vie. Quoi qu'en disent les journalistes, elle sait qu'un jour son véritable prince viendra.
Angel est un personnage. Ton personnage, Nanami. Elle est solaire, attendrissante, un peu naïve sur les bords. C'est un peu toi, mais en beaucoup mieux. Angel sourit tout le temps, toi un peu moins, car les épreuves de la vie ont fini par te blaser.
Le monde ne sait pas quelle fragile, tu es, quelle force, tu es non plus. Tu es brave et résiliente, affrontant comme tu peux les vents et les marées, cherchant toujours mieux, cherchant ton bonheur. Tu es une opportuniste, tu es ambitieuse et malgré tout, tu cherches à atteindre tes objectifs. Mais tu es instable. Tes travers de jeunesses ne sont jamais loin derrière toi et sont toujours prêts à te sauter dessus au moindre signe de faiblesse. Tu es une grande anxieuse qui a besoin d'être rassurée, par tes proches, par les commentaires de tes fans, aussi, il n'est pas rare de te voir connectée sur les réseaux à la recherche d'un peu de lumière, d'un peu de courage. Tes proches y sont attentifs à tes angoisses, d'autant plus quand tu te mets à "manger ton calme". Tic de petite fille qui perdure à l'âge adulte. Et grande perfectionniste que tu es, tu en manges deux fois plus quand tu as l'impression de ne pas en avoir assez fait. Tu n'es pas vraiment modeste non, tu sais juste que tu peux faire mieux. Ça te rend dure, envers toi, envers les autres parfois, mais surtout toi. Tu en sacrifierais ton sommeil et ta santé si tes proches n'étaient pas là. Mais veux-tu... Tu aimes le travail bien fait... Tu aimes être appréciée aussi alors il y a des choses que tu ne montres pas à tout le monde. Parmi tes fans, qui pourraient dire que tu peux parfois cynique et froide, voire même glaciale envers ceux que tu n'aimes pas ou ne considères pas ? Qui pourraient dire que tu as la jalousie facile quand on approche trop ceux que tu aimes ? Personne, car Angel retient tes élans possessifs et les cache derrière un mur de diplomatie...

Tu n'es pas parfaite Nanami. Tu es juste humaine.
Avatar
Déjà réservé “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 4115966937
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Mer 30 Oct 2019 - 23:53
Bienvenuuue et bon courage pour ta validation jeune musicienne aux cheveux roses =D
Invité
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Jeu 31 Oct 2019 - 0:02
*Roule une pelle à la chanteuse de son band*

Hâte que tu sois validée mon ange ♡
Invité
— Just Married —

Messages postés : 147
Inscrit.e le : 30/10/2019
Merci gérant de bar aux cheveux couleur gazon “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 2631673787

Kaaaiiiiii ! ♥ *le serre fort contre elle* Hâte que tu le sois aussi ♥
— Just Married —

Messages postés : 892
Inscrit.e le : 02/09/2015

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Rajaa Edo
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bonne nouvelle tête, Nanami!
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Jeu 31 Oct 2019 - 11:34
Je suis amoureuse putain ! Nanami est “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 3998388675
Invité
— ★ —

— ★ —
Messages postés : 4631
Inscrit.e le : 02/07/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : L'autre énergumène.
Autre:
Bienvenue Angel ! je l'adore déjà.

Bonne validation !
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 2023
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Seyfried Bellandi
Autre:
Rebienvenue par ici didon. “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1353670443

Alors que dire : je. Surkiffe. “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 3859597877
Déjà bien ouej pour la construction de l'histoire autour de la façon dont on l'appelle, c'est honnêtement très stylé comme façon d'amener un récit. Puis cette petite pousse bien trop cute et si bien construite, ohlala. Je suis sous le charme. Et mention spéciale à la façon dont tu as intégré Shukumei avec les dons aux victimes, je. “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 428445822

J'ai absolument rien à redire sur le fond, tout est nickel. Pour la forme attention aux accords, c'est la petite faute qui revient le plus. J'te mets la liste qui va bien en dessous, dès que ce sera corrigé on sera bueno :
on l’avait destiné
Peut-être que ça vie aurait différente > manque un mot je crois
qu’elle n’en avait pas le vraiment droit > petit inversement
Nanami en était venu
qui l’a recueilli
Il l’avait vu
Elle s’était fait gronder
Il l’avait appelé
Complètement chamboulé et désorienté, elle
Kai était déjà assit
s’était-elle retrouvé complètement perché
les garçons en étaient venu
un emploi du temps un peu plus charger
pour être tenté
à peine des traits blafard
qu’elle n’avait pas grossit
un petit soupire
Non, rien a signalé
Si elle avait prit

Dernière ligne droite ! “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1362171446

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


so if you want to push, I'm a shove || if you want to spar we can do it no gloves || and if you're gonna run at me you better do it hard || 'cause I fear no fall, no brawl, no scars
I'm two pounds shy of a bomb || I'm one shade short of alarm || I'm too past wrath that I'm calm || got two last laughs in my palms

and all around the sirens play
don't get in my way
◀◀    ❚❚  ▶▶


Garde partagée:
— Just Married —

Messages postés : 147
Inscrit.e le : 30/10/2019
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 428445822

Je suis trop émue je suis vraiment trop contente qu'elle vous plaise T^T

Merci Chef Cali, les corrections sont faites “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1362171446

— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 2023
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Seyfried Bellandi
Autre:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 2343467211

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


so if you want to push, I'm a shove || if you want to spar we can do it no gloves || and if you're gonna run at me you better do it hard || 'cause I fear no fall, no brawl, no scars
I'm two pounds shy of a bomb || I'm one shade short of alarm || I'm too past wrath that I'm calm || got two last laughs in my palms

and all around the sirens play
don't get in my way
◀◀    ❚❚  ▶▶


Garde partagée:
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 6208
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre:
Ré-ouverture de la fiche à la demande de Nanami “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1518348080

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Ld7d
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” BbNTuR8
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Cn3Ckyx
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1EPYLUw
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” YqECw0j
— Just Married —

Messages postés : 147
Inscrit.e le : 30/10/2019
Fiche mise à jour ! “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 128457956

Merci Cap'tain Makochou ♥
Lisalisa

Messages postés : 425
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Ah que coucou !

Tout est good “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 2984341854

Pré-validation par Arisa
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

might be a sinner ; might be a saint

Hear her - THE Arisa
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ


one brain cell:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Uron

grbfh:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Unknown
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” CjjIPFG “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” UlmRG6s “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” NlRYT1U “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” NwQ16ft
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 6208
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 2984341854

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars si le code n'a pas été ajouté à la fin de votre fiche
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit “L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Ld7d
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” BbNTuR8
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Cn3Ckyx
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 1EPYLUw
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
“L'homme regarde la fleur, la fleur sourit.” YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum