Les coups d'pouce ♥
Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3mjo
Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. E0W8utV
Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. KRhNt37
Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. KRhNt37
Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. KRhNt37
Toutes les 2h !
Makoto
Nanase
Contacter
Kaori
Vanzine
Contacter
Seyfried
Hohental
Contacter
Carmine
Bellandi
Contacter
Votre staff
A l'honneur ce mois-ci
Membre du moisJinjoo Daisuke
Voteur du moisIchiban R. Abatangelo
Blizzard au tribunal
Kazuma est avocat. Michiko est procureure. Tandis que le premier vient voir la seconde pour avoir des informations sur une affaire concernant les yakuzas, Michiko lui fait bien sentir l'animosité qu'elle ressent à son égard. La suite ? Lisez le rp !
Les arrivées du mois
Eizaku Hideaki
Nagahiko Nakagawa
Aristide Moreau
Izumi Fûka
Akira Tsunichi
Enya Valcourt
Catarina Brunner
Jasmine Degurechaff
Zenjirô Kudo
Renji Takakura
Sekai Mori
Higanbana Utzuki
Mei Fujiwara
Mirai Tsunashi
Kazuki Koshinada
Olympe Evaristo
Sae Sugimura
Keiji S. Ohara

— soosaku —

le Lun 23 Déc - 19:34
Zenjirô Kudo
Messages postés : 9
Inscrit.e le : 23/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Sekai Kudo
Autre: Un cocktail caustique de sel et de lipides
Zenjirô KUDO
"C'est la beauté intérieure qui compte. Et vous, vous êtes laids de me juger sur mon gras."

Généralités
Nom ;; Kudo
Prénom ;; Zenjirô
Âge ;; 25 ans ; 12 Janvier 2086
Genre ;; Non-binaire
Origines ;; Japonais pure souche, élevé au jus de soja
Activité ;; Ingénieur en sécurité informatique
Sexualité ;; Pansexuel
Avatar ;; Kohta Hirano de High School of the Dead
Règlement ;;
Chemin ;; Il y avait ce type louche avec une poche trouée et une pancarte « moins 20% de réduction sur les yaourts »...
Commentaire ;; Le graphisme du fofo est si large que mon premier réflexe en arrivant était de reculer ma tête de l'écran... mais j'ai découvert la fonction 'dézoomer', et ma scoliose a disparu !
Physique
Zenjirô est un jeune homme dans le milieu de la vingtaine. Aucune ride ne parvient encore à affecter son visage, ce qui lui donne un air de gros bébé mignon. Mais sur ces trois mots, il n'y en a en fait qu'un et demi qui soit réellement valable, et ça n'est pas « mignon ».

Aujourd'hui âgé de 25 ans, Zenji cumule les désavantages physiques : sa stature s'élève à un mètre soixante-cinq, qu'une érection (non, pas celle-là !) peut porter au mètre soixante-quinze pour peu qu'il décide de redresser son dos courbé. Son dos, parlons-en : les années passées à se pencher sur le 'merveilleux rectangle brillant' aura eu raison de sa droiture depuis longtemps déjà. Le jeune homme souffre donc régulièrement de courbatures et douleurs lombaires qu'il ne parvient à calmer qu'en revitalisant ses muscles atrophiés par l'immobilité. Mais faire faire du sport à Zenjirô Kudo est un miracle dont l'ampleur n'a été égalée qu'au 25 Décembre de l'an zéro.

Ah, et il bouffe, le bougre ! De tout, pourvu que ça soit salé, sucré ou gras. Les fruits et les légumes ne sont bons que lorsqu'ils sont réduits à l'état de saveurs, arômes ou parfums dans des produits très très dérivés, ou en accompagnement où ils seront peu nombreux. Ce régime alimentaire est la cause de la prise de poids de Zenji. Son poids total avoisine en effet les cent kilo, et cette courbe est à l'instar de son gros bide : elle ne s'aplatira pas de sitôt... Gare au jour où son poids dépassera sa taille...

Comment fait-il, cet obélisque immobile, pour ne pas avoir déjà la circonférence d'un satellite de Jupiter ? La réponse est simple : il est salé. TRÈS salé. Au sens métaphorique du terme, bien sûr ! Zenjirô est un être particulièrement aigri et dont les émotions l'emportent dans des vagues d'excitation. On le trouvera souvent à rager contre un jeu vidéo, à médire les personnes âgées sur Facebook, à insulter le chien des voisins ou à comploter pour faire s'écrouler le marché international du blé, dont l'infériorité gustative face au riz devrait être de notoriété mondiale. Ces phases d'activité sont le moteur de son métabolisme. A l'aide de diarrhées bien placées et d'ulcères en devenir, le jeune homme parvient efficacement à retarder l'instant fatidique où, à l'instar d'une baleine s'échouant sur une plage, il se retrouvera à embrasser l'obésité morbide dans laquelle il finira ses jours.

En dehors de ça, de tout ça, Zenji est beau. C'est sa mère qui l'a dit, alors c'est nécessairement vrai. Ses traits ne sont pas sans harmonie, son nez ne ressemble pas (trop) à une patate, et ses bourrelets s’accommodent encore de vêtements accessibles au grand public. Ceux-ci resteront assez sobres : vieux t-shirts couverts de sueur et de graisse, dont l'apparence ne sera sauvée que par leurs divers motifs tirés de l'univers vidéo-ludique, informatique ou de la pop-culture ; shorts et caleçons en tous genres mais rarement de bon goût ; chaussettes si souvent dépareillées pour lesquelles on se risquerait presque à se demander s'il ne les achète pas à l'unité... Bref, vous l'aurez compris : il est beau de son point de vue... mais négligé du point de vue d'autrui. Il lui arrive également d'aimer se parer de vêtements féminins, dans l'intimité uniquement, rêvant de faire un jour son coming-out dans lequel il prouvera même à la gent féminine qu'il pourrait être une meilleure femme qu'elle s'il le voulait.

Ses cheveux, en revanche, il en prend soin ! Ceux-ci sont « soyeux comme la soie » et pas une mèche n'est autorisée à se rebeller contre le Grand Conseil des Trois Après-Shampooings. En matière de coiffure, par contre, Zenji ne sait pas vraiment où il met les pieds. Il se dit qu'il prendra le temps de se coiffer le jour où ça en vaudra la peine, mais ce jour est un mythe, tout comme sa motivation à respecter cette promesse. En attendant, la tignasse pousse anarchiquement, quelques fois recadrée par un coup de brosse à peine décidé.

Le seul 'défaut' que le jeune informaticien s'accorde vraiment, c'est sa vue. Ses yeux noisette sont souvent cachés par une paire de lunettes assez épaisse, laquelle est supposée corriger un combo d'hypermétropie et d'astigmatisme. Pour corriger cela d'un point de vue esthétique, Zenji a opté pour une monture rectangulaire « synonyme de fort caractère », mais celle-ci met surtout en exergue ses yeux de fouine et ses épais sourcils...

Caractère
Au premier coup d’œil, un observateur peu intéressé ne le serait pas davantage : Zenjirô est d'une platitude à vous arracher un soupir, et c'est un gros con. Vous n'avez pas envie de le connaître, et lui non plus. Il ne décrochera pas les yeux de ses écrans pour s'adresser à vous, et le fera dans sa voix la plus monotone possible, dans laquelle seule les pointes de cynisme et d'ironie donneront le ton.

Zenji est un otaku : un individu profondément déconnecté du monde social et sans aucun désir de s'y intégrer. Il préfère largement le calme et l'isolation de son antre où il passera, tel un ours en hibernation, le plus clair de son temps, lumières éteintes. C'est dans cette forteresse de solitude que le jeune homme s'évade, surfant d'univers en univers, de rêve en rêve, car sa tête est remplie de cette imagination débordante que ses média favoris lui permettent d'exploiter et de raffiner. Il serait un bon écrivain s'il s'en donnait la peine. Il pourrait sans doute dessiner aussi. Les mangas qu'il lit, il aurait pu les écrire... mais Zenjirô ne crée pas. Il a en horreur l'idée que son travail puisse être principalement adressé à autrui, et ne recherche aucune reconnaissance en particulier dans ce domaine. S'il devenait mangaka, ce serait pour lui et lui seul.

A défaut de laisser parler son côté créatif qu'il considère uniquement comme un outil d'ouverture sur le monde, Zenji s'adresse aux masses par le biais de l'informatique et de la programmation. C'est son gagne-pain et il ne compte pas en changer, car celui-ci lui permet de passer ses journées à prétexter la compilation d'un code pour ne rien faire et, surtout, ne pas avoir à affronter les pauses café avec les éventuels collègues. De toute façon, il préfère travailler à domicile lorsque cela lui est permis.

Zenjirô est ingénieur en sécurité informatique, un talent qu'il a bien voulu cultiver au travers d'un parcours universitaire, et auquel il a été amené par une passion exotique pour la confection de malwares. L'empoisonneur fait le meilleur médecin, comme on dit... à moins que ça ne soit l'inverse..?

Malgré sa foi inébranlable en l'Incontestable, l'informaticien est l'archétype de ce que les sociétés occidentales appelaient autrefois un « incel », et dont la misogynie s'étendrait plutôt à l'humanité dans son ensemble : profondément antisocial et misanthrope, Zenjirô méprise chaque individu dont il prend conscience, directement ou indirectement. C'est tout simplement parce qu'il se sent incompris. En effet, l'otaku est persuadé que son intelligence est largement au-delà de la moyenne, qu'il fait partie de l'élite mondiale et même de l'Histoire. Il sait tout. Il comprend tout. Tout ce qu'il conçoit est vrai, et tout ce qui n'est pas concevable est irrémédiablement et indubitablement un gros tas de conneries. Ce complexe de supériorité rend ses rapports avec le monde réel très conflictuels, car l'esprit de Zenji ne supporte pas que ce dernier s'impose à lui, avec toutes ses nuances et ses incertitudes.. cela signifierait qu'il peut avoir tort, cela le forcerait à faire face à ses propres limites et lèverait le voile sur l'illusion dans laquelle il s'enferme.

Le fait de se considérer comme un canon de beauté (physique et moral) et un parangon de la rationalité fait de Zenjirô un être dont les seuls gestes affectueux seront une « récompense magnanime » envers une personne méritante. A l'inverse, quiconque aurait le malheur de décevoir les attentes irréalisables de cet énergumène se verrait sévèrement et justement puni. Les représailles peuvent ainsi durer longtemps, allant du silence blessant aux piques agressives en passant par l'acharnement pur et dur. Il se place ainsi en juge et bourreau, mais l'isolation le force à exprimer ces accès de toxicité sur le net où il est tristement célèbre sous un pseudonyme bien précis. Les websites végan, religieux et LGBT sont ses zones de chasse favorites tandis que sites cancérigènes comme Rumblr, videogames.com et XChan sont autant de havres dans lesquels il aiguise son talent et à partir desquels il n'hésite pas à lancer des brigades sur les cibles qui lui résistent.

Lorsqu'il n'est pas en guerre ouverte contre le monde entier, Zenji aime trouver refuge dans les fictions, érotiques ou non, et s'imagine qu'il est le protagoniste de ces univers où tout est toujours plus simple. Peu importe l'adversité, le héros finit toujours par triompher, on le reconnaît à sa juste valeur et on apprend à l'aimer pour qui il est sans que rien ne parvienne à l'éloigner de sa nature véritable. Il espère ainsi que la lettre qu'il recevra de l'Incontestable sera l'occasion d'un nouveau départ, une opportunité de devenir le héros de sa propre histoire avec une femme aimante et soumise qui répondra à ses besoins depuis la cuisine...

Il y aura beaucoup à faire, ceci dit, car Zenji est fainéant, franchement pas très axé sur l'hygiène corporelle, et a tendance à se laisser aller très facilement à la facilité. Et quelle plus grande facilité que de ne rien faire du tout ?

Il serait inexact, cependant, de dire que le jeune homme n'a rien à offrir. Simplement, il est comme une huître hermétiquement close et dont la perle est très, très difficilement accessible. Il est capable de gentillesse, de tendresse et même plutôt loyal lorsque la cause est importante à ses yeux. En peu de mots, Zenji est un rêveur désabusé. Il a une idée précise de ce qu'il considère comme idéal, et ne peut que constater que le monde réel ne pourra jamais lui offrir ce dont il rêve. Alors, quand il n'attaque pas tel un sanglier blessé, il s'isole telle une chenille dans sa chrysalide, protégeant sa vulnérabilité véritable avec un mur quasiment impénétrable. Qu'est-ce qui en sortira, après, c'est une autre question...

Histoire

« Incontestable l'union de mes parents ; inéluctable ma naissance. »


Les parents de Zenjirô font partie des couples pour lesquels l'Incontestable a 'visé juste'. Leurs profils n'étaient certes pas à 100% compatibles, mais l'amour a su émerger de cette fatidique rencontre. De cet amour est né un enfant qui fut aimé en retour, mais cet amour fut si fort qu'il en devint un poison, à l'instar de tout ce qui se trouve en trop grande quantité.

De son point de vue, l'enfance de Zenji est normale. Il n'a jamais vraiment remis en question la façon dont fonctionnait sa famille, n'ayant aucun outil de comparaison ni la lucidité d'en chercher un chez autrui. Quant à ses parents, les différends qu'ils pouvaient avoir relativement à son éducation se résolvaient en privé, de sorte qu'il n'en souffre pas... Et il n'en a pas souffert.


« Ma maman m'aime beaucoup. C'est normal, pour une mère. »


Le problème dont souffre passivement Zenjirô, c'est d'avoir une mère aimante... trop aimante. Cette dernière éprouve une passion immodérée et malsaine envers son fils unique, lequel représente tout ce qu'il y a de merveilleux en ce monde, et bien plus encore. Enfant gâté, très protégé et toujours loué pour chacune de ses actions, le jeune garçon a couvé ce 'syndrome de l'enfant doré', et le narcissisme qu'éprouvait par procuration sa génitrice finit par déteindre sur lui. Zenji a rapidement développé un complexe de supériorité, lequel n'a pas eu le loisir de se voir fragiliser par l'adversité, les contacts avec le monde extérieur étant rares ou très fugaces.

Malgré cela, Zenji put grandir à peu près normalement grâce à la présence de son père dont l'éducation était plus classique et saine d'esprit. Ce dernier tentait tant bien que mal de contrebalancer l'influence quasi-hégémonique de sa femme lorsque celle-ci lui autorisait des moments privilégiés père/fils. L'intention était louable, mais ne porta pas ses fruits... Que ce soit la manière ou la finalité, quelque chose ne s'était pas déroulé comme prévu, et Zenjirô tira de cet enseignement schizophrène un profond sentiment de confusion, lui qui était le premier concerné par les tentatives secrètes de son père d'agir comme un agent de contradiction. Cela lui évita seulement de plonger dans la même folie que sa mère, ou tout du moins cela en retarda-t-il l'échéance...

De cela, le jeune garçon n'en parlait à personne. Comme pour tout le reste, cela devait sans doute faire partie de l'expérience « vie de famille » formule classique. Il avait de toute façon trop peu d'amis à l'école pour qu'on prête une oreille attentive à ses interrogations ; ce nombre s'élevait en effet à zéro.


« Pourquoi avoir des amis inférieurs à moi quand je peux avoir ma maman ET être le meilleur du monde ? »


La scolarité de Zenjirô se déroula dans une solitude déterminée par cette unique pensée, répétée en chœur tel un mantra par l'enfant et la mère. Les refus auxquels se confronta le garçon dans ses tentatives sociales venaient ainsi alimenter sa conviction que ces échecs de communication venaient du fait qu'il faisait partie d'une élite, et pas les autres. Difficile de dire si c'était l'orgueil de sa mère qui empêchait cette dernière de voir la réalité en face ou si tout cela venait d'une volonté d'épargner à son fils cette même vision. Zenji, lui, était plus que ravi et rassuré de se voir dire que ses problèmes venaient des autres et non de lui ! Ça faisait toujours ça de moins d'efforts à fournir pour arranger les choses !

Ce fut sa mère qui fit office de meilleure amie, un choix par défaut pour l'esprit malléable de Zenji, lequel fut assez simple à manipuler de toute façon. La relation n'en devint que plus ambiguë encore, ce qui compliqua davantage la tâche de son père. Ce dernier était sur le point d'abandonner alors que Zenjirô entrait au collège... Mais pas avant un ultime essai, motivé par le désespoir et l'amertume...


« Un jour, mon père a essayé de me tuer... »


L'addiction vidéo-ludique dans laquelle venait de tomber Zenjirô était la cause de nombreux soucis pour le père de famille, et chacune de ses tentatives pour en parler à sa moitié se soldèrent par un échec cuisant : « tu ne peux pas lui faire ça : il n'a pas d'autres amis que ceux qu'il a en ligne ! », « laisse-le s'exprimer et vivre ses passions, il deviendra joueur professionnel et gagnera des tournois mondiaux ! », « Tu as toujours voulu entraver son développement, de toute façon. Tu n'étais pas prêt à être père : tu es jaloux de ton propre fils ! »...

C'en était trop ! Ce délire devait cesser, cette mascarade devait prendre fin ! Cette sorcière ne laisserait jamais Zenjirô s'extraire de ses griffes, et ce dernier se perdrait dans ses univers fantasques où il ne deviendrait jamais personne sinon l'ombre de ce qu'il aurait pu être ! Alors le père de famille prit une décision difficile mais qu'il jugeait être la seule nécessaire : il devait mettre un terme à tout cela pour sauver son propre fils de cette vie qui n'en était pas une !


« … Il a supprimé mon compte sur 'World of Warcraft 2'. Je ne lui pardonnerai jamais... Kael'Theros, l'Elfe de Sang Paladin, renaîtra de ses cendres pour venir le tourmenter jusqu'en Enfer ! »


Résiliation d'abonnement, suppression de compte, blocage d'accès Internet anti-mineur, autant de procédés plus cruels les uns que les autres furent exécutés pour empêcher Zenjirô d'exister dans ce monde virtuel qui absorberait jusqu'à son âme. Qu'on rende leur enfance aux enfants ! Liberté pour les petites têtes blondes ! Le père de Zenjirô était fier de la réussite de son plan machiavélique. Il était fier d'avoir sauvé son enfant contre l'avis de sa mère qui l'étouffait et le pétrissait de mauvaises pensées.

Oh oui, il était fier... mais il venait de s'attirer les foudres de sa chère et tendre comme jamais cela n'avait été le cas. Celle-ci devint de plus en plus infecte avec lui, flirtant même avec l'interdit, menaçant de ne plus suivre les ordres de l'Incontestable. Zenji, lui, ne supportait pas ces disputes qui ne s'encombraient plus du silence ni du secret. Il ne supportait plus de voir sa famille ainsi déchirée, et son personnage de WoW2 sacrifié sur l'autel d'un débat qu'il commença à exécrer du plus profond de son être.


« Je fais partie de l'élite.. non : je SUIS l'élite du Japon ! Alors qu'on me laisse libre de mes actions et de mes pensées !! »


Zenjirô passa de nombreuses semaines à écumer les forums de Blizzard ainsi que les websites de dépannage informatique. Il voulait comprendre l'outil par lequel on lui interdisait l'accès à la fabuleuse contrée d'Azeroth. Il voulait comprendre cet outil pour le détruire et faire payer à son père  le crime qu'il venait de commettre envers son héritier, le représentant légitime et espoir de la génération actuelle !

Ce fut le premier contact du jeune homme avec le monde informatique et les arcanes complexes de la programmation. Les réponses qu'il reçut lui permettaient d'établir diagnostique sur diagnostique : réseau, fournisseur, malwares, mémoire, pares-feu, antivirus, bloqueurs... Zenji gagna une compréhension globale de ce schéma tout au long de cette période et continua d'affiner ses recherches pour parfaire ses connaissances. La programmation était un jeu comme un autre : une logique en soi, un 'gameplay' syntaxique, des options à modifier et des templates à remplir pour créer des programmes aux utilités diverses... C'était plus encore qu'une science ou qu'un art : c'était du craft ! Et quel autre mot, à part 'craft', trouve-t-on dans 'Warcraft'..?


« La section /r9k/ de Xchan est remplie de gens comme moi : des génies haïs par leur génération parce qu'on refuse d'essayer de les comprendre. »


La guerre, Zenjirô la déclarait désormais à quiconque n'était pas d'accord avec lui. Les années collège et lycée furent marquées par cet antagonisme profond qu'il manifestait jusqu'à l'encontre du corps enseignant. Seulement, cette animosité s'exprimait de manière très nuancée : un mépris verbal totalement assumé à l'adresse ses camarades de classe ; une agressivité latente mais silencieuse envers ses rivaux et ennemis, faite de coups bas discrets ; une rébellion douce à l'encontre du corps enseignant ou toute personne représentant l'autorité, dans laquelle il joue sur les termes afin d'exploiter les zones d'ombres tout en prétextant un conformisme bienveillant et simple d'esprit.

Cette subtilité, alliée aux bons résultats qu'il obtenait en classe, permirent à Zenji de passer globalement sous les radars sans se faire remarquer autrement que par son caractère exécrable. Aux yeux des gens, il apparaissait donc comme un élève correct mais capricieux, têtu et borné au point de se retrouver sans ami véritable.

Sa spécialité restait cependant l'informatique. Au lycée, il était déjà en mesure de créer des malwares plus ou moins efficaces, mais dont l'utilité se bornait principalement au désagrément qu'ils pouvaient causer à autrui. Nulle intention d'utiliser ces virus pour détourner de l'argent ou commettre des crimes, non : ses créations étaient simplement les outils par lesquels il se vengeait d'un tort qu'on lui aura causé, que ce tort soit réel ou perçu comme tel...

Cet acharnement vient du fait que le narcissisme de Zenjirô, renforcé par les encouragements de sa mère, ont intimement convaincu le jeune homme qu'il était en droit de récompenser ou punir les autres pour leurs actions. Plus qu'un droit, cette inquisition est même un devoir moral qu'il exerce avec zèle en sa qualité de génie et parangon de la « beauté intérieure », lui qui considère son âme comme une des 7 merveilles du monde et son esprit comme le temple sacré qu'abrite celle-ci. Ses nombreuses et fréquentes visites sur les sites les plus toxiques du net ne l'aident d'ailleurs pas à se défaire de cette prétention.


« En y réfléchissant un peu, je devrais moi aussi être appelé l'Incontestable. On devrait me remercier pour ce que je fais. »


La seule figure d'autorité que reconnaissait encore Zenjirô, autre que sa mère, était et est toujours l'Incontestable. Le bourrage de crâne qu'il avait subi en tant qu'enfant né au Japon avait été efficace puisqu'il a porté l'IA au-dessus de l'état d'esprit vindicatif et capricieux du jeune homme. Il en est d'ailleurs un fervent défenseur car il pense que cette Intelligence Artificielle est supérieure à tout esprit humain, ou que les gens qui dirigent cette figure divine sont, eux, les véritables génies de ce monde. Secrètement, il aspire à rejoindre les rangs de ces élus qui ont juré de sauver le monde, et au diable ceux qui médisent l'Incontestable : « les faits rationnels se foutent de vos sentiments ! »

Ce sentiment proche de la foi contraste énormément avec la façon de penser de Zenji, et cette dévotion est, encore aujourd'hui, source de nombreuses questions de la part de sa mère, laquelle peine à comprendre qu'une IA, aussi puissante soit-elle, parvienne à la remplacer dans l'esprit de son fils. Le père de Zenji, lui, encourage passivement le jeune homme dans l'espoir que cette perspective d'avenir lui permette de fuir le cocon familial.

C'est d'ailleurs ce dernier qui a encouragé Zenjirô à poursuivre ses études dans une université spécialisée dans l'informatique. Il pris les frais d'inscription à sa charge et réussit même à trouver une chambre d'étudiant, proche de leur foyer, bien sûr, condition sine qua non pour que la mère accepte de laisser partir son « petit joyau ».


« Vivre seul, c'est la pire ET la meilleure chose du monde à la fois. Un peu comme un smoothie à la semance de chacal, mais avec une cerise confite dessus. Et là bam : ça change tout ! »


L'adaptation à la vie en solitaire fut sans doute la plus grande et difficile des épreuves pour Zenji, lui qui avait l'habitude d'être cajolé et couvé par sa mère en toute circonstance. Il se retrouvait désormais loin d'elle et c'est à cette période-ci de sa vie que ses mauvaises habitudes s'ancrèrent, impactant son hygiène de vie.

Zenji se couchait tard, passant ses nuits sur Internet, le nez dans des manga ou encore les doigts couverts de substance collante devant ses figurines Gundam ou Magical Girl. Son alimentation se résumait assez grossièrement à tous les excès que peut faire un jeune adulte livré à lui-même et sans aucune expérience en matière de retenue ou de responsabilité.

Ses collections en tous genres, elles, grandissaient à vue d’œil et prenaient de plus en plus de place, entre les jeux vidéos, les figurines à collectionner, les manga, hentai, doujinshi, et plus récemment les répliques d'armes à feu, à tel point que son antre fut réduit aux axes principaux reliant lit, ordinateur, toilettes et (parfois) porte d'entrée, cette dernière étant un ajout architectural jugé optionnel de la part de Zenji, lequel aurait largement préféré pouvoir se téléporter grâce à la magie du Prisme Arc-en-ciel de son héroïne de manga préférée. Plus il accumulait et moins il sortait. Un comble alors que, étonnamment, un certain nombre de ses passions ne sont pertinentes que lorsqu'on les envisage comme activité de groupe, comme c'est le cas pour l'airsoft.

L'isolation quasi-totale de Zenjirô acheva de transformer ce dernier en un être totalement lunatique et dont la persona en ligne ne représente au final que très peu la personne qu'il est réellement, voire pas du tout. Car malgré la conviction qu'il est l'Humain Alpha, Zenji se sent mal dans sa peau, sans réellement pouvoir expliquer pourquoi.

A dire vrai, Zenji souffre de la seule limitation dont il a conscience : celle de son propre corps. A l'instar des Magical Girls, il rêve de pouvoir alterner entre sa réalité et la féérie d'un monde qui n'attendrait que lui pour prendre vie. Dans ce monde, il serait à la fois homme et femme, capable d'être l'un ou l'autre, ou même aucun ; il pourrait être réellement tel qu'il désire l'être à chaque instant de sa vie.


« Attends bien ta lettre de l'Incontestable, toi. Je te prouverai que je serai le meilleur mari de l'univers. Et si t'es un mec ? Je suis capable d'éclipser n'importe quelle femme. Tu en as peut-être connu beaucoup, mais tu m'as pas connu moi. »


Au cours de ses études universitaire, Zenjirô est en mesure d'explorer un peu son identité de genre et sa sexualité. La première est une Terra Incognita difficile à cartographier, la seconde un charnier de débauche et de dépravation. Il accumule les ressources et se renseigne sur ce qu'il veut bien considérer comme scientifiquement correct, attaquant tout le reste de manière caustique et irréfléchie.

Au fond de lui, Zenji sait qu'il n'a pas encore pu concrétiser son existence sur Terre : il est le garant de l'humanité, et la personne qui partagera sa vie aura le devoir de lui donner une descendance aussi nombreuse que géniale. Il en va de la survie du Japon et du monde, mais pour l'heure, il gâche son matériel génétique dans ses chaussettes à défaut de pouvoir s'en servir.

Il a grande foi dans la décision de l'Incontestable et est convaincu que si ce dernier tarde à lui donner une âme-sœur, c'est uniquement parce qu'aucune personne n'est encore digne de lui. Que l'Incontestable prenne son temps ; il ne se trompera pas, de toute façon.

C'est donc avec une grande surprise que Zenjirô découvrit, en 2108, la vague de révolte à l'encontre de son dieu cybernétique. Il ne comprenait pas qu'on s'en prenne au cerveau ultime, dont le seul but était le bien de l'humanité. Il suivit avec énormément de colère l'événement des Incontrôlables, ne ratant aucune occasion pour les médire sur les réseaux sociaux, et alla même jusqu'à dénoncer des étudiants qu'il avait reconnu dans la foule de contestataires.


« Un bug dans l'Incontestable..? C'est comme si vous me disiez que votre chien est né sans poumons, arrêtez de déconner..! »


La série de choix étranges faits par l'Incontestable entre Octobre et Novembre 2109 ont mis Zenjirô sur la piste d'un dysfonctionnement. Bien qu'il n'ait aucune preuve tangible à apporter pour étayer son argumentaire, l'informaticien est convaincu que l'IA a été victime d'un bug causé par le typhon ou le raz de marée du 12 Octobre. Tous les symptômes coïncident trop parfaitement.

Malgré l'aspect déroutant de cette intuition, c'est au contraire ce qui permit à Zenji de comprendre que les personnes responsables de la gestion de l'Incontestable, elles, n'étaient pas infaillibles. Sinon, comment expliquer que ce but survienne directement après les catastrophes naturelles de Shukumei ? Comment justifier qu'aucune mesure n'ait été prise pour protéger le superordinateur contre ce genre de phénomène ?

Malheureusement, l'informaticien tout juste diplômé ne fut pas en mesure de creuser davantage sa piste, car son réseau avait lui aussi souffert de la tempête, et il passa donc la quasi-totalité du mois à ronger son frein et à insulter par téléphone son fournisseur d'accès Internet...


« C'est de leur faute... C'est forcément de leur faute ! Bande de snowflakes socialo-communistes ! »


Un an et demi plus tard, une violente épidémie frappa la péninsule nipponne. Pour Zenji, c'était l'évidence même : cette vague de maladie était un acte terroriste perpétué par les Incontrôlables, ou bien une conséquence de leurs actions. Il sombra peu à peu dans les théories d'un complot populiste orchestré par diverses minorités 'dangereuses'.

Ce qui sauva le jeune homme, alors âgé de 25 ans, c'était encore une fois l'isolation dans laquelle il vivait : difficile de choper un virus quand on ne sort pas de chez soi et qu'on ne parle à aucune personne physique ! Il mit à profit cette solitude habituelle, cherchant des raisons à ces actes et à la maladie en soi. S'il fit chou blanc au niveau médical, n'ayant aucune connaissance réelle à ce sujet, il établit tout de même un lien entre l'épidémie et la récente déconnexion de l'Incontestable, survenue à peine un mois avant que la maladie ne se déclare.

Il n'impute donc pas directement la responsabilité de l'épidémie aux Incontrôlables, mais plutôt l'événement dit du « SYSTEM ERROR ». Zenji est convaincu que, d'une façon ou d'une autre, cet événement est de leur faute, qu'ils l'ont causé sciemment, peut-être même en s'infiltrant parmi les informaticiens qui tirent les ficelles de l'Incontestable. On ne lui fera jamais croire que ce projet était une volonté gouvernementale ou une expérience contrôlée, puisque ça n'a pas été contrôlé du tout.

Nombreux sont ceux qui le pensent fou de soutenir une telle hypothèse, et lui-même se prend parfois à douter. Non pas qu'il ait tort, bien sûr, mais il a peut-être omis un détail qui lui permettra, cette fois-ci, de convaincre les masses..!


« Bon, et maintenant, t'as fini ? »


Chut. Tais-toi.

Aujourd'hui, Zenjirô a 25 ans, est diplômé d'un Master d'ingénierie en sécurité informatique et il est retourné vivre chez ses parents, au grand dam de son père, et à la grande joie de sa mère. Il a cependant hâte de pouvoir leur présenter celle ou celui qui partagera bientôt sa vie.
— soosaku —

le Lun 23 Déc - 19:40
Zenjirô Kudo
Messages postés : 9
Inscrit.e le : 23/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Sekai Kudo
Autre: Un cocktail caustique de sel et de lipides
Bonjour bonjour !

Je profite de ma fiche pour indiquer que je vis sous le même toît que Sekai Mori, du coup faites pas gaffe à l'IP. Je pourrais passer par un VPN mais... Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 835842171 j'ai la flemme.  Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2432113367
— soosaku —

le Lun 23 Déc - 19:48
Kaori Vanzine
Messages postés : 3118
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue et bon courage pour la fiche ! o/
Et c'est noté pour l'ip Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 4115966937

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
— soosaku —

le Lun 23 Déc - 19:52
Sekai Kudo
Messages postés : 10
Inscrit.e le : 15/12/2019
Bienvenido ! Hâte de lire ta fiche pour découvrir le coeur caché derrière cette épaisse couche de gras et de sel <3

(Tout à fait d'accord avec toi, c'est la beauté intérieure qui compte kofkof Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 313954929 )
— soosaku —

le Lun 23 Déc - 20:14
Seth Obata
Messages postés : 239
Inscrit.e le : 25/11/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se :
Autre: Elle me veut quoi la bonne du président ?!
Bienvenue ! J'adore l'idée de ton personnage rien de ce que je lis dans les généralités Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 1728200632

"mais j'ai découvert la fonction 'dézoomer', et ma scoliose a disparu !" Tu m'as tué ptn Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 1667362858 va-y peut-être que la mienne disparaîtra aussi Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3473897349

★
le Lun 23 Déc - 20:48
Astrée E. Fujiyo
Messages postés : 65
Inscrit.e le : 23/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Banpei a.k.a Burden
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Pourtant, je vends pas de yaourt... Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 367806265

❤
— soosaku —

le Lun 23 Déc - 20:49
Feriel L. Vian
Messages postés : 51
Inscrit.e le : 09/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Joséphine Vian
Autre:
Coucou, toi~♪
Bienvenue au forum et bon courage pour finir ta prez.
J'ai hâte de pouvoir la lire ♥
— soosaku —

le Lun 23 Déc - 23:16
Angelo Bennett
Messages postés : 226
Inscrit.e le : 25/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sae Sugimura
Autre:
J'suis tout à fait d'accord avec ta citation. La welcome, pis ça promet. Sérieusement, rien que l'début, ça envoie du bois comme on dit. J'te zieute quand t'auras avancé. Ciao.
— soosaku —

le Mar 24 Déc - 0:04
Ambroise H. Vinsmoke
Messages postés : 192
Inscrit.e le : 15/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Aaron ♥
Autre:
Bienvenue parmi nouuuuus Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2432113367
— soosaku —

le Mar 24 Déc - 0:43
Kitae Rey
Messages postés : 99
Inscrit.e le : 26/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Jéhiel Rey
Autre: Merci Kira d'amour pour le beau Kiiit
Du gras ? Où ça, le gras ? Moi je vois juste un peu plus de couches d'amour à aimer ! Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2432113367
— soosaku —

le Mar 24 Déc - 6:19
Corvus Akiyama
Messages postés : 47
Inscrit.e le : 07/06/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Inari-san. ❤
Autre: Corvus vous méprise en #993300 •
Oooh mais ce début de fiche, et ce choix d'avatar !! Kohta quoi, ça fait tellement plaisir de le voir ! Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3998388675 Franchement je sens que je vais prendre énormément de plaisir à te lire, j'ai hâte d'en savoir plus sur le petit Zenji !! Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2432113367
La bienvenue parmi nous ! Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 1362171446

★
le Mar 24 Déc - 15:12
Armin Rey
Messages postés : 3168
Inscrit.e le : 02/07/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Jin Rey
Autre:
High school of the dead... Tellement de souvenirs aha.

J'adore les infos, moi aussi x)

Bienvenue ici et bonne rédaction !
— soosaku —

le Jeu 26 Déc - 11:52
Zenjirô Kudo
Messages postés : 9
Inscrit.e le : 23/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Sekai Kudo
Autre: Un cocktail caustique de sel et de lipides
Merci à toutes et à tous pour l'accueil ! Je vais désormais entamer la rédaction de ma fiche, désormais que mon coup de pub Noël est passé

J'ai hâte de voir combien d'entre vous vont retourner votre veste et détester mon personnage Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 4158426957

A bientôt en RP, avec un peu de chance ! <3
— soosaku —

le Ven 27 Déc - 17:37
Zenjirô Kudo
Messages postés : 9
Inscrit.e le : 23/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Sekai Kudo
Autre: Un cocktail caustique de sel et de lipides
Petit up pour annoncer que j'ai fini ma fiche, en espérant que ça passe !
— soosaku —

le Ven 27 Déc - 17:47
Roméo Imoarai
Messages postés : 207
Inscrit.e le : 08/10/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Mon p'tit beignet Chiharu ♫
Autre:
Je viens de lire, mais quelle fiche !! Rien que les descriptions physique et mentale, j'ai vraiment aimé, ça me donne VRAIMENT envie d'avoir un lien (mais peut-être que je correspondrai pas aux liens que tu recherches). Mais... OUAH ! Voilà ce que j'avais à dire :

BONNE VALIDATION !!!
— soosaku —

le Ven 27 Déc - 18:16
Zenjirô Kudo
Messages postés : 9
Inscrit.e le : 23/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Sekai Kudo
Autre: Un cocktail caustique de sel et de lipides
Haha ! Merci beaucoup pour le compliment, ça fait plaisir ^^

Ensuite, vis-à-vis du lien, il y a ce que Zenji voudrait... et ce que moi je veux pour lui ! Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2432113367
Y a pas de mauvais liens, en soi, alors au plaisir de RP avec toi ! Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2837704232
Shooting Star
le Ven 27 Déc - 18:31
Joséphine Vian
Messages postés : 134
Inscrit.e le : 29/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Feriel L. Al-Kamar
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue sur JM!
la Brute
le Dim 29 Déc - 16:16
Butch King
Messages postés : 197
Inscrit.e le : 18/07/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Charlie la plus fab ♥
Autre:
BIENVENUE PAR ICI !
J'aime bcp ce que je lis. Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 1362171446

C'est hyper bien fait. Puis cette dénonciation pour le BBK là, jpp. Le best. Et ce physique. Oh la la ce physique. Priceless. Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3182035657 Cette fiche est parfaite.

Bonne validation. o/

Reine des Chagasses
Reine des Chagasses
le Dim 29 Déc - 16:17
Seyfried H. Bellandi
Messages postés : 597
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
Heyo, hellcome ici-bas Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 1362171446

J'ai bien lu ta fiche et dude j'ai a-do-ré. C'est très bien écrit, très humoristique, avec des passages juste Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3998388675
Et rien qu'au niveau de la construction du personnage, un grand bravo pour toute sa logique d'éducation & inclusion dans le contexte, c'est très bien fait. J'ai limite l'impression que je pourrais le croiser dans la rue, ce garçon - même si tbh je sais pas trop si j'en ai envie Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3182035657

J'ai juste relevé que dans le caractère, Zenji devenait Senji, je te fais confiance pour faire une petite repasse sur tout ça Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2078551763

+ mention spéciale au "celui-ci lui permet de passer ses journées à prétexter la compilation d'un code pour ne rien faire" : Que quelqu'un applaudisse cet homme Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3182035657

Amuse-toi bien parmi nous, et au plaisir de te croiser au cours d'un RP Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2432113367

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 85277910
— soosaku —

le Dim 29 Déc - 18:52
Zenjirô Kudo
Messages postés : 9
Inscrit.e le : 23/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Sekai Kudo
Autre: Un cocktail caustique de sel et de lipides
Ben quoi, les S et les Z c'est la même lettre mais tournée dans l'autre sens.. Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 3813954746
Ouais, nan, j'avoue : ça m'apprendra à écrire avec un rhume.. mon cerveau a sans doute cédé sa place au mucus nasal

En tout cas c'est corrigé, merci encore pour les compliments et la validation ; je me charge de toute la paperasse une fois les fêtes passées ! :)

On va bien s'amuser, tous ensemble ! Zenjirô. Zenji pour les intimes. Du coup, tout le monde m'appelle Zenjirô. 2432113367
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum