Les coups d'pouce ♥
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3mjo
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ E0W8utV
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ KRhNt37
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ KRhNt37
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ KRhNt37
Toutes les 2h !
Makoto
Nanase
Contacter
Kaori
Vanzine
Contacter
Seyfried
Hohental
Contacter
Carmine
Bellandi
Contacter
Votre staff
A l'honneur ce mois-ci
Membre du moisJinjoo Daisuke
Voteur du moisIchiban R. Abatangelo
Blizzard au tribunal
Kazuma est avocat. Michiko est procureure. Tandis que le premier vient voir la seconde pour avoir des informations sur une affaire concernant les yakuzas, Michiko lui fait bien sentir l'animosité qu'elle ressent à son égard. La suite ? Lisez le rp !
Les arrivées du mois
Hiroyuki Hashimoto
Noah M. Aida-Ellsberg
Salil Roshan
Keylishka Gin
Magoichi Fuma
Azhar Varich
Ichiro E. Pako
Eizaku Hideaki
Nagahiko Nakagawa
Aristide Moreau
Izumi Fûka
Akira Tsunichi
Enya Valcourt
Catarina Brunner
Jasmine Degurechaff
Zenjirô Kudo

— soosaku —

le Sam 28 Déc - 19:44
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Enya Valcourt
C'est dur dur d'être un artiste
Informations générales
Nom :Valcourt
Prénom.s :Enya
Âge :16 ans, 30 décembre 2095
Genre :Femme
Origines : Japonaise (mère) et canadienne (père)
Activité :Lycéenne
Sexualité :Hétérosexuelle
Avatar :Ayano - Mekaku City Actors
Réglement : -
CheminTop site
Autre :Bouya
Histoire
Je ne vis pas pour la musique, c'est la musique qui me fait vivre.

Depuis sa naissance Enya baigne dans la musique. La petite fille qu'elle était se réfugiait dans la musique, y trouvant un certain réconfort, cela était le meilleur moyen qu'elle avait d'exprimer ses plus profonds sentiments. Enya poussait la chansonnette de temps à autres, mais elle n'excellait pas vraiment dans ce domaine. Pourtant, la musique était son unique soutien, elle ne pouvait s'en passer, au risque d'être sous l'emprise d'une crise de panique.

Bébé, la petite fille était aimée et choyée par ses deux parents, mais Enya n'en avait aucun souvenir si ce n'était en photo. A l'âge de deux ans, ses géniteurs n'ont guère eu le choix que d'abandonner leur fille. La raison ? Oh, loin d'être compliquée, puisqu'ils ont tout simplement perdu la vie. Les parents de la brune s'aimaient énormément, l'Incontestable avait lié deux âmes qui s'entendaient à merveille, à tel point qu'ils avaient désiré mettre au monde une petite fille... mais le destin n'était plus de leur côté. Quelques années seulement à vivre en famille, une famille heureuse sans aucun doute, puis le cours de la vie s'arrêta pour les parents. Ceux d'Enya. Morts dans un accident de la route, sur le trajet du retour après une longue journée de travail puisqu'ils géraient une boulangerie à deux. Leur fille, encore un bambin à ce moment-là, les attendait, sans savoir qu'elle ne les retrouverait jamais.

Cette petite fille ne pouvait vivre seule, à deux ans seulement, Enya savait tout juste parler et marcher, donc elle fut placée dans un orphelinat avec quelques affaires et souvenirs de ses parents. Non pas parce qu'elle n'avait plus aucune famille, mais parce que sa seule famille se trouvait au Canada. Les parents de sa mère se trouvaient au Japon, mais grandement malades, ils ne pouvaient donc pas assumer d'élever Enya et sa mère était fille unique. Les parents de son père ainsi que ses jeunes frères -très jeunes à l'époque-, quant-à-eux, se trouvaient au Canada, le pays de naissance du père, et avaient refusé de prendre à leur charge la fille de leur fils avec qui ils ne s'entendaient plus. De ce fait, Enya n'eut d'autres choix que d'aller dans un orphelinat.

Cet endroit se voulait accueillant et réconfortant pour chaque enfant placé, mais y vivre était un véritable calvaire pour Enya qui n'arrivait pas à s'entendre avec les autres. Souriant constamment, comme une façade, créée si tôt dans sa vie, elle souffrait. La petite fille grandissait dans son coin, car son faux sourire déplaisait aux autres,  l'écolière allait à l'école et faisait ses devoirs comme n'importe quel enfant de son âge malgré sa solitude. Toutefois, Enya subissait quelques brimades qui devenaient plus importantes au fil des années. Souvent moquée sur son statut d'orpheline, les autres s'en prenaient à la demoiselle sans craindre de subir le courroux des adultes. Enya n'était pas seule par choix, à l'école primaire la jeune fille s'était fait quelques amies, qui ne pouvaient plus supporter le tempérament discret de la demoiselle. Alors, ses "amies" commencèrent à s'en prendre à elle, avant de créer des rumeurs sur son compte.

Par la suite, tout cela prit davantage d'ampleur. Enya était désormais complètement seule et avait peur des autres, elle s'était confiée à ses anciennes amies et ces dernières en avaient profité pour se moquer d'elle par la suite. Pour le plus grand malheur de la demoiselle, le passage au collège ne fut pas un soulagement non plus. Enya retrouva plusieurs connaissances qui, avec le temps, étaient devenues plus haineuses encore en la voyant comme avant. Ainsi, le calvaire de l'époque s'aggrava et Enya subit des violences, les rumeurs de l'époque la pourchassaient encore et, même une fois au lycée, cela persévéra, sans compter sur ses crises de paniques, dues à un événement subit à l'époque du collège, pouvant surgir à tout moment et récolter davantage de critiques et d'insultes. Comme si elle se trouvait dans une spirale infernale à laquelle Enya ne pouvait échapper.

D'une nature réservée et craintive, la jeune fille n'en disait rien et gardait cette souffrance physique pour elle, grandissant avec jusqu'à l'adolescence. C'était devenu son quotidien et son seul réconfort était la musique.
Une adulte de l'orphelinat s'intéressait au cas d'Enya comme d'autres adultes avec les autres enfants. Les deux femmes discutaient des cours, des "copains et copines" qu'Enya n'avait pas, puis la musique vint sur le tapis en parlant des passions de la collégienne. Des étoiles dans les yeux en parlant des célébrités de la pop, ou même les célèbres morceaux classiques qui l'impressionnaient. En bref, c'était devenu une passion si importante à la brune, que cette femme avait longuement discuté avec l'adolescente. Discussion qui mena à la conclusion qu'Enya pourrait intégrer le club de musique de son établissement. Cependant, l'adulte n'avait guère conscience de ce qu'il se passait au collège, les brimades que subissaient tous les jours Enya... mais cette dernière promit d'y aller.

Une fois devant le club, la demoiselle vit des visages qu'elle ne connaissait pas, mais eux semblaient la connaître. Pourtant, aucun des élèves refusèrent sa venue et lui proposèrent même d'essayer divers instruments, ce qu'elle fit. Ainsi, Enya trouva du réconfort dans cet unique lieu du collège et découvrit par la même occasion une affinité pour le violoncelle. En rentrant directement chez elle, la jeune fille passa sa soirée à trouver des leçons en ligne ou des morceaux à connaître pour les jouer dès que possible avec son instrument de prédilection.
Par la suite, la salle de musique devint son refuge et seul lieu où aller lorsque ça n'allait pas. Les élèves du club ne l'aidaient peut-être pas et cherchaient surement à l'éviter, mais ils n'aggravaient pas sa situation. Seule, Enya pouvait jouer du violoncelle, apprendre et devenir meilleure au fil du temps.

Une année seulement s'était écoulée et son quotidien restait toujours le même. Une journée de cours à subir les autres, direction le club pour s'entraîner, puis rentrer pour étudier afin de garder des notes suffisantes, une fois libre à l'orphelinat, Enya écoutait des morceaux de musique tout en lisant des partitions de violoncelle. La collégienne retenait et chantonnait afin de répéter cela le lendemain. Elle était si passionnée par ce domaine qu'elle n'en était pas mauvaise, loin de là. Le professeur en charge du club de musique voyait en cette jeune femme une prodige de ce qu'il en disait, au point de lui proposer des cours particuliers et des projets menant à une inscription au conservatoire.

Enya avait accepté naturellement, pensant bien faire et surtout parce que cela lui donnait de l'espoir en l'avenir. Pourtant, peut-être aurait-il mieux valu qu'elle ne s'en réjouisse pas autant. Ce professeur, cet homme... l'avait fait souffrir. Bien plus que n'importe quel gamin qui l'avait frappé jusqu'alors.
Ramenée chez ce professeur sous prétexte d'améliorer sa musicalité et de lui trouver une bourse pour le conservatoire, Enya fut de nouveau une victime. Une victime de la perversité de l'homme.

Le corps de la jeune fille hurlait de douleur, ses larmes imploraient de l'aide sans jamais en trouver. Enya était rentrée à l'orphelinat, voulait parler à quelqu'un. Puis, la honte, la colère et la détresse la submergea. Courant jusqu'à sa chambre, un casque sur les oreilles, Enya fondit en larmes, cherchant du réconfort dans ce qu'elle connaissait le mieux : la musique.

Plus tard, la brune décida de ne plus aller au club et afin d'éviter des questions à l'orphelinat, Enya sortait en ville pour passer le temps à faire croire qu'elle était au club. La collégienne profitait de ces instants pour pratiquer diverses choses, mais aussi se renseigner sur d'éventuels baby-sitting afin de récolter de l'argent pour se payer un violoncelle. Pendant ces moments de totale liberté, Enya en profita pour travailler après le collège, récoltant quelques yens afin de récolter les fonds pour l'instruments. Mais tout cela finit par se savoir lorsqu'un des adultes eut vent de son activité auprès d'amis, de ce fait tout ceci vint jusqu'aux oreilles des gérants de l'orphelinat qui ne comprenaient pas ce soudain changement. Cette dernière ne se voyait absolument pas dévoiler ce qu'il s'était passé avec son professeur. Devant ces adultes, elle se mit tout simplement à trembler, à pleurer.... et la première crise de panique fit son apparition. Ce fut le signe de son effroyable détresse silencieuse et depuis ce jour-là, il était convenu qu'Enya rencontrerait un psychologue jusqu'au lycée et elle ne subirait aucune autre question à sa demande pour le bien du foyer. Bien sur, la collégienne demanda à continuer de travailler en expliquant vouloir se payer son propre violoncelle et cela lui fut accepté sous condition d'être raccompagnée par l'un des adultes de l'orphelinat. Enya continua et continuerait à travailler jusqu'à obtenir suffisamment de moyens pour son instrument de musique.

A côté de ça, le monde était en proie à un réel désastre. Enya le savait comme tout le monde après tout, mais à chaque fois que la collégienne sortait pour voir son psychologue ou qu'elle travaillait, elle le remarquait davantage. Les manifestations ne la concernaient pas spécialement, Enya pensait l'incontestable comme juste puisque ses parents s'étaient aimés d'un amour véritable et fort de ce qu'elle voyait sur les photos, elle idolâtrait leur relation. La jeune fille qu'elle était ne comprenait donc pas vraiment ces gens qui s’énervaient au point de rendre tout le Japon en effervescence. Bien que tout ceci n'était que le début. Il eut même un tsunami qui n'arrangea encore moins les choses, mais heureusement pour elle et l'orphelinat, cette catastrophe ne les avait pas touché... ce qui ne fut pas le cas du psychologue d'Enya. Ce professionnel de la santé avait perdu la vie, perturbant le quotidien de la collégienne qui le voyait toutes les semaines. Finalement, Enya ne rencontra plus aucun psychologue et l'orphelinat préféra même que la jeune fille reste dans les environs afin d'éviter les événements causés par les japonais en colère et le bug touchant les couples mariés. La musicienne était encore trop jeune à ce moment-là et n'était donc pas concernée par l'incontestable et les bugs occasionnés ces derniers temps, ainsi la demoiselle préféra se centrer sur sa reconstruction et ses études. A la suite de ces événements, la collégienne entra alors au lycée.

Désormais âgée de seize ans, la jeune fille était en âge de se marier comme beaucoup. Enya ne savait pas quoi en penser, ce fut un véritable bonheur pour ses parents, cela ne pouvait qu'être son cas à elle aussi. Seulement, elle craignait la présence des hommes et s'était renfermée sur elle-même depuis.

Il n'y avait plus qu'à espérer.
Physique
Ce n'est pas faute d'avoir bu de la soupe ou même mangé des légumes, mais Enya n'a pu éviter l'inévitable... la demoiselle était assez petite en vérité. Mesurant surement un mètre cinquante (plus précisément 1m54), sa petite taille et sa voix fluette, allant de paire, la rendent plutôt enfantine.

Etant encore lycéenne, Enya porte la plupart du temps son uniforme noir. Sinon, en dehors des temps scolaires, la jeune fille apprécie porter des jupes ou des robes, mais suite aux coups qu'elle se prend, Enya préfère éviter montrer ses jambes. Ne pas montrer ses jambes est plus psychologique, puisque les coups qu'elle se prend sont généralement sur le dos ou le ventre.... souvent écrasée par les pieds. La lycéenne est une sorte de punching-ball, son célèbre silence n'aide pas à arranger sa situation puisque cela pousse les autres élèves à continuer sans prendre de risque.  Alors elle porte des pantalons lorsqu'elle sort. Aussi, il n'y a pas un moment, mis-à-part quand elle va dormir, où elle ne porte pas son écharpe rouge. Elle y porte une énorme importance car cette écharpe appartenait à sa défunte mère. Qu'il fasse beau, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, Enya porte toujours son écharpe favorite. Quand vient l'été, la chaleur l'oblige à s'en séparer bien qu'à contre coeur.

Enya eut l'opportunité de garder quelques photos de ses parents, découvrant les traits de son visage et de son physique similaires à ses défunts proches. La brunette a les même cheveux que sa mère et les yeux marrons de son père, bien qu'à la lueur du jour on pourrait percevoir une pointe de rouge, mais cela est certainement dû aux reflets du soleil.

Bref, Enya ne peut se tromper, elle est bien la fille de ses parents, il n'y a pas d'espoir de les revoir si ce n'est en photo.
Caractère
De par son vécu passé et actuel, Enya est une jeune femme qui intériorise énormément les choses. La musique est son principal remède, elle s'exprime avec facilité au travers des sons mélodieux de son violoncelle. Son instrument est devenu sa moitié, bien que cela n'aide pas vraiment la jeune femme à se faire des amis.
Enya souffre énormément et panse ses plaies au travers de la musique, en en jouant ou en en écoutant. Mais parfois, il lui est tellement difficile de tout supporter, sans parler des odieux souvenirs qui la hantent, Enya se met à faire des crises de panique, qu'elle soit seule ou entourée de monde.

Après chaque crise, Enya pleure durant une heure environ, couchant sur papier ses sentiments. Après quoi, elle chantonne une mélodie et y dépose les mots précédemment écrits.

En effet, suite à tout cela, Enya est solitaire, mais elle n'est pas agressive pour un sou. Elle subit les brimades des élèves de son âge sans jamais donner de coup en retour. C'est un petit coeur meurtri cherchant désespérément un moyen de trouver le bonheur. Ses parents avaient été heureux auparavant, elle n'espérait qu'une chose, trouver ce que eux avaient eu. L'Incontestable avait unit ses parents et elle espérait que son tour arrive aussi, lui trouvant une personne adorable et faite pour elle, dans le seul but de pouvoir être heureuse et rendre l'autre heureux. Ce projet pour l'humanité était un projet positif aux yeux de la lycéenne, bien que certains points étaient quelques peu virulents. Avoir le choix d'être pour ou contre ce projet lui aurait été plus juste pour les Hommes, mais ça n'était pas le cas... surement pour une raison qui échappait à Enya.

Elle pleure beaucoup, c'est une âme sensible, elle a peur des gens, comme elle a peur d'elle-même. Il lui est difficile de croire en l'humanité et donc aux autres, mais vivant continuellement dans l'espoir d'un jour trouver une personne chère à son coeur, Enya n'arrive pas à se fermer complètement aux autres. Alors, elle parvint à trouver de la joie dans de petites choses, telles que les jeux vidéos -malgré la préférence pour les jeux de rythme-, la lecture et l'écriture. Enya écrit beaucoup, souvent pour ses chansons, mais elle trouve un certain plaisir à mettre sur papier son imagination débordante, sans pour autant que cela soit exceptionnel. D'ailleurs, pour ce qui est du reste, de ce qu'elle n'apprécie pas, la liste pourrait être longue si l'on devait mettre des noms, mais en dehors de ses agresseurs, il n'y a pas grand chose à dire, Enya n'est pas bien compliquée... à part peut-être la cigarette qui lui irrite la gorge ?

Bon, ce n'est pas tout, vous vous en doutez. Cette petite musicienne ne se résume pas qu'à cela. Bien que seule, elle n'est pas vraiment une solitaire. De base, elle apprécie la compagnie, il lui est simplement compliqué de s'exprimer clairement. Enya pense plus qu'elle ne parle malheureusement, ce qui lui donne parfois l'impression d'avoir dit certaines choses, sans pour autant que ce soit le cas. En bref, si je devais faire une liste sur ses caractéristiques, on pourrait simplement dire qu'elle est solitaire, pensive, créative, craintive, bienveillante, gourmande, instable, paresseuse quand cela ne concerne pas son violoncelle, généreuse et très indépendante ce qui la rend parfois têtue lorsqu'elle est persuadée d'avoir raison ! Oui car Enya sait approximativement tout faire dans une maison, ou en tout cas, tout ce qui touche aux tâches ménagères. Elle cuisine -petite préférence pour les pâtisseries- et trouve un sacré plaisir à manger de tout. On laisse rarement l'occasion à la demoiselle de s'intégrer, mais lorsque cela est le cas, elle aurait tendance à penser davantage aux autres qu'à sa propre personne.

Mais elle a peur, Enya n'est pas signe de malheur, c'est ce qu'elle se dit chaque soir avant de fermer les yeux.
Généré avec le formulaire
♪ The Song of a Woman
 ♪ The Song of a Woman ♪
le Sam 28 Déc - 19:57
Jin H. Rey
Messages postés : 230
Inscrit.e le : 04/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Armin Rey
Autre: Hey *clin d'oeil significatif*
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1362171446
Clumsy Seiyuu ❤
le Sam 28 Déc - 20:12
Jinjoo Daisuke
Messages postés : 220
Inscrit.e le : 07/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Nocturne Daisuke
Autre: On s'regarde un animé ?
Coucou amie orpheline ! Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1362171446

Bienvenue chez JM et courage pour la rédaction du physique !
— soosaku —

le Sam 28 Déc - 20:15
Michiko Nakashima
Messages postés : 85
Inscrit.e le : 10/11/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Temporaire
Autre:
Bienvenue ^-^ Bon courage pour finir ta fiche, hâte de la voir finie :3 Ca me tracasse, Enya, tu l'as appelé comme ça en hommage au groupe de musique ? Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3766924225
— soosaku —

le Sam 28 Déc - 20:26
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Helloooo, merci pour vos message d'accueil ça fait plaisir :3

Jinjoo, c'est en pause le temps de miam-miam mais marchi~

Michiko... tellement pas ! Je connaissais absolument pas avant que t'en parle XD j'avoue, sacré coincidence
— soosaku —

le Sam 28 Déc - 21:24
Setsuka Yagami
Messages postés : 1255
Inscrit.e le : 11/01/2015

Les plus du perso :
Je suis: Pour ou contre l'Incontestable ?
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! o/

★
le Sam 28 Déc - 21:26
Armin Rey
Messages postés : 3169
Inscrit.e le : 02/07/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Jin Rey
Autre:
Je valide ce titre Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4115966937

Bienvenue ici, bonne rédaction !
— soosaku —

le Sam 28 Déc - 23:03
Ambroise H. Vinsmoke
Messages postés : 197
Inscrit.e le : 15/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Aaron ♥
Autre:
Bienvenue ma petite demoiselle ♥
Bon courage pour la fin de rédaction et la validation :3

— soosaku —

le Sam 28 Déc - 23:07
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Merci pour vos messages ♥

Well, my fiche is ready !
la Brute
le Dim 29 Déc - 16:19
Butch King
Messages postés : 216
Inscrit.e le : 18/07/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Charlie la plus fab ♥
Autre:
Bienvenue par ici. Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1362171446
Tout choupi ton avatar didon. Elle a eu une sacré malchance quand même la pitchoune... Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 367806265
Bon courage pour la validation. o/
— soosaku —

le Lun 30 Déc - 2:48
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Marchi!

Pour le vava j'ai mit du temps avant de me décider en plus x) contente s'il te plaît :3 et pour la malchance... disons que c'est pour mieux la torturer plus tard 8DDD (Et lui faire vivre de meilleures choses aussi... On verra bien 8D)

★
le Lun 30 Déc - 11:07
Makoto Nanase
Messages postés : 4843
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Analyse de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction
Bienvenue Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1362171446

Avant toute chose, il va falloir modifier ou revoir le nom de famille de ton personnage Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3637992759
Sans parler du fait que ce n'est pas du tout un nom de famille japonais, même si Enya avait des origines étrangères quelconques, "Cendrillon" n'est pas un nom de famille :/

Histoire

- pour chaque enfants placés

Son histoire est peu courante au vu du système marital du Japon > Je ne comprends pas cette phrase. Son histoire et le système marital du Japon ne sont pas vraiment en contradiction Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357

✗ Pourquoi Enya est-elle allée à l'orphelinat ? Où sont ses grands-parents ? Et ses oncles et tantes éventuellement ? Y'a sûrement des membres de sa famille quelque part.

✗ Les parents sont morts sur le trajet du travail. Ils travaillaient ensemble ? Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357

✗ Subir des brimades seulement parce qu'elle est orpheline me paraît un peu exagéré, surtout arrivée au lycée où les élèves sont censés être un peu plus matures. Déjà comment peuvent-ils savoir qu'elle est orpheline ? Surtout si elle n'a pas d'amis, je vois pas comment ils auraient pu le savoir. Il devrait sûrement y avoir d'autres raisons Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357 Ça a pu commencer par sa condition d'orpheline, mais ça a dû se tourner vers d'autres choses au fil des ans Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357

✗ A l'orphelinat, là où il y a pleins d'enfants, il n'y a pas de raison qu'un enfant en particulier ait le droit à un traitement de faveur et se fasse inscrire au conservatoire de musique.

✗ Si du jour au lendemain, Enya décide d'arrêter le conservatoire alors que la musique est littéralement toute sa vie et qu'une femme de l'orphelinat s'intéresse en plus beaucoup à elle, cela va forcément susciter des questions. Cette femme devrait s'interroger sur ce qui a pu se passer lors de ce cours particulier. La coïncidence est trop importante pour être laissée de côté.

✗ Il n'y a aucune mention faite aux derniers événements en date, comme le tsunami ou l'épidémie. Même si elle n'a pas été impactée directement, ce serait bien de le mentionner (même juste un "elle n'a pas été impactée" peut suffir). C'est important pour qu'on sache que tu as bien lu le contexte :) Tu trouveras toutes les informations ici

Caractère

- elle n'espérait qu'une chose, trouvait ce que eux

✗ Il va manquer son avis sur l'Incontestable !

✗ A part le fait qu'elle soit très solitaire, qu'elle est très sensible et qu'elle adore la musique, on n'en sait pas beaucoup plus sur elle. Ce serait bien de rajouter des traits de caractères, des défauts, des qualités, etc :)

Physique

- Enya eu l'opportunité

✗ Si les coups qu'elle reçoit laissent des marques sur ses jambes, ils seront visibles à l'école quand elle est en jupe. Les professeurs le remarqueraient sûrement et ne laisseraient pas passer ça Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357 Surtout qu'ils pourraient croire qu'elle se fait frapper en dehors de l'école également (genre à l'orphelinat) et faire appel aux services sociaux. Bref, ça pourrait déclencher de nombreux problèmes, ce n'est pas anodin.

Conclusion
Pauvre Enya, elle n'a pas eu une vie facile Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3637992759 Il y a des points à revoir, mais il ne devrait pas y avoir trop de problèmes je pense !
En tout cas, ta fiche est agréable à lire, il y a peu de fautes et tu vas à l'essentiel, et ça c'est chouette Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4115966937


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ld7d
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Cn3Ckyx
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1EPYLUw
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ YqECw0j
— soosaku —

le Lun 30 Déc - 14:58
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Hey Makoto, merci pour ton passage !
Alors suite à ça, j'ai apporté pas mal de précisions et quelques ajouts (que j'ai oublié comme une débile, sorry~)

Edit : J'ai changé le nom de famille, du coup je m'en remets à un staffeux pour mon profil.. Marchi Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1298939953

Sinon... Et bien wala pour moi !

★
le Jeu 2 Jan - 15:35
Makoto Nanase
Messages postés : 4843
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Analyse de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Histoire

- Les parents de sa mère se trouvaient au Japon, mais grandement malade
- de la Valcourt => attention, un nom de famille n'est pas un nom commun. Utiliser des déterminants de cette façon est une faute de français et un manque flagrant de respect Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4115966937
- sur ses crises panique pouvant => il manque un mot
- La lycéenne profiter
- des passant afin
- Il eu même

✗ Du coup, le père est canadien de naissance. Il a pris la nationalité japonaise de son plein gré, c'est bien ça ?

✗ Il y a toujours un problème avec l'inscription au conservatoire. Un orphelinat ne peut se permettre de telles dépenses. Que ce soit pour Enya ou pour les autres enfants. Surtout qu'au Japon, il y a les clubs scolaires qui ont une place importante dans la scolarité des élèves. Donc ça suffit largement. L'orphelinat ne paiera jamais davantage. Qu'elle soit plus ancienne dans l'établissement ne justifie pas cela.

✗ Il y a un souci dans ta chronologie. Tu dis qu'Enya commence le violoncelle à l'âge de 12 ans, mais tu dis juste au dessus qu'elle était lycéenne quand elle a commencé la musique. Je te renvoie sur ce sujet qui explique le système scolaire japonais !
De même tu parles de crises de panique au collège, alors que plus tard, tu dis qu'elle fait sa première crise de panique après la découverte de ses absences au conservatoire, donc au lycée. Le psychologue est mort pendant le tsunami, donc il y a deux ans. Enya avait dont 14 ans, donc elle n'était pas encore lycéenne. Il va falloir remettre un peu d'ordre dans tout ça Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 2432113367

✗ Si elle va vraiment au conservatoire, à la première absence injustifiée, le conservatoire appellerait l'orphelinat. Elle n'aurait pas vraiment le temps de s'exercer dans les rues, de se promener, etc.

✗ Comment Enya peut-elle savoir que ses parents se sont aimés d'un amour véritable et fort ? Elle n'avait que deux ans et je doute que les gens de l'orphelinat les connaissaient Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357 Après, ils ont pu le lui faire croire, ou via la propagande qu'elle a subi comme tout le monde Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357

Caractère

- aux yeux de la Valcourt => comme dans l'histoire. Ça ne se dit pas Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 2361740871

✗ C'est mieux, tu as ajouté des traits de caractère intéressants ! Néanmoins, elle manque toujours de défauts. On a l'impression qu'Enya est parfaite et le fait de mal s'exprimer n'en est pas vraiment un Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 2361740871  

Physique

Validé ♥

Conclusion
Il y a encore des soucis de cohérence et de chronologie dans l'histoire. Je pense que tu t'es un peu embrouillée avec les corrections xD Prends bien le temps de tout remettre dans l'ordre et de revoir cette histoire de conservatoire qui ne colle pas Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 2361740871
N'hésite pas à me contacter par mp si tu as des questions !


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 2/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ld7d
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Cn3Ckyx
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1EPYLUw
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ YqECw0j
— soosaku —

le Jeu 2 Jan - 16:53
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Voilà, j'ai techniquement ajouté tous les détails et surtout rectifié le terme de lycéenne/collégienne. A la lecture cela confond les textes, désolée pour la confusion créée.
Cependant, concernant le conservatoire et les absences, cela dépend des professeurs généralement. Une absence notée n'est pas obligatoirement prévenue directement. Cela dépend du nombre d'absences injustifiées, mais généralement cela prend un peu de temps, je parle en connaissance de cause ^^' Mais si cela ne vous convient pas, je supprimerai le passage de l'extérieur, mais j'insiste sur le fait que ce n'est pas illogique :/
En espérant que cette fois-ci c'est la bonne, bonne relecture

★
le Ven 3 Jan - 9:28
Makoto Nanase
Messages postés : 4843
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Analyse de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Histoire

✗ Encore une fois, il y a toujours un problème avec cette histoire de conservatoire. Si Enya possède l'héritage de ses parents, celui-ci ne sera pas débloqué avant sa majorité (qui est à 20 ans au Japon). De ce fait, elle ne pourra pas l'utiliser pour son inscription au conservatoire et l'orphelinat ne l'y inscrira pas. En tant qu'orpheline, Enya n'est pas dans une situation évidente et ce genre de privilège ne peut lui être accordé.
Comme je l'ai dit dans ma dernière correction, il y a des clubs à l'école au Japon, qui font partie intégrante du système scolaire. Enya peut très bien participer au club de musique de son collège, puis de son lycée. Il y a même des instruments là-bas, pas besoin d'en acheter. Car d'ailleurs, j'ai oublié de le dire mais elle ne peut pas vraiment posséder son propre violoncelle. C'est pas l'orphelinat qui lui paiera ça, surtout vu le prix de l'instrument Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357

Caractère

Validé ♥  

Conclusion
Toujours cette histoire de conservatoire à corriger. Prends bien en compte qu'être dans un orphelinat c'est compliqué. Les enfants faisant partie du système sont forcément défavorisés par rapport aux autres. Bénéficier de privilège comme aller au conservatoire ou posséder son propre violoncelle n'est pas à la portée de n'importe qui. Sinon le reste a bien été corrigé ! Je te laisse juste revoir ça Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 2432113367


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 3/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ld7d
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Cn3Ckyx
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1EPYLUw
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ YqECw0j
— soosaku —

le Ven 3 Jan - 14:06
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Bon bah wala, j'ai supprimé le conservatoire afin de remplacer ça par le club de musique en espérant que cette fois-ci vous conviendra
— soosaku —

le Ven 3 Jan - 17:59
Keiji S. Ohara
Messages postés : 23
Inscrit.e le : 03/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: DC d'Elliot Hartcher
Bienvenue jolie mademoiselle ! Bon courage pour la validation Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 2244379341
— soosaku —

le Ven 3 Jan - 19:37
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Merci Keiji, dernière ligne droite ! Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1362171446

★
le Ven 3 Jan - 19:58
Makoto Nanase
Messages postés : 4843
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Et bien c'est beaucoup mieux Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1362171446
Il va juste rester un dernier point lié à la modification que tu as faite: il est interdit pour les mineurs de travailler, surtout avant 15 ans qui plus est. Donc à la limite elle peut faire quelques petits baby-sitting, mais ça lui prendra beaucoup de temps pour s'acheter un violoncelle Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 517494357 Donc pars bien du principe qu'elle ne peut pas en posséder déjà un !

Je te laisse juste préciser ça et ce sera tout bon Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 2432113367

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ld7d
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Cn3Ckyx
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1EPYLUw
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ YqECw0j
— soosaku —

le Ven 3 Jan - 20:05
Enya Tsunichi
Messages postés : 61
Inscrit.e le : 28/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Akichou ♥
Autre: lov u~♪
Elle n'en possède pas, raison pour laquelle je disais qu'elle continuais de travailler. Toutefois, j'ai précisé le fait que ce soit du baby-sitting. Voili voilou

★
le Ven 3 Jan - 20:08
Makoto Nanase
Messages postés : 4843
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Au temps pour moi, j'avais mal compris, my bad Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 580292765

Hop c'est tout bon du coup ! Amuse-toi bien Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ld7d
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Cn3Ckyx
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 1EPYLUw
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Qu'il est dur de vivre... sans musique. ♪ YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum