La Sérénissime
Le Deal du moment : -31%
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour ...
Voir le deal
90 €

— Just Married —

Messages postés : 116
Inscrit.e le : 26/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre:
Kiara Dojima
"The scariest monsters are the ones that lurk within our soul"

Généralités
Nom ;; Dojima
Prénoms ;; Kiara. 綺 magnifique 晶 cristal.
ge ;; 30 ans né le 03 mars 2081.
Genre ;; Je suis une femme
Origines ;; Il n’y a que mon sang nippon qui fait battre mon coeur et me maintient en vie.
Activité ;; Kyodai pour la famille Yamagachi-gumi. Je m’’occupe d’un brothel mixte.
Sexualité ;; La luxure est une arme qui peut s’avérer avantageuse si l’on sait l’utiliser adéquatement contre des hommes ou des femmes simplistes s’adonnant à leur pulsion. Autrement, il s’agit d’une distraction qui n’a pas lieu d’être.  Je ne vois ni le plaisir ni l’utilité dans cette pratique. Pour ce qui est de l’amour, il s’agit d’un mot abstrait, surtout dans un pays où une machine s’occupe de nous trouver un conjoint.
Avatar ;; Geisha de l’artiste Rikelee.
Règlement ;;
Chemin ;; Top-sites
Commentaire ;; ♥
Histoire
Elle n’a pas de larme à couler ni de drame à raconter.

Elle a vécu une enfance de rêve. Une princesse au milieu de cette immense famille soudée. L’éducation rigoureuse de sa mère lui a appris à se comporter comme l’archétype de la femme modèle: servir le thé, apprendre l’histoire et la pratique de l’art, sans oublier l’étiquette. Ces moments passés en présence de sa mère étaient la fierté de la jeune femme qui voyait en ses parents la vision de la perfection.

Son père, l’Oyabun, le grand chef et sa mère, tapis dans l’ombre de son mari, mais toujours à l'affût et prête à soutenir celui-ci que ce soit via des conseils ou en s’occupant des plus jeunes recrutés - que Kiara, lors de sa jeunesse, considérait comme des membres de sa famille ordinaires. Elle n’avait pas encore compris qu’il n’y avait aucun lien de sang qui les unissait  -.

Pas à un seul moment elle s’est posé la question à savoir pourquoi tant de gens lui étaient serviables à l’école. Jamais elle ne s’est demandé pourquoi elle se retrouvait seule, dans l’incapacité de se faire des amis. De toute manière, elle avait ses oncles et elle devait prendre son éducation très au sérieux. Quand son père était occupé et qu’elle n’avait pas de cours auprès de sa mère, elle trouvait le premier oncle disponible pour passer le temps.

Sous l’accord de l’Oyabun, Kiara était à la fois choyée et réprimandée par les hommes tatoués, on avait vite fait de lui inculquer l’honneur qui semblait régir dans la famille. Chacun s’occupait de lui faire découvrir le monde et  lui offrait une petite partie de leur sagesse tout en respectant les désirs du père.  Elle était le joyau dont tous s’étaient épris.

Sa famille, c’était son nirvana : la seule chose qui importait. Son père, quant à lui, était son guide spirituel. Elle aspirait à suivre ses pas et devenir une femme importante pour son clan. À maintes reprises, on lui avait répété qu’elle n’aurait pas de pouvoir vis-à-vis son mariage, mais que son avenir, quant à lui, était libre de ses choix. Ces paroles, elles les avaient gravés dans son coeur et dans son crâne.

Son seul souhait et rêve ultime était de faire partie de la famille, concrètement. Elle voulait servir l’homme qui lui avait offert la vie. Elle voulait être fidèle et prouver que sa naissance n’était pas vaine.

Pour ce faire, elle eut recours à l’imagination, l’entêtement et la persévérance. Jeune adulte, elle rencontra son père dans l’espoir d’avoir sa bénédiction, son accord absolu. À chaque fois, elle se butait à un mur. Il était hors de question qu’une femme, sa fille de surcroît s’adonne aux activités du groupe.

Mais ‘’non’’ était inacceptable. Elle n’en démordait pas, autrement, elle n’était pas la digne fille de son père.

Père qui avait redouté ce moment toute sa vie. Il l’avait vu grandir, sa Kiara. Il savait bien qu’elle n’avait pas été conçue chez le voisin. Il se voyait en elle, quand il avait son âge. Enfant, elle faisait déjà preuve de curiosité envers les racines de sa famille. À l’adolescence, elle montrait un intérêt pour les affaires. Plus on tentait de l’en éloigner et plus elle revenait à la charge. Épiant les conversations à la maison - qui terminait souvent en échecs et en réprimandes - elle avait cette flamme qui l’animait et qui la poussait à vouloir en savoir plus, toujours plus.

Après tout, la fleur qui s’épanouit dans l’adversité est la plus rare et la plus belle de toutes. *

Tous les arguments étaient bons pour ce faire accepter.

‘’Mais père, vous savez qu’en 1980 Taoka Fumiko est devenue une onna-oyabun pour la famille ! Qu’avez-vous à dire ? N’était-elle pas à la hauteur ?’’

- Hélas, c’était il y a des années et pour trois ans seulement parce que son mari était décédé d’une crise de coeur. C’était seulement pour pourvoir le poste, le temps qu’un autre Oyabun soit mis au pouvoir.

‘’Alors, comment expliquer que pendant la période Edo, nous avions des femmes Yakuza ? Elles étaient impliquées et participaient comme un membre de la famille se doit de le faire. Elles participaient même au rituel de Saké. C’était des femmes complètement intégrées.’’

- Le monde change, Kiara. Les femmes n’ont plus le même rôle et je ne peux pas t’offrir cette chance. Imagine comment la famille réagirait. Tu es la fille de l’Oyabun et je ne peux pas me permettre des passe-droits.

‘’C’est donc de ça qu’il est question ? Un passe-droit ? Je ne demande pas un passe-droit, je demande une chance comme chacun de mes anikis. Vous l’avez dit : le monde change,  et il est temps que vous acceptiez qu’une femme que vous avez vous-même mise au monde puisse trouver sa place au sein de la famille. Je vous prouverais mon dévouement et vous n’aurez d’autre choix, père, que de m’accepter. ’’

Il ne restait qu’à trouver le bon moyen de prouver sa valeur. Heureusement pour cette jeune femme ambitieuse, elle était entourée d’alliés bienveillants. Si la plupart de ses oncles refusaient de lui offrir une chance prétextant qu’il s’agissait d’un monde trop dangereux pour elle, d’autres étaient émus devant tant de passion. À l’aide de ceux-ci, elle put apprendre les rudiments de ce mode de vie.  Sa mère était sa plus grande alliée. Elle savait que sa fille n'arrêterait pas, tant qu’elle n’aurait pas intégré les rangs. Tenter de lui bloquer ce futur ne ferait que remettre l’inévitable à demain.

Son opportunité se présenta sous la forme d’un évènement tragique, lors de ses 20 ans. Alors que son père et le premier lieutenant des Yamaguchi-gumi étaient en voyage d’affaires en Chine, ils furent victimes d’un accident de voiture qui aurait pu leur être fatal. Heureusement, les deux hommes s’en sortirent vivant, mais gravement blessés. Le temps de réactivités des secours avait probablement été la cause première de leur survie sans oublier la chance qui avait joué pour beaucoup. L’oyabun bien que vivant était tombé dans un coma qui dura de longs mois. Le Wakagashira quant à lui avait subi plusieurs fractures et blessures importantes qui nécessitaient des chirurgies et beaucoup de repos.

Dans cette situation de crise, la mère de Kiara prit les rênes de la famille Yamaguchi-gumi. Déboussolée, la famille eut de la difficulté à accepter la nouvelle. Kiara, elle, connaissait la force de son père et malgré son inquiétude, elle savait pertinemment que ce n’était pas pour durer. Avec l’accord de sa mère - qui se montrait très ouverte à l’idée de voir sa fille fleurir au sein de l’organisation - Kiara décida de tout faire en son pouvoir pour aider le clan, le temps que l’Oyabun soit de retour, en santé. Tout ce qu’il lui était possible de faire, elle le faisait.  Elle aidait dans l’acquisition d'immobilier ou dans les tâches plus ou moins importantes que sa mère ou le Shateigashira lui assignaient. Bien sûr, à plusieurs reprises elle eut recours à l’aide des membres qui l’appuyaient dans son désir de servir les siens, impressionnés par sa dévotion. Ceux-ci lui enseignaient les bases et lui offraient les outils pour réussir et impressionner son père. Entre temps, elle servait de béquille là où le besoin se faisait sentir.

Si bien qu’au retour de l’Oyabun, la famille - du moins une bonne partie -  n’avait que de bons commentaires à dire sur la jeune femme qui s'était montrée plus que loyale envers les siens. L’évidence était là: elle était née pour servir les Yamaguchi-gumi. Le vieil homme pesa le pour et le contre, sans oublier de discuter auprès de sa femme l’enjeu auquel il faisait face. Il se recueillit auprès de ses lieutenants qui malgré une réticence évidente, acceptèrent la présence de la jeune femme dans les rangs. Après tout, elle avait donné corps et âme pour obtenir sa place. Jamais elle n’avait demandé d’obtenir une position haut placée et si elle avait dû vendre son âme au diable pour être avec eux, elle l’aurait fait.

C’est ainsi qu’à l’âge de 21 ans, Kiara eût enfin l’autorisation de rejoindre le rang des shatei. Son intégration ne fut pas des plus facile. Certains aniki ne croyaient pas en son potentiel et à plusieurs reprises elle dû prouver qu’elle était digne. Le sexisme et la jalousie de certains ne faisaient que rendre la tâche plus pénible et ardue. Cependant, elle ne baissa jamais les bras.  Son père, lui, se montrait plus distant - ils en avaient discuté et pour éviter les malentendus reliés au favoritisme, lui et sa fille croyaient plus sage de ne pas sembler trop proche -. La relation avec sa mère n’en était pas amoindrie pour autant. Sa vie était un combat constant pour l’acceptation.

Durant cette même période, elle débuta l’Irezumi, tatouage traditionnellement fait à la main - qui peut prendre des années à finaliser -  pour prouver la patience et l’endurance dont elle faisait preuve. Après tout, sa mère et chacun de ses aniki s’y étaient prêtés. Il était selon elle, important de s’y soumettre pour se sentir inclus à part entière.

Les années s’en suivirent, le temps s'écoula et jamais l’Incontestable ne se manifesta. Il fallait dire que cela ne la préoccupait pas pour autant, même s’il valait mieux être marié plus tard que tôt. C’était une femme occupée qui ne cherchait qu’à être profitable envers les siens. Un mariage aurait vite fait de lui mettre des bâtons dans les roues, même si elle idéalisait l’idée de ressembler à ses parents : des partenaires puissants. Au fonds, elle ne s’était jamais demandé s’ils s’étaient vraiment aimés.  Pour elle il s’agissait d’une alliance, un partenariat ou les deux parties s'entraidaient pour soutenir un empire.

Lorsqu’octobre 2109 fût à sa porte, Kiara eut une nouvelle chance de monter les échelons de la hiérarchie familiale. Après les typhons, le tremblement de terre et le tsunami, le Japon avait du mal à se remettre sur pieds. Bien que les yakuzas aient eux-mêmes été touchés, les pertes humaines étaient superficielles, la plupart des membres avaient échappé aux drames. Les dégâts matériels quant à eux se voulaient beaucoup plus importants. Rien qui n’inquiétait la famille qui se savait assez organisée pour se remettre sur pied bien assez vite. C’est pourquoi Kiara profita de ces catastrophes pour approcher son père, malgré les distances qu’ils s’étaient délimitées.

‘’Père, nous devrions envoyer du ravitaillement pour les familles les plus touchées par les évènements. De la nourriture, de l’eau et des vêtements, comme l’ont fait nos ancêtres en 2011 durant la catastrophe Tōhoku. Selon le code d’honneur Ninkyo, nous - ‘’

- Je sais très bien ce qu’est le code d’honneur, Kiara. Mais dis-moi, pourquoi t’intéresses-tu à autrui, si soudainement alors que nous avons nous-mêmes du pain sur la planche ?

‘’ Parce qu’il est préférable d’avoir la population de notre côté. Imaginez à quel point il sera facile pour nos opérations, si les civils nous laissent opérer dans leur quartier par sentiment de redevance. Personne n’osera dénoncer un Yakuza quand ce même Yakuza lui a sauvé la vie. Et puis… n’est-il pas dans notre code d’honneur d’empêcher toute personne de souffrir ? ‘’

Le père n’était pas idiot. Les plans avaient déjà été entamés et des groupes envoyés au secours des plus touchés. Cependant, voir sa fille partager les valeurs de la famille le touchait - bien qu’il n’aurait point partagé cette réflexion -. Son questionnement devant les intentions de celle-ci n’était qu’un prétexte pour tester sa fille et voir ce qui se manigançait réellement dans son esprit. Mains croisées devant sa bouche, l’Oyabun avait ajouté qu’une phrase à cet échange.

- Si tu y tiens à ce point, vas retrouver tes frères et aides ces pauvres gens.

Il n’avait pas eu besoin de se répéter. Aussitôt, elle partit accomplir la quête qu’on lui avait offerte.

Impressionné par les années de loyaux services de sa fille et sous l’agrément de ses bras droits, l’Oyabun éleva sa fille au rang de Kyodai. Encore une fois, les réactions des membres furent diversifiées. Cette fille qui avait été ojou-sama du clan, devenait maintenant capitaine et par ce fait même obligea ses recrues de la traiter égale à ses pairs. Elle serait dorénavant aniki et ce malgré qu’elle soit une femme. Non seulement elle fut élevée au rang de Kyodai, mais par la même occasion, elle reçut la charge d’un brothel mixte.

Aujourd’hui, Kiara s’occupe du bon fonctionnement de son business, tout en gardant une relation rapprochée avec certains des membres de son clan. Ni elle ni sa famille ne s’est vue touchée par l’épidémie de l’été passé, ce qui n’a donc pas affecté son travail en soi. Cependant, depuis décembre, des morts fuient le pays dans l’espoir d’enfin acquérir leur liberté. Même si la femme ne s’est pas vue affectée par le malfonctionnement de la puce, elle voit en cet évènement une chance inédite d’offrir des services qui permettraient aux fuyards de quitter le pays tout en offrant à la famille une nouvelle entrée d’argent.

Comme quoi chaque tragédie peut être profitable à quelqu’un.

** Citation reprise du film Mulan

Caractère
N’as-tu pas honte, toi, femme, d’asservir tes pairs au désir d’hommes et de femmes immoraux ? 

Ressens-tu un certain plaisir à les voir disparaître derrière les portes alors que tu les devines parfois troublés par leur partenaire ? 

Tu t’es battue pour en arriver où tu es, pourquoi aurais-tu une once de pitié pour ces êtres sans esprit combatif ? Que seulement l’un d’entre eux se lève, rebelle, et peut-être cette fois et cette fois seulement auras-tu du respect pour ce moustique qui est venu lui-même se poser dans ta toile empoisonnée. 

Personne n’a d’importance, personne ne vaut la peine, sauf s’il s’agit de la famille. Ton dévouement, ta passion brûlante et ta loyauté leur sont dues. Ils sont le centre de ton univers. 

Si tu es une femme raffinée, ingénieuse et artistique, tu n’en restes pas moins une femme dont la violence est bien présente, s’écoulant dans tes veines comme une drogue dont tu ne peux pas te déposséder. 

Tu es réfléchie. Tu n’attaques pas sans peser le pour et le contre d’abord. Tu refuses en tout point de faire une erreur qui pourrait te coûter cher à toi et les tiens. 

Femme de la nuit, tu trouves ta paix d’esprit dans les endroits les plus sombres et les moins recommandés. Tu regardes le monde de haut comme s’il s’agissait d’insectes répugnants qui sous la simple pression d’un doigt s’écraseraient sans vie. 

Tu es une femme d’affaires qui se permet très peu de loisirs. Chacun de tes choix doit se montrer avantageux pour le futur de ton clan. Le plaisir est une distraction, un luxe que tu n’aies pas permis d’avoir. C’est le prix à payer pour être une femme au sein des Yakuza. 

Se battre. Combattre et régner pour ne pas finir envahi par les hommes les plus machos que tu côtoies. Tu t’imposes, inébranlable comme une montagne soumise aux pires tornades. Toute montagne cependant n'est pas à l'abri d'un écroulement.

Secrète, tu préfères garder ton jardin secret pour toi-même. Manipulatrice, tu te joues des gens et si tu dois souffrir, tu le feras en silence. Les larmes ne sont pas un choix pour des Yakuza. Tu fonces, tu détruis et anéantis des vies pour le bien des tiens. 

Tu es un monstre dévoué à ta cause et stupide est celui ou celle qui tentera de se glisser sur ton chemin. La colère n’est pas une émotion que l’on veut lire sur ton visage froid. Inexistant est celui ou celle qui rêve de témoigner de ton manque de contrôle et de ta colère libérée.

Physique
Au fonds du Doppelganger, assise sur l’un des tabourets, une femme à l’aura mystérieuse a vite fait d’attirer ton attention. Alors qu’elle se tient bien droite, tu la vois porter un verre à ses lèvres bien remplies et rehaussées d’un crayon à lèvre aussi rouge que le sang. 

Tu déglutis. Tu te demandes ce que de si jolies lèvres peuvent faire, une fois dans l’intimité d’une chambre. Tu poursuis ton observation, tes yeux se posent sur son cou délicat et allongé puis remontent jusqu’à sa mâchoire bien définie. Ce n’est qu’à ce moment-là que tu remarques pour la première fois la blancheur de sa peau. Elle ne semble pas rechercher la douceur du soleil. 

Tu t’approches, envouté par cette créature qui alerte, se retourne vers toi posant ses yeux plus profonds qu’un gouffre sur ta personne. Deux petites billes noires te scrutent, interdit. Tu arrêtes et hésites à continuer ton chemin. Son regard est dur, froid et dénué de toute invitation à ton égard. 

Mais cette poitrine rebondie et ses longs cheveux de la couleur du pelage d’un corbeau t’incitent à saisir ta chance quand même. Tu t’assois sur le banc à ses côtés. Ses fins sourcils se haussent, semblant plus importunés que surpris, mais elle retourne à sa consommation en silence. 

De plus près, tu remarques  ses longues jambes entrecroisées qui supportent un corps finement musclé. Malgré le tissu moulant qui recouvre l’entièreté de son corps, tu peux voir l’arrondissement des muscles de ses bras. Tu t’étonnes de voir qu’une femme qui respire la grâce, comme elle, peut s’entraîner. Tes idées sexistes t’empêchent de voir à qui tu as affaire. 

Car sous cette couche de linge, dans son dos, sur ses cuisses, une partie de son buste et ses arrières bras, se trouve le tatouage d’un tigre et d’un dragon s’enlaçant dans un combat endiablé. Tatouage qui est complété par des vagues et des fleurs pour qu’aucune parcelle de sa peau ne soit oubliée. Ajoute à ça les diverses cicatrices qui viennent décorer le reste de sa peau et tu te retrouves en face de la fille de l’Oyabun des Yamagachi-Gumi. 

Mais ça, tu ne le sais pas. Tout ce que tu vois devant toi est une créature à l’allure agréable, mais à l’aura glaciale… 

Tu t’apprêtes à lui offrir un verre quand soudainement elle se lève. Tu remarques à ce moment-là qu’elle est plus grande que la plupart des femmes que tu as rencontrées. À l’oeil nu, tu crois qu’elle doit mesurer dans les 170 cm. Tu ouvres la bouche pour l’arrêter, mais le regard qu’elle te lance te laisse deviner que ce n’est pas ce soir que tu découvriras la douceur de son lit. 

Frustré, tu la regardes partir en te promettant que ce n’est qu’une partie remise.
— Just Married —

Messages postés : 138
Inscrit.e le : 17/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Nanami ♥
Autre:
Bienvenue beauté !

Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2579413762 Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2244379341 Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2609568152
— Just Married —

Messages postés : 139
Inscrit.e le : 10/11/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Temporaire
Autre: Reste Fuyuka dans le cadre professionnel
Le malheur des uns fait le bonheur des autres 835842171 mais non mais pas encore une Le malheur des uns fait le bonheur des autres 501520050 tu finiras en taule avec les autres Le malheur des uns fait le bonheur des autres 3859597877

(Rebienvenue, j'aime toujours autant ta perso, hâte de la voir en jeu Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1237021185 )
— Just Married —

Messages postés : 29
Inscrit.e le : 03/01/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Je suis le résultat non-désiré d'une bonne baise entre Bagdad et l'Enfer.
Entre dans le sujet afin de découvrir ce nouveau personnage très familier.
Médite un instant.
...


Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1984817200 Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1984817200 Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1984817200
Tellement badass. Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2903594549
— Just Married —

Messages postés : 150
Inscrit.e le : 27/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Kai Preciado (mon souffre douleur~)
Autre:
Beauté fatale Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2837704232
— Just Married —

Messages postés : 42
Inscrit.e le : 02/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: ♪ Don't worry, be happy ♪
Épouse moi Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2837704232
— ★ —

— ★ —
Messages postés : 3175
Inscrit.e le : 02/07/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Jin Rey
Autre:
Ce perso omg.
Rebienvenue !
Sexy Papy

Sexy Papy
Messages postés : 639
Inscrit.e le : 17/12/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Corvus ♥
Autre:
Bienvenue ! Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2837704232
Je suis curieux de savoir ce que je t'ai tatoué du coup. Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2837704232

Hâte de lire la suite, bonne rédaction ! \o/
— Just Married —

Messages postés : 116
Inscrit.e le : 26/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre:
Merci tout le monde! Je vais tenter de ne pas vous décevoir Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1266160259

J'ai terminé, au passage ! Le malheur des uns fait le bonheur des autres 128457956
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 5067
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Analyse de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction
Bienvenue Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2432113367

Histoire

- tant de gens lui étaient serviable à l’école
- Kiara était à la fois choyé et réprimandé
- Tous les arguments étaient bon pour ce faire acceptés
- C’était des femmes complètement intégré.
- Tenté de lui bloquer ce futur
- des membres qui l’appuyait dans son désir de servir les siens, impressionné par sa dévotion
- comme l’on fait nos ancêtres
- si les civiles nous laissent

✗ Une fois l'oyabun et le premier lieutenant hors service, il reste encore le second lieutenant pour gérer les affaires Le malheur des uns fait le bonheur des autres 4115966937
Ensuite, l'argent n'est pas blanchi directement par les hauts placés comme l'oyabun (il a autre chose à faire), c'est le genre d'affaire géré par des types un peu moins hauts placés. Donc Kiara aurait peu de chance de se retrouver à s'occuper de ça. Après pour les trucs immobiliers, pourquoi pas, mais seulement des trucs actuellement en cours. En l'espace de moins d'un an elle aura pas le temps de faire beaucoup plus. Pendant ce temps, il faut bien comprendre que Kiara ne sera qu'intérimaire en fait, aucun décision importante ne lui incombera Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2361740871

✗ Ensuite, l'idée de venir en aide aux sinistrés du tsunami sera probablement venue en tête de l'oyabun bien avant que sa fille le lui en parle. Venir en aide à la population fait partie du code d'honneur des yakuzas donc un bon oyabun aura eu l'idée tout seul de faire ça et pour les mêmes arguments que Kiara lui a exposés. C'est l'une des plus grandes familles de Tokyo après tout, c'est naturellement qu'ils viendront en aide aux gens. Il ne faut pas oublier que l'honneur est la valeur la plus importante des yakuzas. Ils se sont toujours un peu donnés cette aura de "Robin des bois" en rendant un peu à leur territoire.

Caractère

- aura-tu du respect
- ta passion brulante et ta loyauté leur sont dus
- Tu es réfléchi

Validé ♥

Physique

- tes yeux se pose sur son cou [...] puis remonte
- Mais cette poitrine arrondit

Validé ♥

Conclusion
Quelques fautes qui traînent, attention à tes accords et à tes participes passés notamment, ce sont les fautes qui reviennent le plus Le malheur des uns fait le bonheur des autres 4115966937
Pour l'histoire, je pense qu'il faudrait que tu trouves d'autres points sur lesquels Kiara aurait pu se démarquer. Peut-être des initiatives discrètes dans les affaires ? Pas des trucs trop "gros" évidemment, mais je pense que tu peux trouver quelque chose d'intéressant Le malheur des uns fait le bonheur des autres 4115966937
Sinon, c'est un personnage très intéressant et qui en veut ! Une femme forte qui s'impose dans un milieu masculin c'est toujours classe Le malheur des uns fait le bonheur des autres 2432113367


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le malheur des uns fait le bonheur des autres 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Le malheur des uns fait le bonheur des autres Ld7d
Le malheur des uns fait le bonheur des autres BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres Cn3Ckyx
Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1EPYLUw
Le malheur des uns fait le bonheur des autres DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres YqECw0j
— Just Married —

Messages postés : 116
Inscrit.e le : 26/09/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre:
Coucou , j'ai corrigé les erreurs et voici les extraits changés

Elle aidait dans l’acquisition d'immobilier ou dans les tâches plus ou moins importantes que sa mère ou le Shateigashira lui assignaient.

___________

Le père n’était pas idiot. Les plans avaient déjà été entamés et des groupes envoyés au secours des plus touchés. Cependant, voir sa fille partager les valeurs de la famille le touchait - bien qu’il n’aurait point partagé cette réflexion -. Son questionnement devant les intentions de celle-ci n’était qu’un prétexte pour tester sa fille et voir ce qui se manigançait réellement dans son esprit. Mains croisées devant sa bouche, l’Oyabun avait ajouté qu’une phrase à cet échange.

- Si tu y tiens à ce point, vas retrouver tes frères et aides ces pauvres gens.

Il n’avait pas eu besoin de se répéter. Aussitôt, elle partit accomplir la quête qu’on lui avait offerte.


_____________

J'attends de tes nouvelles ^^, merci ♥
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 5067
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
C'est tout bon pour moi Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Le malheur des uns fait le bonheur des autres 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Le malheur des uns fait le bonheur des autres Ld7d
Le malheur des uns fait le bonheur des autres BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres Cn3Ckyx
Le malheur des uns fait le bonheur des autres 1EPYLUw
Le malheur des uns fait le bonheur des autres DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Le malheur des uns fait le bonheur des autres YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum