Masao Bessho 200803042355296862

— Just Married —

le Ven 7 Fév - 18:20
Messages postés : 45
Inscrit.e le : 07/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Katya Järvinen Bessho
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Masao Bessho
"Refuser le changement, c'est mourir en avance"


Généralités
Nom ;; Bessho
Prénoms ;; Masao
Âge ;; 76 ans, 7 février 2036
Genre ;; Homme
Origines ;; Japonais
Activité ;; Retraité
Sexualité ;; En baisse.
Avatar ;; Toyoharu Mizoguchi, de Naked Butler.
Règlement ;;
Chemin ;; Ceci est mon CC
Commentaire ;; Arrêtez de me piquer le déambulateur !
Histoire
Prenez place, les jeunes, prenez place..
*Une musique commence doucement*
Je vais vous parler d'un temps que les moins de 50 ans ne peuvent pas connaître. Tokyo en ce temps là, devenait tout triste, se dépeuplait... Et c'est dans notre appartement qui ne payait pas de mine, que je l'ai connu, moi qui ne demandait rien, et lui qui ordonnait tout. L'incontestable... L'incontestable... Ca voulait dire, le grand changement...

Mes parents n'ont pas vécu un conte de fées, n'ont pas eu le coup de foudre ni été fous amoureux l'un de l'autre. Leur rencontre s'est faite dans une salle de jeux, l'un des rares endroits où l'on pouvait trouver plus de deux personnes en même temps, devant un écran où ils ont essayé de battre un high score. Suivi d'un moment plus intime dans l'arrière-boutique... s'adonnant à une fougue qu'ils ne pouvaient qu'imaginer lorsqu'ils restaient seuls chez eux. Au moins ont ils eu l'intelligence de d'échanger leurs e-mails. Cela vous gêne ? Pourtant, à cette période, les rassemblements étaient rares. Oh, bien sur, vous pouviez croiser des dizaines de personnes dans les rues, mais aucun regard n'était échangé. Tout le monde avait les yeux rivés sur un écran, que ce soit un smartphone ou les écrans géants dans les rues. Dans les restaurants, si tout le monde était attablé les uns à côté de l'autre, personne n'aurait eu l'idée de dévisager un de ses voisins ! Une table pour deux ? Les serveurs stressaient directement, ces tables se sont fait si rares... Faire du sport ? Oui, mais un sport individuel, ne nécessitant aucun contact... et souvent possible dans une salle de sport. Vous imaginez une grande salle avec des dizaines d'appareils alignés ? Mhhh... Rajoutez des cloisons entre chaque appareil, et vous y êtes.

Et partout, le petit écran omniprésent. Centre de tous les intérêts, rien d'autre n'était réel. Des cours aux jeux, en passant par les chats vidéo et les films, ce petit objet avait tout ce qu'il nous fallait et peu à peu, l'environnement a disparu. Faire des rencontres ? D'abord et surtout par chat vidéo. Se voir en réel ? Pourquoi faire ? A part pour jouer à la bête à deux dos ? Vous seriez surpris de voir combien de personnes ont finalement fait marche arrière avant même d'être dévêtus. Simplement à cause du malaise d'être en présence physique et proche d'une autre personne. Les casques de réalité virtuelle ont eu un peu de succès sur ce genre de personnes, se plonger dans une sorte de jeux favorisait les rapports intimes, puisque l'esprit était détourné, trompé par un petit écran...  Alors, il y avait tout de même des courageux, qui croyaient dur comme fer qu'on pouvait revenir en arrière, vivre en famille en utilisant le moins possible les écrans. Il y a eu des succès, oui. Beaucoup d'échecs aussi... Le plus souvent, un enfant n'était élevé que par la mère, déjà stressée de vivre auprès d'une autre personne. Les couples avec enfants sont devenus une exception. Dans ce sens, j'ai eu de la chance, mes parents ont décidé de cohabiter pour m'élever. Mais ils ne se sont jamais mariés, et je suis resté fils unique.

Nous étions dans un petit appartement, mon père était manutentionnaire de grue sur les docks, et ma mère travaillait à la hotline d'une marque de smartphone. Ni l'un ni l'autre n'avait de contact prolongés avec leurs collègues, mais ils ont fait leur possible pour qu'à l'appartement nous ne ressentions pas Le Malaise. Et moi dans tout cela ? Et bien, comme tous les enfants, j'avais des amis, j'étais à l'école avec les autres enfants, on jouait, on se disputait, on riait... C'est un contraste étonnant avec la vie d'adulte, mais c'est en grandissant que, sans s'en apercevoir, l'éloignement se fait peu à peu... Presque naturellement. Plus on grandit, plus on utilise les écrans, et plus on se replie sur soi. Et un beau jour, on se rend compte que rester près des autres vous fait ressentir un malaise, et on s'éloigne. On évite de croiser les regards, de regarder autour de soi. Je n'ai pas échappé à cette règle, mais je m'en rendais compte... sans savoir comment réagir. Mes parents ne m'ont pas trop aidé, se contentant de dire que la volonté était nécessaire. Et alors que je préparais mon entrée à l'université, eux préparaient leur séparation :(

Mais l'année de mes 17 ans a été marquée (c'est le cas de le dire) par une décision incroyable du Gouvernement. La mise en place d'un ordinateur tout-puissant et l'implantation de puces sur tout le monde. Il y a eut des contestations, des manifestations (qui ont été la preuve qu'on pouvait être proches les us des autres si la situation l'exigeait) des heurts... mais rien n'a pu faire plier le Gouvernement, et comme des milliers de Japonais, j'ai subi une opération d'implantation. Se faire pucer comme du bétail n'a pas été une idée facile à supporter, et pendant de longs mois je n'éprouvais que du dégoût. Mais la vie devait continuer, à commencer par les cours. Le Malaise de proximité a laissé place au malaise d'être pucé. Les premiers mariages Incontestables, puis les premiers bébés (pucés immédiatement) ont tenu la une des informations pendant de longs mois. Puis de moins en moins, c'est devenu des informations classiques, normales... Au fil du temps, nous en faisions moins attention. Toutefois, je dois le reconnaître... Nous passions moins de temps devant un écran. Etait-ce le fait d'être pucé qui nous faisait craindre la technologie ?

Les gens se reparlaient, supportaient mieux la présence des autres. L'idée de se retrouver mariés, un jour ou l'autre, donc avec la présence perpétuelle d'une autre personne, a du beaucoup jouer. A cette époque, les psy ont fait fortune ! Oh bien sur, cela ne n'est pas fait en un jour. Il a fallu des années, tout s'est fait lentement, mais selon les statisticiens, ce retour a été plus rapide que la plongée. Mes parents avaient l'air d'être d'accord... en avouant ne pas s'en rendre compte exactement. Les informations peuvent nous dire n'importe quoi, non ? Mon père m'a légué un terrain en ville, avec un vieil immeuble bon à démolir... A 20 ans, je ne savais pas trop quoi faire de ma vie, alors j'ai utilisé ce terrain. En premier lieu, je l'ai rénové et j'en ai fait un grand karaoké, l'une des rares occupations que les Japonais faisaient encore à plusieurs. Et j'avais une aide financière du Gouvernement car j'encourageais les rapprochements entre les personnes. Un bon plan, j'ai remboursé mon emprunt en la moitié du plan prévu.

A 22 ans, j'ai reçu ma lettre rose. J'ai donc fait connaissance de Kana, 19 ans, étudiante toute intimidée. On s'est doucement apprivoisés, les Devoirs nous guidant tous les jours. Evidemment, au départ, c'était gênant et étrange, mais nous n'étions pas opposés à l'Incontestable, ni d'un tempérament énervé. Cette cohabitation s'est assez bien passée, chacun cherchant à garder une vie calme et d'éviter les confrontations. Deux ans plus tard, le moniteur du salon nous a fait part de l'ordre le plus difficile à suivre. Mon épouse en a été stressée durant plusieurs mois, avec des angoisses quasi-permanentes, jusqu'à ce que son ventre s'arrondisse, prouvant qu'on avait obéi à cet ordre étrange. Faire un bébé. Bon, je dois reconnaître que c'était le but de cet Incontestable, veiller à la croissance démographique. Il y a eut de très nombreux couples Incontestable qui ont -volontairement ?- occulté cette finalité, et qui ont été extrêmement surpris de recevoir le même ordre. Ou de l'arrivée inopinée d'un bébé...

Du jour au lendemain, mon épouse a changé. Fini le stress, bonjour la maman attentionnée. Un revirement qui m'a surpris, je suis resté déstabilisé assez longtemps. Je dois avouer aussi que l'arrivée du bébé m'a changé aussi. Il n'y a surement rien de plus fort que de tenir son premier enfant tout juste né. Vous verrez... Si, si, je vous l'assure. Les mois suivants, tandis que notre fils dévorait ses biberons, nous dévorions des livres, afin d'être les meilleurs parents du monde. Ou de se croire les meilleurs. La vie a trois, avec Seijo, s'est construite avec naturel, grâce à ces livres et la présence quasi perpétuelle des grands-mères :D Et pour ses sept ans, Seijo a eut droit à un cadeau spécial : une petite soeur, Nana, venue sans ordre Incontestable. Le seul moment difficile de leur venue au monde a été le moment où nos enfants ont été pucés. Mais nous n'avions pas d'autre choix que de laisser faire, et d'espérer que, dans le futur, nos enfants auraient un bon mariage, comme le nôtre.

Nos enfants grandissaient dans la joie, et à travers eux, j'ai pu noter des différences avec la vie que nous, les parents, avions eu. Evidemment, pour eux, la puce est une chose normale, alors que pour nous c'est encore une intruse dans nos vies. Mais la principale différence, c'est de voir les rapports entre les individus qui peuvent être qualifiés de 'normaux' , selon le standard des autres pays. Rapports plus faciles pour la nouvelle génération, poussée à moins d'écrans et plus de proximité. Le Gouvernement portait d'ailleurs toujours ses efforts sur toute activité en équipe, ou à plusieurs, si le rassemblement était fait en réel et non par écran interposé. Il y avait encore beaucoup à faire de ce côté, mais la différence avec ma propre adolescente était déjà très visible. A propos de ces actions du Gouvernement, mon petit immeuble a subi bien des transformations au fil du temps. De karaoké, je suis passé à une salle de jeux avec pleins de machines, puis une boite de nuit (ça n'a pas trop marché), un bar nocturne (vite fermé, incompatible avec ma vie familiale) , une piste de karting (électriques) ou un terrain de guerre via paintball... Même une maison des horreurs de style invasion zombie. J'ai surfé sur ce que les gens recherchaient, essayant de deviner à l'avance la mode suivante.

Il y a eu une période pendant laquelle je n'ai plus eu goût à rien, ou seule la nécessité de m'occuper de mes enfants me sortait d'une torpeur sans fond. J'avais 42 ans lorsque mon épouse est décédée, un accident de la circulation. Un camion mal entretenu, des freins qui lâchent, une mère en retard pour la sortie de classe, qui traverse sans regarder... J'étais une nouvelle fois dépassé par les événements mais il me fallait consoler et veiller sur mes enfants. Bon, mon fils avait déjà 18 ans, et il a été assez fort, sa soeur plus jeune a eut plus de difficulté à passer ce cap. J'ai été surpris de recevoir une nouvelle lettre rose, quasiment un an plus tard. Mais cette fois, la nouvelle madame Bessho n'avait rien de calme, et n'acceptait en rien l'Incontestable. C'est vite devenu une guerre entre nous pour effectuer les Devoirs quotidiens, et par deux fois, elle a même refusé le Devoir Conjugal... Nous avons connu la Milice -bien plus agressive que dans mon souvenir, aux manifestations du début- puis la prison Incontestable... Repoussante, qui ne donne pas envie d'y retourner, surtout pour le Devoir Incontestable.

Lorsque, pour la seconde fois pour moi, l'ordre de faire un bébé est apparu sur les écrans, j'ai cru naïvement que les choses allaient s'arranger, que comme pour ma première épouse, la seconde changerait une fois enceinte. Les premières semaines, nous avons vraiment essayé. Cela n'empêchait pas mon épouse de râler toute la journée, de pleurer ou d'avoir des crises agressives. Puis un jour, elle s'est calmée, a déclaré vouloir faire les courses seule. Mais elle n'est jamais rentrée, elle a préféré se jeter sous un train. L'incontestable a beau marteler que son système rend les gens heureux, j'avais la preuve du contraire. Ce deuxième mariage aura duré moins de 3 ans... Et je n'ai plus reçu de lettre rose. Perdre sa belle-mère, à 15 ans, a de nouveau été très difficile pour ma fille, elle a eu une longue période avec un psy, régulièrement.

Etonnement, c'est ma fille qui a été la mariée suivante. A 19 ans, comme sa mère. Mais elle a été mariée à une fille, ce qui lui a fait très peur. Très inquiets, on a pris des nouvelles presque tous les jours. Heureusement, ma belle fille était compréhensive et patiente. Enfin patiente sauf pour le Devoir Conjugal sur ce terrain elle était... très active. Au bout de quelques mois, j'ai eu la surprise de voir que ma fille s'était bien acclimatée à sa nouvelle vie... Bon, puisqu'elle était heureuse... Mon fils a reçu sa lettre l'année suivante, pour tomber sur une demoiselle... 100% pro-Incontestable, pour qui chaque Ordre devait être exécuté à la minute où il apparaissait ! Je sais que Seijo a eut de nombreuses disputes au sujet de l'Incontestable, mais finalement, tout se réglait en douceur.

J'ai l'impression que mes enfants ont fait la course pour me donner des petits enfants : ils ont chacun eut un fils, nés à deux semaines d'intervalle ! Ce fut à mon tour de donner des conseils, et des anecdotes sur leurs premières années de vie. Je suis vite devenu un papy gâteau (mais pas gâteux, svp) , au grand plaisir des petits-enfants. Grand-père à 57 ans... Même si je m'y attendais, j'ai senti un coup de vieux me tomber dessus. Mais je ne pouvais que féliciter les parents, n'est-ce pas ? Ma vie s'est un peu calmée, mon petit bâtiment est redevenu un karaoké et j'ai deux employés pour m'aider dans les taches, je garde l'administratif et je les laisse courir pour satisfaire les clients ou réparer les pannes. Je vis seul depuis le mariage de ma fille, mon fils ayant quitté la maison pour ses études avant elle. Nous faisons des repas régulièrement, mais il est normal que mes enfants vivent leurs vies sans que je m'y incruste, donc loin de moi. Bon, pas trop, car j'aide volontiers en gardant les petits enfants... qui eux aussi grandissent.


On a fait un anniversaire groupé, pour moi et les deux premiers petits enfants. Ces dernières années, la tendance s'est inversée, c'est plus souvent mes enfants qui viennent m'aider et prendre de mes nouvelles. 74 bougies pour moi, 20 pour les petits enfants. Mon fils a eut une fille, qui a aujourd'hui 15 ans, ma fille veut d'autres enfants mais sa femme est réticente, elle a eut des soucis à l'accouchement, mais je n'ai aucun doute qu'elles trouveront un terrain d'entente. Son fils est venu avec son épouse. Il a été marié la semaine dernière, avec une femme de dix ans son aîné. Bon, elle est avocate donc elle ne risque pas -en théorie- s'opposer à l'Incontestable. Je trouve que cette machine fait parfois des choix étranges... Mais jusque-là, ça a l'air de bien fonctionner. Je trouve cette avocate un peu entreprenante, elle parle déjà de bébés... J'ai supporté le choc d'être grand-père, mais arrière grand-père... J'ai un doute. J'ai -enfin- pris ma retraite, transmettant mon petit terrain et le karaoké à mon fils. Qui parle de le vendre, un projet de parking, je crois... Il a presque 50 ans, mais cela ne m'a pas empêché de lui mettre une baffe retentissante !

Cette dernière année a riche en événements, mais pas forcément les meilleurs. J'étais en voyage lors du tsunami, avec ma fille et toute sa famille. Mon fils a eu la peur de sa vie, il n'a temporairement plus de logement, du coup il est revenu chez moi, mais heureusement sa famille n'a eut que quelques bleus. On a accueilli un nouveau membre dans la famille (snif, je n'aime pas ce titre d'arrière-grand-père) et l'Incontestable a décidé de jouer avec les puces, comme si régenter nos vies ne suffisait pas. J'ai été remarié ! Si, et avec deux demoiselles, en plus ! Beaucoup aurait aimé être à ma place... On était tous les trois assez gênés de la situation... Heureusement, ce tri-mariage s'est terminé 5 jours après. Ouf. Mais le plus terrible a été la maladie de cette année, qui a repris le dernier membre arrivé dans la famille. Et presque emporté mon fils. Aucun parent ne devrait survivre à son enfant, on a traversé une période difficile. A peine remis de l'épidémie, mon fils a été déclaré mort. En recevant le message, j'ai eu si peur que mon coeur a fait un bond trop fort et je me suis écroulé. Heureusement, le message s'est affiché sur mon portable au moment où j'étais dans un magasin, j'ai été secouru tout de suite.

J'ai 76 ans, je me remets de ces jours d’hôpital, mon fils s'est fait recenser et sa situation est redevenue normale. Ma vie est de nouveau devenue calme... trop calme. Je crois que je m'ennuie un peu.

Caractère
Que voulez-vous que je vous dise ? A mon âge, on se contente de la journée, on regarde les photos pour se rappeler, on aime les petits plaisirs simples. J'ai toujours été assez obéissant -comme pour l'Incontestable, mais comme on n'a pas le choix- et je crois toujours naïvement que l'on peut tous vivre simplement dans la bonne humeur. Faire des projets, courir toute la journée, se battre (c'est une image, arrêtez de vous taper dessus !) jour après jour ? J'ai donné, si les jeunes veulent le faire, qu'ils le fassent. Sans moi. Je me contenterai de les regarder. Adolescent, je riais lorsque mes parents disaient que l'on acquiert la sagesse avec l'âge. Bon, je dois reconnaître... J'ai arrêté de m'angoisser pour les petits tracas quotidiens, cessé de râler à la moindre contrariété. Mhhh.. presque. Je râle encore quand mon quotidien est brutalement changé. Ou sur un appareil qui tombe en panne. Et deux minutes plus tard j'ai retrouvé le sourire. Alors, non, je n'oublie pas que j'ai râlé, hein. Mais je suis déjà passé à autre chose.

Tiens, oublier, puisqu'on en parle... Je sais que ma mémoire prend souvent des vacances. Je peux m'arrêter au milieu d'une phrase car un mot m'a échappé. Je peux rester silencieux alors qu'on me demande ce que j'ai mangé à midi. *Chantonne doucement* Je me souviens plus bien... Heureusement, ce n'est pas Alzheimer, non... pas encore... Il faut que je fasse travailler mes méninges, donc vous me verrez souvent avec des jeux comme des mots fléchés, croisés ou des sudoku. Et pas sur écran, hein, sur papier ! Par contre, si je radote 5 fois la même chose... là je fais exprès. Ah ben quoi ? Je vous l'ai dit, les petits plaisirs simples.

Physique
Mhhh... *Sort une photo de lui à 25 ans* Je peux me présenter selon cette photo ? Non ? Dommage...

Alors, si je dis des cheveux blancs, une vitesse d'escargot, une canne obligatoire, là vous me croyez ? Pfff... Bon, oui, ça me résume bien. J'ai perdu quelques centimètres ces dernières années, pour arriver à 1m63 actuellement, je me tiens toujours droit, je n'ai pas envie de me voûter en plus, car cela arrive sans qu'on s'en aperçoive. Je n'ai pas encore de douleurs dans le dos qui m'y obligerait, j'en ai aux genoux, aux coudes et parfois à la nuque -merci de ne pas m'obliger à lever la tête trop longtemps- c'est déjà assez. Au ventre, quand je mange trop vite. Tout cela empirerait si je restais tranquillement chez moi. Je fais de la marche -à mon allure- et je vais régulièrement à la piscine. Un peu de vélo quand je me motive. Inutile de me demander de faire un triathlon, ce n'est pas gentil de se moquer. Grâce à tout cela, j'ai évité la prise de poids. Mhhh ? On en reparle quand vous aurez mon âge... Vous verrez...

Si avec ma seconde épouse, cela n'a pas été un ciel bleu sans nuages, il y a néanmoins un point où elle avait raison, et que j'ai gardé. Je continue à bien m'habiller, les jeunes disent "avec classe". Je préfère dire "correctement". Comme vous le voyez, c'est avec un costume, la chemise est parfois renforcée par un tee shirt -de la même couleur pour ne pas être trop visible- lorsque j'ai un peu froid. Le reste de mes cheveux bien peignés en arrière -non, je ne donnerai pas de photo de mon réveil- et je ne quitte presque plus mes lunettes. Sans, je ne vois même plus l'écran du salon quand je suis assis sur le canapé. Enfin, si je vois l'écran, mais les images... sont tellement floues. J'ai des amis de mon âge qui sont totalement aveugles. La faute aux écrans depuis leur naissance, à ce que les médecins prétendent. Mon médecin m'a dit de faire attention à mon coeur, dernièrement. Mais.. je fais attention. Non ?
— STAFF JM —

— STAFF JM —
le Ven 7 Fév - 18:26
Messages postés : 5592
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
J'ai pas encore lu mais... 76 ans Masao Bessho 3813954746
Et bien ça va changer des petits jeunots xDD

Bon courage pour la fiche ! Masao Bessho 1362171446

Oh et....


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Masao Bessho 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Masao Bessho 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Masao Bessho Ld7d
Masao Bessho BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Masao Bessho Cn3Ckyx
Masao Bessho 1EPYLUw
Masao Bessho DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Masao Bessho E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Masao Bessho 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Masao Bessho Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Masao Bessho YqECw0j
— Just Married —

le Ven 7 Fév - 18:32
Messages postés : 204
Inscrit.e le : 26/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Athrechou ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Oh mon dieu ! Ça promet Masao Bessho 3182035657

Je suis déjà fan !
— Just Married —

le Ven 7 Fév - 18:33
Messages postés : 45
Inscrit.e le : 07/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Katya Järvinen Bessho
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
L'histoire ne fait que 2775 mots, surement la fiche la plus longue que je n'ai jamais fait !
(mais bon, j'ai ce perso en tete depuis près d'un an, hein...)
Vous aurez le caractère et le physique demain soir :D

Bonne lecture à tous
— Just Married —

le Ven 7 Fév - 19:02
Messages postés : 168
Inscrit.e le : 18/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Mon Renard ❤️
Autre: Russel forever ♥
Hahaha rebienvenue xDD
— STAFF JM —

le Ven 7 Fév - 19:08
Messages postés : 3375
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Re-bienvenue le papi et bon courage pour ta fiche ! o/

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Masao Bessho Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
#7 —Re: Masao Bessho
Invité
le Ven 7 Fév - 23:42
Mais.. mais je l’adore. o.o
Go devenir ami avec lui !
Re bienvenue et je suis impatiente de lire la suite o/
Invité
— Just Married —

le Sam 8 Fév - 22:22
Messages postés : 45
Inscrit.e le : 07/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Katya Järvinen Bessho
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Merci pour vos messages :)
La fiche est terminée, je vous dis bon courage pour la lecture, vous avez pris votre soirée pour cela ? :D
— Just Married —

le Dim 9 Fév - 0:06
Messages postés : 269
Inscrit.e le : 25/11/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : L'autre là
Autre: Elle me veut quoi la bonne du président ?!
Re bienvenue !

Ahah un vieux que c'est intéressant en vrai Masao Bessho 1667362858

Le vieux a écrit:Sexualité ;; En baisse.

JPP XDD
— STAFF JM —

— STAFF JM —
le Dim 9 Fév - 13:02
Messages postés : 5592
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bon et bien je n'ai rien à redire Masao Bessho 517494357
Il y a quelques coquilles qui traînent, mais rien de bien méchant Masao Bessho 2361740871 Les événements du contexte sont bien intégrés et c'est un papi adorable que tu nous présentes ici ! J'ai hâte de voir la suite Masao Bessho 2432113367

Amuse-toi bien ! Masao Bessho 1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Masao Bessho 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Masao Bessho 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Masao Bessho Ld7d
Masao Bessho BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Masao Bessho Cn3Ckyx
Masao Bessho 1EPYLUw
Masao Bessho DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Masao Bessho E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Masao Bessho 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Masao Bessho Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Masao Bessho YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#11 —Re: Masao Bessho
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum