Les coups d'pouce ♥
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 4hiy
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 49nICrK
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! KRhNt37
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! KRhNt37
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! KRhNt37
Toutes les 2h !
Makoto
Nanase
Contacter
Kaori
Vanzine
Contacter
Seyfried
Hohental
Contacter
Carmine
Bellandi
Contacter
Votre staff
A l'honneur ce mois-ci
Posteur du moisEren Sôma
Voteur du moisIchiban R. Abatangelo
Les plus belles performances sont celles qui durent
L'histoire d'une jante et d'un pneu... On ne pneut qu'espérer qu'ils tombent amoupneux. Une histoire à vous rendre pneumophile :sisi: Est-ce que cette histoire va finir en queue de poisson ? Un seul moyen de le savoir, le lire et le suivre !
Les arrivées du mois
Kan Odawara
Jordan Harada
Kayden I. Dellinger
Milo De Jaeger
Kalicko Naoki
Issei Gara
Kougami Zenko
Kenta J. Rhodes
Adeem Naka
Deneb Algol
Jilmun Karā
Miyu Ozaki
Hitomi Kato
Katsuki Masayoshi
Setsuna Myūji
Kōji Niikura
Noriaki Motojima
Kiara Dojima
Masao Bessho
Le Deal du moment : -42%
Aspirateur robot iRobot Roomba 981
Voir le deal
579 €
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

— soosaku —

le Sam 29 Fév - 14:35
Jordan Masuda
Messages postés : 22
Inscrit.e le : 27/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : mariée à un bactéricide.
Autre: Je peux pas, j'ai poney.
Jordan HARADA
"J’peux pas, j’ai poney."

Généralités
Nom ;; Harada
Prénoms ;; Jordan
Âge ;; 18 ans et 31 juillet 2094
Genre ;; Féminin
Origines ;; Japonaise
Activité ;; Lycéenne (en école d’équitation)
Sexualité ;; Pas le temps, j'ai poney !
Avatar ;; Rukia Kuchiki (Bleach) - fanart par Rylee
Règlement ;;
Chemin ;; J’ai vu de la lumière et... *-*
Commentaire ;; LICORNES ET PAILLETTES SUR VOUS !
Histoire
– Redresse-toi dans ton double, Jordan, t’es complètement sur ses épaules ! Eh bah, il est vraiment gentil ton cheval, moi je t’aurais planté dans les barres et proprement !

Sous la voix cassante du moniteur, la jeune fille grimace à la sortie du deuxième obstacle. Un abord un peu loin, son cheval a pris une longue à laquelle elle ne s’attendait pas, et elle a suivi le saut comme elle a pu. Mais à la réception, elle a eu du mal à se remettre droite, et ça aura demandé un effort supplémentaire au magnifique hongre alezan pour sortir de ce double en franchissant péniblement le second obstacle deux foulées plus loin. Avec une moue déçue, elle freine le galop de sa monture et repasse au trot pour rejoindre trois autres cavalières qui ont déjà fait l’exercice. Pendant ce temps, une autre cavalière se dirige à son tour sur cette combinaison.

–  Des jambes ! Des jambes ! Des jambes, bon dieu !

Le cheval de Tomoyo n’a pas assez d’impulsion. Face à la hauteur de l’oxer, il pile et sa cavalière finit presque sur l’encolure, évitant la chute de justesse.

–  Bah oui ! On n’amène pas un cheval sur 1m10 sans l’enclencher un minimum ! Tu sais qu’il a du mal à être dans l’impulsion, celui-là ! Alors mets des jambes, fous-moi une paire d’éperons s’il le faut, mais réveille-le et vas-y, bon sang !

Les joues rouges, Tomoyo rejoint Jordan et les autres filles, et toutes les cinq observent le passage de Fujiko qui arrive à son tour sur les deux obstacles successifs. Elle tente de mettre en pratique les critiques faites à ses deux amies pour montrer au moniteur qu’elle est attentive à ce qu’il dit. Elle se redresse dans son dos, presse fort les mollets contre les flancs de sa jument Trakehner et l’encadre entre deux rênes très ajustées. La belle allemande à la robe baie brune dresse les oreilles en avant à mesure qu’elle approche du premier obstacle.

–  Lâche-lui la tête, tu vas l’effrayer !

Mais c’est trop tard. La jument se tasse sur les trois dernières foulées et dévie brutalement sur la gauche. La dérobade si brutale fait tomber Fujiko qui se relève aussitôt, sous le regard à la fois sévère et blasé du coach.

– C’est n’importe quoi ! Et voilà ! Un cheval en liberté dans la carrière !

Fujiko se met à courir après la jument malgré la douleur de la chute. La présence des autres chevaux dans la carrière rassure l’animal en fuite qui les rejoint. Quand sa cavalière attrape les rênes à nouveau, elle s’apprête à remonter mais le moniteur récupère la jument et grimpe prestement dessus.

– Dunkle Nacht, c’est une jument dans le sang ! C’est pas comme Lucky Me qui est très froid, n’est-ce pas Tomoyo ?

L’interpellée rougit, alors que le coach enchaîne les remarques :

– Sur les six, y’en a pas une qui m’a pris ce double correctement. Et toi, Fujiko, j’ai rien compris à ce que tu as voulu faire. Il n’existe pas deux chevaux identiques, et y’a pas un couple cheval-cavalier qui ressemble à un autre. Quand je fais le bilan pour chacune de vous, c’est personnel. Tu n’as pas à t’approprier les conseils que je donne aux autres, ils ne sont pas adaptés à ta jument.

Sur des rênes ajustées et d’une simple pression des mollets, il lance la jument allemande dans un petit galop calme, engagé et cadencé. Il exécute une courbe et à la sortie de son virage, il aborde le premier obstacle. La jument le franchit sans effort, frappe deux foulées régulières sur le sol et saute le deuxième obstacle sans hésiter, sous les yeux admiratifs des six cavalières. Il la laisse galoper un peu, puis lâche totalement les rênes en repassant au trot enlevé. Il hausse les épaules, arrête la monture en se rasseyant dans sa selle et en tendant son dos, sans toucher au mors dans la bouche, et flatte l’encolure brune avant de mettre pied à terre.

– C’est une gagnante cette jument, mais il faut agir en finesse avec elle.

Fujiko acquiesce, le feu aux joues, et remonte en selle. Le cours n’est pas terminé…

***

– Je ne sens plus mes jambes ! s’exclame Ohtani en dessellant son cheval dans le box.

– Moi non plus, mais c’était trop bien ! répond Tomoyo. Et puis aux passages suivants, on était quand même beaucoup mieux ! Hein Jo ?

Silencieuse, Jordan pose tapis et selle sur la porte du box et retire le filet. Le grand hongre alezan baisse la tête vers elle, à la recherche d’un bonbon ou d’un bout de carotte, qu’elle lui tend avec une caresse sur l’encolure.

C’est vrai, elle a été mieux sur les passages suivants, et sur la fin, elle a même reçu les compliments du coach. Mais elle ne peut s’empêcher de grincer des dents en repensant aux erreurs commises, et qui auraient pu la mener à la faute sur un terrain de concours. Des erreurs de « débutantes ». Son côté perfectionniste l’empêchant de tirer le positif de sa séance, elle rumine dans son coin. Un peu malgré elle, c’est l’heure du bilan qui se dresse, et soudain, c’est le film de sa vie qui se joue devant ses yeux fixant le vague.

Cavalière avant-même d’avoir appris à marcher, elle doit sa passion à sa mère, Haruna Carpenter, ancienne cavalière de Hunter qui a longtemps concouru sur les sols japonais et américains. C’est le jour de son mariage avec Masao Harada, un riche homme d’affaires, qu’elle a décidé de ranger sa veste et ses bottes de concours. De classe sociale équivalente, le couple a décidé d’investir dans une belle propriété à la campagne, non loin du Mont Fuji pour jouir de l’une des plus belles vues de tout le pays… et d’être à côté du Okamoto Riding Club, où Haruna a pu continuer son perfectionnement en dressage, au moins le plaisir, à défaut de reprendre la compétition. Elle est restée en selle jusqu’au bout de son unique grossesse. C’est même en paillant un box qu’elle aura perdu les eaux, devant accoucher dans l’écurie.

Jordan est donc un peu « l’enfant du club », et il ne s’est pas écoulé un jour de sa vie sans qu’elle aille voir les chevaux. Par tous les temps, dès lors qu’elle a eu son premier vélo, elle s’est rendue au centre équestre. Elle s’y est faite des amies là-bas. Certaines sont restées, d’autres parties pour diverses raisons : l’aspect financier, le désintérêt pour la compétition, de plus en plus présente à mesure que le niveau augmente, ou encore, l’intérêt croissant pour la vie en ville, les sorties entre filles, les premiers petits-copains…

Cela ne risque pas d’arriver à Jordan. Elle souhaite devenir cavalière professionnelle. Peu importe ce qu’on peut lui proposer comme autre activité, si ça empiète sur ses horaires au club, elle refuse sans la moindre hésitation, ni le moindre regret. Elle préfère même passer le peu de temps libre à rendre des services aux gérants pour bénéficier de cours supplémentaires, plutôt qu’aller au cinéma ou boire un verre.

Même les états d’urgence que le Japon a connus ces dernières années n’ont pas empêché la jeune fille de se rendre au centre équestre comme à son habitude. C’est même plutôt le contraire qui s’est produit, lorsqu’une succession de catastrophes naturelles a frappé le Japon, et que toute la côte sud-est de l’archipel de Honshû a dû encaisser un immense tsunami. Certes, le club se trouve plutôt vers le sud-ouest, mais il y a eu quelques dégâts plus ou moins conséquents sur la sécurité des chevaux, et c’est spontanément que Jordan a mis la main à la pâte, afin d’aider les gérants à redresser la structure équestre pour vite se remettre de cette catastrophe.

Bien loin de se soucier des conséquences informatiques, la jeune cavalière a donc préféré s’occuper des clôtures à remettre en état, des branches à déblayer dans les carrières, des soins aux quelques chevaux blessés – heureusement superficiellement. Et lorsque d’autres cavalières, plus âgées, peut-être moins investies, ont évoqué devant elle ces étranges mariages à trois ou quatre dont les médias étrangers parlaient, Jordan s’est contentée de leur mettre des planches et un perceuse dans les mains, pour qu’elles aident à remettre la lice de la carrière de concours en état.

L’Incontestable n’est pour elle que quelque chose de très abstrait. Le mariage ? C’est loin ça, elle a le temps d’y penser. Les ordres ? Elle passe tellement peu de temps chez elle qu’elle n’a pas souvent eu l’occasion de voir les consignes du moniteur dans le pavillon des Harada. Elle n’a donc pas vu de gros changement chez ses parents lors du bug. La seule chose qui a un peu perturbé son quotidien, c’est quand sa mère a contracté cette étrange épidémie. Heureusement prise en charge assez vite, Haruna s’est finalement remise sur pied. Masao et Jordan ont passé des examens revenus négatifs sur la maladie. Satisfaite, la jeune fille s’est donc rendue au club et a continué sa petite vie, enchaînant stages, concours et entraide avec les cavalières de son groupe.


– Eh, Jo ?

Jordan lève les yeux vers Tomoyo qui balaie son champ de vision d’un mouvement de main. Elle balbutie une excuse, un peu troublée de cette rétrospection soudaine.

– Désolée, je n’ai pas entendu ta question.

– Tu es sûre que ça va ?

Elle grimace.

– Je ne sais pas trop. J’ai fait des erreurs bêtes et ça m’énerve.

À ce moment-là, le moniteur passe dans le couloir et s’arrête devant Jordan.

– Tu viendras me voir dans le bureau quand tu auras fini ?

Elle acquiesce vivement, non sans rougir, mais le coach repart sans remarquer la réaction de l’adolescente. Elle récupère ses brosses et se met à panser consciencieusement son cheval, n’oubliant pas de scruter la zone du passage de sangle pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de blessures dues au frottement de la courroie en néoprène. Elle lui cure les sabots, puis lui remet sa couverture. L’animal, tondu pour éviter un poil trop dense qui garderait toute la transpiration, se laisse faire, habitué à ce traitement ordinaire pour un cheval de compétition. Elle lui caresse une dernière fois la tête avec un bisou sur la ganache, puis elle referme le box et range son matériel dans la sellerie.

Elle se dirige alors vers le bureau, et là, le moniteur lève le nez de son agenda.


– Tu as décidé de combien d’engagements tu allais faire pour le prochain concours ?

– Oui, répond-elle. Je pense en faire deux avec Sanga.

– D’accord. Est-ce que tu voudrais sortir aussi Relámpago ?

Jordan écarquille les yeux. Relámpago ? "LE" nouveau cheval de l'écurie, arrivé il y a trois mois, très vert dans le travail et qui n’est encore jamais sorti en concours ? Ce superbe hongre de cinq ans, importé d'Espagne et issu d'un croisement entre un étalon germanique très coté actuellement et une jument hollandaise aux origines prestigieuses ? Le cœur de la jeune fille manque un battement, et elle s'empresse de hocher vivement la tête.

– Je te le ferai monter plusieurs fois avant le concours. Je pense que ça peut le faire entre vous deux. C'est vraiment un bon cheval, très volontaire, avec beaucoup de force mais qui a une bouche très sensible. Il a besoin d'une main très douce sur le mors.

– D’accord ! acquiesce-t-elle avec une joie mal contenue.

Le jeune homme lève le regard vers elle avec un sourire entendu, et Jordan sent son cœur battre à tout rompre. Les papillons s'envolent par milliers dans son ventre et elle baisse la tête vers l'agenda pour penser à autre chose et atténuer le rose de ses pommettes.

– Je t’engagerai sur une épreuve un peu moins grande que ce que tu fais avec Sanga. Une épreuve à 1m05, ça ne te fait pas peur avec un cheval inconnu ?

– Non, répond-elle avec un sourire assuré.

Le coach acquiesce. Il apprécie le caractère fonceur et volontaire de sa cavalière. Il embraie sur un autre sujet de discussion. Toujours autour des chevaux, évidemment. Et Jordan est la fille la plus heureuse du monde à ce moment-là. Emballée, elle anime la conversation avec son punch habituel.

Là, en cet instant, elle rêverait de pouvoir suspendre le temps pour profiter au maximum de sa présence près de lui.

Caractère
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Jordan a un caractère bien trempé. Après tout, il faut au moins ça pour gérer un animal de cinq cents kilos et enchaîner un parcours d’une douzaine d’obstacles d’1m20 de haut. Forte, obstinée, têtue et sûre d’elle, cette jeune fille est douée dans sa discipline, et elle se montre aussi exigeante qu’intransigeante envers elle-même. Le genre de fille qui s’entraînera avec hargne pour donner le meilleur sur les terrains de concours, et qui peinera à accepter une défaite.

Au-delà de ce portrait peu engageant, elle s’avère pourtant être une excellente amie, qui transmet sa niaque et qui encourage beaucoup. Les autres cavalières, en particulier celles de son niveau qui concourent sous les couleurs du club, sont sa famille de cœur et quand elle passe ses journées au club, c’est du matin à la première heure au soir quand le soleil s’est couché derrière les montagnes. Elle aime les chevaux, le travail aux écuries, l’odeur du crottin, et transmettre sa passion aux plus petits en animant, de temps en temps, des sessions de « baby-poney » aux jeunes enfants de passage. Cela consiste à leur faire faire une petite promenade à Shetland autour de l’écurie. Une forme d’initiation accessible dès l’âge de quatre ans dans sa structure.

En soi, Jordan n’est pas difficile à satisfaire : pour Noël ou pour son anniversaire, un licol, une veste de concours, un tapis avec des guêtres assorties, un shooting photo avec SANGA DU LAGON, son hongre Selle Français alezan, et vous ferez d’elle la jeune fille la plus heureuse du monde. Pour le reste du temps, afin de ne pas perdre l’intérêt que vous pouvez susciter en elle, une caméra entre vos mains pour la filmer durant ses entraînements et ses parcours, et elle vous témoignera ce qui s’apparentera à un minimum de sympathie. Tout du moins, elle calculera votre existence.

Vous l’aurez compris, elle a un – très – sale caractère et il est difficile d’attirer son attention. Pour elle, rien ne compte plus que sa carrière de cavalière, ses amies, son cheval, et son coach, pour qui elle nourrit des sentiments mêlant amour, fascination et admiration. Ce dernier est d’ailleurs le seul à pouvoir lui parler durement, voire l’engueuler, sans qu’elle riposte ou se vexe. C’est bien simple, tout ce qu’il dit est parole d’évangile.

Jordan ne s’intéresse pas aux garçons en dehors de son moniteur. Pour elle, ce sont tous des lavettes qui préfèrent faire mumuse avec un ballon rond, à tirer stupidement dans des filets. Et ne lui parlez pas des citadins ! Ceux-là ne méritent même pas de croiser son regard. Plus sommairement, si vous n’êtes pas cavalier et que par mégarde elle pose ses grands yeux violets sur vous, considérez que vous avez eu de la chance.

Physique
Jordan est une jeune fille qui va sur ses 18 ans. Assez petite, elle mesure tout juste 1m62 pour à peine plus de cinquante kilos. Elle est svelte, élancée, avec une musculature très fine. Avec l’âge adulte qui se profile, elle commence à avoir un peu de formes qui apparaissent, d’où une réadaptation de son équilibre à cheval. Bien proportionnée, elle est naturellement féminine, mais elle présente plutôt ce genre de beauté naturelle et un peu rebelle, loin de la superficialité de beaucoup de jeunes filles citadines de son âge.

Issue d’un mariage entre un riche homme d’affaires japonais et une mère américano-japonaise fille d’ambassadeur, Jordan a hérité de la peau un peu ambrée et des traits typiques du peuple asiatique, avec des paupières effilées et de longs cheveux raides d’un parfait noir de jais. Toutefois, elle a hérité de la couleur des yeux de sa mère métissée, qui détonnent un peu avec les récurrents yeux noirs ou bruns que l’on rencontre chez les Asiatiques de souche pure. C’est d’ailleurs en l’honneur de son grand-père maternel qu’elle porte ce prénom. Mort en héros pour sauver sa fille, alors enceinte, durant un assaut terroriste contre l’ambassade américaine au Japon, le grand Jordan Carpenter a vu sa mémoire honorée à la naissance de cette petite-fille.

La jeune fille a un style vestimentaire assez banal : quand elle ne porte pas la tenue scolaire de son lycée, c’est en tenue d’équitation qu’on peut la croiser, avec son pantalon d’équitation, ses hautes chaussettes rayées qui le recouvrent jusque sous le genou, son polo et son blouson avec le logo du club brodé dans le dos. Quand il lui arrive de faire un peu de shopping avec ses amies, qui ne soit pas un énième tour dans le magasin de matériel équestre du coin, alors on peut voir Jordan porter des jeans slim avec des baskets compensées, des débardeurs et un perfecto. Quand il fait froid, elle rajoute simplement un pull et opte pour une doudoune courte cintrée. En somme, rien d’exceptionnel, elle possède avant tout des tenues pratiques, tout restant à la mode.
— STAFF JM —

le Sam 29 Fév - 15:12
Kaori Vanzine
Messages postés : 3237
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! o/
En école d'équitation hm ? On va bien s'entendre toi et moi Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 2078551763

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
— soosaku —

le Sam 29 Fév - 15:17
Eto Allen
Messages postés : 34
Inscrit.e le : 02/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: ♪ Don't worry, be happy ♪
Est-ce que j'ai le droit d'avouer que j'ai déjà un petit kiff sur ton perso? J'ai tellement hâte de lire l'histoire Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 3488335006

Bienvenue et bon courage ♥
— soosaku —

le Sam 29 Fév - 18:51
Mirai Odawara
Messages postés : 89
Inscrit.e le : 16/12/2019
Je veux bien venir faire du cheval avec toi Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1518348080

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche ! Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1362171446
— soosaku —

le Dim 1 Mar - 1:30
Jasmine Ninomae
Messages postés : 190
Inscrit.e le : 26/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Cet avatar de qualité Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 3998388675

Bienvenue ici et je t'aime déjà (juste parce que... les chevaux quoi T^T )
— soosaku —

le Dim 1 Mar - 10:16
Kenta J. Rhodes
Messages postés : 51
Inscrit.e le : 17/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : La magnifique Katsuki ♥
Autre: Nouveau membre à la recherche de rps/liens!
Cette phrase en signature... CHUI MORT! Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1984817200

Bienvenue à toi! Présentation très sympa, vraiment hâte de voir la suite ♥ Bon courage!
— soosaku —

le Dim 1 Mar - 12:26
Catarina Brunner
Messages postés : 58
Inscrit.e le : 29/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Cette signature, cet avatar Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 3998388675 Bienvenue parmi nous Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1362171446 bon courage pour finir ta fiche :3
— soosaku —

le Dim 1 Mar - 16:30
Jordan Masuda
Messages postés : 22
Inscrit.e le : 27/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : mariée à un bactéricide.
Autre: Je peux pas, j'ai poney.
Héhé ! Merci pour ces compliments déjà ^^ J'espère que l'histoire vous plaira ! Très portée sur l'équitation, évidemment, mais bon, à cet âge, la politique, on s'en fout un peu, surtout quand y'a poney :p J'essaie de finir ça ce soir ♥
— soosaku —

le Mer 4 Mar - 18:13
Jordan Masuda
Messages postés : 22
Inscrit.e le : 27/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : mariée à un bactéricide.
Autre: Je peux pas, j'ai poney.
Et voilà ^^ C'est terminé ! L'histoire est longue, morne, plate, et j'ai sans doute omis de mettre des éléments dedans T.T Mais les membres ici-présents qui ont déjà fait de l'équitation apprécieront au moins la partie "cours" et entendront la voix de leur propre moniteur résonner dans leurs oreilles :D

Désolée, hormis dire "poney-poney-poney", la petite Jojo n'a pas grand-chose à raconter :(
— soosaku —

le Jeu 5 Mar - 12:17
Renji Russel
Messages postés : 145
Inscrit.e le : 18/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Mon renard ❤️
Autre: Promis Ryuku je prendrais soin de Fox pour ne pas manger tes katanas, qui font peur à ta femme, dans la tronche 8D
Heyy !

Bienvenue à toi ♥ Avec Rukia en avataaaaaaar Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1984817200
Ca va plaire à Akira ça (il a Byakuya xD)

Fight pour la validation :3
— soosaku —

le Jeu 5 Mar - 12:20
Jordan Masuda
Messages postés : 22
Inscrit.e le : 27/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : mariée à un bactéricide.
Autre: Je peux pas, j'ai poney.
Héhé merci ^^ Peut-être que j'aurai l'occasion de RP avec lui, ça pourrait être drôle ! Mais il ne s'attendait peut-être pas à ce que Rukia soit prise pour le rôle d'une cavalière :p
— STAFF JM —

— STAFF JM —
le Ven 6 Mar - 10:11
Makoto Nanase
Messages postés : 5020
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue toi Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1353670443

Et bien, en voilà une fiche très sympathique ! J'ai presque eu l'impression de voir ma soeur Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 3182035657
Juste un petit point dans l'histoire, son père et elle ont pu aller à l'hôpital pour se faire dépister lors de l'épidémie, mais en soi ça ne les aurait pas empêché de tomber malades plus tard Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 2361740871 Ce n'est pas une infection ou une simple maladie, c'est un empoisonnement qui est à l'origine de ça Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 4115966937

Quoiqu'il en soit, c'est un perso très intéressant que tu nous présentes là, j'aime beaucoup son caractère et sa détermination Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 3488335006

Amuse-toi bien Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! Ld7d
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! Cn3Ckyx
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 1EPYLUw
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Jordan HARADA, une cavalière qui en veut ! YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum