Don't mess with my business. {AKIHIKO} 200803042355296862

— Just Married —

Messages postés : 15
Inscrit.e le : 15/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Akihiko Deme
You don’t sleep at night. You sit and obsess about winning no matter the cause.
Informations générales
Nom : Deme.
Prénom.s : Akihiko, ou Aki pour les intimes. Sauf qu'il est intime avec personne... Un autre débat.
Âge : 25 ans, 31 juillet 2086.
Genre : Masculin.
Origines : Japonais.
Activité : Lobbyiste au service de l'Incontestable. Ce dernier travaille surtout avec des gouvernements et entreprises à l'international.
Sexualité : Hétérosexuel.
Avatar : Illustre inconnu sur pinterest.
Règlement : -
Chemin Par quelques collègues rpgistes qui y ont déjà élu domicile.
Autre : Hâte de commencer les choses sérieuses...
I was hired to win
« - Vous n’êtes qu’un petit con arrogant. »

C’était dit presque sans humeur, sans insulte. C’était le son d’un homme qui savait avoir perdu avant même de s’engager dans la bataille. Aucun sourire moqueur ne vint fleurir ses lèvres, il avait une réputation à tenir. Mais on ne pouvait empêcher une certaine fierté d’émaner de ce corps pourtant encore si jeune, cet esprit minutieux qui était, en effet, plutôt habitué à gagner.

Il n’était question que de cela n’est-ce pas ?
Gagner. Toujours.

Ce n’était pas la première fois qu’un particulier perdait son sang-froid au point d’enfreindre la politesse requise durant ce genre d’entretien. Cette phrase, il l’avait même entendue un nombre incalculable de fois. Parfois même avant d’être pleinement rentrer dans le monde professionnel. Son seul et unique frère aîné, Tae, n’avait eu cesse de l’accabler de toutes sortes d’insultes lorsqu’ils étaient jeunes. Toutes plus ou moins en rapport avec cette esprit trop plein, trop vif pour les autres.
Une longueur d’avance... Toujours avoir un coup d’avance sur l’autre.
Alors non, Akihiko n’en était même pas faussement offensé. C’était vrai. Il était un petit con arrogant et son regard semblait l’arborer sans aucune honte.

Il n’avait même pas besoin de tourner la tête pour savoir que malgré son stoïcisme, le représentant diplomatique envoyé par son pays était impressionné. C’était le but. Impressionner, démontrer, prouver qu’il était le meilleur, qu’il était ce dont le gouvernement avait besoin aujourd’hui. Encore plus en ces temps plus troubles, où les contestations ne cessaient de grandir, où les doutes commençaient à prendre possession de la population japonaise. Le bug avait plongé le pays dans un climat de pré-guerre civile qu’il ne languissait pas de retrouver. Il pouvait à peine concevoir le vent de liberté que ressentaient ceux que l’on s’était mis à surnommer les fuyards. N’ayant jamais été sous l’emprise véritable du système, n’ayant pas encore expérimenté l’attachement à un ou une inconnu(e) pour un lien qu’il savait indéfectible, il ne pouvait que constater la débâcle qui allait arriver. Les forces qui allaient devoir être employées pour trouver ses nouveaux opposants au régime, les ramener sur le droit chemin… Cependant, même s’il ne pouvait comprendre la situation au mieux, il était capable de savoir qu’aucun résistant n’allait pouvoir lutter bien longtemps.
Et il peut d’ores et déjà assurer qu’il sera du côté des vainqueurs… Ce climat pour le moins tendu favorisait au moins son profil. C’était son métier d’influencer les grands groupes. Ils avaient besoin de lui. Au moins autant qu’il avait besoin d’eux.

« - Vous vous emportez légèrement Monsieur le…
- Ce n’est pas un gamin qui va m’apprendre à gérer mon entr…
- Par contre, c’est votre actionnaire majoritaire qui peut vous apprendre à faire faillite. »

C’était presque trop simple. Aki avait l’impression d’être retourné sur les bancs de l’université, entouré de pauvres énergumènes bercés d’illusions et de rêves. Et ce même sentiment de satisfaction, cette même étreinte de manipulation qu’il avait toujours possédée, même enfant, adolescent. Les gens n’avaient jamais été assez patients.
Un coup d’avance.

Après avoir obtenu son master en affaires publiques, il lui avait fallu quelques mois pour réellement étudier. L’école était facile pour lui. Obtenir un diplôme n’était pas vraiment apprendre quoi que ce soit sur le métier qu’il voulait exercer. C’était seulement atteindre un certain grade pour être pris en compte, voilà tout. Donc il avait appris les vraies ficelles. Les vrais tuyaux… La providence avait mis sur sa route une famille assez concernée et aisée pour mettre ses plans d’avenir à exécution.
Cela avait considérablement accéléré la procédure, cela va sans dire.

« - Mr Fitzberg, vous conviendrez tout de même d’admettre que la procédure est ridicule et considérablement dangereuse !
- Elle pourrait cependant ne pas manquer d’efficacité.
- Et vous vous basez sur ? L’avis d’un jeune homme venant d’un pays dont on ne défend pas vraiment les valeurs et qui n’a aucune espèce d’expérience dans le marketing digital ? »

Il put presque littéralement sentir l’ambassadeur posté derrière lui frémir face aux paroles peut-être un peu trop familières… Officiellement, leur nation n’avait jamais propagé quelconques opinions officielles sur le gouvernement japonais. Il trouvait cela plutôt intelligent de leur part étant donné les divers échanges commerciaux entre les deux pays. Cela n’empêchait pas les particuliers d’avoir leur propre avis sur la question, bien entendu, mais cela n’avait rien à faire dans une réunion de ce genre.
Aki avait vu de ses propres yeux les bienfaits de leur système. Il pouvait paraître réactionnaire pour une autre culture mais au vu de la situation de crise que ses ancêtres avaient connue, il ne pouvait que saluer cette institution. L’Incontestable avait certainement des défauts. Lui n’en avait pas encore subi le sort. Il ne pouvait donc qu’observer les faits de manière détachée. Cependant, ce système maintenait un ordre, qui jusque-là, avait satisfait une grande part de la population. Il se rangeait de ce côté pour le moment, spectateur d’une vie qu’il ne s’impatientait pas de vivre sans pour autant la redouter. Oh, il y passerait bien un jour. Il le savait. Mais il n’avait pas hâte.
D’autant plus pendant cette période où le doute concernant la fiabilité du système planait sur le pays tout entier, sans parler de l’épidémie… Fort heureusement, la famille de son frère comme lui-même n’avaient pas été touchés. Ou du moins, aucun symptôme ne s’était déclaré. Une chance…

Ses pensées dérivaient mais son attention restait bien fixée sur la joute verbale qui se déroulait entre les deux hommes. Un autre grand défaut de la plupart de ses opposants -opposants étant peut-être un grand mot… Disons que tout ce qui n’était pas avec lui était contre lui, n’est-ce pas ?- c’était de sous-estimer la pluridisciplinarité de son exercice professionnel. On ne voyait dans son cadre de travail que l’aspect social et relationnel alors qu’il était souvent question de calculs, de véritables notions.

C’est de la triche ! Avait un jour dit sa petite nièce de quatre ans, Kino. Elle n’avait pas tort.

« - Je me base sur des faits, Derek, sur des calculs, des preuves tangibles ! Je ne vois pas en quoi ce raisonnement est véritablement contestable. À part l’humiliation de constater que peut-être, en effet, cette idée ne vient pas de toi. »

Là venait la partie qu’il préférait presque. La perte d’égo. Il devait tenir ça de ses parents… Lorsqu’il était plus jeune, observer le couple Deme littéralement régner sur l’entreprise familiale avait appris bon nombre de leçons à leurs deux héritiers. Voir quelqu’un perdre sa propre estime n’avait pas de prix. C’était les trompettes de la victoire qui résonnaient avant l’heure…

Avant le tsunami, Akihiko avait pour ses parents un respect et une admiration inflexible. Un dévouement sans nom et une fierté inébranlable pour ce couple parti de rien qui avait réussi à monter un empire colossal dans l’immobilier japonais et même à l’international. Après, il n’a demeuré que les souvenirs… Son frère avait repris les rênes de l’entreprise mais cette dernière avait subi les griefs du séisme avec fracas. La compagnie s’en sortait difficilement, même s’il devait avouer que les efforts et l’application de Tae avaient porté plus ou moins leur fruit.

Lui était resté loin de tout ça, imperméable, concentré, comme toujours.
Comme ses parents lui avaient appris.

Avancer. Aller plus loin. Encore. Toujours.
Leitmotiv incontesté. Immortel.
Pas comme la vie, en l’occurrence.

Le silence dans la pièce s’éternisait peut-être un peu trop. Il n’allait pas tarder à mettre son point final, la cerise sur le gâteau de son plaidoyer. C’était le but même de ce genre d’intervention, ce pourquoi il s’était créé un nom en si peu de temps. Il avait fait de ses défauts des qualités, de ses vices, une arme. Et aujourd’hui, il espérait qu’il pourrait en dégoter un prix plus haut encore que l’accomplissement. Il ne fallait pas juste impressionner l’ambassadeur qui observait l’échange comme un automate invisible, il fallait le convaincre qu’il n’était pas le bon choix mais l’unique choix possible. Une solution radicale, implacable, infaillible et nécessaire.

« - Vous avez fait appel à lui pour vous aider. Votre projet de loi est dangereux et publiquement controversé.
- Ce n’est pas pour ça que je suis prêt à tout pour faire changer d’avis la commission, ces méthodes sont…
- Si vous vouliez la jouer si réglo, pourquoi avoir fait appel à Mr Deme ? »

L’intervention inattendue de l’ambassadeur était à la fois surprenante mais inquiétante. Ce dernier étant censé rester dans l’ombre… Doutait-il de lui ? Au point de vouloir lui venir à la rescousse ?
C’était inutile. Chaque électeur du projet lui était connu sur le bout des ongles. Il connaissait leur secret, parfois même leur plus noir vice… Et bien entendu leur intention de vote. Chaque information déjà utilisée ou conservée afin de les faire pencher de son côté de la balance. Il lui fallait être parfaitement au courant de tout parce que le vrai point culminant, sa seule vraie tâche, était de manipuler chaque pion pour que la chance soit en faveur de l’opinion qui l’engage. Quel que soit ce dernier.

Et c’est pour cela qu’il devait surtout convaincre l’homme posté derrière lui. Il devait montrer qu’il était capable d’influencer aux plus hautes sphères, sur des sujets allant du plus petit détail au blasphème social.
S’il voulait un jour pouvoir travailler pour le gouvernement japonais et en d’autres termes, s’il voulait défendre l’Incontestable devant des entreprises mondiales, voir différents états, il lui fallait une opération risquée mais qu’il était sûr de gagner. Ce projet de loi était tombé comme une aubaine. Que l’on fasse appel à lui n’était pas si surprenant étant donné son… Doigté reconnu pour ce genre de cas épineux. Mais il avait quand même eu de la chance.
Ou simplement un talent récompensé, cela dépend du point de vue.

L’entreprise l’avait engagé pour tirer les ficelles politiques afin que le projet soit approuvé. S’il était rejeté ou même sujet à trop de débats, l’opinion publique finirait par prendre la décision malgré eux.

« - On ne peut aucunement prédire ce qu’il va se passer. Si ce meeting tourne à la catastrophe, l’image de l’entreprise même pourrait être affectée, sans parler des actions que vous, Mr Fitzberg, vous possédez. Même en connaissant les intentions de votes en notre faveur, on ne peut pas dire si les voix seront véritablement de notre côté…
- Moi je peux vous le dire. »

On y était alors.

« - Messieurs. » Sa voix pourtant inaudible depuis plusieurs minutes avait encore toute son assurance. La même clarté que s’il avait tenu un discours inachevé depuis tout ce temps. Ce qui était probablement le cas. Son anticipation, son presque talent silencieux était le meilleur discours qu’il puisse faire. « - Je crois avoir démontré assez efficacement la réussite de ce projet. Vous pensez prendre des risques ? Vous n’en prenez aucun. Parce qu’il n’y a aucune chance pour que cela ne marche pas. Aucun scénario que je n’ai pas envisagé, aucun retournement que je n’ai pas anticipé. Tout simplement parce que c’est tout ce en quoi mon métier repose. Votre entreprise ne risque rien parce que chaque risque pris est calculé. La commission obtiendra le vote parce que chaque électeur est pratiquement déjà de mon côté. Vous avez juste à donner votre aval et toutes les personnes présentes dans cette pièce en ressortirons gagnantes. »

Parce que quoi qu’il arrive, mon plan aura toujours un coup d’avance.



Physique
PHYSIQUE - S’il existe des beautés froides, la sienne est glaciale.
Un visage anguleux, presque émacié. Comme si son squelette avait été fait pour trancher, couper dans la chair et assassiner les proies. Une bouche légèrement pulpeuse mais acerbe, à l’image de ses pensées. Tentante mais assassine. Des cheveux de jais, à l’image de son âme. Une chevelure presque droite, presque lisse et pourtant insufflée de mouvement, de vie. Parce qu’elle n’est pas tout à fait domptable, pas dressée à son paroxysme. Un nez fin, aquilin, semblable à la précision de son esprit. Un menton souligné, un peu volontaire, audacieux mais discret. Sans esclandre.

Si un regard dévoile l’âme, le sien paralyse.
Un regard vif, bien que légèrement voilé. Des yeux étirés sans exagération où subsiste la même étincelle que lorsqu’il était enfant. Des iris étranges, mélange subtil de rose et de doré, seule lubie exigée de ses parents. Pourquoi ? Il n’aura jamais su. Mais une couleur que l’on n’oublie pas. Qui lui confère un regard qui marque, qui reste. Des cils longs, peut-être trop pour un homme, et fins. Trop fins, éparses. Envoûtant regard mais trompeur, souvent injuste, souvent trop dur, trop froid.

Si le charisme charme, le sien écrase.
Un corps longiligne, sec. Une carrure relativement dessinée sur un corps tonique sans être vraiment musclé. Cela lui confère pourtant une aura intimidante, sans inspirer de la crainte mais de la méfiance. Une autorité, une assise malgré son jeune âge. Des articulations saillantes aux allures cinglantes, à l’image de sa répartie. Une corporalité désinvolte à l’opposé du contrôle dont il fait tout le temps preuve. Une démarche droite, ferme, décidée. Un mètre quatre-vingts de volonté, de détermination, d’ambition, d’avant-gardisme, d’intransigeance.
Un homme qui fascine, rebute, affole, déplait.
Un homme qui ne laisse pas indifférent.


Caractère
CARACTERE - Tu t’imagines comment quand tu seras grand ?
Ça, c’est pas une question difficile.
Je m’imagine inflexible, droit et fier. Comme papa. Comme maman.
Je m’imagine au sommet d’une pyramide sociale trop dure à grimper. Sauf peut-être si on la contourne.
Je m’imagine n’importe où, avec n’importe qui parce qu’on nait et l’on est seul, au final. Quel que soit les sentiments que l’on peut éprouver pour n’importe qui.
Je m’imagine magnanime avec la plèbe, instruit avec l’élite et toujours en avance sur tout le monde.
Je m’imagine secret et manipulateur parce que c’est ce que je suis et ce qui rend mes actions, mes prouesses, exceptionnelles et surprenantes.
Je m’imagine curieux et avide de connaissance au point de ne plus avoir d’endroit où les mettre. M’emmêler, reprendre, oublier pour mieux réapprendre et me délecter de cette nouvelle dose de savoir.
Je m’imagine avec un chat, noir, comme mon âme. Un compagnon de route, une présence fidèle mais indépendante. Présente mais pas envahissante. Subtile.
Je m’imagine froid et inaccessible, parce que les ennemis seront toujours présents. Toujours trop nombreux et qu’ils ne sauront jamais où se trouvent mes failles, où sont cachées les blessures. Peut-être même n’en aurais-je pas, parce que je ne laisserais personne m’atteindre. Jamais.
Je m’imagine studieux et organisé. Peut-être trop. Mais peut-on l’être trop ? Au point de ficeler des détails qui paraissent sans importances mais qui, comme un simple grain de riz, font pencher la balance.
Je m’imagine indifférent aux insultes, à la critique. Indifférent à l’échec, à la méprise. Indifférent aux cons aussi, accessoirement.
Je m’imagine solide face à la douleur, ne pas pleurer face à la perte. Laisser les embûches du passé et les obstacles de l’avenir couler sur moi et se perdre sur un chemin que je tracerais de mes mains, de mes pas dans l’histoire.
Je m’imagine avancer, courir, sauter des étapes. Repousser des frontières et défier la gravité. Prouver au monde que je peux encore faire mieux. Que je serais innovant, créateur, inspirant. Que la réalité n’a d’emprise que sur ceux qui laissent le monde les étreindre trop fort.
Je m’imagine assez solide pour atteindre cette forme de perfection, ma vision de mon moi idéal. Assez fort pour ne pas céder à l’envie de plier, d’abandonner, de s’enfermer et d’oublier.
Je m’imagine loin, je m’imagine peut-être trop.
Je m’imagine exactement comme je serais.



— Just Married —

Messages postés : 152
Inscrit.e le : 03/01/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Mariée par l'esprit.
Autre:
Bienvenue o/

Ton avatar est trop trop beau, j'ai si hâte de te lire !

A très vite

Izu
— Just Married —

Messages postés : 204
Inscrit.e le : 26/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Athrechou ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue à toi et bon courage pour la suite de ta fiche !

Mais je suis curieuse, c'est qui l'Incontournable ? Don't mess with my business. {AKIHIKO} 517494357 Je connais l'Incontestable, mais l'Incontournable O_O ?

Sinon, adorable le chaton. Je suis conquise T^T (par le chaton, hein !)
— Just Married —

Messages postés : 15
Inscrit.e le : 15/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Izumi Fûka : Merci beaucoup Don't mess with my business. {AKIHIKO} 2609568152
Je vais essayer d'avancer ça assez rapidement... Vu la situation, du temps, je ne vais pas en manquer alors je devrais terminer assez vite ^^

Jasmine Degurechaff : Merci beaucoup, et DIANTRE merci pour avoir vu ça ! J'avoue avoir pourtant lu tout ce qui était possible pour m'imprégner du contexte, je crois que mon erreur d’inattention n'aura pas été trop longtemps sur la toile ;)

PS : Il n'y a bien que le chaton d'adorable dans cette histoire, Aki ne l'est pas pour deux sous ! x')
— Just Married —

Messages postés : 143
Inscrit.e le : 15/01/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Miyu ♥
Autre: Parle couramment anglais et japonais. Préfère qu'on l'appelle Noah que Motoki.
Tant de bôté dans ces images, je meurs bye Don't mess with my business. {AKIHIKO} 3312792343

Bienvenue à twé ! et bonne chance pour la rédaction, je suis impatiente de voir ce qu'il nous réserve Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1518348080
— ★ —

— ★ —
Messages postés : 362
Inscrit.e le : 05/03/2019

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Chris aka Willy T. Arai
Autre: Merci pour l'avatar Hubby ♥
JE.
T'AIME.
BISOUS.

Don't mess with my business. {AKIHIKO} 3312792343
— STAFF JM —

Messages postés : 3375
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue et bon courage pour ta fiche ! o/

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Don't mess with my business. {AKIHIKO} Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
— Just Married —

Messages postés : 15
Inscrit.e le : 15/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Merci à tous pour vos messages de bienvenue et de soutien, ça fait plaisir ^^
Coeur sur vous. Don't mess with my business. {AKIHIKO} 2244379341

EDIT : Juste pour signaler que j'ai fini ma fiche... Pour ceux que ça concerne et intéresse ><' Voilà :D
— MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés : 423
Inscrit.e le : 08/03/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Paweł ♥
Autre: cause en #CC6666. Bosse chez un fleuriste. Aussi menteur que mignon. Aime le rose. Et les lapins. Et aimer, tout simplement.
Ollie is triggered by "Akihiko" hiss hiss
Bienvenue à toué Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1518348080
— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—

— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—
Messages postés : 664
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
Hellcome parmi nous Don't mess with my business. {AKIHIKO} 2432113367

Ah ce que c'est cool de voir un personnage aussi requin - et j'aime les sharky boys :weird:. En plus c'est bien écrit, bien construit, c'est intéressant à lire... Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1728200632

Il y a quelques petites fautes qui trainent, je te laisserai relire ta fichette pour les corriger, quelques exemples (c'est surtout de l'inattention) :
qui y ont déjà élus domiciles
Ce dernier travail surtout avec des gouvernements
c’était de sous-estimez
C’était les trompettes de la victoire qui résonnaient avec l’heure
L’entreprise l’avait engagée
Je m’imagine exactement comment je serais

(Après, n'hésite pas à me dire si certaines conjugaisons/choix de mots sont des partis pris hein Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1362171446)

+ Il faudrait que tu me rajoutes quelques petites lignes sur ce qu'il pense de l'Incontestable et du système en place, ainsi que sur les récents événements comme l'extinction & l'épidémie (même si ça ne l'a pas touché, il en a entendu parler et a probablement une opinion sur le sujet)

Bon courage pour les modifications Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1362171446

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Don't mess with my business. {AKIHIKO} 181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

Don't mess with my business. {AKIHIKO} 85277910
— Just Married —

Messages postés : 15
Inscrit.e le : 15/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Bonjour et merci pour tout déjà Don't mess with my business. {AKIHIKO} 3473897349

J'ai apporté les modifications et je me suis genre relue et corrigée... Je sais pas 40 fois Don't mess with my business. {AKIHIKO} 517494357 S'il persiste des erreurs, je m'en excuse. C'est soit que vraiment j'ai un problème oculaire, soit que je ne les vois véritablement pas, même en passant par un correcteur... Don't mess with my business. {AKIHIKO} 2634931042

Concernant les modifications de l'histoire, let me know si cela vous convient, je suis pas réfractaire à écrire encore Don't mess with my business. {AKIHIKO} 901032552
J'ai essayé de rester de proches du premier jet, tout en apportant les détails demandés.

Merci d'avance parce qu'il va falloir tout relire :*love*:  
— Just Married —

Messages postés : 168
Inscrit.e le : 18/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Mon Renard ❤️
Autre: Russel forever ♥
Hello !

Bienvenue et puis bah Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1518348080 bon courage pour la valid o/
Sexy Papy

Sexy Papy
Messages postés : 642
Inscrit.e le : 17/12/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Corvus ♥
Autre:
Bonjour bel homme Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1518348080
Ce métier est Don't mess with my business. {AKIHIKO} 3998388675
Bon courage pour la validation o/
— Just Married —

Messages postés : 15
Inscrit.e le : 15/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Merci beaucoup ^^
— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—

— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—
Messages postés : 664
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
hop hop c'est tout bon pour moi Don't mess with my business. {AKIHIKO} 2432113367

enjoy Don't mess with my business. {AKIHIKO} 1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Don't mess with my business. {AKIHIKO} 181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

Don't mess with my business. {AKIHIKO} 85277910
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum