Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 200803042355296862
-37%
Le deal à ne pas rater :
UGREEN Batterie Externe 20000mAH Charge Rapide (USB C & A)
18.99 € 29.99 €
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés : 41
Inscrit.e le : 05/04/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Naoki Fujitaka
Autre: Tout m'intéresse mais j'suis un peu perdu nieh/
Diego Ichijiku
"病気やけがは一時の苦しみ"

Généralités
Nom ;; Ichijiku
Prénoms ;; Diego
Âge ;; 23 ans - 31/12/2088
Genre ;; Masculin.
Origines ;; Japonais et colombien.
Activité ;; En études de commerce.
Sexualité ;; Bisexuel a minima (potentiellement pansexuel) non-assumé.
Avatar ;; Portgas D. Ace - One Piece.
Règlement ;;
Chemin ;; Vous êtes visibles un peu partout dans les partenariats des autres forums, on va pas s'mentir les gars. ~
Commentaire ;; Wah le nouveau design est hot :D
Histoire

31 décembre 2088, fin de cette belle année beaucoup trop chaude - merci le réchauffement climatique - qui avait marqué le Japon. Les grands yeux du nouveau-né s'ouvraient enfin sur le monde qui allait désormais être le sien après qu'on lui ait implanté, la puce qui allait le suivre toute sa - nous espérons - longue vie.
Deux jours plus tard, retour à la maison et première découverte de l'environnement de vie de ses parents : Maria, ambassadrice de la Colombie au Japon, qui s'était sans problème soumise aux lois du pays, mariée à Takato Ichijiku, dont l'enfant prit le nom. Le couple entièrement loyal avait obéi sans problème aux lois de l'Incontestable, se mariant dès l'arrivée de la colombienne sur les terres nippones. Celle-ci quitta son poste pour devenir femme au foyer et adoptant la nationalité japonaise. De cet union naquit leur premier enfant et un second deux ans plus tard. Une belle famille dont les garçons se disputaient de temps à autre mais où la bonne ambiance régnait. Une ambiance familiale et studieuse. Une ambiance japonaise.

Diego avait eu le droit à une éducation des plus strictes : un couvre-feu à respecter, des notes qui ne devaient surtout pas descendre en-dessous du 80/100 sous peine de sanctions, une parfaite maîtrise du langage et un profond respect pour ses aînés. Toutes ces valeurs que son père s'était chargé de lui enseigner, sans compter la plus importante de toutes : l'Incontestable est juste, l'Incontestable a raison. Tu devras suivre toutes les règles que t'imposera l'Incontestable. Élève sage et fils appliqué, le japonais avait tout fait pour rendre ses parents fiers de lui. Et ce malgré sa maladie qui lui fut diagnostiquée à ses quatorze ans, résultat de l'inquiétude de sa mère vis-à-vis des étranges tics moteurs qui l'animaient sans raison.
Des petits écarts apparurent aux alentours de sa majorité : une tenue un peu moins stricte qu'à son habitude, une envie de se lier physiquement à davantage de personnes bien que ce dernier désir demeure inassouvi. Les rencontres et les sorties étaient rares entre amis, remplacées par les jeux, les chats et les appels en vidéos. Comme si le monde virtuel devenait réel et le réel, imaginaire. Inversement des rôles.
Pas vraiment le monde dans lequel il se sentait le plus à l'aise.

Heureusement, il y avait son meilleur ami, son compagnon d'enfance, son rival au départ.
Les deux garçons s'étaient rencontrés au jardin d'enfance, d'abord rivaux dans leur parcours scolaire, avant que leurs goûts communs ne les rapprochent. Un jeu de console, la passion pour tel ou tel animal, une matière qu'ils ne comprenaient pas à deux. En plus de ça, les deux petits japonais habitaient dans le même riche quartier où se situait la maison de ses parents. C'était le seul avec qui Diego arrivait à passer un peu de temps à l'extérieur sans que ne s'étale un silence gênant et une irrépressible envie d'aller se cacher derrière un écran. Amitié que ses parents ne comprenaient pas mais ne désapprouvaient pas pour autant; juste deux enfants un peu différents. Mais tant qu'ils ne faisaient pas de remous, ce n'était pas vraiment un problème.

Ce garçon, c'était le seul à tout savoir de Diego. Y compris l'attirance qu'il se connaissait pour la gente masculine. Au départ, la gêne avait été de mise mais après quelques recherches et discussions, son ami avait été rapidement plus à l'aise en le rassurant : c'était normal, il n'était pas le seul, ce n'était pas une maladie. Cependant, avec une famille aussi conservatrice que l'était les Ichijiku, la discrétion serait de mise : passer pour un hétérosexuel était obligatoire et l'adolescent n'étant pas du genre à batifoler à droite et à gauche, l'exercice se révéla aisé.

Shukumei, 2109. La catastrophe avait provoqué des dégâts incroyables en ville, privant l'étudiant de son accès à l'université pour quelques temps et poussant sa famille et lui-même à s’exiler quelques temps chez ses grands-parents paternels, dans une zone non-touchée du Japon. Une des rares zones d'ailleurs. L'étudiant en commerce avait cependant réussi à ne pas prendre de retard sur ses cours, les suivant par le biais d'internet, tout en faisant en sorte de rassurer son petit-frère sur la situation : tout irait bien et bientôt, ils pourraient rentrer chez eux. Certes, il n'y croyait qu'à moitié mais tous les moyens étaient bons pour empêcher une crise de nerfs familiale.
L'absence de nouvelles de son meilleur ami fut le plus dur à supporter. Sans savoir s'il allait bien, s'il avait pu échapper aux inondations, Diego se trouvait désemparé et préféra s'enfoncer dans ses études afin de rester dans un milieu qu'il maîtrisait. Mais rapidement, son téléphone sonna en affichant le prénom du disparu.
Soulagement.
Tout allait bien se passer. Il en était désormais certain.

Retour à Tokyo pour la famille japonaise. L'emménagement dans une nouvelle maison avait été rapide, du fait du statut sociétal des parents des deux frères. L'épidémie était survenue mais sans conséquence sur eux. Sans conséquence non plus sur son meilleur ami dont les nouvelles se faisaient de plus en plus rare. Inquiétant éloignement, le métisse préférait amplement nier qu'il puisse y avoir une faille dans leur amitié que de l'accepter.
Jusqu'à la proposition de sortie. C'était rare, ça n'arrivait pour ainsi dire, jamais. Plus depuis quelques années. Autant dire que l'étudiant avait immédiatement sauté sur l'occasion, bien trop heureux de revoir son meilleur ami pour laisser passer ça.
Quelques pas à l'extérieur, une atmosphère un peu lourde entre eux, l'absence de passant dans cette ruelle qu'il n'empruntait habituellement jamais. L'information qui tombe et la demande de son ancien rival de le rejoindre, de le suivre ailleurs, hors de cette politique dictatoriale qu'était celle de l'Incontestable. Rejoindre les Incontrôlables.
C'était risqué non ? C'était dangereux.
Ses parents étaient heureux avec ce système, comme un bon nombre de couples alors pourquoi voudrait-il renverser l'ordinateur ? Pour la liberté.
Tout était embrouillé dans la tête de Diego lorsqu'il rentra chez lui. Cette décision semblait être la plus importante qu'il pouvait prendre au cours de sa vie. Difficile, trop difficile pour l'indécis qu'il était, manquant de courage pour ce genre de chose. Ce fut un sommeil lourd qui l'emporta loin de ses préoccupations ce soir là. Et le grand sourire de sa mère lui tendant une enveloppe rose qui le réveilla.

"Toutes nos félicitations Diego Ichijiku, vous voilà l'heureux époux de Naoki Fujitaka. Nous vous prions de bien vouloir le rejoindre dans les plus courts délais au xx rue xxxx, 〒150-0002 Tokyo."

La suite de la lettre, il ne s'en souvient qu'à peine.


Caractère

- Votre fils est atteint du syndrome de Gilles de la Tourette ainsi que d'un trouble du déficit de l'attention et de l'hyperactivité. Ces deux troubles vont parfois ensemble. Dans votre cas, ce n'est pas génétique ne vous inquiétez pas et c'est très bien que vous ayez consulté assez tôt pour que nous puissions le prendre en charge.

Quatorze ans, suivi par deux psychologues, l'un pour sa psychothérapie, l'autre pour ses difficultés de concentration, on ne pouvait pas vraiment dire que Diego partait bien dans la vie.
Mais étrangement, au lieu d'abattre le petit garçon qui vit d'un coup tomber tous ces mots compliqués sur sa figure, il se mit à se renseigner au maximum de lui-même, sans forcément passer par les spécialistes dont il était la charge. En grandissant, le métisse avait refusé de céder au défaitisme : au contraire, il se montrait plus vivant que jamais, plus sage, plus joyeux. Sa joie de vivre à toutes épreuves était soutenue par un humour et une capacité à s'émerveiller de tout et de rien qui le rendait lumineux parmi ses discrets camarades japonais. Si au départ, son comportement curieux de tout et discret quand à sa maladie avait inquiété sa famille qui avait pensé à du déni, ils se rendirent rapidement compte que leur aîné avait tout simplement décidé de composer avec ce que les autres nommaient "différence". Pour lui, hors de question de laisser quelque chose "d'anormal" le catégoriser. Aussi, il n'en parle que très rarement, ses tics moteurs étant seulement perçus comme des TOCS auprès des rares personnes qu'il fréquentait. A l'intérieur de l'enceinte de l'établissement, afin de prévenir ces comportements et de favoriser son intégration sociale, il avait été apporté à l'ensemble de la classe une information sur la maladie, en insistant sur le fait que les tics soient un symptôme et non-contagieux. Après ce n'était pas comme si la sociabilité de ce monde pesait sur lui. En grandissant et avec l'absence de stress dans la vie stable du jeune homme, sa maladie s'est grandement améliorée.

Le japonais peut se montrer courageux et impulsif lorsqu'il s'agit de réagir à quelque chose d'extérieur à lui. Mais paradoxalement, il devient particulièrement indécis, à la limite du peureux quand quelque chose le concerne. Prendre des décisions pour lui-même ? Dans sa vie intime ? Non merci ! Ses études avaient déjà été suffisamment difficiles à choisir. Au final, il n'avait fait que suivre l'avis de ses parents sur la vie aisée qu'il pourrait mener s'il obtenait son diplôme. Le travail, toujours le travail. La vie japonaise quoi.
De plus, on peut noter le côté aventurier de Diego, caractéristique que l'on retrouve principalement du côté de sa famille maternelle. La fierté, l'amour-propre voire l'ego, il l'a pris de son père. L'acharnement au travail et la recherche de la perfection également. L’exubérance, l'envie de protéger autrui et de faire plaisir lui provenait davantage du côté féminin de la famille. Diego a beaucoup d'affection à revendre et n'hésitera pas à le montrer. Parfois boudeur, il peut agir comme un véritable enfant mais se reprendre très vite, lunatique à souhait.

Tout ça est bien lumineux.
Bien sûr qu'il a des moments sombres, comme tout le monde. Parfois, après une mauvaise journée, un tic trop fort que l'on aurait remarqué, ou quoique ce soit qui lui fasse baisser les oreilles de chiot qu'il s'imaginait parfois avoir, le métisse s'enfermait pour cuver sa tristesse à grand renfort de larmes. Dans ces cas là, mieux vaut le laisser tranquille. Après tout, un homme ne pleure pas, il n'avait pas envie qu'on le découvre dans un état qu'il qualifiait - seulement envers lui-même - de pitoyable.
Malgré sa capacité à converser de tout avec tout le monde - ce qui en général fait plutôt fuir les autres, les japonais n'étant clairement plus à l'aise avec autrui depuis longtemps -, Diego peut devenir une véritable tombe lorsque quelque chose lui déplaît, particulièrement lorsqu'il est en colère. C'est toujours une colère froid, étrangement; même si l'étudiant est d'un naturel taquin à caractère chaleureux, il n'en est pas de même pour ses émotions les plus négatives. Curieusement, on peut noter que le brun parle plutôt rarement de lui-même. Absence d'estime de soi ou juste désir de garder son intimité le plus possible ? Bonne question.

Concernant l'ambivalence de son orientation sexuelle, Diego a appris à composer avec au cours de ses années de vie, gardant sous silence le côté homosexuel qui dérangerait ses parents conservateurs. Les problèmes, ce n'était pas ce qu'il cherchait : Diego préférait les éviter par n'importe quel moyen, quitte à mentir ou baisser la tête en s'excusant. Alors s'il commence à se défendre, vous pouvez être certain qu'il y a quelque chose d'autre derrière.


Physique

Diego n'est pas le genre à s'attarder des heures devant son miroir. Il préfère largement la spontanéité de son habillage - souvent provoquée par un retard excessif - plutôt qu'une profonde réflexion de plusieurs heures sur l'assemblage de couleurs. Ce jean bleu ira-t-il bien avec son tee-shirt noir et sa chemise ouverte par-dessus ? Les teintes ne risquent-elles pas de jurer ou au contraire, créeront-elles un somptueux mélange parfaitement original qui le distinguera du commun des mortels ? Trop de questions dont le jeune ne s'embarrasse pas. Se distinguer, ce n'est pas vraiment ce qu'il cherche. D'abord, Diego essaye de faire en sorte de pouvoir s'habiller comme il l'entend sans recevoir à chaque passage, un regard noir de la part de ses parents, un poil trop strict pour lui - un poil dans son langage, c'est un bon euphémisme -. A contrario, Diego a développé une sorte de fascination pour les accessoires tel que les bijoux, ou autres bonnets et casquettes dont il fait la collection. C'est un peu son petit passe-temps à lui, ayant la manie de regarder en premier si son interlocuteur porte ou non, le même genre de fantaisie.

Le métisse n'est pas spécialement grand, s'étant adapté à la perfection avec la hauteur moyenne des japonais : un petit mètre soixante-quinze, un peu plus avec les semelles de ses chaussures parfois mais rien de vraiment flagrant. C'est certainement l'un des seuls traits japonais qu'il ait retenu de son paternel, si on inclut dans l'équation la profondeur abyssale de ses billes d'encre. Autrement, l'étudiant est le portrait craché de la famille du côté de sa mère : une carrure d'athlète entretenue par les sports qu'il pratique ainsi que par des séances de musculation régulières, Diego a hérité de la peau gorgée du soleil d'Espagne de sa génitrice, accompagnée de sa tignasse foncée et ondulée qui lui donne un petit côté exotique bien entretenu.

A ce portrait déjà suffisamment complet de son point de vue, on peut ajouter une absence de tatouage mais quelques piercings bien placés aux oreilles et sur la langue - caché celui-ci, si ses parents le remarquaient, il aurait le droit à une crise ! - ainsi que de fines cicatrices au niveau de ses avants-bras et de ses genoux. La vie n'a pas toujours été tendre avec Diego, qui n'a pas toujours su la gérer correctement. Sans compter le nombre de chutes que le casse-cou a subi : le désavantage de la peau mate, c'est qu'elle marque bien et surtout, à vie.

— MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés : 433
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Lullaby ♥
Autre:
Modération de fiche
Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction
Bienvenue par ici ! :weird: Un grand merci de la part de tout le staff pour le design. Il n’y a pas que lui qui est hot zieute Portgas.
Attention, si monsieur est né en décembre 2089, il a actuellement 22 ans (nous sommes fin 2111, début 2112). Je te laisse corriger l’âge ou la date de naissance à ton gré.
C’est une fiche très agréable, qui se lit toute seule. Quelques erreurs, notamment au niveau de l’utilisation du participe passé, mais rien dont une bonne relecture ne puisse venir à bout. Juste ça à corriger et quelques détails à ajouter, puis on sera tout bon. Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 1362171446

Histoire

La puce est implantée sous anesthésie générale (heureusement Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 128457956) donc bébé n’a pas pu protester au moment de l’intervention.

Attention, les ambassadeurs n’ont pas l’obligation de se soumettre aux lois du pays. En fait, si elle prend la puce, elle ne sera plus colombienne et par extension, plus ambassadrice.

des notes qui ne devaient surtout pas descendre en-dessous du 15/20 > Au Japon, la notation se fait sur 100.

Il n’y a aucune mention de sa maladie dans l’histoire. Ce serait bien d’expliquer comment elle se déclare, comment il a été diagnostiqué, l’impact qu’elle a pu avoir sur ses relations, le regard des gens, etc.

Petite précision par rapport aux Incontrôlables : suite aux derniers événements, le mouvement a été déclaré illégal, tolérance zéro pour les partisans. Les rejoindre, c’est s’exposer à de très lourdes sanctions si on est attrapé et même en parler c’est risqué.

Je te liste les quelques fautes ici :
avait obéit
naquis leur premier enfant
la plus importante de toute
innassouvit > « inassouvi »
Y comprit
un bon nombre de couple

Caractère

Donner des antipsychotiques à un gamin de 14 ans, ça me paraît pas mal violent. Notamment vu tous les effets secondaires d’un tel traitement. Par ailleurs, je ne crois pas que ce médicament entre dans la posologie du traitement de la Tourette. Est-ce que tu peux me dire comment et sur quelles références tu as basé ce traitement ?
D’ailleurs, les psychologues ne sont pas habilités à donner des traitements à leurs patients. J’imagine qu’il est aussi suivi par un psychiatre du coup ?

suivit > ici, il s’agit d’un participe passé.
Sa joie de vivre à toutes épreuves était soutenu
son comportement curieux de tout et discret quand à sa maladie avaient inquiété > ici, le sujet est « son comportement », donc conjugaison à la 3è personne du singulier.
Ses études avaient déjà été suffisamment difficile
il l'a prit
Diego a apprit
quit à mentir

Physique

Mais c’est qu’il a l’air très bel homme. :weird:

souvent provoqué par un retard > si tu parles de la spontanéité il est nécessaire d’accorder le verbe.
Diego a développer
ou autre bonnet et casquette > tout au pluriel ici.
s'étend adapté > « s’étend » vient du verbe « s’étendre », du coup ça n’a pas grand sens dans cette phrase, je pense que tu as confondu avec le verbe « être », petit erreur d’inattention aha.
si on inclue > attention, on utilise le « e » comme terminaison au subjectif. Au présent, c’est toujours ce bon vieux « t » des familles.
entraînement musculaire > on parle de « douleurs musculaires » ou de « fatigue musculaire » mais ici on favorisa le terme « musculation ».
tignasse foncé et ondulée
le nombre de chute
a subit

Conclusion
J’ai beaucoup aimé découvrir Diego, il a une résilience remarquable. Bonus, tu as très bien intégré les événements du contexte, et ça c’est nice.

Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Modération : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 6pl1
Merci à mon époux, le plus beau. ♥

Je ne t'oublie pas bb :

— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 1948
Inscrit.e le : 24/01/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Seyfried Bellandi
Autre:
Bienvenue par ici, officiellement cette fois ! Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 1266160259

Content de voir que FA a fini ses caprices, courage pour la validation et à soon sur le forum. Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 2343467211

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


So if you want to push, I'm a shove || If you want to spar we can do it no gloves || And if you're gonna run at me you better do it hard || 'Cause I fear no fall, no brawl, no scars
I'm two pounds shy of a bomb || I'm one shade short of alarm || I'm too past wrath that I'm calm || Got two last laughs in my palms

And all around the sirens play
Don't get in my way
◀◀    ❚❚  ▶▶



Yzma, spirit animal:
— Just Married —

Messages postés : 41
Inscrit.e le : 05/04/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Naoki Fujitaka
Autre: Tout m'intéresse mais j'suis un peu perdu nieh/
Holà alors, penchons sur cette correction (hot, oh oui B) )

L'âge : je l'ai laissé à 23 ans donc j'ai changé la date de naissance !

La puce : " Les grands yeux du nouveau-né s'ouvraient enfin sur le monde qui allait désormais être le sien après qu'on lui ait implanté, la puce qui allait le suivre toute sa - nous espérons - longue vie. "

Les notes : "80/100" (well, shame).

Les intolérables : j'ai bien noté ce point, c'est bien pour ça que Diego a autant hésité avant d'utiliser son mariage un peu comme une "fuite" pour ne pas avoir à choisir entre rester en vie (concrètement/pan) et décevoir son meilleur ami.

Pour la maladie : "Et ce malgré sa maladie qui lui fut diagnostiqué à ses quatorze ans, résultat de l'inquiétude de sa mère vis-à-vis des étranges tics moteurs qui l'animaient sans raison." alors j'ai rajouté ça dans l'histoire mais j'ai préféré évité de m'étaler étant donné que j'en avais déjà pas mal parlé dans le caractère en précisant bien qu'il n'en parlait que très rarement.
Je vais en profiter pour la remarque du bas aussi : dans l'adolescence les tics peuvent énormément fluctuer en moins d'une année, qu'ils soient verbaux ou moteurs (dans le cas de Diego, ils restent exclusivement moteurs). Il a été immédiatement placé sous antipsychotiques, ça a donc énormément limités la visibilité même du trouble (pour moi, à part ses professeurs, personne n'a vraiment été au courant. Déjà, ses parents ne sont pas du genre à exposer le fait que leur fils ait des "problèmes" alors qu'ils sont un peu censés être une famille parfaite et ensuite étant donné que les gens se fréquentent de moins en moins, Diego ne passe pas tant de temps que ça avec ses camarades. A mon sens, pas assez pour qu'ils soient assez attentifs pour le remarquer alors qu'ils sont masqués par les traitements). Ce sont des médicaments qui sont donnés à petites doses, qui réduisent de plus en plus avec la régression des tics. Les effets secondaires sont plutôt rares pour les médicaments qu'il prend (si tu veux les noms, je te les donne : Rispéridone, Halopéridol, Olanzapine) et lorsqu'il y en a, il y a des techniques qui permettent de réduire les effets indésirables comme utiliser des doses plus basses pendant la journée et des doses plus élevées au coucher.
Diego a très bien suivi autant le traitement que les thérapies : ça a également beaucoup aidé dans le traitement de son déficit de l'attention/hyperactivité, c'est pour ça qu'à 23 ans il arrive à composer avec tout en même temps sans problème.

Pour les références sur lesquelles je me suis basée c'est très simple : mes cours de psychologie de l'enfant et de neuropsychologie déjà ainsi que le DSM-5 (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, 5ème édition) et le manuel MSD traitant des troubles neurologiques chez l'enfant.
Par contre concernant le psychiatre, tu as tout à fait raison, je l'ai rajouté "ainsi que d'un psychiatre pour son traitement médicamenteux" juste ici.

Pour les fautes : alors je tiens à m'excuser vraiment fort parce qu'il y avait beaucoup plus de fautes que ce que je pensais, j'aurais vraiment dû repasser dessus. Mais tu as raison, les participes passés sont mes gros points faibles. Merci en tout cas pour le temps que tu as pris à me corriger et encore désolé pour tes yeux./

Et tant mieux s'il t'a plus, c'est très satisfaisant de l'entendre !

Merci aussi Carmine et ouais, FA a décidé d'arrêter de me blacklister/.
— MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés : 433
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Lullaby ♥
Autre:
Modération de fiche
Merci  beaucoup pour les corrections apportées. ♥
Introduction

Nickel pour la date, ne pas oublier de modifier 31 décembre 2089 en début d’histoire. o/
Histoire

Attention au métier de la maman. 😉 Être ambassadeur au Japon ne signifie pas devenir japonais. Elle peut sans souci choisir de prendre la nationalité japonaise mais elle ne sera plus ambassadrice. Je te laisse arranger ça à ta sauce !

Par rapport à sa maladie :

Rispéridone et Halopéridol sont utilisés pour les troubles modérés à sévères, et jamais directement. La grande majorité des médecins vont favoriser un premier traitement beaucoup moins lourd avant de passer à aussi hard.

De ce que je lis, Diego a l’air de souffrir d’une forme modérée à légère (mais je peux me tromper Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 128457956) donc c’est un peu de l’overkill ce genre de combo.

L’Olanzapine est d’ailleurs utilisée pour soigner les troubles bipolaires, les épisodes maniaques et la schizophrénie en règle générale. C’est d’ailleurs une molécule qui est fortement déconseillée au moins de 18 ans, si je ne m’abuse ? Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 517494357 Pourquoi la rajouter ?

Si tu tiens à partir sur les neuroleptiques, il faut savoir que les effets secondaires sont très fréquents. Ce sont des médicaments qui assomment, réduisent la concentration (il a déjà un déficit de la concentration et de l’attention), la mémoire, peuvent te faire prendre du poids, induisent un risque d’état dépressif, etc. > il y aura forcément une retombée pour un traitement aussi lourd. Surtout sur un adolescent de 14 ans.
C’est un sacré cocktail que tu lui donnes là, je ne mets pas en doute tes références mais vu comme tu le présentes, on dirait qu’il n’y a aucune conséquence à un tel traitement. Ce serait bien d’étoffer cette partie. 😉

Deux petites fautes :
lui fut diagnostiqué > ici, le sujet est « sa maladie »
tous les moyens étaient bon
Caractère

Juste le point de la maladie à revoir plus haut et ce sera bon pour moi. Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 1362171446
Physique

Validé ! Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 1362171446

Conclusion

Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)
Modération : 2/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 6pl1
Merci à mon époux, le plus beau. ♥

Je ne t'oublie pas bb :

— Just Married —

Messages postés : 41
Inscrit.e le : 05/04/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Naoki Fujitaka
Autre: Tout m'intéresse mais j'suis un peu perdu nieh/
Pour la date : "31 décembre 2088".

Pour la mère : "Celle-ci quitta son poste pour devenir femme au foyer et adoptant la nationalité japonaise. "

Pour la maladie : "Quatorze ans, suivi par deux psychologues, l'un pour sa psychothérapie, l'autre pour ses difficultés de concentration", "A l'intérieur de l'enceinte de l'établissement, afin de prévenir ces comportements et de favoriser son intégration sociale, il avait été apporté à l'ensemble de la classe une information sur la maladie, en insistant sur le fait que les tics soient un symptôme et non-contagieux [...] En grandissant et avec l'absence de stress dans la vie stable du jeune homme, sa maladie s'est grandement améliorée."
J'ai allégé le trouble, comme ça on évite le traitement médicamenteux.

Merci de ton temps.
— MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés : 433
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Lullaby ♥
Autre:
C'est tout bon pour moi ! Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 1362171446
Je te souhaite donc officiellement la bienvenue parmi nous, amuse-toi bien sur le fofo'.

Pré-validation par Alekseï
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 6pl1
Merci à mon époux, le plus beau. ♥

Je ne t'oublie pas bb :

— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 5579
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku Ld7d
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku Cn3Ckyx
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 1EPYLUw
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Feel like a little different ╳ Diego Ichijiku YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum