« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 200803042355296862

— Just Married —

Messages postés : 69
Inscrit.e le : 21/05/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : mon bambi puant ♥
Autre: Merci Jun pour ce kit ultra-beau ♥
Hinata Isao
"Ne cherches pas, tu es tombé sur un os avec moi."

Généralités
Nom ;; Isao ( 勲 traduction : mérite )
Prénoms ;; Hinata (日 向 traduction : face au soleil )
Surnoms ;; Taka ( 高  traduction : faucon )
Âge ;; 21 ans et né le 21 Novembre 2090
Genre ;; Homme
Origines ;; 75% Japonais 25% Allemand
Activité ;; Étudiant à l'université pour préparer un BEES. Travaille à temps partiel à Burger King Lidabashi ( quartier Chiyoda )
Sexualité ;; Bisexuel
Avatar ;; Takao Kazunari - Kuroko no basket
Règlement ;;
Chemin ;; It's meeeee, Maaaaaaaaarie !
Commentaire ;; Objectif : être validé dès la première analyse « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3182035657
Histoire
L'Incontestable aime bien son grain de sel dans la vie des gens. Mais selon la majorité de la population, d'après toute cette pub envahissante, le système marche tant mieux alors. Comme tout Japonais, j'ai baigné dans cette atmosphère tout comme mes parents. Jao et Miwa ont été mariés par ce logiciel, ils ne se connaissaient pas avant la fameuse réception fatidique. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce mariage a été rentabilisé sur plusieurs générations avec la naissance de toute ma tribu.

Je suis le premier à voir le jour, l'aîné, le brouillon comme aime bien me taquiner mon père. L'aîné est une place de choix, il doit montrer l'exemple pour les plus jeunes. On attend beaucoup de lui et doit veiller sur le reste de la marmaille... BLA BLA BLA ! Pour le dernier point, je veux bien signer, mais le reste c'est que du bullshit. Je n'ai pas la prétention d'être un grand frère exemplaire et votre avis, vous pouvez vous le garder.

Moi Hinata Isao, j'ouvre la marche. Ma mère me répète souvent que j'ai les mêmes yeux que mon père et mon grand-père Jörgen. Yoko me suit à 1 an près, puis c'est le tour des jumelles : Yuki et Yuna. Elles ont 3 ans de moins que moi, elles braillent si fort... C'est agaçant. Après, c'est l'avis d'un petit garçon que vous avez, mais pour des parents amoureux, avoir une ribambelle d'enfants est le plus beau cadeau. Hey maman, s'il te reste un ovule qui traîne, tu ne pourrais pas me faire un petit frère ? Parce que j'ai peur de m'ennuyer avec une armée de pisseuses derrière moi. Je plaisante, j'aime mes petites sœurs plus que tout, mais le petit garçon que je suis aurait aimé pouvoir s'occuper d'un garçon plus jeune que moi. Je ne vais pas jouer à la poupée et à la dînette toute ma vie quand même non? Alors s'il vous plaît pensez un peu à moi, je me sens un peu seul à être le seul mec. Quoi que non, ne faites plus d'enfants ou sinon la société Pampers va croire que vous faites une opération sponsorisée à leur insu.

Nous avons grandi à Wakkanai, c'est une ville assez petite tout au nord du Japon. Les hivers sont très froids et les étés chauds, mais la température globale est plutôt fraîche. J'aime ce coin, reculé de tout, paumé entre deux cailloux. ''When the winter will coming'', c'est une phrase que mon père répète souvent quand l'hiver va arriver. Pour nous ça sonne l'arrivée des fêtes, des séances de jeu dans la neige, de précieux moments au coin du feu avec un chocolat chaud en guise d'artefact. J'ai tellement aimé cette époque... Je ne compte plus les fois où j'ai ri de bon cœur quand je vise en plein dans le mille le visage d'une de mes sœurs avec une boule-de-neige. Je ne compte plus les fois où on aide tous maman pour faire des cookies qu'on dévore avec un verre de lait. Je ne compte plus les fois où on a fait de la luge dehors avec notre père pendant que maman préférait s'occuper avec une activité plus tranquille. C'était le bon temps.

J'ai eu 8 ans quand maman a donné naissance à un nouveau bébé. La grossesse a posé pas mal de soucis. Maman a été très féconde ces dernières années et son corps n'a malheureusement pas tenu. Elle nous a quittés en nous laissant le soin de voir grandir la petite dernière : Moka. Oui, encore une fille. Bon bah, je resterais le seul mec dans cette génération... Elle attendait à nouveau des jumelles, mais elle est la seule à avoir tenu le coup. Je dois aussi veiller sur elle, hein papa ? La mort de maman nous a beaucoup affectés. Du jour au lendemain, la vie nous a privés de ses sourires et son amour. Naturellement, j'ai commencé à être plus proche de mes sœurs, bien que je l'étais déjà bien assez. Papa me répète qu'à présent, elles auront besoin de moi plus que jamais. Mon rôle de protecteur est plus que nécessaire vu que maman n'est plus là. On aurait pu rejeter la faute sur la petite dernière, mais ça n'a pas été le cas. La pauvre Moka ne connaîtra jamais sa mère, c'est la pire des sensations. Nous, on a eu cette chance dans les premières années de notre vie, on va essayer de lui transmettre sa joie de vivre, sa mémoire.

Je n'ose même pas imaginer la douleur qu'a ressenti papa, lui qui aimait maman si fort. Il essayait d'être fort, mais même un enfant pouvait voir de la tristesse au fond de ses yeux. Mais comment un enfant pouvait-il consoler un adulte à part avec des câlins ? Papa a sans doute voulu changer d'air, pour nous, mais aussi pour lui. Nous avons quitté Wakkanai pour s'installer à Tokyo. Papa travaille comme pécheur et un de ses vieux amis tient une poissonnerie. Donc c'était une opportunité intéressante pour lui. C'est un bon prétexte pour retourner vivre auprès de sa famille, c'est papy qui sera content tiens. Enfin, dans d'autres circonstances peut-être.

Tokyo est une ville très différente de notre ville natale, très vivante, trop peuplée. La vie défile à toute vitesse, je vais avoir du mal à me repérer. T'es sûr que tu veux rester là papa ? Bon... Le soutien de ses amis et de la famille sur Tokyo semble lui faire du bien, ainsi qu'à mes sœurs alors ça me va. C'est aussi l'occasion de passer du temps avec papy.

Il est génial ce vieux, je l'adore. Il s'occupe pas mal de nous pour permettre à mon père de souffler un peu. Je ne vais pas dire qu'il remplace maman ou papa mais sa présence paternelle est appréciable. C'est un peu notre guide dans ce nouveau monde. Il est calme et drôle à la fois, nos gamineries finissent souvent par l'agacer et je ne compte plus les fois où il nous a mis au coin... Surtout moi et Yoko. J'aime passer du temps avec lui, même si parfois ce n'est que pour l'aider dans son potager ou pour l'accompagner faire une course. Un jour, je suis tombé sur un ballon usé dans son grenier. Il me l'a offert en me disant qu'il jouait au basket quand il était jeune :

« Mais le vieux... Pourquoi t'as arrêté de jouer ? »
- Comme tu l'as si bien souligné, je suis trop vieux pour jouer. Mais toi tu es jeune et plein de vie alors vas te défouler avec ce ballon au lieu de tes camarades de classes ...
« Ha, papa te l'a dit .... »
- Bien sûr et arrête de m’appeler le vieux ou sinon tu ne feras pas de tour dans mon pousse-pousse.
« Meh heu … »

Son pousse-pousse qui est à mes yeux d’enfant le véhicule le plus swag au monde. C’est un vélo avec une petite remorque derrière, Papy s’en sert beaucoup pour faire les courses ou pour transporter un petit garnement comme moi. Je n’étais pas bien lourd à cette époque et papy avait encore la forme. Je me vois tellement déposer mes sœurs à l’école avec, je m’en fiche si je me tape l’affiche… Je l’améliorerais un peu pour qu’il soit encore plus stylé. Un pousse-pousse avec des flammes sur la remorque… Ça peut être bien tiens !

J'ai grandi en développant un caractère bien trempé. Maman avait ce petit quelque chose qui me canalisait. J'avais du mal à m’intégrer dans ma nouvelle école et récurrentes étaient les punitions sans compter les bagarres aux motifs futiles. Papa était souvent dépassé. Heureusement, mes sœurs lui posaient moins de problèmes, est-ce parce que ma présence les apaise? Non, elles savent être sage, chose qui est difficile pour moi.

Néanmoins elles ne peuvent pas me reprocher de ne pas être présent pour elles, à tout moment, à toute heure de la journée. Yoko peut parfois se montrer agressive avec les autres mais elle m'a toujours eu derrière elle pour jouer les boucliers. Les jumelles ont décidé que je devenais leur modèle pour tester des produits de beauté, des masques ou ce genre de choses réservées aux filles. J'ai fini par être habitué à force de servir de cobaye et mon côté « coquet » doit sans doute venir de là. Enfin, j'ai moins de problèmes de peau grâce à elles.

Quant à Moka, j’essaye d'aider papa pour l'élever. J'ai eu du mal à changer ses premières couches, une vraie bombe atomique ce truc... mais à force, j'ai eu le coup de main, merci le masque à gaz de papy pour se protéger des odeurs nauséabondes. Quand elle faisait ses nuits, je me rappelle avoir demandé à mon père si je pouvais le relayer pour qu'il puisse se reposer. Je ne veillais pas Moka toute les nuits, papa refusait catégoriquement car j’avais moi aussi besoin de dormir et que c’était à lui de le faire. Néanmoins le soulager de temps en temps la veille d’une traversée. Lorsqu’il était absent pour une durée déterminée, il pouvait compter sur papy ou un de ses amis : Tybalt. Il paraît qu’un jour, je me suis endormi comme une grosse merde en gardant le bébé dans mes bras. Je garde un exemplaire de cette photo dans mes affaires, rangée avec toutes celles que j’ai prises avec mes sœurs et mes parents. Et quand elle a pu aller à l'école, c'est souvent moi qui venait la chercher. J’essaye de faire de mon mieux, après tout je l'ai promis.

J’ai fait la connaissance de ce Tybalt et de sa femme Inoue quand nous sommes arrivés à Tokyo. Ce sont des amis de mon papa et il les sollicitait régulièrement pour s’occuper de nous en son absence. Je lui ai trouvé un surnom tout trouvé : Croustybalt (tyty-chan ça marche aussi...). Il n’a pas l’air d’apprécier ce sobriquet, pourtant ça lui va bien ! Ils sont sympas et dégagent cette même aura que papa et maman quand ils étaient encore réunis. Je ne l’ai peut-être pas beaucoup montré mais je les apprécie aussi beaucoup, surtout Inoue qui me rappelait énormément ma défunte mère. Pas physiquement car elles sont très différentes, mais au niveau caractère. Elles ont cette douceur, cette caractéristique propre aux femmes, aux futurs mères. Je crois que d’une manière ou d’une autre, je l’ai identifié comme figure maternelle. Inutile de vous dire que lorsqu'elle est morte en couche, j’ai revu la mort de la mienne, toujours aussi douloureuse. Suite à la mort d’Inoue, mon père s’est montré présent pour son ami, tout comme lui il l’a été lorsqu’il était en proie au chagrin. J’aimerais bien que le destin cesse de me soutirer les personnes qui me sont chères… Qui sera la prochaine victime ?

Mes années de collège se sont déroulées presque sans accrocs. Les heures de colle allaient de bon train et mon côté mauvais garçon ressortait souvent. Malgré ça, j’ai commencé à montrer un intérêt certain pour le sport et le travail et mes notes étaient toujours excellentes, contrastant avec mon caractère de cochon. Ces deux facteurs m’ont rendu un peu plus populaire auprès des gens, notamment auprès des jeunes filles qui me voient comme un bad boy, elles doivent aimer ce genre de garçon. Bien qu’à cette époque, je n’étais pas trop porté sur la chose, les amourettes allaient de bon train. Je ne cherchais pas plus que ça à me trouver une copine, les filles venaient le plus souvent faire le premier pas parfois même en groupe si je les intimidais trop. Les garçons ? Ha, je ne saurais pas dire si j’ai fait mouche dans le cœur de certains, je les trouvais trop inaccessibles. Mais l’idée d’être le petit-ami d’un garçon ne m’a jamais dérangé. Parfois, je me suis surpris à me demander ce que ça faisait de sortir avec un garçon, ça doit être bien plus difficile de gagner le cœur de l’un d’eux non?

Et sinon niveau sport, je me débrouillais bien. J'ai intégré le club de basket de mon école, je me sentais mieux dans ma peau, plus épanoui. Mon équipe affrontait parfois celle des autres établissements dans des compétitions non-officielles. J’ai conservé les médailles que j’ai remportées à cette période, c’est à ce moment-là que j’ai eu envie de percer dans le basket. Ces récompenses n’avaient pas de réelle valeur, mais à mes yeux c’est un trésor inestimable. Je me voyais déjà participer à de grandes compétitions internationales, de briller dans ce milieu. Quand je deviendrai un grand joueur, je placerai mes trophées dans une vitrine à côté de ces médailles.

Les choses ont commencé à se gâter quand je suis entré au lycée. Alors que la rumeur laissait entendre qu’un groupe d’individus contre le système faisait parler d'eux sur Internet, moi je continuais de mener ma petite vie. Je suis un adolescent de 16 ans, casse-cou et casse-couille. Si je ne suis pas en train de jouer au basket ou avec ma famille, je traîne dehors avec mes potes. On m’a souvent dit que j’avais de mauvaises fréquentations mais je m’en fichais un peu. C’est à cette période que j’ai commencé à faire de l’urbex, du skate, des graffitis… Il paraît qu’on me voit comme un délinquant, ça me fait doucement rigoler. J’ai rien à voir avec ces brûleurs de voitures moi ! J’aime ma vie d’une autre manière, moins conventionnelle.

C’est à cette période que j’ai rencontré ce gars : Tsukitaka. Vu ses traits et son nom… Soit c’est un adopté, soit c’est un métis. Il a débarqué dans mon lycée et sa belle gueule m’a directement fait concurrence auprès des autres élèves. Il est plus âgé que moi d' 1 an, et cette différence d’âge l’amusait beaucoup. Blond, plus grand, plus fort au basket, il me les brisait sincèrement. Cette rivalité le faisait beaucoup rire et il prenait un malin plaisir à se considérer comme supérieur à moi, forcément notre relation n’a pas commencé sous les meilleurs hospices.

Nous avons donc passé presque 2 ans à se quereller, à jouer au chat et à la souris. Ma tête, mon esprit ne pensait qu’à ce trublion. Il est chiant, mais nos chamailleries finissent par me plaire. De plus, il est vraiment pas mal, fait chier… J’ai l’impression que tout a été fait pour m’agacer, je me surprends à apprécier cette relation. Il a aussi intégré mon club de basket quand il était encore au lycée, occupant un poste de titulaire tout comme moi. Les matchs à ses côtés sont deux fois plus intenses. Nos adversaires ont face à eux : deux tours compliquées à passer, deux félins prêts à dévorer leurs proies. Sur le terrain, nous étions le tigre et la panthère, la lumière et l’ombre. Allez savoir pourquoi je passe du léopard à la panthère… C’est sûrement à cause de mes cheveux, il fallait peut-être un démarquage significatif pour contrer l’autre zouave. J’ai eu un pincement au cœur quand il a été diplômé. À défaut d’être dans la même école, la même équipe… Nous serions à nouveau adversaire pour le meilleur et surtout le pire. Je me rappelle de ce match décisif que nous avons gagné ensemble lors d’un match inter-lycée. Ce dernier match joué ensemble, cette coupe gagnée grâce à notre collaboration. La première « vraie » récompense que j’ai reçue… Pardon, que NOUS avions reçus. Après une accolade qui ressemblait plus à un câlin qu'autre chose, nous avons pris une photo avec toute notre équipe pour immortaliser cette glorieuse victoire. J'ai gardé un exemplaire de ce cliché, il doit traîner quelque part.

On a bien sûr passé beaucoup de temps en dehors de l’école, et à force de traîner ensemble, nous sommes devenus plus proches. À l’époque, j’avais de mauvaises fréquentations, je m’en suis détaché grâce à lui. Il n’était pas rare qu’il intervienne dans l’une de mes bagarres pour me protéger, fatalement, je lui ai rendu la pareille. J’ai par la suite rencontré sa sœur : Kaya, qui a le même âge que moi et aussi explosive que Yoko. J’ai découvert ce jour-là qu’on se ressemble beaucoup plus lui et moi. Lui aussi tient à sa sœur comme à la prunelle de ses yeux. Si Kaya se met dans la merde jusqu’au cou, elle peut compter sur son frère et sur moi pour en sortir.

Je continue de croire que notre rencontre n’était pas due au hasard, que le destin avait prévu ce coup. Alors pourquoi n’avons nous pas reçu de lettre rose à l’époque ? Est-ce qu’il ressentait la même chose que moi ? Pourquoi ne sommes-nous pas encore compatibles, comment faire pour le devenir afin que ce logiciel de mes deux reconnaisse nos profils ? Je ne veux pas croire que je suis compatible avec quelqu’un d’autre que ce mec. Impossible que ça soit un autre que lui…

Pas après ce jour, ce 14 février 2108. Ce jour-là, la capitale s’agitait à cause d’une manifestation. Profitant d’une balade nocturne pour observer les gens se rassembler et couvrir quelques graffitis avec les nôtres, nous avons dû nous éloigner d'eux devant la montée en flèche de cette agitation. Nous avons trouvé refuge sur le toit d’un kombini. On avait entendu des détonations au loin, mieux vaut rester caché, à l’abri de la vue des autres. Guettant le moindre bruit, nos lèvres se sont trouvées pour tenter de calmer nos cœurs affolés. Nous sommes restés un moment hagards, sur ce putain de toit avant d’y descendre une fois la crise passée.

Quelques mois après, nos chamailleries ont repris de plus belles. Ce baiser a un peu tout chambouler dans notre relation, mais je suis certain d’une chose : je le voulais pour moi tout seul. Lui voyait les choses différemment, il préférait ne pas aller plus loin de peur de briser cette relation presque fraternelle. Un frère… Il me voit comme un putain de frère. Certes ça me touche beaucoup qu’il me considère comme un membre de sa famille et je ressens quelque part la même chose, mais mon cœur veut plus que ça. Je pense qu’il devait avoir peur de sauter le pas, je serais donc son premier mec ? Ha… J’ai toute une éducation à faire, bon bah j’ai du travail pour le faire tomber dans mes bras. Il va me falloir du temps, mais je suis certain que le jeu en vaut la chandelle.

C’est à cette époque que j’ai voulu m’assumer tout seul. Je commençais déjà à envisager une poursuite d’études et comme nous sommes nombreux dans la famille, j’ai préféré épargner mon père de payer mes études. Du coup, j’ai trouvé un travail dans un fast-food, j’y travaille à temps partiel, essentiellement les week-ends. C’est stressant, mais l’ambiance est bonne là-bas. On verra combien de temps je vais tenir. C’est plutôt loin de mon domicile et rentrer le soir après la fermeture pose parfois problème notamment à cause des transports. J’ai pensé à m’acheter un scooter, mais mon grand-père m’a offert son vieux pousse-pousse… Bah oui, il est trop vieux pour tracter une remorque ! Bon bah merci papy, c’est un moyen de transport original. Ce sont mes petites sœurs qui vont être contentes, je vais pouvoir les livrer à leur école.

12 octobre 2109, je ne travaillais pas. La météo est très mauvaise, les informations parlent de plusieurs typhons qui ont touché notre archipel. Des pluies torrentielles et un vent monstrueux se sont abattus sur Tokyo. Ce jour-là avec Tsukitaka, on avait décidé de partir explorer un vieux bâtiment abandonné, un hôpital psychiatrique, je crois. On raconte que du jour au lendemain, les lieux ont été désertés et laissés tel quel pendant des années. L’ambiance, le temps rendait ce lieu vraiment terrifiant, j’adore. La météo grondait et le vent nous donnait l’impression que les murs nous hurlait dessus, nous demandant de quitter les lieux.

On aurait dû les écouter.

Nous étions partis dans la nuit, pour profiter de la zone désertée de passants. Trempés jusqu’aux os, nous avons cru que les murs nous protégeraient des intempéries. Nous avons donc commencé notre exploration sans s’inquiéter de rien. C’était passionnant, toutes ses pièces comme figées dans le temps. Rien n’a été bougé ou détruit malgré les traces évidentes laissées par d’autres passages. Nous sommes restés des heures dans ce bâtiment, arpentant chaque couloir, chaque endroit, chaque pièce que ce lieu nous offrait. Ce vieux bâtiment se situe au Nord-Ouest dans le quartier de Nerima. C'était notre cocon, nous y sommes restés des heures.

Partez, tant qu’il en est encore temps.

Alors qu’on se croyait en sécurité entre ces murs, le sol a commencé à trembler. Chaque secousse s’amplifiait au fur et à mesure, faisant trembler et craqueler les murs. Merde ! On s’est mis à courir pour remonter aux étages supérieurs, conscients que nos vies pourraient prendre fin ici. La peur nous tordait les boyaux, on commençait tous les deux à regretter d’être venu ici. Mais nous manquions de temps pour se mettre hors de danger et bientôt un plancher s’effondra sous nos pieds. J’ai cru que je faisais une attaque quand j’ai senti mon corps tomber.

- HINATA !!! Hurle mon âme-sœur, mon frère, pris lui aussi par l’effondrement.

La douleur est intense, j’ai du mal à bouger. Le choc a été rude, chaque mouvement est une torture. Depuis combien de temps je suis là? Je me sens poisseux, humide et j’ai comme l’impression de sentir une odeur de fer toute proche. Je porte la main à mon visage et… Ha, je saigne. Je tremble en essayant de bouger, grognant au passage. Ma jambe est bloquée sous les décombres, je peine à la dégager pour constater les dégâts. Putain et pourquoi il y a de l'eau partout? La secousse a sans doute touché une canalisation. Elle est salement amochée, marcher sera compliqué pour moi. Merde, je ne pourrai pas jouer au basket avant un moment. Mon esprit essaye de se focaliser sur ma lumière, ma tête blonde. Où a-t-il atterri ? Est-ce qu’il va bien ? À moitié en train de ramper, me raccrochant aux parois détruites partiellement debout, l’angoisse me prend aux tripes en imaginant qu’il soit arrivé quelque chose à Tsukitaka. Il a besoin d’aide, il a besoin de moi. J’essaye de rassembler le peu d’énergie qu’il me reste pour tenter de me mettre debout, traînant ma jambe et courbant le dos. Arg, j’ai mal aussi à cet endroit, c’est insoutenable. Je ne tarde pas à m’effondrer, impuissant devant mes blessures. Tout ce que je pouvais faire, c’est…

« TSUKITAKA !!! TU M’ENTENDS ? Réponds-moi !!! »

Aucune réponse. La peur me fait monter les larmes aux yeux et je tente de bouger pour reprendre les recherches. On doit sortir de là à tout prix. Le vent continue de souffler, je peux même le sentir. Il doit y avoir un passage pour sortir. La pluie m’agresse le visage, nettoyant partiellement le sang qui s’y est collé.

« Mec, t'es où putain !?!! »
- I …. Ici !

Quel soulagement. Sa voix était saccadée, mais au moins il était vivant. Je tente à nouveau de me mettre debout et je ressens bientôt de l’agitation non loin de moi. Je remarque bientôt la silhouette de Tsukitaka apparaître, se tenant le flan. Il était blessé aussi, mais vivant. Les larmes coulent sur mon visage, je suis content de le voir. Mais il a bien morflé lui aussi. Il ne tarde pas à arriver à mes côtés, je peux constater l’étendue de ses blessures. Il a été touché au visage, aux bras et son torse est maculé de sang.

« Pardon, c’est ma faute si… »
- Chut ne dis rien… On va sortir de là, tout va bien…

Pour me rassurer, il avait rapproché son visage du mien. Y a mieux comme baiser, le goût du sang n’est pas agréable… Les prochains seront 10 fois mieux que celui-là. Mais j’ai pu lire dans ses yeux une émotion que je ne saurais pas définir, elle me réconfortait. Il m’aide à me redresser et passe l’un de ses bras autour de sa nuque pour m’aider à me tenir debout et nous commençons à chercher une sortie.

Je suis incapable de me rappeler la façon dont on est sorti, je crois que j’ai perdu connaissance.



C’est étrange, j’ai l’impression d’entendre des voix, j’ai comme l’impression d’être secoué. Je pense discerner le bruit des sirènes des pompiers, tout va bien… Les secours sont là, ils vont pouvoir nous réparer. Au bout de combien de temps ont-ils réussi à nous trouver ? Quelle heure est-il ? Aucune idée…

- Heure du décès : xxhxx …

Mon esprit me joue des tours, je suis en train d’entendre des choses impensables… J’ai besoin de repos, je crois. Lorsque j’ai repris connaissance, j’étais à l’hôpital. Le bip des machines est infernal, le caquètement des infirmières aussi. Je grogne d’agacement et une personne se manifeste à mes côtés. Ha, c’est Kaya. Mais ne devrait-elle pas être auprès de son frère ? Minute, pourquoi elle fond en larmes sur moi là…

J’ai eu de la chance d’après les médecins, mais mon frère n’a pas eu le même succès. Il serait mort des suites de ses blessures, une embolie pulmonaire causée par de multiples fractures aux côtes. Sa mort m’a dévasté. Mes hurlements de désespoir ont alerté les infirmières et les voilà à devoir calmer un chaton qui pleure sur moi et une panthère aux abois.

Je crois que je ne remercierai jamais assez la famille qui est restée près de moi. Sans eux, j’aurais sombré depuis longtemps. Les mois suivant la perte de ce presque frère ont été très durs. Je m’en suis tiré avec une jambe cassée, un traumatisme crânien et de nombreuses contusions sur tout le corps. Le dos a aussi bien souffert et comporte depuis ce jour de nombreuses cicatrices que je n’ose montrer. Il parait qu'en plus du séisme, un tsunami a suivi. Notre zone d'exploration a été plus ou moins épargnée, c'est une chance.

La récupération a été longue. Un an après, même si mon corps s’est bien remis, mon cœur resterait blessé à vie. Je venais de perdre cet homme que je considérais à la fois comme ma moitié et à la fois comme un frère. Le Japon tente de se relever et les travaux sont notre quotidien depuis la catastrophe. Ce jour-là, je suis allé avec Kaya déposé une lanterne que nous avons faites nous-même pour honorer Tsukitaka. Elle tenait à y aller avec moi, c’est évident que je n’allais pas lui refuser cela. Je comptais de toute façon y aller. La voilà fille unique maintenant… J’essaye de lui apporter tout mon soutien, comme le ferait son frère. Après-tout, n’est-elle pas aussi ma petite sœur quelque part ? Une de plus une de moins… Je lui ai promis que nous irions au monument aux morts aussi souvent qu’elle le souhaitait. J'ai attendu 1 an avant de me faire tatouer afin de permettre à mon corps de cicatriser au mieux. Je tenais absolument à porter une marque symbolique pour honorer Tsukitaka et j'avais mis suffisamment de côté quand j'ai pu reprendre le travail. Ce n'est pas un tatouage trop grand, donc il ne m'a pas coûté trop cher. Mais j'aimerais bien un jour couvrir tout mon dos de dessin pour cacher toutes ces marques.

Kaya passe beaucoup de temps avec mes sœurs, je suis content de voir qu’elle s’entend bien avec elle et j’espère que ça soulage son cœur blessé. Ses parents n’ont pas survécu à la catastrophe, elle est venue vivre avec nous vu qu’elle n’avait pas d’autre parent chez qui loger. Comme elle était mineure, elle aurait pu partir vivre dans un orphelinat où une autre structure et mon père a pris la décision que notre foyer ferait office de famille d’accueil. Pour nous ça ne change pas grand chose puisqu'on la considère comme l'une des nôtres à présent. Nous commençons à être un peu trop nombreux à la maison alors Yoko et Kaya ont cherché un travail pour participer aux charges de la maison. J’ai gagné une autre petite sœur, je veillerais sur elle mon frère… Je te le promets.

La vie continue pour ceux encore debout. Je suis entré à l’université une fois le lycée terminé. Mes blessures ont eu raison de mon activité pendant un court laps de temps, mais je compte bien retourner sur le terrain. Je n’ai pas perdu de ma hargne et mon envie de jouer pour combler ma peine de cœur est vite revenue à la charge une fois le plâtre enlevé.

Le pays est à nouveau touché par un problème d’envergure nationale. Ce truc qu’on appelle l’Incontestable n’est peut-être pas si infaillible que ça. Papa n’a pas été remarié depuis la mort de maman, alors il n’a pas été trop touché par ce bug. En fait, nos vies n’ont pas du tout été impactées par ce phénomène alors nous sommes bien vite passé à autre chose. C’est juste du matériel électronique, ça sera vite réparé. Deux mois plus tard, lorsque nous avons pris connaissance que ce bug avait été orchestré par le gouvernement dans le cadre d’une étude, ça m’a fait pas mal rire. Ha, ils nous ont bien eu ces cons. Le pire, c’est qu’il paraît que cette histoire a généré chez certains un stress si grand qu’ils ont eu des soucis de santé. Sérieux, les gens, l’absence de l’Incontestable vous a miné le moral ? Vous me faites bien rire.

Puis l’épidémie est arrivée sans crier gare. Papa a commencé à se sentir mal et a dû se mettre en arrêt maladie. C’est bizarre car d’habitude, il tient le choc niveau santé. Alors moi et les filles, on a veillé sur lui pour qu’il puisse vite se remettre sur pied. Impossible qu’il puisse claquer aussi facilement le vieux, j’ai perdu suffisamment de personnes comme ça. Une semaine et demi après, il était comme neuf.

Décidément, il s’en passe des choses ces derniers temps. Dire que je m’ennuie serait un mensonge ! Je me demande ce que va nous réserver le destin encore. Le pays s’agite à nouveau à cause d’un souci lié à la puce apparemment. Certains citoyens ont été considérés comme morts alors qu’ils étaient bien vivants. On a nous aussi été touché par cette vilaine blague. Un matin, mon père est arrivé, complètement alarmé dans ma chambre, me réveillant au passage. Les victimes de ce canular c'était nous deux.

- Hinata, tu vas bien ?!
« Bah… Oui papa, regarde je pète le feu… »

Mon père a soupiré de soulagement après s’être assuré de mon état de santé. Il a bien entendu réveillé mes sœurs pour s’assurer qu’elles allaient bien et a même contacté papy pour la rassurer, de plus tout va bien de son côté. d’abord sa maladie puis arrive cette annonce funeste... ça fait un peut beaucoup là non? Après qu’il nous ait expliqué la raison de son tracas, nous avons commencé à faire des recherches sur le phénomène. Bon, bah le bug touche tout le monde, ça ne veut pas certainement dire qu’il y a eu des morts ! Un recensement a été lancé, j’y suis allé pour tourner la page sur cette histoire. Nous avons dû nous faire à nouveau pucés par la même occasion papa et moi.

Que va-t-il nous arriver encore ?

Caractère
Si vous le rencontrez pour la première fois sous un mauvais jour, il se peut que vous le voyiez comme quelqu'un de teigneux et de peu fréquentable. En effet, c'est le genre de personne qu'il ne vaut mieux pas énerver. Heureusement pour vous, il faut y aller pour le mettre dans une colère noire. Si vous touchez à un cheveu à une personne qui est chère à ses yeux, je ne donne pas cher de votre peau. On va pouvoir appeler une équipe de Ghanéens pour qu'ils viennent danser sur votre sépulture ! Hormis cette raison, il devrait se tenir à peu près tranquille. Ce jeune homme bagarreur n'a pas peur de répondre par un bon coup de poing. Il est rarement enclin à venir chercher des poux aux gens, mais répondre par la provocation, c'est dans ses cordes. C'est aussi le genre de gars à ne pas oublier les crasses qu'on peut lui faire, la vengeance est un plat qui se mange froid ! Il n'oubliera jamais et vous fera payer les intérêts en prime.

Je vous l'ai annoncé un peu plus haut, mais c'est quelqu'un d'agressif, surtout dans sa manière de parler. Il n'y va pas par quatre-chemins et bien souvent ses mots dépassent sa pensée, vous blessant par la même occasion. L'expression « tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler » ne s'applique pas à Hinata. Si par hasard, il peut ressentir un peu de remords, vous pouvez toujours vous brosser pour qu'il s'excuse, car ses lèvres resteront closes. Mais l'envie est là, c'est juste qu'il a du mal à exprimer ce qu'il ressent. Alors, peut-être s'exprimera-t-il autrement pour vous demander pardon. Si la parole n'est pas au rendez-vous, guettez ses gestes ou ses expressions faciales. Hinata est quelqu'un dont on peut facilement décrypter l'humeur en regardant ses yeux, ses gestes, ses mimiques ou quoi que ce soit d'autres chez lui : un vrai livre ouvert. Si un jour, il parvient à vous confier ses inquiétudes ou autre tracas, vous pouvez marquer ce jour d'une pierre blanche. Il faudra du temps et de la patience pour qu'il puisse passer outra sa fierté. Si monsieur a quelque chose à vous dire, il vous le dira sans faire de détour et sans prendre de gant. Il peut montrer une certaine arrogance envers les autres, surtout en sport. Il est certain qu'en faisant naître de la frustration et de la rancœur, ça les poussera à s'améliorer. Un mal pour un bien en gros ? Il y a d'autres façons plus saines pour pousser les gens vers le haut, mais Hinata préfère celle-là pour ne pas trop dévoiler ses éventuels bons côtés. Son côté moqueur est là pour en rajouter une couche, comme pour voiler ce qu'il pourrait être amené à vous révéler par mégarde. T'es con, mets-toi en valeur au lieu de t'enfoncer abruti ...

Hinata compte beaucoup sur le sport pour se canaliser au maximum. Toute sa colère, sa rage et son énergie sont déversées dans ses entraînements et matchs. Il joue sans se retenir, écrasant ou non ses adversaires. Le sport, c'est sa drogue, c'est comme ça qu'il a été amené à faire du football américain, du basket essentiellement. Mais il a touché au football, handball... Tout ce qui se termine en « ball » en fait. Il a une manière de jouer assez explosive, bien heureux seront ses coéquipiers assignés à son équipe. Nous pouvons également prier pour ceux qui se retrouveront face à lui lors d'un match. Son rêve est de percer dans le basket et d'intégrer la NBA.

C'est aussi un adepte de certaines disciplines comme le skate-board ou le roller. Il aime aussi tester ses limites physiques avec des activités plus extrêmes, ne faisant pas trop gaffe au potentiel danger que cela peut engendrer, mais voit surtout l'adrénaline que ça peut lui procurer. Son côté casse-cou inquiète souvent ses petites sœurs, mais ça ne l'empêche pas de continuer ses bêtises. Ha, il aime pratiquer un peu d'escalade de temps en temps. Il n'a pas peur du vide et semble aimer se retrouver à quelques mètres au-dessus du sol. Sa spécialité est de savoir faire des backflips.

Il aime le paranormal, les choses qui font peur et particulièrement faire de l'urbex. Il aime beaucoup les lieux abandonnés, car ils sont parfois chargés d'histoire et laissés tel quel même malgré les années qui passent. Il en profite souvent pour prendre quelques bombes de peinture, car personne ne viendra le faire chier pour quelques tags. Il se débrouille même plus tôt bien, préférant faire des motifs, des trucs sympas comparés à certaines inscriptions à caractère raciste ou peu esthétique. Depuis Shukumei, Hinata fait plus attention aux lieux qu'il visite pour éviter tout accident. Il prend plus de précautions pour éviter des blessures inutiles. Si l'adrénaline et le paranormal le guident toujours lors de ses visites, une part de lui continue encore d'être affectée par cette journée qui lui a coûté un proche. Si un lieu lui paraît trop dangereux, il n'ira pas l'explorer.

C'est bien joli tout ça, mais jusqu'à présent, je vous ai dressé un portrait peu reluisant du gaillard. Je vous propose de passer sur quelque chose de plus sympathique. À défaut de vous présenter un chaton adorable, il faudra vous contenter de ce léopard sauvage. Avant de pouvoir vous attirer ses faveurs, il faudra réussir à passer sa méfiance naturelle. Il n'est pas du genre à faire confiance immédiatement et à donner le bon dieu sans confession. Il faut du temps pour l'apprivoiser et il lui en faut aussi davantage pour apprendre à vous faire confiance.

Si vous avez réussi à l'apprivoiser, alors vous avez tout gagné. Il vous traite moins durement, c'est déjà plus agréable de le supporter. Ses moqueries et son arrogance ont laissé place à un côté plus taquin, toujours prêt à vous asticoter pour vous irriter ou vous faire rire. Même s'il reste un peu agaçant au fond, vous savez qu'il ne fait pas les choses par méchanceté. Vous seriez surpris de découvrir qu'il vous est loyal, comme pour vous récompenser d'avoir tenu bon jusque-là. Sans parler de sa fidélité, Hinata vous apprécie sincèrement et à moins de lui faire quelque chose de grave, ce n'est pas près de changer. Une fois le fauve dompté, il se porte garant de tout engagement pris envers quelqu'un et s'y tiendra quoi qu'il arrive. Il sera ce bouclier prêt à faire n'importe quoi pour protéger ses proches. C'est aussi dans ces moments-là que vous pourrez le voir un peu plus sourire et parfois rire aux éclats. Il sera aussi un peu plus attentif envers vous-même si ses attentions sont un peu maladroites. Hey, c'est l'intention qui compte d'accord ? Puisqu'il est proche de vous, il vous appellera par votre prénom ou choisira la première syllabe avant d'y ajouter le suffixe -chan, que vous soyez une fille ou un garçon il s'en fiche. Pour ceux qu'il ne peut pas blairer ou avec qui il n'est pas forcément proche, il les appellera par leurs noms de famille. Ses supérieurs hiérarchiques auront droit au saint Graal : le suffixe -sama. Ça le fait chier, mais bon...

Même si vous ne le connaissez pas depuis très longtemps, vous reconnaissez qu'il est un fin observateur. Il analyse tout ce qu'il voit, pour tout décrypter, et s'adapter ou adapter son jeu en conséquence. Cette capacité lui a valu le surnom de « Taka ». Les gens ont pris l'habitude de l'appeler comme ça, oubliant presque qu'il s'appelle Hinata. Ça ne le dérange pas qu'on l'appelle autrement, il est fier de porter un prénom qui ressemble un peu à celui de son unique frère. Autre fait en rapport avec sa vue, c'est qu'il possède une bonne acuité visuelle, notée 16/10. Il tient à préserver ses yeux alors lorsqu'il joue à ses jeux vidéo ou à une borne d'arcade, il porte des lunettes de protection écran, censées filtrer 40 % de la lumière bleue produite par les écrans de télé, consoles et téléphones... Quand il fait beau, il ne sort pas sans ses lunettes de soleil.

Mise à part ses yeux, il prend aussi soin de ses cheveux et de sa peau grâce aux multitudes de conseils que ses sœurs lui donnent. Le pire, c'est qu'à force de jouer les cobayes pour des masques insolites, il y a pris goût. Il aime aussi leur emprunter des accessoires comme des pinces, barrettes ou serre-têtes pour tenir ses cheveux lors d'un match ou entraînement.

Bon, il faut quand même que je finisse de vous décrire ce drôle d'animal quand même. Ha, je sais ! J'ai oublié de vous dire qu'il fait honneur à son nom de famille en travaillant avec sérieux, aussi bien bosseur à l'école qu'au travail. Il vise les meilleures notes, les meilleurs résultats. Il ne veut pas se contenter d'un banal 12/20, non. S'il pouvait avoir un 21/20, il l'obtiendrait. Il veut toujours améliorer ses compétences et ses connaissances, pour être dans les meilleurs dans son domaine. Il est déterminé pour que chaque jour, il fasse mieux que la veille. Ambitieux, il compte bien aller jusqu'au bout de chaque projet qu'il entreprendra.

Mise à part le fait qu'il souhaite devenir un grand joueur de basket, il prépare des études dans le but de devenir entraîneur dans cette même discipline. Il aimerait bien qu'un jour, il puisse former de nouveaux prodiges au basket, quand il sera devenu trop vieux pour poursuivre dans sa voie. Sa blessure au mollet lui rappelle que tout peut arriver et que même s'il s'en donne les moyens, il pourrait ne pas percer. Alors il assure ses arrières tout en continuant d'apprécier ce sport. Une fois le lycée fini, il a intégré une école pour préparer un BEES (brevet d'État d'éducateur sportif). Il y a 3 types ou degrés de BEES : le premier degré permet au diplômé de travailler à son compte, dans une entreprise privée ou au sein d'une collectivité territoriale. Le second degré permet de former des cadres ou d'entraîner des sportifs de haut niveau. Quant au dernier, il permet de travailler au niveau des fédérations ou dans le cadre de l'expertise ou de la recherche. Hinata pourrait se contenter du BEES 2nd degré, mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin alors qu'on peut aller plus haut ? Je vous avais dit qu'il avait de l'ambition.

Et sinon, il faut savoir qu'il n'est pas du genre à vous laisser tomber et cherchera à vous aider de la meilleure des façons, du mieux qu'il peut. Il ne reste pas de marbre face à une situation compliquée qui veut vous toucher de près. C'est une épaule sur qui on peut se poser. Il assume son rôle de soutien, préférant l'ombre à la lumière. C'est sûrement sa seconde qualité la plus évidente à discerner et le lui faire remarquer, ça lui déplaît. Ça serait bien qu'il puisse aussi apprendre à accepter un compliment au lieu de râler dans son gilet.

Hinata est aussi très attaché à sa famille et pour lui, c'est la chose la plus importante au monde, la chose à laquelle il tient le plus. Il les aime et même s'il a du mal à leur dire, il ne peut leur cacher ce noble sentiment tant il brille dans ses beaux yeux. Il ne cherche pas à être l'aîné idéal, mais à être présent pour elles quoi qu'il arrive. Il veut être un aîné qui veille sur ses cadettes. Même si parfois, il peut être relou à force d'être trop protecteur. Il ne supportera pas le fait qu'il puisse leur arriver quelque chose, c'est de loin son point faible le plus important. Il a déjà perdu un membre de sa famille, la douleur le suivra toute sa vie et il ne souhaite pas que ça se reproduise. Sa plus grande peur est de voir mourir un autre de ses proches sans pouvoir faire grand-chose. Bien évidemment, il les aide dans la tenue du foyer, que ce soit pour s'occuper des sœurs les plus jeunes ou bien de manière financière. Bah oui, il vit toujours au domicile de ses parents alors il participe aux charges.

Les souvenirs accumulés au fil de sa petite vie sont très précieux pour lui. Il conserve toujours le vieux ballon de son grand-père. Il possède une photo de lui et de son équipe datant de quelques années. On peut y voir un Hinata souriant, bras dessus bras dessous avec un autre de ses coéquipiers aux cheveux blonds. La photo est abîmée sur les coins, alors il la garde précieusement dans son porte-feuille. Sinon à part les autres photos de famille, son pousse-pousse, les médailles et son trophée, il n'a pas d'autres trésors.

Il fait de temps en temps des cauchemars depuis la journée où il a perdu son frère. Il n'aime pas tellement en parler même s'ils sont très éprouvant pour lui. Il revoit souvent la scène où il tombe à travers le plancher, ou une fin alternative de la mort de Tsukitaka.

De plus, il s’arrange pour ne pas montrer son dos aux gens, car il complexe sur ses cicatrices. Montrer son dos, c’est devoir fournir une explication et de ce fait : montrer qu’il peut être vulnérable. Il ne va pas se baigner à cause de son dos à moins de porter un T-shirt. S’il est obligé de se baigner, il fera tout un cinéma pour ne pas faire trempette, mais trouvera toujours un moyen pour ne pas trop s’exposer et camouflera son tatouage si son dos est exposé.

Hinata s’est toujours considéré comme bisexuel depuis qu’il est adolescent. Avant de rencontrer Tsukitaka, il sortait majoritairement avec des filles, mais les flirts avec les garçons pouvaient aussi survenir à cette époque bien qu’ils soient plus rares. Après avoir fait sa rencontre, il s’est focalisé sur le blond ce qui a confirmé sa sexualité. Après sa mort, il s’est un peu renfermé sur lui-même et ne cherche pas à tomber amoureux pour tourner la page. S’il est en couple avec quelqu’un, il préférera rompre au bout d’un moment avant de s’attacher à cette personne. Les relations sans lendemain sont donc plus d’actualité après cette période. Hum ? Qui porte la culotte dans le cas d’une relation entre hommes ? Ha mais ça, c’est personnel voyons. Contentez-vous de savoir qu’Hinata n’a pas de complexe là-dessus, il sait ce qu’il veut et ce qu’il ne veut pas et le fera savoir à son partenaire… Qu’il soit une fille ou bien un homme.

Concernant l'Incontestable, il n'apprécie guère le fait qu'on puisse lui imposer une personne qui va partager sa vie et aurait largement préféré le ou la choisir de son propre chef. Cependant, il ne nie pas que dans certains cas, les couples sont bien choisis. Les débuts risquent d'être difficiles pour son futur couple, mais qui sait... Peut-être qu'il faut un coup de pouce d'un logiciel pour l'aider à trouver la personne la plus adaptée à ce drôle oiseau de proie. Depuis la perte de la personne qu'il a le plus aimé, il a du mal a passé la page. Il a peur de pouvoir aimé une personne plus que Tsukitaka. Il faudra du temps, la blessure est encore toute fraîche à ses yeux. Et puis encore une fois, il faut du temps pour apprendre à faire confiance, c'est valable aussi pour la personne qui sera enchaînée à lui.

Physique
Vous êtes non loin du terrain de basket où cette personne est en train d'évoluer, martelant le sol de son ballon. Il ne vous regarde pas, car trop occupé à s'entraîner. Mais vous en revanche, vous avez une vue complète sous tous les angles possible.

Vous avez donc face à vous un jeune homme sorti de l'adolescence depuis peu de temps. Il doit avoir la vingtaine, mais pas plus. Il a ce petit quelque chose qui oscille entre jeunesse et maturité.

Il a une taille un peu supérieure à la moyenne, merci ses origines étrangères qui sont passées par là. Fort heureusement, son 1m78 reste acceptable, ça serait embêtant s'il était plus grand et dépassait tout le monde... Il ne s'en plaint pas. Il a de grands pieds aussi, avec son 44, il peine parfois à trouver des pompes à sa taille. Il a une peau assez pâle, son quart européen n'a pas suffisamment travaillé pour rendre cette différence aussi évidente.

Il a commencé à bouger, vif au possible. Sa silhouette est avantageuse, ses divers entraînements ayant eu un effet bénéfique sur sa musculature générale : sèche, tracée sans pour autant baigner dans l'excès. La graisse n'a pas le temps de s'insinuer dans son corps, car à force de se dépenser de la sorte, elle finit par se consumer, mettant en valeur ses abdominaux, biceps et autres muscles. Son poids doit tourner autour des 75 kg.

Comme ce jeune homme est en short, vous pouvez apercevoir sur son mollet gauche une cicatrice assez vilaine. Il s'est fait ça quand le séisme a secoué la capitale, il y a quelque temps déjà. C'est une de ces marques indélébiles qui le suivra toute sa vie. Il pense parfois à la faire recouvrir d'un tatouage, mais vu les mœurs du pays vis-à-vis de ces derniers, il préfère laisser cette marque tel quel que de subir les réflexions des autochtones sur un potentiel dessin beaucoup trop visible. Il a aussi d'autres cicatrices dans le dos. De larges marques dues aux coupures et de profondes éraflures subies à cause de Shukumei. La peau est plus claire aux endroits où se trouvent les cicatrices qui ont cicatrisé. La peau n'est pas toute lisse, si on passe la main sur son dos, on peut ressentir le relief de chaque plaie.

En parlant de tatouage, notre joueur a gravé sa peau d'un faucon dans le dos. Le style est très géométrique, avec du dot, des cercles et des formes plus triangulaires. Ce tatouage a plusieurs significations qui lui sont chères. La première est la référence à sa vue perçante qui lui a valu le surnom d’œil de faucon. La seconde est qu'il aime cet animal plus que tout, car il représente des valeurs qu'il apprécie : liberté, détermination et intensité. Dans la culture germanique, il est aussi associé aux individus belliqueux. C'est aussi un emblème de protection et de soutien. Et pour finir, c'est aussi un symbole solaire lié à la réussite et à la victoire ce qui colle bien à la signification de son prénom. La troisième raison, plus importante et plus sombre à la fois est qu'il fait directement référence à une personne proche qu'il a perdue récemment. Alors pour lui rendre un ultime hommage, il a tenu à conserver un souvenir graphique d'elle directement sur sa peau. Il a préféré un tatouage petit, facile à dissimuler sous ses vêtements afin de ne pas trop se faire remarquer et juger. Il ne fréquente pas la piscine, les bains publics ou même la plage s'il n'a pas un pansement pour le camoufler. De toute façon, jamais il n'ira se baigner à moins d'y être obligé... De ce fait, vous pouvez vous estimer heureux si vous avez eu l'occasion d’apercevoir son dos. Si vous lui demandez s'il en possède un, il vous dira que non, bien que ça soit tout le contraire. Après tout, ça ne vous regarde pas.

Bon mise à part cet aparté sur son petit secret, vous avez fini par vous concentrer sur son visage, dont les traits sont tirés en raison de sa concentration sur son entraînement. Sa mâchoire a des courbes plutôt douces, donnant un effet ovale à son minois. Sa bouche s'étire régulièrement pour afficher un sourire moqueur ou une moue agressive, prêt à vous mordre. Il est facile de lire son humeur en regardant les traits de son visage. Son nez est plutôt fin, la pointe remontant légèrement vers le haut.

Il aborde des cheveux mi-longs et noirs. Il a deux mèches qui tombent sur ses yeux, il lui arrive parfois de les fixer en arrière avec une pince empruntée à l'une de ses sœurs. Ses cheveux sont fins et doux au toucher, merci les femelles de sa tribu qui lui ont appris à en prendre soin et à y prendre goût le pire.

Mais ce qui attire vite votre attention, ce sont ses yeux. La forme est typiquement empruntée aux Japonais. Il ne peut pas le nier, car ça se voit comme un nez au milieu de la figure. Ses pupilles abordent un joli bleu-gris, ultime preuve de son léger métissage. Il en est fier, car ce sont les yeux de son grand-père, qu'il aime beaucoup. Ses yeux, tout comme le reste de ses traits, donnent un aperçu sur son humeur du moment. Tantôt rieur, tantôt agacé, parfois doux et souvent explosif.

Et sinon côté vestimentaire, vous le verrez souvent en tenue de sport quand il s'entraîne préférant de loin porter des baskets, shorts et débardeurs pour faciliter ses mouvements. Sinon il a un style très sportwear préférant de loin le confort aux tenues élégantes et sophistiquées. Pourtant une belle chemise... Qu'est-ce que ça doit bien lui aller mon dieu !
— Just Married —

Messages postés : 312
Inscrit.e le : 15/05/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Rebienvenue « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3766924225

Il commence bien ton petit ! ♥
♛~Drama Queen~♛

Messages postés : 306
Inscrit.e le : 02/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Nagamour ♥
Autre: ♪ Don't worry, be happy ♪
So sexy « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 2837704232

Ce physique de toute botey « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3998388675
— Just Married —

Messages postés : 135
Inscrit.e le : 25/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
— Just Married —

Messages postés : 69
Inscrit.e le : 21/05/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : mon bambi puant ♥
Autre: Merci Jun pour ce kit ultra-beau ♥
Yo merci les bros ! « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 2432113367

Marek : si tu savais ce que je lui réserve... « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1237021185

Eto :  Le physique c'est l'entrée, tu vas avoir le plat bientôt et l'histoire c'est le dessert !

Reita :  T'inquiète Josette, ça ira comme sur des roulettes ! « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 4222599891
— MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés : 423
Inscrit.e le : 08/03/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Paweł ♥
Autre: cause en #CC6666. Bosse chez un fleuriste. Aussi menteur que mignon. Aime le rose. Et les lapins. Et aimer, tout simplement.
Bon DC mon chou « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1362171446
♚ Je suis Absolυ. ♔

♚ Je suis Absolυ. ♔
Messages postés : 293
Inscrit.e le : 30/01/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Kimi, le jaune d’œuf.
Autre: Avatar : Seijuro Akashi
Re bienvenuuuuue « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3488335006

Moi je pari que tu feras même pas le one-shoot « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3303333686
— Just Married —

Messages postés : 69
Inscrit.e le : 21/05/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : mon bambi puant ♥
Autre: Merci Jun pour ce kit ultra-beau ♥
Ollie : merci ! Promi je vais la soigner aux petits oignons cette fiche !

Pouicpouic : c'est un defi ? Tu sais que j'aime les defis ? « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3766924225 Vient on fait un pari ! Si je gagne, rp où je colle une raclée a aiichi-chan dans un match de basket en gagnant au passage son respect ! Si je perds, c'est toi qui gagne et tu remporte un tour dans mon pousse-pousse ❤ (et le droit d'utiliser tes yeux absolute pour le faire tomber ouesh)
— Just Married —

Messages postés : 54
Inscrit.e le : 18/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Ashley Fûjisaki
Autre: Soyez gentil, mignon mais pas trop, et vous aurez pas de problème avec lui.
rebienvenue et bon DC, Takao est un de mes chouchous dans KnB, excellent choix de bouille !
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
le Ven 22 Mai - 22:04
Beau jeune homme « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3488335006 Bienvenue à toi ! Si un petit challenge en athlétisme t'intéresse « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 2837704232
Invité
— Just Married —

Messages postés : 168
Inscrit.e le : 18/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Mon Renard ❤️
Autre: Russel forever ♥
Olala Takaaaaao, mais c'est quoi toutes ses fiches avec des avatars de toute beauteyyyy « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1215503234

Rebienvenue :3
— Just Married —

Messages postés : 69
Inscrit.e le : 21/05/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : mon bambi puant ♥
Autre: Merci Jun pour ce kit ultra-beau ♥
@Andrei : KnB aussi ♥ ...  Sauf qu'on sera loin d'un perso ressemblant à Takao XD
@Tenshi : Ha ha ha , challenge accepted !
@Renji :  +1 pour Takao encore ! Il a tellement une bonne trogne aussi !

Bref, l'histoire avance petit à petit, j'ai eu un incident de parcours mais c'est réglé. Faut juste que je ré-écrive tout « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 4158426957  Vous pouvez déjà apprécier (ou non) le bout d'histoire que j'ai enregistrer. Le reste va suivre trèèès prochainement.

ON Y CROIT
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1362171446
— Just Married —

Messages postés : 15
Inscrit.e le : 27/04/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Je ne cherche pas de RP pour le moment, mais des Liens. A développer en RP plus tard si l'idée de lien est grisante
Mon ptit gars, j'espère que tu vas arrêter de faire tes bêtises mdrr
Je te donnerai bien la fessée pour Tsukitaka blblbl

J'ai adoré lire ta fiche ♥ J'étais vraiment mal lorsqu'ils ont annoncé l'heure du décès...

Bref, chouette personnage ! « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1362171446
— Just Married —

Messages postés : 69
Inscrit.e le : 21/05/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : mon bambi puant ♥
Autre: Merci Jun pour ce kit ultra-beau ♥
@Tyty-chan : Ho oui donnes-moi la féssée oyaji-tybalt « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1353670443 Un gros merci à toi ♥

Cette fois-ci, c'est terminé « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3182035657
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 5601
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Modération de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction

Rebienvenue « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 2432113367
Je suis désolé de ne pas te faire atteindre ton objectif « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3912395661

Histoire

- Elle nous a quitté
- mon groupe de pote délinquant
- les lieux ont été désertés et laissé
- au monument au mort
- comme l'une des nôtre
- j’ai perdu suffisamment de personne
- Certains citoyens ont été considéré comme morts

✗ Je suis pas certain de ce que je vais dire, mais si Hinata avait 16 ans quand il a rencontré Tsukitaka, donc il était en première. Si Tsukitaka a 2 ans de plus, donc 18 ans, alors il est censé avoir fini le lycée déjà, non ? « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 517494357  (Sachant qu'il n'y a pas de redoublement au Japon)

✗ Il va y avoir un souci au niveau de son intégration au sein du Yamaguchi-gumi. On intègre pas les yakuzas comme on intégrerait un simple gang de délinquants. Surtout que ses raisons sont très faibles. Tu ne rejoins pas des yakuzas pour protéger ton pote. De même pour ce dernier d'ailleurs, rejoindre le clan pour protéger sa sœur n'a pas vraiment de sens. Ce serait même l'inverse en fait. Il rejoint une organisation criminelle, ce n'est pas rien. Les yakuzas ont des valeurs à respecter et l'initiation peut être longue. En plus, si je me trompe pas, Hinata est encore mineur à ce moment-là, donc intégrer le clan aussi facilement me paraît encore plus compliqué.
Et puis je n'ai pas l'impression qu'il y ait d'impact sur sa vie derrière ? Quel est son rôle ? Que fait-il au sein de la famille ? Qu'est-ce que ça lui apporte ?

✗ Le "error system" était affiché sur les moniteurs et les applications de l'Incontestable. Hinata n'a donc pas dû voir ce message puisque son père n'est plus marié, donc pas de moniteur chez eux et pas de code pour avoir l'appli de l'Incontestable sur son portable « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 2361740871

✗ Si le père a été malade, alors sa puce aussi s'est désactivée pour l'annoncer comme mort. Ce sont ceux qui ont été malades pendant l'épidémie qui ont vu leur puce s'éteindre. Dont ceux qui ont été asymptomatiques aussi, donc ça passe pour Hinata aussi « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 4115966937

Caractère

- des trucs sympa
- une part de lui continue encore d'être affecté
- des lunettes de protection écran, censé filtrer 40 % de la lumière bleu

✗ Il manque potentiellement quelques phrases sur son appartenance aux yakuzas. Etre yakuza faisant de lui un criminel, ce n'est tout de même pas rien « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 2047885044

Physique

- le relief de chaque plaies qui sont
- La troisième raison, plus importante et plus sombre à la fois et qu'il fait

Validé ♥

Conclusion

Quelques petites fautes qui traînent, rien de méchant, principalement des accords et il y a ce point principal sur les yakuzas à revoir. C'est dommage, j'avoue que je ne comprends pas trop ce que ça vient faire dans son histoire « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 128457956
A part ça, je tiens à dire que j'aime beaucoup Hinata ! C'est un jeune homme très nuancé, avec pas mal de défauts mais également un côté très attachant de grand frère protecteur. J'admets que j'ai eu beaucoup de peine pour lui quand son pote est mort « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 367806265

Edit: je t'ajoute 3 jours de délai. Si tu as besoin d'un délai supplémentaire, n'hésite pas à demander !

Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] Ld7d
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] Cn3Ckyx
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1EPYLUw
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] YqECw0j
— Just Married —

Messages postés : 69
Inscrit.e le : 21/05/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : mon bambi puant ♥
Autre: Merci Jun pour ce kit ultra-beau ♥
Sniff j'ai perdu mon challenge « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 501520050


• Concernant la différence d'âge entre Tsukitaka et Hinata, elle a été réduite à 1 an. (Soit 17 ans pour le futur défunt!) Comme ça il pourra passer un bout de sa scolarité avec Hinata avant de prendre le large vers l'infini et au-delà !

• Après réflexion, j'ai décidé de ne pas considéré Hinata comme un membre yakuza. Comme tu l'a souligné, il n'y a pas vraiment d'impact sur sa vie et en plus de ça, il ne peut pas tout faire entre son job à mi temps, les études, sa famille... Il faut faire un choix ! XD J'ai donc juste enlevé les parties où j'en parle. De plus, je fais mention dans sa fiche qu'il est loin d'être comme un de ces délinquants qu'il fréquentait auparavant.

• J'ai enlevé la partie où il est question d'affichage du message ERROR SYSTEME. Je pensais qu'il y avait un moniteur à chaque domicile x,D

• Du coup j'ai mis que le padre et Hinata ont été considéré comme mort, qu'ils ont par la suite reçu une nouvelle puce et qu'ils se sont rescencés ! ça marche comme ça ?



Et concernant les fautes...
Spoiler:

HISTOIRE

Elle nous a quittés

mon groupe de potes délinquants

les lieux ont été désertés et laissés

au monument aux morts

comme l'une des nôtres

j’ai perdu suffisamment de personnes

Certains citoyens ont été considérés comme morts

__________________________________

CARACTÈRE

des trucs sympas

une part de lui continue encore d'être affectée

censées filtrer 40 % de la lumière bleue

_____________________________

PHYSIQUE

La peau est plus claire aux endroits où se trouvent les cicatrices qui ont cicatrisé. La peau n'est pas toute lisse, si on passe la main sur son dos, on peut ressentir le relief de chaque plaie.

La troisième raison, plus importante et plus sombre à la fois est qu'il fait


Je pense que j'ai rien oublié ! « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1362171446
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 5601
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
C'est parfait « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3998388675

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit « keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] Ld7d
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] BbNTuR8
Le plus beau compliment ♥️:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] Cn3Ckyx
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 1EPYLUw
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
« keep warning, hawk'eyes spotted ! » [Finie] YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum