"To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  200803042355296862

— Just Married —

Messages postés : 8
Inscrit.e le : 21/08/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Le garçon s'exprime en #99cccc
Kaneki Ikeda
Parfois, la bave du crapaud atteint la blanche colombe.
Informations générales
Nom : - Kaneki
Prénom.s : - Ikeda
Âge :  20 ans — 10/11/2091
Genre : Masculin
Origines : Japonais
Activité : Deuxième année de fac en biologie
Sexualité : - Hétérosexuel
Avatar : Rin Okumura — Kazue Kato
Règlement : - cc - "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2078551763
Chemin Comment avez-vous connu le forum ? J'ai cliqué au hasard sur plusieurs icons de partenariat !
Autre : Un commentaire ? J'allais dire non, mais en faite si, j'ai hâte d'être validée et de faire votre connaissance à tous !
Histoire
"Sage comme une image" ou encore "Je veux pouvoir entendre les mouches voler" c'était le genre de métaphore qu'on lui sortait à longueur de temps, mais qui n'avaient aucun effet sur lui. Ce n'est pas qu'Ikeda voulait volontairement transgresser les règles, c'était seulement plus fort que lui. Assis sur le tabouret en classe de primaire, il frottait ses pieds l'un contre l'autre, les deux saphirs qui lui servaient d'yeux fixaient deux moineaux qui édifiaient un nid sur une gouttière à travers la fenêtre. Derrière lui, un son lointain, qui s'approchait, grossissait, enflait jusqu'à faire vibrer et exploser sa petite bulle.

«Tu ferais mieux de m'écouter Ikeda, c'est important que tu saches dès maintenant en quoi consiste l'Incontestable.»
Disait-elle, tandis qu'elle tirait les rideaux devant la vitrine pour annihiler toute forme de distraction.

Les autres enfants poussaient des soupirs las, ils étaient embêtés par l'attitude de leur camarade qui interrompait les explications de la maîtresse encore une fois et qui, en plus de cela, en retirait une attention particulière. La jalousie et l'envie noircissaient les coeurs les plus jeunes. Le petit garçon baissait la tête, l'air confus.

«Oui madame.»
Marmonnait-il faiblement.

L'institutrice reprenait ses explications et le garçon jetait l'espace d'un instant un regard abattu en direction de la fenêtre.  L'Incontestable, il savait déjà ce que c'était,  c'est ce qui avait permis à ses parents de se rencontrer et de tomber amoureux. C'est le programme qui permettait à deux personnes de se compléter, tous comme le faisaient les deux moineaux dehors. Kaneki Ikeda n'avait plus besoin d'être convaincu, ça n'était pas les longues explications sur le système, mais bel et bien l'amour, la complicité et l'harmonie qui était née entre sa mère et son père qui avait influencées son esprit.  Après trois malheureuses phrases, Ikeda relâchait déjà son intérêt, voilà qu'il comptait le nombre de carreaux qui y avaient au sol et qu'il se tortillait sur la table afin de ne pas en oublier. Le garçon à ses côtés ne manquait pas de le réprimander, impulsif, Ikeda piquait une colère et poussa du pied l'un des genoux de son voisin de table qui se mit à pleurer.

 «Kaneki Ikeda ! Tu viens avec moi chez le principal, immédiatement !»
S'exclamait la dame en haussant le ton.

Les regards des autres enfants semblaient lui lancer des éclairs tandis qu'il quittait la pièce, maussade, accompagné de son institutrice.

Même si Ikeda finira finalement par se faire à son handicape à l'âge de dix-huit ans, toute la période antérieure à celle-ci avait été compliquée et semée d'embûches. Les regards des autres avaient créé des insécurités, il se sentait inférieur à la moyenne, son absence d'ami, mis à part son thérapeute, l'avait mis à mal. Il se sentait obsolète, étranger, il avait l'impression d'être un extraterrestre qui ne conviendrait jamais à ce monde. C'est pourquoi pendant une période, il avait dû prendre des antidépresseurs combiné à son traitement pour le TDAH. C'est durant cette même période d'ailleurs qu'arrive l'un des évènements majeurs de la décennie : le Big Bang Kiss ou un groupuscule appelé les "Incontrôlables" a organisé une manifestation dans le but de dénoncer la pratique de l'Incontestable, Ikeda avait quatorze ans à ce moment-là, comme il était sous un traitement lourd il ne se souvient pas vraiment de la façon dont les évènements se sont déroulés, il lui arrivait même parfois de confondre les deux mots dans une conversation tellement leurs racines sont similaires. De cette période, il se souvient juste que la télé était tout le temps allumée et que sa mère regardait les informations avec une grande appréhension, après cet évènement tragique, les rues de Tokyo n'étaient plus les mêmes, ce qu'Ikeda avait du mal à comprendre. Pour lui, l'incontestable ne pouvait, comme son nom l'indique, être contesté.

Deux années s'étaient écoulées,  finalement, Ikeda avait abandonné l'idée d'un traitement contre le TDAH, les effets secondaires étaient bien trop contraignants. Troubles insomniaques, un appétit ridicule et qui l'affaiblissait à vue d'oeil, un mélange qui ne lui convenait pas du tout et à choisir, il préférait son hyperactivité, qui, en grandissant s'était atténuée. C'est le 12 octobre 2109 qu'un drame survint sur l'île du pays levant, Shukumei, une catastrophe naturelle sans précédent, les éléments semblaient s'être déchaînés sur l'humanité.  Typhon, tsunami, séisme, c'était plus de catastrophes qu'il ne pensait jamais en voir. Les victimes furent nombreuses et malheureusement on pouvait y compter son père qui travaillait en tant que médecin urgentiste et qui était de service cette nuit-là. C'était le séisme qui avait eu raison de lui, en même temps que la chute de son père, Ikeda et sa mère avaient dû faire face à la perte de leur appartement.  Ikeda aidait sa mère comme il le pouvait dans cette dure épreuve, ce qui l'aidait lui, c'était la prise d'antidépresseurs, il en abusa sûrement parce que cette période devint floue. Les échos à propos des bugs de l'Incontestable arrivaient à ses oreilles, mais il était bien trop souffrant pour s'y intéresser plus que ça.  Il faisait une constatation rapide des évènements, si les bugs étaient vraiment véridiques, il ne pouvait en vouloir au système. Tout le monde avait subi des pertes lors de cette catastrophe.  

C'est un an plus tard, devant le monument aux morts qu'Ikeda décida de mettre fin à sa prise abusive d'antidépresseurs, lui et sa mère avaient été relogés et son état léthargique ne rassurait pas sa mère qui avait déjà trop à penser. Il fit la promesse à son paternel de venir souvent à l'Hamarikyu Gardens et ainsi s'installa une routine, tous les dimanches à des heures disparates, il se montrait et se recueillait auprès de lui. Avec ça, un objectif prenait vie dans sa tête, il avait toujours été fasciné et intéressé par les animaux. Il décidait donc, malgré ses lacunes, d'entrer à l'Université de Biologie.  La science avait toujours été la matière avec laquelle il avait le plus de facilités à travailler.  Juin 2111,  voilà qu'un autre fléau faisait sa venue, une maladie qui était arrivée brutalement. Ideka avait l'impression de revivre les dix plaies de l'Égypte, est-ce que tous les deux ans les Japonais étaient condamnés à vivre des horreurs ? Heureusement, sa mère et lui n'ont pas été touchés par la maladie, pas même les voisins n'avaient été infectés par le virus et finalement, sa disparition fut aussi soudaine que son arrivée.  

Avec l'arrivé de Soosaku, Ikeda commençait finalement à douter de la perfection du système de l'Incontestable, déjà qu'un nouveau mariage avait été prévu pour sa mère, les laissant tous les deux pantois et dans un état d'incompréhension total, voilà que des puces déraillaient complètement. Il espérait que celle de sa mère aussi dans le fond et qu'elle n'ait pas à partager la vie d'un autre homme. Ce n'était pas une bonne idée, son deuil était si récent, elle n'était pas prête. Le système n'était-il donc pas le messager de l'Amour ? Comment l'Incontestable pouvait envisager ça ? Ikeda n'était pas assez doué pour répondre à cette question, mais en tout cas, une colère naissait en lui. C'est là qu'intervint sa mère, de peur que l'impulsivité de son fils ne lui joue des tours, elle préféra lui mentir et lui dire qu'elle était heureuse de pouvoir rencontrer quelqu'un d'autre. Ikeda, d'un naturel naïf et sa mère, convaincante, il goba la couleuvre. Le garçon continuait alors à penser que l'Incontestable était un système sans failles qui avait senti le besoin de sa mère de recommencer. De décembre 2111 à mars 2112, une accumulation d'événements et de prise en charge les plus stressantes les unes que les autres avaient été faites, la milice était à la recherche de plusieurs portés disparus, des personnes qui voulaient échapper au contrôle de l'Incontestable. Un climat de peur et d'inquiétude régnait au sein de Tokyo, Ikeda se demandait quand l'accalmie, celle d'avant 2108, reviendrait ? Il n'avait que cela en tête, pouvoir vivre en paix et en sérénité comme avant.

Depuis quelques mois, Ikeda a l'impression que Tokyo se porte mieux, bien sûr les derniers évènements ont laissés une trace sur la capitale, mais ça n'empêche pas à Ikeda de vivre sa vie. Son estime personnelle et son amour-propre ne sont toujours pas au beau fixe, en plus, il sait qu'il va devoir redoubler sa deuxième année de biologie, il se considère comme un raté et pourtant, il ne veut pas baisser les bras, il s'encourage mentalement et se dit que ça sera plus facile la deuxième fois. À côté des études, Ikeda a fait beaucoup de petits boulots : Facteur, caissier, vendeur de mochis glacés. Il ne garde jamais un boulot très longtemps en raison de son caractère trop impulsif et sa difficulté à se concentrer. En ce moment, il travaille en tant qu'équipier polyvalent dans un petit cinéma, ça n'est pas le plus enrichissant, mais le lieu est tranquille pendant les séances de visionnage et Ikeda raffole des popcorns. Le garçon est toujours plutôt solitaire, il s'y est fait, même s'il espère toujours au fond de lui pouvoir nouer des liens avec quelques personnes. Il attend également de la part de l'Incontestable qu'il lui trouve quelqu'un, une personne qui serait son ami et qui le complèterait, une personne qui serait peut-être capable de l'aider à s'intégrer.
Physique
Bestiaire; Page 5236 : Ikeda Kaneki.

Description physique du mammifère :

Le spécimen que nous observons s'apprête enfin à dévorer sa proie, il a bataillé de longues minutes avec le film plastique dans lequel sa victime était empêtrée, c'est un constat rapide : Il ne s'agit pas du plus adroit de ses congénères. Il ouvre grand sa bouche et referme une mâchoire aux canines affûtées sur le sandwich au thon, on devine un sourire satisfait malgré la mastication qui déforme son visage. Des oreilles pointues dépassent de chaque côté de sa chevelure noire aux reflets bleutés, elles donnent l'impression que son ouïe est fine, pourtant il ne nous a pas encore remarqué. La bête a un bon appétit, en quelques secondes à peine le sandwich a été engloutit. Les reflets bleus de ses cheveux sont sans le moindre doute le résultat d'une modification génétique, héritage de l'un de ses parents. Ses canines et ses oreilles par contre, viennent d'un choix esthétique personnel, le garçon ayant choisit de les tailler de cette façon après avoir passé la majorité.

Le garçon jette un regard discret autour de lui, d'ici, la couleur céruléenne de ses iris est frappante, c'est comme si une part de l'océan avait été scellée sur son visage. Des sourcils légèrement froncés surplombent ses yeux, ce qui, lorsque son faciès est neutre, lui donne un air naturellement agacé. Il lève une main proche de sa bouche et souffle faiblement contre sa paume, son petit nez droit remue, renifle l'odeur de son haleine. Soudain, le visage se raidit, le spécimen reste stoïque une demi-seconde avant de farfouiller énergiquement dans son sac, on peut entendre une voix masculine marmonner toutes sortes de jérémiades et de pleurnicheries. Mais encore une fois : plot-twist. L'animal semble avoir trouvé ce qu'il cherchait, les bras tendus vers le ciel, il s'est, sans s'en rendre compte levé de son banc, ses yeux regardent amoureusement le chewing-gum qu'il tient entre ses doigts, comme s'il s'agissait du St-Grâal avant qu'il ne disparaisse lui aussi derrière les fines lèvres du garçon. Sa figure est maintenant traversée par une grimace, la menthe de la gomme est sûrement forte et piquante. Quelques secondes d'observations suffisent pour affirmer que son visage est très expressif, il n'aurait presque pas besoin de parler qu'on comprendrait toutes ses intentions.

Maintenant debout, il n'est pas très grand, il a l'air de faire un mètre soixante-seize, pas plus. La silhouette est fine, malgré une habitude à s'empiffrer il ne fait que soixante-cinq kilos, ça n'est pas un garçon qui s'entretient à coup de gonflette, ses muscles sont fins et dessiné par le peu de chair qui les recouvrent. Ses épaules ne sont pas carrées, elles sont légèrement inclinées vers le bas ce qui lui donne un beau port de tête et une belle stature. Globalement, malgré une moue qui peut s'avérer enfantine et capricieuse, il est agréable à regarder. Un charme peu commun émane de lui... une cloche sonne, les yeux du jeune homme s'écarquillent, il va être en retard. Il attrape son sac et court à vive allures vers l'université, manquant à plusieurs reprises de chuter. Il semble tirer sa force de son endurance, car il ne s'arrête pas une seule fois en chemin. Ceux qui l'entourent lui jettent des regards curieux, il n'est pas une force tranquille et discrète, bien au contraire avec son attitude et son énergie tapageuse, on le remarque sans peine.

Petit plus : allergie aux chats, aux noix et aux piqûres de guêpe.
Caractère
Bureau du thérapeute-psychiatre Okabe Yoshio, médecin d'Ikeda Kaneki.

L'an 2100
Résultat du test de TDAH : positif.
Informations obtenues à propos du patient 23-19 Ikeda Kaneki :

Les parents d'Ikeda Kaneki se sont rendus à mon bureau le 16 novembre 2100 sous les conseils de la maitresse d'école du garçon qui suspectait un TDAH. Effectivement, le test s'est avéré positif. La description que l'on m'avait faite de lui en amont réunissait déjà beaucoup d'indices concernant son trouble.

Propos enregistrés de la part de la mère de l'enfant :

« Ikeda n'est pas comme les autres enfants, les autres mères de mon âge ne sont pas aussi épuisées que moi. Il n'arrive pas à tenir en place, c'est une vraie boule d'énergie et j'ai l'impression d'être incapable de la canaliser. Est-ce que vous pouvez faire quelque chose docteur ? »

« Dites-m'en un peu plus sur Ikeda, je trouverais avec vous des solutions lorsque j'en saurais davantage. »

« Eh bien... il est bruyant et impulsif, il agit souvent sur des coups de tête. D'après la maitresse d'école, il n'arrive pas à se concentrer, il décroche rapidement. Il ne va jamais au bout de ce qu'il entreprend, il se laisse distraire beaucoup trop facilement. Il lui arrive parfois d'être dans la lune où il s'agite sur son siège. Je la rejoins à ce sujet, il peine à prendre son temps aux heures des repas. Il est plutôt maladroit, il a tendance à oublier ce qu'on lui dit. »

« Intéressant. Continuez ? »

« D'après son institutrice, il est solitaire, il a du mal à s'intégrer. J'ai déjà été convoqué plusieurs fois pour des bagarres. Je suis inquiète, je sens bien que tout cela pèse sur son moral aussi. Il refuse d'en parler, je pense que c'est une source d'anxiété. Mon garçon n'est pas méchant, malgré sa maladresse il a bon coeur et est bienveillant. »

« Savez-vous ce qu'est le TDAH madame Kaneki ? »

[...]

L'an 2107

Informations obtenues à propos du patient 23-19 Ikeda Kaneki :

Je suis toujours avec beaucoup d'intérêt le dossier du jeune Kaneki Ikeda, je le vois plusieurs fois par semaine et bien qu'il ait trouvé à travers moi une oreille attentive qu'il assimile à celle d'un ami, les progrès réalisés sont modestes. Malgré l'adolescence, Ikeda conserve un esprit enfantin et naïf. Le jeune garçon a la volonté de se montrer sous son meilleur jour, il vient toujours au bureau avec un large sourire aux lèvres et je dois pousser l'analyse pour qu'il exprime ce qu'il ressent réellement. Derrière le masque, Ikeda ne s'estime pas, il n'a pas confiance en lui et le regard/jugement des autres ne l'aide pas à s'accepter ni à s'intégrer. Il se considère comme étant bête, idée reçue de la plupart des adolescents de son âge qui le trouvent idiot. Il a développé un trouble anxieux lié à son incapacité à nouer des liens. Je vais donc lui prescrire des antidépresseurs pour accompagner son traitement déjà en cours.
— Just Married —

Messages postés : 143
Inscrit.e le : 15/01/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Miyu ♥
Autre: Parle couramment anglais et japonais. Préfère qu'on l'appelle Noah que Motoki.
HERE HE IS "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1362171446

Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction, j'ai hâte de tout lire et de pouvoir rp ensemble "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2837704232
— Just Married —

Messages postés : 243
Inscrit.e le : 07/04/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Milo ma petite Lune
Autre: constelle jm en #6699ff ✰
bienvenue sur le forum o/
très bon choix de vava, si je peux me permettre "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  4115966937
d'ailleurs l'image de ta pp est un dessin officiel donc t'en fais pas !(si je dis pas de bêtises c'est Kazue Kato "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  517494357 )

bonne chance pour la suite de la rédaction! "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2432113367
— Just Married —

Messages postés : 234
Inscrit.e le : 12/06/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célib-heureux.
Autre: Ryû râle en #99ccff.
Bienvenue Ikeda-kun "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2432113367  (et merci à Noah de t'avoir ramené ? "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1518348080 )
Bon courage à toi pour la rédaction, au plaisir de faire connaissance également "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  231803046
— Just Married —

Messages postés : 8
Inscrit.e le : 21/08/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Le garçon s'exprime en #99cccc
Merci Noah, je vais essayer de faire ça au plus vite pour qu'on puisse rp "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  40839418

Merci pour tout Tomie, j'ai envie de boire un Jaeger Bomb maintenant ! "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1451543918 & merci pour ton aide, j'vais le noter du coup !

Ryûma, plaisir partagé de faire connaissance, merci pour le soutient ! Je vais y arriver grâce à vos encouragements "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  4228984879
— Just Married —

Messages postés : 205
Inscrit.e le : 26/03/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Le roux ronchon ????
Autre: Merci à Fu Soda et Milo de Jaeger pour les avatars ♥
Bienvenue !! Hoooo Rin Okumura, ce lapin ♥ Un petit loulou attachant et bagarreur à ses heures, ça promet xD Bonne chance, je te servirais un jagger bomb quand tu veux ! Sinon pour une bagarre, je te laisse avec mon dc "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1362171446 a bientôt !
— Just Married —

Messages postés : 210
Inscrit.e le : 13/06/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Leonore Mizutaka
Autre: Je piapiate en : #CC4E5C
Bienvenue à toi ♥

Comme les copins du dessus, j'adore ton avatar ♥
Le petit bonhomme à l'air sympa et pour la baston... peut-être que je pourrais te croiser avec mon futur DC ^^

En tout cas bonne fin de rédaction de fiche et bonne chance pour la Validation future ♥
— Just Married —

Messages postés : 8
Inscrit.e le : 21/08/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Le garçon s'exprime en #99cccc
@Marie Rey Merci beaucoup ! J'suis ravie qu'il te plaise et oui, Rin c'est un bonbon "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  3488335006 j'accepte le Jagger bomb avec plaisir et la bagarre aussi "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1667362858

@Reiko Mizutaka Oh merci beaucoup c: c'est super gentil "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2837215391 c'est avec plaisir que je croiserais le fer avec toi ! "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2984341854
— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—

— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—
Messages postés : 664
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
Yo. Et bienvenue sur le forum "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2078551763

Globalement la lecture de ta fichette est agréable, il y a parfois quelques phrases un peu longues et alambiquées mais is okay, ça ne gêne pas tant que ça la progression. L'histoire tombe juste, merci pour mon pauvre cerveau d'admin sur le retour d'avoir mis du gras pour les events (vraiment, tu peux pas savoir ce que ça signifie pour moi et ma matinée sans café "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  428445822). Juste deux petites choses à revoir avant de recevoir le tampon de validation sur le front :
- Il y a quand même pas mal de fautes d'accord, que ce soit entre les mots ou avec un participe passé. Je pense que tu sauras les débusquer si tu relis attentivement, elles se planquent surtout dans ton histoire.
- Les modifications corporelles se limitent à la couleur des yeux et des cheveux pour éviter toute transformation trop pénalisante pour l'enfant ou l'eugénisme. Par contre, s'il veut se tailler les oreilles et les dents en pointes, il peut tout à fait le faire via des opérations chirurgicales plus tard, une fois devenu majeur.

Bon courage pour tes corrections, cyaaa "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2432113367

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

"To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

"To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  85277910
— Just Married —

Messages postés : 8
Inscrit.e le : 21/08/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Le garçon s'exprime en #99cccc
@Seyfried H. Bellandi Salut, merci beaucoup de t'occuper de la modération/validation de ma fiche ! "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1728200632 "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  428445822

J'ai suivi tes conseils et j'ai relu ma fiche, j'espère que j'ai réussi à trouver toutes les erreurs (les accords du participe passé c'est pas mon point fort comme tu as pu le constater "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1362171446 ) je croise les doigts !

Sinon, je t'ai envoyé un mp, il est resté dans ma boite d'envoi alors je ne sais pas si tu es en mesure de le lire ou pas ? "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  367806265

Encore merci !
— Just Married —

Messages postés : 8
Inscrit.e le : 21/08/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Le garçon s'exprime en #99cccc
@Seyfried H. Bellandi Finalement, j'ai également modifié la partie concernant ses oreilles et ses dents ! "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  1353670443
— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—

— STAFF JM : REINE DES CHAGASSES—
Messages postés : 664
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
Ok tout est bueno pour moi, amuse-toi bien parmi nous "To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  2432113367

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

"To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

"To me, you are still nothing more than a little boy who is just like a hundred thousand other little boys."  85277910
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum