Tête de gazon, tête de charbon 200803042355296862
Tête de gazon, tête de charbon 1GdvXk1

— Just Married —

Messages postés : 153
Inscrit.e le : 17/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Nanami ♥
Autre:


♦ ♦  Tête de gazon, tête de charbon ♦ ♦

Le 28 Novembre 2111, avec Nanami (Hoshiro) Gami
C'est un jour comme les autres qui débute au sommet du Doppelganger.

Comme chaque "matin" nous nous levons tard à cause de nos vies décalées. Le bar m'a demandé bien du travail hier et Nanami avait sa propre carrière à gérer. Nous sommes rentrés tard et, automatiquement, nous nous levons tard. Je commence vraiment à me faire à cette petite vie, à cette petite femme, à cette petite présence qui ne disparait pas après une partie de jambe en l'air et quelques heures de sommeil.

Je dépose un baiser sur son front et libère mon bras de sa tête pour pouvoir me lever et enfiler plus que mon boxer. Un survêtement fera parfaitement l'affaire pour mon activité matinale habituel: un petit jogging dans le quartier et un passage du côté de la famille et du bar pour vérifier que tout roule toujours.

Je reviens trois quart d'heure plus tard et disparait aussitôt dans la salle de bain - sans me prendre de bouteille en pleine face, précisons le - c'est vraiment une journée banale.

Brossage de dent, rasage, douche, petit exercice avec mes yeux devant le miroir - seul moment où j'ouvre l'amoché - habillage et je ressors vêtu d'un jean et d'une chemise afin de rejoindre le salon. Là je regarde mon téléphone. Ecarquille l'oeil devant l'écran, cherche Nanami tel un cyclope en panique et fini par lâcher:

- Ma sœur arrive.

J'ai à peine le temps de relire ses messages...


Coucou tête de gazon ! Je compte venir te rappeler les bonnes manière ce matin comme tu ne m'as toujours pas présenter ta femme. Et essaye pas de te défiler ou de trouver une bonne excuse.

12h04


Pas de réponse?
Je prends ça pour un oui.
C'est bien, tu t'assagis.

12h17


Je suis dans l'ascenceur !

12h24

...Qu'elle sonne à la porte.

- Et merde.


— Just Married —

Messages postés : 111
Inscrit.e le : 30/10/2019
Les matins étaient doux au Doppelganger après de longues nuits agités. Ils étaient doux et paresseux. Et je dois bien avouer que me réveiller contre Ryuku est une chose plutôt agréable. Ça l’est encore plus quand dans mon demi-sommeil, je sens ses lèvres sur mon front. Il ne me faut pas bien longtemps pour émerger du lit après qu’il se soit levé. Baillant et m’étirant, j’enfile une robe de chambre puis pars me faire couler un thé dans la cuisine.
Plus tard, n’ayant aucun autre engagement que nos répétitions de l’après-midi, je fais quelques exercices physiques, à défaut d’aller courir avec mon époux.

Nous nous croisons tout juste quand je sors de la salle de bain. Si je sens mon visage s’empourprer, je me sens beaucoup moins gênée qu’avant. Là où je lui aurais sûrement balancé le dentifrice à la figure, je ne fais que détourner les yeux. Des progrès sont en cours. Le sourire aux lèvres, je prends le temps de m’habiller d'un simple débardeur sans soutien en dessous et d'un short à la limite du raisonnable. Je remonte ensuite mes cheveux en un chou négligé, juste pour avoir moins chaud.

Profitant que Ryuku soit sous la douche, je m'attelle à nous préparer, ce que j’espère être, un bon repas. Une fois les champignons cuit, la soupe miso sur le feu et le riz dans le cuiseur, je sors du réfrigérateur les pavés de dorade mis à mariner la veille et là… Ça devient plus difficile. Prenant une grande inspiration après une longue hésitation, j’ouvre le tiroir maudit : le tiroir des couteaux. Tremblante, je récupère le premier qui passe à ma portée, le lâche sur le plan de travail comme s’il m’avait brûlé, et claque le tiroir. Nouvelle inspiration. Lèvres pincées, je le récupère et commence à découper le poisson en tranches irrégulières.

“Ma sœur arrive.”

Concentré pour ne pas me mettre à pleurer, j’en lâche une nouvelle fois mon instrument de torture. Il me faut un moment pour comprendre ce qu’il a dit. Sa… Sœur ? Déjà flageolante et aux bords des larmes, je me sens pâlir. Je ne me sens pas prête pour ça ! Hébété, je fixe mon poisson. Au moins, j’ai pu terminer. Par contre, je dois me changer et me coiffer...

“Je…”


Et que sonne la porte. Je panique. Ne pouvant décemment pas rencontrer ma belle-soeur de cette manière, je pense à fuir, mais avec le repas en train de cuir, ce n’est pas une solution envisageable. La sonnette s'impatiente. Je n'ai pas le temps de mieux m'habiller. Le cœur au bord des lèvres, je me lave rapidement les mains en espérant ne pas sentir le poisson. Puis me tournant vers époux:

“C-comment je suis ?”


Et j’espère alors avoir fait assez à manger pour trois… Et qu’elle ne soit pas bonne cuisinière...
— Just Married —

Messages postés : 153
Inscrit.e le : 17/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Nanami ♥
Autre:


♦ ♦  Tête de gazon, tête de charbon ♦ ♦

Le 28 Novembre 2111, avec Nanami (Hoshiro) Gami
Nanami est en cuisine, à arborer cet air tendu qu'elle à chaque fois qu'elle doit prendre un couteau en main, quand je lui annonce la nouvelle: ma sœur arrive.

“Je…”

Tu ? Bon ok, je sais, c'est carrément la merde, c'était pas prévu et je doute qu'on soit prêts pour ça mais il est trop tard pour se sauver car Rinka sonne déjà à la porte de notre appartement.

“C-comment je suis ?”

Je dois vraiment répondre ? Elle a pas de soutif, son short me donne des pensées coquines chaque fois que je baisse les yeux dessus et elle vient de prendre cet air pâle et fragile qui donne juste envie de la câliner pour la rassurer. Merde, merde, merde! Et arrête de sonner toi!

- Je vais essayer de la dégager.

J'inspire un grand coup et me dirige vers la porte. Là, j'ouvre juste un peu.

- Salut, désolé on est occupé, à la prochaine sœurette, dans des conditions plus officielles!
- Héééé!

Je referme, elle bloque avec son pied et pousse la porte avant de m'éjecter du passage tout en se torunant vers moi. Comment fait t'elle ça?

- Ce n'est pas comme ça qu'on traite sa grande-sœur! Tu ne connais toujours pas les bonnes manières, tête de gazon?

Je lève l'oeil au ciel et referme la porte. Bon bah, elle est avec nous.

- Je les connais, "tête de charbon", et ca commence par pas se pointer chez les gens sans accord!
- Ca fait des semaines que je te le demande! Alors alors, cette petite femme! Tu t'en occupes bien au moins?

Je regarde un bref instant vers la cuisine, me demandant si Nanami a pris la fuite. Evidemment, Rinka suit mon regard et se tourne dans la même direction, un large sourire aux lèvres.

- Tu lui demanderas toi même... grogné-je.


— Just Married —

Messages postés : 111
Inscrit.e le : 30/10/2019
Me laissant dans ma panique, Ryuku n’a pas répondu à ma question après m’avoir regardé. Suis-je si horrible qu’il préfère se taire plutôt que m’avouer que je n’étais pas regardable ? Me mordant la lèvre inférieure, je lève les yeux au plafond pour les empêcher de couler. Que va penser sa sœur de moi !? Dans un éclair de lucidité, je pense à éteindre la plaque électrique alors qu’il ouvre la porte et essaie de faire partir sa sœur. Peine perdue, elle finit par entrer et je m’entends couiner. Pas ça ! Je n’ai même pas eu le temps de quitter la cuisine. Et ce ne serait clairement pas poli de partir en courant alors qu’elle était là, dans notre salon. Arrangeant vivement quelques-unes de mes mèches roses dans mon chignon, je me rapproche d’un pas hésitant. Un plateau en travers de la poitrine pour masquer mon manque de soutien-gorge, je déglutis.

Elle grande, les cheveux courts et noirs et je ne peux m’empêcher de chercher des ressemblances avec mon époux. J’en viens à sourire légèrement en les entendant se chamailler, puis tressaillir quand elle se tourne vers moi. C’est donc elle, la fameuse Rinka. Je m’incline pour la saluer et malgré ma gêne, je lui offre un sourire.

“Bienvenue à la maison… Je… Nous n’attendions pas de visite aujourd’hui pardonne mon apparence…”
J’ai un rire gêné. “Mais je t'en prie installe toi… Fais comme chez-toi.”

Ce qu’elle semble déjà faire. Nouveau sourire, regard vers Ryuku, vers Rinka, Ryuku, Rinka. Je m'humecte les lèvres et ressers le plateau contre ma poitrine. Je ne peux pas rester comme ça. Je lève à nouveau les yeux vers mon époux.

“Ryuku, je crois que nous avons des boissons au frais… Tu peux…”


T’en occuper s’il te plaît ?

“Le temps que je me change…”

Sourire désolé et je m’incline avant de m’éclipser le cœur battant, menaçant de m’exploser la cage thoracique.
— Just Married —

Messages postés : 153
Inscrit.e le : 17/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Nanami ♥
Autre:


♦ ♦  Tête de gazon, tête de charbon ♦ ♦

Le 28 Novembre 2111, avec Nanami (Hoshiro) Gami
J'adore Rinka mais parfois, comme dans toute fratrie, j'ai vraiment envie de la tuer. Là, alors que Nanami s'incline pour la saluer tout en restant cacher derrière son plateau, on est pas loin de l'envie de meurtre.

“Bienvenue à la maison… Je… Nous n’attendions pas de visite aujourd’hui pardonne mon apparence…”

Mon épouse rit, gêné, alors que ma sœur la regarde avec un mélange de curiosité et de satisfaction.

- Ne t'en fais pas pour ça, je sais très bien que je passe à l'improviste mais avec ce grand dadais c'est parfois la seule façon d'avoir de vraies nouvelles.

Même pas vrai d'abord! Je réponds très bien au appels et aux sms! Juste que là, je viens d'être marié par le système alors j'avais autre chose à faire que de m'occuper de la curieuse de service. Nanami ne sait même pas où poser ses yeux! Il faut que je trouve un truc pour l'aider avant que ça vire à la salade d'ennui.

Mais je t'en prie installe toi… Fais comme chez-toi.”

Naaaan ! Elle va s'inviter après. Bon ok, c'est déjà fait, mais j'ai encore une chance de la virer, non?

“Ryuku, je crois que nous avons des boissons au frais… Tu peux…”

Ah oui, bonne idée! Mon oeil s'illumine.

“Le temps que je me change…”
- Je m'occupe de servir cette casse-couille !

Rinka passe son bras droit autour de mon cou, tire vers le bas et s'empresse de me faire un shampoing de la main gauche. Si ce n'était pas elle je l'aurait déjà démonter, mais c'est elle alors je me laisse faire.

- J'espère que tu t'occupes mieux d'elle que de moi !
- T'as pas fini un peu? Je suis plus un gosse! Merde quoi !
- Tu seras toujours mon petit frère, tête de gazon!

A mon tour je passe mon bras autour de son cou et lui offre un shampoing fais maison qui l'a fait bien rire. Quelques secondes plus tard nous nous sommes lâchés, sourires aux lèvres, et je suis entrain de servir une boisson fraîche à mon ainée.

- C'est donc vrai, lance t-elle en posant un magazine people sur la table. L'incontestable t'a dégoté une star!
- Mais range ça!

Je sais bien que Nanami est connu. Même si ses fans ont commencé à s'habituer à la nouvelle de notre mariage il y a encore régulièrement des curieux qui provoque quelques incidents au Doppel en essayant de s'infiltrer ou d'avoir je ne sais quelle photo inédite. Par chance la sécurité fais bien son taff... Il faut dire que j'ai fait renforcer nos effectifs temporairement.

- Tu aurais pu lui dire que je venais.
- Je l'ai fait quand je l'ai su: deux secondes et demi avant que tu sonnes!

Je pousse son magazine, espérant l'inciter à le ranger, mais elle ne le fait pas et se contente de siroter son verre de thé glacé devant mon air agacé...

- Il faut regarder ton téléphone plus souvent.
- Je vais pas le prendre sous la douche quand même!

Bon, je vais me servir un verre aussi. Vodka? A cette heure c'est pas sérieux mais je sors la bouteille quand même. C'est sa faute à elle!


— Just Married —

Messages postés : 111
Inscrit.e le : 30/10/2019
Dans le couloir, je ne peux m’empêcher de me retourner vers mon époux et sa soeur. Ils semblent si complice que je ne peux m’empêcher de sourire. Quelque part, ça me rassure. Un peu. Si Rinka est comme Ryuku, ou presque, j’imagine que ça ne peut que bien se passer. Reprenant mon souffle pour calmer mon pauvre coeur, je m’enferme dans la chambre et commence à me déshabiller pour enfiler quelque chose de plus correcte.

M’observant dans la glace, j’ajuste les bretelles de ma robe. Au moins avec ça, aucun risque que Rinka ne puisse voir mes cicatrices. D’ailleurs, Ryuku lui en parlerait-il ? Doutant un instant de la discrétion de mon mari, je récupère ma brosse pour arranger mes cheveux. Chassant ma honte de mes pensées, j’ose me dire qu’il me demanderait la permission avant d’en parler à qui que ce soit. Et puis… Je lui ai bien accordé ma confiance non ?

Inspirant à fond, je note du bout de mon doigt, l’inscription “Calme” en kanji sur la paume de ma main. La portant à ma bouche, j’avale l’invisible inscription. C’est puéril, je sais. Mais c’est une vieille habitude qui arrive à me détendre et que j’utilise même les jours de gros concert. Rassérénée, je quitte la chambre et les rejoins dans le séjour. Ils sont encore là se chamailler, verre en main et je ne peux m’empêcher de sourire. J’ai l’impression de voir Yusei et Shiba et ça m’apaise encore un peu. Croisant le regard de Ryuku, je lui souris et m’approche de lui. Voyant la bouteille de vodka, je grimace avant de secouer la tête.

“Pas pour moi…”


Souriant à demi, je sais qu’il sait pourquoi je ne veux pas d’alcool, et surtout pas devant sa soeur pour notre première rencontre. Ignorant toute pudeur et la présence de sa soeur, je dépose un baiser léger sur sa joue pour lui faire comprendre que je vais bien. Pas de tables, pas de plateau… Juste quelques rougissements que je ne peux encore empêcher. Au moins ça pour le rassurer avant de me tourner vers Rinka. Je ne sais même pas si elle est mariée, ou si elle a des enfants. Je vois alors la main de mon conjoint poser un verre de thé glacé sur la table moi. Remarquant le magazine qui clairement ne m’appartient pas, je hausse le sourcil avant de fixer Rinka.

“C’est le tien ?”
Lui demande-je tout en connaissant déjà la réponse.

J’ai une moue.

“J’imagine… J’imagine qu’avec ça… Il n’est même plus nécessaire que je me présente ou tente de cacher ce que je fais…”
— Just Married —

Messages postés : 153
Inscrit.e le : 17/08/2019

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Nanami ♥
Autre:


♦ ♦  Tête de gazon, tête de charbon ♦ ♦

Le 28 Novembre 2111, avec Nanami (Hoshiro) Gami
Nanami nous rejoint quelques minutes et chamailleries plus tard. Aussitôt nos regards se tournent vers elle et je la vois grimacer en apercevant la bouteille d'alcool. Pas pour elle? Je le savais et cela me fait sourire. Nous ne sommes pas mariés depuis bien longtemps mais le fait de vivre ensemble au quotidien nous force à nous connaître un minimum. D'ailleurs elle n'a pas dû apprécier d'être découverte par ma soeur avec un simple débardeur en guise de haut...

Pourtant, elle était canon. Remarquez, sa robe est pas mal aussi. Difficile de dire quelle tenue je préfère mais Rinka, elle, préférera celle-là et Nanami encore plus: elle doit se sentir plus présentable.

- Un thé plutôt ? proposé-je alors qu'elle m'approche pour m'embrasser sur la joue.

Ouuuuuuf ! Je retiens le soulagement qui m'envahit: l'arrivée de ma sœur n'a pas remis de table entre mon épouse et moi. Ce n'est pas que c'était compliqué mais... un peu quand même. Je suis tactile alors forcément, me priver de contact me rend la vie un peu galère.

“C’est le tien ?”

Rinka nous observe de son regard acéré, un sourire aux coins des lèvres.

- Oui, c'est le mien, confirme t-elle simplement.
“J’imagine… J’imagine qu’avec ça… Il n’est même plus nécessaire que je me présente ou tente de cacher ce que je fais…”

Je tire un siège pour inviter Nanami à s'asseoir. La discussion part mal et ça m'inquiète.

- En effet, c'est inutile mais on est pas là pour parler travail, pas vrai?
- Comme t'es là pour me casser les pieds...
- Il est mignon quand il est grincheux, non? Faut pas m'en vouloir pour le magazine mais comme mon cher petit-frère ne voulait rien me dire et m'esquiver j'ai pas trop eu le choix, il fallait que je vérifie l'information ! Lui ! Marié !!! J'ai toujours cru que l'Incontestable le laisserait tranquille.

Euh, je dois le prendre comment? Ca veut dire qu'aux yeux de ma sœur je ne suis pas compatible avec le mariage et la fidélité? Ouais, bon, ok, mon rythme de vie pré-mariage était très clair mais en même temps pourquoi se priver de profiter ? J'en avais l'envie et la possibilité...

- Ryuku marié c'est un peu comme... comme... Un cocotier sur un iceberg? Carrément bizarre ! Du coup, ça va, il n'est pas trop insupportable ?
- T'as fini Rinka?
- Chuuut, on parle entre femmes, tête de gazon.
- Tsss....

— Just Married —

Messages postés : 111
Inscrit.e le : 30/10/2019
Galant, Ryuku m’invite à m’asseoir en me tirant une chaise. D’un sourire, je le remercie et m’installe face à Rinka. Je me sens un peu tendue, à cause du magasine, pourtant je ne devrais pas, c’est la soeur de mon époux et il est normal qu’elle s’interroge sur moi… J’imagine. La sondant du regard, je les écoute, souriant à moitié en entendant Ryuku rouspéter.

“Faut pas m'en vouloir pour le magazine, mais comme mon cher petit-frère ne voulait rien me dire et m'esquiver, je n'ai pas trop eu le choix, il fallait que je vérifie l'information ! Lui ! Marié !!! J'ai toujours cru que l'Incontestable le laisserait tranquille.”

J’ai un rire léger et gênée, je me tourne vers Ryuku. J’échange un regard avec lui, sentant mes joues se réchauffer en repensant à nos débuts et à …”Ça”... Avant de la regarder de nouveau. Mes épaules se relâchent un peu et je laisse mes mains jouer avec le verre offert par mon époux.

“Je suis… Désolée pour ça. C’est de ma faute si Ryuku ne t’a rien dit… Disons que pour certaines choses, je lui ai forcé la main pour… Aller à mon rythme…”


Embarrassée sur le coup, je prends une gorgée de ma boisson pour cacher mon trouble.

“...La rencontre des familles en fait partie… Après tout… Nous apprenons encore à nous connaître.”
Complétais-je en reposant le verre sur la table.

Croisant le regard de Rinka je lui souris faiblement. Non, je n’étais pas encore prête à la rencontrer, mais nous n’en avions même pas parler avec Ryuku. Peut-être espérais-je le protéger un peu ? C’est ce que nous sommes censés faire non ? Nous protéger, nous soutenir… Et il a dit me faire confiance aussi. Intérieurement, je souris.

“Mais… C’est si étonnant de savoir Ryuku marié ?”
Demande-je curieuse et amusée, et sans doute pour changer un peu de sujet aussi.

Rapprochant ma chaise, je m’accoude à la table. Quel genre d’homme était-il avant que l’on soit marié pour que cela surprenne à ce point sa soeur ?

“Ryuku marié c'est un peu comme... comme... Un cocotier sur un iceberg? Carrément bizarre !”

Je ne peux m’empêcher de rire. J’imagine que Ryuku devait avoir le même genre de vie que Shiba. Si l’imaginer m’amuse, je m’étonne de ressentir cette petite pointe dans mon cœur. Combien de femmes... Et/ou d'hommes avaient rencontré Ryu ?

“Du coup, ça va, il n'est pas trop insupportable ?”
“T'as fini Rinka?”
“Chuuut, on parle entre femmes, tête de gazon.”
“Tsss…”

Je ris encore avant de secouer la tête. Je crois bien que leurs chamailleries arrivent à me tendre complètement. C’est la mine amusée que je peux répondre à ma belle-soeur.

“Je ne dirais pas qu’il est parfait, mais il n’en est pas loin… Pas loin du tout...”


Je tourne un œil vers l’homme, complice, avant de redevenir sérieuse.

“Plus sérieusement, avec moi, il est adorable.”


Je repense à ses gestes et paroles quand la table me servait de bouclier.

“Prévenant…”


Je repense au temps que j’ai pris avant de pouvoir m’offrir à lui.

“Patient...”


Je repense à certains problèmes dont je lui ai fait part et des solutions qu’il m’a apporté. Je m’humecte les lèvres du bout de ma langue.

“Jusqu’à présent, il s’est montré comme d’un homme sur lequel on peut s’appuyer pour avancer.”


Nouveau coup d’œil chargé de ma reconnaissance vers Ryu. Puis, à l’instar de Rinka, je fais mine de l’ignorer quand je pose ma question suivante.

“Après… Cela ne fait pas longtemps que nous sommes mariés. Comme je te l’ai dit, nous apprenons encore à nous connaître et il y a … Surement beaucoup de choses que j’ignore sur lui ! Toi qui le connais depuis si longtemps… Que devrais-je savoir à son sujet ?”


Peut-être pour l’embêter un peu ? Pour en apprendre plus lui ? Savoir comment ses proches le voient ? Cela me rappelle la première fois que j’ai rencontré la grand-mère de Cerberus. Elle avait passé l’après-midi à m’offrir du thé en me montrant les photos de Yusei quand il était petit. Rinka avait-elle des anecdotes sympathiques à raconter ?
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#9 —Re: Tête de gazon, tête de charbon
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum