I have wings...  200803042355296862
I have wings...  1GdvXk1

— Just Married —

le Lun 28 Sep - 3:51
Messages postés : 34
Inscrit.e le : 28/09/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Aliyah ♥
Autre: Non nounours!
Takeshi OKADA
"Sky is the limit, but not for me."

Généralités
Nom ;; Okada
Prénoms ;; Takeshi
Âge ;; 23 ans et 29 août 2089
Genre ;; Masculin
Origines ;; Japonais (mère) - Américain (père)
Activité ;; Basketteur pro
Sexualité ;; Heu, il a jamais testé, peut pas savoir? XD
Avatar ;; Kagami Taiga - Kuroko no Basket
Règlement ;;
Chemin ;; Toujours le même!
Commentaire ;; C'était pas prévu, mais c'est prévu quand même!
Histoire
Takeshi Okada est né le 29 août 2089, à Chicago, dans l’Illinois, bien loin du pays du Soleil Levant, alors que sa mère en est originaire. Son père est un américain pur souche quant à lui, c’est même parfois difficile de croire que ces deux-là aient pu se rencontrer mais bon, les campus universitaires des USA, ça restera toujours un lieu incompréhensible pour le commun des mortels. Quoi qu’il en soit, la mère de Takeshi étant une japonaise qui possédait la puce de l’Incontestable, son cher fils n’y a pas échappé dès sa naissance. Pas spécialement du goût du paternel, mais quand on tente de contredire un gouvernement, on a que peu de chances d’obtenir gain de cause, surtout vu que cette pratique dure depuis plus d’une génération déjà.

La mère de Takeshi, cette chère Hana, n’était pas mariée à cette époque-là, c’est ce qui lui a permis de vivre quelques années à Chicago avec son enfant ainsi que son partenaire – Hana ne voulait pas essayer de se marier à cause de la puce et du destin qui l’attendait – mais elle fut assez vite rattrapée par l’Incontestable et la fameuse lettre rose. Durant le début de la vie du jeune garçon, sa mère a fait de son mieux pour lui transmettre sa culture japonaise, commençant à lui apprendre la langue nippone, ce qui l’aidera grandement dans le futur. Futur dans lequel elle ne pourra apparemment pas vivre pour le père de Takeshi, cet enfoiré dont il préfère taire le nom, qui refusera de tout quitter pour aller vivre au Japon. Son père venant d'une famille aisée alors que sa mère venait d'un milieu tout juste vivable fut l’élément déterminant pour savoir avec qui il allait vivre, son géniteur étant le genre d'homme capable de vous mettre une tonne d'avocats au cul pour obtenir ou garder quelque chose auquel il tient.

« Logique », voilà ce que vous allez vous dire sûrement, mais les années qui vont suivre vont rapidement prouver que la personne qui vit le mieux cette famille à distance, c’est bel et bien le père, alors que Takeshi et Hana feront tout pour garder un contact régulier malgré tout. Le paternel impose un rythme de vie effroyable à son enfant : son métier le fait voyager à travers tout le pays, Takeshi n’a donc nullement le loisir de se faire des amis, un élément qui lui causera de souffrir, en plus de l’absence de sa mère à ses côtés.

Pourtant, c’est bien cette dernière qui finira par lui donner la clé d’un bonheur à la portée illimitée : bien que peu sportive, Hana a toujours apprécié avoir fait du basket durant ses années d’études, bien qu’elle n’avait pas un niveau au-dessus du désastreux apparemment. Le basket est présent partout, dans tous les pays, se joue avec un ballon que beaucoup possèdent, enfants comme adultes, dans une salle ou dans un stade plus urbain. Un simple ballon de basket pourrait lui apporter bien plus que n’importe qui ou n’importe quoi sur cette Terre à cet instant précis, quand bien même il serait seul pour l’utiliser. Ainsi va naître un amour pour ce sport, une passion, une multitude de sentiments à la fois agréable et difficilement supportable vont s’offrir à l’enfant qui finit par devenir lentement mais surement un adolescent.

Les relations entre ses parents étaient déjà compliquées mais le basket fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase : Takeshi délaissait peu à peu ses études pour se raccrocher à la seule chose qui lui rendait l’intérêt qu’il lui portait. En de multiples occasions, cet enfoiré de paternel préféra priver son fils de son seul bonheur que d’essayer de l’accompagner dans sa passion ou de le comprendre. L’option d’envoyer ce fils indigne auprès de sa mère fut plusieurs fois utilisée pour essayer de résoudre ce problème qui n’en était un qu’aux yeux d’une personne, mais cela eut bien des effets sauf celui-ci. Depuis plusieurs années, Hana rêvait d’avoir son fils un peu pour elle au Japon, ne le voyant qu’en de très rares occasions quand son mari et elle avaient les moyens de venir le voir aux USA.

La vie du jeune Takeshi était parfois bien complexe, mais encore une fois, avec l’influence positive de sa mère, accompagnée de son beau-père, il continua d’apprendre la culture nippone, maniant peu à peu cette langue dont il n’avait que les bases. Cependant, vivre définitivement avec sa famille au Japon lui était toujours impossible, aussi bien à cause des menaces de son père qu'à cause du fait que cela serait peut-être source de problèmes dans le couple de sa mère et de son beau père que Takeshi soit présent avec eux plus que quelques semaines par an. Malgré tout cela, son amour pour le basket lui a aussi permis de continuer à le pratiquer avec toujours autant de plaisir, peu importe qu’il soit à Tokyo avec sa mère ou aux Etats-Unis avec son père, à traverser le pays sans réellement s’arrêter.

Les années passent, ses résultats scolaires sont tout juste dans la moyenne, histoire de ne plus subir de remarques de la part de son père, l’adulte en devenir qu’il est à présent s’en sort bien mieux dans l’apprentissage du japonais qu’il parle à présent avec autant d’aisance que l’anglais. Puis Takeshi finit par atteindre la majorité, ce qui signera en quelque sorte le début d’une mauvaise période pour lui : son père l’a mis directement dehors, sans un sous, le jour de son anniversaire, mais dans le fond, le jeune homme ne s’attendait à rien d’autre de sa part, il trouva donc un petit job, continua de jouer au basket dans la rue, etc… Rien ne changeait vraiment pour lui si ce n’est qu’il n’avait plus l’obligation de se soucier de son géniteur.

Quelques mois plus tard, il finit par être repéré par des agents de la NBA qui le trouvent suffisamment bon pour tenter sa chance directement en pro, à croire que les années passées à donner autant de passion et d’énergie avec ce ballon lui ont finalement apporté le droit de vivre grâce à cela. Evidemment, il est loin de tous ces gars qui passent par des universités pour se faire connaître, il est vraiment inconnu de tous mais il fera surement ses preuves en temps et en heure, le basket étant la seule chose qui l’intéresse.

Faire la fête ou trouver une copine ? Très peu pour lui. « Plus ça s’éloigne du basket, moins ça l’intéresse » disait parfois sa mère à son sujet. Tout comme ça sera le cas pour ce qu’elle avait appelé le « Bang Bang Kiss » ou un truc du genre, des gens qui protestent contre les mariages, avec un groupe qui les soutient, etc… Une histoire inintéressante aux yeux du jeune homme qui faisait des progrès énormes, très loin d’égaler le niveau des meilleurs joueurs de la ligue, n’étant qu’un rookie, mais sa férocité sur le terrain et son envie de gagner en faisaient déjà un élément redoutable, même s’il ne rentrait que quelques minutes par match, cela a fini par lui faire obtenir le surnom « Tiger ».

Depuis son entrée à la NBA, il n’avait pas remis les pieds au Japon une seule fois, probablement quelque chose de triste pour sa mère mais, malgré lui, il allait très vite y retourner. Octobre 2109, Shukumei, cet enchaînement de catastrophes qui a fait trembler de peur Takeshi durant plusieurs jours, à l’idée de perdre sa mère et son beau-père. Devant les circonstances catastrophiques de la situation, son équipe a accepté de le laisser repartir à Tokyo dès que possible, n’ayant pas de nouvelles de sa mère par les moyens traditionnels. Plus d’une semaine après la catastrophe, le jeune basketteur réussit à retourner là-bas et à retrouver sa mère, vivante mais relativement affaiblie, tout comme son mari. Une telle tragédie aurait pu les faucher tous les deux, mais le destin en a voulu autrement et Takeshi les vantera d’être bien plus robuste que lui. Quelques jours plus tard, une fois qu’il est sûr que sa « seule famille » soit en sécurité et avec les moyens nécessaires pour essayer de reconstruire leur vie, ses obligations le forcent à repartir aux USA pour la saison qui continue.

Le temps passe toujours et bien qu’il ait failli perdre Hana lorsqu’il avait vingt ans, sa vie continue de le rendre de plus en plus heureux. Toujours les mêmes convictions en tête, toujours le même caractère, tout semble indiquer qu’il va enfin réussir à prendre son envol dans la NBA au début de la saison de l’année 2111, mais ses ailes lui seront arrachées sans crier gare. Des nouvelles de sa mère en début Juin l’inquiète fortement : son état de santé se détériore rapidement, mais pas autant que celui de son mari. Il fait rapidement un sac avec quelques affaires et part les rejoindre au Japon, prévenant son équipe que cela n’est peut-être rien mais qu’il a un mauvais pressentiment.

Même s’il a eu ce pressentiment, probablement rien ne pouvait l’attendre à ce qu’il a dû vivre les trois mois qui ont suivis : la mort de son beau-père, suivi de celle de sa mère une semaine plus tard. Les hôpitaux étant bondés et ses parents n’étant pas des patients prioritaires, Takeshi dû s’occuper d’eux jusqu’à la fin, se mettant lui aussi à portée de cette épidémie qui toucha le Japon de manière si dure, le jeune finissait par s’écrouler de sommeil, tant son inquiétude et ses efforts étaient disproportionnés pour ce qu’il était capable de faire pour les aider. Il n’avait jamais rien vécu – et ne vivra surement jamais rien –d’aussi destructeur que de les perdre tous les deux.

Ce qui l’empêcha de tomber dans une profonde dépression ? Non, ce ne fut pas le basket cette fois-ci, du moins, pas directement. Sur son lit de mort, sa mère lui confia qu’elle était extrêmement fière de ce qu’il était devenu, qu’importe ce que son réel père aurait voulu qu’il soit, du moment qu’il se sentait heureux. Même s’il est un jeune homme des plus simples, sa mère ne pouvait pas être plus heureuse de le voir s’épanouir mais nourrissait quand même un regret, ou plutôt une envie qu’elle trouvait risible : celle de ne pas l’avoir vu jouer avec le maillot japonais. Elle le savait capable de jouer à un niveau national, même si le Japon n’est clairement pas brillant en basket, voir son fils prendre part à des compétitions pour le pays qu’elle chérissait tant aurait été son plus beau cadeau. C’était probablement impossible de ne pas lui accorder un dernier sourire en lui promettant qu’elle devrait s’asseoir à son meilleur siège lorsqu’il entra dans l’équipe de basket du Japon dès qu’il en aura l’occasion.

Cette promesse, le rêve que lui a avoué sa mère, c’est ce qui lui a permis de continuer malgré tous les événements qui ont suivis sa mort. Un simple aller-retour est fait au sein de son équipe pour leur annoncer sa décision de partir pour vivre au Japon, bien que cela a entrainé des complications pour lui à cause de son contrat et autres, mais c’est un bien moindre souci pour lui. Banni d’une équipe ? Ou de la NBA elle-même ? N’importe quel châtiment lui était bien égal, son amour pour ce ballon orange ne vient pas de l’argent qu’il gagne en jouant avec mais par le simple fait de toujours se surpasser et d’affronter des adversaires toujours plus fort. Voilà l’homme qu’il aspirait à devenir depuis le premier jour et c’est l’homme qu’il est à présent.

Plus d’une année est passée, cette tragédie est bien derrière lui à présent, son caractère n’a pas tellement changé non plus, mais pour ne jamais oublier sa promesse et la personne qui lui a fait aimer ce sport qu’il aime plus que sa propre vie, Takeshi a pris l’alliance de mariage de sa mère et l’a attaché à un collier dont il ne se sépare jamais. Il l’emmènera avec lui jusqu’à l’équipe du Japon et même plus loin encore, pour qu’à chaque fois qu’il prendra son envol pour marquer un panier, elle soit aux premières loges pour voir son fils briller. Mais ça, c’est quelque chose qu’il gardera probablement éternellement pour lui...

Caractère
Le basket. Le basket avant tout. Le basket avant tout et tout le monde. Sa vie pour un ballon, un panier et un terrain sur lequel jouer. Takeshi sans le basket, ce n’est même plus un être vivant, voilà à quoi on pourrait le résumer. Cela fait si longtemps qu’il s’est engouffré dans ce sport, cette addiction qu’il refusera à jamais de quitter, que plus rien ne semble l’intéresser en dehors de cela. Des amis ? Pas la peine, on a déjà des coéquipiers. Une copine ? Faudrait encore avoir le temps ou l’envie d’en chercher une, puis il sait qu’il va être marié de force un jour, pas la peine de se faire chier avec ça. Bah quoi ? Autant profiter pour s’entraîner et devenir meilleur chaque jour, on prévoit déjà de lui greffer une casse-couille dans les pattes… ou un casse couilles, qui sait !

Takeshi n’est pas gentil ou méchant, il est « désintéressé » : si quelque chose ne le concerne pas directement ou ne concerne pas le basket, ça n’a donc que très peu d’intérêt à ses yeux. Bien sûr, si on lui demande un bref service, tel que l’heure ou le chemin, il peut s’arrêter quelques instants pour vous aider, mais pas beaucoup plus quoi. Sa vie en général est un enchaînement d’actions répétées, il est presque monté comme une horloge : lundi, il fera ça, mardi, il fera ça, mercredi, ça change un peu mais ce n’est pas différent du mercredi précédent, etc… Les deux seules choses qui le font varier dans ses habitudes, c’est là où se déroulent les différents matchs qu’il joue et, en de très rares occasions, ses voyages aux USA, bien qu’il n’y a pas remis les pieds depuis la catastrophe qui l’a fait revenir au Japon.

La légende – ouais, on en est à ce niveau-là – voudrait que si on arrive à être assez proche de lui, une potentielle autre face cachée au plus profond de lui serait capable de surgir, quelqu’un d’un peu plus intéressé et de protecteur s’y trouverait. Encore une fois, ce n’est pas une légende pour rien, aucun de ses coéquipiers actuels n’a jamais pu prétendre la voir, mais peut-être qu’avec beaucoup de patience et de détermination – et surtout un caractère de cochon comme le sien – quelqu’un finira par l’apercevoir.

Pour conclure, il est impératif de savoir que Takeshi est quelqu’un de déterminé, c’est un vainqueur né, il ne flanche jamais car il sait qu’il est capable de tout accomplir. S’il se fixe un objectif, ce géant est capable de déplacer des montagnes pour l’atteindre et rien ni personne ne pourra l’en empêcher. Qu’on le mette au défi de faire quelque chose et il surprendra tout le monde… A condition d’en avoir quelque chose à foutre. Bah oui, mais faut suivre aussi !

Physique
Physiquement, il ne fait aucun doute que ce sont surtout les gênes américains de Takeshi qui se démarquent, malgré son métissage nippo-américain : le colosse fait pratiquement deux mètres, il ne lui manque qu’un pauvre centimètre pour les atteindre mais bon, c’est déjà plus que suffisant pour lui faire regretter de prendre les métros japonais. Son corps est celui d’un athlète, rien d’étonnant lorsqu’on parle d’un basketteur professionnel, mais dans son cas, ses jambes sont probablement un peu plus travaillées que le reste. Si vous avez le malheur de le percuter par manque d’attention, il est fort probable que vous serez le seul avec les fesses à terre, lui aura à peine remarqué votre présence.

Ses cheveux sont rouges foncés, une couleur qu’il se plait à entretenir avec une coloration autant que la forme de ses muscles, une chose qui le caractérise et qui signifie bien plus pour lui qu’une simple couleur capillaire. De façon assez amusante, ses yeux sont marrons foncés mais laissent parfois la vague impression qu’ils sont de la même couleur que sa teinture, ce qui n’est pas sans éveiller parfois la curiosité de ceux qui croisent son regard. Son visage est un peu carré, son expression indique la plupart du temps un air extrêmement concentré, mais il n’est pas impossible de voir sa belle dentition à l’occasion, quand quelqu’un parvient à le faire rire, ce qui est presque un exploit en soi.

La mode et Takeshi, ce n’est pas que ça fait deux, c’est qu’il s’en fout royalement, mais à un niveau sidéral : du moment que les couleurs lui plaisent et que ça a l’air d’aller ensemble, le jeune homme n’y accorde pas plus d’importance. La plupart du temps, il est dans une tenue de sport pour aller s’entraîner, aussi bien au basket qu’à la salle de sport, donc son style se résume à un simple débardeur un peu plus large que lui et un short du même acabit. Mention spéciale pour les chaussures : comme tous les basketteurs qui se respectent, c’est bien le seul détail qui lui importe vraiment : porter des chaussures confortables et suffisamment dynamique pour aller dunker sans se fouler une cheville.

Aucun tatouage ou piercing n’est présent sur le corps du nippo-américain, il n’est pas spécialement contre la première option mais n’a aucune réelle idée de ce qu’il voudrait. Pour la seconde, c’est un coup à se blesser inutilement lors d’un match, autant ne prendre aucun risque inutile. Il a parfois une ou deux marques çà et là, mais ce sont de simples égratignures liées à son entraînement, pas de réelle cicatrice. Le seul bijou qu'il s'autorise à porter en dehors des matchs, c'est un collier avec une bague accrochée comme un pendentif. Quant à sa signification, personne ne la connait à part lui.
— Just Married —

le Lun 28 Sep - 3:59
Messages postés : 31
Inscrit.e le : 28/08/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire... Un jour, je recevrais cette lettre rose aussi !!
Autre: Merci à tout le monde pour l'accueil
Re bienvenue mister !!

Profite bien de ce nouveau personnage <3
— ★ —

— ★ —
le Lun 28 Sep - 7:25
Messages postés : 169
Inscrit.e le : 03/11/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : ...
Autre: .
Tu as craqué....c'était sur !!

Re-bienvenue en tout cas !!
— Just Married —

le Lun 28 Sep - 8:12
Messages postés : 85
Inscrit.e le : 06/09/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Takeshi ❤
Autre:
Muhuhu <3
— STAFF JM —

— STAFF JM —
le Lun 28 Sep - 10:38
Messages postés : 5674
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Actuellement en ralentissement/absence jusqu'à fin novembre.
Modération de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction

Bon DC I have wings...  1353670443
Ca me fait toujours bizarre de voir Kagami pris puisque j'ai un perso avec ce feat ailleurs I have wings...  3182035657

Histoire

- quand à lui
- que les deux ont pu => aient pu
- La mère de Takeshi, cette chère Hana, n’était pas marié
- mais elle fut assez vite rattrapé
- ses ailes lui seront arrachés
- qu’elle était extrêmement fier

✗ Si ça se passait mal aux USA avec son père, je ne comprends pas pourquoi il n'est pas allé vivre au Japon avec sa mère I have wings...  517494357 A cause du basket ?
De même que je ne comprends pas pourquoi Hana n'a pas emmené son fils avec elle quand elle a été mariée I have wings...  517494357

Caractère

Validé ♥

Physique

- les gênes américaines
- ses jambes sont probablement un peu plus travaillé
- de simples égratignures lié
- avec une bague accroché
- Quand à sa

✗ D'où viennent ses cheveux rouges ? Coloration ou modification génétique ? Si ce n'est pas le cas, on dira plutôt que c'est du auburn pas du rouge I have wings...  517494357

Conclusion

Pas mal de petite fautes, notamment dans tes accords. Tu n'as pas l'air de les aimer xD Donc une bonne relecture devrait suffire.
Sinon je n'ai pas grand chose à dire d'autre, si ce n'est qu'on sent quand même la grosse inspiration de Kagami I have wings...  3182035657 Tous les events sont là, le contexte est compris, donc c'est I have wings...  3998388675


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

I have wings...  4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit I have wings...  1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
I have wings...  Ld7d
I have wings...  BbNTuR8
I have wings...  V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
I have wings...  Cn3Ckyx
I have wings...  1EPYLUw
I have wings...  DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
I have wings...  E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
I have wings...  3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
I have wings...  Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
I have wings...  YqECw0j
— Just Married —

le Lun 28 Sep - 13:09
Messages postés : 34
Inscrit.e le : 28/09/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Aliyah ♥
Autre: Non nounours!
Corrigé et amélioré! Encore désolé pour les quelques fautes présentes!
— STAFF JM —

— STAFF JM —
le Mar 29 Sep - 10:20
Messages postés : 5674
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Actuellement en ralentissement/absence jusqu'à fin novembre.
C'est tout bon !
Amuse-toi bien I have wings...  716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

I have wings...  4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit I have wings...  1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
I have wings...  Ld7d
I have wings...  BbNTuR8
I have wings...  V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
I have wings...  Cn3Ckyx
I have wings...  1EPYLUw
I have wings...  DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
I have wings...  E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
I have wings...  3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
I have wings...  Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
I have wings...  YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#8 —Re: I have wings...
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum