Kazumi Lysahn 200803042355296862
Kazumi Lysahn 1GdvXk1

— Just Married —

le Ven 2 Oct - 20:04
Messages postés : 10
Inscrit.e le : 02/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Faust ♥
Autre: Kazu parle en 9999ff
LYSAHN Kazumi
Sois belle et tais-toi
Informations générales
Nom : Lysahn
Prénom.s : Kazumi
Âge : 26 ans (6 août 2086.)
Genre : Féminin
Origines : Finlandaise - Naturalisée Japonaise
Activité : Mannequin
Sexualité : Hétéro
Avatar : Katarina (League of Legend)
Règlement : on it, bb - Ollie
Chemin Je le connais depuis longtemps, j’y avais même un compte aux débuts du forum (me demandez pas qui j’étais ça date trop pour que je m’en souvienne XD) mais j’avais bien aimé le contexte du coup je l’avais gardé sous le coude au cas où j’aurai du temps pour rp ^-^
Autre : OMG Je peux jeter des tables !  Kazumi Lysahn 776117805  
Histoire -  « La vie n'est qu'un destin inéluctable. »
« Croyez-vous au destin ?

Parfois, j’ai l’impression qu’il existe. Je pense que tout doit être écrit à l’avance, quelque part.

Je m’appelle Kazumi Lysahn et contrairement à ce que mon prénom laisse paraître, je suis Finlandaise de naissance, tout comme mon grand frère Naoto. Le fait est que notre arrière grand-père était Japonais… Et que cette partie de mon héritage n’a pas été oubliée. C’est même une partie intégrante de ma vie. Pas seulement maintenant, mais depuis toute petite. Je suis bilingue depuis aussi loin que je m’en souvienne, ce qui, je dois bien l’admettre, m’a facilité les choses par la suite.

Mais commençons par le départ vous voulez bien ? Mes parents, Emilía et Alvar, ont toujours veillé à ce que mon frère et moi puissions avoir la meilleure éducation possible. Nous sommes nés d’une famille aisée, très portée sur les convenances. Nous avions la chance de pouvoir compter sur de nombreuses activités extra-scolaires que ce soit sportif ou intellectuel. A première vue, nous avions tout ce qu’il fallait pour grandir avec épanouissement, je suppose. Je n’en garde pas de grands souvenirs. C’est assez vague. Il est même possible que ce n’est plus qu’une interprétation plus ou moins floue à présent à laquelle je m’accroche. C’est idiot me diriez-vous, mais je m’en moque. C’est toujours mieux que ce qui m’est arrivé ensuite…

J’avais dix ans. Je m’en souviens comme si c’était hier. J’en rêve encore souvent, enfin rêver, cauchemarder est plus adéquate. C’était un accident, juste un accident, un stupide accident de voiture. Avec le temps j’ai beau vouloir y croire rien n’y fait, cela me brûle de l’intérieur. Tout était de ma faute. Comme toujours on se chamaillait avec mon frère et j’ai fais une scène… De la jalousie puérile digne d’une gamine pourrie gâtée. Ca a suffit pour attirer l’attention de mon père. Pas de beaucoup. Juste assez pour ne pas esquiver ce camion qui avait subitement dévié sur cette route enneigée… Si seulement j’étais restée sage pour une fois ma vie aurait été tout autre.

J’ai perdu connaissance un moment avant que mon frère ne parvienne à me ramener à la réalité. Devant, ma mère semblait inconsciente, quant à mon père… rien que d’y repenser cela me glace le sang. Naoto a été vif, il a tenté de me rassurer, rationnaliser les événements à suivre. Premièrement sortir, ensuite avertir les secours et enfin se mettre en sécurité loin de la voiture et de la route. Il a pu s’extraire de l’habitacle aisément mais ma jambes était coincée alors il est resté près de moi jusqu’à ce que les secours arrivent. Lorsqu’ils sont parvenu à me dégager ils nous ont emmené. J’étais jeune, bien trop pour saisir à quel point la situation était grave pour qu’on nous transporte immédiatement à l’hôpital le plus proche. Le fait est que seuls trois d’entre nous étions encore en vie à ce moment… De nous trois mon frère avait été le moins touché, ma mère a été plongée dans le coma avec des blessures sévères auxquelles elle succomba quelques heures plus tard. Quant à moi, quelque chose avait percuté mon visage et abimé la cornée de mon œil gauche, plusieurs de mes côtes s’étaient enfoncées et ma jambe droite brisée. Ca, entre autre. Je ne vais pas vous faire un descriptif détaillé, mais je n'étais pas belle à voir.

Je vous passe l’épisode chagrin infini et rééducation forcée. Suite à notre tragédie il a bien fallut faire quelque chose de nous. Il s’est révélé qu’en cas de… Et bien, de décès de nos parents, ce serait à ma tante Ilda de nous prendre en charge et pour cela il nous fallait prendre l’avion direction le Japon. Je ne l’avais encore jamais vue et la première impression qu’elle m’a fait à l’aéroport n’avait rien de chaleureux. C’est une grande femme élancée, la démarche assurée, l’air hautain et d’une froideur digne d’un glacier lorsqu’elle daigne porter l’attention sur vous. J’ai très vite appris deux choses sur elles. Premièrement c’est une grande productrice vivant en plein Tokyo dans un appartement digne d’un palace, la richesse étant visiblement un critère non négociable dans cette famille. La seconde est qu’elle ne tirait nul bénéfice à nous avoir dans ses pattes. Nous étions un fardeau non désiré et particulièrement irritant. Surtout moi, à vrai dire, mais ça, j’y reviendrai plus tard.

L’éducation, c’était l’affaire de Shin, son mari. Je sais pas trop s’il y a eu de l’amour entre eux avant que Naoto et moi n’arrivions mais tout les deux avaient une relation vraiment bizarre. Ilda était peu présente, son travail lui prenant quasiment tout son temps mais elle venait au moins une fois par jour s’acquitter de ce qu’elle appelait ses « impératifs familiaux » à savoir faire quelques activités avec nous, juger notre travail scolaire, nous réprimander et passer un peu de temps avec son mari avant de repartir aussitôt. On ne peut pas dire qu’elle ait prit à cœur de nous éduquer et encore moins de tenter de nous aimer. Tout ce qui intéressait ma tante était notre réussite, tout échec étant considéré comme une honte inqualifiable. Heureusement Shin était gentil et aimant. Quelque peu maladroit et également souvent absent à cause de son travail. Au final Naoto et moi étions la plupart du temps seuls et même si nous avions tout pour vivre convenablement cela à créé un vide terrifiant en nous qu’il nous a fallu combler d’une manière ou d’une autre.

Naoto s’est plongé dans les études. Il enchainait les activités extrascolaires lorsqu’il revenait de l’école et s’est profondément renfermé. Nous étions proches, nous l’avons d’ailleurs toujours été, mais même avec moi il restait très secret. De mon côté, je dois bien l’avouer, j’ai été une adolescente bien difficile à vivre. Incapable de trouver le moindre réconfort dans ma nouvelle vie j’ai voulu franchir la moindre des limites qu’on m’imposait. Contrairement à mon frère je me suis mise à extérioriser ma souffrance en rejetant tout ce qui pouvait m’effrayer. J’ai été en échec scolaire, je me battais souvent, j’avais de mauvaises fréquentations et il m’est arrivé de nombres fois de fuguer… Mais j’étais en colère. Incomprise. Abandonnée. Puisque je n’étais qu’un poids, une honte qui ne pouvais que décevoir, une bonne à rien, c’est exactement le chemin que j’ai suivi. Avec le recul je sais que j’étais dans l’erreur mais sans personne pour me guider, j’ai fais de mauvais choix.

Naoto a brillé, je dirais même excellé dans ses études. Il s’est porté sur l’ingénierie et à même obtenu le soutien financier de ma tante lorsqu’il a prit son indépendance pour aller étudier dans le nord du pays. C’était une réussite franche et absolue à laquelle Ilda s’était attribué tout le mérite. Moi en revanche, dès lors que j’eus la majorité et bien… Elle m’a fichue à la porte. Je n’étais plus de sa responsabilité et mon sort lui importait peu. Je peux vous assurer que j’ai vite, très vite déchanté. Ayant arrêté l’école assez tôt, ma tante m’avait imposé de trouver un travail lorsque je vivais encore sous son toit. Maid dans un café, il faut bien faire quelque chose de sa vie, aussi déshonorant que ce soit à ses yeux. Mais peu importe, c’était toujours mieux que rien.

Naoto, grand seigneur, m’a proposé de m’héberger un temps dans son nouvel appartement. Enfin, jusqu’à ce qu’il reçoive une jolie lettre rose et ne doive déménager sur le champs pour rejoindre sa mystérieuse promise qui lui était, de toute évidence, destinée depuis toujours. N’étant pas sensée être ici, j’ai dû mettre les voiles. Heureusement pour moi, j’avais récolté assez de fonds pour pouvoir m’installer dans mon propre appartement. Minuscule, mal isolé, mais c’était un toit sur ma tête.

Je ne sais pas si c’était une chance ou une malchance, cependant l’un de mes amis aux fréquentations douteuse est tombé sur moi un soir. Il était devenu photographe et avait complètement flashé sur mon physique. Selon lui j’avais le corps taillé pour le mannequinat. Je lui ai d’abord rit au nez mais il fallait bien avouer que la paie pour effectuer quelques shooting était plutôt alléchante pour quelqu’un comme moi vivant dans un appartement de misère. J’ai donc accepté…

Il se trouve qu’encore aujourd’hui je vis de ce métier. Certes, je ne défile pas forcément sur un podium affublée de vêtements hors de prix mais je m’en tire plutôt bien au final. Mes shootings paient bien, ils ne sont pas forcément flatteurs pour toute femme sensée être respectable mais je dois bien avouer que de me retrouver dans des magasines de charme n’est pas si déplaisant au final.

A vrai dire, j’en étais arrivée à apprécier ma vie malgé ces dernières années mouvementées. J’avais vingt-deux ans lors de la manifestation anti-Incontestable et les multiples explosions qui ont retenti peu après. Je dois dire que cela m’a laissée perplexe car même si je peux comprendre que certaines personnes trouvent leur sort injuste, lutter contre l’inévitable n’est qu’une malheureuse perte de temps.  Un an après le mouvement n’avait pourtant pas désempli malgré les mesures du gouvernement pour y mettre fin. À mon avis le résultat pour certaines personnes n’a été qu’inutilement tragique. Mais pas autant que ce que l’on a appelé le Shukumei.

Je me trouvais chez mon frère lorsque la catastrophe nous a frappés. Je crois bien que c’est la chose la plus effrayante que j’ai vécue depuis l’accident de nos parents. Shin, mon oncle, nous avait appelés en panique. Il allait bien mais ma tante était portée disparue. La situation était telle que le mieux avait été qu’il nous rejoindre à son tour. De nos trois logis seuls celui de mon frère, le plus excentré de tous, avait tenu le choc. Quant à ma tante… On retrouvait son corps quelques semaines plus tard, sans vie. Je ne sais pas ce qui est le plus atroce, le fait d’avoir encore perdu un membre de ma famille ou bien d’avoir ressenti un tel apaisement de retrouver mon frère et mon oncle malgré ces conditions terribles ?

Le destin emporte tout, inéluctablement… Ma famille, mes amis, mes foyers, comme un éternel recommencement comme s’il s’amusait avec nous comme des pantins. Je me suis contentée de rebondir. Retrouver un nouvel appartement, reprendre ma vie en main. Une fois par an je m’autorise pourtant à me rendre au Hamarikyu Gardens en souvenir de ma tante. Ilda avait été une tutrice odieuse, distante, injuste voir carrément détestable. Mais, malgré tout, je l’aimais quand même.

Les années suivantes ont été étranges. Le bug des puces, l’épidémie, la chasse à l’homme... Encore célibataire, et seule, les événements récents ne m’ont pas beaucoup touchée personnellement. De toute manière même si ma puce avait débloqué je ne vois pas ce que cela aurait changé à ma vie et forte heureusement je ne suis pas non plus tombée malade. Depuis la catastrophe j’avais gardé un contact fort avec mon oncle et mon frère. Ce sont les deux seules personnes importantes qu’une étrange disparition aurait pu inquiéter.  Naoto, lui, a été moins chanceux car sa compagne en avait été victime. Elle s’en est remise et d’ailleurs son couple tient bon, ce qui me fait espérer, mais il me transmet souvent ses inquiétudes dans ses messages comme s’il craignait qu’un monde sans l’Incontestable ne puisse briser les liens avec sa femme.

Je ne sais pas. N’était-ce pas prédit à l’avance ? Incontestable ou non… Le destin est inexorable. J’en suis persuadée. La vie est imprévisible, injuste, cruelle et elle suivra son cours comme elle l’entend quoi qu'il arrive. Il ne sert strictement à rien de lutter contre elle. L'Incontestable n'est que la main du Destin, je le crois, et je me suis faite à cette idée.

Pourtant… Je ne sais pas quoi faire de cette lettre. Pourquoi est-ce que j’hésite à l’ouvrir ? »

Physique
Une beauté brisée. Kazumi a conscience de son physique avantageux bien qu'elle ne l'assume pleinement que lorsqu'elle pose. Lorsqu'il s'agit de paraitre, la jeune femme se prête au jeu sans rechigner mais lorsqu'elle n'est plus sous les projecteurs, la rouquine tente tant bien que mal de disparaitre. Grande, mesurant un bon mètre soixante-seize pour environ soixante-dix kilos, elle possède de longues jambes élancées et une taille défiant toute concurrence. Dans le métier du mannequinat, c'est parfait. D'autant plus que son corps est loin d'être d'une platitude désolante, c'est même tout le contraire : Un fessier rebondit et une poitrine généreuse qu'elle ne pourrait masquer même sous trois couches de pull pilou-pilou. Un bonheur pour les autres à regarder mais une torture pour elle à accepter.

De fait, Kazumi ne s'est jamais trouvée attirante. Pourtant, en dehors de sa plastique qui donnerait des envies de meurtre à bien des femmes, la jeune femme a toujours eu un air attachant. Sa longue crinière flamboyante entourant son visage marqué de légères tâches de rousseur a toujours été expressif : Des grands yeux d'un vert pétillant, un nez fin qu'elle plisse toujours lorsqu'elle est de mauvaise humeur ou encore ses lèvres en forme de cœur qu'elle n'arrête pas de mordiller lorsqu'elle se trouve confuse n'en sont que quelques exemples.

Mais la jeune femme cache bien ses petits travers sous un masque de fausse indifférence, soigneusement travaillé au fil des années et perfectionné grâce à son travail. Faire semblant est devenu une seconde nature pour elle, aussi, Kazumi peut paraitre froide, distante ou hautaine à première vue. Mais si elle vous ouvre son cœur, là vous pourrez pleinement la voir réellement et pas seulement sa plastique.

Sous cette couche d'indifférence et de beauté irréelle se cache la raison-même de son malaise ou du moins son origine. Si la cicatrice traversant son œil gauche est difficile à cacher, ce qu'elle couvre d'ailleurs de maquillage pour tenter de la rendre attrayante, le reste de son corps porte encore des cicatrices de son accident qu'elle a depuis recouvert d'un tatouage de dragon comme si le fait de masquer son histoire pouvait l'aider à s'en remettre. La jeune femme a d'ailleurs pleinement conscience que ce qui lui sert de "pansement" est extrêmement mal vu dans ce pays et elle doit le camoufler bon nombre de fois grâce à quelques techniques de maquillage dans le cadre de son travail. C'est une contrainte supplémentaire mais Kazumi n'a pourtant jamais regretté sa décision.

Cette fausse désinvolte que la jeune femme affiche à qui veut l'entendre se retrouve également dans sa manière de se vêtir. La rousse s'y connait bien en matière de mode et elle se sert de ses connaissances pour renforcer l'image fictive qui la représente par de beaux tissus, des accessoires toujours tendance, des chaussures à talons hauts accentuant la fluidité de sa silhouette et des coupes de vêtements taillés pour mettre en valeur sa morphologie.

Ce n'est pourtant qu'une baguette magique agitée sous le bout du nez du premier venu car elle aime en réalité les choses simples, ce qu'elle ne se permet qu'en toute intimité ou pour quelques privilégiés. Autrement dit pour l'instant... Pour elle-même et pour son frère. N'espérez pas de sitôt la voir porter un tee-shirt extra large au motif imprimé, des chaussons à tête de chat ou un survêtement rembourré et rose girly sans avoir au passage traverser la carapace XXL qui lui colle à la peau aussi bien que la multitudes de couches d'un oignon. Cela dit, ça vaut la peine de le tenter, alors pourquoi pas ?

Caractère
Difficile d'être quelqu'un de parfaitement équilibré lorsque l'on fait face à un drame. Enfant elle était exubérante, malicieuse et pétillante mais lorsqu'elle a tout perdu, sa joie de vivre n'a pas survécut non plus. Orpheline, déracinée puis délaissée, Kazumi a été traversée par de nombreux sentiments négatifs. Aujourd'hui c'est une femme accomplie mais bien loin d'être comblée, la seule satisfaction résidant dans l'affection inconditionnelle qu'elle porte envers son frère.

Persuadée qu'il s'agit de la meilleure solution pour ne pas risquer de souffrir, la jeune femme s'interdit de s'attacher aux autres. Ses collègues de travail doivent rester de simples connaissances, aucune rencontre fortuite importunes, pas de sorties pour rencontrer qui que ce soit. De toute manière la jeune femme est persuadée que l'on ne peut s'intéresser à elle que parce qu'elle représente un idéal physique. Qui pourrait s'intéresser à elle après tout ? Ce n'est qu'une bonne à rien qui a quitté les études bien trop tôt et ne sait rien faire d'autre que de vendre du rêve et être payée pour ça. Oui, on peut dire que Kazumi, contrairement à ce qu'elle affiche aux yeux des autres, ne possède pas une assurance débordante. Elle est le genre de personne à prendre ses responsabilités et même ceux qui ne lui incombent pas car elle se sent inévitablement coupable de ce qui peut aller de travers dans sa vie et celle de ceux qui la côtoient. C'est uniquement dû à ce vide affectif qu'elle à enduré pendant des années et le fardeau de ne jamais être à la hauteur des attentes de son modèle à suivre lorsqu'elle n'était qu'une jeune adolescente.

Pour ne pas risquer qu'on s'approche un peu trop de son cœur meurtri, Kazumi préfère afficher une parfaite indifférence à l'encontre des autres ce qui la fait passer pour quelqu'un d'égocentrique et d'insensible et même si elle fait comme si cela ne l'atteignait pas d'être une éternelle déception pour son entourage ne fait que l'isoler davantage du monde extérieur ce qui, paradoxalement, l'effraie plus que tout. Ce n'est d'ailleurs pas sa seule phobie. Kazumi est incapable de conduire ou se retrouver dans un véhicule sans courir le risque de bouffées d'angoisse à la limite de lui causer un évanouissement. La jeune femme est également claustrophobe et agoraphobe. Elle possède également quelques toc comme des poussées de maniaquerie quand elle est paniquée, ou le faire de ne pas pouvoir s'empêcher de tout mettre en ordre lorsque tout n'est pas parfaitement aligné. N'osez pas mettre son appartement en désordre si vous ne pouvez pas assumer de la voir faire la tornade dans toutes les pièces pour les remettre à leur juste place.

La jolie rousse a pourtant beaucoup à donner si tant est que l'on gagne sa confiance et son affection. C'est une jeune femme courageuse et incroyablement protectrice envers ceux qu'elle aime. Elle est observatrice de nature, ce qui en fait quelqu'un de très attentif aux autres et elle peut se montrer particulièrement attentionnée. C'est quelqu'un sur qui compter : Elle n'a qu'une parole et elle ferait tout pour aider ses proches. Plutôt têtue, la jeune femme n'est pas du genre à reculer lorsqu'elle à une idée en tête. C'est également quelqu'un possédant un grand cœur malgré ce qu'elle tend à faire croire lorsqu'on ne la connait pas. En réalité, si elle parait insensible au malheur d'autrui, elle ne peut pas s'empêcher de vouloir leur venir en aide... Mais en tout anonymat si possible.

Si tout cela vous donne envie d'en savoir plus, et bien alors ne restez pas planté là, faites connaissance !

— Just Married —

le Ven 2 Oct - 20:43
Messages postés : 250
Inscrit.e le : 07/04/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Milo ma petite Lune
Autre: constelle jm en #6699ff ✰
olala katarina, tu me rends incroyablement heureux lo Kazumi Lysahn 3912395661

bienvenue et bon courage pour la suite de la redac! il me tarde d'en lire plus Kazumi Lysahn 1518348080
— Just Married —

le Ven 2 Oct - 20:46
Messages postés : 29
Inscrit.e le : 10/09/2020
Bienvenue Kazumi Lysahn 4222599891

J'aime beaucoup le feat soit dit en passant Kazumi Lysahn 2837704232
Hâte de voir ce que ta fiche va donner.
— Just Married —

le Sam 3 Oct - 19:57
Messages postés : 10
Inscrit.e le : 02/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Faust ♥
Autre: Kazu parle en 9999ff
Merci pour l'accueil ! Kazumi Lysahn 3252016502

Fiche terminée, j'espère que ça ira. J'y ai mis du cœur en tout cas Kazumi Lysahn 2631673787
— Just Married —

le Dim 4 Oct - 13:36
Messages postés : 70
Inscrit.e le : 17/02/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : La magnifique Katsuki ♥
Autre:
Bienvenue!

Ta fiche est vraiment très sympa, bien écrite, c'est un petit plaisir d'en apprendre plus sur une aussi charmante demoiselle Kazumi Lysahn 4222599891
(Non, promis, Kenta ne viendra pas rôder près d'elle, il est marié maintenant /ZBAFF/)
Puis le choix de ton vava quoi... Kazumi Lysahn 428445822

Bref, au plaisir de se croiser sur la CB et bon courage pour la validation :P
— Just Married —

le Mar 6 Oct - 11:43
Messages postés : 154
Inscrit.e le : 08/12/2015
Bonjour, vous êtes qui mademoiselle ? Kazumi Lysahn 1518348080

Hâte de te voir enfin arrivée avec nous ~
— Just Married —

le Mar 6 Oct - 18:39
Messages postés : 10
Inscrit.e le : 02/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Faust ♥
Autre: Kazu parle en 9999ff
Merciii ❤

Tellement hâte de pouvoir rp avec vous (et parler sur la cb, j'me sens siiii seeeeeuuuule en attendant TwT)
— Just Married —

le Mer 7 Oct - 8:58
Messages postés : 76
Inscrit.e le : 03/01/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Je suis le résultat non-désiré d'une bonne baise entre Bagdad et l'Enfer.
Chouette personnage ! Même après un accident, la vie commence toujours de l'autre côté du désespoir ... *drama* Kazumi Lysahn 2255104271

Bienvenue à toi et courage pour l'attente de cette dernière étape ! Kazumi Lysahn 1728200632
— MODÉRATEUR FICHE —

le Jeu 8 Oct - 16:17
Messages postés : 429
Inscrit.e le : 08/03/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Paweł ♥
Autre: cause en #CC6666. Bosse chez un fleuriste. Aussi menteur que mignon. Aime le rose. Et les lapins. Et aimer, tout simplement.
Modération de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction
Rebienvenue de très loin alors Kazumi Lysahn 3766924225 On laisse les tables où elles sont !!!  Kazumi Lysahn 716243026 Une fiche en somme très sympa, mais il va y avoir (hélas) des choses à revoir !

J'ai décelé une petite erreur dans les infos de base : soit Kazu a 26 ans, soit elle est née en 2087 ! Nous sommes en 2112 sur le fo'.

Histoire


"Lorsqu’ils sont parvenu à me dégager ils nous ont emmenés"
"Le fait est que seul trois d'entre nous"
"une grande productrice vivant en pleins Tokyo"
"Surtout moi, à vrai dire, mais ça, j’y reviendrais plus tard."
"qu’il nous a fallut"
"il m’est arrivé de nombres fois de fuguer…"
"une honte qui ne pouvais que décevoir"
"Naoto à brillé"
"j’ai du mettre les voiles."
"mais j’ai gardé le contacte"

"Oui, avec nos puces qu’on nous à mis dans le corps sitôt mit les pieds ici, était peine perdue." => attention à ce détail : en aucun cas les puces ne servent à retrouver des personnes si ce n'est pour la cause de l'Incontestable ! Si Kazumi fugue seulement par crise d'adolescence, alors il n'y aura aucune conséquence en lien avec.

"A vrai dire, j’en étais arrivée à apprécier ma vie jusqu’aux derniers événements… La catastrophe à Tokyo à été terrible. Je ne sais pas ce qui est le plus atroce, le fait d’avoir encore perdu un membre de ma famille ou bien d’avoir ressenti un tel apaisement de retrouver mon frère malgré ces conditions terribles ? Le destin emporte tout, inéluctablement… Ma famille, mes amis, mes foyers, comme un éternel recommencement comme s’il s’amusait avec nous comme des pantins." => De quelle catastrophe exactement parles-tu ? Shukumei ?

D'ailleurs de manière générale tu parles des événements de manière très floue, cf le paragraphe qui vient après. Malheureusement je vais te demander d'inclure chaque event dans ta fiche au moins pour qu'on ait un avis de Kazumi sur les différentes situations Kazumi Lysahn 367806265 dans l'ordre donc : les Incontrôlables, Shukumei, le bug de l'Incontestable, l'épidémie et la chasse à l'homme (Soosaku) ! Je te laisse ici la chrono pour revoir ça.

Caractère


"Ce n'est qu'une bonne à rien qui a quitté les études bien trop tôt et ne sais rien faire d'autre"
"Pour ne pas risque qu'on s'approche un peu trop de son cœur meurtri"
"se retrouver dans un véhicule dans courir le risque de bouffées d'angoisse"
"La jolie rousse à pourtant beaucoup à donner"

Physique


"elle possède de longues jambes élancée"

"le reste de son corps porte encore des cicatrices de son accident qu'elle a depuis recouvert d'un tatouage de dragon comme si le fait de masquer son histoire pouvait l'aider à s'en remettre." => attention, les tatouages au Japon sont mal vus et il faut donc à la fois une bonne raison pour en posséder et une attention à les cacher dans la plupart des circonstances... genre dans le mannequinat /pan/ Je te laisse lire ce qu'on en dit ici, dans la partie tatouages.

Conclusion
Plusieurs fautes, mais ce sont toutes des fautes d'inattention, donc ça va être easy-peasy à corriger 👌 Souci au niveau du manque d'events de contexte, mais en dehors de ça, Kazumi est un personnage attachant, sans prise de tête, à qui on a envie de donner une chance après avoir vécu à sa façon 😌 Elle mérite le bien autour d'elle-

Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Modération : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥
— Just Married —

le Jeu 8 Oct - 20:16
Messages postés : 10
Inscrit.e le : 02/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Faust ♥
Autre: Kazu parle en 9999ff
Hello !

Trop contente de voir que j'ai eu droit à ma modération j'ai foncé corriger tout ça. Kazumi Lysahn 2244379341

Pour l'âge je n'ai pas fait attention, c'est bien 26 ans, je voulais que ça fasse 6/8/86  s'amuser avec les chiffres toussa toussa ^^

J'ai corrigé les fautes et j'ai précisé pour le tatouage (Et oui j'avais bien compris le problème du regard des autres)

Pour l'histoire j'ai tout précisé ce qu'il manquait, pardon, oui, j'ai eu une flemme monstre en fin d'histoire mea culpa XD !

Sinon merci beaucoup pour la correction et ton avis positif sur ma tite Kazu-choute Kazumi Lysahn 584308004
— MODÉRATEUR FICHE —

le Ven 9 Oct - 15:23
Messages postés : 429
Inscrit.e le : 08/03/2018

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Paweł ♥
Autre: cause en #CC6666. Bosse chez un fleuriste. Aussi menteur que mignon. Aime le rose. Et les lapins. Et aimer, tout simplement.
Eh bien c'est tout bon pour moi Kazumi Lysahn 3998388675 Amuse-toi bien chez nous ♥

Pré-validation par Ollie
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.
— Just Married —

le Ven 9 Oct - 15:26
Messages postés : 10
Inscrit.e le : 02/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Faust ♥
Autre: Kazu parle en 9999ff
Ooh merci beaucoup ❤

Hâte de vous rejoindre \o/
— STAFF JM —

— STAFF JM —
le Ven 9 Oct - 17:04
Messages postés : 5674
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre: Actuellement en ralentissement/absence jusqu'à fin novembre.
Kazumi Lysahn 716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Kazumi Lysahn 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Kazumi Lysahn 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Kazumi Lysahn Ld7d
Kazumi Lysahn BbNTuR8
Kazumi Lysahn V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
Kazumi Lysahn Cn3Ckyx
Kazumi Lysahn 1EPYLUw
Kazumi Lysahn DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Kazumi Lysahn E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Kazumi Lysahn 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Kazumi Lysahn Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Kazumi Lysahn YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#14 —Re: Kazumi Lysahn
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum