Maya Ishiyama  DgoiC4q
Maya Ishiyama  9oulLiP
Maya Ishiyama  620526BoutonElysion5050
Le Deal du moment : -53%
-53% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
21.99 €

— Just Married —

Mer 4 Nov 2020 - 3:24
Messages postés : 36
Inscrit.e le : 04/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Merci Ash pour les avats ♥
Maya Ishiyama
"Tu le sais: si tu écris chaque jour comme une possédée, c'est parce que tu as besoin d'une issue de secours. Être écrivain, pour toi, cela signifie chercher désespérément la porte de sortie"
Informations générales
Nom : - Ishiyama
Prénom.s : - Maya
ge : 33 ans née le 03 Mars 2079
Genre : Féminin
Origines : Japonaises
Activité : Plus connue sous le nom de Aya Kashi pour ses livres jeunesses et ses romans fantasy, Maya est une auteur mais aussi une voix-off indépendante. Si son visage est inconnu du grand public en tant qu'écrivain, sa voix, elle, est bien connue des tous petits qui l’entendent dans leurs programmes télévisés, des passionnés de documentaires animaliers, et de ceux qui préfèrent écouter des livres plutôt que de les lire eux-mêmes.
Sexualité : - Préfère ne pas y penser mais serait plutôt graysexuelle
Avatar : Œuvres de Zipcy (femmes brunes aux cheveux courts on va dire)
Règlement : -
Chemin La magie des  topsites y a un moment déjà.
Autre : L’histoire aborde des thèmes sensibles, elle peut être dure à lire et rendre le lecteur mal à l’aise. Coeurs fragiles, abstenez vous.
Histoire - Citation
Tu trembles quand tonne l'orage. Tu sursautes quand l'éclair déchire les nuages. Ils n'ont rien après toi. Et pourtant, comme une petite fille, tu as peur telle une proie. Tu te caches la tête et le visage sous ta couverture comme tu te caches de tout ce qui t'effraie. Et tremblante, tu te détestes autant que tu détestes ces moments de troubles, car quand vient le mauvais temps, il te rappelle tous tes mauvais tourments.

Tu te souviens de ta fuite ? De ton cœur battant à tout rompre quand tu avais pris la décision d'abandonner ta patrie ? Tu as été rattrapée par la milice alors que tu tournais à peine au coin de ta rue. Dommage... Tu étais si près de la liberté dont tu as rêvé durant des années. Tu aurais dû courir plus vite, plus loin avant que les miliciens ne te rattrapent. Tu aurais dû partir plus tôt aussi, sans prendre le temps de réfléchir, car c'est à cause de ça qu'ils ont pu t'attraper. Tu t'es débattue comme jamais. Tu t'es battue contre le système, contre le psychologue, le psychiatre, contre tout ce qu'on voulait t'apprendre lors de ta thérapie. Tu t'es battue contre ceux qui disaient vouloir t'aider... Une lutte bien inutile, car tu as fini par comprendre que ce n'était pas l'incontestable le "mauvais". Ce sont les hommes les méchants. Seulement les hommes.

Quand tu en es venue cette prise de conscience, tu as arrêté de te débattre. Ta psychologue aussi a compris. Elle a compris que c'était la peur qui dictait ta conduite. Elle a compris tes peurs et tes doutes. Pour la première fois, tu t'es confié. Puis, tu as pu retourner à ta petite vie entre les quatre murs de ton studio. Une existence bien tranquille, à peine perturbée par les visites de tes quelques amis et de ta psychologue.

Au fond, ta lutte, tu l'avais peut-être abandonné avant même de l'avoir commencé.

Pourtant, tu t'es souvent battue dans ta vie. Tu t'es battue quand tu es tombé malade. Tu t'es battue pour ta survie quand la vague menaçait de te noyer, quand la terre semblait vouloir t'avaler et le vent te souffler. Tu t'es battue, tu as survécu. Comme tes parents et tu en as été soulagé malgré vos querelles et vos incompréhensions. Ça n'a pas été le cas du petit garçon que vous vous apprêtiez à adopter. Ça n'a pas été le cas de ton époux. Ton tortionnaire. Ton geôlier. Tu as pleuré. Beaucoup. Et même un an après. Comme une enfant, les joues trempés, la morve au nez. Mais seulement pour le petit garçon disparu. Pas pour ton mari. Le petit était encore innocent, pur, doux et dès votre première rencontre, tu avais eu envie de le protéger, de l'empêcher de devenir ce que tu détestais le plus au monde. Un homme. Un homme comme ton incontestable époux. Après douze ans de mariage, sa mort fut comme une délivrance pour toi.

Tu te souviens, de ces soirs où il rentrait du bar, l'haleine chargée de relent d'alcool, suant et puant de sa journée de maçon ? Il te forçait à te détacher de tes histoires, de ton micro, comme si tes passions et ton travail ne comptaient pas. Il n'y avait que lui et ses envies, alors il soulevait ta jupe et se plaçait derrière toi sans te demander ton avis. Tu n'avais alors que ton bureau pour t'appuyer et tes yeux pour pleurer ton sort et ta douleur. Contre lui, tu t'es battu une bonne dizaine d'année. Chaque jour, était une nouvelle bataille où il était le seul gagnant. Tu as arrêté quand tu as pris conscience que de toute façon, te battre ne servirait à rien sinon à te fatiguer inutilement. Tout comme la lutte et les actions des Incontrôlables. Leur chute t'a rendu bien amère, Maya.

L'Incontestable était et est tout-puissant. Et rien ne pouvait le défier ni contrer ses commandements. Ah si ! Une chose. Une chose que tu préférerais oublier. L'incontestable vous a demandé un enfant, ton corps a dit non. Tu as tout essayé pourtant. Et ton mari aussi. Plus fort, plus profond, plus souvent... Il y a mis tant d'ardeur que tu as cru te briser presque chaque nuit. Le comble de l'ironie, dans tout ça, c'était le seul ordre qui te mettait en joie. Porter la vie, devenir maman, ou au moins mourir en essayant. Tu n'avais aucune confiance en ton avenir. C'était ce qui t'avait poussé à faire une formation pour apprendre à devenir voix-off et lire et enregistrer pour l'enfant à naître, des histoires, tes histoires, uniquement pour qu'il connaisse le son de ta voix et ressente ton amour...

Ça, c'était juste avant qu'on ne t'annonce que tu es stérile et que tu décides de vendre tes enregistrements. Ainsi a commencé le début de ta carrière de voix-off. Une chaîne télévisée t'a repérée et tu as accepté de prêter ta voix à leurs programmes. Tu n'avais, de toutes façons, plus aucune attente de la vie.

Tu te souviens comme tu pleurais à ce moment-là ? Tu ne t'étais jamais sentie aussi misérable. C'est ton mari qui t'a ramassé et vous a réconforté. Hiroto n'était pas un bon mari, mais tu as pensé qu'il aurait été un bon père. La thérapie l'a confirmé. Votre relation était chaotique, il t'inspirait le dégoût pour ce qu'il te faisait, malgré lui, il t'a fait arrêter tes études littéraires, avec lui les batailles et humiliations étaient quotidiennes, mais c'était peut-être le seul moment où tu as apprécié la présence de cet homme dans ta vie. Ou plutôt, que tu as toléré la présence d'un homme à tes côtés. Ils n'ont pas toujours été bons envers toi, les hommes. Après tout, c'est à cause d'un homme, aussi, si tu as eu peur d'avoir une médaille aux Jeux olympiques.

Par équipe, vous étiez déjà troisième et seule, tu visais la première place du podium. Épreuve de la barre, gymnastique artistique. Tu t'es mise à imaginer ce que te ferait ton entraîneur en cas de victoire. Sois, la même chose après chaque compétition importante. Il savait toujours quand tu étais seule dans le vestiaire, sous la douche. Et il en profitait pour toucher ton corps quand tu ne le voulais pas. Tu as eu peur, tu as paniqué, tu as manqué ta figure, tu es mal retombé. Luxation du genou droit. Un moment difficile pour toi, mais aussi pour tous ceux qui te suivaient, t'encourageaient, te soutenait depuis tes débuts dans la sphère du sport de haut niveau. Une aubaine pour les journalistes. Pour ne pas tomber dans le désespoir, pour ne pas te laisser ronger et mourir par tes sombres pensées, tu as commencé à écrire. D'abord, ton vécu, puis des petites histoires enfantines. Cela te donnait l'impression de retrouver ton innocence d'antan. Après ta convalescence, tu as décidé d'arrêter la gymnastique pour te consacrer à des études littéraires. Maya Ishiyama la talentueuse gymnaste a cessé d'exister à ce moment-là. L'annonce de ta retraite a été une occasion pour les gymnastes qui ne t'aimaient pas parce que tu leur faisais de l'ombre. Coup dur pour tes parents qui avaient tout fait pour que tu sois une championne.

Et en effet, tu étais une championne, d'abord national, puis international. Tu étais programmée pour la victoire. Tes géniteurs avaient fait ce qu'il fallait pour ça. Tu avais cinq ans quand ils t'ont inscrit dans une école spécialisée pour que tu puisses enchaîner les entraînements et les cours. Ils avaient semé les graines de la compétition, de la victoire en toi dès ton plus jeune âge, te manipulant pour que tu leur rapportes ce qu'ils attendaient de toi. On pourrait même dire que ta vie ne t'appartenait pas quand tu es née. Les joues roses et les crins déjà noirs de tes cheveux pointant sur le sommet de ta tête, tes parents se demandaient déjà ce qu'ils allaient faire de toi. Fille d'une mère kinésithérapeute et d'un père médecin généraliste, tu ne pouvais qu'être quelqu'un d'important. Et pourquoi pas une grande gymnaste ? Après tout, derrière un enfant qui réussit, il y a des parents que l'on félicite.

Le récap:
6 Mars 2079 : Naissance de Maya.
2082: Elle découvre la gymnastique.
2084: Elle entre dans une école spécialisée et suit un entrainement intensif.
2091: Elle subit ses premiers attouchements dans les vestiaires ou son entraîneur la force à garder le silence.
2093-2096: Elle est championne nationale
2095-2096: Elle est classée championne internationale.
2096 : Durant les Jeux Olympiques, épreuve de la barre: Luxation du genoux droit.
Elle arrête la gymnastique.
2097 (18 ans): Commence des études littéraires. Elle est mariée à un homme de 20 ans son aîné. Peu patient, il n’attend pas qu’elle soit prête pour leurs devoirs. La relation est houleuse. Battue et humiliée régulièrement, elle devient la “chose” de son époux.
2100: N’osant plus sortir par peur des regards sur elle, elle arrête ses études et pour tenter d’oublier son quotidien, elle se plonge vraiment dans l’écriture de ses romans et rencontre un franc succès.Elle a l’impression de retrouver un peu son enfance et son innocence.
2104: L’incontestable leur ordonne d’avoir un enfant. Étrangement l’idée lui plaît et elle commence à lire ses livres à haute voix pour les enregistrer. Sombre pensée, elle se dit que si jamais l’accouchement se passe mal, l’enfant pourra au moins entendre sa voix.
2106: Constat: Infertilité de Maya. La nouvelle l’atteint plus brutalement qu’elle ne l’aurait pensé. Pour la première fois au cours de leur vie, son mari se fait soutient pour elle, quelques semaines au plus. Elle vend alors ses enregistrements qui ne lui servent plus à rien à une plateforme de livre audio.Elle est demandé comme voix-off par une chaîne de télévision pour un dessin-animé. Devient voix-off indépendante au cours de l’année et répond principalement aux demandes concernant les dessins-animés/manga, les documentaires animaliers et les livres audios.
2107: Elle les observe de loin, comme s’ils n’étaient pas réels, c’est gens qui militent contre l’Incontestable. Elle aurait volontier participé à leur marche.
2109: Shukumei. Elle perd son époux et l’enfant qu’ils devaient adopter.
2110: Elle pleure pour l’enfant qu’elle n’a pas eu le temps de connaître.
2111: Elle tombe malade. En décembre elle tente de s’enfuir et se fait très vite capturer.
L’incontestable est bon. C’est l’homme qui est mauvais.

Physique
Si l'on devait te comparer à quelque chose, tu serais une salade de fruit. Ton visage est une fraise. Le front est large, mais il disparaît, comme tes sourcils sous ta frange, les pommettes hautes, les joues bien pleines et la mâchoire s'affine progressivement pour laisser place à un petit menton pointu. Tes yeux bridés, ourlés de longs cils noirs et épais, encadrent de jolies billes noires comme des myrtilles. Sous un nez délicat, court et rond, une petite bouche naturellement pulpeuse comme la chaire d'une pêche esquisse une moue faussement boudeuse.

Un cou gracile, caressé par les mèches brunes de tes cheveux, relie la fraise à la poire qu'est ton corps. Si tes fines épaules ont perdu de leur masse musculaire avec le temps, tes bras, eux, sont restés ronds, mais plus doux, plus tendre et moins fermes qu'auparavant. Si tu complexes un peu à cause d'eux, tu sais que tu aurais aimé voir un petit être se blottir dans l'écrin qu'ils peuvent offrir. Ton buste est étroit et ta taille fine. Ta poitrine, libérée de tout dessous contraignants, est lourde et s'affaisse un peu, formant plutôt des gouttes que des pommes bien rondes. Ton ventre, presque plat, mais mou, arbore ce que l'on qualifierait de "petit bidon". Ton bassin, large, laisserait penser qu'il est adapté à une grossesse. Tes fesses, toutes aussi larges et rebondies sur la partie basse, manqueraient de fermeté.

S'il te reste bien une chose du temps où tu flirtais avec les podiums, c'est bien ta souplesse. Et la grâce aussi. L'endurance et la force physique se sont envolés en même temps que les heures passées à t'entraîner.

La majeure partie du temps, tu utilises des vêtements couvrant qui masquent ta peau pâle et ses quelques petites imperfections, sur le genou droit une cicatrice, sur tes hanches des vergetures, une peau d'orange à peine visible sur tes cuisses et ton fessier, quelques grains de beauté sur ton épaule et un juste sous ton sein droit, une tache de naissance, sur ta clavicule, qui fait penser à des fruits de mer. Quand tu sors, tu ne te soucies pas des formes et des couleurs. Tu enfiles les premiers linges, larges et informes, qui te tombent sous la main. Moins tes courbes sont visibles et plus tu te sens protégé.

Caractère
Autrefois soumise aux desiderata des autres, tu jouis désormais d'une pleine liberté. Libérée de la pression du sport de haut niveau, puis de ton époux, tu es pareille à une barque dérivant sur une mer d'encre. Chez toi, dans le cocon douillet et rassurant de ton appartement, avec pour seule compagnie régulière tes deux chats : Diabolo et Satanas, tu oublies le temps qui passe et mène un train de vie complètement décalé. Ignorant l'heure des repas, tu ne grignotes que lorsque tu as faim. Ignorant l'heure du coucher, tu t'endors là où tu tombes. Ignorant le temps passé sur ton travail, tu t'en moques un peu, car tu ne te lasses pas de tes passions.

Plutôt casanière, tu ne sors qu'occasionnellement de chez toi, plus rarement aux heures de pointes et encore moins seule. Trop de monde dehors, trop de bruits, trop de dangers potentiels, trop d'hommes qui peuvent se mettre à graviter autour de toi. Trop de choses effrayantes à vivre seule. Mais au fond de toi réside un fond de combativité qui te force à te défier et aller un peu plus loin à chaque nouvelle occasion. Avec toi, une sortie se prépare. Et pour tes proches, te faire sortir de ton trou quand tu as décidé d'y rester est une tâche fatigante, épuisante.

Tu n'es pourtant pas si asociale et fermée au monde que les gens le pensent. Tu aimes échanger, sur le net, par messages, appeler tes amies, même si elles n'apprécient pas toutes de se faire réveiller à trois heures du matin, parce que tu as soudainement eu envie de prendre des nouvelles. Et lorsque tu n'as personne avec qui parler, tu parles seule. Affectueuse, tu ne refuses pas le contact et tu as tendance, au contraire, à prodiguer quelques gestes de tendresse, te montrant, parfois, presque maternelle avec les autres.

Tu apprécies simplement le calme et le sentiment de sécurité. Tu apprécies aussi, t'égarer sur les chemins de ton esprit, rêvant éveillée à d'autres réalités que tu couches sur le papier.

Tes rêveries te rendent moins alerte, maladroite. Elles te font, par exemple, oublier une liste de courses que tu as passée des heures à faire, ou oublier la pièce jointe d'un mail professionnel, entre autres situations gênantes. Toi, qui es déjà d'un naturel étourdie, qui a besoin de noter tous tes codes d'accès sur un portable -puis d'oublier sous quel nom tu les as enregistrés- tes compagnons à quatre pattes peuvent se sentir reconnaissant d'être encore en vie et bien traité.

Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
#2 —Re: Maya Ishiyama
Invité
Mer 4 Nov 2020 - 5:14
Maya <3

A très vite ma petite voisine
Et bon courage pour l'écriture de la fiche, le petit paragraphe est déjà très prometteur.

**va étudier ce cas de Graysexuelle**
Invité
— Just Married —

Mer 4 Nov 2020 - 8:33
Messages postés : 97
Inscrit.e le : 28/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Le radieux Jūzō ♥
Autre: Moon fredonne en #FF5733.
Bon nouveau compte Maya ♥
Ton avatar est si doux, je fonds ;w; J'aime beaucoup sa profession également.
Par ailleurs, je plussoie Charline, je ne connaissais pas la graysexualité. Merci pour cette belle découverte !
Bon courage pour la suite de la rédaction. Maya Ishiyama  1518348080
— Just Married —

Mer 4 Nov 2020 - 9:36
Messages postés : 71
Inscrit.e le : 07/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : ★
Autre: #0066ff
Bienvenue à ton personnage ♥
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
#5 —Re: Maya Ishiyama
Invité
Mer 4 Nov 2020 - 10:35
ce vava tout doux lo Maya Ishiyama  2310585803
j'ai hâte de lire la suite, bon courage pour la redac et encore rebienvenue!
Invité
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
#6 —Re: Maya Ishiyama
Invité
Mer 4 Nov 2020 - 10:46
Mayaaaa Maya Ishiyama  501520050 C'est vrai elle a l'air toute douce. Bon courage pour la rédaction et rebienvenue avec ce nouveau perso ♥♥
Invité
— Just Married —

Mer 4 Nov 2020 - 11:01
Messages postés : 588
Inscrit.e le : 01/10/2020
Bienvenue ! Maya Ishiyama  2432113367

Elle a l'air très intéressante, ta Maya, hâte de lire sa fiche ♥
— Just Married —

Mer 4 Nov 2020 - 12:14
Messages postés : 36
Inscrit.e le : 04/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Merci Ash pour les avats ♥
Maya Ishiyama  501520050
Merci à tous pour l'accueil que vous lui faites ♡
— Just Married —

Mer 4 Nov 2020 - 17:31
Messages postés : 298
Inscrit.e le : 10/11/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Temporaire
Autre: Reste Fuyuka dans le cadre professionnel
Oh, la voilà enfin Maya Ishiyama  3912395661 Rebienvenue à toi, hâte de voir la choupette finie ♥
— Just Married —

Ven 6 Nov 2020 - 2:47
Messages postés : 36
Inscrit.e le : 04/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Merci Ash pour les avats ♥
Merci Michi Maya Ishiyama  2837215391

Et voilà c'est terminé ! J'espère ne pas avoir laissé trop de coquilles Maya Ishiyama  128457956
— MODÉRATEUR FICHE —
yuki
— MODÉRATEUR FICHE — yuki
Ven 6 Nov 2020 - 9:39
Messages postés : 1222
Inscrit.e le : 10/07/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Jo ❤️
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Ta fiche… Maya Ishiyama  3998388675
La rédaction de l’histoire en chronologie inversée est vraiment top, on saisit très bien le vécu de Maya. Ou à moins que ce soit le vécu de Maya qui nous saisisse… Le texte était vraiment très poignant. ♥
Je te pré-valide, je n’ai rien à dire !

Pré-validation par Yuki
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Il s'exprime (peu, mais il fait des efforts !) en #cc0000.

Maya Ishiyama  Signat11

Merci à Keanu, Takashi et Natsume pour les vavas ♥️
— Just Married —

Ven 6 Nov 2020 - 13:37
Messages postés : 36
Inscrit.e le : 04/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Merci Ash pour les avats ♥
Omg je suis si émue Maya Ishiyama  3912395661
Merci beaucoup Yuki ♡
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Ven 6 Nov 2020 - 14:16
Messages postés : 6129
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre:
Maya Ishiyama  716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Maya Ishiyama  4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit Maya Ishiyama  1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Maya Ishiyama  Ld7d
Maya Ishiyama  BbNTuR8
Maya Ishiyama  V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
Maya Ishiyama  Cn3Ckyx
Maya Ishiyama  1EPYLUw
Maya Ishiyama  DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
Maya Ishiyama  E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
Maya Ishiyama  3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
Maya Ishiyama  Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Maya Ishiyama  YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#14 —Re: Maya Ishiyama
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum