- Where the sun shines - 200803042355296862
- Where the sun shines - 1GdvXk1
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nouveau Fire TV Stick avec Alexa (2020) à 29,99€
29.99 € 39.99 €
Voir le deal

Ray of light

le Dim 15 Nov - 14:42
Messages postés : 43
Inscrit.e le : 15/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Inae. ♥
Autre: Existe en #999966.
Soares Toni
And you'll find me dancing under the sunlight
Bom dia a todos!
Nom : Soares
Prénom : Toni
Âge : 29 ans, née le 15 mars 2083.
Genre : Féminin
Origines : Sino-japonaise de sa mère, Portugo-japonaise de son père.
Activité : Institutrice en école élémentaire + bénévole à l'association « Shiawase » qui propose des activités et des discussions diverses et variées.
Sexualité : Bisexuelle.
Avatar : OC brune aux cheveux longs - Sam Yang (@samdoesarts)
Règlement : - Lu et approuvé –
Chemin Top-Site !
Autre : I failed. Voici mon DC tout doux. - Arisa 🤸
I'll be there, standing tall


« Et quand je me sens perdue, je n'ai qu'à me retourner pour apercevoir ma famille et je me dis "Ça y est, j'ai retrouvé le chemin de ma maison." »

Il y a son toucher qui vient me caresser les cheveux d'une tendresse que j'ai toujours connue, le son de sa voix qui susurre à mes oreilles des mots rassurants et ses iris qui me bercent de douceur. C'est ma mère, le toit de mon foyer, qui barre tout orage, toute pluie et me protège de tout nuage gris. Il y a son ton grave et le rire qui remplie la pièce, sa fermeté dans son intonation certes, mais qui laisse percevoir son manque de sérieux, il pose sa main sur mon épaule et je me sens grandir d'une traite. C'est mon père, le sol qui m'attire et me fait garder les pieds sur Terre, il est le chemin qui me guide et m'ouvre la voie à toutes aventures. Il y a son chant qui sonne faux, mais qui habite l'atmosphère, ses éclats qui surviennent sous quelques chatouillements et qui trahissent son esprit boudeur qu'elle essaye tant de garder. C'est ma petite sœur, Leila, qui me tient la main quand tout va mal et aussi quand tout va bien, tel un rayon de soleil qui traverse le mauvais temps et toque à ma fenêtre. Et il y a ses railleries, car il est beaucoup trop âgé pour des bisous sur le front, sur le nez et sur les joues, parce qu'il est grand maintenant et que les cauchemars s'écartent même sans câlins. C'est Joji, mon petit frère, d'une tête de plus que moi, il est le courant d'air qui passe dans la nuque qui me fait frissonner, mais aussi reprendre mon souffle.

Qu'on ait trente, dix ou quatre ans de différence, ma famille entière a toujours rythmé ma vie, parsemant mon champ de vision des couleurs d'une palette multicolore. Le bleu du cœur guéri par le rose des pommettes de ma cadette enjouée de me voir l'espace d'un week-end avec eux tous. Le noir de l'esprit évincé par le vert des tableaux de papa qui ne peint que des paysages forestiers. Puis, le gris de l'âme apaisé par le blanc du sourire du benjamin qui a sa blague toute prête dans sa tête.

Mon enfance ressemble à un gros cliché d'une série télévisée et je me gave de bonne nourriture en visionnant ces souvenirs édulcorés. De haute comme trois pommes à l'obtention de mon diplôme de fin d'études, j'ai tracé ma place au sein de la société à l'encre indélébile et quand l'envie et le besoin me prennent, j'y ajoute un arc-en-ciel et des fleurs aux pétales qui ne tomberont jamais. Les traits tracés sur le mur près de la cuisine, preuve des centimètres gagnés au fil des années, se sont amassés et très vite ce fut la course à celle et celui qui finirait vainqueur. J'ai lamentablement été battue et encore maintenant je cherche des réponses scientifiques à cet échec cuisant. « C'est la malédiction de l'aînée Toni. - Tu feras mieux dans une autre vie ! », haha très drôle chenapans.

Le lycée fini, j'ai naturellement été attirée par l'envie d'enseigner à autrui, apprendre les bases de la vie pour faire de petits des bons adultes, mêler les matières qui font froncer les sourcils, à celles qui donnent envie de venir s'asseoir en classe. Un peu de kanji, beaucoup de chansons, un peu de mathématiques, beaucoup de discussions sur la vie.

« Maîtresse Toni et sa peau hâlée. Maîtresse Toni et ses cheveux de princesse. Maîtresse Toni et ses étoiles à la fin des réponses justes. »

Enseignante exemplaire, retransmission parfaite du système de l'Incontestable, mais première au front quand des mouvements contestataires vinrent imprimer l'esprit des parents d'élèves. Des réunions qui s'enchaînent, des protocoles à suivre, des remises en question de certains collègues, la difficulté de reprendre le cours de sa vie quand ce dernier va trop vite pour moi. Puis, les langues se délient et on se met à questionner les diverses phrases qu'on ne cesse de répéter d'années en années. Je regarde l'être aimé et je me demande si elle et moi ce sera encore pour longtemps et comment procéder à la séparation, la digérer si ce n'est pas nous qui l'aurions décidé. Les manifestations m'ont fait de l'oeil, j'ai assisté secrètement au festival Ansuburu, j'ai lu leurs flyers que j'ai empilés parmi d'autres publicités. Néanmoins, tout s'est terminé au retour des vacances d'été, dernière ligne droite pour terminer l'année et reprise du discours l'esprit un peu embrumé.

C'est fini avec Mia depuis août, mais il y a désormais Koda en septembre. C'était rapide entre lui et moi, l'espace de quelques semaines, une relation pansement, mais l'impact qu'elle allait laisser fut aussi important que les tremblements qui m'ont tenu éveillée en cette nuit d'octobre. Au début c'était bizarre, car je me sentais nauséeuse et ce depuis quelques jours à dire vrai, je me disais cependant, amusée, que mon côté japonais n'était pas assez ancré en moi pour que je puisse être pleinement habituée à ces secousses. C'est dans la salle de bain que le monde bascula.

« Évacuez et rendez-vous au gymnase le plus proche ! On est près des eaux, dépêchez-vous ! » Vivre à Meguro avait ses gros défauts.

A peine sortie, je n'eus qu'une faible occasion de contacter mes proches situés au nord de la capitale pour m'assurer qu'ils étaient tous en sécurité. Et au loin le carnage débuta. Le désastre nous engouffra. Il y eut du bleu, mais pas dans les lueurs que j'aime. Il y eut des nuances de gris qui s'entrechoquaient et il y eut bientôt du rouge autour et en moi, sans que je le sache encore.

« Ce n'était que de l'ordre de quelques semaines, cinq semaines pour être exact. Vous êtes jeune, vous avez quoi, 26 ans je lis ? Vous retenterez à l'avenir. » c'était si méchant et si inutile.

Et je me rendis compte que nous étions deux à mon entrée à l'hôpital et que j'étais toute seule à ma sortie. Une convalescence de plusieurs mois, des thérapies pour cesser ces terreurs nocturnes et les pétales des fleurs qui ne devaient les quitter menaçaient de se décrocher. Les enfants décidèrent de les tisser avec du fil doré.

« Maîtresse Toni va mieux. Maîtresse dessine désormais à côté des étoiles des cœurs, mais continue à se servir du coin de la feuille pour le soleil. »

Tiraillement des entrailles devant la commémoration de Shukumei à la double signification, les joues mouillées séchées par les paumes tendres de maman et papa, et Leila et Joji. J'avais besoin de respirer alors je serrais plus fort mon frère, j'avais besoin de paix, car je me sentais encore noyée par l'océan entier.

« Toni, vous faites de très beaux progrès, soyez fière de vous et de votre parcours. Vous reprenez tout doucement le goût des choses et à chaque séance je vous perçois plus tranquille. - Merci, merci pour tout. »

Je m'essayais à la poterie, aux sports en évitant la mer, parfois je regardais des documentaires pour m'y réhabituer, m'imaginant faire mille et un châteaux de sable. Je brodais, peignais, dansais et chantais, je m'investissais dans une association de mon quartier et je revivais, petit à petit. Il y eut les feuilles automnales qui laissaient place aux timides chutes de neige, ensuite les bourgeons des sakura, l'air chaud et ce bug qui chamboula notre quotidien, prémisse d'un été catastrophique. Porteuse saine, les vacances en approche, on redoubla de vigilance quand les premiers décès chez les jeunes enfants se confirmèrent dans la région. Le cœur lourd, je multipliais les attentions envers des petits qui ne demandaient rien avant de leur souhaiter bonne santé jusqu'à la rentrée.
25 mêmes sourires à la dentition incomplète m'attendirent au retour. 26 ensuite avec le mien.

« Je suis en vie, regardez moi, regardez tout ce que j'ai peeeeint ! » Papa était en forme, on avait échappé à une crise cardiaque collective suite à cette fin d'année 2111. Il nous regroupa dans un câlin de groupe, maman secouait la tête, le visage fatigué par tant d'événements en si peu de temps. « Promenons-nous main dans la main, allons nous re-cen-seeeeer comme ça on pourra rentrer man-geeeer ♫ » criait Leila avant de se faire sermonner par des « On peut plus faire la sieste l'aprem ou quoi ?!! ».

Une nouvelle puce toute neuve, une nécessité de retrouver le calme d'antan, déjà que les travaux à Meguro débutaient ici et là, mais ce n'était plus mes affaires, je m'étais rapprochée des zones épargnées par les flots au soulagement de ma famille. Maintenant ne restait qu'à continuer le travail sur moi-même, je me rappelais que je n'étais toujours pas « guérie » quand je surprenais ma main se poser sur mon ventre. Non, il ne faut pas ou il faut mais dans ma tête, dans mes rêves. Le déni passé, l'acceptation en cours de route, l'après et sa sérénité encore un peu au loin, je me sentais la toucher au bout des doigts. Je sens que je peux y arriver, je me retourne et je les vois, maman, papa, Leila, Joji. Ils  me couvent, m'entourent, remplissent le vide et comblent mon cœur.
No matter how I look
Je suis la maîtresse aux longs cheveux ondulés, à la peau bronzée et au sourire grand coooomme çaaaa pour mes élèves. Je suis la petite fifille à sa maman et son papa qui a grandi trop vite, qui a perdu des joues et ne mange jamais assez. Je suis la naine et la pile électrique qui bouge avec trop d'aisance, trop de vitalité et qui vous colle des bisous de ses lèvres pulpeuses dès qu'elle le peut - alors sauvez vous - pour mon frère et ma sœur. Je suis un rayon de soleil et la jolie fille du bus pour Mia. La femme toujours apprêtée, ongles manucurés, collier et bague assortis pour Koda. Quand je me regarde, je trouve que mes sourcils ne sont pas alignés, je les brosse et je m'agace alors je laisse mes nerfs tranquille et passe vite à autre chose. Mon teint me donne bonne mine, mais mon regard aux yeux marron clair a l'air des fois fuyant et un peu perdu.

Mon un mètre soixante-trois me permet de me faire voir parmi les autres enseignantes, mais les gens sont toujours étonnés de savoir qu'avec mes origines je ne sois pas plus élancée et grande. Je fais de mon mieux pourtant, je mets des talons et je me retrouve en retard pour prendre le métro, je passe à deux doigts de me fouler la cheville et de ma voix rauque je jure des « Mercredi, mercredi, mercrediii ». Mercredi pour ne pas dire merde, pour ne pas fauter devant des petits qui sont de vrais perroquets.

Et sur le chemin du travail, je me fais interpeller car je ne fais pas « 29 ans, mais 17 », je grince des dents que j'ai fais limer car je ressemblais à un lapin, je tire la tronche et mon petit nez se retrousse. On s'excuse et j'en profite pour déguerpir avant de me prendre la jupe entre les battants de portes, quand ce ne sont pas des petites mimines qui s'amusent à attraper les pans lors d'activités musicales. Je brille de mille feux quand je ne dose pas bien mon highlighter, Joji dit que c'est la fête puisque je suis une vraie boule de disco. Je grimace tout le temps, je suis expressive à souhait, le rouge facile aux joues et après je suis embarrassée, l'air désolé car sur l'instant je repensais juste à un moment gênant de ma vie.
Still proud of who I am
Solaire, pétillante, plutôt extravagante et quand je suis en pleine forme ça se voit, ça se sent, ça se vit avec moi. Je ne laisse personne de côté, je suis toujours là pour agripper les êtres égarés de la pièce et les inviter au centre. Un poil agaçante pour certains, je prends à cœur les sentiments des autres et ma compassion me fait vite réagir, cherchant à me faire pardonner de mon trop grand manque de tact.

A côté de la plaque pour tout ce qui est des blagues, je suis encore bloquée à qu'est-ce qui est jaune et qui attend. Mes élèves me trouvent sûrement secrètement ringarde, mais comme je mets des hauts pastels et fleuris ils continuent à m'apporter des goûters. Je mange avec appétit, prends plutôt une cuillère à soupe plutôt qu'à café pour avoir une plus grosse dose à engloutir. C'est que j'ai de la suite dans les idées, j'aime traficoter dans mon petit cerveau pour en ressortir des inventions avant de comprendre que soit elles existent déjà, soit elles sont impossible à mettre en place. J'aime être teintée de positivité et vois la vie haute en couleur. Néanmoins, fleur bleue et sensible, les événements personnels ne m'aident guère à sortir de ce tunnel. Je n'extériorise pas toujours mes émotions et mes inquiétudes, mes thérapies m'ont permis de retirer un poids sur mes épaules, mais au fond de moi la douleur persiste si mes songes s'y dirigent trop.

En amour et amitié je donne, mais j'aime beaucoup recevoir, je m'accroche, je suis volatile et je repense à vous jusqu'à des années plus tard. Vous comptez facilement et longuement pour moi. Je me laisse aller dans la vie, je transmets le sainte message du système, mais je m'efforce à rester neutre tout en naviguant entre les pour et les contre. Mes parents sont nés ici, ils n'ont jamais été face au choix de venir ou pas, ils se sont bien trouvés et j'espère aussi qu'on pensera en se mariant avec moi qu'on m'a bien trouvé.

Si vous me pensez explosive, attendez de me voir enchaîner les bouteilles de sake, à deux doigts de mettre des 100 à toute ma classe si c'est en période de bulletins. Très avenante dans ma tête, en réalité si je suis trop impressionnée par la personne je la fixe, l'évite, trouve finalement un prétexte pour lui parler et lui rit trop près du visage avant de vouloir me liquéfier sur place.
Je vis bien mon âge jusqu'à ce qu'on me rappelle que mes yaourts préférés avec le nounours en effigie se trouve au rayon enfants.
Je pousse la chansonnette à cause de Leila, je me dandine et lâche trop facilement « on a qu'une vie » avant de trébucher au beau milieu de la piste de danse. Sans gêne, sans regret sur l'instant, je me morfonds une fois la gueule de bois arrivée et les « plus jamais » sont reportés à la prochaine cuite.

J'adore aller à des concerts et me retrouve à ne pas savoir qui est l'artiste en plein milieu du show, c'est à cause de ça qu'on ne me croit pas quand je raconte des anecdotes, je vis plus le moment qu'autre chose. Les détails m'échappent, je ne suis douée et perfectionniste que dans mon métier, car je suis au service de gamins qui ne critiquent pas mes voitures aux roues disproportionnées et à la vitre penchée.
— ★ —

— ★ —
Messages postés : 985
Inscrit.e le : 06/08/2015

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se :
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bonne nouvelle tête et bonne validation ^^
Ichiban

le Dim 15 Nov - 15:12
Messages postés : 377
Inscrit.e le : 16/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Takuvore.
Autre: They ask you how you are and you just have to say that you’re fine
"ah moi je ferai jamais de dc" - Where the sun shines - 315697440

BOUUUUUUUUUUUUUUUH
— Just Married —

Messages postés : 151
Inscrit.e le : 29/12/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Issei ♥
Autre: Chante en #33cccc
Rebienvenue, j'aime ta fiche ♡ bonne validation :3
— Just Married —

Messages postés : 65
Inscrit.e le : 07/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : ★
Autre: #0066ff
La voilà enfin - Where the sun shines - 2837704232

Allez, rejoins nous dans le club de la douceur - Where the sun shines - 3488335006
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
le Dim 15 Nov - 15:18
- Where the sun shines - 3312792343

BON DC !!! T'as tellement bien fait de craquer !!! Elle est adorable cette Toni et ta fiche se lit toute seule ♥ (et qu'est-ce que j'aime son prénom aussi)
Invité
♥ Kintaro je t'aime ! ♥

Messages postés : 316
Inscrit.e le : 12/07/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Kintaro N. Bolosski
Autre: [color=#996666]
- Where the sun shines - 1518348080 intensifies
— Just Married —

Messages postés : 23
Inscrit.e le : 09/11/2020
Oh mais regardez-moi cette bouille et cette fraîcheur ! Un peu de gentillesse dans ce monde - Where the sun shines - 428445822
Amuse toi bien avec ta deuxième pitchoune =w=
Ray of light

le Dim 15 Nov - 15:37
Messages postés : 43
Inscrit.e le : 15/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Inae. ♥
Autre: Existe en #999966.
Clyde - Merci !! 🤸

Oz - - Where the sun shines - 3881020385

Cat - merci bb 💜

Michiru - J'arriiiiive **

Momiji - <3<3<3 😭 (il é cool hein!!)

Benji - - Where the sun shines - 1518348080 - Where the sun shines - 1518348080 - Where the sun shines - 1518348080

Asako - olalala merciiiii ;; elle vient chasser les nuages

-deux fois que j'édit mon message, vous donnez trop d'amour là-
Chasseur Fainéant

Messages postés : 112
Inscrit.e le : 16/10/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Cassia
Autre:
Finalement tu l'a fait^^
Amuse toi bien avec ce perso :)
Lucifer

Messages postés : 93
Inscrit.e le : 29/09/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : satan.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
comme quoi - Where the sun shines - 2837704232
au revoir la team monocompte, bienvenue parmi nous - Where the sun shines - 2432113367

bon dc et amuse-toi bien avec ta miss toute douce <33
Ray of light

le Dim 15 Nov - 17:09
Messages postés : 43
Inscrit.e le : 15/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Inae. ♥
Autre: Existe en #999966.
I did it - Where the sun shines - 4158426957
Merci vous deux !!! - Where the sun shines - 297054555
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
le Dim 15 Nov - 18:54
Bonsoir

Personnage intéressant et avatar très sensuel.
Rebienvenue.
Invité
Ray of light

le Dim 15 Nov - 20:28
Messages postés : 43
Inscrit.e le : 15/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Inae. ♥
Autre: Existe en #999966.
Merci bieen Azhar ! x)
— Just Married —

le Dim 15 Nov - 20:33
Messages postés : 132
Inscrit.e le : 01/12/2018

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : l'indécence
Autre:
no way, bcp trop pichou et si douce pr être Arisa - Where the sun shines - 1503925550
— Just Married —

le Dim 15 Nov - 21:26
Messages postés : 39
Inscrit.e le : 10/09/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Sois la re-bienvenue pour le coup \o/
Cette fiche qui respire la tendresse, c'est magnifique - Where the sun shines - 3488335006
— STAFF JM —

— STAFF JM —
le Jeu 19 Nov - 12:39
Messages postés : 5887
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre:
Bonjour - Where the sun shines - 1362171446

- Asubaru => Ansuburu
- encré => ancré plutôt, non ?

Et - Where the sun shines - 3912395661
Cette fiche - Where the sun shines - 3912395661
J'ai adoré la lire. C'est si poétique, si beau... Et j'ai envie de la prendre dans mes bras. Je la veux comme instit' aussi - Where the sun shines - 2837215391

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

- Where the sun shines - 4qQG8D4
Merci Lucci pour le kit - Where the sun shines - 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
- Where the sun shines - Ld7d
- Where the sun shines - BbNTuR8
- Where the sun shines - V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
- Where the sun shines - Cn3Ckyx
- Where the sun shines - 1EPYLUw
- Where the sun shines - DfzeUm9


La famille ♥️:
Nanase's family:
- Where the sun shines - E9mgMerci à Aria ♥️

Game of Nanase et activité familiale:
- Where the sun shines - 3OXEfcUMerci à Driss ♥️

Merci Karlito ♥️:
- Where the sun shines - Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
- Where the sun shines - YqECw0j
Ray of light

le Jeu 19 Nov - 13:54
Messages postés : 43
Inscrit.e le : 15/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Inae. ♥
Autre: Existe en #999966.
- Where the sun shines - 2310585803 - Where the sun shines - 2310585803 MERCIII
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#19 —Re: - Where the sun shines -
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum