Pitch blease.  200803042355296862
Pitch blease.  1GdvXk1
-38%
Le deal à ne pas rater :
Lot de 3 Tasses Empilables en Céramique – Star Wars
10.49 € 16.99 €
Voir le deal

— Just Married —

le Mar 17 Nov - 16:02
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 17/11/2020
Naemesys HIRANO
"Citation de votre choix."

Généralités
Nom ;; Hirano.
Prénoms ;; Naemesys.
Âge ;; 29 ans et - le 2 décembre 2083.
Genre ;; Féminin.
Origines ;; Américano-japonaise.
Activité ;; Fille de. Ça suffit, non ?
Sexualité ;; Hétérosexuelle et libérée. Pour l'instant.
Avatar ;; Evelynn | League of Legends
Règlement ;;
Chemin ;; Précisez comment vous avez découvert le forum.
Commentaire ;; Alors. J'ai voulu m'inscrire cette nuit. Et je recevais pas la notif pour valider le compte. Du coup, je crois que vous avez une deuxième Naemesys en attente d'activation (je pensais m'être plantée dans mon mail, ok ? :< ). De ce fait... ben vous pouvez la supprimer éwè désolée ! >.<
Histoire
Père japonais. Mère américaine. Rien ne les prédestinait à se rencontrer. Et en même temps… tout. Ton père est le propriétaire d’une chaine hôtelière de luxe. Ta mère était la fille d’un notable New Yorkais, qui souhaitait la voir réussir. Elle, elle était plutôt du genre à aimer se faire entretenir. Elle cherchait un homme riche à qui se coller, telle une sangsue pour lui pomper son fric. Et puis, elle a rencontré ton père. Yoichi Hirano.

Il ne s’agissait pas d’amour. Et il n’a suffit que d’une nuit endiablée pour qu’il veuille y retourner. Il a toujours été clair : il ne pouvait pas s’engager avec elle, pouvant être rappelé à son pays pour s’y marier à n’importe quel moment. Pour lui, il ne s’agissait que de s’amuser. Pour elle, d’un piège qui allait bientôt se refermer sur lui.

Tu n’as jamais trop eu d’estime pour ta mère. Tu as bien compris que tu n’avais été conçue que pour toucher une pension alimentaire coquette. Elle ne s’est jamais occupée de toi. On peut même dire que tu méprises cette femme. Et que cela a longtemps été le cas.

Donc oui. Tu es née hors mariage – mais ça, ça arrive à plein de gens biens -, sans une once d’amour, sans même être désirée pour toi et non pas pour l’argent. Cependant, ton père, lui, ayant été élevé à la japonaise, avec ce principe d’honneur et de droiture, lui, voulait réellement assumer cette graine plantée.  Il a été présent pendant la grossesse de cette femme.  Lui, était – et est encore – un véritable père. Sauf que. La mère, c’est elle. Et lorsque Yoichi a reçu sa lettre, lui annonçant son mariage, il a dû rentrer au pays. Et bien évidemment, elle a refusé de le laisser t’emmener avec lui. C’était son moyen à elle de se rassurer. De garder un « moyen de pression » sur l’homme, comme pour s’assurer qu’il paierait bien sa pension.

Tu as donc grandi à New York, la ville qui ne sort jamais. Et tu n’as clairement pas été élevée par ta mère. Elle, elle était trop occupée à trouver un nouveau pigeon partenaire. Un homme qui n’a jamais accepté ta présence dans leur vie. Elle non plus, cela dit. Alors, dès que tu as été en âge, tu as été envoyée en pensionnat. Tu étais pleine de colère. Pleine de rage à l’égard de cette génitrice absente. Le seul qui était là pour toi, c’était ton père. Mais entre le décalage horaire et sa propre famille au Japon, compliqué pour vous de beaucoup vous parler. Tu attendais, cependant, impatiemment, chaque vacance, pour pouvoir aller le voir. Sa femme, Yumiko, n’a jamais eu aucun problème avec toi. Elle t’a même rapidement accepté au sein de la famille. Sans se prendre pour ta mère, elle n’était pas non plus trop distance. Vous étiez même… complices. Mais dès que tu étais de retour à New York, c’était le même manège : tu étais invisible, ignorée… indésirée.

Tu as grandi, dans cette ambiance, entre deux familles et deux cultures. Deux pays, deux ambiances, également. Mais surtout, tu as grandi dans le besoin de te faire remarquer. Le lycée a été une période très prenante, très éprouvante également. Dans ce monde où les apparences comptent affreusement, tu as tout fait pour te hisser en haut de l’échelle sociale. Faire partie des populaires. C’était épuisant. Mais se sentir adoré par tout le bahut, cela valait cent fois le coup. Cependant, une chose pour laquelle tu remercieras toujours ta mère, c’est de t’avoir créé un compte avec une carte haut de gamme. Pour que tu sois indépendante. Pour que tu lui foutes la paix. Pour qu'elle ne t'ait pas dans les pattes. Tu as organisé, grâce à cela, beaucoup de soirées chez toi, quand ta mère était en voyage avec son mec.

Petit à petit, tu t’es transformée en la pire langue de vipère du lycée. Un bonbon pour les yeux, qui peut vous les crever. Et tout le monde adorait cela, autant qu’ils en étaient effrayés. Au fond, tu n’as jamais eu de vrais amis. Ni de vraies relations. Tu ne connais que le superficiel.

Et cela n’a pas changé. Ni à l’université, ni … nulle part. Jamais.

À ta majorité, tu as commencé à profiter de l’opulence dans laquelle tu vivais. Tu étais une fille de. Une héritière. Façon Paris Hilton, tu faisais la fête, alcool et coc’ coulant à flots. Tu flirtais avec les beaux gosses fortunés, acteurs, chanteurs, fils de PDG et autres. Habituée de la presse scandaleuse. Habituée du chic & choc.

Et, bien que tu as toujours été au courant qu’un jour, toi aussi, tu finirais mariée de force, par la machine japonaise qui a choisi pour ton père, tu préférais l’ignorer et vivre ta vie à fond. Jusqu’à ce que ta mère finisse dans une maison de repos. Tu ignorais tout de sa vie, tu t’en foutais même. Mais elle était sur la paille, son mec l’avait quitté, et elle a tenté de se … Eh bien. Mettre un terme à ses conflits internes et ses douleurs, ne supportant pas l’idée d’être sans le sou. Et, malgré le fait que ton père te fasse les virements directement sur ton compte, ta mère pompait tout ce qu'elle pouvait... mais ce n'était plus assez. Tu ne pouvais plus continuer à vivre au même rythme. Tu as dû calmer le jeu... et même changer de vie, complètement.

Ton père t’a alors proposé, sans guère de délai, de te prendre un appartement à Tokyo. Cela faisait des années que tu ne l'avais pas vu, ayant cessé d'y passer tes vacances, préférant côtoyer la Jet Set. Et tu as décidé d’accepter.

Et te voilà, fraîchement débarquée au Japon, un pays que tu n'as visité que quelques fois et dont tu ignores tout des derniers événements, parlant un japonais approximatif, rouillé. Tu n'es guère au courant des derniers événements, même si ton père et ta belle-mère se sont empressés de tout te raconter. Le Tsunami qui a fait des ravages, fauchant des bâtiments, mais des vies également. Comment ils ont failli perdre et ont perdu des amis de longues dates. Les mois passés à la campagne, le temps que les reconstructions soient faites. L'angoisse vécue, ressentie, le stress... Tout. Le dysfonctionnement momentané des puces - ce qui t'a bien fait sourire, rien qu'en imaginant à quel point ils ont pu être perdu -, leur refus de se quitter, malgré la "liberté" - ah, tu les envie, même si tu ne te l'avoue pas, de les voir amoureux, malgré comment ils se sont rencontrés... - et la pandémie, la maladie, dont tu n'as rien, véritablement, écouté - tu étais en train de te faire les ongles... ça ne te concerne pas vraiment, après tout. Alors tu t'en fous. Bitch, please.

Et donc, tu es prête à faire des ravages, façon femme fatale. Ou plutôt, façon Queen Bitch.

Caractère
« Superficielle. »

Peu importe à qui on pose la question, de comment pourrait-on te résumer en un seul mot, tout le monde sera enclin à utiliser le terme « superficielle » pour te décrire. Et ils n’auront pas tort. Tu portes beaucoup d’importance aux apparences. Tu peux passer des heures à choisir soigneusement tes vêtements, à te maquiller, à te coiffer, à te faire tes manucures – toujours cachées par ces bagues armures, type Vivienne Westwood. Tout, dans ton apparence, dans ton attitude, dans tes faits et gestes, est parfaitement calculé.

« Garce. »

Deuxième mot qui viendra en tête. On t’a souvent surnommé « Queen Bitch ». Et tu l’as toujours assumé. Tu as la langue aiguisée. Tu manipules, tu tournes au ridicule, tu brises. Rien ni personne n’a d’importance à tes yeux. Excepté toi, toi… et encore toi. Ah, les apparences…

« Fêtarde. »

Ça, oui. Tu aimes faire la fête. Te sentir libre, l’espace d’une soirée, d’une nuit. Te désinhiber. Profiter. T’amuser, sans limite, sans rien.

Et pourtant, on pourrait ajouter d’autres qualificatifs. Mais personne, ou presque, ne connait ces facettes là de ta psychée. Sauf ton père. Et ta belle-mère. Tu es une femme qui manque d’assurance. Tu es certaine que l’on ne peut t’aimer pour qui tu es. Alors, tu te caches derrière cette facette de femme sans cœur, que rien ne touche. Sauf que, voilà : ce n’est qu’une facette. Au fond, toi, tu as peur qu’on découvre qui tu es vraiment. Tu as peur qu’on se rende compte d’à quel point tu es fragile, malgré tous tes efforts pour ne pas le laisser paraître. Et tu as peur qu’on t’abandonne, également.

Tu n’es qu’une pauvre femme, qui n’a pas reçu l’amour dont elle aurait eu besoin, plus jeune. Ni l’attention. Ni la tendresse. Ou alors, deux mois dans l’année. Tu es quelqu’un qui pense ne rien valoir et qui se cache derrière les strass et les paillettes hors de prix. Tu n’es qu’une jeune femme, qui n’a jamais été encouragée à faire quoi que ce soit de sa vie, et qui se retrouve à être convaincue de n’être qu’une bonne à rien. Tout simplement.


Physique
Un mètre soixante-quinze, souvent perchée sur des talons aiguilles vertigineux, tu es faite toute en jambes, en fesses et en hanches. Bon, tu n’as pas non plus un cul au point de, si tu te penches, tu deviens une table, mais tout de même, tu as un bon cul. Et tu en es fière. Et tu adores le mouler dans des minijupes en cuir véritable – bon, d’accord, du véritable cuir végétal, notez bien – tout autant que tu adores faire remonter ta poitrine avec des bons push up – non, ce n’est pas de la triche, juste de la mise en valeur – et mouler … non, rien mouler, en fait tu ne portes souvent que ça. Ou pas grand-chose qui cache le reste de ton corps, en tout cas. Oui, tu aimes bien montrer ce que tu possèdes.

Tu possèdes un joli visage, dont tu prends extrêmement soin, et que tu maquilles, souvent. Le miel de tes yeux est souvent réhaussé de bleu ou de vert, ainsi que de longs cils – pas cent pour cent naturel, tu le concèdes. Tu aimes mettre des créoles, de larges créoles, à tes oreilles. Et tes cheveux… naturellement, ils sont châtains. Mais tu les décolores, puis recolore, pour obtenir une jolie teinte blanche  / grise, avec, parfois, quelques reflets violines, mauves. Tu les attaches, souvent, en une queue de cheval haute et une frange en V, qui s’arrête un peu au-dessus de la tête de ses sourcils. Sourcils finement épilés, que, eux aussi, tu dessines pour les compléter, les remplir, et les rendre plus parfaits. Moins naturels…

Oui. Tu prends vraiment soin de toi. Tu adores prendre soin de toi.
Lucifer

le Mar 17 Nov - 16:20
Messages postés : 93
Inscrit.e le : 29/09/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : satan.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
omg ce vava. je. evelynn supremacy en fait- Pitch blease.  3488335006

qui que tu sois, je suis déjà fan de toi Pitch blease.  1518348080
bienvenue sur le forum et bonne chance pour la suite de la rédaction !
— Just Married —

le Mar 17 Nov - 16:28
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 17/11/2020
En même temps... AKALI QUOI !
Merci beaucoup Pitch blease.  3488335006

J'espère que le reste ne te décevra pas, ohlala... Pitch blease.  501520050
Lisalisa

le Mar 17 Nov - 17:14
Messages postés : 267
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Akali et maintenant Evelynn, on va avoir K/DA au complet là Pitch blease.  1984817200

Bonne chance pour ta fiche !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

- yeah, I wish I could cry as much as I want sometimes ; but mom didn't raise no bitch in this house -

Voix de Arisa - THE Arisa
merci Hatoclown & Chiha pour les avatars ღ


one brain cell:
Pitch blease.  Uron

I got one only name + badges:
Pitch blease.  Unknown
Pitch blease.  CjjIPFG Pitch blease.  UlmRG6s Pitch blease.  NlRYT1U Pitch blease.  NwQ16ft
— Just Married —

le Mar 17 Nov - 19:05
Messages postés : 66
Inscrit.e le : 06/10/2019

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bonne rédaction Naemesys ^^
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
#6 —Re: Pitch blease.
Invité
le Mar 17 Nov - 22:18
Bienvenue & bonne rédaction ! Hâte de découvrir ton perso, son vava fait bien badass ! Pitch blease.  1518348080
Invité
— Just Married —

le Jeu 19 Nov - 10:58
Messages postés : 23
Inscrit.e le : 09/11/2020
Ah mais nah D8
Tu ne peux pas venir avec une frimousse pareille et ne rien donner à ronger en attendant D8

Amuse-toi bien parmi nous Pitch blease.  4228984879
— Just Married —

le Jeu 26 Nov - 23:47
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 17/11/2020
Je suis désolée, hein, pour le temps que ça prend...
Mais je me relance en rp, et ... j'arrive pas, juste, à commencer un truc qui me satisfait ... *head desk*
Donc je m'excuse d'avance... ça va sûrement juste être les faits de sa vie, de son caractère et de son physiques balancés, assemblés vaguement, maladroitement... et ça ne représentera absolument pas ma façon d'écrire.

Voilà, vous êtes prévenus ;w; ♥
— STAFF JM : REINE DES RENNES—

— STAFF JM : REINE DES RENNES—
le Mer 2 Déc - 17:55
Messages postés : 675
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
Bonsouère, et bienvenue parmi nous Pitch blease.  1362171446

Ta fiche était très agréable à lire, pas grand chose à redire sur les fautes (même si juste en passant, coquète -> coquette Pitch blease.  2078551763) donc tip top de ce côté-là Pitch blease.  3998388675

Juste deux-trois points à éclaircir de mon côté (quelques lignes à chaque fois suffiront) :
-> Sa mère la délaisse mais lui laisse de la thune illimitée, il faudra que tu étoffes un peu le pourquoi du comment Pitch blease.  2078551763
-> Sa mère finit sur la paille, quid du mode de vie de Nae entre temps ? Sauf si ça arrive de façon brutale, mais dans tous les cas un peu d'explications là aussi ça serait tip top
-> Même si elle n'était pas au Japon, il faudrait que tu parles un minimum de Shukumei/bug des puces/épidémie qui en as suivi (tu trouveras tout ça dans la partie "Contexte")

Et après ça sera tout bon miss, courage pour la dernière ligne droite Pitch blease.  1362171446 Pitch blease.  2228361614

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pitch blease.  181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

Pitch blease.  NlRYT1U Pitch blease.  Mnre5P6 Pitch blease.  SkRyd45 Pitch blease.  NwQ16ft Pitch blease.  Qu0vikz

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

Pitch blease.  85277910
— Just Married —

le Mer 2 Déc - 17:58
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 17/11/2020
Heyo !
Merci pour ton retour !
Uuuuuh cette faute affreuse, désolée... J'avoue que j'ai écrit... tard. Et dans le rush. Et gavée des bugs de la barre espace de mon clavier (vous allez sans doute souvent voir des doubles/ triples espaces un peu partout, je m'en excuse d'avance...)

Je m'en occupe ASAP ! \o/
Et j'ai essayé de tricker en mode "elle s'en ballek des news au Japon" mais zut, pas passé :V NP je fais ça rapidou du coup ~
— Just Married —

le Mer 2 Déc - 18:48
Messages postés : 26
Inscrit.e le : 17/11/2020
Double post, désolée mais du coup :


Sif a écrit:-> Sa mère la délaisse mais lui laisse de la thune illimitée, il faudra que tu étoffes un peu le pourquoi du comment Pitch blease. [u.c] 2078551763
-> Sa mère finit sur la paille, quid du mode de vie de Nae entre temps ? Sauf si ça arrive de façon brutale, mais dans tous les cas un peu d'explications là aussi ça serait tip top
-> Même si elle n'était pas au Japon, il faudrait que tu parles un minimum de Shukumei/bug des puces/épidémie qui en as suivi (tu trouveras tout ça dans la partie "Contexte")

- Premier point :
Cependant, une chose pour laquelle tu remercieras toujours ta mère, c’est de t’avoir créé un compte avec une carte haut de gamme. Pour que tu sois indépendante. Pour que tu lui foutes la paix. Pour qu'elle ne t'ait pas dans les pattes.
C'pas un lourd ajout, mais c'est l'idée globale (et j'ai connu des gens, irl, qui dès jeune, ont été traité de la sorte... c'est dur :< )

Deuxième point :
Et, malgré le fait que ton père te fasse les virements directement sur ton compte, ta mère pompait tout ce qu'elle pouvait... mais ce n'était plus assez. Tu ne pouvais plus continuer à vivre au même rythme. Tu as dû calmer le jeu... et même changer de vie, complètement.

Et troisième point :
Et te voilà, fraîchement débarquée au Japon, un pays que tu n'as visité que quelques fois et dont tu ignores tout des derniers événements, parlant un japonais approximatif, rouillé. Tu n'es guère au courant des derniers événements, même si ton père et ta belle-mère se sont empressés de tout te raconter. Le Tsunami qui a fait des ravages, fauchant des bâtiments, mais des vies également. Comment ils ont failli perdre et ont perdu des amis de longues dates. Les mois passés à la campagne, le temps que les reconstructions soient faites. L'angoisse vécue, ressentie, le stress... Tout. Le dysfonctionnement momentané des puces - ce qui t'a bien fait sourire, rien qu'en imaginant à quel point ils ont pu être perdu -, leur refus de se quitter, malgré la "liberté" - ah, tu les envie, même si tu ne te l'avoue pas, de les voir amoureux, malgré comment ils se sont rencontrés... - et la pandémie, la maladie, dont tu n'as rien, véritablement, écouté - tu étais en train de te faire les ongles... ça ne te concerne pas vraiment, après tout. Alors tu t'en fous. Bitch, please.


Voilààà. J'espère que c'est bon éwè ♥
— STAFF JM : REINE DES RENNES—

— STAFF JM : REINE DES RENNES—
le Sam 5 Déc - 23:04
Messages postés : 675
Inscrit.e le : 09/06/2018

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : BELLANDIVE (╯°□°)╯︵ ┻━┻
Autre:
Comme je te l'ai dit, j'avais juste besoin de quelques lignes pour la cohérence de la construction du personnage - et du coup c'est tout bon Pitch blease.  2432113367

Amuse-toi bien parmi nous Pitch blease.  1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pitch blease.  181202111716271804

Kinkeabae, fournisseuse de kits swag since 2018

Pitch blease.  NlRYT1U Pitch blease.  Mnre5P6 Pitch blease.  SkRyd45 Pitch blease.  NwQ16ft Pitch blease.  Qu0vikz

so nobody will ever forget your memorable skill, satoshit:

Pitch blease.  85277910
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#13 —Re: Pitch blease.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum