Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki DgoiC4q
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki 9oulLiP
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki 620526BoutonElysion5050
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Ideas 21320 – Les fossiles de dinosaures
49.99 €
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés : 81
Inscrit.e le : 18/03/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Tatsu
Autre: renard flegmatique qui ressent trop fort et entend tout.
Suzuki Ranmaru
J’entends, je sens, je pars, j’me dis
Informations générales
Nom : Suzuki
Prénom.s : Ranmaru
Âge : 17 ans. 8 novembre 2095.
Genre : Masculin.
Origines : Japonaise.
Activité : Au lycée, deuxième année (sur le point de rentrer en dernière année puisque c’est bientôt avril).
Sexualité : Homosexuel.
Avatar : Rintarou Suna de Haikyuu.
Règlement : - Validé - Ari
Chemin En arpentant root-top.
Autre : Rien de spécial.
Histoire - Encore lui, ce même bruit, j’en peux plus, il me tue
Je suis né et ai grandi à Tokyo, avec mes parents dans un cadre assez commun. Jusqu’à mes 7 ans, mon frère aîné vivait avec nous. Je me souviens mal de ses relations avec mes parents avant son départ de la maison et de chaque moment que nous passions ensemble mais j’en garde un ressenti global de proximité. J’ai cette impression que lorsque nous étions entre nous, mon monde était apaisé. C’est probablement pour cette raison que la soudaineté de sa décision de quitter le domicile parental est un peu bizarre encore aujourd’hui à me rappeler. Si j’ai cette impression, c’est aussi parce que j’ai le sentiment que j’ai été plutôt heureux comme enfant jusqu’à cette période qui reste éthérée. Quand j’y pense, cela me fait l’effet d’un film de souvenirs nuageux et duveteux qui m’enveloppent.

Un jour, une dispute a pris des proportions au-delà des quotidiennes, sans issue, mon frère s’est empressé de rassembler ses affaires et s’est barré. Purement et simplement. Je ne sais pas ce qu’il fait maintenant ou où il vit. Mes parents n’ont jamais cherché à prendre contact avec lui et en l’occurrence, ils font un magnifique travail d’ignorance même de son existence. J’aimerais comprendre ce qu’il s’est réellement passé pour qu’on en arrive là. Je pense souvent à lui et à comment il va, mais ça me bute parce que dès que j’y pense, là je me sens vraiment seul. Depuis qu’il est parti les nuages se sont agglutinés en une pluie battante de tumulte incessant.



Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé mais parfois, vous ignorez si un souvenir que vous portez est bien le vôtre. Il paraît lointain et comme sorti d’une autre vie, caché derrière une vitre en verre poli qui donne une teinte blanchâtre et délavée à vos images mentales. Et le plus étrange, c’est que vous vous souvenez d’un ou de deux détails liés mais que les émotions qui devraient y être attachées n’y sont plus. Vous savez que les évènements vous ont secoué, que vous avez pleuré, que vous avez crié et que vous vous sentiez abandonné parce que cela semble logique et que d’autres personnes ont corroboré cette version des faits. Vous le savez mais ça n’a plus l’air complètement réel. Dès que vous y pensez votre esprit s’embrouille plus qu’il ne parvient à se remémorer.

Ce dont je me rappelle en revanche, c’est que les relations entre mon frère et mes parents devaient être plus que tendues. Incapable de me souvenir du motif des différentes disputes je sais que le conflit a toujours vécu avec nous. C’est le cinquième membre invisible de la famille. Mes parents ont été mariés par l’Incontestable assez jeunes et je crois honnêtement que ça a bien marché pour eux jusqu’à un certain point. Puis les tensions se sont installées, j’ai grandi et je me rends davantage compte des problèmes de communication qui persistent à vivre dans cette maison. Ils se prennent la tête pour des conneries à demi-mot, par précaution, pour garder la face et je pourrais presque vous rédiger un script qui décrit leurs comportements en réponse aux propos de l’un et de l’autre tant les schémas sont ancrés dans notre quotidien. Trop occupés par cette discorde permanente, ils ne s’attardent pas à mon sujet. Ce que je fais, qui je vois, ils ne me demandent rien tant que mes résultats scolaires sont convenables et que je ne leur crée pas de complication.

Je ne sais pas si c’est une manifestation représentative de l’efficacité de l’Incontestable et je n’ai pas une maturité phénoménale dans ce domaine pour cerner la complexité des relations humaines mais je m’interroge sur le dispositif.

La première fois que j’ai commencé à me poser des questions, j’avais 12 ans à peu près et un mouvement d’opposants au système s’est soulevé. Il y a même eu un attentat le 14 février dont les médias avaient parlé. Sans être particulièrement friand des théories du complot, je me suis demandé ce qui avait pu pousser des individus heureux et épanouis dans leur vie maritale à être embrigadés dans ce genre de rassemblements violents. Ça me paraissait incompréhensible, mais bon ils n’ont pas tenu très longtemps. On en entend plus parler aujourd’hui.

Ce même 14 février, j’ai aussi commencé à réfléchir sur ce que j’attendais vraiment des autres à titre personnel. Je n’y avais pas prêté attention avant mais c’est vrai que l’on reçoit des chocolats ce jour-là. J’ai mis du temps à comprendre que c’était pas tant d’en avoir reçu d’une fille de ma classe qui m’avait gêné que de voir la joie embarrassée sur le visage de mon meilleur ami de l’époque lorsqu’il a reçu les siens de la part de la déléguée de classe. Et lorsque j’ai compris que ma gêne s’appelait envie, j’ai pu effleurer du doigt les contours délicats de ma notion d’amitié. J’aurais bien aimé prendre le temps de les toucher plus concrètement mais les circonstances en ont voulu autrement.

J’ai eu un an de répit avant de devoir déménager suite aux dégâts causés à notre habitation par Shukumei. Un peu léger pour explorer sa sexualité, surtout à 13 ans. J’ai intégré une nouvelle école, repris mes marques comme je pouvais en laissant quelques-uns de mes souvenirs d’enfance parmi les décombres de l’ancien domicile familial. Je n’ai jamais osé retourner sur place depuis, j’imagine que si j’y croisais des visages connus, j’aurais encore du mal à les saluer avec le sourire.

Et depuis le déménagement, j’ai plutôt profité d’un environnement calme à la maison. Disons qu’après l’espèce de bug généralisé de l’Incontestable puis l’épidémie, mes parents se sont momentanément rapprochés pour faire bonne figure au sein de la famille. Il faut dire que mon grand-père maternel est tombé malade ce qui les a forcés à mettre de côté les querelles superficielles et à réserver les règlements de compte en rapport aux “manquements” respectifs au contrat de mariage pendant les deux mois de bug pour plus tard. Je ne suis pas au courant des détails et je m’en fiche, quelque part, je me dis que si cette liberté momentanée a pu leur permettre de souffler alors ce n’est pas si mal.

De mon côté, j’ai sérieusement commencé à me consacrer à mes propres expérimentations et découvertes dès le début du lycée. Nouveaux faciès, nouvelles hormones et nouvelles tensions. Lorsque l’on décide de s’entourer de personnes avec des réputations, l’on peut avoir des surprises. Cela a le mérite de tromper l’ennui, la solitude ainsi que de faire oublier ses soucis et se focaliser sur l’intensité du moment présent. C’est plus ou moins à ce stade que j’en suis désormais.
Physique
J’ai des cheveux courts et foncés. Je les coiffe de façon à avoir la vue dégagée sinon je sais que je risque de passer ma journée à triturer les mèches qui me chatouillent le front ou les yeux. 
Ah d’ailleurs, on me dit souvent que j’ai des airs de renard. Enfin ça c’est la version des personnes qui ne veulent pas spécialement me cataloguer et qui se focalisent sur des traits positifs de mon visage, surtout mon nez et mon sourire. Je souris ou plutôt je ricane pour un rien, à ce stade je suis persuadé que c'est un réflexe nerveux. L’autre version serait que j’ai l’air défoncé parce que j’ai un regard légèrement… apathique dirait-on. Et comme je suis lent à la détente car j’essaie de prendre le temps de réfléchir et non de réagir et bien j’ai gagné une réputation de stoner auprès de certaines personnes qui s’en amusent.
J’ai des yeux de couleur assez claire, difficile de déterminer précisément s’ils sont noisette ou jaunes, ça dépend beaucoup de la lumière environnante.

Je suis assez grand puisque je mesure 1m80 et pourtant je parais plus petit parce que je ne me tiens pas très droit la plupart du temps. C’est pas terrible pour le maintien de la colonne vertébrale, je sais mais c’est une sale habitude que j’ai prise en étant assis trop longtemps dans une mauvaise position. Je voute mes épaules machinalement et je finis par le faire même en étant debout.
En termes de musculature et corpulence je me considère plutôt dans une moyenne pour mon âge. Je fais régulièrement du sport au lycée donc j’ai tout de même une masse musculaire supérieure à une personne lambda mais je reste assez svelte plus que véritablement musclé.

Quand je ne porte pas l’uniforme scolaire, j’alterne globalement entre deux styles vestimentaires principaux : le style “confortable” des jours de flemme et de ras-le-bol. Faites place aux hoodies oversize, pantalons de survêtement larges et sneakers de skate. Sinon, j’ai un style plus “élaboré” et alternatif. Là, on tablera plus sur du noir, des chaînes, des bagues, bracelets et des vêtements plus cintrés. Autant vous dire que ce style-ci, c’est celui qui est le moins bien toléré par mes parents donc que je me fais un plaisir de bien forcer sur les accessoires (quand je suis très motivé, je mets même du vernis noir hors période scolaire puisque c’est interdit en cours) pour bien les saouler.
Caractère
Comme je le disais plus tôt, j’ai un tempérament calme. Je m’énerve très rarement. Quand je suis vraiment énervé, j’arrive pas à crier. En général j’ai plus tendance à vouloir pleurer mais comme pleurer en tant que gars c’est pas forcément bien perçu, je fais mon possible pour laisser glisser un maximum de choses et ne pas m’énerver. En fait, je fais partie des personnalités qui ignorent les gens qui crient. Je dis que je les ignore parce que je ne sais pas comment les gérer et qu’honnêtement ça demande une énergie que je ne possède pas. 
Pas mal de personnes me trouvent apathique et je m’en-foutiste. Et j’aimerais vraiment l’être. Cela signifierait que j’aurais beaucoup moins de difficultés à ne pas m’enfermer dans mes pensées et que j’arriverais peut-être mieux à savoir démêler mes émotions. La vérité c’est que je me sens souvent perdu et que la meilleure façon que j’ai trouvé de moins le sentir c’est d’occuper mon cerveau avec différentes activités pas forcément toujours perçues intelligentes ou très constructives.
Chacun ses manies et ses mécanismes de défense, les miens n’ont rien de fondamentalement originaux. Du moment qu’ils me permettent de mettre la réflexion sur pause et de ressentir autre chose que de la solitude, c’est ok.
Avec ce type d’approche, j’ai fini par trainer avec des personnes intéressantes mais aux comportements ponctuellement nuisibles. J’en ai conscience mais puisque ça me donne des occasions de moins m’ennuyer et de repousser l’introspection ça me convient pour l’instant.
Surtout, j’évite de penser au futur. C’est l’un des sujets qui m’angoisse le plus. Déjà, quand je m’imagine me marier j’ai la nausée. J’ai vu mes parents, j’ai pas hâte de passer le reste de ma vie avec une personne que je n’aime pas.
Enfin, comme si ce n’était pas suffisamment compliqué, je ne suis pas hétéro. D’ailleurs pour l’instant j’en ai pas parlé à mes parents. Je pense même éviter de leur dire aussi longtemps que possible. Alors évidemment, l’on pourrait me rétorquer que j’ai encore quelques années avant de devoir me préoccuper de responsabilités telles que le mariage.

C’est probablement vrai. Je redoute malgré tout ce moment. Il y a trop de choses dont je suis incertain. Lorsque je n’arrive plus à prendre sur moi, j’ai tendance à m’isoler, écouter de la musique et laisser ce qui doit sortir sortir. 

Ça finit par passer. Je pourrais bien sûr essayer de vider mon sac, mais si j’en parle à quelqu’un autour de moi j’ai peur de flancher et de ne pas pouvoir m’arrêter.
En lisant ça, il me semble surfait de parler d’instabilité émotionnelle, de fuite récréative, de peur de l'attachement et de vulnérabilité. Le tableau est si vif et si banal que cela en deviendrait presque ridicule.

Je ne suis malheureusement pas magicien, j’ai mes propres limites et je cache maladroitement ma sensibilité aux personnes qui passent le plus de temps avec moi. Ah et, cela devient carrément inutile que je tente de la dissimuler à mes partenaires. Le cœur de l’intimité est ce lieu éphémère en marge du reste où je suis parfaitement incapable de ne pas tout montrer et tout ressentir. Alors je lâche tout et j’oublie. Comme lorsque vous rêvez d’une chute dans le vide et que vous vous sentez perdre pied d’un coup : vous êtes partagé entre la brutalité de la perte de contrôle et une quiétude sourde. Quand ces instants prennent fin, je mise toujours sur l’accord tacite de ne poser aucune question, de ne pas chercher au-delà. Tant qu’on a pas d’attente, ce fonctionnement est valable de ce que je connais.

Outre ces aspects que j’assume plus ou moins bien, je suis assez facile à vivre. Je suis mes études suffisamment sérieusement, sans être brillant dans chaque matière, je suis studieux quand il faut l’être pour être peinard sans faire d'excès de zèle.

Je me considère tolérant et je sais écouter attentivement les autres. J’aime bien me rappeler ces petites bribes d’informations inutiles que certaines personnes partagent.

Ce qui me passionne ? C’est dur de répondre à cette question. J’aime la musique et lire occasionnellement. La plupart du temps, je traîne avec mes amis en attendant impatiemment la prochaine mésaventure. Je suis curieux de voir où le vent peut me porter et jusqu’où je serais capable d’aller.
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
Bienvenue sur JM

Bonne fin de redaction de fiche et au plaisir ❤
Invité
— Just Married —

Messages postés : 2361
Inscrit.e le : 22/02/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kintaro ♥
Autre: Merci Raion pour les magnifiques vavas ♥ dessins par Shiba, Haru, Gaby , nnmoae, jin.lol ,lilvi and me o/
Bienvenue sur le forum et bon courage pour finir ta fiche ! :3

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki CjjIPFG
Merci Shiba Natsu et Gaby pour ces magnifiques cadeaux ♥️:
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki UabvJe sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki Zach210Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki 9bopJe sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki UnknownJe sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki 7xmoJe sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki 4oef
— STAFF JM : BOTAMSTER —

Messages postés : 3526
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine forever ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue et bon courage pour la fiche ! o/

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki Y23dmr11
Kao râle en #99ccff
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Invité
Invité
bienvenuuuue <33
je dois avouer que j'aime beaucoup le début et comment c'est construit, surtout le parcours de vie et la façon dont c'est abordé 👀
que ça soit son point de vue, ses interrogations etc
et le vava (love)

bonne chance pour la suite de la rédaction !
Invité
— Just Married —

Messages postés : 81
Inscrit.e le : 18/03/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Tatsu
Autre: renard flegmatique qui ressent trop fort et entend tout.
Bonjour ! Merci à tou(te)s pour l'accueil !

Merci pour tes commentaires Tomie, content que ça te plaise huhu  👀

Du coup je pense pouvoir dire que j'ai terminé ma fiche. J'espère que ça conviendra ! :Juni01:
— ★ —

— ★ —
Messages postés : 5193
Inscrit.e le : 02/07/2016

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : L'autre énergumène.
Autre:
Pioup !

Bienvenue ici, et bonne validation à toi !
— Just Married —

Messages postés : 50
Inscrit.e le : 08/02/2021

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Bienvenue à toi, et amuse toi bien ici, bon courage pour ta fiche ♥
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Coucou et bienvenue !!
Ranmaru est né en 96, tu as sûrement voulu prendre de l'avance, mais attention il n'a encore que 16 ans puisque né en fin d'année.

Sinon rien à dire, tout est bon, aucune faute d'orthographe et aucun oubli dans le contexte, l'histoire est claire, j'aime bien sa personnalité et ce feat quoi. Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki 3998388675
Amuse-toi bien parmi nous !

Pré-validation par Arisa
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki Uron

grbfh:
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki Unknown
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki CjjIPFG Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki UlmRG6s Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki NlRYT1U Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki NwQ16ft
— Just Married —

Messages postés : 81
Inscrit.e le : 18/03/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Tatsu
Autre: renard flegmatique qui ressent trop fort et entend tout.
Hello !

Merci pour le retour. Alors en fait pour l'année j'ai eu un doute sur le fait qu'on soit en 2112 ou en 2113 (je crois que dans la news de mars il y a marqué qu'on est en 2113 et dans le reste du règlement et contexte il doit y avoir marqué 2112). Du coup si l'année de référence c'est 2112 je vais changer pour qu'il ait bien 17 ans et que ça colle bien pour la future entrée en dernière année de lycée.
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Je vois la confusion ! On est bien passés en 2113, on a du omettre de le changer dans le règlement.
Donc si tu veux qu'il fête ses 18 ans, il est de 2095.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki Uron

grbfh:
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki Unknown
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki CjjIPFG Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki UlmRG6s Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki NlRYT1U Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki NwQ16ft
— STAFF JM : BOTAMSTER —

Messages postés : 3526
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine forever ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki 1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Je sens qu'j'ai peur, je sens, j'entends • Ranmaru Suzuki Y23dmr11
Kao râle en #99ccff
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum