Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? DgoiC4q
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 9oulLiP
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 620526BoutonElysion5050
Le deal à ne pas rater :
Le printemps de Comics 2021 : 10 albums à 5,99€
5.99 €
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés : 30
Inscrit.e le : 14/04/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Mio Takena
J’ai le cœur sur la main mais elle peut aussi t’arriver en pleine gueule.
Informations générales
Nom : Takena
Prénom.s : Mio
Âge : 22 ans (et bientôt 23) étant née le 17 août 2090
Genre : Féminin
Origines : Japonaise
Activité : Pâtissière à son compte et partage quelques tutos et recettes sur les réseaux sociaux
Sexualité : Hétérosexuelle - du moins, c'est ce qu'elle pense
Avatar : Jennie Kim du groupe Blackpink
Règlement : - OTH <3 - Ari
Chemin D’après mes souvenirs, un topsite.
Autre : Souhaitez moi bonne chance ♧
++ PS : pour ceux qui souhaitent avoir un lien, écrivez moi en mp pour que je puisse l'intégrer dans l'histoire si cela est possible pour plus de réalisme (meilleure amie/ demi-frère/ camarades etc etc).
Histoire
Bip. Bip. Bip. Bip.


Ce bruit régulier, inconnu et pourtant omniprésent, rythmant ton quotidien constamment. Tantôt, tu perçois ces voix, celles de ces types qui se postent devant toi avant de quitter la pièce, t’abandonnant une nouvelle fois. Ne me laissez pas. Ne partez pas.

Bip. Bip. Bip. Bip.


« Elle désature » qu’ils crient de temps en temps, apparemment. Tu voudrais leur demander… Non, leur crier d’arrêter de te manipuler et de t’injecter ces liquides qui te piquent sous la chair et te donnent la nausée. Et, au fait, t’as un prénom, c’est Mio. S’ils pouvaient le prononcer de temps en temps, ça te ferait te sentir à nouveau vivante, un court instant.

Bip. Bip. Bip. Bip.


D’après eux, tu vas t’en sortir mais tu f’rais peut –être mieux de mourir car tu risques de souffrir. S’ils pouvaient en discuter ailleurs, ça t’éviterait d’avoir envie de les jeter dans un broyeur. T’as l’impression que ta tête va imploser, à moins que ce ne soit ton corps qui va lâcher mais qu’importe tant que tu n’aies plus besoin d’attendre sans savoir ce qu’il va se passer. Tout cela semble une éternité. Ce sont dans ces minutes de lucidité que tu repenses à ton passé. Après tout, c’est ce que tu es censé faire non ? Revisionner ta vie, comme une rétrospection. A moins que ce ne soit une inquisition.

*****


Mio Takena, signifiant « jolie fleur de cerisier », née le 17 août 2090, de Nao et Sora Takena âgés tous deux respectivement de 35 et 28 ans. Pourquoi ? Parce que l’Incontestable en a décidé ainsi. Peut-on dire qu’ils étaient malheureux ? Peut-être. A cette époque, pour souvenir, tes seules données sont celles qui t’ont été fournies par tes géniteurs ; un bébé dormeur qui fit rapidement ses nuits, qui manquait souvent de s’étouffer en essayant de manger plus vite qu’il ne respirait et qui ne manquait pas une occasion pour salir ses vêtements de ses excréments. Charmant.

Si tu devais décrire ton enfance, tu dirais qu’elle a été naïvement insouciante, teintée par de faux moments joyeux : repas de famille, sorties en famille… Aucune ombre au tableau si ce n’est ton désir d’avoir un petit frère ou une petite sœur non assouvi. Avant, tu ne comprenais pas pourquoi. Après tout, à l’école, les professeurs l’ont dit ; l’Incontestable est une machine qui trouve les âmes sœurs et les unit. C’est fabuleux. Grâce à elle, tu ne peux louper la personne qui te correspond le plus au monde. Pas b’soin de chercher ; elle va venir à toi au bon moment. Tes parents étaient donc parfaitement compatibles. Vous formiez une belle famille comme la plupart de tes camarades. Ta seule préoccupation était de jouer dans les bacs à sable et de réussir à faire du vélo sans les petites roues. « Ça aurait été cool de pouvoir partager tout ça avec quelqu’un d’autre que soi » fut ta pensée à ce moment.  

Mais ces pensées positives se sont vite effacées avec l’âge.

15 octobre 2100. Tu as 10 ans et tu surprends une dispute entre tes parents. Ils chuchotent fort pour que tu ne les entendes pas. Malheureusement pour eux, pour toi, tu eus envie d’aller aux toilettes cette nuit-là.
- Tu crois que c’est facile pour moi de lui préparer à manger tous les midis et tous les soirs ? Moi aussi j’aimerai pouvoir me reposer, regarder la TV, lire un livre ou juste voir mes amis à la place d’être enfermée ici avec vous !
- Mais c’est bon on te demande juste de sourire et d’faire à bouffer moi je l’emmène à l’école tous les jours, je dois rentrer tous les soirs et la ramener à la maison alors que moi aussi j’voudrais plutôt rester loin de ces murs mais elle n’a rien demandé alors fais un effort pour la préserver !
- Eh bien oui, elle te ressemble donc l’aimer et avoir de l’empathie pour elle c’est facile c’est ton double ! Sérieux j’en ai marre de jouer la comédie à cette famille parfaite juste parce qu’elle n’a rien demandé ! Ça fait 10 ans merde moi aussi j’ai rien demandé et je suis née dans ce pays. Faudra bien un jour qu’elle sache ce qui l’attend plus tard.
- C’est bon tu peux encore la laisser penser que la vie lui réserve de belles surprises et surtout une belle famille unie remplie d’amour.
- Combien de temps ? Elle ne croit déjà plus au Père Noël alors aux bienfaits de l’Incontestable… Faudrait être honnête une fois !
Le reste, tu ne t’en souvins pas. Choquée, tu préféras simplement aller te recoucher, ayant perdu toute envie  de vider ta vessie pourtant pleine. C’était la première fois que tu ressentis le fardeau que tu pouvais représenter pour tes parents. Le boulet à la cheville que l’on traîne. Tu n’étais pas désirée par eux mais par cette machine que t’admirais… Ces larmes étouffées au fond de l’oreiller furent le symbole de tes premières désillusions.

Pourtant, ce n’est pas pour autant que ton monde changea.

Le lendemain, le surlendemain et tous ceux qui suivirent ressemblèrent à ceux que tu as toujours connu à la différence de l’amertume que tu nourrissais à chaque sourire, à chaque attention à ton égard. Tu étais en train de développer la méfiance. Sont-ils sincères ? Quelle est la part de vérité ? Celle de mensonge ? Y-t-il plus de familles heureuses que malheureuses ? Au fond, tu l’espères mais tu doutes. Tu ne sais plus. Tu préfères taire ces angoisses et te mentir à toi-même. Après tout, tu es trop jeune.

10 avril 2104, tu as déjà 13 ans et tu fais partie des adolescents extravertis de ton école. Inscrite aux clubs de cuisine, de danse et de lecture, tu passes le plus clair de ton temps au sein de ton établissement scolaire entourée tant de filles que de garçons. Si pour tes camarades, tu es perçue comme l’exemple même d’une fille sociable, volontaire et dynamique qui souhaite développer ses compétences, ta motivation est largement moins noble ; passer le moins de temps possible à la maison. Tu as appris à préparer toi-même tes repas et tu manges régulièrement en classe avant de rentrer. Ainsi, à peine t’es-tu déchaussé que tu files dans ta chambre. La fille d’apparence extravertie au collège a laissé place à un fantôme dont l’existence veut se fondre dans le décor. Personne ne te la demandait mais c’est ainsi que tu te sentais le mieux ; oubliée. Après tout, tu n’avais pas d’autre raison de naître que pour devenir une bonne citoyenne modèle.

Ton exutoire ? Le club de cuisine, sans hésiter. C’est sûrement là qu’a débuté ta passion pour la pâtisserie. Tu y gardes précieusement tes meilleures souvenirs ; ta rencontre avec ta meilleure amie, la satisfaction de se sentir utile et appréciée, les nombreux projets nécessitant des soirées entières d’entraînement mais, qui à force d’essayer, finir par payer. En cuisine, rien n’est impossible. Chaque compétence peut être développée, améliorée, maîtrisée contrairement au sentiment d’aimer et de se faire aimer. Ici, les efforts paient. Ici, tu vois des résultats. Ici, tu peux te brûler, te couper cela sera toujours moins douloureux que de repenser au fardeau que tu puisses représenter pour ceux qui ont déjà tout sacrifié.

Parfois, ton père tente de se rapprocher après l’une de tes journées bien chargée. Il pénètre dans ta bulle mais tu t’es murée derrière ce silence et ce sourire forcé en racontant des banalités pour ne pas l’affoler de toutes tes pensées. Après tout, qu’est-ce qu’il y pouvait ?

C’est comme ça qu’au fur et à mesure, la distanciation s’est installée et a perdurée sur le dos de la puberté.

14 février 2108, tu as 17 ans et tu es entrée en école de cuisine malgré la désapprobation de tes parents qui auraient préféré que tu poursuives des études plus scolaires. Aujourd’hui, tu viens de terminer un entretien pour un  poste d’aide en cuisine à mi-temps en dehors de ta formation. Assez reculée dans la ville, tu allais être en retard pour rejoindre ta jolie blonde autour d’une bière fraîche bien méritée. Après tout, nous étions le 14 février alors à défaut de s’extasier devant l’entrejambe d’un homme, tu le ferais devant de l’alcool avec une amie. Il est vrai que tu as eu quelques propositions moins chastes mais tu les as toutes déclinées comme si tu sais si bien le faire. « Va plutôt inviter ma mère, elle en a plus besoin que moi ! » que tu leur balançais. Leur expression consternée, à la limite du choc, t’arrachait toujours un sourire narquois. Mio douce et adulée s’est extirpée y a bien des années pour ne laisser aucune place à une quelconque ambiguïté. Le premier amour ? Il n’est pas encore passé ou alors tu lui as jeté un seau d’eau en pleine tête avant de l’envoyer valser chez ta voisine d’à côté. Elle pouvait bien se le garder vu les probabilités de se retrouver marié à la personne qu’elle voulait, au moins tu t’épargnerais de pleurer. Alors que tu attendis ton bus, tu reçus un sms t’avertissant que la soirée était annulée. La raison ? La première manifestation des incontrôlables. Abasourdie, tu t’assis sur le banc en sortant une clope pour tenter de suivre ce qu’il était en train de se passer un peu plus loin. Quels génies.

12 octobre 2109, tu as 19 ans et tu as pu partir en Europe quelques mois pour apprendre quelques spécialités culinaires. Ton pays de destination ? La France et ses nombreux desserts. Tu l’apprendras grâce aux infos ; durant la nuit du 11 au 12 Octobre 2109, trois terribles typhons ont atteint le Japon. Par réflexe, tu tentes de contacter tes parents et tes amis mais la plupart des lignes téléphoniques ont été touchées. Tu mettras plusieurs jours pour avoir de leurs nouvelles. Et si, par chance, ta famille directe n’a pas été touchée, tu rentreras dès que les aéroports le permettront pour te recueillir sur la tombe d’anciens camarades de classe décédés suite à la catastrophe naturelle. Et comme si cela ne suffisait pas, à l'enterrement, tu apprendras que ta meilleure amie s'est retrouvée dans un mariage à trois, le fils de la voisine a été divorcé seulement dix jours après son mariage et des milliers d'autres commentaires et hashtags relayaient les divers cas. Heureusement, cela n'a durait qu'une vingtaine de jours... Quant à lui ? Tu t'es contenté d'hausser les sourcils à chaque couple improbable en riant de ne pas être concernée.

1er mai 2111, tu as 20 ans. Tu n'y prêteras pas attention mais tous les moniteurs des couples mariés cessent de fonctionner simultanément. Tu entends des échos d'amies qui ont décidé d'en profiter pour retrouver un ex-amant, d'autres, par crainte, n'auront rien changé dans leurs habitudes par peur de représailles. Ta famille ? Ils n'ont osé s'affranchir que du devoir conjugal et du baiser quotidien mais pas de ma cohabitation.  N'allons pas pousser mémé dans les orties.

10 juin 2111,  à deux mois de ton anniversaire, tu commençais déjà à réfléchir au thème de la fameuse soirée et aux desserts à associer. L’idée chic et choc te paraissait bien, ayant déjà vu et revu les thèmes fluo.  Tout en feuilletant ton livre de cuisine dans le métro, 1 oreillette calée tandis que l’autre pend autour de ton cou, une personne peinant à reprendre son souffle t’interpella. Debout face à la porte pour sortir le plus rapidement possible à la prochaine station, elle manquait presque de s’étouffer. Impressionnée par cette toux interminable, tu finis par te lever pour lui proposer ton siège. Tu ne le savais pas encore mais ce fut le début de l’épidémie qui mettra un terme aux préparatifs de ta fête pour l’été. Auras-tu été malade ? Tu ne crois à moins que tu aies été porteuse saint.

17 novembre 2111, toi qui a passé le cap des 21 ans sans fête d'anniversaire, tu as pris l'habitude de moins sortir ces derniers mois et te retrouve donc allongée sur ton lit un samedi soir lorsque ta mère se met à crier. Joie ou panique ? Tu ne saurais guère. Dévalant les escaliers trois par trois à la hâte, tu manquas presque de tomber et te casser une jambe... Pour découvrir, essoufflée, que c'était le monitoring de ta mère qui posait problème vu la manière dont elle le pointait du doigt d'un air ahuri. « veuve » qu'il affichait. Tu aurais pu hurler à ton tour si tu ne voyais pas ton père sortir des chiottes à cet instant. Décidément, chaque moment important se déroulait au niveau de la cuvette dans cette famille. Choqués, le premier réflexe de ton père fut de le signaler sans vous consulter. S'il s'était donné cette peine, surement aurait-il méditer à cette décision vu le sourire béant de celle dont on avait redonné la clé de la prison dorée. Raté. Quant à toi, tu penses y échapper n'étant même pas mariée mais c'était sans compter, quelques jours plus tard, la réception d'une carte de condoléance à la maison. « Nous savons comme la perte de son enfant est inconcevable pour un parent » ont été les termes employés. Décidément, quelqu'un voulait vraiment exterminer la famille... C'était à se demander si ce n'était pas un coup monté par ta mère en quête de liberté mais cette hypothèse fut rapidement balayée lorsque tu constatas que les phrases les plus utilisées durant les vingt-quatre dernières heures sur le moteur de recherche furent "Je suis déclaré-e mort-e, que faire ?".

Bonne question.

Après avoir lu 105457 cas et idées fardelues sur la manière de vivre caché sur le territoire, tu fis le choix de privilégier la consommation légale des packs de bières parce que vivre recluse ou en prison ne t'enchantèrent pas. Tu ne tardas donc pas à te recenser pour obtenir une nouvelle puce à jour et continuer ta vie là où elle s'était présumée arrêtée.

7 novembre 2112, tu as 22 ans et, après plusieurs mois de galères à jongler dans plusieurs restaurants et pâtisseries spécialisées pour faire valoir tes compétences et obtenir un poste décent, tu viens de signer pour la location d’un local. Tu avais enfin réussi à devenir ton propre patron parce qu’entre les salaires minables, les horaires merdiques, les refus d’instaurer des nouveautés car les habitudes étaient trop ancrées et le harcèlement perpétuel envers les jeunes et les femmes, ça f’sait beaucoup à encaisser.  

Quelques jours – et nuits, plus tard, tu as pu trouver le nom de ton enseigne ainsi que ton logo. « Les délices de Mio ». Après, faut avouer que tes abonnés sur les réseaux sociaux t’ont bien aidé à départager parmi tes idées. C’était l’avantage d’avoir une communauté investie dans ce domaine. Après tout, la plupart te considérait un peu comme un membre de leur famille pour t’avoir sur leur écran plusieurs minutes par jour depuis bientôt 3 ans au moment de préparer des gâteaux à reproduire ou tout simplement des tutos en général. Ta page avait débutée lors de ton stage en France et, en rentrant au Japon, tu avais décidé de continuer à l’alimenter pour te faire connaître. Grâce à cette visibilité, tu as pu décrocher rapidement plusieurs contrats avec des entreprises locales telles qu’une boite de nuit organisant régulièrement des événements festifs en dehors des simples soirées du samedi soir.

Les mois défilent à une allure impressionnante. A peine 4 mois après le lancement de ton entreprise, ton planning est overbooké chaque semaine. Tu peines presque à tout réaliser dans les temps et tu as déjà dû emboucher un salarié pour te soulager. Elles sont loin les fêtes entre amis ou les nuits à geeker. Quelle idée d’accepter de réaliser les desserts pour un banquet caritatif le 13 mars 20113, un dimanche qui plus est. Si j’avais su ce qui m’attendrais, je serai restée couchée.

Cupcakes chargés dans la camionnette de livraison, tu ne pris même la peine de te changer… Pas même de retirer le tablier. Il était 14h30 et tu ne rêvais plus que d’une chose ; déposer ces saloperies à leur propriétaire pour aller te faufiler sous la couette devant un bon film et pioncer jusqu’au lendemain. Un vrai dimanche quoi. Installée dans le véhicule, tu n’avais plus qu’à suivre le bitume que tu avais déjà tant emprunté.

2 minutes.

C’était le temps qu’il te restait la dernière fois que tu jetas un œil à l’heure affichée sur le tableau de bord avant le choc.

2 minutes.

C’est le temps durant lequel tu es restée consciente avant de tomber dans le coma suite à tes nombreuses blessures ; traumatisme crânien, fracture du bassin et de la hanche, plusieurs hématomes éparses sur le corps et la perforation des deux reins.

*****


Un mois s’est écoulé depuis la collision entre les deux véhicules. Le responsable ? Un type appelé Ryu Masako apparemment. Ayant roulé trop vite, il a perdu la maitrise de son véhicule dans une course poursuite avec d’autres individus. Du peu que tu as entendu terrée dans le silence, les yeux scellés, il aurait également été blessé mais c'est réveillé peu de temps ensuite son pronostic vital n'ayant pas été engagé. Tu l'aurais bien tué ce gars si tu pouvais bouger ne serait-ce que le petit doigt mais t'es coincée là. En plus, d'après des infirmières, sa mère lui aurait permis d'éviter la case prison car le résultat des analyses aurait miraculeusement disparu, l'excès de vitesse inexistant. Enfoiré.

Bip. Bip. Bip. Bip.


Il était temps d’y arriver Mio. Comme les jours précédents, tu essayais en vain de rouvrir ces putains de paupières. Parfois, tu espérais que quelqu’un vienne t’achever car la lumière du jour te semblait tout simplement inaccessible.

Pourtant, cette fois, c’était différent. Tu entendis de manière presque imperceptible le plissement du drap contre l’un de tes doigts. Tu serais incapable de dire lequel mais tu réussis à le mouvoir. Tu en étais sûre, cela ne pouvait être que toi. Expirant inlassablement, tu ne voulais plus repousser. Il t’était inconcevable d’abandonner. Mentalement, physiquement, psychiquement tu consacras toute ton énergie sur ta vue pour la dégager.

Bip. Bip. Bip. Bip.


La cadence s’accélère, des infirmières sont déjà en train d’accourir dans le couloir. Tu le sentais que tu le pouvais. Tu commençais enfin à entrevoir la lueur dans le noir.

Nous sommes le 14 avril 2113, tu viens à peine de te réveiller après un bon mois dans le coma. Tout te semble flou. Tes parents sont venus te rejoindre à ton chevet mais tu es incapable d’articuler. On te demande de te ménager. Tu vois tes membres branchés de tous les côtés, perfusion, sonde et autres. Tu ne te souvins de pas grand-chose que ce soit le jour de l’accident ou encore les bribes de conversation durant ta convalescence. Tu ne sais même pas s’il faut se réjouir de ta présence. Le gars en blouse blanche ne va pas tarder à t’annoncer la couleur du verdict tant redouté.

- Bonjour Mio. Ravi de voir enfin la couleur de vos yeux. Menteur. Suite à l’accident dont vous êtes la victime, vous avez subi plusieurs opérations dont les reins. Normalement, avec un alitement, vos reins auraient dû cicatriser mais ce n’est pas encore le cas. Comme je l’évoquais avec vos parents, nous allons encore attendre avant de nous prononcer davantage.  Vous venez de vous réveiller il est encore trop tôt pour parler d’insuffisance rénale, de dialyse ou de greffe de rein mais sachez que toute cette situation ne doit pas vous inquiéter car si la maladie devait progresser à ce point et qu’aucun de vos parents ne soient compatibles, vous pourrez toujours encore vous orienter vers votre demi-frère pour obtenir son accord en tant que donneur d’organe.

C’est ainsi que tu appris que ton père avait eu un enfant avec une autre femme avant son mariage. Et, qu’accessoirement, tu risquais de ne pouvoir peut être jamais retrouver une vie normale.  


Physique
Malgré la foule, c’est toi que l’on voit, Mio. Littéralement solaire, tu illumines ton monde par tes longs cheveux d’un rouge flamboyant mais très nuancé à la fois. Elles se chamaillent, les mèches plus claires, d’autres plus sombres… se superposant parfaitement à ton caractère. Ses cheveux auxquels tu tiens tant, tu les colores depuis l'âge de 18 ans, ayant les cheveux naturellement bruns foncés. Ton visage, quant à lui, a des traits fins, de grands yeux bruns teintés de gris, un petit nez et une bouche pulpeuse.

Car, si tu captives, ce n’est très certainement pas en raison de ta taille moyenne, un mètre soixante-quatre, ni en raison de ton poids tout aussi banal, cinquante-cinq kilos. Ce n’est pas non plus avec le peu de maquillage, un trait d’eyeliner noir à rat des cils de la paupière du haut et un coup de mascara que tu vas provoquer l’extravagance.

Les piercings ? Rien à signaler à part ceux qui t’ont été fait sans ton gré à l’âge de six aux lobes d’oreille et auxquels tu en as ajouté deux autres à vingt ans car tu adores porter des labrets et des anneaux.

Les tatouages ? Tu n’as jamais franchi le cap même si l’idée te plait bien. Peut-être qu’un jour, tu oseras passer les portes d’un salon pour ton premier et qui sait s’il y en aura d’autres.

Qu’ajouter de plus pour une personne qui accorde peu d’importance au style vestimentaire ? Habituellement vêtue d’un jean avec un pull et une paire de basket pour pouvoir courir dans tous les sens, tu sauras enfiler une robe lorsque les circonstances l’exigent ou encore un jogging lors de tes footings. Tes couleurs préférées ? Le rouge, le noir, le gris et le blanc. Rien de transcendant, rien de particulier. Ce ne sont mêmes pas des couleurs à proprement parlé.

Finalement, c’est assez paradoxale que tu aies choisi cette couleur de cheveux pour une personne qui adore se fondre dans le décor et paraître inexistant. Peut-être est ce ta façon à toi de te prouver ton existence ; ça réchauffe, c’est bruyant, c’est la couleur du sang, c’est vivant. C'est pourquoi, après l'accident, tu vas décider d'éteindre cette flamme en toi en les recolorant en brun.


Caractère
Il parait que ceux qui sont nés dans l’année du Chien « détiennent les meilleures qualités de la nature humaine. Dotés de la conscience du devoir et de la loyauté, ce sont des gens extrêmement honnêtes qui donnent leur maximum dans leurs relations avec les autres ». Mais ça, tu n’y crois pas Mio, parce que toi, tu te dévalorises en permanence. Pour cette partie, nous allons donc demander aux autres leur avis parce que tu es comme un arc-en-ciel Mio ; tu as plusieurs nuances.

Ancien camarade de classe à la formation de cuisine : « Mio, c’est fille accueillante et souriante dès le matin ! Toujours dynamique, elle reste attentive envers les autres. Par exemple, je me souviens qu’un jour une fille s’est brûlée en cuisine mais elle n’a pas osé en parler au chef de parti. C’est Mio qui la remarqué car elle tenait se main bizarrement tandis que nous, on était dans le jus, c’était le service quoi… On n’avait rien vu ! Elle la prit à part pour la soulager sans hésiter. Je te dirai qu’elle est aussi hyper spontanée et émotive. Elle ne l’aurait pas laissé continuer de bosser comme ça. Un petit côté autoritaire aussi j’dirai… Et puis, elle est hyper perfectionniste au travail et envers elle-même quoi. Tant que la présentation n’est pas parfaite, elle ne donnera pas le plat quitte à le jeter pour recommencer. »

Meilleure amie depuis le collège : « cette fille, c’est une boule de feu en apparence mais dans le fond elle est constamment dans le doute mais pour ne pas y réfléchir elle fonce tête baissée. Certains pensent qu’elle est irréfléchie et impulsive mais c’est sa seule façon de se donner du courage ; ne pas se laisser l’opportunité d’abandonner. Des amis m’ont déjà dit que lorsqu’on la rencontre pour la première fois, elle parait tellement épanouie, joviale et amusante qu’on est captivé par ses sourires lancés à tout va. En fait, c’est faux. C’est complètement faux. Je l’ai déjà vu pleurer cachée car elle a eu une mauvaise note ou alors qu’elle avait l’impression d’avoir pris du poids et j’ai arrêté le nombre de fois où le dessert élaboré n’avait pas le goût qu’elle voulait. Elle pleure également quand ses parents se disputent car elle se sent coupable. Elle se demande si la situation avait été identique sans elle… C’est dur dans ces moments de lui remonter le moral car c’est une personne très dure envers elle-même. Elle ne se pardonne aucune erreur et remet toujours en doute son existence. Heureusement, ses phases sont rares ou alors ne me les montre pas tout le temps car même moi je remarque à ses gestes étourdis lorsqu’elle a l’esprit troublé mais elle ne viendra pas d’elle-même me les raconter. Il faut toujours lui tirer les vers du nez. Après tout, je suis sa seule amie. Attention, elle s’entend avec tout le monde. C’est même très facile de parler avec elle mais elle ne va jamais montrer ses phases sombres donc lorsque je parle d’amis, je veux dire qu’elle se confie très peu et je crois être la seule à ce jour. Trouver des connaissances pour boire des verres, danser, aller au cinéma ou encore courir au parc de jeu ce n’est pas un problème ; son téléphone est rempli de contacts. Hommes ou femmes, personne ne refuse un repas avec Mio car il ou elle est certain-e de passer un bon moment et s’il y a du soju c’est encore mieux, il ou elle finira spectateur-trice d’une petite danse improvisée parce que Mio et l’alcool c’est quelque chose. Le chant, la danse… Tout y passe. Sauf les rapprochements physiques. Ouais, ça doit être la seule chose qui ne passe pas. Pourquoi ? Je lui ai déjà demandé et elle m’a simplement répondu qu’elle n’y voyait aucun intérêt car de toute manière elle ne pourrait pas choisir la personne avec qui elle vit. Je crois qu’elle a peur de finir comme ses parents… et beaucoup de japonais. C’est dommage parce qu’elle a du succès. Elle ne sait pas ce qu’elle rate… /rires/… » « Ah oui, j’ai failli oublier, Mio, c’est le genre à jurer comme une charretière lorsqu’elle est en colère. Elle ne mâche pas ses mots alors mieux vaut ne pas trop la mettre en rogne pour ne pas se retrouver avec un coup de pied au cul ».

Nao Takena , papa : « Mio enfant et Mio adulte, c’est le jour et la nuit. Enfant, c’était une petite fille très attachée aux activités en famille. J’dirai que c’est à l’adolescence où vraiment elle est devenue totalement indépendante et autonome très vite. Presque du jour au lendemain. Alors que les enfants de mes amis continuaient de demander à être emmené à l’école, aux cours du soir ou à avoir un repas préparé, Mio faisait déjà tout elle-même et surtout seule. Elle a rapidement pris son vélo vers douze ans et dès qu’elle a pu commencer un job à mi-temps, elle l’a fait, ne nous réclamant plus un sous. Je me souviens qu’au début, ma femme et moi-même étions complètement opposés à son inscription dans une école de cuisine. Nous aurions préféré qu’elle continue ses études générales vu ses notes mais réalisant qu’elle ne nous demandait rien depuis quelques années, nous avons fini par la laisser faire ce qu’elle voulait. Elle est aussi très pudique sur ses sentiments et partage rarement un moment avec nous. Je me dis que c’est la jeunesse et que ça lui passera lorsqu’elle sera moins prise par le travail car si je lui propose demain de déjeuner avec moi, elle déclinera comme toujours en prétextant ne pas avoir le temps. Mio me manque, elle est très attachante comme personne. »  

Abonnée de sa page internet : « J’la suis depuis ses stages en France. Franchement, c’est juste ouf qu’elle arrive chaque jour à proposer du contenu. Alors certes, c’est pas toujours une recette mais franchement qu’elle transmets une bonne adresse de fringues, un beau paysage en indiquant le lieu ou encore une anecdote du jour, cela fait bien rire et c’est bien ce qui donne envie de la suivre. Elle est super transparente. J’ai adoré participer au choix pour le nom de sa future enseigne. C’était hyper cool. Si elle compte beaucoup d’abonnés aujourd’hui c’est bien parce qu’elle est régulière et toujours présente. Elle essaie de répondre un maximum aux messages et je ne sais pas comment elle fait… elle ne doit pas beaucoup dormir ! »

Tu vois Mio, tu as quand même de nombreuses qualités alors il faut vite que tu te remettes pour continuer de briller à ta façon dans le cœur des gens.

*****


Mio durant sa convalescence : « Putains j’ai mal. Non mais l’Incontestable tu dois bien rire même si t’es une machine. Jusqu’à aujourd’hui je me suis retenue. Embrasser, enlacer, câliner, m’attacher… j’me suis tout interdit pour me protéger et j’ai failli mourir sans savoir ce que c’est que d’aimer et me faire aimer. J’sais même pas si c’est si important qu’ça mais j’me fais la promesse de ne plus jamais rejeter une personne par peur de souffrir mais finalement je peux très bien finir par mourir avant que cela n’arrive. »

Finalement, le moment est venu d’escalader les barrières que tu as érigées.


— Just Married —

Messages postés : 1944
Inscrit.e le : 22/02/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se :
Autre:
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche ! :)
— Just Married —

Messages postés : 329
Inscrit.e le : 07/04/2020

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Milo ma petite Lune
Autre: ☾
Revisionner ta vie, comme une rétrospection. A moins que ce ne soit une inquisition.
dios mio que ma lecture se finisse comme ça c'était
pfiou

ça titille grave ma curiosité sur ce qui a bien pu lui arriver en vrai ?? g hâte de lire le reste Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1518348080
bienvenue et bon courage pour la redac ✨
Sexy Miss of Harmony

Messages postés : 343
Inscrit.e le : 06/09/2020

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Magoichi Fuma, un homme merveilleux
Autre: Je viens d'un monde que tu ne connais même pas
Une autre rousse ; oh yeah !
J'aime beaucoup ton avatar^^

Et bienvenue parmi nous chère demoiselle, hâte de voir la suite :)
— Just Married —

Messages postés : 68
Inscrit.e le : 18/03/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Tatsu
Autre: renard flegmatique qui ressent trop fort et entend tout.
Hey coucou toi Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1518348080

Bienvenue ❤

Bon courage pour la rédac'.
Hâte de savoir ce qui a amené Mio là, ça a pas l'air marrant pour elle en tout cas Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 517494357
— Just Married —

Messages postés : 324
Inscrit.e le : 16/09/2017

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Welcome parmi nous et bonne rédaction ! Hâte de découvrir ton personnage o/
— Just Married —

Messages postés : 456
Inscrit.e le : 08/03/2020
Pâtissière, voilà qui peut être une relation intéressante ! Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 4115966937 La (re)bienvenue et bon courage pour terminer ta fiche !
— Just Married —

Messages postés : 295
Inscrit.e le : 12/06/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célib-heureux.
Autre: Ryû râle en #99ccff.
Oh. my. god. 😱

(Re?)bienvenue Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1518348080
Bon courage pour la rédaction, j'ai tellement hâte de lire la suite ♥
Non, parce qu'entre le prénom (Mio, césibô), cet avatar canonissime, le job (oui, en tant que pâtissière du dimanche (et du reste de la semaine en fait /pan) je valide 🙏 ) ET ta plume pour le début d'histoire que l'on a là... Mon hype-o-mètre est à son max. Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 2794187138

Et voilà, le bisou Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1055899934
— Just Married —

Messages postés : 612
Inscrit.e le : 13/06/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Leonore Mizutaka
Autre: Je piapiate en : #CC4E5C
Bienvenue! Enfin Re... :)

Bonne fin de rédaction de fiche, rien à ajouter vu le dédale de compliments déjà prononcé. Je suis sûr que tu sauras t'intégrer parmi nous!

A bientôt ♥
— Just Married —

Messages postés : 30
Inscrit.e le : 14/04/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Bonsoir tout le monde !

Déjà, d'abord merci à tous pour votre chaleureux accueil ♥ Mais... comment êtes-vous au courant que j'ai déjà été inscrite un jour ? Vous êtes vreument beaucoup trop forts ici Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1268503747

Mine de rien, vous venez de me mettre une PRESSION DE MALADE car je risque de vous décevoir... Je déteste les fiches de présentation.

Histoire terminée, je n'ai pas voulu trop l'étoffer davantage pour ne pas l'alourdir et développer au fur et à mesure inrp. Ne pas évoquer de noms me permet également de rester flexible quant aux liens de mon personnage avec d'autres sur le forum donc j'espère que cela ne gênera pas.

Je me charge du caractère et du physique demain ainsi qu'une relecture Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 128457956

PS : Hâte de pouvoir vous connaître et chatter sur la CB ahaha
— Just Married —

Messages postés : 66
Inscrit.e le : 14/11/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Like the wind
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Trop de pression ? Réellement ? Et si on en rajoutait d'avantage? Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 460889352

(Re)bienvenue à toi. Le personnage est très intéressant. L'avatar est magnifique. La plume est agréable. L'histoire est touchante. Hâte de voir le caractère de cette petite Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1518348080

Bon courage à toi pour le reste de l'écriture. Et probablement pour la lecture des mp. Ta boite va exploser /mur/

Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 231803046
— Just Married —

Messages postés : 30
Inscrit.e le : 14/04/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Mooooh merci encore pour ces compliments (.... mais quel mp, j'en ai même pas eu un Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 501520050 )

J'ai terminé ma fiche et ai modifié quelques détails de l'histoire.

J'avoue que vu l'heure tardive, j'ai fait une relecture rapide mais il doit très certainement subsister quelques erreurs... Et m'en excuse par avance Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 4223833150
Lisalisa

Messages postés : 389
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Coucou et bienvenue de la part de tout le staff o/

Deux petites choses à te demander :
Une faute à corriger : tu leur balancé.
Et il me manque la partie du contexte sur le bug des puces et la chasse à l'homme.

Sinon, très bonne fiche, agréable à lire, Mio est attachante, on a vraiment envie de l'encourager  dans la vie et dans tout ce qu'elle entreprend. Son physique contraste vraiment avec ce qu'elle est en vérité.

Chapeau pour la discussion entre ses parents, très réaliste même si bien triste à entendre pour une petite. Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 3912395661
Et l'idée qu'elle vient à peine de se réveiller de son coma maintenant pour reprendre le cours de sa vie est une bonne idée, du coup on est vraiment curieux de la suite des événements pour elle (et elle qui souhaitait un frère ou une soeur, un vieux rêve devenu réalité ;;).

Je te laisse modifier ceci et ce sera bon o/

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

might be a sinner ; might be a saint

Hear her - THE Arisa
merci Hatoclown et Fu pour les avatars ღ


one brain cell:
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? Uron

grbfh:
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? Unknown
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? CjjIPFG Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? UlmRG6s Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? NlRYT1U Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? NwQ16ft
— Just Married —

Messages postés : 459
Inscrit.e le : 06/03/2017

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Maze ♥
Autre:
BIENVENUE (re-bienvenue ?) Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1362171446
J'ai beaucoup aimé la lecture de ta fiche, très agréable, très fluide. ♥
Hâte de voir la petite Mio se développer sur le forum. Bon courage pour les petites modifs et au plaisir de te croiser sur la CB !
— Just Married —

Messages postés : 30
Inscrit.e le : 14/04/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre:
Merci encore pour vos gentils mots !

J'espère vraiment que Mio pourra s'intégrer au forum et à ses membres pour évoluer à vos côtés :-D

Arisa, j'ai opéré les changements demandés Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 901032552
Lisalisa

Messages postés : 389
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
C'est impec !
Amuses-toi bien Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 2984341854

Pré-validation par Arisa
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

might be a sinner ; might be a saint

Hear her - THE Arisa
merci Hatoclown et Fu pour les avatars ღ


one brain cell:
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? Uron

grbfh:
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? Unknown
Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? CjjIPFG Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? UlmRG6s Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? NlRYT1U Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? NwQ16ft
— STAFF JM : BOTAMSTER —

Messages postés : 3485
Inscrit.e le : 07/04/2014

Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Sergei Vanzine forever ♥
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Re-bienvenue ! Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? 1362171446

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Mio Takena|| Suffit-il de respirer pour vivre ? Y23dmr11
Thanks Kenken pour le kit et Kea pour le vava ♥
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum