Sweetness in your lies // Hisui DgoiC4q
Sweetness in your lies // Hisui 9oulLiP
Sweetness in your lies // Hisui 620526BoutonElysion5050
-44%
Le deal à ne pas rater :
PHILIPS HD6563/64 – Machine à café SENSEO Viva Café
49.99 € 89.99 €
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés : 7
Inscrit.e le : 17/09/2021
Hisui Kudo
"Sweetness in your lies"

Généralités
Nom ;; Kudo
Prénoms ;; Hisui (les kanji de son prénoms signifient soleil / de bon augure)
Âge ;; xx ans - 28 ans – 26/04/2085 à 21h15 taureau ascendant sagitaiire
Genre ;; M.
Origines ;; Japonais
Activité ;; Éducateur canin lorsqu'il en a la possibilité, baby-sitter à ses heures perdues et secrétaire
Sexualité ;; désintéressé
Avatar ;; Minato Namikaze (Naruto)
Règlement ;; Validé - Ari
Chemin ;; ceci est un DC, les admins ne trichez pas, même si c'est facile de deviner, y'a plein d'indices ;3
Commentaire ;; j'ai craqué, j'espère ne pas dire de bêtise avec ce personnage en quel cas je vous encourage à me le faire savoir. Pour l'instant je n'ai pas écrit grand chose hahaha j'entretiens le mystère
Histoire
Du bout des doigts je caresse la table poussiéreuse sur laquelle est disposé un album photo. Cette éternité qui m’a séparé de ma mère a eu raison de ses manières, elle n’aurait jamais laissé son salon dans cet état. Elle grelotte en apportant le thé que je lui avais sommé de ne pas préparer juste pour moi. Bien sûr, sa réponse j’aurais dû la prévoir : tais-toi et bois.

Je m’exécute et souris en regardant cette photo reflétant parfaitement notre famille décousue. Elle m’a raconté un millier de fois son histoire et je l’écoute toujours avec attention. Elle est tombée enceinte de moi avant de recevoir sa lettre, elle avait trente-deux ans et l’a reçu quelques mois plus tard avant que je naisse. Mon père biologique n’a pas eu le beau rôle dans cette histoire, de souvenir mes grands-parents maternels l’ont chassé comme un malpropre quand ils l’ont appris ce qui a beaucoup fait rire ma mère malgré le savon qu’ils lui ont passé à elle aussi. « Dire qu’il voulait m’élever, j’aurais pu faire de longues études et toi vivre comme une reine, tu ne regrettes rien ? »

Bien sûr que non, quand je la vois, je sens dans son regard qu’elle est comme cette montagne qui ne pliera jamais devant le soleil. « T’aurais pu créer ta propre boite et t’as décidé d’éduquer des chiens à la place de leurs maîtres, c’est toi que ça regarde, j’ai fait mon boulot, je t’ai bien élevé, le reste tu l’as décidé. Oh, ce n’est pas un reproche, ne me fais pas tes yeux de biche, tu sais comment ça se termine »

Je ricane à peine, entre la peur qu’elle le fasse vraiment et le regret qu’elle ne puisse plus le faire avec autant de force. Je me souviens encore du claquement de ses mains contre mes joues et d’avoir pensé : ça fait super mal, mais tais-toi, tu le méritais. Parce qu’elle a toujours raison et qu’elle m’a toujours encouragé. Elle aurait pu être impératrice dans une autre vie que ça ne m’aurait pas étonné. Son caractère, j’aurais voulu en hériter, je ne suis que têtu à côté d’elle.

« Dis, regarde, il ressemble à un poisson-chat avec son énorme moustache quand il tirait la gueule » non, son langage ne s’était pas terni avec le temps et j’en étais le premier surpris. Je me penche pour observer mon beau père pour la centième fois si ce n’était plus. « Faut dire qu’il n’était pas d’ici et qu’il avait déjà une vie avant de se naturaliser » dans ses onomatopées je sens toute la condescendance et le mal qu’elle s’était donnés pour lui faire comprendre qu’elle n’était pas son ennemie. « L’étranger qu’on l’appelait. Ton grand-père aurait préféré le tuer plutôt que de me voir l’épouser, il aurait préféré que ton père revienne alors qu’ils l’avaient chassé lui et ta grand-mère à coup de balai » elle soupire et me vole ma tasse de thé, ce que je laisse faire. « Il a failli faire de toi un orphelin avec ses conneries. Franchement, retrouver sa femme et partir en douce quand tu as une puce dans la tête, à quoi il s’attendait ? Heureusement que j’étais là » oh oui, elle l’avait giflé, poings sur les hanches à lui faire regretter amèrement leur séjour en camp de redressement. Son argument, c’était moi « Je lui avais dit que j’avais un gamin à élever et que j’y tenais autant que lui voulait mourir comme un con, ça l’a fait réfléchir »

« Il n’était vraiment pas comme les autres non plus finalement » je savais qu’en disant ça, elle resterait silencieuse un moment à contempler leur jeunesse au travers des souvenirs immortels de ces clichés. « Ne t’inquiète pas pour lui, maman, je suis sûr qu’il- Oh certainement pas, il a eu ce qu’il voulait, c’est tant mieux et je suis trop vieille pour être remariée, bon vent ! » je ris plus franchement. Elle est épatante, c’est sa façon de s’inquiéter, lui souhaiter le meilleur en voyant ce que ça lui apporte. Elle n’avait plus à subir les ordres. Je sais que son mariage n’a pas été celui qu’elle aurait souhaité et qu’elle fait partie de ces premières générations sous le règne de l’incontestable et ça nous a séparés longtemps. Elle accepte mieux mon point de vue après son vécu et je la comprends aussi, je fais des choix qui sont bien différents des siens cependant. Le sujet est toujours difficile et quand j’entends l’ironie dans sa voix, je mords ma lèvre. « Alors, toujours personne à ton âge ? Il tarde ce vieux taco, tu es pourtant bon à marier et c’est ta mère qui le dit » non, je n’avais personne dans ma vie et ce n’était pas faute de le vouloir, je remets ça entre les pincettes d’une machine plutôt que de chercher par moi-même. « Tu n’es pas trop déçue ? J’aurais bientôt l’âge auquel tu m’as eu » ses protestations sont sonores, un léger cri annonçant les remontrances. « Je suis déjà bien contente que tu sois vivant, hélas, entre Shukumei et cette épidémie on ne peut pas en dire autant de tes grands-parents » bien sûr, j’y pensais aussi. Quand tout ça s’est produit, j’étais chez une famille à garder deux petits anges. On s’est réfugiés sous la table de la cuisine en attendant que ça se calme. Pour nous tout s’est bien passé et l’angoisse était rapidement montée. Je suis resté avec eux jusqu’à ce que leur mère revienne. Ce jour-là, leur père avait figuré dans la liste des disparus, je ne pourrais jamais oublier non plus quand je suis rentré voir ma mère et qu’elle m’a accueilli en me balançant ses épluchures de patates comme si je n’avais jamais quitté la maison. Elle cuisinait parce qu’elle n’arrivait pas à me joindre ni ses parents ni son mari. Elle cuisinait et m’avait jeté tout ce qui lui passait sous la main et qui était sans danger. Dans ses émotions, il y avait plus de panique que de colère. J’ai été un fils indigne. « Arrête ça tout de suite, tu es là, c’est tout ce qui compte »

Je suis parti de chez moi à 17 ans, convaincu que mes parents ne faisaient pas d’efforts et que l’incontestable avait décidé de les réunir pour une raison. J’ai grandi dans cette idée et encore aujourd’hui, même s’il ne s’agit peut-être pas d’un lien d’amour fait au hasard, il y a toujours une raison et j’attends la mienne.

J’ai passé trois ans à fuir autant que je le pouvais quand on me cherchait pourtant. Une fois, j’ai croisé mon beau-père et il ne n’a jamais parlé de mes conditions de vie à ma mère parce que je refusais d’entendre raison et vivait parfois chez des amis, d’autres à la rue. Je m’étais occupé de payer ma scolarité par des petits boulots. En somme, la seule chose qu’il ait faite c’est de me laisser cette liberté sans me poursuivre après les cours et d’en persuader ma mère et je n’oublierais jamais le regard qu’il m’avait lancé, mi-triste, mi-amusé. Il pensait surement que je ne tiendrais pas et cela a duré jusqu’à ce que je sois majeur où j’ai eu le coup de foudre pour l’éducation canine. Pendant qu’ils désapprouvaient le système, j’ai été formé et j’ai commencé à faire ce que j’aime encore aujourd’hui.

Je sais qu’ils ont protesté tant par le mouvement des incontrôlables que lors du Big Bang Kiss et qu’ils se battaient pour des droits dans lesquels eux ont grandi, mais c’est un passé révolu. Même quand l’incontestable a été désactivé, ils ont désobéi. Leurs nombreuses récidives ont été tolérées par cette entente entre eux. Ils s’aimaient à leur manière et dans une autre vie, peut-être qu’ils auraient formés un couple. Quoi qu’il en soit, j’ai eu peur des représailles sur moi parce que je ne suis pas contre l’incontestable comme ils le sont. Je ne dénonce pas non plus ceux qui ne le sont pas, la peine de mon beau-père était assez grande et ma mère me l’a bien fait comprendre à mon retour. Il m’a élevé comme son fils même si son cœur était ailleurs.

« Si tu as le temps pour rêvasser, viens plutôt m’aider à ranger ces albums, ils pèsent un âne mort
- Comment tu peux savoir ça ?
- Oh, arrête tes bêtises et fait travailler tes biceps de gringalet !
- Pourquoi tu les as sortis d’abord ?
- C’était…ah ! J’ai oublié de te la montrer »

Elle s’était perdue, c’est toujours comme ça quand on ouvre un album et malgré la distance, les désaccords et l’échec de leur mariage, cette famille en était bien une. Elle extirpe sous le film plastique une pellicule au travers de laquelle je vois une jeune femme et… je sais immédiatement de qui il s’agit. Je ne sais pas comment elle s’appelle, juste que je n’ai beau pas avoir de lien de sang avec, elle a été élevée par lui aussi. J’aurais aimé la rencontrer, mais il ne vaut mieux pas. « Je comprends mieux. Tu crois qu’elle a ton caractère ? » elle rit et range les bandelettes. « Où celui de sa mère, une vraie petite maline » elle avait attendu son moment pour prendre la poudre d’escampette. Je souris, débarrasse ma tasse et m’étire avant qu’un coup ne me plie en deux « Hey ! » elle hausse les épaules et me dépasse « J’ai le droit, je suis ta mère. Allez, file, tu dois garder les petites, il me semble ? Si seulement tu avais des enfants » je soupire, roule des yeux et la prends dans mes bras. « Un jour, tu seras grand-mère, croisons les doigts ? » je m’exécute et elle me tape en me lançant des noms d’oiseau, son grand sourire à en faire briller ses yeux. « Tu ressembles à ta grand-mère, j’aurais aimé qu’elle soit là, elle t’aurait chassé à coup de balai » je me permets de tirer la langue et d’acquiescer. Après la mort de mon grand-père lors de Shukumei, elle n’a pas survécu à l’épidémie. Je lui ressemble physiquement et je lui ai toujours caché ne pas être contre l’incontestable. Après coup, je crois que j’aurais dû lui dire, j’aurais aimé qu’elle me réprimande aussi. « Elle m’aimait trop pour ça, elle aurait dit comme toi que je tarde à avoir des enfants » et sur ces derniers mots, je suis allé travailler.

J’ai préféré la rue à mon foyer et ce n’est pas faute d’avoir essayé de me ramener. Tant pis, disons, j’aurais appris des choses tant sur moi que sur eux et même si je regrette un peu de ne pas avoir repris contact plus tôt, maintenant je me sens bien.

Caractère
J’ai souvent la tête dans les nuages, c’est une façon d’être comme une autre. À vrai dire, j’avais tout intérêt à me créer un univers bien à moi pour tenir le coup. Je suis assez têtu, c’est dire, même dans la précarité je n’ai pas contacté ma mère ni mon père biologique, j’ai persisté et je m’en suis senti grandi. Je me suis découvert dégourdi, même si peu attentif et légèrement naïf, du moins je ne fais plus autant confiance aux inconnus à présent, je garde une réserve que j’ai toujours eue en étant un grand timide. Étrangement, je ne suis pas stressé, seulement incommodé par cette différence entre mon caractère et celui de personnes plus exubérantes que je ne connais pas. Ce n’est qu’un préjugé qui s’évapore avec le temps.

Vous l’aurez compris, je suis peu bavard de prime abord et loin d’agir sans réfléchir, ce pour quoi, quand je suis d’humeur à plaisanter, ça a tendance à surprendre. J’ai un caractère bien à moi cependant et dire non quand cela est nécessaire m’est encore difficile, je m’efforce de le faire. Étrangement, j’ai moins de mal à extérioriser mes pensées lorsque ça ne me concerne pas. Loin de moi l’idée de mettre mon nez dans les affaires des autres, mais je ne reste silencieux que pour ce que je considère futile ou inutile de relever. Du reste, j’emprunte une force inconnue pour faire entendre ma voix et bluffer comme jamais. Je ne suis pas mauvais menteur, tant les émotions qui me traversent sont peu visibles, même si je n’en suis pas dénué. Mon attitude est discrète au point que parfois on m’oublie et ça ne me pose pas de problème tant que je n’ai rien d’important à faire savoir.

Ce qu’il y a d’important pour moi, je dirais qu’en priorité ma mère et les personnes qui m’entourent. Ensuite, ce sont des petits plus dont je pourrais me passer. J’aime le thé, les fruits secs et les gâteaux sablés. Je suis ponctuel et j’y met un point d’honneur, même si je ne percute pas toujours. Quand on me parle, mieux vaut être direct. J’adore mes deux chiens et mon oranda noir. Il n’est pas rare que je me balade avec un sachet de thé ou une tasse à la main. J’en consomme beaucoup et par extension je passe une bonne partie de ma vie à éliminer ce que je bois, et ce dans un lieu approprié. Je ne le précise que pour l’horreur et la crispation de mes muscles quand j’apprends que certains n’auraient pas de scrupule dans une piscine. Non, la propreté c’est important. En parlant de piscine, j’aime la natation et lorsque je me jette à l’eau, rien n’est plus confortable à mon sens qu’un bon bain et quelques brasse.

Quant à ce que je n’apprécie pas, je dirais que c’est assez commun. Les impolitesses, être forcé, arriver en retard, être taché, les extrêmes chaleurs et le poisson dans une assiette. Je suis allergique aux crustacés et au poisson. Oui, j’en possède bien un qui ne finira jamais dans un estomac.

Physique
Je pèse soixante-six kilos pour un mètre soixante-dix-sept, en somme j’ai un indice de masse corporel plutôt correct. On m’appelait le gringalet quand j’étais plus jeune, mais ce surnom sur mon physique ne restait pas bien longtemps. Je n’ai rien d’un apollon à proprement parler, mais je tiens la forme en raison de ma vie professionnelle, il est bien plus agréable de faire une balade à pieds qu’en voiture quand on doit sortir un chien et l’amuser assez.

Enfin, ce n’est pas la seule chose qui a changé et comme je le disais, on oubliait bien vite ce surnom pour d’autres raisons un peu moins évidentes. J’ai un visage assez fermé et même lorsque l’émotion me traverse, c’est avec moins d’expression qu’une majorité de personnes. Non que je sois insensible, j’en intériorise une énorme partie, prière de ne pas confondre. Toutefois, détendez-vous, mon sang-froid tend plus à rassurer qu’à intimider, d’ailleurs je n’ai absolument pas l’attitude austère à repousser d’un regard. Sauf cas particulier et encore, c’est une force que l’on ne me soupçonne pas.

On ne me remarque généralement que pour mes cheveux couleur blé et mes yeux azurés en plus de ma coiffure. Deux longues mèches assez épaisses encadrent mon visage quand plusieurs épis plus courts s’affairent sur le reste de ma tête. Hormis ceci, je n’ai rien d’atypique, mon style se compose essentiellement de tee-shirt et pulls un peu larges ou au contraire près du corps quand je porte au préalable une veste, j’apprécie les jeans et les baggys, mes couleurs favorites pour des vêtements sont le bleu, le vert kaki, moutarde en passant par le rouge et l’orange ainsi que leurs nombreuses nuances. Je privilégie cependant la discrétion. Ah, oui, et j’aime les cols roulés.

Ne pas se méprendre sur ma retenue, ça ne veut pas dire que je me courbe, au contraire je me tiens trop droit, sans compter mes réflexes, je suis plutôt agile sans la moindre vantardise puisque cela compense le fait que je sois tête en l’air la plupart du temps.

Avatar
Personnage tiré d'un anime

Code:
<div class="infobulle1">• [b]Minato Namikaze[/b] {Naruto} [i]est[/i] [url=https://www.just-married-rpg.com/u3481]Hisui Kudo[/url]<span><img src="https://i.imgur.com/JUrr1Fc.jpg"></span></div>
— Just Married —

Messages postés : 169
Inscrit.e le : 20/03/2021

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Hanbae ♥
Autre: Merci à Ranmaru et Tomie pour les avatars ♥
Hello you 👁 hâte d'en lire plus sur ce perso !

Rebienvenue et bon courage pour la fiche ! Sweetness in your lies // Hisui 1362171446
Shôta

Shôta
Messages postés : 848
Inscrit.e le : 09/09/2017

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Salil ♥
Autre: ✚ Parle en : #cc6699
Mais dis donc, pourquoi c'est vide ??? Sweetness in your lies // Hisui 3912395661

J'ai hâte de lire tout ça, bon petit DC et bonne rédac :D ♥♥♥
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
"Les adminis ne trichez pas", il fallait être modo. 😌 ou attendre le listing. krkr

Re-bienvenue avec ce dc, mes feels de Naruto se sont éveillés snif

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
Sweetness in your lies // Hisui Uron

grbfh:
Sweetness in your lies // Hisui Unknown
Sweetness in your lies // Hisui CjjIPFG Sweetness in your lies // Hisui UlmRG6s Sweetness in your lies // Hisui NlRYT1U Sweetness in your lies // Hisui NwQ16ft
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Double-post parce que je le peux ✨

Rebienvenue avec ce DC !

Hisui est parti de chez lui à 17 ans, mais pendant combien de temps ? Sachant qu'il était encore en mineur et au lycée, il est donc resté dehors et ses parents n'ont pas cherché à le retrouver au plus vite ?
Il me faudrait simplement quelques précisions et ce sera tout bon. 👀

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
Sweetness in your lies // Hisui Uron

grbfh:
Sweetness in your lies // Hisui Unknown
Sweetness in your lies // Hisui CjjIPFG Sweetness in your lies // Hisui UlmRG6s Sweetness in your lies // Hisui NlRYT1U Sweetness in your lies // Hisui NwQ16ft
— Just Married —

Messages postés : 7
Inscrit.e le : 17/09/2021
hey ! c'est vrai j'avais oublié de préciser tout ça x_x merci, alors, j'espère que c'est crédible, en quel cas je le saurais bien vite 😂

J’ai passé trois ans à fuir autant que je le pouvais quand on me cherchait pourtant. Une fois, j’ai croisé mon beau-père et il ne n’a jamais parlé de mes conditions de vie à ma mère parce que je refusais d’entendre raison et vivait parfois chez des amis, d’autres à la rue. Je m’étais occupé de changer de lycée et de payer par des petits boulots ma scolarité. En somme, la seule chose qu’il ait faite c’est de me laisser cette liberté et d’en persuader ma mère et je n’oublierais jamais le regard qu’il m’avait lancé, mi-triste, mi-amusé. Il pensait surement que je ne tiendrais pas et cela a duré jusqu’à ce que je sois majeur où j’ai eu le coup de foudre pour l’éducation canine. Pendant qu’ils désapprouvaient le système, j’ai été formé et j’ai commencé à faire ce que j’aime encore aujourd’hui.

j'ai rajouté ce passage juste avant d'aborder le big bang kiss

voilà ♥
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Changer de lycée par soi-même me parait peu probable sachant qu'il y a tout un tas de papier qu'on demande au parents (ne serait-ce que l'adresse du lieu d'habitation), en soi Hisui peut avoir continué à fréquenter le même lycée tout en fuyant le contact avec ses parents ? Le reste me va, les baitô étant très répandus et les frais scolaires concernent surtout l'uniforme donc ce sont des dépenses qu'on peut combler grâce à un petit job. 👀

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
Sweetness in your lies // Hisui Uron

grbfh:
Sweetness in your lies // Hisui Unknown
Sweetness in your lies // Hisui CjjIPFG Sweetness in your lies // Hisui UlmRG6s Sweetness in your lies // Hisui NlRYT1U Sweetness in your lies // Hisui NwQ16ft
— Just Married —

Messages postés : 7
Inscrit.e le : 17/09/2021
AAAH effectivement x_x merci encore, j'espère que cette fois c'est la bonne, my bad uwu ~

j'ai donc remplacé la phrase concernée :
Je m’étais occupé de changer de lycée et de payer par des petits boulots ma scolarité. En somme, la seule chose qu’il ait faite c’est de me laisser cette liberté et d’en persuader ma mère et je n’oublierais jamais le regard qu’il m’avait lancé, mi-triste, mi-amusé.

par celle-ci :
Je m’étais occupé de payer ma scolarité par des petits boulots. En somme, la seule chose qu’il ait faite c’est de me laisser cette liberté sans me poursuivre après les cours et d’en persuader ma mère et je n’oublierais jamais le regard qu’il m’avait lancé, mi-triste, mi-amusé.

voilà voilà ♥
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Top ! :)

Amuses-toi bien Sweetness in your lies // Hisui 2984341854
Pré-validation par Arisa
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
Sweetness in your lies // Hisui Uron

grbfh:
Sweetness in your lies // Hisui Unknown
Sweetness in your lies // Hisui CjjIPFG Sweetness in your lies // Hisui UlmRG6s Sweetness in your lies // Hisui NlRYT1U Sweetness in your lies // Hisui NwQ16ft
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 6416
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre:
Sweetness in your lies // Hisui 716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars si le code n'a pas été ajouté à la fin de votre fiche
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Sweetness in your lies // Hisui Makoto%20-%20signature
Merci Lucci, Zach et Lucas pour les avatars et kits Sweetness in your lies // Hisui 1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
Sweetness in your lies // Hisui Ld7d
Sweetness in your lies // Hisui BbNTuR8
Sweetness in your lies // Hisui V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
Sweetness in your lies // Hisui Cn3Ckyx
Sweetness in your lies // Hisui 1EPYLUw
Sweetness in your lies // Hisui DfzeUm9


Merci Karlito ♥️:
Sweetness in your lies // Hisui Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
Sweetness in your lies // Hisui YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#11 —Re: Sweetness in your lies // Hisui
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum