D'un corps glacé nait l'éclat  DgoiC4q
D'un corps glacé nait l'éclat  9oulLiP
D'un corps glacé nait l'éclat  620526BoutonElysion5050
-9%
Le deal à ne pas rater :
Nintendo Switch (OLED) avec station d’accueil et manettes Joy-Con ...
319.99 € 349.99 €
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés : 22
Inscrit.e le : 30/09/2021
Terasu Allys
"Voir la mort en face ne m'a jamais rendue si vivante"
Informations générales
Nom : Terasu (nom d’usage) - Yamiko (réel)
Prénom.s : Allys (depuis son changement d’identité) - Rima (son prénom de naissance)
Age : 25 ans - 31 juillet 2088
Genre : Féminin
Origines : Japonaise
Activité : Actrice
Sexualité : Hétéro
Avatar : Makima - Chainsaw Man
Règlement : - Validé - Ari
Chemin Mon DC, j’ai craqué.
Autre : Mon histoire évoque les violences conjugales, l'emprise et la mort. Je reste sobre sur le récit mais je préfère vous prévenir.
Histoire - "Il faut savoir abandonner pour mieux revenir"
Si je suis pour l'Incontestable ? Laissez-moi rire.

J'ai été mariée d'office dès que j'ai été en âge de l'être, selon les critères de cette machine, à un homme qui avait quinze ans de plus que moi, autrement dit quasiment le double. Ma famille était heureuse. Tous des pro-Incontestables… Des êtres abjects, ouais, mais j'y reviendrai plus tard.

Mon mariage a été un naufrage du début à la fin. Sitôt déménagée, sitôt dépucelée. C'est violent, ouais, mais c'est ce que j'ai vécu. Difficile après d'apprécier quelque chose qui nous a été forcé de faire. Bref, ça résume bien ma vie de couple. J'ai donc commencé ma vie d'adulte comme une marionnette qu'on manipule, à qui on donne des ordres et doit s'y plier. Ce n'était pas différent de ma vie d'enfant alors j'ai fait avec. J'étais bien trop jeune pour oser aller à l'encontre de ses opinions et décisions. De toute manière, même en essayant, je n'ai jamais eu gain de cause.

Mon seul plaisir consistait à continuer mes études tout en décrochant quelques contrats. L'art, le théâtre et la comédie, ça a toujours fait partie de mes loisirs mais surtout de ma carrière professionnelle, alors ce n'était pas un mariage qui m'empêcherait de continuer… même si j'ai vite compris qu'il ne me laisserait jamais en vivre.  J'ai obtenu mon DET (diplôme d'études théâtrales) au bout de trois ans et par la suite j'ai continué à me former en parallèle avec les rôles que je décrochais mais au final cela s'est toujours avéré compliqué de ne pas froisser mon compagnon et j'ai dû renoncer à certains contrats. Mon mari était bien trop jaloux et possessif pour me laisser mener cette seconde vie comme elle me plaisait. Pourtant, j'étais talentueuse, sans doute est-ce parce que j'ai toujours été un esprit torturé ? Être quelqu'un d'autre, même seulement un instant, était tellement plus agréable que ma petite vie minable.

Mon mari avait de l'influence, du pouvoir et de l'argent. Il était aussi extrêmement intimidant envers moi et beau parleur en apparence. Le jour où il a levé la main sur moi a été le point de non-retour à mon enfer personnel. Il s'est excusé, a trouvé des justifications à son geste, juré de ne jamais recommencer… mais allons, vous connaissez la chanson n'est-ce pas ? Ça n'a jamais cessé. J'ai eu pourtant l'intelligence de vouloir en parler à ma famille. Tss, pauvre sotte. Une menteuse, voilà ce que j'ai été à leurs yeux. Et pire. Ils lui ont dit.

En parlant d'eux, il serait peut-être temps que je vous éclaire au sujet de mon enfance. Tout d'abord, je vais vous les présenter comme Père et Mère. Leurs noms ne méritent même pas d’être évoqués. Cependant, afin que vous compreniez mon mépris profond envers eux, je vais vous donner quelques détails les concernant. Tout d’abord ma famille est aisée, Père étant à la tête d’une entreprise de téléphonie mondialement connue et Mère étant une juriste d'affaires. Bref, ça dégouline d’argent sale tout ça. Enfin, c'est mon opinion.

Ils m’ont élevée avec ce standing-là mais pour autant ça à ruiner mon enfance. Toute ma vie devait suivre un chemin tout tracé. Même mes aspirations ont été détournées à leur avantage… J’avais certes leur appui concernant mes études mais ils en ont tiré la page vers eux. Dès qu'ils se sont aperçus de mes capacités, ils m'ont inscrite à des cours de chant, de danse et de théâtre. Au début j'avais été ravie, j'ai même réussi des auditions pour de la publicité et décroché un petit rôle dans une série télévisée. Seulement, je n'ai jamais rien touché personnellement à part ma propre fierté.

Mais… au moins j'ai pu me lancer dans les études qui me plaisaient. Le plus gros problème est que je n'ai pas eu une enfance comme les autres. Seuls l'efficacité et l'excellence comptaient. Je n'avais pas le temps pour traîner avec des amis ou me détendre avec le moindre loisir, les rares amis que je me suis fait étaient tous plus intéressés par mon statut que ma personne... Je ne les blâme pas, je suis une fille d'une riche famille et la lumière des projecteurs s'est portée sur moi alors que je n'étais encore qu'une adolescente.

Mère avait des exigences qu'il était ardu de satisfaire et bien que mes camarades aient toujours envié ma position "favorisée" je n'ai jamais pu avoir une vie normale et épanouie. Quant à Père, eh bien ce n'était pas un homme tendre. Il était le pire exemple qui soit : malhonnête, menteur, tricheur, arriviste, toujours à rabaisser pour mieux écraser. Même dans la vie privée… Mère n'a aucune idée de ce que j'ai déjà surpris Père à faire dans son dos. Bref. La parfaite petite famille hein ? Sur les journaux people et devant une caméra, sans doute, mais tout ça n'a toujours été que du vent vendu aux gens naïfs jusqu'à ce qu'un scandale éclate au grand jour. En faite, si j'y réfléchis bien, mon mariage est arrivé pile au moment où mon père s'est fait photographié en présence de sa maîtresse. Bizarrement, il était fou de joie de pouvoir donner du pain aux journalistes avec sa fille d'à peine seize ans tout juste mariée avec un beau parti de trente ans.

Je n'aurai pas dû être si surprise de leur réaction lorsque je me suis confiée à eux sur les violences que j'ai subies. Mon mari représentait "le meilleur" qu'ils envisageaient pour moi. Quelqu'un qui me placerait au-dessus de tout et avec qui je ne pourrai jamais manquer de rien. L'incontestable fait toujours le parfait choix ! Ouais. Non plutôt. Quand il a su que j'avais parlé dans son dos il m'a fait surveiller, a fait en sorte de m'isoler physiquement mais aussi de mes proches amis. Au final… J'ai été à son entière merci.

Ça n'a, heureusement, pas duré. Quand il a cru que mes défenses s'étaient abaissées, il a fini par me redonner une légère liberté.  Évidemment, ça coïncidait avec le fait qu'on ne pouvait plus voir les bleus sur ma peau, mais, peu importe. C’est là que j’ai commencé à vouloir prendre ma vie en main. Si personne de mon entourage ne voulait me défendre, il fallait bien que je trouve d’autres solutions non ? Ce n’est donc pas si étonnant que j’ai fini par me rapprocher de personnes partageant mon propre dégoût de ces mariages arrangés.

La plupart étaient comme moi, des anti-Incontestables. Mais certains étaient très impliqués dans la cause, allant même jusqu’à participer à des manifestations ou afficher publiquement et sur les réseaux sociaux leurs opinions tranchées. Moi, de mon côté, je les ai approuvées dans toutes leurs démarches bien que je n’aie jamais pu participer personnellement. C’était déjà assez tendu avec mon époux pour que j’ose, en plus, revendiquer que je veuille briser notre union... Et puis, quelle image cela aurait donné de moi ? J'avais déjà une certaine notoriété, des fans que je ne pouvais décevoir par des prises de positions tranchées. Sois belle et tais-toi. C'est un beau slogan pour une figure médiatique. Ça vaut largement mieux que de montrer sa détresse, croyez-moi.

Mais leur parler me faisait du bien, me donnait de l'espoir et la confiance que je n'avais plus. Eux, ils m’écoutaient, me comprenaient et croyaient en ma parole. Mieux encore, ils tentaient du mieux qu’ils pouvaient de m’aider à m’en sortir. C’était… C’était tout ce dont j’avais besoin. Et puis tout est parti en vrille avec l’État, et même eux ont fini par faire comme moi, se taire mais penser en silence.

Ma carrière a pris un tournant lorsque j’ai décroché un grand rôle dans une comédie musicale. C’était mon rêve depuis l’enfance et après avoir eu une enfance ruinée par les études acharnées et les cours particuliers, je commençais enfin à toucher du doigt un tremplin significatif pour ma carrière. Mais il s’agissait d’une comédie romantique et j’étais en tête d’affiche avec un comédien reconnu par son charisme et sa grande beauté.  J’ai tout fait pour reculer le moment où il l’apprendrait, pour qu’il n’ait pas d’autre choix que d’accepter puisque j’avais déjà signé le contrat, mais, forcément, il a fini par découvrir quel rôle j’avais décroché. Il en a été fou. Fou de rage. Je me souviens parfaitement l’avoir vu débouler sur le plateau.

C’était le jour du Shukumei.

Je me rappelle du chaos et de la terreur qui s'étaient infiltrés lorsque l’on nous a annoncé qu’il fallait quitter les lieux au plus vite et évacuer la ville pour se mettre en sécurité. Le temps pressait, des secousses avaient déjà été détectées non loin. Je n’aurais jamais imaginé que je me retrouverai piégée dans ce bâtiment par la faute de mon époux, devenu hystérique de colère au point de préférer venir régler mon compte plutôt que de se mettre en sécurité. Alors que tout le monde fuyait, il m’a empoignée par les cheveux et soulevée à son niveau. L’urgence de la situation et ma propre peur m’ont rendue désespérée. Je savais que je risquais d’y passer si je ne faisais rien. J’ai tenté de le raisonner, lui faire comprendre que nous devions partir au plus vite mais il était persuadé que je cherchais seulement à sortir de son emprise.

Aidée par une violente secousse, j’ai fini par m’échapper de sa poigne. Je me suis redressée aussitôt et je me suis mise à courir sans m’arrêter. Il me poursuivait comme s’il était devenu le méchant d’un film de mauvais goût, comme s’il se moquait bien, lui, qu’on y passe tous les deux. Et… Et ça a failli arriver. Mes souvenirs ne sont pas clairs, mais je me souviens qu’on s’est retrouvés coincés avant même de pouvoir quitter la ville. Je… me suis retrouvée dans cette marée mouvante de chaos et de destruction. Tout est passé si vite… À moins que le temps n'ait été qu’une horrible distorsion à cause de cet homme que je fuyais désespérément. Tout ce dont je me rappelle c’est de m’être retrouvée sous des décombres à un moment. Coincée. Seule. Avec lui à quelques centimètres seulement. Avec une barre plantée dans sa cage thoracique.

Quand les secours m’ont retrouvée et sortie de là, j’ai appris que j’y étais restée deux jours. Franchement, je n'en sais rien, sans doute. J’étais ébranlée, apeurée et faible. J’avais des blessures légères et mon mental m’a aidée à rester consciente. C’est ce qui m’a sauvée. Mon mari, lui… Je n’arriverai jamais à me faire à cette réalité. J’ai survécu seule aux côtés d’un homme mort pendant tout ce temps… Oh, je ne suis pas triste ! Ça m’écœure mais une partie de moi était tellement soulagée qu’il n’y ait pas réchappé. Il ne pourrait plus jamais me faire de mal… N’était-ce pas tout ce qui importait ?

Lorsque mes parents ont su que j’étais saine et sauve, ils m’ont immédiatement retrouvée. Je pense qu’ils étaient réellement soulagés que je sois en vie. Une fois que les secours ont estimé que je n’étais plus en danger, mes parents m’ont accueilli chez eux. Ils m’ont fait prendre des séances chez un psychologue, le meilleur de leurs connaissances, parce qu’ils étaient persuadés que leur fille était en état de choc face à la mort de son mari et, surtout, qu'il était de leur devoir de retrouver la mainmise sur ma carrière et ma vie. Cependant, pouvoir parler librement à un parfait inconnu m’a été d’un grand secours et c'est, ironiquement, ce qui m'a permit de prendre mon propre envol. Grâce à lui j’ai pu me rendre compte à quel point j’étais brisée et malheureuse. Et sitôt les funérailles passées, j’ai tout fait pour pouvoir me reconstruire.

Les deux années suivantes se sont révélées particulièrement chargées en émotions mais cela s’est révélé positif pour moi. Les préparatifs pour la comédie musicale ont recommencé malgré un retard conséquent. Inutile de vous préciser que je m'y suis plongée à corps perdu. L'année suivante des dates étaient prévues. Cette même année, une épidémie s’est abattue sur le pays.  J’ai été, comme beaucoup, touchée par la maladie et ma puce à elle aussi eut des problèmes. Cependant, j’avais alors entamé des démarches pour effectuer un changement de prénom.

Le dossier n’était pas aisé à produire mais j’avais l'appui de mon psychologue, le soutien de mes amis et suffisamment de documents attestant en ma faveur. Mon prénom fut légalement effacé pour être remplacé par mon prénom actuel : Allys. Quant à mon nom de famille, il ne pouvait être changé mais j’ai pu apposer un nom d’usage, déjà utilisé dans ma vie professionnelle, sur ma pièce d’identité et donc pouvoir commencer à me détacher de ma vie passée. J’ai également changé d’apparence et j’ai déménagé dans mon propre appartement.

Ce n’est qu’à partir de ce moment que j’ai enfin pu me sentir bien dans ma vie, libérée de mon lourd passé et pour la première fois de ma vie libre de vivre comme je l’entendais. Ma carrière s’est envolée au même titre que mon estime personnelle. Et j’ose espérer que rien ne m’empêchera à l’avenir de briller comme l’étoile que j’ai toujours rêvé de devenir.

Physique
Petite poupée de porcelaine à la peau aussi blanche que délicate. Lorsque j’étais enfant cela sautait aux yeux car ma chevelure d’un noir ébène accentuait cette apparence délicate. J’ai d’ailleurs, à ma connaissance, toujours eu une très longue chevelure. Aujourd’hui encore je la porte à mi-dos mais elle a connu depuis une coloration plus vive, de même que mes yeux qui sont toujours colorés par des lentilles. Cela dit, peu importe les nuances, j’ai et j’aurai encore longtemps ce physique angélique qui me permet de briller sous les projecteurs.

Plutôt au dessus de la moyenne, je fais un mètre soixante-douze pour cinquante-neuf kilos, enfin c’est une estimation, comme tout le monde, je n’aime pas spécialement me peser sur une balance. En tout cas, oui, je suis assez menue, ce qui est souvent recherché dans ma branche, donc ça m’arrange bien.

Je ne dirai pas que je suis une femme excentrique, j’ai même plutôt un style vestimentaire et un mode de vie relativement simple, comme tout un chacun à vrai dire. Ce n’est pas mes revenus exponentiels qui changeront ma vision de la vie. J’ai longtemps été traitée comme une marionnette que l’on affiche à sa convenance, à présent je préfère apparaître comme quelqu’un de sérieux, habillée avec classe et élégance plutôt qu’un rubis qu’il faut cacher à la vue de tous dans la vie de tous les jours mais que l’on traite sans égard.

Une particularité cachée ? Eh bien j’ai un papillon tatoué sur la fesse droite. Je l’avais fait sur un coup de tête, par provocation. C’est ce qui m’a valu ma première violence conjugale, d’ailleurs. Qu’il continue de manger les pissenlits par la racine, j’en tire encore une grande satisfaction de le porter.
Caractère
Difficile de se décrire objectivement. Je vais commencer par le plus simple et apparent : Je suis travailleuse. C’est une caractéristique que j’ai dû acquérir jeune. Je suis persévérante et appliquée, on pourrait même dire que je suis un tantinet perfectionniste. Je fais partie de ces artistes qui ne comptent pas leurs heures et peuvent s’acharner des jours entiers pour obtenir le résultat s’approchant le plus de la perfection.

En dehors de cet aspect, j’ai une personnalité plutôt malléable. Je ne dirai pas que je suis forcément naïve ou manipulable, mais je peux ployer sans rompre, vous voyez ? J’ai appris à endurer et me satisfaire de ce qui m’est donné. Bonne perdante, si l’on veut. Mais je sais me battre s’il le faut, si j’en estime avoir la légitimité. J’ai de fait bon cœur et j’accorde facilement le bénéfice du doute mais osez me faire une crasse je m’en souviendrai. Et je finirai par obtenir réparation. Eh, oui, je suis rancunière. J’ai bien renié ma famille, mon mari et même mon prénom de naissance.

Je ne crois pas être particulièrement courageuse mais je fais parfois preuve de témérité. C’est sans doute parce que l’injustice m’insupporte, pas au point de mettre ma vie en danger malgré tout. J’ai pourtant une certaine bonté en moi et je tends volontiers la main mais je n’irai jamais jusqu’à faire de la charité.

Après tout ce que j’ai enduré, je peux affirmer sans honte que je suis loin d’être une personne très équilibrée psychiquement car après mon traumatisme je n'ai pas encore remonté la pente. Cela me hante souvent et il m'arrive d'avoir des crises d'angoisse. J’ai aussi des phobies qu’il m’est impossible de surmonter. Je suis claustrophobe à l’extrême, il m’est impossible de rester seule à seul avec un homme dans un endroit où je ne pourrais prendre la fuite (ce qui fait de moi, en partie, une agoraphobe), j’ai une tendance à la dépression et à la mésestime personnelle. C'est assez difficile à vivre dans la vie de tous les jours mais le fait d'être suivie par un spécialiste m'aide énormément. Je suis d'ailleurs un traitement qui me permet de tenir le choc, notamment dans le cadre du travail.

Il faut dire que mon métier est stressant. Il faut être productif, alerte, savoir tenir la pression, subir les critiques et garder une relation de confiance avec ses fans. C'est quelque chose que je connais depuis longtemps et je sais que j'ai les épaules pour l'encaisser, du moins en publique. Dans la vie privée c'est autre chose et je pense que si je n'avais pas quelques amis proches avec qui discuter, deux chiens adorables et un passe-temps pour relâcher la pression (les jeux vidéos c'est la vie !) je pourrais perdre la tête facilement car la solitude me pèse. Si j'avais une épaule sur laquelle pleurer lorsque mes peurs et mes doutes m'envahissent, je me sentirais bien mieux, c'est certain. Mais je n'ai pas à me plaindre : J'ai choisi cette vie et j'ai l'espoir qu'un jour mes tourments s'envoleront pour de bon.

Je suis de nature solitaire. Je parle peu, observe beaucoup. C'est assez ironique car au travail je sais me montrer ouverte, chaleureuse et extravertie… Mais dans la vie privée, je ne sais généralement pas comment aborder les autres, je doute souvent et finalement je me sens plus apaisée seule. En revanche je suis une grande amoureuse des animaux, j'ai d'ailleurs deux chiens et un octodon... Par contre j'ai un cercle restreint d'amis proches.
Avatar
Personnage tiré d'un manga/anime/jeu-vidéo/série

Code:
<div class="infobulle1">• [b]Makima[/b] {Chainsaw Man} [i]est[/i] [url=https://www.just-married-rpg.com/t22117-d-un-corps-glace-nait-l-eclat]Allys Terasu[/url]<span><img src="https://sig.grumpybumpers.com/host/justmarriedallys.gif"></span></div>
— Just Married —

Messages postés : 2361
Inscrit.e le : 22/02/2021

Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Kintaro ♥
Autre: Merci Raion pour les magnifiques vavas ♥ dessins par Shiba, Haru, Gaby , nnmoae, jin.lol ,lilvi and me o/
Rebienvenue avec ce nouveau personnage ! D'un corps glacé nait l'éclat  1362171446 Bon courage pour ta fiche !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

D'un corps glacé nait l'éclat  CjjIPFG
Merci Shiba Natsu et Gaby pour ces magnifiques cadeaux ♥️:
D'un corps glacé nait l'éclat  UabvD'un corps glacé nait l'éclat  Zach210D'un corps glacé nait l'éclat  9bopD'un corps glacé nait l'éclat  UnknownD'un corps glacé nait l'éclat  7xmoD'un corps glacé nait l'éclat  4oef
— Just Married —

Messages postés : 22
Inscrit.e le : 30/09/2021
Merci ! o/
Je pense m'en être bien sortie, j'ai été à la vitesse de l'éclair pour la faire D'un corps glacé nait l'éclat  3473897349
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Modération de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction
Rebienvenue avec ce DC o/
Je ne sais pas si tu l'as vu, mais ton feat est aussi choisi par un autre membre dont la fiche est encore en cours, conformément aux règles ce sera la première validée qui pourra le conserver.

Ce n’est qu’un détail, mais je ne crois pas qu’il soit possible ou courant d’avoir deux prénoms au Japon, le prénom est choisi avec grand soin en fonction de la lecture des kanjis et est unique. Pour les enfants métisses il arrive qu’ils aient un prénom occidental et un prénom japonais oui, mais si tu as un exemple pour un natif je suis preneuse.
Histoire


Toute ma vie devait suivre un chemin tout tracé qu'il m'a été imposé de suivre. - petite répétition
peut importe
entre autres pendant mes journées
par curiosité, quel poste occupe sa mère ? 👀 elle est politicienne, cela peut être utile de préciser. Et parce qu’elle vient d'une famille connue et est actrice, connue aussi, les gens doivent s’intéresser à sa vie et ses péripéties personnelles. Il est donc bon de garder cela à l'esprit.

Caractère

je m’en souviendrais

Avoir des phobies ne veut pas dire qu’on est pas moins équilibré que d’autres, cela concernerait plus les traits de personnalité propres. Ses peurs lui compliquent la vie par contre.
j’ai une tendance à la dépression et à la mésestime personnelle. - Comment gère-t-elle la pression du travail, les exigences et surtout les critiques ? Comme elle s’est fait suivre par un psychologique, est-ce qu’elle suit un traitement en lien ?
Physique

gris tendre : si elle est 100% Japonaise ce n’est pas possible que ses yeux aient naturellement cette couleur
plutôt dans la moyenne : la moyenne japonais est de plus ou moins 1m60 donc elle est largement au-dessus.
Conclusion
Mise à part ces quelques détails à préciser, c'est une chouette fiche à lire ! Tu as bien expliqué et malgré sa vie pas simple, tu n'as pas poussé dans l'exagération, ça reste cohérent et réaliste. Il est bon d'avoir précisé qu'elle a été aidé par un psychologue et que cela a pris son temps. D'un corps glacé nait l'éclat  4115966937


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Modération : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
D'un corps glacé nait l'éclat  Uron

grbfh:
D'un corps glacé nait l'éclat  Unknown
D'un corps glacé nait l'éclat  CjjIPFG D'un corps glacé nait l'éclat  UlmRG6s D'un corps glacé nait l'éclat  NlRYT1U D'un corps glacé nait l'éclat  NwQ16ft
— Just Married —

Messages postés : 22
Inscrit.e le : 30/09/2021
Merci pour l'analyse, j'ai fais tout d'une traite sans trop réfléchir... Je vais songer à ces détails pour les corriger et approfondir pas de soucis =)

Voilà j'ai fais les modifications :
- J'ai enlevé le deuxième prénom, de toute manière il n'est plus d'actualité, ça ne change rien à l'essence de on histoire donc pas de soucis.
- Pour l'avatar... Eh bien j'espère être validée avant dans ce cas, je n'avais pas DU TOUT vu que quelqu'un le faisais aussi en même temps mais j'ai eu eu un gros coup de cœur donc je croise les doigts =x
- Les fautes sont corrigées normalement.
- Le physique est modifié, j'ai enlevé pour les yeux et j'ai précisé qu'elle est plus grande, du coup.
- Le mental j'ai rajouté quelques lignes pour expliquer mieux ce qu'elle ressent, comment elle gère la pression, j'ai reparlé du fait qu'elle est toujours suivie et qu'elle a effectivement un traitement pour l'aider à ne pas sombrer dans sa dépression post-traumatique.
- Pour l'histoire j'ai corrigé, rajouté quelques éléments évoquant qu'effectivement elle est connue et donc que ça a joué sur ses relations avec les autres et le regard qu'on a porté sur elle et sa famille. J'ai donné un métier pour sa mère.

J'espère que cela convient mieux =)
Lisalisa

Messages postés : 537
Inscrit.e le : 24/07/2020

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Les corrections me vont ! Petite précision : son père a eu une maitresse mais cela doit avoir été platonique (il peut passer juste du temps et discuter avec elle par ex) auquel cas toute tromperie entraîne l'exécution du couple.

Amuses-toi bien D'un corps glacé nait l'éclat  2984341854

Pré-validation par Arisa
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

watch me as my world burns down
merci Hatoclown, Fu, Zach et Zian pour les avatars ღ

one brain cell:
D'un corps glacé nait l'éclat  Uron

grbfh:
D'un corps glacé nait l'éclat  Unknown
D'un corps glacé nait l'éclat  CjjIPFG D'un corps glacé nait l'éclat  UlmRG6s D'un corps glacé nait l'éclat  NlRYT1U D'un corps glacé nait l'éclat  NwQ16ft
— Just Married —

Messages postés : 22
Inscrit.e le : 30/09/2021
Merci =)

Oui, c'est surtout une déformation médiatique (et le point de vu de mon personnage, aussi, puisqu'elle avait peu d'estime envers son père ^^)
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés : 6416
Inscrit.e le : 10/10/2016

Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre:
D'un corps glacé nait l'éclat  716243026

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars si le code n'a pas été ajouté à la fin de votre fiche
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

D'un corps glacé nait l'éclat  Makoto%20-%20signature
Merci Lucci, Zach et Lucas pour les avatars et kits D'un corps glacé nait l'éclat  1647638966

Spoiler:
Ce qu'ils ont dit ♥️:
[22:06:43] Luz E. Alvadaro : "Le RP plus une passion, une profession" "Makoto Nanase 2017"
D'un corps glacé nait l'éclat  Ld7d
D'un corps glacé nait l'éclat  BbNTuR8
D'un corps glacé nait l'éclat  V1dcdrQ
Le plus beau compliment ♥️:
D'un corps glacé nait l'éclat  Cn3Ckyx
D'un corps glacé nait l'éclat  1EPYLUw
D'un corps glacé nait l'éclat  DfzeUm9


Merci Karlito ♥️:
D'un corps glacé nait l'éclat  Ea0v9qn

Merci Oz ♥️:
D'un corps glacé nait l'éclat  YqECw0j
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
#9 —Re: D'un corps glacé nait l'éclat
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum