Just Married
×
Le Deal du moment : -40%
TOSHIBA 55UA4B63DG – TV LED 4K UHD ...
Voir le deal
369.99 €

— Just Married —

Messages postés :
16

Inscrit.e le :
25/03/2022


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Kurei Itoû
Douleurs et Sourires Rosés
Informations générales
Nom :Itoû
Prénom.s :Kurei
Âge :23 ans, né le 5 Janvier 2091 à Tokyo
Genre :♂ Mec
Origines : Japonais
Activité :Boxeur professionnel
Sexualité :Hétéro
Avatar :Enji Todoroki (Endeavor) – My Hero Academia
Réglement : Validé - Ari
CheminVia un Top-site
Autre :
Histoire

-« ...éfiant !M. Takeda, observez ! Son adversaire s'élance ! »

         Les deux combattants entrent en contact.

-« Le premier round vient à peine de commencer M. Yoshîda. Le challenger, Itôu se retrouve déjà acculé par le style de combat du défenseur. »

         En garde haute, le géant encaisse sans cesse les coups de son adversaire. Certaines frappes passent malgré tout au travers et viennent mitrailler les côtes de celui-ci.

-« Cela s'annonce mal pour lui, pensez-vous qu'il a décidé de faire son retour trop tôt ? », questionne Yoshîda.

Il le repousse enfin, puis tente d'imposer son rythme avec un jab, puis un second.

-« Je ne pense pas, sa condition physique est impeccable. Tout se jouera sur son mental. Ces dernières années ont été difficiles pour tous, mais les typhons de 2109 l'a particulièrement affecté lui, ainsi que sa famille. »

         Ses gigantesques muscles le ralentissent, mais malgré cela il parvient à faire claquer ses gants contre ceux de son opposant entre deux des collisions qu'il subit.

-« Vous parlez de sa cicatrice ? »

         Face à la vitesse de son rival, l'ours désavantagé encaisse bien plus qu'il ne doit. Aucune de ses propres attaques n'ont encore fait mouche.

-« Oui, avez-vous remarqué le public ? Il n'a jamais été aussi silencieux lors d'une réception. Un grand signe de respect et d'approbation pour son come-back »

         La cloche résonne, les deux concurrents rejoignent leur coin. Étrangement, le colosse reste debout malgré sa respiration qui ressemble plus à un halètement qu'autre chose.

-« Mais que fait-il ? Nous savons que son impatience sur le ring est à travailler, mais... Attendez, pensez-vous qu'il a quelque chose en tête ? »

         Un brouhaha s'empare du stade, qui provient des spectateurs spéculant presque tous de la défaite imminente de l'homme à la taille démesurée.

-« Probablement, c'est dans son intérêt d'en terminer au plus vite. Son corps est large, mais pas invincible, il doit être complètement épuisé après avoir reçu autant de dégâts. Il serait dommage que le retour du prodige de la boxe japonaise, Itôu Kurei soit marqué d'une défaite par K.O.. Je souhaite au moins le voir aller jusqu'au dernier round. », répond rapidement le commentateur Takeda.

         Ses jambes massives tremblent et titubent, mais jamais son regard ne s'échappe du sourire de son contendant.

-« Le provoque-t-il ? »

         Le gong retentit enfin et le deuxième round débute. Itôu s'avance sans plus attendre, malgré la douleur qui parcourt son corps et sa respiration qui n'a eu le temps de récupérer. Il frappe le premier, d'un enchaînement de jab et de one-two qui vient chercher la garde du défenseur. Tentant de le ralentir avec ses initiatives incessantes, il s'avance, appliquant les bases qu'il a répété à la perfection. Ignorant ses muscles meurtris, il prend le contrôle de l'arène et peu à peu gagne du terrain.

         Emmenant l'autre combattant dans les cordes, puis dans le coin de l'estrade, son agression continue sans relâche. Maintenant avantagé, il ignore les faibles coups qu'il reçoit au visage et persiste dans son attaque. Soudainement, son tempo se retarde pour laisser place à un affrontement d'une force monstrueuse.

         Chaque impact qu'il porte, bien que bloqué, laisse sonner un claquement atroce qui remplace bien rapidement le bruit de l'audience. Une nouvelle fois, le silence règne dans la salle, la tension uniquement brisée par les chocs. L'échange, rapidement à sens unique ressemble de plus en plus à l'un des nombreux entraînements du goliath. Les explosions sonores inquiètent déjà le public ainsi que l'arbitre.

         Brusquement, son direct du droit vient percuter la tempe du défenseur dans une détonation des plus violentes. Les spectateurs inspirent alors d’inquiétude lorsqu'ils anticipent l'arrivée d'un deuxième direct. Le poing destructeur ne s'arrête que lorsque de nombreux bruits audible de panique surgissent de toutes parts.

         Le juge secoue les bras, aucun décompte ne se fait entendre dans la salle d'un calme particulièrement stupéfiant. Le verdict est unanime, mais personne n'ose le prononcer. Tel est l'effet de cette victoire aussi brutale que fulgurante.

« I... Itôu ! »...« Itôu ! »...«Itôu ! »

         Enfin, quelqu'un haussa la voix, laissant le carnage dans le passé, célébrant la performance incroyable et la combinaison triomphante.

« Kurei ! »...« Kurei ! »...« Kurei ! »

         Lentement, une partie des gens décident de se joindre aux louanges.

« Kurei ! »...« Itôu ! »...« Kurei ! »...« Itôu ! »

         Bientôt toute la salle participe, à présent debout et criant tous à poumons grand ouverts.

« Gure Ito ! »...« Gure Ito ! »

         En cœur, ils s'harmonisent pour honorer le vainqueur.

« Gureto »...« Gureto! »

         Lorsque la foule atteint enfin l’apogée de la symphonie, le chant se transforme.

« Great ! »...« Great ! »...« Great ! »...« Great ! »
_

         Une main vient frotter l'un des nombreux pansements qui s'enroulent autour de ma tête. A moitié endormi, j'inspire profondément. Le parfum fort d'un désinfectant me ramène gentiment à la réalité. Les clics et les bips qui emplissent la pièce entrouvrent mes yeux. Aujourd'hui est un bon jour, elle a une meilleure mine que moi.

-« Okâ-san ? »

         Me redressant finalement dans cette chaise qui peine presque à tenir debout, je glisse délicatement ma main vers la sienne en souriant douloureusement.

-« Pourquoi es-tu ici ? N'es-tu pas censé te reposer ? Comment vas-tu ? » me demande-t-elle avec affection.

         Comme à mon habitude, ma tête se secoue légèrement de bas en haut en guise de réponse. La voir ainsi, couchée dans ce lit d’hôpital, à nouveau fiévreuse me pince le cœur une fois de plus.

-« Ne serait-ce pas à moi de poser cette question ? », dis-je d'une voix emplie d'attention.

         A son tour, elle hoche la tête en formant une expression rassurante sur son visage. Je sais que cette visite médicinale n'est qu'une routine, mais après que la vague de fièvre ait fragilisé son corps, je ne peux qu'être inquiet.

-« As-tu reçu la lettre rose ? », continue-t-elle.

         Sept ans qu'elle me pose occasionnellement la question. Compréhensible, étant donné que pratiquement toutes les personnes nous entourant l'ont déjà reçu. Pourquoi l'incontestable met autant de temps à me trouver un partenaire adéquat ? Ai-je une vie si difficile à imposer à une autre personne ? Ou bien est-ce mon ancienne puce qui a posé problème ?

         A vrai dire, je ne suis pas pressé d'avoir un conjoint. Et après le big bang kiss, les manifestations des incontrôlables ainsi que le récent recensement, je le suis encore moins. Je n'aime pas l'idée de l'incontestable et de ce mariage forcé que le pays nous impose. Ni de cette intimité qui va avec. Mais, je ne la déteste pas non plus. Après tout, je suis bien trop occupé pour aller à s'en encontre. Ou bien pour avoir des attentes... Pour tomber amoureux.

         Quand il sera temps, je me plierai donc aux règles de mon pays et de son robot matchmaker comme je l'ai toujours fait. J'espère seulement être chanceux et avoir une relation aussi belle que celle qu'ont eu mes parents.

         Ma tête secoue alors de gauche à droite.

         Ses doigts viennent ensuite chercher petit à petit le bracelet de cuir brun qui entoure mon poignet droit. Plus ils se glissent dans mon cou jusque trouver le pendentif en forme de lune qui pend au bout d'un collier fin en or rosé. Un bijou bien trop efféminé pour qu'un homme aussi imposant que moi ne l'aie à son cou.

-« Tu les portes encore ? Te manquent-t-ils à toi aussi ? »

         Réprimé, un léger tremblotement de mes lèvres joue alors avec mes émotions. Pendant quelques secondes, je me souviens du typhon, de ce jour qui a divisé notre famille, qui nous les a enlevés.

         Puis, je me rappelle la noyade, la panique à chaque bouffée d'air, de ces eaux déchaînées qui nous ont transportés sans relâche. J'imagine à nouveau les mains de ma sœur, Inoue, qui se sont agrippées à moi ou bien de la force avec laquelle mon père m'a enserré. Dans mes pensées se trouvent ensuite l'instant où nous avons été séparés, le moment où nous nous sommes lâché les uns les autres, puis, le débris de métal qui m'a déchiré le visage. Je me remémore ce liquide rouge qui coule sur le long de ma tête une fois hors de danger et de l'immense douleur de la culpabilité. Alors que je peux encore entendre le timbre mignon et aigu de sa voix jouer dans mon imagination, je revois son expression inerte qui s'est autrefois imposée sur ses yeux. Je ressens ensuite la chaleur de son corps qui s’est effacée ou bien de son dernier souffle qui me pince encore.

         Pourquoi l'ai-je laissée glisser entre mes doigts ? ... Pourquoi ?

-« Toujours. », dis-je après avoir repris mes esprits, une larme flottante sur mes sentiments.

_

         Rayons et chaleur frappent mon corps de toutes parts. Ma respiration peine à suivre, mes jambes sont exténuées par cette course interminable. La sueur semble pratiquement arrêtée, comme j'ai soif, comme j'ai faim. Je continue avec un sprint, puis le retour au jogging, puis encore un sprint. Exténué, je m'accorde une pause de dix minutes avant de reprendre le programme depuis le début. Ce qu'il fait qu'il reste à peu près une heure d'exercice avant de retourner à la salle.

-« Oss!! Great ! Comment tu te sens après ce footing ? », me dit Kichirou lorsque je suis enfin de retour.

         Kichirou Hakama, il est mon aîné dans le monde de la boxe. Il m'y a amené et depuis, on est devenu frères. Parce que l'on partage la même activité, mais aussi les mêmes ambitions, il est la personne avec qui je passe le plus de temps.

-« Oss !! Ahhh, Ahhh, comme si j'allais m'évanouir après chacun de mes pas et la faim me tord le ventre.»

         Sans faire de pause, je commence la muscu. J'y passe le restant de la matinée tout en profitant du son des différents sparrings qui a lieu au centre de la salle. La seule voix que l'on peut entendre est celle du Coach Kiba Hakama, le père de Kichirou et propriétaire du club de boxe. Il beugle des instructions à tout va, la tension est à son top, on remarque bien que différents matchs sont prévus.

         Après l'exercice, il y aurait certainement eu les répétitions aux pattes d'ours ou un énième combat amical, mais aujourd'hui est un jour de repos. Ou du moins, c'est un jour où je ne reçois pas et ne donne pas de coups. J'ai donc l'après-midi de libre, mais que faire de ces heures qui arrivent bien trop lentement ? Il est midi, il reste donc huit heures avant la prochaine cardio. Trop de temps qui va me rappeler que je n'ai toujours pas mangé ou bu de la journée. Une durée bien trop grande qui va laisser chaque muscles de mon corps me rappeler l'immense fatigue morale que je subis.

         Et pourtant... Pourtant, je continue. Je passe l'après-midi à aider ma mère au travail, à soulever des boîtes de déménagement ou à effectuer des rénovations à la maison. Depuis combien de temps je ne me suis pas assis ? Depuis combien de semaine je m'inflige cet enfer ?

         La soirée tombe et la course recommence. Cette fois, chaque pas remonte mes tripes à mon cou. Chaque bouffée d'air que j'inspire est une torture qui me ralentit. Le seules choses auxquelles je pense à chaque fois que je soulève une de mes jambes sont : la bouffe, une bouteille d'eau et mon lit. Après avoir fait la ronde habituelle, je retourne chez moi à bout de force. Faites que tout ça se stoppe, bon sang faite que tout ça se stoppe.

-« Oss !  Great ! Comment tu te sens après ce footing ? », questionne Kichirou avec un sourire pour la seconde fois de la journée.

         Oui, évidemment qu'il est là. Et juste comme ça, ce supplice que j'ai vécu toute la journée s'envole. Il m'a seulement suffi d'une seule de ses phrases pour me souvenir que ce martyr vaut la peine d'être vécu. Mon sourire grandissant, je fais claquer ma main dans la sienne. C'est juste, la pesée est demain et le combat, après demain. L'adrénaline monte enfin en moi, l'excitation m'envahit et fait disparaître ma fatigue. Oui, cette anticipation d'affronter quelqu'un d'aussi fort que moi mérite chacune de ses journées que je passe ainsi. Bientôt ma détermination apparaît sur mon visage et répond d'elle même à sa question.

-« Tu es prêt ? », me demande-t-il ensuite.

         P'tain c'que j'aime ces jours difficiles avant les combats.

-« Toujours. », dis-je en attrapant le pendentif à mon cou avec un sourire au cœur.
Physique
Taille : 197.3 cm
Poids: 101.7 kg
Cheveux : Noir / Teinte Rouge
Yeux : Bruns, Lentille de couleur Bleu

         Plus grand que la plupart dès son plus jeune âge, Kurei accentue cette différence de taille qu'il y a entre un Japonais normal et lui grâce à sa corpulence massive. Musclé de toute part via son entrainement de boxe, il ne passe pas inaperçu. Le fait qu'il ne porte que très peu de vêtement renforce aussi l'impression "sort du lot" qu'il laisse dans les pensées des gens qui le croisent. En effet, son activité l'ayant rendu peu pudique, il ne s'habille à l'extérieur que de shorts et de débardeur au printemps ou en été. Vient s'ajouter à ça multitude d'ensemble de training pour les deux autres saisons. En intérieur par contre, il est le plus souvent torse nu ou accompagné d'un kimono ou d'un yukata traditionnel. Un habit qu'il utilise aussi pour les rencontres plus formelles.

         Les traits de son visage sont des plus virils et laissent place la plupart du temps à une expression dure et froide. Ses sourcils généralement froncés jouent d'agressivité et rendent peu commode chaque interaction avec lui. Portant aussi souvent sa barbe de trois jours qui accompagne sa chevelure teinté en rouge, il ressemble plus à un Yankee qu'à un jeunot de vingt trois ans. Son regard bleuté ne l'est uniquement grâce à des lentilles de couleur qu'il porte constamment. Originalement bruns, ses yeux ont à peine besoin de lunette. Il en porte uniquement pour éviter les maux de tête. Mais, ce qui démarque vraiment son visage est l'immense balafre qui parcourt la partie gauche de son visage.

         A son cou se trouve un collier en or rose qui a appartenu à sa soeur. Au bout de ce collier il y a un pendentif en force de croissant de lune, de même couleur que la chaîne de métal. Rarement caché, le bijou aide à casser le ressentit de brute que Kurei laisse naturellement dégagé lorsque l'on l'observe. Il porte aussi le bracelet de cuir brun qui a été celui de son père. Il n'enlève ces pièces que lorsqu'un combat a lieu et les remets aussitôt terminé. Si par malheur il vient à perdre l'un des deux, il stoppera tout ce qu'il fait et cherchera jusqu'à les retrouver.
Caractère
         L'on pourrait croire que Kurei est une brute à cause de son apparence, mais en réalité, c'est un vrai softy. En dehors du ring, chacune de ses actions et chacun de ses gestes sont fluides, lents, doux et attentionnés. De nature gentille, il fait tout son possible pour faire passer les gens auxquels il tient avant lui. Et ce, même au détriment de sa routine difficile s'il le faut. Malgré sa taille, son apparence et son activité, il dégage une extrême délicatesse qui peut sembler incompréhensible pour les personnes qui le rencontrent pour la première fois.

         D'un calme déconcertant, il lui arrive de rester pendant plusieurs dizaines de minutes immobile sans aucun problème. Il ne parle presque pas, répondant aux questions la plupart du temps par un hochement de tête ou d'un geste quelconque. Quand bien même, s'il décide enfin d'user de sa voix grave, il ne le fera que dans une phrase très courte. Introverti, il ne laisse que très peu de personnes entrer dans sa vie et encore moins de gens se rapprocher plus intimement. Pourtant, ça ne l'empêche pas d'être très tactile et de chercher le contact physique quand il le peut.

         De part son activité, le jeune homme est devenu quelqu'un des plus ambitieux, mais aussi des plus bornés. Quand une idée lui passe par la tête, il sera très difficile de lui faire changer d'avis ou de l'empêcher de réaliser ce qu'il souhaite faire. Il est aussi assez impatient, n'hésitant pas à montrer son mécontentement grandissant à travers différentes habitudes bien plus corporelles que vocales.
Généré avec le formulaire
Kurei Itôu
Si t'es sage, t'auras un badge
— Just Married —

Messages postés :
1264

Inscrit.e le :
02/05/2021


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Non, merci ! [♥]
Autre:
Bienvenue ! Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés 2522016049
J'aime beaucoup la façon dont tu as narré l'histoire.
Sacré morceau, en tout cas, ce Kurei !
Bonne future validation. Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés 1f60a
Wutai Sato
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Membre à l'honneur
A été membre/posteur du mois
Voteur compulsif
A été voteur du mois
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Membre dynamique
A participé à un event RP
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
— Just Married —

Messages postés :
142

Inscrit.e le :
22/02/2022


Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Chae babe ♥
Autre:
Bienvenue sur le fofo ! J'aime bien ton grand nounours au calme placide, il a un côté attendrissant. Bon courage pour la suite ! Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés 2244379341
Hanz Asuka
Si t'es sage, t'auras un badge
Abonné meetic
A posté une recherche de conjoint
Machine à écrire
A posté 100 messages
Lisalisa

Messages postés :
800

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Hello et bienvenue parmi nous o/

Avec ce feat on peut dire que Kurei a de la gueule 😱

C'est une fiche très sympa à lire pour un personnage qui semble très attachant, je rejoins bien l'avis de mes voisins du dessus. Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés 4115966937
Je te demande juste de corriger les fautes relevées et tu seras validé :

Dans le caractère :
lent -pluriel
qui le rencontre

Dans l'histoire :
le ralentit
ne doit
aucunes - n’ont → aucune est toujours au singulier
avez-vous remarquer
bases qu’il a répétés
laisser place un affrontement
chaque impact - bloqués - laissent
bruits audible
la verdict
pour honoré
qui s’enroule
eaux déchainés
expression - imposé
chaque pas remontent

Si tu as la moindre question n'hésites pas à me contacter par mp.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés Unknown
Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés CjjIPFG Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés UlmRG6s Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés NlRYT1U Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
16

Inscrit.e le :
25/03/2022


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Hello !

Merci pour cet accueil chaleureux!

Les changements sont effectués, mais je ne suis pas 100% confiant pour tous d'entre eux.
J'ai aussi fait quelques changements dans certaines phrases du caractère pour assurer la fluidité du texte :

De nature gentille, il fait tout son possible pour faire passer les personnes auxquelles il tient avant lui. -> De nature gentille, il fait tout son possible pour faire passer les gens auxquels il tient avant lui.

Pour ce qui est de la prochaine phrase,  je ne sais pas si dire "quelqu'un des plus..." est correcte ou non.

De part son activité, le jeune homme est devenu une personne des plus ambitieuses, mais aussi des plus bornées. -> De part son activité, le jeune homme est devenu quelqu'un des plus ambitieux, mais aussi des plus bornés.

Je crois avoir fait le tour, si j'ai oublié quelque chose ou une modification merci de me le faire remarquer !

Merci encore de m'avoir lu ! Hâte de m'y mettre aussi !
Kurei Itôu
Si t'es sage, t'auras un badge
Lisalisa

Messages postés :
800

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Hey !

Juste une petite faute qui reste : "Aucune de ses propres attaques n'a encore fait mouche."
Et sinon les passages que tu as changé sont corrects. :)

Je te valide ! Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés 2984341854

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• De réserver votre avatar ; Réservation avatars si le code n'a pas été ajouté à la fin de votre fiche
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés Unknown
Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés CjjIPFG Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés UlmRG6s Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés NlRYT1U Kurei Itôu - Douleurs et Sourires Rosés NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum