Just Married
×
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à capuche
29.97 € 59.99 €
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés :
40

Inscrit.e le :
12/04/2022


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Danse en #ffcc99.
Moreau Inès
One step at a time
Informations générales
Nom : Moreau
Prénom : Inès
Âge : 31 ans, née le 21 juillet 2082.
Genre : Féminin
Origines : Japonaise sur papier, enfant d’un couple lesbien, sa mère qui la portait est Française, la nationalité du donneur est restée inconnue (ndl : c’est un Etatsunien).
Activité : Ballerine
Sexualité : Le coeur va au rythme des pas et des éclats.
Avatar : She - Ramón Nuñez
Règlement : *Pose ici une commode* Validé - Ko'modo
Chemin Top-sites
Autre : J'ai menti, j'ai cédé, voici ma troisième fille, mon TC, signé Ari. ptdr
the world lights the stage for you

Peigne cette chevelure, caresse ce visage de poupée, câline cet être de soie, enchantée, enveloppée, cajolée, Inès la douce enfant a toujours été extrêmement aimée. Comment faire autrement ? Elle sourit de toutes ses dents, de ses trois ans alors qu’on n’en compte pas encore vingt, de ses huit ans où il en manque cinq, de ses douze ans où l’appareil dentaire ressert un peu le tout. Virevolte dans les airs, se heurterait presque à plusieurs meubles, “Mais attention enfin !” supplie Téva, mère inquiète et surtout épuisée par une énergie compliquée à canaliser. On la penserait hyperactive, les médecins sont formels : non, simplement très présente, très là, très TRÈS.
Sasha admire sa fille, sa princesse, son sucre d’orge et sur la liste des surnoms on lit aussi sa chérie. Tout, on lui donnerait tout. Le plateau garnie de souhaits prêts à être exaucés, de bonbons pour les visites réussites avec courage chez le dentiste, des notes plus que correctes et des premiers spectacles en tant que petit rat d’opéra.

Oh la danse. Quelle histoire, quel début et quelle aventure que cela a donné !

A peine la marche acquise qu’on l’a surprise sur la pointe des pieds.
Téva s’est tenu le front, Sasha a soupiré, non pas de mécontentement, de compréhension même ! Elles se sont résolues à accepter l’évidence, cette enfant dansera décidément toute sa sainte vie. Le contraire est impossible, il faut un besoin pour la contenir, une nécessité, un cadre, une passion, la danse classique en était la solution et la pilule fut dure à avaler. On charbonne alors, maman une et maman deux font des heures supplémentaires. Enfin, une hôtesse de l’air ne peut dépêcher les avions de décoller, mais une professeur de langue peut prendre plusieurs cours.

Toutes deux ayant choisi le Japon par intérêts personnels, essayent parfois de combler un possible manque, terrifiées à l’idée que leur progéniture ne puisse ressentir tout leur amour, priant pour que l’Incontestable la marie à la bonne personne, elles enchaînent les sacrifices à volonté. La santé mise de côté, les moments doux passés à deux suspendus quand ils ne sont pas dictés par le système. Elles se sont trouvées dès le premier jour de cette union forcée pour ne plus jamais se quitter depuis. Cela remontait si loin et pourtant vive était le souvenir quand des manifestations furent télévisées. Quelle horreur ! Zappons. Nous refusons d’ouvrir les yeux sur de potentielles distorsions. Inès s’entraîne, n’y prête guère attention, totalement plongée dans les histoires écrites des siècles auparavant. Soulagement tout de même quand l’espèce de tension dans le public se soustrait au retour du plaisir de l’entertainment.

Les grands-parents donnent de leur personne et de leur argent, les oncles et tantes aussi en guise de cadeaux d’anniversaire, de Noël, de nouvel an. Incroyable engrenage qui paiera. Les premiers galas et représentations scolaires. Le monde de la danse élitiste, même loin de son lieu de naissance qu’est Paris, exige et sermonne quand une de ses élèves n’excelle pas. Il faut tenir le choc, entendre les reproches, garder le sourire et parvenir à affronter son reflet après avoir raté sa chorégraphie.
Le courage de Inès réside dans son dévouement sans faille pour le ballet.
Puis, la troupe s’envole pour le pays du matin calme, contrée proche aux occasions en or. Un stage d’été et d’hiver, on sue, mais on déverse. Elle grandit si vite, si bien. Les mères émues ne regrettent aucun choix difficile, chaque joie de l’adolescente vaut chaque yen dépensé.

La méthode Vaganova suivie de près par la ballerine porte ses fruits, distinctions et une bourse pour l’Opéra national de Paris à vingt ans. Un an à tenter d’exploiter au mieux son français rouillé parce que le japonais est plus simple à assimiler. Rêve éveillé, c’est pour le Seoul Ballet Theatre qu’elle quitte son cocon en tant que surnuméraire.

A tout juste vingt-cinq ans, alors promue coryphée, bloquée à deux heures d’avion de ses parentes, elle assiste impuissante et voudrait que le cauchemar cesse. Les vagues japonaises noient l’archipel, la danseuse confirmée a beau tourner et tourner, le tsunami frappe. Sasha l’appellera et la gardera au téléphone des heures durant une fois le réseau rétabli. La télévision coréenne aborde les bugs causés par la catastrophe. Inès ne sait quoi en déduire, elle comprend qu’il y ait pu avoir des dysfonctionnements sans pour autant blâmer tout le système.
Sorrow sera le nom du solo interprété lors d’une commémoration pour Shukumei.

Désormais sujet, si l’énième bug ne l’avait touché, l’épidémie lui impose du repos. Remplacée, la jeune femme prend peur et s’imagine déclassée au sein de la troupe. L’angoisse est éphémère, la détermination à revenir sur le devant de la scène avec une puce neuve, inébranlable.
C’est en plein Soosaku que la Japonaise retrouve sa terre natale. Après presque dix ans de bons et loyaux services à Séoul, le titre de premier danseur, elle prend la décision de finir sa dernière décennie de carrière auprès de sa famille. Le climat particulier de violence la pousse à se réfugier dans son activité en prenant ses marques au National Ballet of Japan. Modèle, une des aînées, il lui faut trimer pour frôler et s’emparer enfin du Graal, le statut de danseuse étoile. Prisé et attribué qu’à une poignée de ballerines, un but intouchable pour certains, palpable pour les plus ambitieux. On peut très bien vivre sans, mais Inès ne désire plus que ça.
au-delà des mots, il y a les gestes...
Et le ciel se pare de mille et une couleurs, superficialité ou naturel. Cela brille au fond de ses pupilles, cela chauffe contre sa peau opaline. Opaline pourrait bien être son second prénom d’ailleurs. Peau laiteuse captant les regards, exécutant une danse répétée, répétée, sans cesse, toujours et encore. Encore une fois ! Faux pas ! もう一回!
Le sol se meurt sous ses pas. Un adage, un arabesque, oh la voilà qui s’élance et se déploie dans un parfait saut de chat ! Chevelure faussement dorée, tressée ou relevée, port de tête se lève et se baigne - fier - de cette lumière éblouissante.

Des larmes en réserve, jamais épuisées et ainsi la réalisation que malgré les années, le talent perdure et ne s’évanouie pas. La ballerina fatiguée tient avec fermeté sur ses deux jambes. Musculature dessinée sous les collants de chair ou de nylon. Doigts tremblants pour qu’ainsi s’alignent tension et exactitude. Une main jointe à celle de son partenaire, inclinaison prononcée à leur public ce soir français. Bientôt, le retour sur le territoire japonais pour poursuivre la tournée, en passant par New-York et Brasília, Londres et Copenhague. Peut-être de nouveau un jour Sydney, oui !

Grande est sa volonté, puissant est son acharnement, petite de taille certes. Petite danseuse bientôt qui sait, sacrée étoile. Elle peine à y croire. Bientôt trente ans à se briser les os, travailler ses articulations, priver son squelette de tendresse pour gravir les échelons. Bleus, ecchymoses, veines apparentes, ongles cassés. La beauté devient subjective quand le rideau est baissé.

On reprend son souffle tant on a oublié qu’il existait ! Le sourire jusqu’aux oreilles se faiblit dès lors que le visage perle de transpiration et prend de plein fouet deux heures de rêverie payées à prix coûteux. Le maquillage masque les traits tirés de sérieux et les rides causées par le souci. Les cernes visibles car véritable preuve d’un sacrifice assumé.
Manucurée, parfumée, habillée puis déshabillée. Au placard tenue de reine, cygne ou amoureuse de guerre. Tant d’identités que devant la glace Inès se demande des fois “Qui je suis au final ?”
...et au-delà des gestes, il y a toi
Peau sèche, très sèche, trop sèche “Met de la crème !”, chevelure laquée, lavée, relavée, surlavée “Pense aux projecteurs, pense aux photos !”, lèvres peintes, repeintes, trop peintes “Lèvres rouges, dents plus blanches !”. Ongles coupés courts, régime strict, programme sportif suivi à la lettre : on doit travailler, alors Inès  travaille. On doit bien faire les choses, alors Inès les fait très bien. Pause dans cet enfer redemandé, joue au contact des lattes, jambes en grand écart. Les bras à plat tirent sur la colonne vertébrale. Soupire de satisfaction. Les muscles ont pris des coups, mais que c’est bon de se sentir si vivante.

Même dans la presque-mort. Inès a du mal à exprimer et expliquer pourquoi elle voudrait pleurer de bonheur à chaque instant passé sur le parquet des opéras internationaux. De la torture, du masochisme, une passion qui n’a pas de nom assez fort pour décrire ce qu’il se passe dans son corps alors que l’orchestre joue l’ouverture. C’est toute sa vie. C’est tout ce qu’elle a, aura, avait si malheur il lui arrivera. Ferme dans sa politique de travail, délicate en son for intérieur. L’esprit est actif, le cœur reste tendre. Amour et amitié, partage et joie déployée. Inès est la bienveillance incarnée, si elle le pouvait - donnez-lui ce don s'il-vous-plaît ! - elle accueillerait la Terre entière dans ses bras. Ainsi bercées, les âmes esseulées cesseraient-elles donc de pleurer ?

De l’espoir, un paradis monté de toute pièce, des battements qui s’intensifient, une pause dans leur vie. Voilà ce que la Française veut essayer de procurer et d’offrir quand elle se positionne pour jouer Giselle ou Raymonda. Embrassades entre danseurs, soutien dans ces épreuves vécues à plusieurs. Sa tempe posée contre une épaule, la fragilité la guide, la gentillesse l’anime. Elle sait que ses efforts physiques n’effaceront pas ses quelques faiblesses intellectuelles. Stratégie, manipulation du milieu ne lui sont guère familières. On la qualifie de bêbête parce qu’elle vit beaucoup au travers de ses émotions et ne régit pas forcément par la réflexion. Cela la blesse bien sûr, or quoi répliquer, est-ce même un mensonge en vérité ?

Le pourquoi facilement au bout de la langue, curiosité enfantine, a grandi dans cette prison qu’est celle du ballet, il lui faut alors découvrir le monde extérieur. Toutefois, qu’on ne s’y méprenne pas, elle reste dotée d’un franc parler, d’une confiance certaine et d’un flegme obligatoire dans le milieu. Milieu où le paraître gagne du terrain et Inès n’apprécie pas les charismes trop flagrants, les fortes têtes et les vices dangereux. La crainte des personnalités incontrôlables et extravagantes, se sachant pertinemment dominatrices l’empêche de se sentir à l’aise dans les après-soirées et évènements prestigieux.

Arborant les états d’âme d’une poignante Juliette, dansant sur les notes d’une Cendrillon fleur bleue, le romantisme l’habite quand les tutus et paillettes recouvrent la femme qu’est Inès. Après le spectacle, le conte de fée continue. Le fil du destin, la machine et ses calculs, elle y croit dur comme fer oui, chaque jour passé à attendre est un jour passé à devenir celle qui sera bientôt liée. Il y a bien quelqu’un là-bas qui viendra ! Depuis le haut d’une tour, au plus près de l’herbe fraîche ou dans le reflet d’un miroir, elle épie son âme sœur qui tôt ou tard apparaîtra. Sage pour ne se voiler d’aucun mauvais présage, se refusant à toute relation tandis que son être souffre à laisser s’échapper béguins et possibilités. Mal, mal. La patiente en vint à haïr l’attente. La domptée commencerait-elle à essayer de se rebeller ?

Puis, dans de rares moments telle une tornade, la crise de colère de part la trop forte pression. “Comment ça je n’suis pas la meilleure ?! VOUS MENTEZ !”, essoufflée, le reste de la soirée enfermée dans sa chambre. Crie contre qui, alors qu’à la maison il n’y avait qu’elle.
Avatar
Personnage original d'un artiste

Code:
<div class="infobulle1">• [b]Ramón Nuñez[/b] {She} [i]est[/i] [url=https://www.just-married-rpg.com/u3545]Moreau Inès[/url]<span><img src="https://www.zupimages.net/up/22/15/eg1e.jpg"></span></div>
Inès Moreau
Si t'es sage, t'auras un badge
— Just Married —

Messages postés :
255

Inscrit.e le :
11/04/2022


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Kaeng te susurre à l'oreille en #FAFDB5.
Héhé, on a cédé à l'appel du TC alors... Through grace. 2837704232 Quelle belle décision.
Et quel plaisir de redécouvrir ta plume à travers cette belle Inès. ♥ Elle a l'air si touchante, hâte de voir ce qu'elle donnera au fil des RPs. Through grace. 4115966937
Un très joli avatar aussi ! Bref, bonne correction de l'histoire. Through grace. 1227068846
Kaeng Mabuchi
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
— STAFF JM —

— STAFF JM —
Messages postés :
6699

Inscrit.e le :
10/10/2016


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Kiyohi Nanase
Autre:
Through grace. 3488335006

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Through grace. Makoto%20-%20signature
Merci Lucci, Zach (notamment pour le vava dessiné avec Kiyo ♥) et Lucas pour les avatars et kits Through grace. 1647638966

Spoiler:
Makoto Nanase
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Membre à l'honneur
A été membre/posteur du mois
Voteur compulsif
A été voteur du mois
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
Abonné meetic
A posté une recherche de conjoint
Artiste
A participé aux créations de LS graphiques/codages
Noces de coton
Marié depuis un an
Officiellement votre
A fini son premier RP mariage
Amateur d'épices
A fait 10 fast'actions
Fanfic.fr
A fait un UA
Membre dynamique
A participé à un event RP
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
40

Inscrit.e le :
12/04/2022


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Danse en #ffcc99.
❤

Et merci Kaeng 😭 ça me rappelle quand je me suis inscrite avec Arisa et tu étais sous Daniel Lee, ça rajeunit pas même si c'était en 2020 ptdr
Inès Moreau
Si t'es sage, t'auras un badge
— Just Married —

Messages postés :
255

Inscrit.e le :
11/04/2022


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Kaeng te susurre à l'oreille en #FAFDB5.
Ah purée le "2020" m'a foutu une de ces claques ! xD ça fait tout drôle ! Mais oui écoute, l'histoire se répète ! Through grace. 2837704232
Aller, j'arrête de flood. Encore bon courage pour la relecture de l'histoire ♥
Kaeng Mabuchi
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
— Just Married —

Messages postés :
241

Inscrit.e le :
29/12/2019


Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se :
Autre: Chante en #33cccc
Rebienvenue belle dame Through grace. 4228984879 *offre une fleur et un massage pour les pieds*
Catarina Kanashisa
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
— Just Married —

Messages postés :
40

Inscrit.e le :
12/04/2022


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Danse en #ffcc99.
Le temps passe vite. 💀
*accepte volontiers les ptits cadeaux Through grace. 4228984879*

Et c'est finito !
Inès Moreau
Si t'es sage, t'auras un badge
— STAFF JM: MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés :
1052

Inscrit.e le :
02/09/2015


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Rajaa Edo
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
C'est tout bon pour moi sinon un repassage par la case orthographe (toi même tu sais...) :p C'est qu'à tournoyer, la belle mélange ses lettres!!
Bonne nouvelle tête, et n'en fais pas trop tourner!

Pré-validation par Ko'
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Through grace. 696314QGkGhcF
Kohaku Edo
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
Noces de coton
Marié depuis un an
Officiellement votre
A fini son premier RP mariage
Membre dynamique
A participé à un event RP
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
Lisalisa

Messages postés :
800

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
C'est ça, j'ai vu un peu flou Through grace. 128457956 Je corrige tout ça !
Merci beaucoup ❤
Et je me permets de m'auto-valider déjà mdr.

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Through grace. Unknown
Through grace. CjjIPFG Through grace. UlmRG6s Through grace. NlRYT1U Through grace. NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum