Just Married
×
Le Deal du moment : -30%
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 ...
Voir le deal
189 €
Le Deal du moment : -30%
-30% Lego Classic – La valisette de construction ...
Voir le deal
10.49 €

— ♕ —

—  ♕ —
Messages postés :
9980

Inscrit.e le :
22/11/2013


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Une petite chèvre. BHÊÊÊ. ♫
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Épreuve 1 ;;
L'au-delà
« On se connaît ? » Vous voici découvrant un monde que vous ne connaissez pas tandis que face à vous, un autochtone plus ou moins aimable se voit chargé de vous y accueillir. Mais qu’êtes-vous donc, guerrier infiltré pour un triste projet ou bien princesse soudainement à la rue ?

Rappel des règles

✗ Vous avez trois jours pour échanger au maximum 5 réponses rp chacun (soit 10 réponses en tout).
✗ L'épreuve se termine donc le 29 mai à 23h59.
✗ Les réponses sont limitées à 350 mots maximum.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 
L'Incontesté
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Invité
Ignace
Anonymous
Ignace
Spoiler:

They say that’s the way it is
Welcome to the strange world

L'au-delà
942t.gif

La seule chose qui te vient en tête actuellement, c’est : par quelle blague de mauvais goût de la part d’Haiko tu t’es retrouvé ici ?
Les cheveux emmêlés sens dessus dessous, un liquide discutable qui coule le long de tes extrémités, une odeur étrange qui émane de toi, le dernier souvenir que tu as c’est d’être sur le terrain, comme quasiment tous les jours, à courir vers un chasseur pour le soigner en évitant une flèche dédicacée à une chimère, avant… avant quoi ?
La tête dans le brouillard, le regard figé sur le vide, tu cherches à te rappeler alors que tu tentes de te débarrasser de la bave dégoûtante sur toi, non pas sans essayer de te recoiffer ou te rendre présentable en même temps. Après tout, c’est que tu aimes être un minimum coquet, et là, tu es à peu près à l'extrême opposé.

Je crois qu’avant, on s’est fait bouffer par une chimère.

Tu hausse les sourcils en l’entendant, l’ayant oublié dans cette situation, mais bien heureux d’entendre ta moitié malgré tout. Tu aurais donc été avalé par une chimère ?
Soit. Mais dans ce cas, tu es où exactement ? Dans l'au-delà ? T’es mort, en fait ? Tu vois mal une autre explication…
Tu aurais pu, tu aurais fait un rapport sur ton ID-0, histoire de leur expliquer qu’une certaine chimère est une porte vers un autre monde, mais c’est que… tu n’as qu’à jeter un coup d'œil à ton poignet pour voir que ton compagnon est cassé, soit par la salive, le suc gastrique ou le voyage dans le ventre de la bête qui t’a amené jusqu’ici.
Autrement dit, ce qu’il te reste à faire, c’est de comprendre où tu es, et pour cela, tu commences à faire les milles pas à la recherche d’un indice, assumant que ça te permettra de te sécher, même si tu pries intérieurement pour trouver un point d’eau et te laver…  
Sauf qu’au lieu de ça, c’est sur un autre humain que tu tombes. Curieux mais inquiet, tu t'accroupis à ses côtés :

... vous êtes vivant ?

Tant pis pour le tact.

377 words


Ignace
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Owen Knight
Anonymous
Owen Knight

Spoiler:

L'au-delà
C'est étrange, quand quelque chose d'étrange se passe, bien souvent, on le ressent assez vite. C'est un sentiment assez étrange, une légère sensation de mal-être et la bouche un peu pâteuse. Lorsqu'Owen ouvrit les yeux, il comprit assez vite la raison de cette soudaine impression. Le jeune Anglais se trouvait alors dans un lieu totalement inconnu. Son regard se tourna assez rapidement de droite à gauche, sa petite amie Carmilla n'était plus là, il ne se trouvait pas non plus devant le manoir de la famille de Carmilla.

{Le transplanage n'a pas fonctionné ?}

Il se posait la question d'où pouvait-il bien être pour le coup. Il se retrouvait complètement perdu dans ce qui semblait être une ruelle dont la luminosité très basse rendait le lieu assez effrayant. Carmilla.. Où était-elle ? Comment... Puis alors qu'il réfléchissait à tout cela, il se fit interrompre par une voix, la voix d'une personne tout proche de lui.

- Oui ! Pourquoi cette question ?

Le jeune homme fit un pas en avant, celui-ci lui permit avec le reflet de la lune, de distinguer le visage de cette personne et aussi de remarquer cette... Substance…

- Tu devrais faire gaffe mec ! On dirait que tu t'es fait rouler dessus par un gang d'escargots !

Owen se demandait exactement ce que ce type foutait dans ce genre de tenue et avec ce genre de substance. Bon en tout cas ce n'étaient pas ses affaires tout ça, il valait mieux pour lui éviter de rester trop longtemps avec ce genre de type qui a ses yeux avait plus une tête de drogué comme ça qu’autre chose surtout qu’il avait une petite amie à retrouver.

Il arriva alors au bout de la ruelle où un policier l’interpella.

- Monsieur, vos papiers d’identité et le numéro de votre puce s’il vous plaît.

Alors là, c’était l'incompréhension. Une puce ? Et ce policier qui était japonais alors qu’il était censé s’être retrouvé en Angleterre ? C'était quoi cette histoire ?
Emme


Owen Knight
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Ignace
Anonymous
Ignace

They say that's the way it is
Welcome to the strange World

L'au-delà
942t.gif

Oui ! Pourquoi cette question ?

Eh bien sûrement parce qu’on est je sais pas où et que t'es pas phosphorescent, imbécile heureux.

Heureusement pour ton collègue de malchance, ta bouche reste fermée comparée à celle d’Ignace. A la place, tu notes qu'il parle anglais et non japonais, tu es bien revonaissant de connaître les deux langues, même si lui ne se gêne pas pour te lancer une remarque sur ton état en attendant. Une moue boudeuse sur le visage, tu restes un plus loin en essayant un peu plus de te réarranger, surtout en voyant un policier apparaître soudainement devant vous.

Interloqué par la demande de ce dernier, tu fronces les sourcils avant de t'avancer pour répondre à la place de l'inconnu qui a l'air aussi avancé que toi, mais surtout qui n’a pas l'air de comprendre un mot :

Excusez-moi mais, où sommes-nous ? Je n'ai pas accès à mes papiers comme mon ID-0 ne fonctionne pas et je n'ai jamais eu de puce…

— Si c'est une blague, sachez qu'elle n’est pas drôle.

La réponse est aussi rapide que froide alors que le policier te dévisage avant de faire de même avec la personne à côté de toi, que tu regardes à ton tour avant de traduire grossièrement en anglais pour l'aider à saisir la situation, après tout, vous êtes dans cette affaire à deux :

— Vous êtes des étrangers ? Veuillez me suivre afin qu'une puce vous soit installée.

Des étrangers, sûrement que vous en êtes, mais te faire pucer, tu n'es pas convaincu par l'idée. Hésitant, tu regardes ton partenaire avant de suivre le policier. Après tout, vu le drôle de la situation, vous débattre ne servira sûrement à rien, et puis vous trouverez peut-être des explications à tout ça… tu espères.
Peu sûr de toi alors que tu marches, tu analyses du coin de l'œil les alentours et celui qui t'accompagne avant de décider qu'une petite présentation ne fera pas de mal, si jamais souci ou dérapage il y a, et surtout si tu es son traducteur personnel…  Dieu merci tu es toujours au Japon.

Je me nomme Ignace, si jamais.

375 words


Ignace
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Owen Knight
Anonymous
Owen Knight

L'au-delà
C'était assez spécial comme situation, il fallait avouer. Bon, s'il avait bien compris, il était au Japon avec ce type recouvert de morve et un policier qui parlait de puce. Il n'avait compris que ce mot, car il se rapprochait de la version anglaise du mot, mais ne parlant pas japonais, il ne captait vraiment pas leur échange. Son transplanage avait donc foiré et il se retrouvait tout droit au sein des terres nippones. Quel enfer. Il allait donc devoir trouver un moyen de retourner en Angleterre au plus vite.

- Enchanté Ignace ! Moi c'est Owen ! Je ne sais pas exactement ce que je fais ici, mais bon ! Sinon tu sais, c'est quoi cette histoire de puce exactement ? Je ne savais pas que les Japonais demandaient des puces ou je ne sais pas trop ce que c'est exactement.

Son regard se tourna alors en direction de sa poche où il sortit son téléphone. Bien évidemment, il ne voulait pas s'allumer. C'était quoi toute cette histoire. Il s'avança alors à la suite du policier, il avait au moins compris vu son ton et sa gestuelle qu'il allait devoir le suivre. Son regard se tourna en direction de la ville venant alors froncer les sourcils.

- Depuis quand sont-ils aussi avancés technologiquement au Japon ? La dernière fois que je suis venu ici, ça n'avait pas cette gueule-là.

Cela n'était pas à n'y rien comprendre. Tout était si différent. Il avait l'impression de voir un autre monde, un film assez futuriste en quelque sorte. Il était dans un rêve, là, c'était sûr ! Ou alors c'était clairement un gros bad trip, mais aux dernières nouvelles, il n'avait pas pris de drogue ces derniers temps alors ce n'était pas possible. Alors soit c'était un re, soit les Japonais ont un don pour développer leur technologie en 4 mois assez impressionnante. Bon en tout cas vu le réalisme de ce rêve, il allait suivre le policier et fermer sa gueule afin d'essayer de comprendre qu'est ce qu'était que toute cette histoire.

- Je comprends rien Ignace à ce que je fous ici !
Emme


Owen Knight
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Ignace
Anonymous
Ignace

THEY SAY THAT’S THE WAY IT IS
WELCOME TO THE STRANGE WORLD

L'au-delà
942t.gif

Tu notes dans un coin de ton esprit son nom alors que toi, tu ne te fais pas la remarque par rapport à la technologie. C’est que tu as l’habitude, mais ce n’est pas chez toi non plus. De toute manière, c’est simple, chez toi, il y a des chimères, alors un Tokyo pareil, c’est bien trop calme pour être ton Japon.
Et comme ce n’est pas ton Japon, tu en profites d’une certaine manière, car un Tokyo pareil, tu n’en reverras jamais. La paix, la sérénité quant au lendemain, tu sais qu’il y a anguille sous roche, mais en même temps,
tu les envies.

Tu reviens sur Terre en entendant Owen te dire qu’il ne comprend rien, et tu te mords l’intérieur de la joue, c’est que tu ne sais pas quoi lui répondre, car au même titre que tu n’avais jamais vu cet homme, tu n’es pas plus au courant de ce que tu fais ici.

Je ne sais pas non plus, mais on devrait bientôt savoir, après tout, la police ça sert à ça… normalement.


Tu réalises bien vite que sur ce coup, ce n’est pas le cas. Quand vous arrivez dans le commissariat, tu écoutes d’une oreille tout en restant proche d’Owen, simplement car c’est la seule personne que tu connais ici désormais. Tu tentes de traduire pour lui en même temps que les informations arrivent jusqu’à toi :

La puce servirait à nous identifier, c’est obligatoire ici et c’est impossible qu’on en ait pas vu qu’on était en centre de Tokyo… elle est installée dans…

Dans le cerveau ?!

Tu te coupes, perturbé par ce que tu viens d’entendre au même titre qu’Ignace. Tu écarquilles les yeux en réalisant avant de sentir la panique monter, t’accrochant discrètement au bras d’Owen avant de lever ton regard vers lui, un sourire nerveux sur le visage :

Tu te sens capable de partir d’ici très vite ? Parce que je pense qu’ici, on est plutôt en danger. Tu me fais confiance, hein ?

Tu n’oses pas lui dire pourquoi, car tu ne sais pas comment il pourrait réagir à la nouvelle.

378 words


Ignace
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Owen Knight
Anonymous
Owen Knight

L'au-delà
Bon et bien la personne à ses côtés ne semblait pas plus que lui savoir exactement ce qu'il se passait. C'était une mauvaise nouvelle, car il ne pouvait pas l'aider à comprendre la situation cependant cela voulait dire que lui aussi était dans la même situation que lui et ceci le rassurait un peu de ne pas être le seul dans cette situation des plus étrange et délicate. Qu'elle était cette histoire ? Des puces qui permettent d'identifier les gens ? Comment cela pouvait-il bien être présent au Japon ? Peut-être étaient-ils morts et c'était ainsi au-delà de la mort.

- C'est vraiment étrange toute cette histoire. Je n'ai jamais entendu parler de cette histoire de puce.

Puis avant même qu'il puisse réfléchir à quoi que ce soit de plus sur le sujet, il entendit la proposition du jeune homme et il ne prit qu'une demi seconde pour réfléchir. Ils étaient dans un endroit qui ne ressemblait en rien à ce qu'il connaissait, des gens étranges parlant de puce. Même si en premier lieu ce n'était pas son but, Ignace était la seule personne en qui il pouvait faire confiance. Alors il ne chercha pas à se poser de question d'autant plus qu'il sentait que rester ici serait une mauvaise chose. Alors en une demi-seconde, il donna un violent coup de pied dans une chaise afin de la propulser sur le policier en face de lui.

- ON SE CASSE ! SUIS MOI !

Il prit alors une grande inspiration avant de prendre la direction d'une rue adjacente. L'objectif était assez simple : fuir le plus rapidement possible. Il espérait simplement qu'Ignace arrive à suivre le sportif qu'était Owen, ce serait dommage de perdre maintenant la seule personne qui pouvait l'aider. Il continuait de courir avant d'apercevoir un véhicule qui semblait être une moto, bien qu'elle semblait quand même bien différente de celles qu'il pouvait trouver normalement. Une moto très classe et très futuriste surtout.

- Faut piquer un véhicule !
Emme


Owen Knight
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Ignace
Anonymous
Ignace

THEY SAY THAT’S THE WAY IT IS
WELCOME TO THE STRANGE WORLD

L'au-delà
942t.gif

Sincèrement ? Tu es heureux qu’Owen te fasse confiance. Tu imagines bien qu’il n’a pas le choix, mais tu en connais qui tourneraient les talons en te voyant.
Mais franchement ? Tu ne t’attendais pas à ce qu’il donne un coup de pied dans une chaise avant de te crier de le suivre.
Intérieurement, tu as remercié Dieu de t’avoir rendu si endurant, même si tu sais bien que ton métier de cavalier t’y as largement aidé. Tu remercies donc indirectement les chimères et cette pensée te fait tirer les commissures de ta bouche vers le bas, comme déçu de tes propres pensées, mais tu n’as pas le temps de t’autoflageller puisque tu as des policiers qui ne sont pas très heureux de la situation derrière vous, à vous appeler d’une manière spécifique : des hors-la-loi.

Jamais tu n’aurais cru entendre ce mot dirigé vers ta personne, et tu ne vas pas mentir, l’accusation te blesse sûrement un peu. Mais en même temps, sous l’influence de l’adrénaline et à courir derrière ton partenaire de crime, c’est une euphorie qui s’installe, la situation en est grisante, inhabituelle, et sans le danger constant qui plane à Aotoshi.
Tu aimerais presque rester ici pour apprendre à le connaître et rire avec lui de cette histoire.

Mais ce n’est pas l’heure aux rêveries, ton compagnon vient de t’expliquer l’objectif : il faut trouver un véhicule. Tu pinces tes lèvres à la nouvelle, tu ne sais pas conduire, et tu n’as aucune idée si lui le sait. Pas que la sécurité soit votre priorité mais…
Si tu pouvais éviter de mourir une deuxième fois.
Et tu as l’impression que ton compte arrivera plutôt à trois au moment où Owen t’attrape par le poignet pour monter sur une moto, ton coeur battant trop vite pour ton propre bien, mélange entre excitation, panique et peur, tandis que tu chevauches la bécane plus futuriste qu’autre chose.

Une fois les bras bien accrochés autour de lui, tu sens le moteur vrombir avant que vous ne partiez pour continuer votre fuite, les policiers à vos trousses.

Extérieurement, tu as le sourire scotché au visage.

376 words


Ignace
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Owen Knight
Anonymous
Owen Knight

L'au-delà
La route et les différents éléments autour passait à une grande vitesse, si bien qu'il semblait complexe de s'arrêter sur l'un deux et de se focaliser dessus. Ils fonçaient à toute vitesse, passant au sein de la circulation de Tokyo, esquivant certaines voitures et changeant continuellement de direction dans l'unique but de perdre la police. Il avait déjà eu des courses poursuites en vélo mais pas en moto alors à ses yeux c'était la même chose en un petit peu plus rapide, c'est tout.

Il se sentait libre, l'adrénaline qui traversait son corp, la sensation violent du vent contre son visage et sa peau, la vision du monde qui passait à une vitesse folle à coté d'eux. C'était une sensation des plus agréable. Il avait l'impression qu'en ce moment assez singulier, il était capable de tout, de voler.

Il ne savait toujours pas quel était exactement cet endroit, ces puces ou ces technologies toujours plus avancées mais bon, que pouvait il faire d'autre ? Il avait aveuglément suivi Ignace sans lui poser de question et il sentait que c'était probablement une bonne chose.

Puis après quelques longues minutes, il n'entendit plus les sirènes de polices proches d'eux. Il s'arrêta dans une toute petite ruelle assez sombre afin d'y laisser la moto avant de faire quelques pas.

- On dirait une zone portuaire juste là. On pourrait s'y poser un moment. Ce serait plus difficile pour la police de nous trouver ici.

Il disait cela tout calmement, semblant quand même bien détendu pour quelqu'un qui venait de se retrouver dans une situation des plus dangereuse et singulière. Il prit simplement les devants, un sourire au bord des lèvres, content d'avoir un moment afin de respirer un bon coup et prendre le temps d'être au calme.

- Ignace, je ne sais vraiment pas c'est quoi toute cette histoire, cependant je suis vraiment content que tu sois avec moi. Dans ce commissariat, on pourra dire que tu m'as sauvé la vie en tout cas !
Emme


Owen Knight
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Ignace
Anonymous
Ignace

THEY SAY THAT’S THE WAY IT IS
WELCOME TO THE STRANGE WORLD

L'au-délà
942t.gif

Après un moment à rouler, tu as remarqué au même titre que le conducteur que les sirènes se sont tus, et c’est un soupir de soulagement qui t’a échappé à cet instant. Tu t’es senti instantanément plus léger à l’idée que vous étiez, normalement, enfin tranquille. Tu te permets alors enfin de profiter du paysage et de sa beauté. Car oui, pendant le trajet, tu as fermé les yeux par confort, car le vent en plein dans les orbites, c’est pas agréable.
Une chose reste sûre, Tokyo de nuit, ça sera toujours magnifique, quelle que soit l’époque.

Une fois à l’arrêt et un pied à terre, tu remarques que grâce au court voyage, te voilà sec de toute bave malgré une légère odeur. Tu décides que c’est mieux que rien et suis simplement Owen alors qu’il s’avance jusqu’à la zone, profitant du calme sonore qui s’est installé en vous éloignant de la capitale grouillante.

A ses côtés, votre différence est flagrante, et d’autant plus lorsque tu le regardes de ton mètre 70 pour lui répondre :

Je n’ai aucune idée de ce qu’il se passe non plus… je suis simplement content qu’on soit en un morceau !

Tu lui offres un sourire avant de replonger ton regard dans l’obscurité de la zone portuaire, apaisé malgré le risque que la police tombe sur vous d’une minute à l’autre.

J’assume que comme moi, tu viens de très loin, mais j’espère que tu rentreras bien, surtout. Je me demande si on est mort, et que c’est une étape avant l'au-delà, mais…

[Igni > Ignace]

Tu sais que l’heure tourne, c’est donc sans aucune tendresse que tu poses tes mains sur ses joues pour l'approcher de toi et poser tes lèvres sur les siennes, le remerciant par un baiser :

Merci pour le voyage, peut-être qu’à notre prochaine mort, je serais encore ta princesse.

Tu rigoles, fier de ta bêtise, avant de sentir une soudaine décharge électrique dans le bas de ton dos.


Et te revoilà donc recraché encore une fois par une chimère, mais cette fois bien chez toi.
Cette rencontre, tu ne risques pas de l’oublier.

378 (+2) words




Petite note ♥:
Ignace
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Owen Knight
Anonymous
Owen Knight

L'au-délà
C’était un moment assez étrange  à ses yeux il fallait l'avouer. En tout cas, il se sentait soulagé que tout cela soit enfin de coté. Pas de policier à l’horizon en tout cas.Ici tout était plus calme, moins effrayant et bruyant que cette grande capitale aussi technologiquement avancée que mystique.

Au moins maintenant ils pouvaient souffler et le risque de se faire arrêter, bien qu’encore présent, n’était plus une urgence aux yeux du jeune homme qui finalement se sentait bien, libéré.

- Je me disais la même chose. Mais sait-on jamais. Peut être sommes nous dans un endroit que nous ne pouvons imaginer.

Puis, le regardant assez simplement, il se fit surprendre par ce baiser. Quelque chose de totalement inattendu et surprenant. Il entendra alors ses dernières paroles qui s'ancrèrent profondément dans sa mémoire alors que sa stupéfaction ne lui permit de prononcer quoi que ce soit en réponse.

Owen cligna un instant des yeux et la seconde d’après, ce jeune homme avait disparu, il était alors sur ce port et une seconde plus tard, il sentit lui aussi une décharge dans son dos. Une douleur un peu violente mais qui se stoppa à l’instant même où ses yeux se fermèrent.

Il ouvrit alors les yeux, il était devant le grand manoir de la famille Stocker, Carmilla l’observait avec un air inquiet.

- Tout va bien ?

Le regard du jeune homme tourna légèrement autour de lui avant de se tourner vers elle. Il avait un léger sourire aux lèvres.

- Juste un petit rêve ne t’en fait pas

Tout ceci avait-il n'été qu’un simple rêve ? Un rêve bien réaliste et des sensations qu’Owen ne saurait vraiment oublier.Il se demandait bien qui était réellement que ce Ignace mais une chose était sûre à ses yeux, cette rencontre l’avait un peu changé. Il n’oublierait pas ce qui était advenu au sein de ce Tokyo trop différent à son goût et avec ce sauveur inconnu avec des vêtements aussi trop visqueux à son goûts
Emme


Owen Knight
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum