Just Married
×
Le deal à ne pas rater :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : où le précommander ...
17.25 €
Voir le deal

— ♕ —

—  ♕ —
Messages postés :
9980

Inscrit.e le :
22/11/2013


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Une petite chèvre. BHÊÊÊ. ♫
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Épreuve 4 ;;
Ce n'est pas ma tasse de thé
Ah, les abeilles, les fleurs colorées, le ciel bleu… et voici revenus les thés. L’été ? Non, les thés. Car par ce charmant après-midi durant lequel vous aviez tant craint l’ennui, vous voilà invité à un pittoresque goûter. Tasses trouées, dialogues absurdes, étranges invités seront de mise alors préparez-vous… Mais tic-tac, hâtez-vous il est six heures, vous allez être en retard !

Contrainte

Dans ce duo, vous devrez chacun former un acrostiche (premières lettres de chaque phrase ou paragraphe formant un mot quand elles sont lues verticalement) mais également vous faire miroir de l'autre : tandis que l'un fera son récit en commençant par le début de l'histoire, l'autre déroulera le fil en partant de la fin.

Rappel des règles

✗ Cette épreuve est un duo miroir.
✗ Vous avez deux jours pour faire un post chacun.
✗ L'épreuve se termine donc le 29 mai à 23h59.
✗ Les posts sont limités à 1500 mots maximum.

✗ Le duo miroir
Tout comme le duo écho, le duo miroir se fait à deux. Un champion de deux forums différents doivent rédiger un post de 1500 mots maximum.
Dans le duo miroir, les deux textes doivent être le miroir l'un de l'autre. Ils doivent se répondre comme des reflets dans un miroir. Cela peut être à travers la personnalité des personnages à l'opposé l'une de l'autre, comme leur façon de réagir à une même scène.
Cette épreuve se déroule sur 2 jours complets.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 
L'Incontesté
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Invité
Helena De Ruyter
Anonymous
Helena De Ruyter


Eh bien, qui aurait cru que la journée se passerait ainsi? Il avait suffi de lire ce petit carton d’invitation qu’Helena avait trouvé dans un coin de sa poche et…  Le Titan des Mers avait laissé place à un ciel parsemé d’étoiles éclairant une étendue de marbre noire presque infinie, exception faite d’une table, deux chaises et deux portes opposées. Si cet endroit était bizarre, les instructions sur l’invitation n’aidaient en rien; pas de lieu précis où s’asseoir et prendre sa boisson et ses petits gâteaux comme une personne civilisée. Si on en croyait l’invitation, il faudrait « avec astuce et célérité » traverser divers lieux pour profiter du goûter organisé. Et arriver à l’heure en plus! Heure qui approchait..  Dans une poignée de minutes?!? Un double cri de surprise retentit : double car il y avait un second participant face à De Ruyter, qui semblait avoir reçu la même invitation et les mêmes instructions louches. Pas le temps de discuter ou de casser la glace, il y avait une « tea party » qui attendait! Filant vers une des portes, Helena l’enfonça plus qu’autre chose.

Aussitôt la porte franchie, notre héroïne du jour se retrouva sur un long boulevard dans une ville qui ne lui disait rien. Le carton d’invitation indiquait que le goûter allait commencer avec une petite balade en bicyclette, et il y avait, par pure coïncidence évidemment, un vélo abandonné juste devant Helena. L’enfourchant, la petite blonde dévala le boulevard, non sans se demander comment était-ce possible d’avoir traversé trois lieux différents en quelques min-BADABOUM! A être trop occupée à réfléchir, la blondinette percuta un autre cycliste qui arrivait en face. Alors que le pauvre hère lamentait que tous ses boîtes de thé s’étaient renversées, De Ruyter vit qu’une desdites boites se trouvait en équilibre sur sa tête. Earl Grey, un grand classique, mais on ferait avec. Et encore par pure coïncidence, Helena avait chuté devant l’entrée d’un salon de thé…

Retour en terrain connu après avoir franchi cette porte-ci; le pont du Titan des Mers, le navire auquel Helena était affectée, apparut derrière la porte. Et passant à côté de lui, un autre Titan des Mers??? Très vite, avisant deux tasses en porcelaine sur la rambarde du pont et voyant qu’il n’y avait sur le pont des deux navires qu’elle et, sur le jumeau (démoniaque?) du navire, l’individu présent dans la salle mystérieuse, avec deux soucoupes finement décorées posées sur sa rambarde. Lui avait deux tasses et Helena deux soucoupes; il n’y avait pas de doute sur quoi faire. Lui reçut une tasse et elle une soucoupe  et chacun repartit à l’intérieur de son navire.

La nouvelle « étape » du parcours était un escalator descendant. Au  point où on en était, Helena ne s’étonnait même plus du fait qu’elle ne reconnaissait pas les lieux ou que l’escalier roulant sur lequel elle se trouvait ne ressemblait en rien à la technologie qu’elle avait l’habitude de côtoyer; la logique et le bon sens étaient clairement en congés payés depuis le début de cette course folle! Et en parlant de logique, il y avait tout un tintamarre derrière Helena, qui la fit se retourner. Plus haut sur l’escalator, une bouteille de ketchup (?) rebondissait sur les marches et, juste derrière, un rat jaune à la queue en zigzag (???) descendait quatre à quatre les marches en essayant de la rattraper. Attrapant la bouteille au vol une fois arrivée à son niveau et vite rejointe par son poursuivant, Helena se vit récompensée par le rat, qui lui offrit une boîte de sucres qu’il portait accrochée à son dos (?????) en échange du ketchup. Le rongeur au condiment continua sa course jusqu’en bas de l’escalator, où il y avait une nouvelle porte à franchir pour Helena.

Grand fut sa surprise quand, après l’avoir franchie, De Ruyter se retrouva à nouveau dans la salle étoilée où  les péripéties du jour avaient commencé, à la seule différence que cette fois-ci, un samovar fumant et une théière ornaient la table. Et l’autre participant à cette petite pause pour le « tea time » était là aussi, tiens. En y regardant bien, il avait même les gâteaux et les tasses, lui. Avec Helena qui avait le thé et le sucre, le coté « astuce et célérité » (enfin, astuce, pas sûr) que mentionnait l’invitation prenait subitement tout son sens.

Retour à la case départ donc, mais au moins, cette fois-ci,  ils étaient équipés et pile à l’heure pour le goûter.



- Eh bien,  une sacrée histoire à raconter à mon fils… Voulez-vous du sucre ?


Y aurait effectivement des choses à raconter suite à de telles péripéties… Ou pas;  tenter d’expliquer une telle suite d’événements ferait passer nos protagonistes pour des évadés de l’asile ou des gens dotés d’une imagination bien trop débordante pour leur propre bien!
Helena De Ruyter
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Invité
Alessio di Angelo
Anonymous
Alessio di Angelo

Contexte:

En général, lorsqu’Alessio était invité à prendre le thé, c’était rarement par des invitations si étranges. Apparue comme par magie dans son bureau (sans passer par le service courrier de la tour Zeus), la lettre mentionnait la traversée de plusieurs lieux iconiques afin d’accéder au bal promis. Bien sûr, Alessio s’était empressé de se rendre sur place. Un lieu énigmatique, loin de tout, dans lequel il ne reconnaissait même presque pas sa région natale. Mais il n’était pas seul et à ses côtés, une jeune femme qui passe une porte devant lui. En tant qu’homme raisonnable, c’était vers une autre porte qu’il s’était dirigé. Alors le voilà dans la Tour Zeus. Une tour qu’il connaît bien, dans laquelle il a parcouru de nombreux kilomètres et vécu d’intenses réunions. Une tour dans laquelle il n’était pas rare de croiser des petits évènements festifs, des tests de futurs produits d’Odyssey et des pokémons dont les dresseurs attendaient probablement dans l’une des salles annexes.

Apollo, reste avec moi. Cesse donc d’embêter ces gens.

Restait encore à comprendre ce que des vendeurs pouvaient bien faire à l'un des étages de la Tour Zeus.

Les gens dont Alessio parlent, ce sont des types qui installent une montagne de bouteilles de Ketchup d’une marque partenaire. Le Flambino n’a pas pu s’empêcher d’aller fouiner et d’un coup de patte, alors que l’homme d’affaire est déjà dans les escalators, voilà qu’il renverse une bouteille qui rebondit, rebondit, rebondit. Le bruit dans le dos du borgne résonne tandis qu’il quitte les lieux. Surpris, Alessio, de découvrir que l’escalator donnait sur le pont d’un navire. Un navire si grand qu’il devrait naturellement être rempli de marins. Mais personne autour de lui. De lui ? D’eux. Parce qu’en face du navire, une copie conforme. La seule différence entre les deux bâtiments, c’était la présence de la jeune femme et de deux tasses, là ou lui retrouvait deux soucoupes. Un échange habile et le voilà portant la porcelaine dans ses mains.

Gardant son pokémon en vue et après être passé par une autre porte, voilà qu’il était de retour à Atlas. Le Boulevard Hera, ses néons clignotants, sa piste cyclable parfois un peu dangereuse. En regardant derrière lui, il découvre la devanture d’un salon de thé qu’il n’a jamais vu ici. En avançant un peu plus, c’est sûr un petit accident qu’il tombe. Un homme, au sol, ramassant des boîtes de thé. Et il avait besoin de ce thé, n’est-ce pas ? Alors il fallait l’aider. Un mal pour un bien. Comme la plupart de ses transactions.

Reposez vous, je vais vous aider. Apollo ? Aide donc le monsieur.

Et quelques instant plus tard, après quelques jongles habiles, voilà les boîtes remises en place et un sachet placé dans la poche intérieure de la veste du dresseur de Pokémons. Quelques minutes de marche plus tard, il avait trouvé sa destination finale : une porte. Elle l’appelait plus que tout. Et une fois passée, il retrouvait la salle du début et la blonde du bateau. Il s’installe à table, glisse le sachet dans sa tasse, puis sert les deux invités.

Yveltal lui-même n’aurait pas pu l’inventer. Volontiers ! Un peu de lait ?

Alessio di Angelo
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum