Just Married
×
Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

— ♕ —

—  ♕ —
Messages postés :
9980

Inscrit.e le :
22/11/2013


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Une petite chèvre. BHÊÊÊ. ♫
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Épreuve 5 ;;
Danse macabre
Connaissez-vous la fête des morts ? Non ? Et bien c'est l'occasion d'y participer. Ce soir, le ciel est dégagé, les étoiles sont visibles dans le ciel et les gens ont allumé des dizaines de cierges pour honorer les disparus. L'humeur est à la joie et à la fête, car c'est un moment de partage davantage que de tristesse. Vous êtes là également et vous regardez les âmes des disparus passer le pont entre le monde des vivants et des morts. Là-bas, l'un de vos proches arrive vers vous. Ne serait-ce pas l'occasion de faire de nouveau la fête ensemble et de danser jusqu'au bout de la nuit ?

Rappel des règles

✗ L'épreuve se termine au bout de 24 heures, soit ce soir, le 29 mai, à 23h59.
✗ Les réponses sont limitées à 1500 mots maximum.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 
L'Incontesté
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Invité
L'Ombre
Anonymous
L'Ombre


tcb8.jpg
sparks of joy
Danse Macabre | Interforum XIV

À savoir:

Tu ne quittes jamais ton royaume
Que fais-tu?  

“Non”

Il n’y a qu’en privé que Hyde s’oppose à toi. Il est catégorique. Tu es résolue. Tu iras au Bone Fire. Tu en connais les dangers. Hors des portes de ton royaume, tu ne peux utiliser tes pouvoirs de créatrice. Tu es à la merci de tes ennemis. Des assassins de Wonderland. Des citoyens enragés. T’en as rien à foutre.

Tu proposes d’y aller sans cape. Loin de ton identité d’Ombre. Anonyme. Il secoue la tête.

“Pas sans garde”
“Hors de question!”
“Alors, non”

Ta frustration ne fait que grandir. Ta mâchoire se crispe. Le Jolly Roger tremble. Dans l’autre pièce, quelque chose se casse sur le sol. Des pas se précipitent, probablement terrifiés à l’idée d’être jugés responsables.

“Comme si t’avais ton mot à dire! T’as qu’à me suivre si ça t’emmerde tant!”

Tu glisses ta cape par-dessus ta tête et passes la porte, bousculant au passage un pauvre serviteur craignant pour sa vie.

Tu ne regrettes pas les morts.
Que fais-tu?  

Les lumières de Memeland défient la noirceur des derniers mois. Ton royaume rapetisse derrière toi et avec lui, sa sécurité. Tes pouvoirs devenus inutiles, tu es faible. Impuissante. Tu regretterais presque ta décision. Tu tais tes inquiétudes. Refuse de donner raison à Hyde. Refuse d’admettre tes peurs. Tu es détermination. Tu obtiens toujours ce que tu veux.

Mais que cherches-tu, exactement ? Tu ne pleures jamais les défunts. À quoi bon? Ils reviennent rarement. Jamais complètement. Jamais exactement les mêmes.

Les morts sont mieux parmi les morts.

Tu préfères les oublier. Il y a trop de vivants dont tu dois t’occuper pour te soucier des trépassés.  Les révolus t'importent peu, pourtant te voilà ici. À espérer l’inespérable. À vouloir entrevoir un passé disparu. Car Petra Pan n’existe plus. Elle est morte avec ses aimés. Elle a troqué ceux qui l'avaient blessée pour un peuple à adorer.

Les arbres se couvrent doucement d’un oranger vacillant. Les rires et les chants vous parviennent en sourdine. Tu fais glisser ta cape, révélant ta chevelure églantine. Tu caches généralement ton identité. Aujourd’hui, c’est elle qui te couvre. Hyde replace une mèche rebelle. Tu soupires, mais le laisses faire. Il te veut toujours parfaite.

Ce sont des mensonges
Que fais-tu?  

Les flammes s’agitent sous le vent qui emportera bientôt cette saison. Elles s’élèvent encore et encore, leurs tisons se mêlant aux étoiles. Le Bone Fire trône en seul maître en ces festivités. Chaque année, se rassemblent ici des centaines de croyants. Ceux qui malgré tous ses échecs croient encore aux légendes déchues. Aux rêves déçus. On dit que les prières à l’unisson parviendront jusqu’au Père Castor. Que, clément en cette dernière journée des temps obscurs, il octroiera à la foule son désir. Qu’il ranimera la flamme d’un défunt ou qu’il consumera une âme.

Si les rumeurs sont nombreuses sur le pouvoir du Bone Fire, les récits de ses succès se font rares. Inexistants même. Plusieurs viennent simplement pour profiter. Fêter. Vivre les traditions ancestrales. Honorer leur Dieu. Mais tes yeux ne se détachent plus du brasier. Tu suis sa danse effrénée en murmurant des prières inaudibles. Chaque étincelle alimente tes souhaits inatteignables.

Un souffle anime la foule. Une vague de surprise. Vive, tu cherches la source de ce brouhaha.  Là, une flammèche illumine les spectateurs. Et de son centre, une Alice s’avance. Une inconnue. Un miracle s’est produit, mais ce n’est pas le tien. La générosité du Père Castor a ses limites. Une nuit, une vie. Tentant de masquer ta déconvenue, tu indiques à Hyde qu’il est temps de partir.

Un nouveau cri dans la foule. Une louange criée au Dieu Castor. Une seconde lueur. Une seconde vie. Puis une troisième. On s’agite autour de toi. On ne comprend pas. Pourquoi tant de prodiges? Après des années de vœux ignorés. Le silence pour seule réponse. Voilà qu’on ramène les écroulés. On te bouscule. Te force à reculer. Te sépare de ton accompagnateur. Tu t’élèves dans les airs. Survolant la foule. Tu cherches Hyde. Quelle idiote. Tu n’aurais jamais dû venir. Tu mets en péril ton royaume.

“Petra?”

Tu ne voulais pas la revoir
Que fais-tu?  

Tu la serres contre toi. Et tu ne voudrais plus la lâcher. Wendy. Wendy. Ses bras t’entourent et leur chaleur t’apaise. Tu n’étreins plus, depuis trop longtemps. Tu préserves cette image inébranlable. Intouchable. Sans faiblesse. Ni personne à aimer. Sous le couvert de l’anonymat, tu peux te le permettre. Tu sens son cœur battre à nouveau contre le tien. Son souffle contre ton oreille.

“Où est le Jolly Roger, Grincheuse? Et l’équipage?”

Le surnom ravive les souvenirs douloureux. Enterrés. Un rappel des piques de Tinkerbell. De ses mesquineries qu’ils ont tous répétées. Tu te sépares d’elle vivement, emportée par ta colère soudaine.

“M’appelle pas comme ça!”

Inspire. Inspire, car elle ne le mérite pas. Inspire, pour panser les blessures trop vives. Inspire pour profiter du moment présent.

“Beaucoup de temps a passé Wendy. Tu… sais… je… Je suis désolée”

“Pourquoi? T’as rien fait.”

Pourquoi? Pour avoir laissé la colère t’aveugler. La jalousie t’envahir. Pour l’avoir bousculée. Poussée par-dessus bord. Vers sa chute fatale. Mais sa question est sincère… Elle ne s’en souvient pas.

Elle ne t’a jamais aimée
Que fais-tu?

Tu ne la lâches pas des yeux. Tu as peur qu’elle s’envole. Si tu pouvais encore rêver, tu ne croirais pas à sa présence. Tu guettes les signes du retour de sa mémoire. Ils s’en souviennent tous. De leur mort. De leur agonie. Pour elle, ça ne saurait tarder. En attendant, tu te gaves du moment présent.

À l’écart, savourant un thé, tu lui racontes tout ce qu’elle a manqué. Évitant soigneusement la chute du Jolly Roger et la fuite de Tinkerbell. Elle te prête attention comme autrefois. Tu redeviens adolescente. Elle est à nouveau ta seule confidente. Celle qui t’écoute avec douceur. Sans pique. Sans jugement. Celle qui prend toute la place dans ton cœur éternellement fermé aux autres.

Tu imagines un futur pour vous deux. Elle sera ta reine. Ton peuple l’aimera. Plus que toi. Plus que quiconque. Ensemble, vous bâtirez un monde où il fait bon vivre. Tu l’aimes. Tu l’aimes tant. Tu la veux à tes côtés. Vous serez grandioses. Inarrêtable.

Il suffirait d’une chose. Ta main se pose contre son cœur et tu la regardes tendrement. Son âme. Tu la veux. Garde son âme et Wendy sera tienne à jamais. Lentement, tu laisses tes doigts pénétrer son torse.

“Et Tinkerbell? Il est à Memeland aussi?”


Elle ne l’a jamais oublié
Que vas-tu faire?

Tu as le souffle coupé. Bien sûr qu’elle l’aime toujours. Bien sûr qu’elle ne t’aime pas. Qu’elle te considère toujours comme sa petite sœur. Son passage au tombeau ne changera pas ses sentiments. À tes côtés, elle souffrira. Cherchera son aimé comme tu l’as cherchée pendant si longtemps. Tu ne peux pas lui faire ça. La voir te haïr comme tu les as haïs. Mais tu te refuses à la laisser partir. Tu es égoïste. Avare de sa présence.

Tu lui tends la main. La serre contre toi. Tu la hisses vers le ciel. Au-dessus des arbres. Sous les cieux étoilés. Au loin, Memeland brille pour toi. Te rappelle à lui. Tu ramènes ton attention sur Wendy et lui souris tendrement. Mémorisant chacun des traits de son visage. Gravant chaque moment de cette soirée en toi.

Tu l’aimes.
Qu’as-t-Il fait?

Tes bras sont vides. Vides de sa chaleur. De son existence. Elle s’est évanouie. Dispersée en un million d'étincelles. Enflammant le firmament.  Sous toi, la masse s’insurge. Manifeste sa colère pour ce cadeau empoisonné. Les âmes données, si rapidement reprises. Tu te sens soulagée. Tu n’auras pas pu vivre loin d’elle. Elle n’aurait pas pu vivre loin de lui. C’est mieux ainsi. Tes pieds se posent au centre de la foule. La main de Hyde se pose sur ton épaule.

 “Il est temps de partir”

Tu souris. Acquiesces silencieusement.

Les morts sont mieux parmi les morts.

Hors Thème - Fin Alternative:

L'Ombre
Anonymous
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum